VOTE | 651 fans

#622 : L'homme qui en savait trop

 

Réalisé par : Bob Singer
Ecrit par : Erick Kripke

LE PRODUCTEUR EXECUTIF ERIC KRIPKE A ECRIT LE SEASON FINALE - Le mur tombe dans la tête de Sam, et tout part en vrille. Dean et Bobby sont, pour la première fois, totalement impuissants, et ne savent pas comment aider Sam tandis que ce dernier craque. La guerre au Paradis touche à l'apothéose.

 

 

>>Photos promo<<

Popularité


4.17 - 6 votes

Titre VO
The Man Who Knew Too Much

Titre VF
L'homme qui en savait trop

Première diffusion
20.05.2011

Première diffusion en France
04.04.2012

Vidéos

Promo #1

Promo #1

  

Promo #2

Promo #2

  

Sneak Peek #1

Sneak Peek #1

  

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Sam court dans une rue, de nuit. Il se cache dans une ruelle, alors qu'une voiture de police passe à proximité. Il rentre dans un bar. La serveuse lui dit qu'ils sont fermés, et lui demande de sortir lorsqu'elle voit la voiture passer devant le bar. Sam lui demande quelques minutes. Finalement, elle accepte, et lui demande son nom. Mais il répond qu'il ne s'en souvient pas, et qu'en fait, il ne se souvient de rien.

*****************************SUPERNATURAL***********************


Après un moment, Sam explique la dernière chose dont il se souvient c'est qu'il s'est réveillé sur un banc, avec des policiers tentant de l'arrêter. Il se souvient les avoir assomés, et s'être enfui ensuite. La barmaid insiste pour l'emmener à l'hôpital, mais Sam refuse. Il sent qu'il doit arrêter quelque chose, qu'il doit aller quelque part. Instinctivement, il se dirige vers la bibliothèque, et en sort un livre. C'est The Haunter Of The Dark, d'H.P Lovecraft. Il a alors des flashs de Dean, de Bobby parlant de Lovecraft, et d'un hôtel, appelé The Nite Owl. Il demande à la barmaid si elle a un ordinateur, puis il découvre que l'hôtel existe. Il s'apprête à s'en aller, mais la barmaid insiste pour le conduire à ce fameux hôtel.

Ils arrivent à l'hôtel, et montent dans la chambre 107. Ils y découvrent des cartes, des articles de journaux, des photos, accrochées sur le mur. La barmaid remarque alors les fausses cartes d'identité, toutes à des noms différents. Sam voit alors une photo d'Eleanore Visyiak , et a de nouveau un flash.

Le flash le montre lui, Dean et Bobby, dans une ruelle, en plein jour. Ils sont à la recherche d'Eleanore. Lorsque Bobby essaie de l'appeler, ils la découvrent derrière une benne à ordures, gravement blessée. Elle leur explique que Crowley et Castiel l'ont capturée, et l'ont fait parler. Elle révèle à Bobby qu'ils ont besoin du sang d'une vierge, et du sang d'une créature originaire du Purgatoire. Le rituel pour ouvrir la porte doit se passer un soir de pleine lune, lors d'une éclipse, c'est à dire le lendemain soir. Elle meurt avant d'avoir le temps d'en dire plus. Castiel apparaît, et tente de les convaincre de ne pas l'arrêter. Dean refuse de l'écouter une fois de plus. Castiel dit alors qu'il ne voulait pas en arriver là, mais s'il reste en arrière, il sauvera Sam. Dean ne comprend pas, jusqu'à ce que Castiel touche la tête de Sam pour briser le mur.

On revient vers Sam, qui se remet de ce flash. Il sait maintenant son nom, et il explique qu'il était avec deux hommes, dont l'un se nommait Bobby. Il fouille un carnet d'adresses, et trouve celle de Bobby. Lorsqu'elle entend que l'adresse indique Sioux Falls dans le Dakota du Sud, la barmaid préfère en rester là. Sam comprend, et trouve alors des clés de voiture posées sur un tas de livres.

Ils sortent de l'hôtel, et Sam se dirige vers sa voiture, qui n'est autre que l'Impala. La barmaid lui confie qu'elle a un mauvais pressentiment sur les découvertes qu'il pourrait faire, mais Sam lui répond qu'il n'a pas le choix. Soudain, quelqu'un leur tire dessus. Sam ayant pressenti ce moment, il met la barmaid à l'abri, se retourne et se trouve face à... lui-même. Il entend ensuite que quelqu'un l'appelle. On voit alors Dean, au chevet de Sam, dans la panic-room de Bobby. Sam est inconscient, et on comprend alors que l'aventure avec la barmaid se passe dans sa tête.

Dans la panic-room. Dean se montre extrêmement nerveux. Il veut faire quelque chose pour Sam. Bobby tente de le raisonner. Ils ont 16 heures pour arrêter Castiel et Crowley, et étant donné que le mur dans la tête de Sam est tombé, ils ne peuvent rien faire pour lui dans l'immédiat. Ils ne doivent pas se disperser, parce que c'est exactement ce que veut Castiel. Dean demande à Bobby de retrouver l'ange le plus rapidement possible.

Tandis qu'ils se servent du whisky, on retourne dans la tête de Sam. Il se trouve dans l'Impala, avec la barmaid, il fait nuit, et il sent alors l'odeur du whisky.  La barmaid le supplie de retourner en ville, car il ne sait rien et que ça peut-être dangereux. Soudain, alors que Dean regarde les yeux de son frère à l'aide d'une lampe, il se fait éblouir par des phares de voiture. Il freine brusquement, et à sa grande surprise, il fait jour. Lui et la barmaid sortent. Elle souhaite s'en aller, mais Sam entend des pas dans le bois environnant, et lui demande de retourner dans la voiture. Elle s'exécute et Sam fouille le coffre, où il découvre à son grand étonnement, des armes de toutes sortes. Il prend un fusil, et s'apprête à fouiller les bois.

Sam finit par se retrouver face à son double. Il lui explique qu'ils se trouvent dans sa tête, et qu'après que Castiel ait brisé le mur, il s'est déchiré en pièces. Ils sont deux des pièces qui constituent Sam dans son entièreté, et lui est la pièce sans âme, celle qui avait pris le contrôle avant qu'il ne récupère son âme. Il tente alors de le tuer, et s'ensuit une partie de cache-cache. Sam finit par piéger son double sans âme, et le tue. La pièce s'intègre alors au puzzle qu'il forme. Dans la panic-room, Sam est pris de convulsions. Dean l'appelle, en vain.

Sam rejoint la barmaid, et il se souvient alors qu'elle est une de ses victimes du temps où il n'avait pas d'âme. Elle lui rappelle qu'elle l'a prévenu qu'il n'aimerait pas ce qu'il trouverait sur son chemin. Il se dit désolé, puis elle disparaît, non sans lui laisser entendre que le pire est encore à venir.

Dans la panic-room. Bobby et Dean reçoivent enfin la visite de Balthazar. Celui-ci leur avoue qu'il a longuement hésité avant de venir les voir, mais finalement, il leur donne un papier sur lequel est noté l'adresse où se trouvent Castiel et Crowley. Cependant, l'ange refuse de les y emmener. Il leur rappelle qu'ils sont en train de trahir un ami très puissant, et qu'il ne fera pas bon rester trop près. Il pense en avoir fait assez, et s'en va.

Dans le laboratoire de Crowley. Le démon apporte le bocal de sang, mélange de vierge et de monstre à Castiel. L'ange le prend, puis annonce à Crowley que leur arrangement ne tient plus. Il ne lui laissera aucune âme, et lui laisse deux options. Soit il se retire du jeu, soit il meurt. Crowley n'insiste pas et s'en va.

Sam, dans ses souvenirs, entre dans la maison de Bobby, très différente de ce qu'elle est en réalité. Il retrouve une autre pièce de son âme, qui n'est autre que le Sam très abîmé qui se souvient de l'Enfer. Dans la panic-room, Dean dépose un flingue ainsi que l'adresse près de Sam, au cas où il se réveillerait, puis il s'en va avec Bobby. Retour dans l'esprit de Sam. Sa part de lui qui se souvient de l'Enfer lui dit que s'il veut se réveiller, il est obligé d'assembler toutes les pièces du puzzle, et donc, d'assimiler les souvenirs de l'Enfer. Sam n'en n'a pas très envie, mais, il refuse de laisser son frère se battre seul, aussi, il décide d'aller au devant de ces souffrances, et tue la pièce manquante. Il est pris de convulsions, plus violentes que les premières.

Castiel reçoit Balthazar. Il sait que Dean est sur ses traces, que quelqu'un l'a trahit. Balthazar joue les innocents. Puis Castiel se confie sur sa frustration de ne pas avoir été compris par ses amis, que ça fait beaucoup à endurer. Puis il tue Balthazar.

Bobby et Dean arrivent devant le bâtiment où Castiel se trouve. Mais il est encerclé par des anges. Ils réfléchissent à un moyen d'entrer lorsqu'ils entendent des coups sourds venant de loin, et qui font trembler la terre, comme si un géant approchait. Au lieu de géant, c'est en fait une armée de démons qui foncent droit sur eux et le bâtiment. Dean et Bobby se précipitent dans l'Impala, mais les démons la frappent violemment au passage, la retournant. Puis ils foncent sur le bâtiment, où ils tuent les anges.

Castiel est attiré par le bruit. Crowley apparaît, et Castiel essaie de le tuer, mais son pouvoir est inefficace. Et pour cause, le roi de l'Enfer a conclu un marché avec l'archange Raphaël, qui apparait à son tour. Crowley explique que Raphaël lui a offert sa protection en échange du rituel pour ouvrir le Purgatoire. Castiel semble vaincu, et lance le pot de sang à Crowley, avant de disparaître.

Dehors, l'éclipse est en train d'apparaître, alors que Bobby et Dean sortent tant bien que mal de l'épave de l'Impala. Ils entrent dans le bâtiment alors que Crowley est en train de réciter la formule ouvrant le portail donnant sur le Purgatoire. Dean et Bobby ne peuvent rien faire et sont mis hors d'état de nuire. Mais la formule ne fonctionne pas. A l'extérieur, Sam arrive près de l'épave de l'Impala, et bien que tourmenté par ses souvenirs de l'Enfer, il continue son chemin. Castiel apparaît dans la salle, et révèle qu'il a piégé Crowley et Raphaël, en leur donnant le mauvais sang. Il semble différent alors qu'il regarde Dean. Crowley remarque que le bocal de Castiel est vide, et en conclut qu'il a déjà pratiqué le rituel. Castiel se concentre, et une lumière aveuglante émane de lui et emplit toute la pièce.

Crowley prend peur et s'en va. Castiel dit qu'il a des plans pour lui, mais n'a pas besoin de Raphaël, aussi il claque des doigts et l'archange explose. Il révèle qu'il aassimilé toutes les âmes du purgatoire. Mais il n'a pas l'intention de les rendre. Dean le supplie, et tente par tout les moyens de le convaincre de s'en séparer, maintenant qu'il a gagné, mais Castiel n'écoute pas. Tandis qu'il parle, Sam arrive par derrière, et après avoir ramassé une lame angélique, il poignarde Castiel. Mais celui-ci n'est pas atteint. Tout ce pouvoir fait de lui un dieu, et il donne le choix à Bobby, Dean et Sam de s'agenouiller devant lui, ou de mourir.

 

Ecrit par Deanlove35.

EXT. RUE - NUIT

(Sam court pour échapper à la police. On entend les sirènes et une voiture de police entre dans la rue. Sam arrive devant une porte et essaie de l'ouvrir mais elle est bloquée. Puis il se cache contre un mur pour ne pas être vu de la voiture de police. Une fois qu'elle est partie, il entre rapidement par la porte qu'il a forcé et referme la porte derrière lui)

INT. BAR - NUIT

(Sam entre dans le bar. Une jeune femme, Robin, est en train de nettoyer le bar)

ROBIN
On est fermés.


SAM
Attendez. Donnez-moi une seconde. (Il s'approche de la fenêtre)

ROBIN
Désolé, mon joli. On n'ouvre pas avant midi.

SAM
Non, vous ne comprenez pas, je...

(Dehors, une voiture de police passe devant le bar. Sam s'éloigne de la fenêtre)

ROBIN
Ah ouais. Bon d'accord, je crois que j'vois le truc. C'est bon, j'ai pas vraiment besoin d'avoir des emmerdes, alors sois gentil, vas voir ailleurs, s'il te plait.

SAM
S'il vous plait, j'ai besoin d'une minute pour réfléchir, c'est tout. Et après j'vous fous la paix. (Sous le comptoir, Robin saisit une batte de base-ball) Rien qu'une minute, s'il vous plait.

(Robin hésite un instant, puis elle repose la batte)

ROBIN
C'est quoi ton nom?

SAM
J'en sais rien.

ROBIN
Comment ça, t'en sais rien?

SAM
J'connais pas mon nom. J'me souviens de rien.

 

--- SUPERNATURAL ---


(Robin ouvre une bière et la donne à Sam)

ROBIN
Franchement, tu te fous de moi, là. Rien du tout?

SAM
J'te l'ai dit, pas un souvenir. (Il boit une gorgée)

ROBIN
T'as pas de papiers? Ou de carte d'identité?

SAM
Ca j'aimerais bien.

ROBIN
Quelle est la dernière chose dont tu te souviens?

SAM
(Il secoue la tête) Euh... De me réveiller sur un banc public avec des flics qui me pointent leurs lampes torches sur la gueule. Ils ont voulu m'embarquer...

ROBIN
Et tu t'es enfui.

SAM
Non, pas du tout, je... Je les ai mis au tapis. Tout les deux... Mais attends, je l'ai pas fait exprès. Tout s'est passé... tellement vite. Ca doit être une sorte d'instinct qui a pris le dessus, tu vois.

ROBIN
Eh bien dis donc, t'as un drôle d'instinct.

SAM
Oui, je ne te le fais pas dire. C'est de la folie. Comment j'ai pû être capable de faire ça?

ROBIN
Ecoute, je vais t'emmener aux urgences. Ils arriveront à démêler tout ça.

SAM
Non.

ROBIN
Penses-y à deux fois. L'araignée que t'as au plafond s'est fait la malle. Tu dois voir un médecin.

SAM
Non. (Il se lève) J'ai pas le temps pour ça.

ROBIN
J'peux savoir pourquoi?

SAM
C'est compliqué à expliquer, j'ai la sensation que j'dois... être quelque part pour empêcher un truc de se produire.

ROBIN
Tu dois faire quoi? Empêcher un mariage? Arrêter un train?

SAM
Non, c'est bien plus important. C'est une question... de vie ou de mort. C'est un peu comme...

ROBIN
Respire un peu, ça va aller. C'est pas grave si tu peux pas le sortir, on n'est pas pressés. Tu verras, ça va te revenir.

(Sam acquiesçe d'un signe de tête. Il tourne la tête et remarque quelque chose. Il s'approche d'une étagère et en sort un livre - The Haunter of the Dark, de H.P. Lovecraft)

ROBIN
Qu'est-ce que c'est? (Il lui montre le titre du livre) T'aimes les livres d'horreur?

SAM
Ouais. Enfin, j'crois. En fait, j'en suis quasiment sûr. Y a quelque chose dans ce livre...

(Sam est assaillit par des flashs. Il entend la voix de Bobby "Ce n'est pas Phillips, son nom de famille. C'est Lovecraft". Il voit Dean devant un hopital, Ben dans l'Impala, Balthazar, et une enseigne d'un hotel, le Nite Owl. Puis, il recouvre ses esprits, effondré)

ROBIN
Hey! Hey, hey, hey, hey. Bon c'est fini les conneries, je t'emmène aux urgences.

SAM
T'as un ordinateur?

ROBIN
Quoi?

(Sam trouve le site Web du Nite Owl Hotel)

SAM
Le voilà. Il existe. C'est pas loin d'ici (Il tourne l'ordinateur vers Robin)

ROBIN
Quoi, t'as une chambre dans ce trou à rat?

SAM
Peut-être.

ROBIN
Ou peut-être que tu te prostitues.

SAM
(Il ricane) Je vais vite le découvrir.

ROBIN
Hmm.

SAM
Ecoute, je sais pas trop comment te dire ça mais, merci pour ton aide.

ROBIN
Où est-ce que tu crois aller comme ça?

SAM
T'en fais pas, je m'en sortirai.

ROBIN
Dis celui qui vient de s'évanouir y a même pas cinq minutes... Est-ce que j'ai une chance de te convaincre d'aller à l'hopital?

SAM
Non. Apparemment j'suis têtu.

ROBIN
Ah, tant mieux, moi aussi. (Elle prend sa veste) C'est moi qui conduis.

SAM
C'est gentil c'est pas nécessaire que tu m'accompagnes.

ROBIN
T'en es sûr? T'as pas les idées très claires.

SAM
Non, mais...

ROBIN
Mais rien du tout.

SAM
On vient à peine de se rencontrer. T'as aucune idée de qui j'suis... J'suis peut-être dangereux. Ce serait de la folie.

ROBIN
J'aime le danger... Si j'te laisse partir seul j'arriverai pas à trouver le sommeil, ce soir. Et très franchement, j'ai hâte d'avoir le fin mot de l'histoire.


EXT. DEVANT LE NITE OWL HOTEL - NUIT

(Sam et Robin se rapprochent du motel)

ROBIN
Bon, par où on commence?

SAM
Euh... Rez-de-chaussée, au bout du couloir. Près de la sortie de secours. C'est la meilleure chambre en cas de danger.

ROBIN
Mais comment est-ce que tu sais ça?

SAM
Je le sais, c'est tout.

INT. NITE OWL HOTEL - NUIT

(Sam & Robin passent à côté d'un homme qui ressemble à Bobby. Ils attendent devant la chambre 107. Sam frappe à la porte. Pas de réponse. Il essaie la poignée, mais elle est verrouillée)

SAM
T'as une carte de crédit?

ROBIN
Euh. (Elle sort sa carte) Pourquoi? Tu veux... prendre une chambre?

SAM
En quelque sorte. (Il lui arrache la carte des mains et ouvre la porte grâce à la carte)

ROBIN
Sérieusement... Dis moi qui tu es?

SAM
Excellente question.

(Ils entrent dans la chambre. Il y a plusieurs photographies, des articles de journaux et des cartes accrochés au mur - une enquête de chasseur classique)

ROBIN
C'est à toi tout ça?

SAM
J'en sais rien. Sans doute.

ROBIN
Bon, j'adore ton style de déco. Ca fait un peu... Homme d'exception croisé avec Seven. (Sam se tourne vers elle) Excuse-moi. Je jacasse quand je suis nerveuse. (Elle trouve une carte d'identité sur une table) J'crois que j'ai un truc. On sait comment tu t'appelles... Enchantée, Monsieur Jimmy Page. (Elle trouve d'autres fausses cartes d'identité) Ou Neil Peart, ou Angus Young...Le prends pas mal, mais là... j'avoue que j'commence à flipper léger.

SAM
T'es pas la seule. (Il tourne la tête vers le mur et découvre une photo du Dr Eleanor Visyak. Sam est assailli par de nouveaux flash-backs. Il s'évanouit. Un souvenir lui revient en mémoire)

[ SOUVENIR DE SAM - EXT. ALLEE - JOUR

(Sam, Bobby et Dean marchent dans une allée)

DEAN
Où est-elle?

BOBBY
Elle a dit de la retrouver ici. J'vais la rappeller. (Il sort son téléphone portable. Ils entendent une sonnerie de téléphone toute proche. Ils prennent une autre allée. Ils se mettent à courir et trouvent Eleanor, allongée au sol. Elle est blessée. Bobby s'agenouille près d'elle. Sam et Dean se tiennent derrière lui)

BOBBY
Ellie?

ELEANOR
Ah, bonjour. Il m'aurait fallu un peu d'aide, en fin de compte.

BOBBY
Tais-toi. Ne bouge pas.

SAM
Qu'est-ce qui s'est passé?

ELEANOR
Ils m'ont enlevé. Mais j'me suis enfuie.

(Elle ouvre son manteau, découvrant une profonde blessure au niveau du ventre)

BOBBY
Oh, Ellie. Qu'est-ce qu'ils t'ont fait?

ELEANOR
(Elle ricane) Tout ce qu'ils ont pû... J'aurais pû me débarasser du démon, mais quand l'ange s'en est mêlé... Je leur ai tout dit Bobby, et ils en savent assez pour ouvrir la porte du Purgatoire.

BOBBY
Explique-moi, je dois savoir.

ELEANOR
Il leur faut... le sang d'une vierge. Ils ne devraient pas avoir de mal... Et il leur faut aussi le sang d'un natif du Purgatoire. Pour ça, je crois qu'ils ont tout ce qu'il faut.

DEAN
Est-ce qu'ils ont ouvert la porte?

ELEANOR
(Elle secoue la tête) Demain. Il y aura... un eclipse de lune... Je suis désolée, Bobby.

BOBBY
T'en fais pas. Dis-nous où ils sont.

ELEANOR
J'te demande pa...

(Eleanor meurt)

BOBBY
Ellie.

(Bobby ferme ses yeux. Castiel apparaît derrière Sam et Dean)

CASTIEL
Je suis navré de ce qui s'est passé. (Bobby se relève) Crowley s'est un peu emporté.

BOBBY
Ouais, j'imagine que c'est de sa faute. Espèce de fils de pute! (Il essaie de se rapprocher de Castiel mais Dean et Sam le retiennent)

DEAN
(A Castiel) Tu comprends rien du tout. Tu vois pas que t'es complétement largué?

CASTIEL
Ca suffit! Je me moque de ce que tu penses. J'ai voulu te faire comprendre, mais tu ne m'as pas écouté. Alors, je vais te le dire plus simplement. Partez, rentrez chez vous et laissez-moi m'occuper de Raphaël. Je ne le redemanderai pas.

DEAN
Tant mieux, parce que tu connais notre réponse.

CASTIEL
(Il secoue la tête) Je suis navré qu'on en soit arrivé là... Je peux t'assurer qu'une fois que ce sera terminé, je ferai en sorte de sauver Sam. Mais seulement si tu t'écartes de mon chemin.

DEAN
Sauver Sam de quoi?

(Castiel disparait. Il réapparait derrière Sam et pose une main sur sa tempe, brisant le mur dans la tête de Sam) ]

(Le flash-back se termine. Sam se retrouve dans la chambre d'hotel, à bout de souffle)

ROBIN
Hey. Hey. Tout va bien?

SAM
Sam. Je m'appelle Sam.

(Dans la salle de bains, Sam se tient au-dessus du lavabo. Il se raffraîchit le visage avec de l'eau)

ROBIN
Et alors? Tu te souviens de quoi?

SAM
Eh bien... Ca va te paraître étrange si je te le dis. (Il prend une serviette pour s'essuyer)

ROBIN
Je crois qu'on est déjà à fond dans l'étrange, là.

SAM
(Il jette la serviette)Ouais, enfin... Ouais. On peut peut-être dire ça. Il reste des zones d'ombre, c'est pas encore très clair dans ma tête. Tout ce que je sais, c'est que j'étais avec deux gars. Y en a un qui ressemblait... à un top model, et le deuxième était plus âgé que lui, il s'appellait... Bobby. (Il prend un carnet et le feuillette)

ROBIN
Ok. Et qu'est-ce que tu cherches, là?

SAM
C'est ça! Bobby Singer. C'est sûrement lui.

ROBIN
Y a un numéro?

SAM
Non, une adresse à Sioux Falls, dans le Dakota du Sud.

ROBIN
Le Dakota du Sud? D'accord... Ecoute, Sam. Sam, c'est ça?

SAM
Ouais.

ROBIN
J'suis vraiment désolée mais j'crois qu'il va falloir que j'te dise au revoir.

SAM
Oh, oui, évidament. Aucun problème.

ROBIN
Au fait, comment tu comptes y aller?

SAM
(Il trouve des clés sur une table et les prend) En voiture, j'imagine.

EXT. PARKING DU NITE OWL HOTEL - NUIT

(Sam & Robin sortent de l'hotel. Sam voit l'Impala, et ils s'en rapprochent tous les deux)

SAM
C'est la mienne.

ROBIN
T'en es sûr?

SAM
Certain.

ROBIN
Tu sais, pour être tout à fait honnête, j'me sens mal à l'aise de te laisser repartir comme ça.

SAM
Oh, t'en fais pas pour moi. T'en as déjà fait assez comme ça.

ROBIN
C'est pas de ça dont je parlais. Ce que je veux dire c'est que j'ai un mauvais pressentiment. Toutes ces fausses cartes, cette chambre d'hotel miteuse. Sammy, quoi que tu cherches, tu n'aimeras peut-être pas ce que tu trouveras.

SAM
Qu'est-ce que je peux faire d'autre?

(Sam entend un bruit)

ROBIN
T'as qu'à rester encore un p'tit peu, le temps de te remettre les idées en place. Te lancer à l'aveuglette comme ça c'est pas bon du tout.

(Quelqu'un leur tire dessus. Sam pousse Robin à terre et la balle atterit dans une fenêtre de l'Impala et la brise)

ROBIN
(Apeurée) Qu'est-ce que c'est?

SAM
Reste allongée. (Il se relève et aperçoit le tireur, un tireur qui lui ressemble comme deux gouttes d'eau)

ROBIN
Sam! Sammy!


INT. PANIC ROOM DE BOBBY

DEAN
Sammy? Réveille-toi, s'il te plait.

(Sam est inconscient, allongé sur le lit. Dean le surveille)

ECRAN NOIR

INT. PANIC ROOM DE BOBBY

(Sam est inconscient, allongé sur le lit. Dean fait les cent pas. Bobby entre)

BOBBY
Du nouveau?

DEAN
J'peux pas rester là les bras croisés, il faut que je l'aide.

BOBBY
Dean.

DEAN
J'me projetterai dans ses rêves. Je trouverai un moyen!

BOBBY
Tu sais ce que Castiel a fait. Il a abbattu la muraille dans la tête de ton frère, et tous ses souvenirs de l'Enfer lui reviennent. On n'a aucune idée de ce qui se passe là-dedans.

DEAN
J'en ai rien à faire! Il faut trouver un moyen de l'aider.

BOBBY
C'est ce qu'on va faire. Pour l'instant il reste seize heures avant qu'ils ouvrent la porte du Purgatoire, et j'ai un homme à terre. J'peux pas en perdre deux.

DEAN
Ah ouais? Eh bien dis-moi où on en est. On n'a aucun indice sur Crowley, ni sur Castiel, et Balthazar est on ne sait où. Tout ce qu'on a c'est Sam, et on ne sait pas ce qu'il est en train de traverser.

BOBBY
Je vais te dire. (Il prend deux verres et les remplit de Whisky) C'est exactement ce que Castiel cherchait. Te faire perdre tes moyens. Réfléchis un peu à ce que Sam voudrait. (Il tend un verre à Dean)

DEAN
(Il prend le verre) Retrouve Castiel, Bobby. Et ne traîne pas.

(Ils boivent une gorgée)

 

EXT. DANS LA TETE DE SAM - IMPALA - NUIT

(Sam conduit, Robin est sur le siège passager)

SAM
(Il renifle) Ca sent pas le Whisky?

ROBIN
Concentre-toi un peu, tu veux.

SAM
Oui. Pardon.

ROBIN
Bon. Tu m'expliques? Qui nous a tiré dessus?

SAM
J'ai... J'ai pas très bien vu qui c'était.

ROBIN
Il faut qu'on aille voir la police.

SAM
Non, si on retrouve mes amis ils pourront nous aider, j'en suis sûr.

ROBIN
Le truc c'est que tu ne sais pas si ce sont réellement tes amis. Tu ne sais rien du tout à propos de quoi que ce soit, alors... fais demi-tour.

SAM
Non. T'es plus en sécurité avec moi.

ROBIN
Comment tu peux en être sûr? Tu me fais très peur.

(Dans la panic room, Dean ouvre l'oeil gauche de Sam et passe une lumière devant. Dans la tête de Sam, ce dernier est momentanément ébloui par une lumière vive. La voiture dérape et il est obligé de s'arrêter. Il fait soudain jour)

SAM
Quoi? C'est du délire! (Il sort de la voiture, imité par Robin)

ROBIN
Ca suffit! A quoi tu joues?

SAM
T'as bien regardé? Il fait jour.

ROBIN
Oui.

SAM
Il faisait nuit, et là il fait jour.

ROBIN
Il fait jour depuis qu'on est partis.

SAM
Non, non, non, non, non. C'est pas vrai. Qu'est-ce qui se passe ici?

(Sam entend un bruit provenant des bois juste à côté de la route)

ROBIN
Bon, cette fois c'est bon, j'ai vu assez de trucs dingues pour la journée. J'suis contente de t'avoir connu, mais je m'en vais. (Elle commence à s'éloigner)

SAM
Attends, attends, attends. Reste là! Hey!

(Robin s'arrête, hésite puis se retourne)

SAM
Rentre dans la voiture. (Il lui montre les bois d'un signe de tête. Elle comprend où il veut en venir, et retourne dans la voiture. Sam ouvre le coffre et découvre un tas d'armes) Putain. (Il prend un fusil et un pistolet, et les recharge. Puis, il se dirige vers les bois)

(Dans les bois, Sam marche avec le fusil chargé. Il dépasse un arbre sans remarquer que son double, le tireur de l'hotel, est caché derrière. Le double arrive derrière lui et pointe son arme sur sur sa tête. Sam se retourne rapidement. Le double - le Sam sans âme - attrape le fusil de Sam et le frappe à la tête. Il vide l'arme de ses balles)

SAM SANS ÂME
Bon Dieu! J'ai vraiment l'air si empoté? (Il jette l'arme à terre) Salut.

SAM
(Sous le choc) C'est impossible.

SAM SANS ÂME
Tu gèles. Essaie encore.

SAM
Je... J'ai des hallucinations.

SAM SANS ÂME
Tu chauffes. Mais dis-toi que normalement t'es réveillé quand tu te tapes un trip.

SAM
C'est un rêve.

SAM SANS ÂME
Bravo, Monsieur, vous avez gagné un panier garni! On est dans ta caboche, Sam. Et crois-moi, c'est le merdier là-dedans.

SAM
Je ne me souviens de rien du tout.

SAM SANS ÂME
Ton grand copain Castiel a abbattu le mur que t'avais dans la tête. Et toi, tel l'enfant pathétique que tu es, tu t'es éparpillé en petits morceaux. (Il pointe Sam du doigt) Un morceau (Il se pointe lui-même du doigt) Deux morceaux.

SAM
J'ai aucune idée de ce dont tu me parles.

SAM SANS ÂME
Quoi de plus normal? T'es une loque, petit. Contrairement à moi.

SAM
Qu'est-ce que tu es?

SAM SANS ÂME
Je ne suis pas handicapé. Je ne suis pas coincé avec une âme... Figure-toi que c'est moi qui ai mené ta barque quelques temps. Tout se passait à merveille. J'allais bien. J'étais fort. Enfin, jusqu'à ce qu'ils te rendent ton âme. Et maintenant regarde-toi. Tu as le même air de Cocker triste qu'avant. Dis-toi qu'avoir une âme, ça rend faible. C'est une infirmité. Alors, ça n'a rien de personnel, mais quand on y pense, il faut que quelqu'un prenne les choses en main. Avant qu'il soit trop tard. (Il charge son arme. Sam court. Il vise Sam mais le râte)

(Sam s'enfuit. Le Sam sans âme le suit. Sam a un pistolet)

SAM SANS ÂME
(En écho) Allez! Montre-toi!

(Sam court. Il se cache derrière un rocher, à côté d'un arbre, au-dessus d'un court d'eau. Le Sam sans âme apparaît. Sam relève la tête. Le Sam sans âme aperçoit le blouson de Sam derrière le rocher. Il tire dessus trois fois, puis se rapproche du rocher et se rend compte que Sam n'est pas là. Soudain, Sam, derrière lui, tire sur le Sam sans âme. La balle atteint son corps. Le Sam sans âme tombe au sol et pousse un grognement)

SAM SANS ÂME
Tu crois que c'est moi le pire? Attends un peu d'avoir vu l'autre.

(Il meurt. Une lumière vive s'échappe de son corps, et Sam l'absorbe)

(Dans la panic room, Sam, toujours inconscient, convulse)

DEAN
Sammy! Sam!

(Il pose une main sur Sam)


(De retour dans la tête de Sam, ce dernier marche sur la route et s'approche de la voiture, où se tient Robin)

SAM
Je me rappelle qui je suis, et ce que j'ai fait cette année. Et je me souviens de toi.


[ (On voit le souvenir de Sam dans lequel se trouve Robin. Pendant sa période sans âme, il s'est retrouvé au bar où elle travaillait, après avoir poursuivi un démon des carrefours. Le démon tient une Robin terrifiée, un couteau sous la gorge, Sam s'approche, pointant une arme vers eux.)

DEMON DES CARREFOURS
Dégage de là ou alors je la saigne.

(Sam tire au niveau du ventre de Robin. Elle meurt. Le démon regarde Sam, choqué)

SAM
Et maintenant tu fais quoi?

(Sam tire sur le démon des carrefours) ]

(Retour dans la tête de Sam. Du sang apparaît sur le T-shirt de Robin, au niveau de son ventre)

ROBIN
Je t'avais dis de faire demi-tour, que tu n'aimerais pas ce que tu allais découvrir.

SAM
Je suis désolé. Vraiment désolé.

ROBIN
Et ce n'est pas terminé, crois-moi. (Elle disparait)

INT. PANIC ROOM DE BOBBY

(Sam est toujours inconscient. Dean est assis près de lui, un verre de Whisky à la main)

BOBBY
Regarde un peu ce que le vent nous amène.

(Bobby et Balthazar se tiennent hors de la panic room. Dean se lève)

BALTHAZAR
Bon, au moins vous avez fait la protection anti-anges correctement, cette fois. (Il montre Sam) Et la Belle au Bois Dormant? Tu n'as pas essayé de le réveiller d'un baiser, j'espère.

DEAN
(Il s'approche de Balthazar) Pourquoi avoir mis autant de temps?

BALTHAZAR
Honnêtement? J'ai eu quelques doutes.

DEAN
A propos de quoi?

BALTHAZAR
J'hésitais un peu à vous aider. J'me suis dit qu'à la place, je prendrais peut-être moins de risques en vous arrachant les tripes.

BOBBY
Et qu'est-ce que t'as décidé?

BALTHAZAR
Eh bien... (Il sort un papier et le tend à Dean) Castiel et Crowley sont là. C'est là que tout va se jouer.

(Dean déplie le papier et le montre à Bobby. C'est une adresse à Bootback, Kansas)

DEAN
Laisse-nous une minute pour prendre nos affaires et envoie-nous là-bas.

BALTHAZAR
Oh, non, non, non. J'crois pas.

DEAN
Balthazar.

BALTHAZAR
J'te rappelle que je trahis un ami en faisant ça. Un ami très puissant que vous trahissez vous aussi. Alors, je crois que j'ai pris suffisamment de risques comme ça. Bonne chance. (Il disparait)

(Dean se retourne vers Sam)


INT. LABORATOIRE DE CROWLEY

(Castiel est assis. Crowley approche, tenant un bocal de sang)

CROWLEY
Votre cocktail spécial Purgatoire, Monsieur. (Il donne le bocal à Castiel) Moitié monstre. Moitié vierge.

CASTIEL
Merci.

CROWLEY
Tu as l'air encore plus constipé que d'habitude. Tu veux que je t'apporte un laxatif?

CASTIEL
Je veux renégocier les termes de notre accord.

CROWLEY
Tiens donc. Et qu'est-ce que tu proposes?

CASTIEL
Tu n'auras rien. Pas la moindre petite âme.

CROWLEY
C'est bizarre, mais j'trouve ça un peu injuste en ce qui me concerne... Castiel, tu n'oserais jamais faire ça, hein? C'est moi qui t'ai offert ce marché.

CASTIEL
(Il se lève) Tu crois vraiment que j'irais donner tout ce pouvoir au Roi de l'Enfer? Je ne suis ni stupide ni malfaisant.

CROWLEY
C'est pas vrai! T'as oublié que c'est toi le dominé dans notre petit couple.

CASTIEL
Je t'offre deux choix : soit tu fuis, soit tu meurs.

CROWLEY
On a un accord. Même moi je ne reviens pas sur les contrats de ce genre.

CASTIEL
Fuis. Ou meurs.

CROWLEY
Eh bien. On ne sait plus à qui se fier de nos jours. (Crowley disparait)


INT. DANS LA TETE DE SAM - MAISON DE BOBBY - NUIT

(Dans la maison de Bobby, le mobilier est couvert de draps blancs. Il y a des bougies un peu partout, mais la pièce est presque plongée dans le noir. Un reflet de lune passe légérement dans la pièce. Sam entre avec une arme. Il s'approche du bureau où quelqu'un est assis, le visage dans l'ombre)

SAM
Hey. Hey!

SAM TORTURE
(Sa voix est faible) Oh. Bonjour, Sam.

SAM
Alors, lequel tu es?

SAM TORTURE
Tu n'en as aucune idée? (Il se lève. Son visage est couvert d'écchymoses) Celui qui se souvient de l'Enfer.

ECRAN NOIR

INT. PANIC ROOM DE BOBBY

(Bobby prépare un sac en y mettant une flasque d'eau bénite et deux épées capable de tuer les anges. Il prend le sac et commence à s'éloigner)

BOBBY
C'est l'heure, Dean.

DEAN
J'arrive dans une seconde.

(Dean se tient au dessus de Sam, un papier à la main. Il s'accroupit)

DEAN
C'est l'adresse de l'endroit où on se rend. Alors bouge le cul de ce pieu et viens nous y rejoindre. J't'en prie, Sammy.

(Il se relève, pose le papier près de Sam et ajoute un pistolet. Puis, il s'en va)


INT. DANS LA TÊTE DE SAM - MAISON DE BOBBY - NUIT

SAM TORTURE
J'aurais préféré que tu ne viennes pas.

SAM
Il le fallait. Et je suis venu. Dans le vrai monde j'suis chez Bobby, c'est ça?

SAM TORTURE
Comment tu le sais?

SAM
Depuis le début, je sens son Eau de Cologne et son whisky. J'ai pensé qu'en venant ici, et en réintégrant mon corps, j'arriverais peut-être à me réveiller.

SAM TORTURE
D'abord tu dois passer par moi.

SAM
Pourquoi?

SAM TORTURE
Il va d'abord falloir que tu recolles tous tes morceaux. Avant de pouvoir te réveiller. Et c'est moi, le dernier morceau.

SAM
(Sam baisse son arme et se rapproche) Ce qui veut dire... que je dois savoir ce que tu sais. Ce qui s'est passé dans la cage.

SAM TORTURE
Crois-moi, il vaut mieux pas que tu saches.

SAM
Tu as raison. Mais il le faut malgré tout.

SAM TORTURE
Sam, tu ne te rends pas compte. Tu n'as qu'à partir retrouver la serveuse, ou retrouver Jessica, mais ne fais pas ça. Je te connais, tu n'es pas assez fort.

SAM
Y a qu'un moyen de le savoir.

SAM TORTURE
Pourquoi est-ce si important pour toi?

SAM
Tu me connais, non? Donc tu connais la réponse. Je n'ai pas l'intention d'abandonner mon frère.

(Le Sam torturé s'approche lentement de Sam. Il sort un couteau et Sam pointe instinctivement son arme vers lui)

SAM TORTURE
Je ne résisterai pas. (Il lui tend le couteau par la poignée) Mais c'est ta dernière chance.

(Sam hésite. Puis, il baisse son arme et prend le couteau)

SAM TORTURE
Bon courage. Tu vas en avoir besoin.

(Sam poignarde le Sam torturé au niveau du ventre. Le Sam torturé s'effondre au sol et meurt. Une lumière vive s'échappe de son corps, et Sam l'absorbe. A l'intérieur de la panic room, Sam convulse)


INT. LABORATOIRE DE CROWLEY - NUIT

(Hors du bâtiment, des anges montent la garde)

(Castiel est assis, tenant le bocal de sang. Balthazar apparaît)

BALTHAZAR
Tu m'as appelé?

CASTIEL
Oui. Nous avons un problème. Dean Winchester va bientôt arriver.

BALTHAZAR
Vraiment? Oh. Comment nous a-t-il trouvé?

CASTIEL
(Il pose le bocal) Apparemment, il y aurait un Judas parmi nous.

BALTHAZAR
Ah. (Il ricane) Qui est-ce? Est-ce que... Je parie que c'est cet arrogant petit chérubin, n'est-ce pas?

CASTIEL
(Il se lève) Je n'en sais rien. Mais j'ai besoin que tu le découvres.

BALTHAZAR
Bien sûr. Tout de suite. Toute de suite. Et que veux-tu que je fasse pour Dean?

CASTIEL
(Il se retourne) Rien. Je m'en occuperai moi-même.

BALTHAZAR
Castiel, est-ce que ça va?

CASTIEL
D'abord Sam et Dean et ensuite ça. Je fais de mon mieux, en dépis de l'ampleur de la tâche. Et tous mes amis... m'abandonnent un par un. Ils complotent contre moi. Je n'arrive pas à le comprendre.

BALTHAZAR
Dis-toi que malgré tout ça, je suis là, moi.

(Castiel disparait. Il réapparaît derrière Balthazar et le poignarde avec l'épée capable de tuer les anges. Balthazar pousse un cri)

CASTIEL
Oui, tu as toujours été là.

BALTHAZAR
Cas...

(Quand Balthazar meurt, une lumière illumine tout le bâtiment)


EXT. HORS DU BATIMENT - NUIT

(Dans une rue près du bâtiment, Dean et Bobby se tiennent près de l'Impala. Grâce à des jumelles, Bobby observe les gardes qui se tiennent près du bâtiment)

BOBBY
Je compte une douzaine de gros bras. Peut-être plus.

DEAN
Des démons?

BOBBY
Des anges.

DEAN
Comment on va faire pour en éliminer autant?

BOBBY
On ne va rien faire. On va s'introduire discretos.

DEAN
Super. Et on fera quoi quand ils entendront ton genou grincer?

BOBBY
La ferme!

DEAN
Quoi? Tu vas pas faire ta mijorée.

BOBBY
Tais-toi un peu. T'as entendu?

(On entend un énorme bruit qui ne cesse de se répéter. Bobby et Dean écoute. Puis, ils se retournent)

DEAN
Qu'est-ce que c'est que ça? (Il regarde une flaque d'eau animée par des vibrations) Oh. Un T-Rex, peut-être.

(Le bruit devient plus fort. Bobby se retourne)

BOBBY
Sainte Marie mère de Dieu!

(Un épais nuage de fumée noire se rapproche)

DEAN
Dans la voiture! Dans la voiture!

(Ils courent vers l'Impala. Dean rentre à l'avant, Bobby à l'arrière. La fumée de démon retourne la voiture, puis continue jusqu'au batiment. A l'intérieur, Castiel cherche les papiers du rituel. Il entend crier, probablement les gardes. Il se redresse. De la fumée de démon couvre la fenêtre. Crowley apparaît)

CROWLEY
Il ne faut jamais sous-estimer le Roi des Enfers, trésor. J'ai toujours quelques tours dans mon sac. Alors, je crois qu'il est temps de re-renégocier les termes de notre accord.

(Castiel disparait. Il réapparaît derrière Crowley, qui se retourne. Castiel pose sa main sur la tête de Crowley. Rien ne se produit)

CROWLEY
Qu'est-ce que t'as les mains moîtes!

CASTIEL
Je ne comprends pas.

CROWLEY
Tu peux d'escrimer tant que tu veux. Je ne crains rien sous l'aile protectrice de mon nouvel associé. (Il fait un geste de la tête et Raphaël apparaît, sous l'apparence d'une femme)

RAPHAEL
Bonsoir, Castiel.

CASTIEL
Raphael.

ECRAN NOIR

 

INT. LABORATOIRE DE CROWLEY - NUIT

CASTIEL
Tu fraies avec des démons? Ca me semble indigne de toi.

RAPHAEL
J'ai entendu que tu le faisais. Ca m'a semblé amusant.

CROWLEY
Tu sais Castiel, je t'ai entendu dire tout un tas de choses affreuses, voire carrément dégeulasses à l'égarde de Raphael, mais j'avoue qu'il... enfin qu'elle... me parait assez raisonnable.

CASTIEL
Tu es un idiot. Raphael te poignardera dans le dos avant que tu aies le temps de dire "Ouf".

CROWLEY
Bien sûr, voyons on sait tous que tu es un modèle de loyauté. Elle... Il a garanti de me protéger en échange de toute menace.

CASTIEL
En échange de quoi?

CROWLEY
Le sang du Purgatoire.

RAPHAEL
(Il claque sa langue) Castiel, tu croyais que je te laisserais ouvrir cette porte? Et t'approprier tout ce pouvoir? Si quelqu'un doit devenir le nouveau Dieu, ce sera moi.

CASTIEL
Il va provoquer l'Apocalypse, et pire encore.

CROWLEY
Ca c'est ta faute, mon joli. Je me contente de prendre la meilleure offre. Donc, j'te laisse deux choix : fuis, ou meurs.

(Castiel prend le bocal de sang. Il le jette à Crowley et disparait)


(L'éclipse lunaire commence)

(Devant des symboles dessinés au sang sur le mur, Crowley commence le rituel. Raphaël se tient derrière lui)

CROWLEY
Ianua magna Purgatorii, clausa est ob nos, lumine eius ab oculis nostris retento.


[ (Dans l'Impala, Dean reprend connaissance)

DEAN
Bobby. Bobby?

(Bobby se réveille)

DEAN
Allez, viens. Faut qu'on sorte de là.  ]


(De retour dans le laboratoire)

CROWLEY
Sed nunc stamus ad limen huius ianuae magnae et demisse, fideliter, perhonorifice, paramus aperire eam. Creaturae terrificae...

(Bobby et Dean entrent dans le laboratoire. Ils restent en haut d'un escalier)

CROWLEY
...quarum ungulae et dentes, nunquam tetigerunt carnem humanam.

(Dean lance une épée sur Raphaël. Le dos tourné, Raphaël la rattrape en plein vol. Lui et Crowley se retournent vers Bobby et Dean. Grâce à ses pouvoirs, Crowley les jette du haut des escaliers. Dean atterit sur une table avant de toucher le sol. Il grogne)

CROWLEY
Nous sommes un peu occupés. Nous serons à vous dans une minute.

(Dehors, Sam, qui est maintenant réveillé, s'arrête au niveau de l'Impala renversée. Il est assailli par un souvenir de l'Enfer et se voit en feu, criant dans la cage de Lucifer. Il grogne et pose une main sur sa tête. Il reprend son souffle et repart vers le bâtiment)

(De retour dans le laboratoire)

CROWLEY
Aperit fauces eius ad mundum nostrum, nunc, ianua magna aperta tandem!

(Rien ne se passe)

CROWLEY
Hmm. Je l'ai peut-être mal dit.

(Castiel apparaît derrière eux, avec un bocal de sang vide)

CASTIEL
Non, tu l'as parfaitement dit. C'est ceci qui vous manquait. (Il pose le bocal. Dean et Bobby se relèvent)

CROWLEY
Je vois (Il s'approche du mur et pose ses doigts sur le sang) Nous avons donc travaillé avec... (Il goûte le sang) du sang de chien. Evidament.

RAPHAEL
J'en ai assez de tes petits jeux, Castiel. Donne-nous le sang, s'il te plait.

CROWLEY
La partie est finie. Il a vidé tout son bocal, tu vois bien. Alors, raconte. Comment s'est passé ton rituel? Mieux que le nôtre, je parie.

(Castiel ferme les yeux. Une lumière vive sort de son corps et envahit la pièce. Dean, Bobby, Crowley et Raphael se cachent les yeux)

ECRAN NOIR

INT. LABORATOIRE DE CROWLEY - NUIT

(La lumière provenant de Castiel disparaît)

CASTIEL
Vous n'imaginez pas ce que ça fait. Elles sont toutes en moi. Je ne sais combien de millions d'âmes.

CROWLEY
Ca en serait presque sexy... J'vous tire ma révérence. (Il disparait)

(Raphael semble effrayé)

CASTIEL
Qu'est-ce qui se passe, Raphaël? Quelqu'un t'a coupé les ailes?

RAPHAEL
Je t'en prie, Castiel. Tu laisses le démon s'en aller, mais pas ton propre frère?

CASTIEL
J'ai des projets pour le démon. Pour toi, en revanche... (Castiel claque des doigts, et Raphaël explose. L'épée capable de tuer les anges que Raphaël tenait tombe au sol)

(Dean et Bobby sont sous le choc ce qu'ils viennent de voir)

CASTIEL
Vous voyez, je vous ai sauvé.

DEAN
Oui, en effet. On t'en remercie.

CASTIEL
Vous avez douté de moi. Vous m'avez combattu, alors que j'avais raison.

DEAN
C'est vrai, tu avais raison. On est désolés. Et si on te désamorçait, maintenant?

CASTIEL
Que veux-tu dire?

DEAN
T'es chargé à bloc, c'est dangereux. Alors, avant que l'éclipse ne soit finie, on va renvoyer ces âmes dans leur cage.

CASTIEL
Non, elles m'appartiennent, désormais.

DEAN
Non, non, je t'assure. Tu n'as plus les idées très claires.

CASTIEL
Oh, je n'en ai pas encore fini. Raphaël avait de nombreux partisans et je me dois... de les punir très sévérement.

DEAN
Ecoute-moi. S'il te plait. Je sais qu'on s'est un p'tit peu... embrouillés, mais on a toujours été une famille. J'aurais donné ma vie pour toi. J'ai failli le faire plusieurs fois. Alors si ça a la moindre signification à tes yeux, je t'en prie. J'ai perdu Lisa, j'ai perdu Ben. Et maintenant Sam. Je ne veux pas te perdre toi aussi. C'est fini, t'as plus besoin d'un tel pouvoir. Tu dois t'en défaire avant que ça nous tue tous.

CASTIEL
Tu dis ça parce que j'ai gagné. Parce que tu as peur. (Derrière lui, Sam ramasse l'épée) Nous ne sommes pas une famille, Dean. Je n'ai pas de famille.

(Sam poignarde Castiel dans le dos avec l'épée capable de tuer les anges. Rien ne se produit. Castiel retire l'épée. Il ne saigne pas. Il pose l'épée au sol)

CASTIEL
Heureux que tu t'en sois sorti, Sam. Mais, le poignard céleste n'a aucun effet sur moi, parce que je ne suis plus un ange. Je suis votre nouveau Dieu, meilleur que l'ancien. Alors j'attends que vous vous prosterniez, et que vous professiez votre amour envers moi, votre Seigneur. Sinon je vous détruirai.

 

 

Ecrit par GLEMJYC.

EXT. STREET - NIGHT

(Sam is running from cops. There are sirens and a police car comes around the corner. Sam runs to a door and tries to open it but it's locked. He kicks a gate open and hides behind a wall as the police car passes. The car drives slowly past a "Castle Storage" sign - John Winchester's lock-up, which Sam doesn't notice. When it's gone, he walks quickly to a door labelled "Delivery Entrance Only". He enters and closes the door behind him.


INT. BAR - NIGHT

(Sam enters the bar. A young woman, Robin, is cleaning the bar.)

ROBIN: Hey, we're closed.

SAM: Just uh, just give me a second. (He goes to the window.)

ROBIN: So pal, we - we open at noon.

SAM: Look, you don't understand.

(Outside, the cop car passes again and Sam moves away from the window.)

ROBIN: Okay, I - I think I understand just fine. Look I - I don't need this kind of hassle. So seriously, just get the hell out.

SAM: Please. Please, just give me a minute to think, that's all. Then I'm out of your hair. (Under the counter, Robin picks up a baseball bat.) One minute. Please. (Sam catches his breath.)

ROBIN: (She sighs and puts the bat down.) What's your name?

SAM: I don't know.

ROBIN: What do you mean you don't know?

SAM: I mean I don't remember. I don't remember anything.

ACT I

(Robin opens a drink and gives it to Sam.)

ROBIN: Come on, you're dickin' with me. Nothing?

SAM: I'm telling you. Blank slate. (He drinks.)

ROBIN: Well, you got a wallet? ID?

SAM: I wish I did.

ROBIN: Okay, well what's the last thing you remember?

SAM: (shakes his head) Um, I woke up on a park bench, cops shoving a flashlight in my face, trying to take me in.

ROBIN: So you ran.

SAM: No, I, um, I knocked 'em out cold. Both of 'em. No, look, I - I didn't mean to. It just happened really fast, you know I - I think instinct or something, I guess.

ROBIN: Some instinct.

SAM: Yeah, tell me about it. I mean, who even knows how to do something like that?

ROBIN: We'll get you to the ER. The - the quacks will hash it out.

SAM: No.

ROBIN: Try "yeah". Look the-the bats have flown the belfry, you need to see a doctor.

SAM: No. (Sam gets up.) I don't have time.

ROBIN: Time for what?

SAM: (sighs) Look, it's hard to explain, I just feel like I - I have to be somewhere. There's something I gotta stop.

ROBIN: Oh, like a wedding? A train?

SAM: No, something important. Something like life or death, like -

ROBIN: Okay, hey, hey, hey. Just relax, you know, you - you can't poop it out, so just... It'll come to you.

(Sam nods. He notices something and walks to a bookshelf. He picks up a book - The Haunter of the Dark by H.P. Lovecraft.)

ROBIN: What is it? (He shows her the title.) You a horror fan?

SAM: Yeah, um, I think so. I really think so. Something - something about this...

(A rush of memories hits Sam.
BOBBY: Phillips ain't his last name. It's Lovecraft.
He sees flashes of Dean outside the hospital, Ben in the car, himself being jumped by a demon, Balthazar, Bobby telling him about H.P. Lovecraft and a hotel called the Nite Owl. The memory-flash ends and Sam, who is slumped over, is gasping but otherwise okay.)

ROBIN: Hey! Hey, hey, hey, hey. Seriously, we are taking you to a doctor.

SAM: Have you got a computer?

ROBIN: What?

(Sam finds the Nite Owl Hotel's website on Robin's laptop.)

SAM: That's it. It exists. Look, two towns over. (He turns the laptop so that she can see.)

ROBIN: What, you think you're staying in this dump?

SAM: Maybe.

ROBIN: Oh, maybe you're a hooker.

SAM: (chuckles) I guess I'll find out.

ROBIN: Hmm.

SAM: (sighs) Look, um, I don't know how to say, uh, thanks for everything.

ROBIN: Where do you think you're going?

SAM: I'll be fine.

ROBIN: Says the headcase that just slumped over a minute ago. Look, is there any way I can convince you to go to a hospital?

SAM: No. Apparently, I'm stubborn.

ROBIN: Oh. So am I. (She gets her jacket.) I'm driving.

SAM: Look, that's really nice of you, but not necessary.

ROBIN: Really? Okay, look, your eggs are scrambled.

SAM: But -

ROBIN: But nothing.

SAM: No, I mean I'm just some guy. I - I could be anybody. You gotta be nuts.

ROBIN: I've been called that. Look, if I let you go off alone, I won't be able to sleep at night. And, honestly, I'm dying to know how it all turns out.


EXT. OUTSIDE NITE OWL HOTEL - NIGHT

(Sam & Robin walk towards the hotel.)

ROBIN: So, uh, where do we start?

SAM: Uh, ground floor corner room, nearest to the fire escape. That's the one I'd pick, quickest getaway.

ROBIN: Any why do you know that?

SAM: (scoffs) I just do.


INT. NITE OWL HOTEL - NIGHT

(Sam & Robin walk past a man that looks like Bobby. They stand outside the door of room 107. Sam knocks on the door. There's no answer. He tries the handle. It's locked.)

SAM: Hey, you got a credit card?

ROBIN: Uh - (She gets her card.) Why, are we uh, checking in?

SAM: Sort of. (He takes the card and picks the lock with it. The door opens. Robin takes her card back.)

ROBIN: Dude... Who are you?

SAM: Good question.

(They enter the room. There are various pictures, newspaper articles and maps on the wall - a typical hunter's investigation.)

ROBIN: This all yours?

SAM: I don't know. I guess.

ROBIN: Well, I love what you've done with the place. It's very Beautiful Mind meets Se7en. Sorry, I talk when I'm nervous. (She picks up an ID from the table.) Hey, well I guess we know your name. Nice to meet you, Jimmy Page. (She leafs through the other fake IDs.) And uh, Neil Peart, and Angus Young. (She chuckles nervously.) Okay, listen no offence but I'm - I'm really starting to freak out.

SAM: (scoffs) You and me both. (He sighs and notices a newspaper article. The headline is "SFU Professor Missing". The picture is of Dr Eleanor Visyak. Sam gets another rush of memories. There is a flash of Dr Visyak. Sam collapses. He remembers something else.)


[ SAM'S MEMORY - EXT. ALLEY - DAY

(Sam, Bobby and Dean are walking down an alley.)

DEAN: Where is she?

BOBBY: (shrugs) She said to meet her here. I'll try her again. (He takes out his cellphone and dials. They hear Eleanor's phone ringing from nearby. It's on the ground next to a dumpster. They hurry to it and find Eleanor sitting on he ground against the dumpster. She's hurt. Bobby kneels in front of her. Sam and Dean stand behind him.)

BOBBY: El?

ELEANOR: Hey. I guess I could've used your help after all.

BOBBY: Just be still.

SAM: What happened?

ELEANOR: They took me. I got away.

(She opens her coat. Her shirt is soaked with blood by her stomach.)

BOBBY: Oh, Ellie. What have they done to you?

ELEANOR: (chuckles) Everything. The demon I could've handled, but when the angel stepped in, I - (sighs) I told him, Bobby. They have enough to crack Purgatory wide open.

BOBBY: Tell me. I need to know.

ELEANOR: They need virgin blood. That's a milk-run for them. And they need the blood of a Purgatory native, and well, they've got plenty of that now.

DEAN: Have they opened it yet?

ELEANOR: (she shakes her head) Tomorrow. The moon - an eclipse. I'm sorry, Bobby.

BOBBY: No, it's okay. It's okay.

ELEANOR: I'm sorry, really sorr-

BOBBY: Tell us where they are.

(Eleanor dies.)

BOBBY: El?

(Bobby closes her eyes. Castiel appears behind Sam and Dean.)

CASTIEL: I'm sorry this had to happen. (Bobby stands up.) Crowley got carried away.

BOBBY: Yeah, I bet it was all Crowley you son of a bitch! (He tries to go after Castiel but Sam and Dean restrain him and he steps back.)

DEAN: (to Castiel) You don't even see it, do you? How totally off the rails you are!

CASTIEL: Enough! I don't care what you think. I've tried to make you understand. You won't listen. So let me make this simple. Please, go home and let me stop Raphael. I won't ask again.

DEAN: Well, good, 'cause I think you already know the answer.

CASTIEL (shakes his head) I wish it hadn't come to this. Well rest assured, when this is all over, I will save Sam, but only if you stand down.

DEAN: Save Sam from what?

(Castiel disappears. He reappears behind Sam and touches Sam's temple, breaking the wall in Sam's mind.) ]


(The memory-flash ends and Sam is in the hotel room, his breathing quick.)

ROBIN: Hey, hey. Are you okay?

SAM: Sam. My name is Sam.

(In the bathroom, Sam leans over the basin and splashes his face with water.)

ROBIN: So, uh, what do you remember?

SAM: Well. (chuckles) It might sound pretty strange if I said it aloud. (He dries his face with a towel.)

ROBIN: Oh, it - it couldn't get any stranger.

SAM: (He throws the towel down.) Yeah. Don't be so sure. (sighs & shrugs) Look, I - I don't know, I mean it's all pretty spotty, you know? I just remember I was, I was with, uh - with two guys. One was a - like a male model type and the other was an older guy named, uh, Bobby. (He picks up an address book and leafs through it.)

ROBIN: Okay. W- What are you looking for?

SAM: Here. Bobby Singer. That has to be it.

ROBIN: Is there a phone number?

SAM: No, just an address. Sioux Falls, South Dakota. (scoffs)

ROBIN: South Dakota. Okay, uh, l-listen, Sam. Sam, right?

SAM: Yeah.

ROBIN: Look, I'm really sorry, but this is - is where I gotta get off.

SAM: Oh, no, of course. No problem.

ROBIN: Okay. Well, how are you gonna get there?

SAM: (Sam sees a set of car keys on the table and picks them up.) I guess I'll take my car.


EXT. OUTSIDE NITE OWL HOTEL - NIGHT

(Sam & Robin leave the hotel. Sam sees the Impala. He points and they both walk towards the car.)

SAM: That's mine.

ROBIN: Are you sure?

SAM: Oh yeah.

ROBIN: Look, Sam I don't feel right about you going off like this.

SAM: Oh, look, don't worry. Y-you've done way to much for me already.

ROBIN: That's not what I mean. What I mean is uh... I've got a bad feeling you know, with those IDs and that shady-ass hotel room. Whatever you're looking for, you might not like what you find.

SAM: (scoffs) What other choice do I have?

(Sam hears a gun cock.)

ROBIN: You could stick around here a little bit longer, I mean get your head straight, instead of going off, flying blind into...

(Someone shoots at them. Sam knocks Robin to the ground and the bullet hits the Impala's window, shattering it.)

ROBIN: (gasps) What the hell was that?

SAM: Stay down. (He gets up and looks at the shooter. The shooter looks exactly like Sam.)

ROBIN: Sam! Sammy!


INT. BOBBY'S PANIC ROOM

DEAN: Sammy? Come on, snap out of it.

(Sam is unconscious on the bed. Dean watches over him.)

ACT II

INT. BOBBY'S PANIC ROOM

(Play With Fire by The Rolling Stones plays. Sam is unconscious on the bed. Dean paces. Bobby walks in.)

BOBBY: Anything?

DEAN: I can't just sit here, Bobby. I've got to help him.

BOBBY: Dean.

DEAN: You know, dreamscape his noggin. Something.

BOBBY: You know what Cas did. The dam inside your brother's head is gone, and all hell's spilling loose. We don't what's going on inside.

DEAN: I don't care. We have got to do something!

BOBBY: And we will, but right now we got sixteen hours 'til they pop Purgatory. I'm down one man. I can't afford to be down two.

DEAN: Yeah, and how's that going, huh? We've got no line on Crowley. We got no line on Cas. Balthazar's MIA. I mean, all we've got is Sam, going through whatever the hell this is!

BOBBY: You know, (he turns a glass over and pours a drink) this is exactly what Cas wants. For you to fall to pieces. Just try to think of what Sam would want. (He holds out the drink. Dean pauses before taking it.)

DEAN: Find Cas, Bobby. Find him now.


EXT. SAM'S DREAMSCAPE - IMPALA - NIGHT

(Sam is driving, Robin is in the passenger seat. Play With Fire is on the radio.)

SAM: (sniffs) Do you smell whisky?

ROBIN: Okay, Sam, would you focus?

SAM: Yeah. Sorry.

ROBIN: Okay, so, who shot at us?

SAM: I - I didn't really get a good look.

ROBIN: Okay, we gotta go to the cops.

SAM: No, look, if we can just get to my friends, they can help us. I know it.

ROBIN: Okay, you don't know if they're your friends, okay, you don't know anything about anything! Just turn around.

SAM: No. Look, you're safer with me.

ROBIN: How do you know that? You're scaring me.


(In the Panic Room, Dean opens Sam's left eye and shines a flashlight on it. In the dreamscape, Sam is momentarily blinded by a bright light. He slams on the brakes and the tires screech. Suddenly it's day.)

SAM: What? No way. (He gets out the car. Robin follows.)

ROBIN: What was that?

SAM: What do you mean? It's daylight.

ROBIN: Yeah.

SAM: It was night, and now it's day.

ROBIN: It was always day.

SAM: No, no, no, no, no. No, it wasn't. It... What the hell is going on here?

(Sam hears something in the woods next to the road.)

ROBIN: Okay, so I am all filled up on crazy for today. You know what, Sam? I'll - I'll see ya. (She starts to walk away.)

SAM: Wait, wait. Wait. Hey, hey, hey.

(She stops, sighs and turns around.)

SAM: Get in the car. (He gestures to the woods with his head. She hears his urgency and complies. Sam exhales deeply. He opens the boot of the car, seeing all the weapons.) Wow. (He props the boot up with a shotgun and takes a pistol. He cocks it, puts it back and instead takes another shotgun. He cocks it and closes the boot. In the car, Robin sighs nervously.)

(In the woods, Sam walks with his shotgun aimed. He passes a tree and does not see that his lookalike, the shooter from the hotel, is standing behind it. The lookalike walks up behind him and puts a gun to the back of his head. Sam freezes, then turns around quickly. The lookalike - Soulless!Sam - grabs Sam's shotgun and hits him in the head with the gun. He empties the shotgun of shells.)

SOULLESS!SAM: My God. Am I really that gawky? (He throws the shotgun on the ground.) Howdy.

SAM: (shocked) This is impossible.

SOULLESS!SAM: Cold. Try again.

SAM: I'm uh- I'm hallucinating.

SOULLESS!SAM: Warmer. But see, normally, you're awake when you're tripping balls.

SAM: I'm dreaming?

SOULLESS!SAM: And someone just won a copy of the home game. We're inside your grapefruit, Sam. Son, you've been juiced.

SAM: I-I don't remember anything.

SOULLESS!SAM: Well, your BFF Cas brought the Hell-wall tumbling down and you, pathetic infant that you are, shattered into pieces. (he points at Sam) Piece. (he points at himself) Piece.

SAM: I - I have no idea what you're talking about.

SOULLESS!SAM: Why would you? You're jello, pal. Unlike me.

SAM: What are you?

SOULLESS!SAM: I'm not handicapped. I'm not saddled with a soul. In fact, I used to skipper this meatboat for a while. It was smooth sailing. I was sharp, strong. That is, 'til they crammed your soul back in. Now look at you. Same misty-eyed milksop you always were. That's because souls are weak. They're a liability. Now, nothing personal, but run the numbers. Someone's got to take charge around here, before it's too late. (He cocks his gun. Sam runs. He shoots after Sam but misses.)

(Sam runs. Soulless!Sam follows. Sam has a pistol.)

SOULLESS!SAM: (echoing) Come out, come out, wherever you are.

(Sam runs. He hides behind a rock next to a tree near a stream. Soulless!Sam appears. Sam ducks. Soulless!Sam sees Sam's jacket behind the rock. He shoots three times. He walks up to the rock and sees that Sam isn't there, only his jacket. Suddenly, Sam, from behind, shoots Soulless!Sam. The bullet goes through his chest. Soulless!Sam falls to the ground and groans.)

SOULLESS!SAM: You think I'm bad? Wait 'til you meet the other one.

(He dies. A bright light comes out of the body and Sam absorbs it. In the Panic Room, Sam, still unconscious, convulses.
DEAN: Sammy! Sam!
He puts a hand on Sam's chest. Sam is still.)


(Back in the dreamscape, Sam walks back to the road, where Robin is standing next to the car.)

SAM: I remember who I am. Everything I did this past year. And I remember you.


[ (We see Sam's memory of Robin. Sometime during Sam's soulless year, he was at the bar and had a run-in with a crossroads demon. The demon is holding a terrified Robin with a knife to her neck. Sam approaches with a gun.
CROSSROADS DEMON: Walk away or the girl dies.
Sam shoots Robin in the stomach. She dies. She demon looks at Sam in shock.
SAM: There goes your leverage.
Sam shoots the crossroads demon.) ]


(Back in the dreamscape, blood seeps through Robin's shirt by her stomach.)

ROBIN: Didn't I tell you to turn back, that you wouldn't like what you found?

SAM: I'm sorry. I'm so sorry.

ROBIN: Not as sorry as you're gonna be. (She disappears.)


INT. BOBBY'S PANIC ROOM

(Sam is unconscious. Dean sits near him, a glass of whisky in his hand.)

BOBBY: Look what the cat dragged in.

(Bobby is standing with Balthazar outside the door of the Panic Room. Dean gets up.)

BALTHAZAR: Well, at least you mudfish finally got the angel-proofing right. (he points to Sam) How's Sleeping Beauty? You didn't steal any kisses, I trust?

DEAN: What the hell took you so long? (He walks up to Balthazar. Bobby stands a step behind Dean.)

BALTHAZAR: Honestly? I was having second thoughts.

DEAN: About?

BALTHAZAR: About whether to help you. I was thinking maybe... Maybe I should rip out your sticky bits instead.

BOBBY: And what did you decide?

BALTHAZAR: Well... (He pulls out a piece of paper and hands it to Dean.) Cas and Crowley are there. That's where the show gets started.

(Dean opens the paper and shows Bobby. On it is an address in Bootback, Kansas.)

DEAN: Alright, well give us a minute to pack up and then zap us there.

BALTHAZAR: Oh, no, no, no, no. I don't think so.

DEAN: Balthazar.

BALTHAZAR: I'm betraying a friend here. A very powerful friend. We all are. So I think I've stuck my neck out far enough already. Good luck. (He disappears.)


INT. CROWLEY'S LAB

(Castiel sits. Crowley walks in carrying a jar of blood.)

CROWLEY: Your Purgatory power-shake, Monsieur. (He gives it to Castiel.) Half monster, half virgin.

CASTIEL: Thank you.

CROWLEY: You seem even more constipated than usual. Maybe get you some Colonblow?

CASTIEL: I'm renegotiating our terms.

CROWLEY: Is that so? What terms do you propose?

CASTIEL: You get nothing. Not one single soul.

CROWLEY: Can't help notice, seems a bit unfairly weighted. (Castiel doesn't answer.) Castiel. You wouldn't dare. I brought you this deal.

CASTIEL: You think I'm handing all that power to the king of Hell? I'm neither stupid nor wicked.

CROWLEY: Unbelievable. Have you forgotten that you're the bottom in this relationship?

CASTIEL: Here are your options. You either flee, or you die.

CROWLEY: We made a pact. Even I don't break contracts like this.

CASTIEL: Flee, or die.

CROWLEY: (scoffs) Boy, just can't trust anyone these days. (Crowley disappears.)


INT. SAM'S DREAMSCAPE - BOBBY'S HOUSE - NIGHT

(In Bobby's house, the furniture is covered in white sheets. There are candles almost everywhere, but the room is mostly dark. A small amount of moonlight shines through the window. Sam enters the room with a gun. He approaches the desk, where someone is sitting, their face hidden in the shadows.)

SAM: Hey. Hey!

TORTURED!SAM: (his voice is weak) Oh. Hi, Sam.

SAM: So, which one are you?

TORTURED!SAM: Don't you know? (He stands up. His face is bruised.) I'm the one that remembers Hell.

ACT III

INT. BOBBY'S PANIC ROOM

(Bobby is packing some things, including a flask of holy water and two angel killing swords, in a bag. He takes the bag and starts to walk out.)

BOBBY: Time's up, Dean.

DEAN: Yeah, just a second.

(Dean is standing over Sam. He kneels next to him with a piece of paper.)

DEAN: Alright, this is where we're gonna be, Sam. You get your lazy ass out of bed and come and meet us. Sammy, please.

(He gets up, puts the paper down next to Sam with a gun on top of it, and leaves.)


INT. SAM'S DREAMSCAPE - BOBBY'S HOUSE - NIGHT

TORTURED!SAM: I wish you hadn't come, Sam.

SAM: I had to. I'm here, right? Out there in the real world, I'm at Bobby's, aren't I?

TORTURED!SAM: How do you know?

SAM: This whole time, I've smelt nothing but Old Spice and whisky. Figured if I could get back here, back to my body, I could... I don't know, I could snap out of it somehow.

TORTURED!SAM: But first you have to go through me.

SAM: Why?

TORTURED!SAM: Humpty Dumpty has to put himself back together again, before he can wake up. And I'm the last piece.

SAM: Which means, (Sam lowers his gun and steps closer) I have to know what you know. What happened in the cage?

TORTURED!SAM: Trust me, you don't wanna know it.

SAM: You're right. But I still have to.

TORTURED!SAM: Sam, you can't imagine. Stay here, go back, find that bartender, go find Jess, but don't do this. I know you. You're not strong enough.

SAM: (exhales) We'll just have to see.

TORTURED!SAM: (scoffs) Why is this so important to you?

SAM: You know me. You know why. I'm not leaving my brother alone out there.

(Tortured!Sam walks slowly towards Sam. He picks up a knife and Sam defensively points his gun.)

TORTURED!SAM: I'm not gonna fight you. (He holds out the knife, handle first.) But this is your last chance.

(Sam sighs. He lowers his gun and takes the knife.)

TORTURED!SAM: Good luck. You're gonna need it.

(Sam stabs Tortured!Sam in the stomach. Tortured!Sam groans, falls to the ground and dies. A bright light comes from his body and Sam absorbs him. Inside the Panic Room, Sam convulses.)


INT. CROWLEY'S LAB - NIGHT

(Outside the building, angels stand around it as guards.)

(Castiel sits holding the jar of blood. Balthazar appears.)

BALTHAZAR: You rang, Cas?

CASTIEL: Yeah. We have a problem. Dean Winchester is on his way here.

BALTHAZAR: Really? Oh. How'd he even know where we were?

CASTIEL: (he puts the jar down) Apparently we have a Judas in our midst.

BALTHAZAR: Ah. (chuckles) Holy hell. Who is it? I bet it's that bloody little Cherub, isn't it?

CASTIEL: (stands up) I don't know. But I - I need you to find out.

BALTHAZAR: Of course. Um, right away. Right away. Uh, but what do you want me to do about Dean?

CASTIEL: (turns away) Nothing. I'll handle him myself.

BALTHAZAR: Castiel? Are you alright?

CASTIEL: First Sam and Dean, and now this. I'm doing my best in impossible circumstances. My friends, they abandon me, plot against me. It's difficult to understand.

BALTHAZAR: Well you've - you've always got little old me.

(Castiel disappears. He reappears behind Balthazar and stabs him with an angel killing sword. Balthazar groans.)

CASTIEL: Yes, I'll always have you.

BALTHAZAR: Cas...

(As Balthazar dies, his light fills the building.)


EXT. OUTSIDE BUILDING - NIGHT

(In the street near the building, Dean & Bobby pull up in the Impala. Outside the car, Bobby looks through binoculars at the guards standing around the building.)

BOBBY: I count a dozen mooks, probably more.

DEAN: Demons?

BOBBY: Angels.

DEAN: Well how the hell are we gonna take out that many angels?

BOBBY: We don't. We'll ninja our way in.

DEAN: Awesome. Yeah, 'til they hear your knee squeak.

BOBBY: Shut up.

DEAN: Oh, what, now you got thin skin?

BOBBY: No, shut up. You hear that?

(There is a loud, repetitive booming sound, almost like the footsteps of a giant. Dean & Bobby listen. They turn around.)

DEAN: What the hell is that? (He sees ripples in a puddle from the vibrations.) T-Rex maybe?

(The noise gets louder. Bobby looks up.)

BOBBY: Holy mother of -

(A large cloud of demon smoke approaches.)

DEAN: Get in the car! Get in the car!

(They run to the Impala. Dean gets in the front, Bobby the back. The demon smoke flips the car upside down, then continues towards the building. Inside, Castiel is looking at the paper with the ritual incantation written on it. He hears screams, presumably of the guards. He stands up to listen. Demon smoke covers the window. Crowley appears.)

CROWLEY: Never underestimate the king of Hell, darling. I know a lot of swell tricks. Now, I think it's time to re-renegotiate our terms.

(Castiel disappears. He reappears behind Crowley. Crowley turns around. Castiel puts his hand on Crowley's forehead. Nothing happens.)

CROWLEY: Sweaty hands, mate.

CASTIEL: I don't understand.

CROWLEY: You can palm me all you want. I'm safe and sound under the wing of my new partner. (He gestures to the right, where Raphael appears, in a female vessel.)

RAPHAEL: Hello, Castiel.

CASTIEL: Raphael.

ACT IV

INT. CROWLEY'S LAB - NIGHT

CASTIEL: Consorting with demons. I thought that was beneath you.

RAPHAEL: Heard you were doing it. Sounded like fun.

CROWLEY: You know, Castiel y-you've said all sorts of shameful, appalling, scatological things about Raphael. I-I've found him, her, to be really quite reasonable.

CASTIEL: You fool. Raphael will deceive and destroy you at the speed of thought.

CROWLEY: Right, right, 'cause you're such a straight shooter. She, he, has offered me protection against all comers.

CASTIEL: In exchange for what?

CROWLEY: The Purgatory blood.

RAPHAEL: (clicks tongue) Castiel, you really think I would let you open that door? Take in that much power? If anyone is going to be the new God, it's me.

CASTIEL: He's gonna bring the Apocalypse, and worse.

CROWLEY: Hey, this is your doing, mate. I'm merely grabbing the best offer on the table. Now, you have two options. (in a deep, mocking voice) Flee, or die.

(Castiel picks up the jar of blood. He throws it to Crowley and disappears.)


(The lunar eclipse begins.)

(In front of the blood sigils drawn on the wall, Crowley begins the ritual. Raphael stands next to him.)

CROWLEY: Ianua magna Purgatorii, clausa est ob nos, lumine eius ab oculis nostris retento.


[ (In the overturned Impala, Dean regains consciousness.)
DEAN: Bobby. Bobby?
(Bobby wakes up.)
DEAN: Come on, we gotta go.) ]


(Back in the room.)

CROWLEY: Sed nunc stamus ad limen huius ianuae magnae et demisse, fideliter, perhonorifice, paramus aperire eam. Creaturae terrificae,

(Bobby & Dean enter the room. The stand at the top of the stairs.)

CROWLEY: quarum ungulae et dentes, nunquam tetigerunt carnem humanam.

(Dean throws an angel killing sword at Raphael. With his back turned, Raphael catches it. He and Crowley turn to look at Bobby and Dean. Telekinetically, Crowley throws Bobby and Dean down the stairs. Dean lands on a table before he is thrown to the ground. He groans.)

CROWLEY: Bit busy, gentlemen. Be with you in a moment.


(Outside, Sam, who is now awake, stops at the upside down Impala. He is hit by a memory of himself on fire, screaming in Lucifer's Cage. He groans and puts his hand on his head. He catches his breath and pushes on, approaching the building.)


(Back in the building.)

CROWLEY: Aperit fauces eius ad mundum nostrum, nunc, ianua magna aperta tandem!

(Nothing happens.)

CROWLEY: Mm-hmmm. Maybe I said it wrong.

(Castiel appears behind them, holding an empty jar of blood.)

CASTIEL: You said it perfectly. All you needed was this. (He puts the jar down. Dean & Bobby get up.)

CROWLEY: I see. (He walks to the wall and touches the blood.) And we've been working with... (he tastes it) Dog blood. Naturally.

RAPHAEL: Enough of these games, Castiel. Give us the blood.

CROWLEY: You- Game's over. His jar's empty. So, Castiel, how'd your ritual go? Better than ours, I'll bet.

(Castiel closes his eyes. A bright light comes from him. It fills the room and Dean, Bobby, Crowley and Raphael shield their eyes.)

FINAL ACT

INT. CROWLEY'S LAB - NIGHT

(Castiel's light fades away.)

CASTIEL: You can't imagine what it's like. They're all inside me. Millions upon millions of souls.

CROWLEY: Sounds sexy. Exit stage Crowley. (He disappears.)

(Raphael looks frightened.)

CASTIEL: Now, what's the matter, Raphael? Somebody clip your wings?

RAPHAEL: Castiel, please. You let the demon go, but not your own brother?

CASTIEL: The demon I have plans for. You on the other hand... (Castiel snaps his fingers; Raphael explodes. The angel killing sword Raphael had been holding falls to the ground.) So, you see, I saved you.

DEAN: Sure thing, Cas. Thank you.

CASTIEL: You doubted me, fought against me, but I was right all along.

DEAN: Okay, Cas, you were. We're sorry. Now let's just defuse you, okay?

CASTIEL: What do you mean?

DEAN: You're full of nuke. It's not safe. So, before the eclipse ends, let's get them souls back to where they belong.

CASTIEL: Oh no, they belong with me.

DEAN: No, Cas, it's it-it's scrambling your brain.

CASTIEL: No, I'm not finished yet. Raphael had many followers, and I must punish them all severely.

DEAN: Listen to me. Listen, I know there's a lot of bad water under the bridge, but we were family once. I'd have died for you. I almost did a few times. So if that means anything to you... Please. I've lost Lisa, I've lost Ben, and now I've lost Sam. Don't make me lose you too. You don't need this kind of juice anymore, Cas. Get rid of it before it kills us all.

CASTIEL: You're just saying that because I won. Because you're afraid. (Behind him, Sam picks up the angel killing sword.) You're not my family, Dean. I have no family.

(Sam stabs Castiel in the back with the angel killing sword. Sam groans. Nothing happens. Castiel pulls the sword out. There's no blood on it. He puts it down.)

CASTIEL: I'm glad you made it, Sam. But the angel blade won't work, because I'm not an angel anymore. I'm your new God. A better one. So you will bow down and profess your love unto me, your Lord. Or I shall destroy you.

 

CREDITS

END OF THE EPISODE

 

Source : SuperWiki

Kikavu ?

Au total, 111 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magrenat 
10.04.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

CassieAuro 
13.12.2018 vers 18h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Participe à notre jeu HypnoChance pour gagner un hors-série LiRE Game of Thrones !
Tirage au sort le 23/04 | Participation gratuite

Activité récente

Staff
Aujourd'hui à 13:00

Petit jeu (suite)
Hier à 23:20

Survivor (suite)
Hier à 21:42

Jack Kline
Hier à 20:42

Rowena
Hier à 20:15

Billie
Avant-hier

Arthur Ketch
Avant-hier

Eileen Leahy
17.04.2019

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.20 : Moriah (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.20 : Moriah (inédit)
Vendredi 26 avril à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.19 : Jack in the Box (inédit)
Jeudi 18 avril à 20:00
1.28m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.18 : Absence (inédit)
Jeudi 11 avril à 20:00
1.47m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.17 : Game Night (inédit)
Jeudi 4 avril à 20:00
1.25m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Jeudi 21 mars à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.15 : Peace of Mind (inédit)
Jeudi 14 mars à 20:00
1.51m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.14 : Ouroboros (inédit)
Jeudi 7 mars à 20:00
1.28m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Marathon Boston

Marathon Boston "Run Pads Run"
Genevieve et Jared Padalecki ont couru hier le marathon de Boston. Le couple, qui courait pour...

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]
Un nouveau duel est en cours sur le quartier "Manifest"! "Décollage Imminent" vous demande de...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Le thème du mois : Dean au fil des saisons, lequel est votre préféré ?!? Venez voter PAR ICI  ...

Nouvel épisode ce soir

Nouvel épisode ce soir
Reprise de la saison 14 ce soir sur Série Club, avec l'épisode 14.17 "Game Night". Vous pouvez...

Nouveau sondage pour le 1er Avril

Nouveau sondage pour le 1er Avril
Selon vous que va-t-il se passer aujourd'hui ?!? Venez voter pour votre préféré......

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Luna25, Hier à 18:13

Désolée pour le bug

Xanaphia, Hier à 19:08

22 votants... je suis sûre que l'on peut mieux faire Et pas besoin de connaître les séries ! Direction le quartier Arrow

teddymatt, Hier à 19:16

128 au départ ! Une seule personnalité gagnera au final ! Venez voter sur le quartier The L Word (Animation : Quelle personnalité inviter ?)

choup37, Hier à 22:11

PDM, survivor, pendu, citations et sondage vous attendent sur Doctor Who!

choup37, Hier à 22:11

Le calendrier aussi ainsi que sur kaamelott et musketeers!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site