VOTE | 646 fans

#609 : Rencontre du 3ème Type

 

Réalisé par : John Showalter
Ecrit par : Ben Edlund

DES FEES ! - Tandis que Sam et Dean enquêtent sur des témoignages concernant des OVNIs, Dean est enlevé dans un crop circle. Toutefois, quand il se réveille, il réalise qu'il n'a pas affaire à des aliens, mais à des fées ! Malheureusement, seul Dean est capable de voir les fées qui continuent de l'attaquer, ce qui rend leur localisation et leur élimination difficile. Les frères sont encore plus perplexes quand l'enquête de Sam les conduit à un monde plein d'elfes, de gnomes et de leprechauns.

>>Photos Promo<<

Popularité


4.43 - 7 votes

Titre VO
Clap Your Hands If You Believe

Titre VF
Rencontre du 3ème Type

Première diffusion
19.11.2010

Première diffusion en France
18.02.2012

Vidéos

Promo #1

Promo #1

  

Sneak Peek #1

Sneak Peek #1

  

Promo #2

Promo #2

  

Sneak Peek #2

Sneak Peek #2

  

Sneak Peek #3

Sneak Peek #3

  

Diffusions

Logo de la chaîne 6ter

France (redif)
Jeudi 08.09.2016 à 23:10

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Résumé des épisodes précédents.


Elwood, Indiana. Un jeune couple s'embrasse aux abords d'un champ de maïs. Soudain le jeune homme, Patrick, entend quelque chose bouger dans le champs. Il décide d'aller jeter un coup d'oeil, malgré les avertissements de sa petite amie. Tandis que Patrick disparaît entre les épis de maïs, la jeune femme décide de le suivre. Patrick arrive au milieu d'un cercle d'épis couchés sur le sol, et tandis que sa petite amie finit par le rejoindre, il disparaît sous une lumière blanche aveuglante. La caméra prend de la hauteur, et nous laisse voir un crop circle dessiné dans le champs.


*****************************SUPERNATURAL***********************


Sam et Dean interrogent la population d'Elwood sur plusieurs cas de disparitions inexpliquées. Si la police est plus préoccupée par ces cas, la plupart des autres sont plus excités à l'idée qu'il puisse s'agir d'OVNIS. Notamment Wayne, un ufologiste qui semble fasciné par tout ces cas. Les boys rencontrent également Marion, qui elle ne croit pas aux OVNIS. Mais elle pense qu'il s'agit de fées. Ce qui provoque chez Sam, une giboulée de sarcasmes. Dean lui demande d'essayer de faire un effort, et de ressentir un peu d'empathie pour les autres, même si ça signifie mentir. Sam tente de le convaincre que, n'ayant plus d'âme, il ne peut plus se préoccuper du sort des autres comme il l'aurait fait avant. Et mentir est épuisant, d'autant que Dean lui avait auparavant demander d'être honnête. Dean lui concède ce point et lui suggère de le laisser être sa conscience, en attendant qu'il soit capable de gérer les choses seul.


Les boys se rendent ensuite chez Mr Brennan, un horloger, dont le fils, Patrick, a été le premier a disparaître. Inconsciemment, Brennan les corrige en précisant que Patrick a été le premier à être pris. Alors que Sam essaie de creuser la piste, Brennan se ferme, et leur demande de partir, en leur disant qu'ils ne peuvent rien pour lui. Les boys n'insistent pas et s'en vont. Une fois partis, Brennan se tourne vers son atelier et s'adresse à une présence invisible, en demandant s'il a bien fait. La montre qu'il est en train de fabriquer bouge alors toute seule.


Les boys sortent de la boutique. Dean décide d'aller inspecter le champs où se trouvent les crop circles, et demande à Sam de surveiller l'horloger. Mais il lui demande instamment de ne rien faire sous le coup d'une impulsion et de l'appeler en cas de problèmes. Sam trouve ces mesures un peu exagérées, mais Dean insiste, puis s'en va.


Dean débarque dans le champ de maïs. Il laisse tourner l'Impala et trouve rapidement le premier des crop circles. Il reçoit ensuite un coup de téléphone de Sam, occupé à surveiller l'horloger dans un bar. Il demande encore une fois à Dean l'autorisation d'aller lui parler. Mais Dean n'a pas le temps de répondre. L'Impala s'arrête, et une lumière aveuglante apparaît dans le ciel, semblant dessiner un vaisseau spatial. Dean s'enfuit en hurlant "OVNIS", et précise, toujours en courant et en hurlant qu'il n'est pas loin des fameuses rencontres avec les ETs. Sam lui demande quel type, Dean répond en hurlant qu'ils sont après lui. Puis il se trouve piéger, sort son arme, et disparaît tandis que la lumière fond sur lui. Sam, peu affecté par le fait que son frère ne réponde plus au téléphone, prend une bière en soupirant.


Sam finit par partir à la recherche de son frère. Il trouve le portable de Dean à l'endroit où celui-ci a disparu. Puis il rend visite aux ufologistes du coin, tous agglutinés dans un crop circle dans l'espoir de voir les ET. Sam va voir Wayne pour lui demander comment chasser un extraterrestre, mais la réponse qu'il lui apporte ne lui convient guère. Une jeune femme hippie lui propose alors son aide.


Dean réapparaît, passablement traumatisé par sa rencontre du troisième type. Il finit par rentrer au motel et y trouve Sam au lit, avec la jeune hippie. Ni l'un ni l'autre ne semblent surpris du retour de Dean, qui n'en croit pas ses yeux.


Sam fait rapidement sortir la hippie, qui essaie quand même, par curiosité de tirer les vers du nez de Dean. Celui-ci ne voulant pas coopérer, elle finit par s'en aller. Dean ne croit toujours pas que tandis qu'il était capturé par les aliens, Sam était en train de faire l'amour. Sam lui fait remarquer qu'il a disparu toute la nuit, tandis que Dean pensait que ça faisait une heure. Puis Dean finit par raconter son expérience. Les aliens étaient trop lumineux pour qu'il puisse voir de quoi ils avaient l'air. Il est devenu fou, tirant dans tout les sens et les a passablement effrayé. Il semble plutôt retourné par cette expérience, du coup Sam lui conseille de prendre une douche, ce que Dean s'empresse de faire.


Dean et Sam se retrouvent au bar. Dean se demande quelles créatures peuvent exister si les aliens sont réels, mais Sam est bien plus intéressé par la jolie serveuse que par son speech. Dean le rappelle à l'ordre en lui faisant comprendre que son comportement n'est pas acceptable étant donné les circonstances. Sam lui pose alors des questions. En quoi avoir une âme puisse l'empêcher de faire l'amour avec une fille, même si son frère a disparu ? Dean lui répond que la souffrance provoquée par la présence de son âme et donc par la disparition du frère l'en empêcherait. Sam fait donc le lien entre souffrance et présence d'une âme. A bout de patience, Dean ce contente d'acquiescer sur ce point. Il propose ensuite de faire des recherches sur les aliens, mais est coupé dans son élan quand il voit un homme au bonnet rouge le scrutant derrière la vitre du bar. Sam ne semble pas le voir, et l'homme disparaît soudainement.


Dean est rentré au motel pour faire des recherches sur l'ordinateur portable, tandis que Sam en fait de son côté. Après que Dean ai raccroché, une lumière aveuglante apparaît à l'extérieur, tandis que les lumières de la chambre s'éteignent. Soudain la porte s'ouvre brusquement et une petite fée, semblable à Clochette de Peter Pan, apparaît. Dean s'apprête à se jeter sur son arme posée sur le lit, mais la fée l'en empêche. Il constate alors que la petite femme est plutôt bien formée. Tandis qu'il s'approche, elle en profite pour le frapper à la tête. D'abord désorienté, Dean reprend ses esprits et tandis que la fée fonce sur lui, il ouvre le micro-onde et l'enferme à l'intérieur, puis le met en route. La fée finit par exploser. Dean crie un "haha" de victoire.


Sam rentre au motel, tandis que Dean essaie de lui expliquer ce qu'il vient de se passer. Il lui montre le micro-onde plein de sang, mais Sam ne voit rien. Alors Dean lui décrit la créature qu'il a vu, avec quelques difficultés. Soudain Sam réalise ce à quoi ils ont affaire. Ce sont des fées. Dean n'y croit pas une seule seconde, mais Sam en est persuadé. Le contexte des manifestations des fées et des ovnis est en fait exactement le même.


Les boys rendent visite à Marion, la folle des fées. Elle leur explique qu'il existe différentes espèces de fées, non seulement des petites personnes avec des ailes, mais aussi des gobelins, des gnomes etc. Il existe plusieurs théories sur les raisons poussant les fées à capturer des gens, selon Marion, l'une d'elle est de les forcer à servir le roi Obaron à Avalon. Elle leur apprend ensuite que les fées ne capturent que les fils aînés. Et pour interagir pacifiquement avec elles, il faut leur laisser des bols de crème dont elles raffolent. En revanche, il existe plusieurs façons de se débarasser d'elles, elles détestent le fer et l'argent et elles sont obligées de compter les grains de sel ou de sucre répandues sur le sol, peu importe si elles sont très puissantes ou non.


Les boys sortent de chez Marion. Dean est particulièrement déconcerté et a quelques difficultés à se faire à l'idée que les fées existent. Sam propose qu'ils appellent Bobby, quand Dean aperçoit Mr Brennan, l'horloger, en train de charger des caisses de crème dans son coffre. Les boys se rendent alors à la boutique de Brennan.


Dean et Sam, dans l'Impala, attendent que Brennan ait quitté sa boutique. Puis Dean demande à Sam de le suivre tandis qu'il va fouiller la boutique. Dean sort et se rend à la boutique, entre par la porte de derrière, et découvre alors une poignée d'elfes en train de travailler dans l'atelier de Brennan. Il ressort discrètement.


Dean appelle Sam et lui raconte ce qu'il a vu. Sam décide d'aller parler à Brennan, une nouvelle fois accoudé au bar. Il lui raconte qu'il sait qu'il a fait un pacte avec les fées, son fils, en échange de quelques elfes jouant les ouvriers pour lui. Brennan lui rétorque que ce n'est pas aussi simple, et voyant que Sam ne le lâchera pas, il décide de tout lui avouer.


Pendant ce temps, Dean est en marche pour retourner au motel. Alors qu'il marche tranquillement, il aperçoit l'homme au bonnet rouge sur le trottoir d'en face. Il fait demi-tour, et se rend compte que l'homme le suit.


Brennan raconte à Sam qu'il tient sa boutique de sa famille. Alors lorsqu'il a commencé à ressentir les effets de Parkinson, il s'est senti désespéré. Puis il s'est souvenu des histoires de fées que sa grand-mère lui racontair lorsqu'il était enfant. Qu'il y avait un moyen de les invoquer et d'en obtenir des faveurs. Il a donc essayé avec un sort tiré d'un vieux livre donné par sa grand-mère, sans croire que ça fonctionnerait. Puis un leprechaun lui est apparu. Tout ce que Brennan demandait c'était qu'il le guérisse, mais le leprechaun a fait mieux en lui apportant un succès tel qu'il n'en n'avait jamais connu. En apparence, tout ce que le leprechaun demandait était un endroit pour lui et ses compagnons où rester et se nourrir. Mais en fait, ils ont fini par lui prendre son fils, et bien sûr, d'autres dans les environs. Brennan confirme ensuite à Sam qu'il y a effectivement un contresort, mais le livre est dans sa boutique, enfermé dans un coffre, et il craint que les fées ne le laissent pas le prendre.


Dean, de son côté, tente d'échapper à l'homme qui continue de le suivre. Il finit par se cacher dans un coin d'une ruelle sombre, et se jette sur celui qu'il croit être son suiveur, mais en fait, il se jette sur un homme de très petite taille. Lorsque les gens commencent à se rassembler autour de lui, Dean comprend son erreur et lâche l'homme.


Sam sort avec Brennan en essayant de contacter Dean. Il explique à Brennan que Dean et lui le couvriront tandis qu'il lira le rituel. Mais à sa grande surprise, Sam voit Dean se faire embarquer par les policiers. Dean suggère à Sam de combattre les fées, ce qui provoque des regards indignés chez les passants curieux, croyant à des propos homophobes.


Dean se voit enfermer dans une cellule. Un agent de police essaie de comprendre le problème de Dean par rapport aux gays. Dean essaie de le convaincre qu'il n'a aucun problème, ni avec les gays, ni avec les gens de petite taille. Le policier le prévient qu'il va avoir beaucoup de problèmes, s'en va et éteint les lumières. Dean commence à faire les cents pas.


Sam se rend avec Brennan à la boutique. Ils entrent pour trouver la voie libre, les elfes ayant quelque peu abusé de la crème. Brennan prend le livre dans le coffre, et commence à lire, quand il se voit traversé par la pointe d'une canne. Sam découvre alors que le leprechaun n'est autre que Wayne, le fameux ufologiste. Pendant quelques secondes, il joue à cache cache avec Sam, puis il lui dit qu'il peut lui rendre son âme. Sam lui rit au nez. Etant donné que son âme est dans la cage de Lucifer, et que même les anges ne peuvent la ramener, comment un leprechaun le pourrait ? Wayne lui dit que la vraie magie est puissante et que les leprechauns sont capables de tout. Sam répond en lui tirant une balle en argent. Douloureux, mais peu efficace. Wayne redisparaît.


Tandis que Sam se fait malmener par Wayne, Dean se voit laminer par l'homme au bonnet rouge, qui est venu lui rendre une petite visite en cellule. Tandis qu'il tente de prendre le dessus, l'homme disparaît pour réapparaître juste derrière lui.
Sam se voit à court de cartouches, pour la plus grande satisfaction de Wayne. Mais Sam sort une cartouche de gros sel, et répand les cristaux sur le sol. Wayne ne peut lutter et se voit obligé de compter les cristaux. Sam en profite pour réciter la formule commencée par Brennan, tandis qu'en parallèle, Dean est sur le point de se faire achever par son agresseur. Sam achève la formule, et toutes les fées disparaissent.


Assis sur le capot de l'Impala, Dean et Sam n'en reviennent toujours pas d'avoir eu à faire à des créatures féériques. Dean tente de comprendre pourquoi Sam n'a pas accepté que le leprechaun lui donne un coup de main pour son âme, et espère que Sam veut toujours reprendre son âme. Sam lui assure que c'est le cas. Mais son regard se perd dans le lointain, en disant clairement le contraire.

 

Ecrit par Deanlove35.

Rencontre du 3ème type

 

 

Elwood, Indiana

 

(Dans la nuit, Patrick et sa copine sont allongés dans un champ et s’embrassent. Une ombre passe au-dessus d’eux. Patrick s’assoit.)

Patrick _ Tu as vu ça ?

Fille 1_ Vu quoi ?

Patrick_ On n’est pas tout seul. (Se lève.)

 

Fille 1_ Patrick.

Patrick_ Il y a quelque chose dans le champ. (Sa copine se lève.)

 

Fille 1_ Tu commences à me faire flipper.

Patrick_ Je vais jeter un coup d’œil. (Patrick s’en va dans le champ.)

Fille 1_ Patrick. Patrick. (Partant à sa poursuite) Patrick ? Patrick ? (Patrick et sa copine marchent mais séparément.) Patrick ? (Une lumière s’allume au-dessus de Patrick, celui-ci crie et disparaît. Sa copine arrive là ou Patrick a disparu et le cherche.) Patrick ?

***SUPERNATURAL***

(Les Winchester interrogent plusieurs personnes de la ville.)

Wayne_ Je suis là parce que je pense qu’Elwood dans l’Indiana est devenu le centre d’activités extra-terrestres.

Fille 1_ Il y a eu de la lumière, et ensuite Patrick s’est volatilisé.

Patchouli_ Apparemment ça y est l’invasion a commencé. Ces entités sont arrivées sur notre planète pour permettre à l’humanité de prendre de la hauteur.

Wayne_ Je m’appelle Wayne Whitaker Jr j’ai pu enregistrer des dizaines de témoins oculaires qui auraient vu d’étranges lumière dans le ciel, et de mystérieuses apparitions essayant d’entrer en contact.

Shérif_ A cause de ces histoires délirantes qui se rependent en ville, les gens ont tendance à oublier que 4 personnes sont aujourd’hui portées disparues. Mes amis ont perdu des êtres chers.

Fille 1_ Qu’est-ce qui s’est passé ? Quelque chose a enlevé Patrick j’en suis certaine.

Wayne_ Nous sommes au beau milieu de ce que nous appelons dans notre jargon une vague d’ovnis et je suis heureux comme un poisson dans l’eau. (Petit rire)

 

Shérif_ Je peux vous assurer que, tout ça n’a rien à voir avec des ovnis, des petits hommes verts ou des entités extra-terrestres en tout genre.

Marion_ Vous savez ça n’a rien à voir avec des ovnis, ce sont les farfadets.

Dean_ Les farfadets ? (Marion acquiesce) D’accord. Merci pour votre contribution. (Dean commence à partir.)

 

Sam_ Les soucoupes volantes n’étaient pas assez dingues pour vous ? (Dean regarde Sam.)

 

Marion_ Vous pouvez me rappeler le nom de votre journal ?

Sam_ Vous voulez doper les effets de la coke que vous sniffer c’est votre problème, mais gardez vos histoires de barjo pour vous, ça ne prend pas avec nous.

Dean_ (A Sam, le tirant) C’est bon on a terminé.

Sam_ Manque plus qu’une vingtaine de chats pour parfaire le tableau.

Dean_ Il a parfois des montées de sucre dans le sang. Excusez-le. (Ils s’en vont)

 

Sam_ (à Dean) Quoi ?

Dean_ Quoi ? Tu devines pas ? Ah oui, c’est vrai, tu peux pas deviner.

Sam_ Excuse-moi mais tout ça c’est une grosse blague. On va quand même pas prendre cette histoire d’ovni au sérieux.

Dean_ Bien sûr que non, tout le monde sais que ET est en plastique, mais on a quand même 4 disparitions sur les bras et c’est pas normal, pendant que j’y pense, c’est pas de sa faute à cette dame si elle est dingo.

Sam_ Ouais, et alors ?

Dean_ De l’empathie mon vieux, de l’empathie. L’ancien Sam lui aurait lâché quelques paroles de réconfort à faire pleurer dans les chaumières.

Sam_ L’ancien Sam avait une âme, pour faire preuve de bonté d’âme.

Dean_ Oui, c’est vrai lui avait une âme et il pouvait faire preuve de… ça va, laisse tomber.

Sam_ Je préfère.

Dean_ Merci. Tu en as vraiment rien à secouer des autres.

Sam_ En fait je …

Dean_ Il faut que tu t’intéresses…

Sam_ A quoi ?

Dean_ Je sais pas moi à tout le monde, tu pourrais au moins faire semblant d’être humain déjà.

Sam_ Ecoute, tu t’intéresses aux gens énormément, et je trouve ça super, mais je peux pas m’en faire pour eux des choses dont je me fiche. Je suis désolé. Tu voudrais que je fasse semblant ?

Dean_ C’est une idée. Tu pourrais faire semblant, ça me soulagerait un max.

Sam_ T’avais pas dit que tu préférais que je sois honnête ?

Dean_ Si tu veux être un vrai petit garçon Pinocchio il faut que tu en assumes le rôle. (Ils s’arrêtent à l’Impala.)

 

Sam_ Je me tue à faire semblant Dean, depuis qu’on a repris la route tous les deux je dois peser chacun de mes mots c’est hyper crevant.

Dean_ Ok si tu veux mais en attendant que tu récupères ton âme, c’est moi qui serais ta conscience d’accord ?

Sam_ Attends tu veux dire, que tu seras mon Jiminy Cricket ?

Dean_ La ferme, mais oui M. la Marionnette, c’est exactement ça. (Il monte dans l’Impala suivi de Sam.)

 

***

(Les Winchester vont dans la boutique de M. Brennan.)

Dean_ M. Brennan ?

Sam_ (S’approchant avec Dean) On est journaliste au Miror. On voulait savoir si vous aviez …

M._ (L’interrompant) Quoi ? C’est au sujet de Patrick ? Patrick n’est plus là. (Remet ses lunettes et continue la réparation d’une montre.)

 

Dean_ Il a disparu oui, c’est là-dessus qu’on aimerait vous interroger. (M. Brennan soupire.)

 

Sam_ Votre fils a été le premier à disparaître…

M._ Le premier à être enlevé.

Sam_ Enlevé ? (M. Brennan enlève ses lunettes et se lève.)

 

M._ (Marchant) Dehors. Sortez.

Dean_ (Les Winchester le suivent) M. Brennan, à votre avis qui a enlevé votre fils ?

M._ Il n’y a personne qui puisse m’aider. Mon fils ne reviendra jamais.

Sam_ Vous avez l’air sûr de vous.

M._ Je vous demande pardon ?

Sam_ J’ai comme l’impression que vous ne nous dites pas tout.

Dean_ (A Sam) Détends toi.

M._ Vous savez ce qu’on dit, 72 heures. Après ça les chances de retrouver une personne disparue sont quasiment nulles.

Dean_ Peut-être, mais chaque affaires est différente.

M._ Ca va faire des semaines.

Dean_ Bon, écoutez, appelez nous si quelque chose vous revient. Vient. (Les Winchester s’en vont.)

 

M._ (regardant une montre) Ça vous convient ? (La montre bouge.)

 

***

(Les Winchester sortent de la boutique et marchent.)

Sam_ Qu’est-ce que tu en dis ?

Dean_ Il nous cache quelque chose. Tu vas rester surveiller l’horloger au cas où il se passerait un truc cette nuit, moi je vais jeter un œil au champ.

Sam_ Ça marche.

Dean_ (Se retournant vers Sam) Mais surtout je ne veux pas te voir parler, mettre une raclée et encore moins régler son compte à Brennan. En fait je ne veux pas que tu prennes une décision seul s’il se passe un truc, appelle moi.

Sam_ Tu sais Jiminy, j’ai été seul une année entière. J’ai su me débrouiller sans toi.

Dean_ Ouais, je n’ose même pas imaginer ce que ça a donné. (Il s’en va et Sam soupire.)

 

***

[L’Impala roule.]

***

(Dean marche dans le champ. Son téléphone sonne il répond.)

Dean_ Quoi ?

Sam_ (Assis dans un bar) La seule chose que ce type peut menacer c’est son foie.

Dean_ Cool.

Sam_ Je devrais peut-être retourner lui parler. C’est toi qui nous as dit qu’il nous avait pas tout dit.

Dean_ (Entend un bruit) Chut.

Sam_ Quoi ? (Une ombre passe dans le champ) Tu as vu quelque chose ? (Dean prend son arme) Dean qu’est-ce qui se passe ?

Dean_ (Remet son portable à l’oreille) Heu, attends une seconde. (Voit une lumière qui a une forme de soucoupe volante dans le ciel) Oh merde, (partant en courant) un ovni, un ovni !

Sam_ Oh arrête de crier, t’as pété les plombs ou quoi ? J’ai pas compris la fin.

Dean_ (courant) Rencontre rapprochée, rencontre rapprochée !

Sam_ Rencontre rapprochée ? De quel type, 1er, 2ème ?

Dean_ Il me pourchasse !

Sam_ Déjà 3ème type ? Tu ferais mieux de courir, je crois qu’au 4ème ils s’en prennent à ton cul.

Dean_ De l’empathie Sam, de l’empathie !

Sam_ (à une serveuse) Heu, une autre bière. (à Dean) T’es toujours poursuivi ? (Dean s’arrête et la soucoupe s’arrête au-dessus de lui.)

 

Dean_ Allez viens ! (Dean disparaît.)

Sam_ Dean, t’es là ? Qu’est-ce qui se passe ? Dean. (Il raccroche. La serveuse lui donne sa bière) Merci. (Il lui regarde le derrière.)

 

***Ecran noir***

[Dans la nuit, Sam marche dans le champ et appelle le portable de Dean. Le portable sonne, Sam le ramasse par terre.]

***

(Dans la nuit, Sam marche et arrive devant plein de caravanes et va voir Wayne qui est assis.)

Sam_ Alors ils existent, les ovnis ?

Wayne_ Comme je vous l’ai dit tout’ à l’heure, la vérité est ailleurs.

Sam_ Ok, c’est vous l’expert. Comment on les coince ?

Wayne_ (Se levant en enlevant ses lunettes) Je vous demande pardon ?

Sam_ Vous chassez bien les ET non ? Je veux savoir comment on les attrape.

Wayne_ (Lui donnant des documents) J’aimerais le savoir aussi. (Sam feuillette les documents.)

 

Sam_ C’est tout ce qu’il y a ?

Wayne_ Qu’est-ce qu’il vous faut de plus ? 30 ans de témoignages oculaires parlent d’eux même, il s’agit de véritables preuves.

Sam_ Oui, évidemment, moi mon frère s’est fait enlever alors coté preuve j’ai tout ce qu’il faut.

Patchouli_ (Arrivant) Votre frère s’est fait enlever ?

Sam_ Oui.

Patchouli_ Oh mon Dieu.

Sam_ Ça va, enfin je veux dire, j’ai eu le temps de me faire a l’idée.

Patchouli_ C’est arrivé quand vous étiez petit ?

Sam_ Non ça s’est passé y’a une demie heure pourquoi ? (A Wayne) Alors ça va faire 30 ans que vous chassez les ovnis, et vous n’avez aucune info et aucune piste solide qui pourrait nous mener à eux ?

Wayne_ Eh bien je …

Sam_ Vous n’avez jamais envisagé la possibilité que vous soyez nul pour la chasse aux ovnis ? (Il part suivi de Patchouli.)

 

Patchouli_ Je voudrais vous aider … (Sam se tourne vers elle) si je peux. (Ils se sourient.)

 

***

[Dans la nuit, Dean réapparaît dans le champ, effrayé et tirant des coups de feu.]

***

(Dean rentre au motel et trouve Sam au lit avec Patchouli.)

Sam_ Dean.

Dean_ Dis-moi que je rêve.

Patchouli_ Oh c’est Dean ? Super, ils t’ont ramené ton grand frère.

Dean_ Mais qu’est …

***

(Patchouli est habillée et elle prend ses affaires.)

Patchouli_ (A Sam qui met son T-shirt debout) J’y vais. T’en fais pas Sam, je comprends que vous ayez besoin d’une petite réunion de famille. (A Dean) Mais avant que j’y aille, comment ils sont ?

Dean_ Ils ont les mains baladeuses et ils puent de la gueule, bonne nuit.

Patchouli_ A plus. (Elle s’en va.)

 

Dean_ C’est ça. (Ferme la porte et soupire.)

 

Sam_ Heu tu m’en veux ? (Dean se tourne vers Sam et marche.)

 

Dean_ Je me fais enlever, et toi tu culbutes Patchouli.

Sam_ T’as tort elle sentait pas aussi mauvais.

Dean_ Je me suis fait enlever par des Aliens.

Sam_ J’ai mené une enquête.

D_ T’as fait ça quand, je suis parti depuis une heure.

Sam_ Une heure ?

Dean_ J’ai compté le temps qu’il m’a fallu pour revenir en ville.

Sam_ (Prenant son portable) Ta montre s’est sûrement arrêtée, tu es parti toute la nuit.

Dean_ (Regardant sa montre) De quoi tu parles, n’importe quoi. (Sam lui fait voir l’heure se son portable) 4 heures du mat ?

Sam_ Oui. Un saut dans le temps causé par les ovnis. (S’éloignant) Ca s’aligne parfaitement avec des tas d’histoires d’enlèvement.

Dean_ Ah oui c’est évident, ça s’aligne très bien. (Sur le point de s’asseoir sur le lit de Sam mais se relève) Ca s’aligne.

Sam_ (Servant un verre) Eh oui.

Dean_ Tu te goures je vois pas ce qui s’aligne. (Il s’assoit sur son lit)

 

Sam_ (Tend le verre à Dean) Tiens bois ça. (Dean boit et lui rend le verre) C’est bien.

Dean_ Merci.

Sam_ De rien. (Sam lui resserre un verre et lui redonne) Bon maintenant, raconte-moi. Qu’est-ce qui s’est passé ?

Dean_ Voilà. D’abord il y a eu, j’en reviens pas de ce que je vais dire, il y a eu une lumière aveuglante. (Sam met sa main sur la jambe de Dean.)

 

Sam_ Ca va aller, tu crains plus rien. (Dean le regarde, gêné. Sam retire sa main.)

 

Dean_ Et tout à coup je me suis retrouvé dans un endroit complétement différent. Y’avait des, des bons hommes qui étaient beaucoup trop lumineux pour que je les vois mais je pouvais les sentir, ils me poussaient pour me forcer à m’allonger sur une sorte de table.

Sam_ Une table d’examen ? !

Dean_ Arrête de dire ce mot à voix haute !

Sam_ D’accord et qu’est-ce que tu as fait ?

Dean_ Eh bien c’est simple, j’ai pété un câble, je me suis mis à tirer dans tous les sens, à taillader, à frapper… (petit rire) ils ont eu l’air vachement étonné. (Se lève) Je crois que personne ne leur avait fait ce coup-là avant. Ouais, j’ai vécu une rencontre du 3ème type et j’ai gagné. (Boit son verre)

 

Sam_ Tu devrais aller te doucher.

Dean_ Je devrais aller me doucher. J’y vais tout de suite d’ailleurs. (Il s’en va)

 

***

(Les Winchester sont dans un bar, assis face à face à une table.)

Dean_ Alors en plus de tous les démons, les anges, les fantômes, les porteurs de peau ils se trouvent qu’on a aussi des … si les Aliens existent, qu’est-ce qui va nous tomber dessus ensuite ? Des hobbits, sans déconner. (Sam regarde une serveuse passer) Tu viens de lui mimer un « comment ça va ? ».

Sam_ Quoi ?

Dean_ Notre réalité est en train de s’effondrer et toi t’essaies de te taper la serveuse.

Sam_ Oui, bref, écoute j’ai une question à te poser. Admettons que tu sois une affaire, que t’es une âme et que ton frère se fasse enlever par des Aliens …

Dean_ Je ferais tout pour essayer de le faire revenir.

Sam_ Peut être oui, mais si, si t’avais plus aucune piste pour la soirée, qu’est-ce que tu ferais ? Tu souffrirais dans le noir, même si tu savais qu’il n’y a rien à faire avant le lendemain matin.

Dean_ Oui.

Sam_ Quoi ?

Dean_ Bien sûr que oui. Tu souffres dans le noir et tu te morfonds comme un dingue.

Sam_ Je suis d’accord, mais je peux très bien faire tout ce que tu dis là en faisant des galipettes avec la hippie.

Dean_ Non.

Sam_ Je serais dans le noir.

Dean_ C’est pas possible parce que tu serais pas en train de souffrir et tu peux pas mettre de côté tes émotions le temps d’une soirée.

Serveuse_ (Aux Winchester) Merci les garçons. (Elle s’en va)

 

Dean_ Merci.

Sam_ Pourquoi ?

Dean_ Parce que si tu avais une âme elle t’interdirait de faire ce genre de chose.

Sam_ Si je comprends bien, avoir une âme ça veut dire souffrir.

Dean_ Ouais, c’est exactement ça.

Sam_ C’est comme les millions de fois où tu as failli appeler Lisa. Ça veut dire que souffrir est une bonne chose.

Dean_ Je dis que c’est comme ça que ça marche pour tout le monde. (Se lève)

 

Sam_ D’accord. Alors on fait quoi pour les petits hommes verts ?

Dean_ Des recherches. (Sam se lève pendant que Dean sort des billets et les pose sur la table) On a près d’un siècle d’histoires sur les apparitions d’ovnis à rattraper et on n’a pas le temps… (Voyant un homme le regarder par une fenêtre) qu’est-ce qu’il veut ?

Sam_ Qui ça ?

Dean_ Le type près de la fenêtre qui nous regarde.

Sam_ Quoi, le flic ?

Dean_ (Regardant Sam) Non je te parle pas du flic là, le type près de … (Il tourne la tête vers la fenêtre mais l’homme n’est plus là) il a disparu.

Sam_ De qui tu parles ?

Dean_ Bon on peut sortir.

Sam_ Qu’est-ce que t’as ?

Dean_ J’ai envie de t’en coller une. (S’en va)

 

Sam_ D’accord. Relax. (S’en va)

 

***

(Dean est au motel, sur son ordi et au téléphone avec Sam.)

Sam_ (voix off) La bibliothèque va bientôt fermer, j’ai presque fini.

Dean_ T’as trouvé des infos ?

Sam_ Ouais, beaucoup trop, tous les habitants de la planète croit aux extra-terrestres, et y’a sans arrêt de nouveaux livres qui sortent sur le sujet.

Dean_ Au moins les livres respectent la ponctuation. Continu de chercher on fera un topo à ton retour. (Il raccroche. Les lumières de la chambre grésillent) Oh non. (Dean voit une lumière à l’extérieur. Se levant.) Pas encore. (La porte s’ouvre et une fée entre. Dean voit son revolver et essaie de le prendre mais la fée lu coupe la route. Dean la regarde) Des nichons. (La fée le pousse) Pétasse. (La fée le pousse plusieurs fois. La fée se jette une dernière fois sur Dean qui ouvre rapidement le micro-onde et la fée entre dedans et Dean referme le micro-onde et le met en route. La fée explose et Dean crie de joie.)

 

***Ecran noir***

(Au motel, les Winchester regardent dans le micro-onde)

Sam_ (ne voyant rien) Voir quoi ?

Dean_ (voyant le sang de la fée) Quoi voir quoi ? Tu vois pas l’immonde truc de sang là ? Tu vois pas toute la … bouillie dégueulasse ?

Sam_ Excuse moi, je vois rien du tout.

Dean_ Mais tu vois pas ce truc là devant tes yeux ?

Sam_ Et si on disait que, tu le voyais et pas moi. Qu’est-ce que c’était ? (Dean ferme le micro-onde)

 

Dean_ C’était … une petite, une petite nana à poil.

Sam_ Hein ? Une quoi ?

Dean_ C’était une petite nana lumineuse et super sexy. Sans rien sur le dos avec, des nichons et (prenant un air triste) elle m’a frappé.

Sam_ (d’un air sérieux) Je suis pas censé rire j’imagine. (Dean s’énerve un peu) Je le savais j’aurais pas dû demander. (S’éloignant) Alors, je délire peut-être mais est-ce que la petite nana avait des ailes ?

Dean_ Qu’est-ce qui te fait dire ça ?

Sam_ Elle avait bien des ailes ?

Dean_ Oui mais qu’est-ce que …

Sam_ (S’asseyant à une table devant son ordi) L’une des théories les plus dingues qui me sois venu rejoint ce que la vieille allumée nous a raconté. Et si tous ces enlèvements n’avaient rien à voir avec les extra-terrestres.

Dean_ Quoi ?

Sam_ D’accord, disons que les rencontres ont commencés il y a plusieurs siècles pas avec des extra-terrestres mais (Dean s’assoit en face de lui) avec des entités autres que terrestres. Les gens les appellent aujourd’hui les, les hommes venus de l’espace mais à une certaine époque tout le monde les appelait… (Tourne l’ordi vers Dean)

 

Dean_ Les Schtroumpfs …

Sam_ Les farfadets.

Dean_ La far … c’est une blague ?

Sam_ Il y a un lien direct entre les ovnis et les farfadets, la lumière aveuglante, les enlèvements, ça suit le même mode opératoire. Mais les fautifs ne sont pas ceux qu’on croit.

Dean_ Alors d’après toi le secret des ovnis c’est …

Sam_ C’est toi qui as réduit la fée clochette en bouillie, moi je ne fais que tirer les conclusions, mais ça se tient. On sait où aller.

Dean_ Et où on va ?

***

(Les Winchester sont chez Marion assis à une table.)

Marion_ (Apportant des petits gâteaux) Les farfadets, les bonnes fées, les gnomes, les lutins, les esprits follets, les diablotins. Tous ces petits êtres ont de nombreux noms. (S’assoit en face des Winchester.)

 

Dean_ (Regardant la statue d’une petite fée) Oui en effet c’est, c’est elle, c’est elle la jeune fille qui m’a… enfin bref. J’ai compris que les fées clochettes vivaient dans le monde des farfadets mais est-ce que c’est pareil pour le mini père Noel qui est là, le trône ou …

Marion_ C’est un nain de jardin et là-bas c’est un grand lutin et ça c’est …

Dean_ Ce sont tous des farfadets ?

Marion_ Oui. Les farfadets existent sous de nombreuses formes et tailles différentes. Ce sont des êtres magiques et espiègles qui habitent dans le royaume enchanté.

Dean_ Le monde des farfadets.

Sam_ C’est comme une autre dimension ?

Marion_ Une autre réalité, oui. Seul les personnes qui y sont allées et qui sont revenues dans notre monde sont capables de les apercevoir.

Dean_ Bon. Pourquoi les farfadets pratiquent les enlèvements ?

Marion_ Eh bien, il y pas mal de théorie et très peu de preuve, mais on sait qu’il ne s’empare que du premier enfant. Comme voulait le faire Rumpelstitskin. Personnellement, je crois qu’il les conduise Avalon afin de servir Oberon, le roi de tous les farfadets.

Sam_ Dean. Est-ce que par hasard, tu as servi Oberon le roi des farfadets ?

Dean_ Marion. Admettons que les farfadets soient réels, qu’est-ce qu’on peut faire ?

Marion_ Comment ça ?

Dean_ Je veux dire, comment on peut … (Faisant un signe d’étranglement.)

Marion_ Entrez en contact avec eux ?

Dean_ Voilà oui c’est ça. Les forcer à entrer en contact ?

Marion_ Eh bien si vous voulez obtenir la faveur des farfadets, laissez leur un bol de crème fraîche. Ils adorent boire de la crème.

Dean_ Ah je vois. Et si on est obligé de se défendre contre eux…

Marion_ Les farfadets détestent ce qui est en fer et les lutins maléfiques brûlent quand on les touche avec un objet en argent. Quoi d’autres … Oh, vous pouvez répandre du sucre et du sel devant eux. Quel que soit la force de ces pouvoirs, le farfadet se baissera toujours pour compter les grains étalés devant ses yeux.

Dean_ C’est bon à savoir. C’est un peu, ouaw, difficile à avaler. Bon ben on va y aller.

Marion_ Oh non, restez. Finissez votre thé.

Dean_ Je dois dire que j’adore l’atmosphère qui se dégage de votre intérieur, c’est … c’est très …

Sam_ C’est très classe on se croirait dans le temple du New Age.

Dean_ Ça nous permet de nous évader. Voilà c’est ça oui, ça nous permet de nous évader. (Ils boivent dans les petites tasses.)

 

Sam_ Vous auriez des tasses plus grandes ?

***

(Les Winchester marchent dans la rue vers l’Impala.)

Dean_ Oh c’est pas vrai j’ai l’impression de porter la folie sur moi.

Sam_ Non. T’as des paillettes dans le dos.

Dean_ Ça me donne presque envie de croire aux petits hommes verts.

Sam_ Ca ne nous dit pas ce qu’on doit faire, je te l’accorde. T’être qu’on devrait appeler Bobby.

Dean_ Hé, tu vois ce que je vois ? (Ils voient M. Brennan recevoir plusieurs paquet de crème fraîche) C’est pas notre horloger ?

Sam_ Ils aiment la crème fraîche. (Ils montent dans l’Impala.)

***

(Les Winchester sont dans l’Impala à côté de la boutique de M. Brennan.)

Dean_ Reste avec M. Produit laitier moi je vais jeter un œil dans sa boutique. Et pas de zizipanpan cette fois. (Il sort de l’Impala.)

***

[Dean entre dans la boutique.

Il voit plusieurs Elfes travaillant.]

***

(Sam est assis dans un bar et surveille M. Brennan. Son portable sonne, il répond.)

Sam_ Oui ? (Sortant de la boutique et marchant.)

 

Dean_ La boutique est remplie de Minipouss il y en a absolument partout.

Sam_ Quoi ?

Dean_ C’est comme cette histoire du cordonnier et des nains magiques. Tu crois que Brennan aurait pactisé avec les farfadets ?

Sam_ Je te rappelle. (Il raccroche et se lève.)

 

***

(Sam arrive près de M. Brennan.)

Sam_ Alors M. Brennan, comment ça va depuis tout à l’heure ? (S’assoit à côté de lui.)

 

M._ Laissez moi tranquille.

Sam_ J’ai pas eu le temps de vous dire à quel point j’admirais votre travail.

M._ Quoi ?

Sam_ Vos montres elles sont fantastiques. Mais ce que je me demande c’est comment un homme peut fabriquer autant de montre sans aucune aide. C’est vrai, si je voulais plaisanter, je dirais que vous avez un groupe d’Elfes qui travaille pour vous. (M. Brennan regarde Sam, qui comprend. Attrapant le bras de M. Brennan) Sauf que c’est pas une plaisanterie, vous avez bel et bien un groupe d’Elfes qui travaille dans votre boutique.

M._ (Se libérant le bras de l’emprise de Sam) Vous êtes cinglé.

Sam_ Il y a un truc qui me chiffonne, comment un père peut échanger son propre fils contre de belles montres ? J’imagine que vous avez une âme dans le corps, alors, c’est quoi votre excuse.

M._ Vous êtes à côté de la plaque. Ça ne s’est pas passé comme ça.

Sam_ Qu’est-ce qui s’est passé ? (M. Brennan regarde Sam)

 

***

[Dean marche dans la rue et aperçoit le même homme qu’au bar qui le regarde dans la rue en face. Dean fait demi-tour en surveillant l’homme.]

***

(Dans le bar, Sam et M. Brennan sont assis à une table face à face.)

M._ Ca faisait 30 ans que je subvenais aux besoins de ma famille grâce à ces montres. C’est la seule chose que je sache faire. (Faisant voir ses mains) Mais la maladie de Parkinson, m’a fait perdre l’usage de mes mains. Je risquais de perdre tout ce que j’avais. Ma grand-mère m’a toujours dit que les farfadets étaient réels, quand j’étais petit elle me racontait des histoires et elle m’a expliqué comment faire appel à eux. Comment obtenir leur faveur.

Sam_ Elle vous a appris un sortilège ?

M._ Pour être franc, je n’ai pas cru une seconde que ce sortilège fonctionnerait. J’étais désespéré, ma grand-mère m’a laissé son manuel. J’ai donc fait une incantation dans mon arrière-boutique il y a 2 mois de cela et cette personne est apparue. Il m’a dit être un esprit follet.

Sam_ Un esprit follet ?

M._ Je lui ai seulement demandé de me guérir les mains mais il m’a dit, qu’il pouvait faire encore mieux. Qu’il pouvait rendre mon commerce beaucoup plus prospère qu’avant. Il disait pouvoir me fournir des ouvriers et que grâce à lui j’allais, sauver ma boutique et sauver ma famille.

Sam_ Et lui qu’est-ce qu’il demandait ?

M._ Il voulait simplement une maison pour ses lutins en échange de service rendu dans le magasin et j’ai accepté. Je n’ai pas réfléchi.

Sam_ Et ils ont réclamé plus. Quoi ?

M._ Mon premier enfant et pas uniquement le miens, il y en a eu plusieurs autres. Ils continuent sur leur lancé et ils n’ont pas l’air de vouloir s’arrêter.

Sam_ Il y a bien un moyen d’annuler le sortilège ?

M._ Il y en a un, mais le manuel est dans la boutique dans un coffre. Ils ne me laissent pas l’approcher. C’est un vrai cauchemar.

Sam_ Donc vous pouvez voir les farfadets ?

M._ Ouais.

***

[Dean marche rapidement, l’homme le suit.]

***

(Dean marche dans une petite ruelle tandis que l’homme le suit. Dean se cache derrière un mur et se jette sur un nain.)

Nain_ Au secours.

Dean_ Je te tiens le farfadet !

Nain_ Au secours !

Dean_ Qu’est-ce que tu veux sal nain !

Nain_ A l’aide, lâchez moi. Lâchez-moi vous me faites mal !

Fillette_ Papa !

Nain_ Ça ne va pas ?

Dean_ Oh non c’est pas vrai. (Le nain se relève) C’était pour rire.

***

(Sam sort du bar avec M. Brennan. En appelant Dean.)

Sam_ Vous en faites pas M. Brennan, on va régler ça, je vais faire venir mon frère et on va vous couvrir pendant que vous annulerez le sortilège. (Voit Dean se faire arrêter pas la police) Dean ! Hé, mais qu’est-ce qui s’est passé ?

Dean_ Sam, Sam !

Sam_ Qu’est-ce que je dois faire ?

Dean_ (Montant dans une voiture de police) Affronte les farfadets va leur mettre une dérouillée ! (Plusieurs personnes regardent Dean sans comprendre. Dans la voiture) Et va leur foutre une branlée !

***Ecran noir***

(Dean est derrière les barreaux, assis sur un lit. Un policier, de l’autre côté, lui parle)

Policier_ J’essaie simplement de comprendre quel genre d’agression discriminatoire c’était exactement ?

Dean_ C’était pas une agression discriminatoire.

Policier_ Je veux dire, si cet homme était de taille normale et avait été homosexuel, est-ce que ça, est-ce que ça vous aurait gêné ?

Dean_ Je n’ai rien contre les gens de petite taille, ou les gens de taille qui sont gay…

Policier_ Il se trouve que ce monsieur n’est pas gay en revanche c’est le procureur du comté de Tipton et il n’est pas commode.

Dean_ Je suis content de savoir qu’il a bien réussi étant donné sa … (se reprenant) étant donné les difficultés dues à la crise économique. Tant mieux pour lui.

Policier_ Croyez moi, vous vous êtes fourré dans une merde noire. (Il s’en va)

 

***

[Dean fait les 100 pas dans sa cellule.]

***

(Sam et M. Brennan entre dans la boutique. Sam a un fusil.)

Sam_ Ils sont là ?

M._ Oui, mais on ne craint rien, la crème les assomme comme la tequila. (M. Brennan s’éloigne et Sam referme la porte. M. Brennan ouvre un coffre et sort un livre. Il commence une incantation. Wayne le tue. Sam pointe son arme sur lui.)

 

Sam_ Comment ? C’est vous l’esprit follet ?

Wayne_ C’est moi oui. Pardon pour cet excès de violence, mais ton ami qui est là, a trahis notre accord.

Sam_ Vous n’avez pas été clair sur les termes de votre marché.

Wayne_ Je lui ai pourtant bien dit que ce n’était pas gratuit. Une fois qu’on s’installe, on reste pour toujours.

Sam_ Alors vous prenez le premier enfant et ensuite… ? Vous attendez patiemment que les gens mettent les enlèvements sur le dos des extra-terrestres et autres petits hommes verts et vous les encouragez à le croire évidemment, c’est efficace. Mais votre petit numéro est terminé, Wayne.

Wayne_ Terminé ? Tu rêves. Brennan est mort et ton frère, il est marqué. Il a fait un tour au ranch, il est à nous maintenant.

Sam_ Ouais, mais, je suis là moi.

Wayne_ Toi, tu ne peux m’apercevoir que si je t’en donne l’occasion. (Il disparaît.)

 

Sam_ C’est juste. Mais vous allez devoir vous approchez et j’ai d’excellent reflex.

Wayne_ (réapparaissant derrière Sam qui se retourne) Tu es différent des autres, pas vrai ?

Sam_ Non pas du tout.

Wayne_ Si, je m’en suis tout de suite rendu compte. Il te manque une partie du puzzle, à l’intérieur. Je le sens.

Sam_ C’est du pipo.

Wayne_ Nous autres les farfadets, on est sensible à l’énergie et l’âme humaine dégage un certain parfum. Ton âme n’est plus dans ton corps mais elle n’est pas hors de portée.

Sam_ Tiens donc ?

Wayne_ Sam, je peux aller te la récupérer. Mais à un prix.

Sam_ C’est très aimable à vous, elle est dans une boîte avec le Diable.

Wayne_ Ton Diable, pas le mien.

Sam_ Ce que les anges ne peuvent pas faire, je ne crois pas qu’un farfadet soit capable de le faire.

Wayne_ Les anges. Pitié, je te parle de véritable magie fiston. Moi et mes congénères, nous pouvons nous faufiler partout.

Sam_ Vous êtes ma fée bleue alors ? Vous pouvez me faire redevenir un véritable garçon.

Wayne_ Quand on prie la bonne étoile.

Sam_ C’est vrai. Je ferais bien un vœu. (Il tire sur Wayne.)

 

Wayne_ Du fer, ça fait mal. (Se relève) Mais ça n’annule pas l’accord. (Sam retire mais Wayne disparaît.)

***

[Dean est assis sur son lit et l’homme apparaît à côté de lui et lui tapote les épaules en rigolant. Il pousse Dean contre les barreaux de la cellule.)

Wayne frappe Sam.

L’homme frappe Dean.

Wayne frappe Sam dans le dos avec sa canne.

L’homme pousse Dean contre les barreaux puis sur le lit.

Wayne donne un coup de canne à Sam qui tombe sur un bureau.

Dean se jette sur l’homme qui disparaît et Dean se cogne une nouvelle fois aux barreaux. L’homme apparaît derrière lui.]

***

(Sam se relève)

Wayne_ C’est bon arrête. Tu as déjà utilisé toutes tes cartes.

Sam_ Exact. (Jette son fusil par terre.) J’arrête de tirer, rendez-moi un petit service, comptez moi tout ça. (Il casse une cartouche de sel et le sel tombe à terre.)

 

Wayne_ Oh non. (Wayne s’assoit par terre et commence à compter.)

 

Sam_ Pourquoi j’y ai pas pensé avant ? (Sam se dirige vers le livre et fait l’incantation.)

 

Wayne_ 1, 2, 3 …

(Wayne et l’homme disparaissent ainsi que les Elfes.)

***

[Dean allongé par terre, soupire de soulagement.]

***

(Le lendemain, les Winchester sont arrêtés sur une route. Dean est appuyé contre l’avant de l’Impala et Sam le rejoint. Dean lui donne une bière.)

Dean_ Tiens. (Referme la glacière) Allez, à la santé du petit procureur qui a abandonné les poursuites.

Sam_ Un grand homme.

Dean_ Je pensais à un truc.

Sam_ Ouais ?

Dean_ Tu crois que le gnome disait vrai ? Qu’il aurait pu récupérer ton âme ?

Sam_ Je t’en prie, c’était du baratin. Cela dit, il avait l’air sûr de pouvoir le faire.

Dean_ Et tu as dit non, pourquoi ?

Sam_ C’était pas gratuit. J’avais pas envie de passer un accord.

Dean_ Je veux juste comprendre ce qui se passe dans ta tête.

Sam_ Je te rassure j’ai encore un cerveau et je suis tout à fait capable de réfléchir. J’ai même l’impression de prendre de meilleures décisions.

Dean_ Je m’assurais que tu savais ce que tu faisais et que tu ne regrettais pas de ne pas pouvoir récupérer ton âme. Tu ne regrettes pas ?

Sam_ Non.

 

***Fin de l’épisode***

 

Ecrit par WinCNK.

EXT. CORN FIELD

(Elwood, Indiana. A young man, Patrick, and his girlfriend are kissing in a corn field. A shadow passes by.)

PATRICK : Did you see that ?

GIRL : See what ?

PATRICK : There's something out there.

(He gets up.)

GIRL : Patrick !

PATRICK : Something out in the corn.

(Another shadow passes by. The girl jumps. Patrick approaches the corn.)

GIRL : Patrick, you're freaking me out.

PATRICK : I'm just having a quik look.

(He disappears into the corn field.)

GIRL : Patrick ! Patrick ! (He doesn't answer, so she follows him.) Patrick. Patrick ! (Patrick keeps walking.) Patrick ! (A flash of light appears, and Patrick vanishes. The girl arrives in a crop circle.) Patrick !


SUPERNATURAL


EXT. STREET

(Dean and Sam interview some witnesses.)

MAN : I'm here because I believe that Elwood, Indiana, has become a center of extraterrestrial activity.

GIRL : There was this light. And then Patrick just vanished.

PATCHOULI : It's all happening, you know ? I mean, these entities have come to help push humanity to the next stage.

WAYNE : My name is Wayne Whitaker Jr, and I have personally recorded dozens of eyewitness accounts.... Strange lights in the sky, mysterious presences attempting contact.

OFFICER : Since this whole damn circus has blown into town, no one seems to realize we got four missing persons cases, widen open. My friends lost loved ones.

GIRL : What happened to him ? Something took him ! I know it !

WAYNE : We are right in the middle of what we, in the field, like to call a "UFO flap", and I am as happy as a pig in shoes.

OFFICER : I can guarantee you this has nothing to do with UFOs, or little green men, or anything extraterrestrial whatsoever.

MARION : Of course it's not UFOs. It's fairies.

DEAN : Fairies ? (Marion nods.) Okay. Well, thank you for your input.

SAM : What, flying saucers not insane enough for you ?

MARION : What newspaper did you say you work for ?

SAM : Look, if you want to add glitter to that glue you're sniffing, that's fine. But don't dump your wackadoo all over us. We'd rather not step in it.

DEAN : Okay. We-we, we're done.

(Dean tries to take Sam with him.)

SAM : The only thing you're missing is a couple dozen cats, sister.

DEAN : Yeah. (To Marion.) It's - it's a blood-sugar thing. My apologies.

(They walk away.)

SAM : What ?

DEAN : What ? You gotta ask ? Right, yes. You do have to ask.

SAM : Look, I'm sorry, but this is all a big joke, right ? I mean, we're not actually taking this UFO crap seriously ?

DEAN : No, man, ET is made of rubber. Everybody knows that. But there are four legitimate vanishings in this town. Something's going on. And, Sam, by the way, it's not the lady's fault she took the brown acid.

SAM : Yeah. So ?

DEAN : Empathy, man. Empathy. I mean, the old Sam would've given her some... Some wussified, doe-eyed crap.

SAM : Old Sam had a soul. Was a soul. Whatever.

DEAN : Right. Yes. And, and, and... But you don't. Or aren't. Whatever.

SAM : Right.

DEAN : Right. (Sam gives him a confused look.) You don't care.

SAM : Well...

DEAN : You have to care !

SAM : About what, exactly ?

DEAN : About everything, man ! A... About being human, at least !

SAM : Look, Dean, you obviously care. A lot. And that's great. But.... But, I can't care about what.... what I can't care about. You know ? What do you want me to do ? Fake it ?

DEAN : Yes. Absolutely. Fake it. Fake it 'til you make it.

SAM : What happened to you wanting me to be all honest ?

DEAN : Hey, you want to be a real boy, Pinocchio ? You got to act the part.

SAM : I was faking it, Dean ! Ever since we got back on the road together, I-I was picking every freaking word ! It's exhausting !

DEAN : Okay, all right. But until we get you back on the soul train, I'll be your conscience. Okay ?

SAM : So, you're saying, you'll be my.... Jiminy Cricket.

DEAN : Shut up. But yeah, you frickin' puppet. That's exactly what I'm saying.

(Dean jumps in the car. Sam sighs and does the same.)

INT. WATCH SHOP

(Dean and Sam visits Mr Brennan, while he's working.)

DEAN : Mr Brennan ?

BRENNAN : Hmm ?

SAM : We're with the Mirror. We'd just like to ask you -

BRENNAN : What ? Is this about Patrick ? Patrick's gone.

DEAN : Missing. Right, yes. That's - that's what we want to talk to you about.

(Brennan sighs.)

SAM : Now, your son was the first to disappear.

BRENNAN : First to be taken.

SAM : Taken ?

BRENNAN : Get out. Out !

DEAN : Mr Brennan, who do you believe took your son ?

BRENNAN : You people can't help me. My boy is never coming back.

SAM : You sound awfully sure.

BRENNAN : Excuse me ?

SAM : Like you know something you're not talking about.

DEAN : Okay, all right.

BRENNAN : You know what they say ? 72 hours. After thaht, the odds of finding a missing person drop to nothing, right ?

DEAN : Well, every case is different.

BRENNAN : It's been weeks.

DEAN : Right. Listen, uh.... Call us. If anything comes to mind. (He gives Brennan a card. To Sam.) Come on.

(They leave. Brennan speaks to something invisible.)

BRENNAN : Is that all right ?

(A clock moves.)

EXT. STREET

(Dean and Sam just get out of the shop.)

SAM : What do you think ?

DEAN : I think he's hiding something. Why don't you stay and watch watchmaker. See what happens when the sun goes down. I'll go check out the crop circles.

SAM : Okie dokie.

DEAN : But do not engage with, maim, or in any way kill Brennan. In fact, I don't want you making any judgement calls whatsoever. Anything happens, call me.

SAM : You know, Jiminy, I was on my own for a whole year. I did fine without you.

DEAN : Yeah. I don't want to know your definition of "fine".

(He leaves. Sam sighs.)

EXT. CORN FIELD

(Dean arrives in the crop circles. His phone rings. He sighs, then picks it up.)

DEAN : What ?

INT. BAR

(Sam is watching Brennan.)

SAM : Only thing this guy's up to is alcoholism.

EXT. CORN FIELD

DEAN : Good.

INT. BAR

SAM : You know, maybe I should go talk to him.

EXT. CORN FIELD

SAM : I mean, you're the one who said he's hiding something.

(The Impala's lights fade off. Dean hears a big noise.)

DEAN : Shh, shh, shh.

SAM : What ? You see something ? (Dean doesn't answer, and takes his gun.) Dean, what's up, dude ?

DEAN : Hang on a second. (He looks around him. The big flash light appears.) Holy.... (Dean runs away. Screaming.) UFO ! UFO !

INT. BAR

SAM : Wow ! Dude, stop yelling, you're breaking up. I didn't catch the last part.

EXT. CORN FIELD

DEAN : (still running) Close encounter ! Close encounter !

INT. BAR

SAM : Close encounter ? What kind ? First ? Second ?

EXT. CORN FIELD

DEAN : They're after me !

SAM : Third kind, already ? You better run, man.

INT. BAR

SAM : I think the fourth kind is a butt thing.

EXT. CORN FIELD

DEAN : Empathy, Sam ! Empathy !

INT. BAR

(Sam orders another beer.)

SAM : They're still after you ?

EXT. CORNER FIELD

(Dean still runs, then he stops, ready to fight.)

DEAN : Come on !

(He vanishes while the flash falls on him. We can hear Sam on the phone.)

SAM : Dean ? Are you there ? What happened ?

INT. BAR

SAM : Dean ? (He hangs up, then sighs. The waitress gives him his beer.) Thanks.

(Screen fades to black.)

EXT. CORN FIELD

(Sam searches for Dean. All he can find is his brother's phone. He walks until he finds a believer camp. He goes to talk to Wayne.)

SAM : So, they're real. UFOs.

WAYNE : Like I said before, son.... The truth is out there.

SAM : Okay. You're the expert. How do I get them ?

WAYNE : Come again ?

SAM : Well, you hunt ETs, right ? I need to know how to get them.

(Wayne chuckles and gives some paper to Sam.)

WAYNE : You and me both.

(Sam looks quickly at the paper.)

SAM : This is it ?

WAYNE : Well, I'd say that 30 years of eyewitness accounts speak for themselves, as incontrovertible proof.

SAM : Yeah, right. My brother was abducted, so I'm pretty good on the whole proof part.

(Patchouli girl comes closer, interested.)

PATCHOULI : Your brother was abducted ?

SAM : Yeah.

 PATCHOULI : Oh, my God !

SAM : It's fine. I mean, I've had time to adjust.

PATCHOULI : Did it... Did it happen when you were kids ?

SAM : No. Like, half an hour ago. (To Wayne.) So, you've been hunting UFOs fo over three decades, and you basically have no concrete data and zero workable leads.

WAYNE : Well, I...

SAM : Have you considered the possibility that you suck at hunting UFOs ?

(Sam walks away. Patchouli girl follows.)

PATCHOULI : I'd like to help. If I can.

(Sam smiles. Later, Dean reappears. He screams and shoots. Then, he realises he's back on Earth.)

INT. MOTEL ROOM

(Dean enters, and finds his brother making love with Patchouli girl.)

SAM : Dean !

DEAN : What the hell ?

PATCHOULI : Oh, that's Dean ? Sam ! They brought your brother back. (Dean is completely confused. Patchouli is ready to leave.) Okay. It's all right Sam. I so totally understand you need time as a family. But it's just.... (To Dean.) What were they like ?

DEAN : They were grabby incandescent douchebags. Good night.

PATCHOULI : Too soon. Okay.

(She finally leaves. Dean sighs.)

SAM : Y-You're upset.

DEAN : I was abducted. And you were banging patchouli.

SAM : I didn't think she smelt that bad.

DEAN : I was abducted by aliens !

SAM : I was looking into it.

DEAN : Looking into it ? I was gone for like an hour !

SAM : An hour ?

DEAN : And most of that was walking back to town !

SAM : Dean, I think your watch is off. You've been gone all night.

DEAN : What are you talking about ? No, I haven't. (Sam shows his cell phone.) 4.00 am ?

SAM : Yeah ! UFO time-slip. That actually falls in line with a lot of abduction stories.

DEAN : "Falls in line" ?!

SAM : Yeah.

DEAN : Nothing's falling in line !

SAM : Here. Drink. (Dean drinks.) Good.

DEAN : Thank you.

SAM : Yeah. Now... come on. Talk to me. What happened ?

DEAN : Well, uh.... There was this, uh.... God help me, Sam, there was this bright white light.

(Sam puts his hand on Dean's leg. Dean feels awkward.)

SAM : It"s okay. Safe room.

(Sam realises that, and gets his hand off.)

DEAN : And then, and suddenly, I was uh.... I was in a different place. And there were these... beings. And they - they were - they were too bright to look at, but I could feel them.... pulling me towards this sort of... table.

SAM : Probing table !

DEAN : God, don't say that out loud !

SAM : Right, uh.... So what did you do ?

DEAN : I went... crazy. I started hacking, and-and slashing, and firing. They - they actually seemed surprised. I-I-I don't think anybody's ever done that before. I had a close encounter, Sam. And I won.

SAM : You should take a shower.

DEAN : I should take a shower. I'm gonna - I'm gonna take a shower, now.

(He goes to the bathroom.)

INT. BAR

DEAN : So, on top of all the demons and the angels, and the ghosts and the skinwalkers, it turns out that there's... So, if aliens are actually real, what's next, huh ? Hobbits ? Seriously. (Sam is more interested by a beautiful girl who's passing by.) You just gave her the silent "how you doin'".

SAM : What ?

DEAN : Our reality's collapsing around us, and you're trying to pick up our waitress ?

SAM : Yeah. Okay, look.... That brings up a question. So, say you got a soul, and you're on a case, and your brother gets abducted by aliens.

DEAN : Yeah, then you do everything you can to get him back.

SAM : Right. You do. But what about when there are no more leads for the night ? I mean, are you supposed to just sit there in the dark and suffer, even when there's nothing that can be done at that moment ?

DEAN : Yes !

SAM : What ?

DEAN : Yes. You sit in the dark, and you... you feel the loss.

SAM : A-absolutely. But - but couldn't I, just do all that, and have sex with the hippie chick ?

DEAN : No !

SAM : It would be in the dark.

DEAN : No, you couldn't because you would be suffering. And you can't just turn that off for the night.

(The waitress comes.)

WAITRESS : Thanks, guys.

(She leaves.)

SAM : Why not ?

DEAN : Because if you had a soul, your soul wouldn't let you.

SAM : So, you're saying.... having a soul equals suffering.

DEAN : Yes, that's exactly what I'm saying.

SAM : Like... the million times you almost called Lisa. (Dean gives him a reluctantly look.) So, you're saying suffering is a good thing.

DEAN : I'm saying it's the only game in town.

(He gets up.)

SAM : Okay. So, how do we deal with the little green men ?

DEAN : Research. We got about a century of UFO lore to catch up on. And there's no time for.... (He sees a guy outside, wearing a red hat.) What's up with that guy ?

SAM : Who ?

DEAN : The guy by the window, giving me the stink eye.

SAM : You mean the cop ?

DEAN : No, not the cop. The guy ! He's right.... (the man is not there anymore.) Well, now he's gone.

SAM : Who's gone ?

DEAN : Can we please just get out of here ?

SAM : What's wrong with you ?

DEAN : Before I hit you.

SAM : Okay. Geez.

(They leave.)

INT. MOTEL ROOM

(Dean is doing some researches on the laptop, while Sam is in the library.)

SAM : (on the phone) Library's closing up soon. I'm almost done.

DEAN : You find anything ?

SAM : Yeah, way too much. Everyone on the planet believes in UFOs, and they will not stop writing books about it.

DEAN : Yeah, well, at least books have punctuation. All right, keep digging. We'll see what you got when you get back. (He hangs up. The lights flicker.) Oh, no. (A bright light is coming.) Not again. (A little light ball appears, it looks like Tinkerbell. Dean tries to take his gun, but the little thing gets it before him. Dean comes closer, to observe.) Nipples ? (Tinkerbell hits him.) Bitch ! (He fights with her, until he succeeds in trapping her into the microwaves. He turns off the machine, then Tinkerbell explodes.) Ha ah !

(Screen fades to black.)



INT. MOTEL ROOM

(Dean shows the microwaves to Sam.)

SAM : See what ?

DEAN : See what ? See the b- the blood ! See all the -the... blech !

SAM : Sorry, man. I'm not seeing it.

DEAN : You don't see the -the ech ?! It's right there !

SAM : Okay, let's go with... You see it, and I don't. What the hell was it ?

DEAN : It was a.... A little... naked lady, okay ?

SAM : It was... a what ?!

DEAN : It was - it was a little, glowing, hot, naked lady with... nipples and.... She hit me.

SAM : I'm not supposed to laugh, right ? (Dean hits the table.) Right. Okay, sure. So, shot in the dark here, but did this... little lady have wings ?

DEAN : What the hell made you say that ?

SAM : She did, didn't she ?

DEAN : Yeah, but how the hell had you....

SAM : One of the fringier theory came across. It's actually what crazy crystal lady was yammering about. (He takes his laptop.) What if these abductions have nothing to do with UFOs ?

DEAN : What ?

SAM : Okay. Say these encounters have been going on for centuries, not with extraterrestrials. With ultraterrestrials. I mean, people nowadays say space aliens or whatever, but they used to call them....

(He shows his laptop to Dean. We can see a page about fairies.)

DEAN : Smurfs ?

SAM : Fairies.

DEAN : Fairies ? Come on.

SAM : Dean, there's a straight line between ETs and fairies. Glowing lights, abductions, it's all the same UFO stuff, just under a different skin.

DEAN : You seriously think the secret with the UFO is....

SAM : Hey, you're the one who pizza-rolled Tinkerbell. I'm just doing the math. But this is good. This is a lead.

DEAN : A lead where ?!

INT. MARION'S TRAILER

(The boys visit Marion, who's serving them tea and cookies.)

MARION : Fairies ! Sprites and spriggans. Boggarts and brownies. The little people have many names.

DEAN : Well, that's uh.... That's her. That's- that's the little.... Anyway, I, uh, I get that tinkerbells are fairies. But, uh, what about the tiny santa claus and the troll, and....

MARION : Oh, that's a garden gnome, and that's a large goblin, and that -

DEAN : But they're all fairies ?

MARION : Yes. Fairy comes in many shapes and sizes, magical, mischievous beings from the realm next door.

DEAN : The fairy realm.

MARION : Hmm-mm.

SAM : So, it's like another dimension ?

MARION : Another reality, yes. Only people who have been there and returned to our world can see the fairy here.

DEAN : Right. Um... Why are the fairies abducting people ?

MARION : Well, there is much theory, and little fact. We know they only take first-born sons. Just like Rumpelstitskin did. Personally, I think they're taken to Avalon, to service Oberon, king of the fairy.

SAM : Dean.... Did you... service Oberon, king of the fairies ?

(Dean gives him the same reluctant look.)

DEAN : Marion....

MARION : Hmm ?

DEAN : Um... Let's say fairies are real, okay ?

MARION : Hmm-mm.

DEAN : What can we do about them ?

MARION : Sorry ?

DEAN : I mean, how can we....

MARION : Interact with them ?

DEAN : Yes, yes. Forcefully interact.

MARION : Well, if you want to win a fairy's favor, leave a bowl of fresh cream. They love cream !

DEAN : Okay ? And... and more forcefully ?

MARION : Well, all fairy hate iron. And the dark fairy burn when touched with silver. What else ? Oh ! You could spill sugar or salt in front of them. No matter how powerful, the fairy must stoop to count each grain.

DEAN : Well, alrighty. That's... wow. Lot to absorb. Thank you.

MARION : Oh ! Oh stay ! Finish your tea.

(Dean and Sam take their cups.)

DEAN : I-I-I got to say, I love the feel. It's uh -it's, it's....

SAM : It's like Sedona, Arizona crapped in here.

DEAN : Pewter-iffic. It's what it is. (Marion chuckles.) Pewter-iffic.

(They drink their tea.)

SAM : Do you have bigger cups ?

EXT. STREET

DEAN : God, is it on me ? I feel like I've got the crazy on me.

SAM : No, you.... You did sit in some glitter though.

DEAN : Just makes me want to believe in UFOs again.

SAM : Doesn't really give us a next move, I'll grant you that. We can always put the call out to Bobby.

DEAN : Hey. I'll be damned. (Sam looks in the direction Dean looks. Brennan has bought some cream boxes.) Isn't that the watch guy ?

SAM : Huh. They love cream.

(They follow Brennan.)

EXT. STREET

(They stop in front of Brennan's shop. They wait for him to leave.)

DEAN : All right, you stick with half and half. I'm gonna go check out the store. And no hippie chicks.

(Dean gets out of the car, then goes behind the store.)

INT. SHOP

(Dean enters, then he finds some fairires who are working. He observes some seconds, then gets out quietly.)

INT. BAR

(Sam watches Brennan. His phone rings.)

SAM : Yeah.

EXT. STREET

(Dean is walking.)

DEAN : Friggin' full of keebler over here, man. Just full of them.

INT. BAR

SAM : What ?

EXT. STREET

DEAN : It's like - it's like the story with the- with the shoe guy and all the elves. Hey, you... You think Brennan made a deal with a bunch of fairies ?

SAM : Let me get back to you.

INT. BAR

(Sam hangs up, then goes to talk to Brennan.)

SAM : So, Mr Brennan. Hello again.

BRENNAN : Leave me alone.

SAM : Did I ever mention how beautiful your work is ?

BRENNAN : What ?

SAM : The watches. Just stunning. But what I can't figure out is, how one man can put out that much product. I mean, hell, if I didn't know better I'd say you have a bunch of elves working for ya. Except... I do know better. And you have a bunch of elves working for you.

BRENNAN : You're insane.

SAM : So, tell me.... How does a father decide to trade his son for a bunch of watches ? I mean, I'm assuming you have a soul. So what's your excuse ?

BRENNAN : You don't understand. It wasn't like that.

SAM : Then how was it ?

EXT. STREET

(Dean is walking. He feels that someone's stalking him. Then, he sees the man with the red hat on the other side of the street. He turns back and walks away. The man follows him.)

INT. BAR

BRENNAN : I supported my family for 30 years making those watches. It's the only thing I know how to do. But the Parkinson's.... I was losing my hands. I was losing everything. My grandmother, she always used to say that they were real. Told me all these stories when I was a kid about how to summon them. How to get favors from them.

SAM : So you learned how to work a spell.

BRENNAN : I mean... Honestly, I doubted it would even work. I was just desperate. But, she left me this book. So, I did the ceremony in ma back office, two months ago. And this... man appeared. Said he was a leprechaun.

SAM : A leprechaun ?

BRENNAN : I asked him just to cure my hands. But he said he would do even better. He'd make me more successfull than I'd ever been. He told me he'd bring a crew of workers. That I could save my business, save my name.

SAM : In exchange for ?

BRENNAN : He just wanted a place for them to rest. To take of the fruit and fat of the land. I... I-I said yes. I wasn't thinking.

SAM : And the fruit and the fat was....

BRENNAN : My first-born. But not just mine. There's been others. They're not stopping. They're not going to stop.

SAM : There's got to be a way to reverse the spell.

BRENNAN : There is. But the book is.... It's in the safe in my shop. They won't let me near it. It's been a nightmare.

SAM : So you can see the fairies ?

BRENNAN : Yes.

EXT. STREET

(Dean is still walking, while the fairy still stalking him. Dean hides on a corner of a street, and jump on his stalker. But it's not the red-hat man anymore, it's a little man, human.)

MAN : Help !

DEAN : I got you ! I got you little fairy ! What do you want, you fairy ?

(People come closer.)

LITTLE GIRL : Daddy !

(Dean realises that everyone can see the man he grabbed. He releases him.)

DEAN : Oh God, no. Ahaha, I'm just kidding.

(Later, Sam and Brennan get out of the bar. Sam tries to call Dean.)

SAM : All right, now, don't worry, Brennan. We can do this. Just, uh, my brother and I are gonna cover you while you reverse the ritual, all right ? (Then, he sees Dean who's being arrested.) Dean ! Hey, dude ! What happened ?

DEAN : Sam ! Sam ! Hey !

SAM : What am I supposed to do ?

DEAN : Fight the fairies ! You fight those fairies ! (He's taken into the police car.) Fight the fairies !

(Screen fades to black.)


INT. JAIL

OFFICER : I'm just trying to understand.... Exactly, what kind of hate crime this even was ?

DEAN : It wasn't a hate crime.

OFFICER : I mean, if these gentlemen were a full-sized homosexual, would that... Would that be okay with you ?

DEAN : I don't hate any size person, or, or or, any-size gay guy.

OFFICER : Well, he's not gay, as it happens. But, he is the district attorney for Tipton County. Runs a tight ship, tell you what.

DEAN : Well, it's nice to hear he's done so well for himself, considering his uh.... considering the tough economic times. Good for him.

OFFICER : Son... You are all kinds of messed up.

(Dean is all by himself in his cell, while the lights are turned off.)

INT. SHOP

(Sam and Brennan enter quietly.)

SAM : Are they here ?

BRENNAN : Yeah. But it's all right. Cream hits them like tequila.

(Sam follows as Brennan takes the book, then starts reading the spell. But the leprechaun, Wayne, comes and kills him.)

SAM : You ? You're the leprechaun ?

WAYNE : Indeed, I am. Sorry about the mess. But your friend here, uh.... went back on his deal.

SAM : Well, you weren't very clear with him on the terms.

WAYNE : I told him there was a price. Once we come, we come to stay.

SAM : So you take first-borns, and then what ? You just sit back and watch while they cover the abductions for you with all that crazy UFO crap ? Wich you help encourage, naturally. Nice con. But your cover's blown now, Wayne.

WAYNE : Blown ? To whom ? Brennan's dead. Your brother ? He's marked. Been to the ranch. He's ours now.

SAM : Yeah, well.... then there's me.

WAYNE : You ? But you can only see me... if I let you.

(He disappears.)

SAM : True. But you'll have to get near me eventually. And I have very good reflexes.

(The leprechaun reappears.)

WAYNE : You're not like the rest of them. Are you ?

SAM : Nope.

WAYNE : Now, I could see that right off. You're missing a certain piece. Right in the center, ain't ya ?

SAM : Says who ?

WAYNE : We fairy folk, are all about energy. And the human soul gives off a certain.... perfume. Your soul is far away. But not completely out of reach.

SAM : That so ?

WAYNE : Sam... I can get it back for you. (Sam chuckles.) For a price.

SAM : That's adorable. It's locked in a box with the Devil.

WAYNE : Your Devil, not mine.

SAM : There's no frickin' way a leprechaun can do what angels cannot.

WAYNE : Angels. Oh, please. I'm talking about real magic, sonny from my side of the fence. Got a way of gettin' in back doors.

SAM : So you're my blue fairy ? You can make me real boy again ?

WAYNE : When you wish upon a star.

SAM : Yeah. I got a wish.

(Sam shoots Wayne.)

WAYNE : Iron. Painful.... but not a deal breaker.

(Sam shoots again, but Wayne vanishes.)

INT. JAIL

(Dean hears a noise. Then he sees the red-hat man sitting next to him. The man chuckles, then grabs Dean and throws him away.)

INT. SHOP

(Sam fights Wayne. We see them a several times.)

INT. JAIL

(Sam for Dean. For a moment, the man vanishes. Then he reappears, right behind Dean, who didn't see him.)

INT. SHOP

WAYNE : Come on, lad. You've already taken your best shot.

SAM : You're right. I'm done shooting. So do me a favor.... And count this.

(Sam spills salt on the floor.)

WAYNE : Oh, no.

SAM : Why didn't I do that earlier ?

(Sam can read the spell, while Wayne has to count salt's grain.)

WAYNE : You ass ! Damn it !

(Wayne, and the other fairies disappear.)

INT. JAIL

(The red-hat man disappears before he could kill Dean. Screen fades to black.)


EXT. COUNTRY ROAD

(Sam and Dean sit on the Impala. Dean takes a beer.)

DEAN : So.... Here's to the tiniest DA, thanks for dropping the charges.

MAN : Little big man.

(Silence.)

DEAN : I was wondering something.

SAM : Yeah ?

DEAN : You think lucky charms really could have, you know, returned soul to sender ?

SAM : Come on. It's crazy to think. He did talk a good game, though.

DEAN : Hmm. You said no. Why ?

SAM : It was a deal. When's a deal ever been a good thing ?

DEAN : I'm just trying to figure out how it works in there.

SAM : Dude, I do still have all my brain cells. If anything, my brain works better now.

DEAN : I'm just making sure that's where your head's at. You know, that you're not having a second thoughts about getting your soul back.

SAM : Oh.

DEAN : You're not, are you ?

SAM : No.

 

CREDITS

END OF THE EPISODE

 

Ecrit par deanlove35.

Kikavu ?

Au total, 107 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

cappie02 
05.11.2018 vers 04h

CassieAuro 
29.10.2018 vers 22h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 21:56

Le Roadhouse 28
Hier à 17:06

Staff
05.01.2019

Meg Masters
Hier à 23:17

Katie Cassidy
Hier à 23:14

Partie Personnages
Hier à 21:43

Jessica Moore
Hier à 21:19

DJ Qualls
Hier à 21:09

Felicia Day
Hier à 21:05

Kevin McNally
Hier à 21:00

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Vendredi 25 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
Des épisodes 14.12 Prophet and Loss et 14.13 Lebanon (le 300e épisode) ainsi que la promo du...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Qu'avez-vous pensez de l'épisode de reprise, le 14.10 "Nihilism" ? Venez voter puis n'hésitez pas à...

Ce soir c'est le retour de Supernatural

Ce soir c'est le retour de Supernatural
Et pour vous permettre d'attendre voici la nouvelle promo de l'épisode 14x10 "Nihilism" dans notre...

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qu'avez-vous pensé de l'épisode de reprise "Nihilism" ? N'hésitez pas à venir commenter dans le topic S14

Total : 8 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Aujourd'hui à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Aujourd'hui à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site