VOTE | 651 fans

#519 : Le panthéon

 

Réalisé par : Rick Bota
Ecrit par : Andrew Dabb et Daniel Loflin

LUCIFER EST DE RETOUR - Sam et Dean sont capturés par un groupe de dieux, dont parmis eux Kali (Rekha Sharma), Ganesh (Keith Blackman Dallas) et Baldur (Adam Croasdell), et sont retenus en otages dans un petit hôtel. Les dieux veulent utiliser Sam et Dean comme de la chaire à canon pour arrêter l'Apocalypse, mais Gabriel débarque et les avertit que si Lucifer les trouve, il les tuera tous. Malheureusement, l'un des dieux se transforme et laisse apparaître Lucifer.

>>Photos promo<<

Popularité


4.29 - 7 votes

Titre VO
Hammer of the Gods

Titre VF
Le panthéon

Première diffusion
22.04.2010

Première diffusion en France
25.01.2011

Vidéos

Promo #1

Promo #1

  

Sneak peek #1

Sneak peek #1

  

Sneak peek #2

Sneak peek #2

  

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Résumé des épisodes précédents.

Muncie, Indiana, The Elysian Field Hotel. Un policier vient inspecter les ruines de l'hôtel. Il appelle mais n'obtient aucune réponse. Il s'arrête devant un miroir qui se répare seul sous ses yeux. Il se retourne et tombe face à un standardiste qui lui apprend qu'il s'apprête à servir de repas. Le standardiste tue le policier.

*****************************SUPERNATURAL***********************

Les boys débarquent à l'Elysian Field Hotel flambant neuf par une nuit orageuse. Ils sont surpris de se trouver dans un hôtel 4 étoiles. Ils passent leur commande auprès du standardiste, qui fait remarquer à Dean une coupure au niveau du cou. Puis il conseille aux deux frères le buffet à volonté dans la salle de restaurant.

Salle de restaurant. Dean hésite devant les délicieux desserts qui s'offrent à lui, puis repart finalement avec deux assiettes. Il passe devant une jeune femme hindoue seule à sa table, qui le rembarre avant qu'il ait pu dire quoique ce soit. Dean n'insiste pas et rejoint son frère. Il souhaite profiter de cette nuit de repos bien mérité, mais Sam ne souhaite pas abandonner, l'orage étant un signe de plus. Dean le rassure, ils trouveront un moyen de tuer Lucifer, et de retrouver Castiel et Adam, mais en attendant, il faut qu'ils se reposent. Pendant ce temps, une serveuse entre en cuisine, nous laissant apercevoir un bras laissé sur un comptoir.

Les boys rejoignent leur chambre. Dans le couloir ils croisent leurs voisins, un jeune couple qui vient de se marier, et qui compte bien s'amuser. Ils découvrent alors une chambre luxueuse. Sam commence à se demander ce qu'un hôtel de luxe fait au milieu de nulle part. Dean n'est pas disposé à se questionner, quand ils entendent le jeune couple rire, puis un bruit sourd retentissant. Ils vont voir, et découvrent que le jeune couple a disparu, la jeune femme ayant laissé son alliance.

Les boys décident de demander au standardiste s'il a vu le couple. Ce dernier répond que Mr et Mme Logan sont partis. Sam fait remarquer qu'ils étaient en plein milieu d'un "jeu", et Dean tend l'alliance de la jeune femme. Le standardiste ne se laisse pas démonter, il prend l'alliance et dit qu'il la mettra aux "Objets Perdus". Dean et Sam sont déconcertés. Dean décide d'aller inspecter les lieux, et demande à Sam de garder un oeil sur le standardiste.

Sam suit alors le standardiste et découvre que celui-ci a disparu au détour d'un couloir. Puis il sent une coupur au niveau du cou. De son côté, Dean inspecte l'hôtel avec son EMF. Il passe devant une chambre, qui, à sa grande surprise appartient à un éléphant. Mais quand il repasse devant, il ne voit plus qu'un imposant homme noir.

Dans une chambre. Un homme élégant enlace la femme hindoue. Ils sont interrompus par le standardiste, que la femme appelle Mercure. Ce dernier annonce que tout est prêt, que le garde-manger est plein, et que les Winchester, bien que suspicieux, sont sous contrôle. Puis il tend deux fioles contenant le sang de Dean et celui de Sam à la femme.

Dean a retrouvé Sam, et lui a expliqué sa rencontre incongrue avec l'éléphant. Lorsque les deux frères arrivent dans le hall de réception, ils se rendent compte qu'il n'y a plus personne. Lorsque Sam tente d'ouvrir la porte, il découvre qu'elle est fermée. Il en conclue qu'ils ne sont pas arrivés ici par hasard, on les a emmené là.

Les boys vont faire un tour en cuisine. Ils inspectent ce qui semble être un plat de soupe, mais y découvrent des yeux. Ils s'approchent de la chambre froide, et Sam y voit alors des gens qui appellent à l'aide. Il tente d'ouvrir, mais se rend compte de la présence de deux hommes juste derrière Dean. Les frères sont emmenés dans la salle de réception où va se tenir l'assemblée des Dieux Païens. En effet, ici se trouvent Odin, Baldur, Baron Samedi, Ganesh, Kali, Mercure, etc. Mercure amène le plat principal (le jeune Mr Logan), et Baldur accueille Dean et Sam comme les invités d'honneur.

Baldur prend la parole. Il annonce aux Dieux qu'ils vont devoir faire face à l'Apocalypse, qui les menace tous. Il demande à ses collègues de mettre leurs différends de côté afin de faire front commun. Odin et Bouddha commencent à se disputer au sujet de leurs croyances respectives, et Dean et Sam essaient d'en profiter pour s'enfuir, mais Kali les repère et les arrête. Pour elle, l'issue sera sanglante, ils n'ont d'autres choix que de se battre contre les archanges. Mercure suggère d'essayer de leur parler avant, ce qui ne plaît guère à Kali qui s'emporte. Baldur la calme, et explique qu'ils ont en leur possession de quoi négocier avec Lucifer et Michael : leurs réceptacles. Gabriel fait alors son entrée, et rend Sam et Dean muets avant qu'ils ne révèlent sa véritable identité, car Gabriel, pour les Dieux présents, est Loki. Puis l'archange envoie les boys dans une chambre, le temps de discuter avec les Dieux.

Dans la chambre. Les boys essaient de reprendre leurs esprits, puis Dean propose qu'ils aillent libérer et les prisonniers et qu'ils s'enfuient rapidement d'ici. Gabriel réapparaît pour leur oter cette idée de la tête. Etant donné qu'ils sont juste là pour attirer Michael et Lucifer, Gabriel leur propose de les aider à partir. Plus que sceptique, Dean demande des explications. Gabriel avoue qu'il cherche à protéger Kali. Sam suggère de faire des dieux des alliés, mais Gabriel l'arrête : ils n'ont strictement aucune chance face à Lucifer. Mais il leur apprend aussi que fuir ne sera pas simple, car Kali les tient sous son pouvoir par le biais d'un sort de sang, et donc il faut qu'ils oublient les pauvres gens coincés dans la chambre froide. Dean le menace alors de révéler son vrai nom auprès des dieux, et Gabriel finit par accepter de coopérer.

Gabriel rend visite à Kali. Il lui prépare un rendez-vous romantique, ce à quoi elle semble insensible, bien qu'elle proteste à peine. Pendant ce temps, Dean et Sam assistent impuissant à un sacrifice humain. Kali semble déçue du manque de coopération de Gabriel, car c'est elle qui l'a appelé. Malgré les avertissements de l'archange, elle souhaite se battre, et face à l'obstination de la déesse, il n'insiste pas. Alors, elle l'embrasse langoureusement.

Dans les cuisines. Les boys tentent de libérer les personnes prisonnières. Mais ils sont soudainement attaqués par Bouddha, que Dean parvient finalement à tuer. Il se trouve inquiet de l'absence de Gabriel. En parallèle, l'archange tente de subtiliser les fioles de sang, mais Kali le repère et le griffe. Elle l'a démasqué et sait qui il est vraiment. L'épisode est alors interrompu par une bande-annonce promotionnelle des Ghostfacers.

Les frangins sont ramenés devant l'assemblée des dieux, et découvrent avec effroi que Gabriel est aux mains de Kali. Gabriel la supplie de le croire, il connaît Lucifer et sait que son frère ne fera qu'une bouchée d'eux. Kali explique qu'elle trouve arrogant de la part des divinités occidentales de se croire seuls sur Terre, comme si le christianisme était la seule religion qui existait, mais c'est faux. Leur Dieu se dit unique, mais il ne l'est pas, et il n'est pas le premier, par conséquent, ce n'est pas à lui, ou à ses anges, de décider de la fin du monde. Elle prend alors l'épée de l'archange, et sous les yeux des autres dieux et des boys, elle tue Gabriel. Elle en conclue qu'il est possible de tuer Lucifer. Dean se lève alors, sous le regard affolé de Sam, et entre deux insultes, il propose son aide aux païens. Sam et lui appeleront Lucifer et les aideront à le tuer, à condition qu'ils laissent leurs prisonniers s'en aller. Kali le regarde d'un air très intéressé.

Dean fait sortir les prisonniers, et trouve à sa grande surprise Gabriel dans l'Impala. Ce dernier révèle que l'épée qu'il a laissé à Kali est une fausse. Il presse alors Dean de récupérer les fioles de sang et de s'en aller le plus rapidement possible de là. Mais Dean refuse, il a bien l'intention de se battre auprès des dieux, ce que Gabriel a du mal à comprendre. Dean rétorque à l'archange qu'il a peur de se retrouver confronter à son frère, et que s'il avait une once de courage, il se battrait auprès de sa famille. Gabriel dit d'un ton désolé qu'il ne peut tuer son frère. Dean sort de la voiture avec un regard méprisant envers Gabriel.

Kali demande à Sam comment lui et son frère comptent faire pour invoquer Lucifer. Sam explique qu'en effaçant les marques sur ses côtes, Lucifer se ramènera directement. Dean revient, et apprend à Kali qu'elle a une fausse épée en sa possession, et que Gabriel est vivant. Pendant ce temps, à la réception, Mercure se retrouve face à Lucifer.

A la réception. Mercure remercie Lucifer d'avoir répondu à son appel. Il espérait négocier avec l'ange déchu, ce qui surprend ce dernier. Il n'a jamais compris la façon de se comporter des païens, toujours à se quereller pour un oui ou un non. Il les trouve bien plus méprisables que les humains, ou les démons, et sur ces derniers mots, il brise la nuque de Mercure.

Lucifer traverse le couloir, tuant sans pitié tout les dieux se mettant en travers de son chemin. En entrant dans la salle de l'assemblée, il fait face à Baldur dont il se débarasse rapidement. Tandis que Kali tente de lutter, Dean et Sam se cachent derrière une table. Gabriel les rejoint, et leur donne un DVD qu'il fait promettre à Dean de protéger. Puis il s'interpose entre Lucifer et Kali, et demande aux boys de la mettre à l'abri. Lucifer trouve pathétique que son frère veuille mourir pour une femme. Gabriel le provoque, lui demandant d'arrêter de geindre, et de stopper les caprices, tout ça parce qu'il est jaloux de l'attention de son père envers les humains, car il sait qu'il a toujours été le préféré de ses enfants.

Pendant ce temps, les boys font monter une Kali réticente dans la Chevy, et s'en vont sans demander leurs restes.

Gabriel et Lucifer poursuivent leur duel. Gabriel explique à Lucifer qu'il n'est ni de son côté, ni du côté de Michael, mais de celui des humains. Lucifer ne comprend pas qu'il puisse se battre pour des créatures aussi défectueuses, aussi imparfaites. Gabriel accorde à son frère que les humains sont imparfaits, mais au moins essaient-ils de s'améliorer, et de pardonner. Et alors que le vrai Gabriel essaie de poignarder Lucifer par derrière, celui-ci saisit la supercherie et tue son petit frère. Il regarde alors un instant avec tristesse le corps de Gabriel gisant sur le sol.

Dean et Sam, au petit matin, regardent le DVD laissé par Gabriel, qui est en fait un film pornographique. Du moins en apparence, car Gabriel lui-même apparaît à l'écran pour leur laisser un message. Lui mort, ils n'ont plus aucune chance de tuer Lucifer, mais ils peuvent en revanche le remettre dans sa cage. Pour ouvrir la cage, il leur faut les quatre clés de celle-ci, qui ne sont autre que les quatre anneaux des Cavaliers de l'Apocalypse. Dean liste ceux qu'ils ont déjà : celui de War, et celui de Famine. Leur manque celui de Pestilence, et enfin Death. Bien que le plan paraisse difficile, les boys décident de tenter leur chance et s'en vont.

Dans une épicerie perdue au milieu de nulle part. Un homme extrêmement malade entre, laissant sa morve un peu partout. Il achète des anti-grippaux et finit par éternuer à la figure du vendeur. Il sort, fier de son tour, et remonte dans son vieux tacot. Soudain, la voiture est emplie d'une nuée de mouches, tandis que l'homme, Pestilence, continue de sourire fièrement.

 

Ecrit par Deanlove35.

INT. HOTEL DES CHAMPS ELYSEES

(Muncie Indiana. Un policier vient inspecter les ruines de l'hôtel. Il entend des bruits.)

POLICIER : Qui est là ? (Il continue sa ronde, un peu inquiet. (Il passe devant un pot de fleurs fanées, qui reprennent subitement vie.) Il y a quelqu'un ?

(Un miroir fêlé se réparer sous les yeux ahuris du policier. Il se retourne et tombe sur un homme ressemblant à un standardiste, qui est en fait Mercure.)

MERCURE : Bonsoir.

POLICIER : Vous n'avez pas le droit d'être ici.

MERCURE : Bien sûr que si. Il faut bien que quelqu'un prépare les lieux. Ils arrivent. Ils arrivent tous. Et nous allons les accueillir comme il se doit. Vous et moi.

POLICIER : Quoi ?!

MERCURE : Vous êtes le dîner.

(Mercure attrape le policier, et le tue. Du sang gicle sur le miroir.)


SUPERNATURAL


INT. HOTEL DES CHAMPS ELYSEES

(Dean et Sam arrivent dans un hôtel quatre étoiles flambant neuf, pour s'abriter du véritable déluge. Les boys sont impressionnés par le luxe des lieux auquel ils ne sont pas habitués.)

DEAN : Super hôtel pour une fois. (Ils s'approchent de la réception.) Il y a du monde ce soir.

MERCURE : Oui, on peut remercier la tempête. Vous pouvez me remplir ce formulaire ?

DEAN : Oui.

(Dean remplit le formulaire, tandis que Mercure remarque une coupure sur la mâchoire du chasseur.)

MERCURE : Excusez-moi, je crois que vous vous êtes coupé en vous rasant. (Il tend un mouchoir à Dean, qui essuie la coupure, un peu perplexe, puis il tend les clés de la chambre.) Votre clé.

DEAN : Ah, merci. Euh, il y aurait pas un café dans le coin, par hasard ?

MERCURE : On a mieux. Un buffet. Avec les meilleures tartes de toute la région.

DEAN : A la bonheur.

INT. RESTAURANT

(Dean hésite entre plusieurs assiettes, tandis qu'un homme l'accoste.)

HOMME : C'est le Paradis, n'est-ce pas ?

DEAN : Croyez-moi mon vieux, c'est bien mieux. (Il prend une assiette et repart. Il passe devant la table d'une belle jeune femme hindoue, assise seule.) Salut, ça roule ?

KALI : Non.

DEAN : Mais-

KALI : Non.

DEAN : Ecoutez, mademoiselle-

KALI : Je sais ce que vous voulez. Et c'est non.

DEAN : Bien reçu. Bonne soirée. Salut. (Il rejoint Sam, qui passe son temps sur son téléphone.) Allez, arrête. Décoince un peu et mange quelque chose.

SAM : On devrait reprendre la route.

DEAN : T'as vu cette pluie ? C'est...

SAM : C'est apocalyptique, exactement. C'est le déluge biblique dehors, et nous on est pénard en train de manger de la tarte.

DEAN : Combien d'heures tu as dormi cette semaine ? 3, 4 ? Bobby a ratissé très large, on a parlé à absolument tous les shamans et sorcières des douze Etats alentours.

SAM : J'ai pas envie d'abandonner.

DEAN : Qui a dit qu'on laissait tomber ? Je ne baisse pas les bras. On va trouver un moyen de battre le Diable, d'accord ? Très vite, je le sens. On va vite retrouver Castiel, on va retrouver Adam, et j'ai besoin que tu sois en pleine forme pour ça.

SAM : Ouais. Oui, c'est vrai, t'as raison.

DEAN : Super. On a une soirée à nous, pour une fois. Alors essayons d'en profiter.

INT. CUISINES

(La serveuse ramène des plats en cuisine. Sur l'un des plans de travail, on voit un bras.)

INT. COULOIRS

(Les boys se dirigent vers leur chambre, quand ils aperçoivent leurs voisins, un jeune couple, se bécoter. Dean rit.)

SAM : C'est pas vrai, t'as quel âge ?

DEAN : J'ai su rester très jeune.

INT. CHAMBRE

(Ils entrent. Dean siffle d'admiration.)

DEAN : Wow. C'est carrément la suite royale ! (Il ramasse un chocolat posé sur un des oreillers.) Oh ! Il y a même des chocolats. Tu veux le tiens ?

SAM : Fais-toi plaisir.

(Dean ne demande pas son reste et ramasse l'autre chocolat.)

DEAN : La vache ! Casa Erotica 13, à la demande ! (Sam n'a pas l'air convaincu.) Quoi ?

SAM : Cet hôtel est un peu au milieu de nulle part.

DEAN : Et alors ?

SAM : Alors, que vient faire un hôtel quatre étoiles sur une route de campagne minable ?

(Dean hausse les épaules. Ils sont interrompus par les cris et les rires du couple de la chambre d'à côté. Ils rient, quand subitement, les murs s'enfoncent. Ils décident d'aller voir.)

INT. CHAMBRE DU COUPLE

(Ils entrent, mais il semble n'y avoir personne.)

DEAN : Il y a quelqu'un ?

(La chambre est vide, alors ils fouillent.)

SAM : Il y a quelqu'un ?

(Dean ramasse une des alliances sur le tapis.)

INT. RECEPTION

(Dean et Sam demandent des renseignements au réceptionniste.)

DEAN : Nos voisins de chambre, le couple qui était en train de s'examiner de près, vous les avez vu ?

MERCURE : Monsieur et Madame Logan ? Les jeunes mariés ? (Il regarde sur son ordinateur.) Ils sont partis. Il y a un problème ?

SAM : Ils ont quitté l'hôtel ?!

MERCURE : Hm-mm. Il y a quelques minutes.

SAM : Vraiment ? On aurait pourtant dit qu'ils étaient, euh, occupés. En plein milieu d'un truc.

(Mercure hausse les épaules.)

DEAN : Et c'est bizarre qu'une jeune mariée s'en aille en oubliant sa bague.

MERCURE : Diantre ! Je vais la mettre aux objets trouvés. (Il prend la bague des mains de Dean.) Ne vous en faites pas. Vous désirez autre chose, peut-être ?

DEAN : Euh, non, merci, ça ira.

MERCURE : Tout est parfait, alors.

(Dean et Sam se retournent.)

SAM : Ça fait peur.

DEAN : Il a fumé la moquette. Donc, voilà ce qu'on va faire. Je vais inspecter l'hôtel, et toi tu surveilles Norman Bates à l'accueil. C'était trop demander d'avoir une soirée de détente.

INT. COULOIRS

(Sam suit Mercure, mais le perd à un croisement. Soudain, il sent quelque chose le couper au cou.)

INT. COULOIRS

(Dean inspecte les couloirs, avec son EMF. Il passe devant une chambre dont la porte est ouverte, ne fait d'abord pas attention, mais revient sur ses pas quand il pense avoir aperçu un éléphant. Au lieu d'éléphant, c'est un homme assez imposant qui se remet la serviette autour de la taille.)

GANESH : Tu te crois dans un club de strip-tease ?!

(Il ferme la porte au nez d'un Dean interloqué.)

INT. CHAMBRE

(Baldur attache un collier autour du cou de Kali, et l'embrasse dans le cou.)

BALDUR : Tu es magnifique.

KALI : C'est gentil. Et je déteste ça.

(Mercure signale sa présence par un raclement de gorge.)

MERCURE : Excusez-moi de vous interrompre, le dernier invité vient d'arriver.

BALDUR : Alors, tout est en place ?

MERCURE : Oui, tout est prêt. Surtout le garde-manger.

BALDUR : Les Winchesters ?

MERCURE : Ils ont des soupçons. Mais, je contrôle la situation.

KALI : Tu as prélevé leur sang ?

MERCURE : Evidemment. (Il s'approche rapidement de Kali avec deux tubes de sang.) Je n'ai pas traîné. Ils n'ont pas compris ce qui leur arrivait.

KALI : Merci, Mercure.

BALDUR : Parfait. Que le spectacle commence.

INT. RECEPTION

(Dean a rejoint Sam et lui a raconté ce qu'il a vu.)

SAM : Un éléphant ?

DEAN : Ouais.

SAM : Non, tu veux dire un vrai éléphant ?!

DEAN : C'était Babar en chair et en os.

SAM : C'est pas normal, tous ces.... (Ils constatent qu'il n'y a plus personne aux alentours.) Il n'y a plus personne.

(Sam s'approche de la porte, mais elle est bloquée.)

DEAN : Je parie que c'est fermé à clés. Alors, une fois qu'on a signé le registre, on ne peut plus partir ?

SAM : Tu te rappelles pourquoi on est venu ici ? La déviation sur la I90. A cause de l'ouragan.

DEAN : On nous aurait attiré ici ?

SAM : Comme des rats dans un labyrinthe.

INT. CUISINES

(Dean et Sam inspectent les cuisines. Dean remarque une casserole dont le liquide rougeâtre boue.)

DEAN : Faites que ce soit de la soupe de tomates, faites que ce soit de la soupe de tomates. (Il soulève la louche, et sort deux yeux humains. Il la repose aussitôt, et lui et Sam ont des mines dégoûtées.) C'est l'hôtel de Shining.

(Sam s'approche de la porte de la chambre froide. Un homme prisonnier surgit à la fenêtre.)

HOMME : S'il vous plaît ! Faites-nous sortir !

FEMME : Au secours !

HOMME : Aidez-nous ! Faites-nous sortir ! Au secours !

(Sam entreprend d'ouvrir la chambre froide.)

DEAN : Vite, dépêche !

SAM : Je fais aussi vite que... que je peux.

(Il aperçoit Ganesh et un autre dieu derrière Dean.)

DEAN : Il y a quelqu'un derrière moi, c'est ça ?

INT. SALLE DE BAL

(Les boys sont emmenés à la réception donnée par les dieux païens. Parmi eux, Odin, Ganesh, Baron Samedi, Kali...)

DEAN : Quelque chose me dit que ce n'est pas une convention de tricoteuse.

(Mercure arrive avec un plateau.)

MERCURE : Le repas est servi.

(Il soulève la cloche, laissant apparaître la tête de Monsieur Logan. Les dieux applaudissent. Un projecteur est allumé sur Dean et Sam.)

BALDUR : Mesdames et Messieurs, nos invités d'honneur sont arrivés.

(Ecran noir.)


INT. SALLE DE BAL

(Dean et Sam ont été installés dans des sièges, à la vue de tous. Baldur tape une fourchette contre un verre pour attirer l'attention de ses collègues.)

BALDUR : Mes très chers convives, merci à tous d'être là. Pendant tous ces siècles, je n'aurais jamais pensé voir un tel spectacle. Autant de dieux réunis sous un même toit.

SAM : (à Dean.) Des dieux ?!

BALDUR : Avant d'en venir aux faits, j'aimerai établir quelques règles. Défense de s'entre-tuer. Défense de donner libre cours à sa colère. Et surtout, on ne touche pas aux vierges ici présentes. Essayons de garder profil bas, messieurs.

SAM : On est dans la merde jusqu'au cou.

BALDUR : Nous savons tous pourquoi nous sommes là. Nous sommes menacés par l'Apocalypse judéo-chrétienne. Je sais que nous avons tous eu quelques petits différends, dans le passé, mais il est temps de les mettre de côté, et d'envisager l'avenir qui s'offre à nous. Car si nous ne faisons rien, nous n'aurons pas d'avenir. Heureusement, nous avons ici deux éléments qui vont nous permettre de négocier. Les véhicules de Saint-Michel, et de Lucifer. (Tous les regards se tournent vers les boys.) Le tout est de savoir, ce que nous allons faire d'eux. Si quelqu'un a une idée, qu'il n'hésite pas. Rien ne sortira de cette pièce.

(Zao Shen se lève et parle en chinois.)

ZAO SHEN : Qu'allons-nous faire ? On les tue !

DEAN : J'aime pas le ton de sa voix.

GANESH : Les tuer ? Pourquoi ? Les anges vont les ramener à la vie illico.

ODIN : Je ne vois vraiment pas pourquoi tout le monde s'emporte. On a juste affaire à quelques anges qui se chamaillent. C'est pas la fin du monde. On sait tous que si c'était la fin du monde, le grand serpent Yermun Ghan ferait son apparition. Et en ce qui me concerne, je me ferais bouffer par un gros loup.

ZAO SHEN : (soupir) C'est repartie...

ODIN : Ah ouais ? Pourquoi tu dis ça ? Tu penses que tes croyances sont plus réalistes que les miennes ? Chez toi, on est persuadé que la Terre est trimballée sur le dos d'une tortue géante. (Il rit.) Tu parles d'une blague.

ZAO SHEN : Ne te moque pas de ma tortue qui porte le monde !

ODIN : Et tu fais quoi si je continue ?!

ZAO SHEN : Je t'envoie te faire voir à Valhalla !

ODIN : Fais gaffe à ce que tu dis, petit gars !

ZAO SHEN : Petit gars ?! Je suis plus vieux que toi.

ODIN : Ca n'a jamais été prouvé.

(Dean et Sam essaient d'en profiter pour s'échapper, mais un lustre tombe juste devant eux.)

KALI : Vous restez. Nous devons nous battre. La seule et unique chose que les archanges comprennent, c'est la violence. Ça va se terminer dans le sang, il n'y a pas d'autre solution. C'est eux. Ou c'est nous.

MERCURE : Sans vouloir vous manquer de respect... Madame. Nous n'avons pas essayé d'entamer le dialogue.

(Kali le fixe intensément, et il commence à s'étouffer avec son sang.)

BALDUR : Kali.

(Elle s'arrête.)

KALI : (à Mercure.) On ne t'a rien demandé.

(Soudain, Gabriel fait son entrée. Bien sûr, il vient en tant que Loki.)

GABRIEL : Ce serait bien que tout le monde arrive à s'entendre.

SAM : Gabri-

(Soudain, les boys ne peuvent plus parler.)

GABRIEL : Sam ! Dean ! Evidemment, toujours au mauvais endroit, au pire moment, à croire que vous le faites exprès.

BALDUR : Loki.

GABRIEL : Baldur ! Content de te revoir, moi aussi. Apparemment, mon invitation s'est perdue dans le courrier.

BALDUR : Pourquoi es-tu ici ?

GABRIEL : Pour parler de l'énormité qui nous embarrasse tous. (Ganesh va pour se lever.) Non. Pas toi. L'Apocalypse. Désolé les copains, nous ne pouvons pas l'arrêter. Mais avant de continuer... (Il se tourne vers Sam et Dean.) Les adultes ont besoin d'avoir une petite conversation entre eux. A tout à l'heure.

(Il claque des doigts, et fait disparaître Sam et Dean.)

INT. CHAMBRE

(Les boys n'en reviennent pas.)

DEAN : Attend, c-c'était, on-tu.... T'as vu ce qu'on a vu, bordel de merde ?!

SAM : J'aurais pas dit mieux ! Au fait, la prochaine fois que je te demande de continuer à rouler... Tu continues à rouler.

DEAN : D'accord, ça va, c'est promis.

SAM : Ouais. Ok, et maintenant, qu'est-ce qu'on fait ?

DEAN : Euh... Je-je... J'en sais rien. On libère les pauvres gars enfermés dans le congélo, et on leur fait quitter l'hôtel ? Et avec de la chance, on zigouille quelques monstres.

(Gabriel apparaît.)

GABRIEL : Avec quelle chance ? Vous n'en n'avez jamais.

DEAN : Ça va, va te faire foutre, Gabriel.

GABRIEL : Peut-être une autre fois.

DEAN : J'aurais dû m'en douter. Cette histoire d'hôtel quatre étoiles puait l'embrouille à plein nez.

GABRIEL : Tu crois que j'ai tout manigancé ? Pitié ! Je suis Kevin Costner, et vous êtes ma Whitney Houston, je suis venu vous sauver les miches.

DEAN : T'es revenu pour nous sortir de là ?

GABRIEL : Bingo ! Ces dieux vont, soit vous réduire en poussière, soit vous utiliser comme appât. Ils vont vous enfiler.

DEAN : C'est drôle, il y a deux ou trois mois, c'est toi qui nous certifiais qu'on devait assumer notre rôle. C'est donc toi qui nous as enfilé.

GABRIEL : Oh, la fin est toujours proche. Michel et Lucifer vont danser la lambada. Mais pas ce soir. Pas dans cet hôtel.

DEAN : Qu'est-ce que ça peut te faire ?

GABRIEL : M'en fous ! T'as raison. Mais... Il se trouve que Kali et moi, on a... vécu des trucs. Elle a les mains baladeuses. Qu'est-ce que vous voulez ? Je suis un grand sentimental.

SAM : Ils ont leurs chances ? Contre Satan ?

DEAN : Tu rigoles, Sam ?!

SAM : Si t'as une meilleure idée, dis-le.

GABRIEL : C'est une mauvaise idée. Lucifer va en faire de la pâtée pour chiens. Alors, fichons le camp, tant qu'on peut encore s'en sortir, hum ?

DEAN : D'accord, t'as qu'à nous téléporter loin d'ici.

GABRIEL : J'aimerai bien, le problème c'est que Kali vous tient par les bijoux de famille. Grâce à un sort de sang. Elle vous promène en laisse, messieurs.

DEAN : Qu'est-ce que ça veut dire ?

GABRIEL : Ca veut dire qu'il est temps d'avoir recours à un peu de magie noire.

(Il se pschitt la bouche.)

DEAN : D'accord, si tu veux, mais il faut aller chercher les hors-d’œuvres dans le congélo.

GABRIEL :  Impossible. Ça va déjà être difficile de vous faire sortir tous les deux.

DEAN : Tout à l'heure, les dieux t'ont appelé Loki ? (Gabriel acquiesce.) Ca veut dire qu'ils ne savent pas qui tu es ?

GABRIEL : Je vous l'ai dit. Programme de protection des témoins.

DEAN : Je te propose de faire ce qu'on te dit, si tu ne veux pas qu'on révèle ta véritable identité à la bande des X-Men. Ils n'ont pas l'air d'être très copain avec les anges.

GABRIEL : Je vous rendrai muets tous les deux.

DEAN : On leur écrira.

GABRIEL : Dans ce cas, je vous couperai les mains.

DEAN : Ils vont tous se demander pourquoi on agite nos moignons.

(Gabriel est pris au piège.)

GABRIEL : Très bien.

INT. CHAMBRE

(Kali se déshabille, quand les lumières s'éteignent, les bougies s'allument, et Gabriel apparaît, une rose à la main.)

GABRIEL : Bonsoir, mon amour.

KALI : Vas t'en tout de suite.

GABRIEL : J'adore quand tu joues les femmes distantes.

KALI : J'ai tourné la page.

GABRIEL : Ouais, j'ai remarqué. Baldur ?! C'est une blague ?

KALI : Baldur n'est pas compliqué, lui.

INT. RECEPTION

(Dean et Sam partent à la rescousse des prisonniers, quand ils entendent un cri. Ils se cachent derrière un mur, et observent.)

HOMME : Non ! Non, lâchez-moi !

(Les dieux traînent l'homme sur le comptoir, et s'apprêtent à le tuer. Dean essaie d'aller lui porter secours, mais Sam le retient.)

SAM : C'est trop tard !

(Ils assistent à la décapitation du pauvre homme.)

INT. CHAMBRE

(Gabriel leur serre du champagne.)

KALI : Je ne te croyais pas comme ça.

GABRIEL : Romantique ?

KALI : Pitoyable.

GABRIEL : C'est toi qui m'a demandé de venir.

KALI : Parce que je croyais que tu prendrais les choses au sérieux.

GABRIEL : Je prends les choses au sérieux ! Le bateau coule, c'est le moment de fuir. On s'en fout que le monde soit en péril. Laissons s'ouvrir la boîte de Pandore.

KALI : On n'a pas le droit de laisser faire ça.

(Gabriel s'approche d'elle.)

GABRIEL : C'est la meilleure solution.

KALI : Si nous nous battons-

GABRIEL : Vous mourrez.

KALI : Comment peux-tu en être aussi sûr ?

GABRIEL : Je me suis déjà frotté à ces emplumés une ou deux fois. Kali, je ne plaisante pas. Suis mon conseil. N'affronte pas Lucifer.

KALI : Il le faut.

GABRIEL : J'aurais au moins essayé. (Elle lui sourit.) Tu es encore amoureuse de moi ?

KALI : Non.

(Elle l'attrape par la chemise et l'embrasse.)

INT. CUISINES

(Les boys sont face à la chambre froide. Des gens tapent contre la porte.)

FEMME : Aidez-nous, s'il vous plait !

(Sam entreprend d'ouvrir la porte. Zao Shen débarque et projette Dean contre des étagères, puis attrape Sam par le cou.)

INT. CHAMBRE

(Pendant ce temps, Gabriel tente d'attraper les tubes de sang. Mais Kali s'en aperçoit, et lui entaille le cou.)

INT. CUISINES

(Dean se relève et poignarde Zao Shen avec un pieu de bois de pin.)

DEAN : Qu'est-ce qu'il fout, Gabriel ?!

INT. CHAMBRE

KALI : Tu me prends vraiment pour une idiote... Gabriel ? Tu es lié à moi, à compter d'aujourd'hui et pour toujours.

(L'épisode est interrompu par une bande-annonce pour la websérie des Ghostfacers.)

INT. SALLE DE BAL

(Les boys sont de nouveau ramenés dans la salle, tandis que Gabriel aussi est pris en otage.)

GABRIEL : Tu le sais depuis quand ?

KALI : Depuis quelques temps.

DEAN : Le sauvetage se passe bien ?

(Gabriel lui lance un sourire sarcastique.)

KALI : Oh, mais quelle incroyable surprise ! L'embrouilleur nous a embrouillés.

GABRIEL : Kali ! Arrête.

KALI : Tu es à moi maintenant. Et tu as un objet qui m'intéresse. (Elle prend l'épée des archanges.) Une très jolie épée d'archange. Qui appartient à l'archange... Gabriel.

GABRIEL : Ça va, je l'avoue. C'est vrai que j'ai des ailettes. Comme les serviettes hygiéniques. Mais ça ne veut pas dire que je n'ai pas raison à propos de Lucifer.

KALI : Il ment. C'est un espion.

GABRIEL : Je ne suis pas un espion. Je suis un fugitif. J'essaie de vous sauver. Je connais mon frère, Kali. Il devrait te faire trembler de peur. Vous ne pourrez jamais le battre. J'ai lu la fin du livre, je sais comment se termine l'histoire.

KALI : Ton histoire. Pas la nôtre. Vous êtes tous pareils, les occidentaux. D'une arrogance ! Vous croyez être les seuls sur Terre ? Vous pillez et massacrez des populations au nom de votre Dieu, mais vous n'êtes pas la seule religion. Et il existe d'autres dieux que lui. Et maintenant, vous croyez pouvoir mettre à sac cette planète ? Vous vous trompez. Nous sommes des milliards. Et nous étions là les premiers. Si quelqu'un doit mettre fin à ce monde, c'est moi. (Elle caresse le visage de Gabriel.) Je te demande pardon.

(Elle poignarde Gabriel avec l'épée, l'archange semble mourir dans une lumière éclatante.)

MERCURE : C'est n'importe quoi.

KALI : Ils peuvent mourir. Nous pouvons tuer Lucifer.

(Dean se lève.)

DEAN : Ecoutez-moi bien, bande de tordus primitifs.

SAM : T'es cinglé !

DEAN : Désolé, j'ai pas d'autre idée. Et si on était un autre jour, je prendrai beaucoup de plaisir à... à vous tuer. Espèces de barbares sans cervelles, assoiffés de sang. (Il rit.) Mais euh, vous avez de la chance. On n'a pas de temps à perdre. Alors, même si je rêve de pouvoir vous trancher votre petite gorge de... de trous d'uc... Je préfère vous aider, à refroidir le Diable. Et après ça, on pourra se trucider, comme si rien ne s'était passé. Vous voulez Lucifer ? Vous trouverez pas le gaillard dans les pages jaunes. Mais Sam et moi, on peut le faire venir.

(Sam ne sait plus où se mettre.)

KALI : Comment ?

DEAN : D'abord, vous laissez partir vos amuses-bouches. Et ensuite, on pourra discuter. Je vous donne une chance de liquider Lucifer ! Et si jamais ça marche pas, c'est moi que vous pourrez liquider. Et manger.

EXT. HOTEL

(Dean fait sortir les prisonniers, qui courent.)

DEAN : Tout le monde dehors ! Allez dépêchez-vous ! Allez, allez, allez ! Bon. Allez ! Allez-vous en, vite ! Dégagez !

(Dean s'apprête à repartir dans hôtel, quand il entend Gabriel, caché dans l'Impala, qui l'appelle.)

GABRIEL : Psst ! Dean ! Hé, me regarde pas ! Ais l'air naturel ! Monte !

(Dean monte dans l'Impala.)

DEAN : Tu veux que j'ai l'air naturel ? Mais il n'y a rien de naturel, t'es censé être mort !

GABRIEL : Je leur ai jamais laissé prendre ma vraie épée, ce truc peut me tuer !

DEAN : C'est quoi l'arme qu'ils ont ?

GABRIEL : Une contrefaçon. Je l'ai fabriquée à partir d'une cannette de soda à l'orange. Alors euh... Si t'allais récupérer notre sang ?

DEAN : Quoi ?

GABRIEL : J'ai entendu ton discours. Kali t'aime bien. Tu peux t'approcher d'elle, chipper le plasma, et ensuite on met les voiles.

DEAN : Non. Donne-leur la vraie épée. Encore mieux, prend sur toi, et aide-nous à tuer Lucifer !

GABRIEL : Quoi ?! Mais tu rigoles ?!

DEAN : J'ai l'air de rigoler ?

GABRIEL : Mais depuis quand t'es comme cul et chemise avec cette bande de monstres ?! Mais, c'est tout ce qu'ils sont pour toi, des monstres !

DEAN : Tu veux que je te dise ? Sam a raison, c'est une idée cinglée, mais c'est la meilleure qu'on ait à notre disposition. Si t'en as une autre, je suis preneur.

GABRIEL : Je te souhaite bien du courage. Quant à moi, je me tire de Jonestown, je refuse de participer à leur suicide collectif.

DEAN : Je lis en toi comme dans un livre ouvert. Tu fais le malin, genre le mec détaché qu'en a rien à battre ! Je sais de quoi je parle, je suis exactement comme toi.

GABRIEL : Tu m'en diras tant.

DEAN : Ouais. Et peut-être que ces monstres ont pas ton sang, mais ils sont de ta famille.

GABRIEL : C'est pour ça qu'ils m'ont poignardé en plein cœur.

DEAN : Possible, mais je suis sûr que tu t'inquiètes pour eux.

GABRIEL : Dean...

DEAN : Ils vont se faire massacrer, sans ton aide.

GABRIEL : Je peux pas tuer mon frère.

DEAN : Tu peux pas ou tu veux pas ? (Gabriel ne dit rien.) Ouais, je m'en doutais.

(Il sort de la voiture.)

INT. SALLE DE BAL

KALI : Alors comme ça, tu vas faire venir Lucifer ?

SAM : Oui, si on veut. Il faudrait juste que... vous effaciez un truc que j'ai sur les côtes pour qu'il puisse rappliquer.

KALI : Ce ne serait pas mieux de te les casser ?

SAM : Euh... Ben, disons que...

(Dean entre.)

DEAN : La fête est finie. L'épée est fausse. Et Gabriel est toujours en vie. Désolé de vous le dire, mais vous vous êtes fait embrouiller.

INT. RECEPTION

(Quelqu'un sonne le réceptionniste. Mercure se retourne et se retrouve, surpris, face à Lucifer.)

LUCIFER : Je voudrais une chambre.

(Ecran noir.)


INT. RECEPTION

MERCURE : Lucifer ! Merci d'être venu.

LUCIFER : Oh, vous avez bien fait de m'appeler.

MERCURE : Il faut que vous sachiez que, la tournure qu'a pris leur discussion me dépasse complétement. Ils sont devenus fous.

LUCIFER : Vous savez... Je ne vous ai jamais compris, vous autres, les païens. Vous êtes tellement mesquins ! Toujours en train de vous battre, et toujours ravis de pouvoir trahir vos proches. Il ne faut pas s'étonner qu'on ait repris les rênes de cette planète. Les choses comme toi, sont pires que les humains. Pires que les démons. Et vous osez malgré tout vous appeler des dieux ? (Il tue Mercure.) Et on dit que c'est moi qui suis vaniteux.

INT. SALLE DE BAL

(Les lumières vacillent.)

BALDUR : Qu'est-ce qu'il se passe ?

(Des cris d'agonie parviennent du couloir.)

INT. COULOIR

(Lucifer tue les dieux les uns après les autres, puis il s'avance en direction de la salle de bal.)

INT. SALLE DE BAL

SAM : C'est Lucifer !

KALI : Comment il a fait ?

DEAN : Ca, on s'en moque. Téléportez-nous ailleurs !

BALDUR : C'est impossible.

(Lucifer s'avance.)

LUCIFER : Bien sûr que c'est impossible. Il faut me demander la permission. Sam, Dean, content de vous revoir.

KALI : Baldur, ne fais pas ça !

BALDUR : Tu crois que cette planète t'appartient ? Qu'est-ce qui te donne le droit de penser-

(Il s'avance vers Lucifer, qui lui enfonce le point dans la poitrine.)

LUCIFER : Personne ne nous donne le droit de quoi que ce soit. Nous le prenons.

(Il jette le corps de Baldur comme une vieille chaussette. Les bras de Kali s'enflamment. Les boys se mettent à l'abri derrière une table, tandis que Kali jette du feu sur Lucifer, mais ça n'a aucun effet. Elle s'approche, Lucifer la frappe et la fait voler quelques mètres plus loin.)

SAM : Tout va bien ?

DEAN : Ça va ?

(Gabriel apparait.)

GABRIEL : Pas vraiment. (Les boys se retournent.) Mieux vaut tard que jamais. (Il donne un DVD à Dean.) Prend-en soin, comme si c'était ta vie. (Il se jette ensuite dans l'arène. L'épée à la main, il envoie Lucifer voler avant qu'il n'achève Kali.) Salut, grand frère ! Ça boome ? (Lucifer s'avance, Gabriel l'arrête.) Pas si vite. (Il relève Kali.) Les garçons ? Emmenez-la.

(Les boys sortent avec Kali.)

LUCIFER : Tout ça pour une nana ? Gabriel, je sais que tu tires sur tout ce qui bouge, mais quand même ! J'espère qu'elle ne t'a rien refilé ?

GABRIEL : Lucifer. Tu es mon frère, et je t'aime. Mais quand j'y pense, t'es de loin le mec le plus con de la Création.

LUCIFER : Qu'est-ce que tu viens de me dire ?

GABRIEL : Regarde-toi dans une glace. Boohou ! Papa a été méchant avec moi, alors je vais lui péter tous ses jouets !

LUCIFER : Ne va pas trop loin.

GABRIEL : Pose-toi en victime autant que tu veux, mais toi et moi... On la connaît la vérité. Papa te préférait à nous. Il t'aimait plus que Michel. Plus que moi. Et puis, il a ramené le petit dernier à la maison, et ça tu ne l’as pas supporté. Si on en est là, c'est à cause de tes caprices d'enfant pourri gâté ! Il est temps de grandir un peu.

EXT. HOTEL

(Les boys sortent avec Kali.)

KALI : Je ne monterai pas là-dedans !

DEAN : Grimpez dans la voiture, princesse.

(Ils embarquent dans l'Impala et s'en vont.)

INT. SALLE DE BAL

LUCIFER : Gabriel, si tu fais tout ça pour Michel, sache que-

GABRIEL : J'emmerde Michel ! S’il était là avec nous, je lui referais le portrait à lui aussi.

LUCIFER : Toi, tu serais déloyal ?!

GABRIEL : Non, je suis loyal. Envers eux.

LUCIFER : Qui ça ? Ces choses ? Ces soit-disants dieux ?

GABRIEL : Envers les humains, Lucifer. Les humains.

LUCIFER : Alors, tu es prêt à mourir pour d'abjects cafards ?! Je peux savoir pourquoi ?

GABRIEL : Parce que Papa a raison. Ils sont meilleurs que nous.

LUCIFER : Ils sont tous bourrés de défauts, ils ne devraient pas exister !

GABRIEL : C'est vrai qu'ils ont des défauts. Mais-mais, ils sont nombreux à vouloir essayer de s'améliorer, de faire le bien. De pardonner. Et si tu voyais leurs clubs de strip-tease ! J'ai été relégué sur le banc de touche beaucoup trop longtemps à mon goût, et je participe enfin au match. Mais je ne suis ni dans ton équipe, ni dans celle de Michel. Je suis dans la leur.

LUCIFER : Mon frère, ne me force pas à faire ça.

GABRIEL : Personne ne nous force à quoi que ce soit.

LUCIFER : Je sais que tu penses faire ce qu'il y a de mieux. Mais je sais aussi de quel côté penche vraiment ton cœur. (Le véritable Gabriel est derrière Lucifer, mais ce dernier se retourne avant que l'archange n'ait le temps de le tuer, et le poignarde.) De ce côté là. (L'illusion s'efface. Lucifer attrape la tête de Gabriel, tandis qu'il est en train de mourir.) Un tour de passe-passe d'amateur. Ne l'oublie pas. Tous tes tours, c'est moi qui te les ais appris, cher petit frère.

(Il enfonce l'épée dans le cœur de Gabriel. Celui-ci meurt, ses ailes de poussières marquées au sol. Ecran noir.)


EXT. ROUTE

(Dean et Sam regardent le DVD donné par Gabriel. C'est un film pornographique, Casa Erotica 13.)

FEMME : Cher journal, c'est super marrant d'être le PDG d'une grande entreprise. Mais c'est trop crevant. J'ai souvent besoin de me détendre, et pour ça, j'ai ce qu'il me faut. La Casa Erotica.

GABRIEL : Room Service !

FEMME : C'est ouvert !

SAM : Gabriel voulait que tu prennes soin de ça comme de ta vie ?

DEAN : Peut-être qu'il est fan ? C'est un bon film.

(Dans le film.)

GABRIEL : Vous avez commandé une grosse saucisse chaude ?

FEMME : Ah ! Polonais, j'adore !

GABRIEL : Non, hongrois.

(Gabriel s'approche de la femme et l'embrasse et la caresse.)

SAM : C'est quoi ce délire ?!

(Soudain, Gabriel se tourne vers la caméra.)

GABRIEL : Sam ! Dean ! Vous êtes sûrement en train de vous demander ce que c'est que ce délire. Voilà. Si vous regardez cette vidéo, c'est que je suis mort. Oh, je vous en prie, séchez-moi ces larmes ! C'est gênant pour tout le monde ! Sans moi, vous vous retrouvez avec zéro chance de tuer Lucifer. Désolé. En revanche, vous pouvez le piéger. La cage de laquelle vous avez fait sortir Lucifer est toujours à sa place, et il est possible, je dis bien "possible", que vous puissiez le faire rentrer au bercail. Je ne dis pas que ce sera facile. Va falloir ouvrir la porte, amadouer mon frère pour qu'il retourne dans son panier, et... Oh oui ! Eviter Saint Michel et l'armée céleste ! C'est rien, ça. Ce sont des détails. Voici le secret de la réussite, et Lucifer lui-même n'est pas au courant. La clé pour ouvrir la cage, est à portée de vos mains. Ou plutôt, les clés. Au pluriel. Quatre clés en tout. Enfin, quatre bagues. Celles des Cavaliers. Si vous les récupérez toutes, vous pourrez ouvrir la cage. J'avoue que je ne parierai pas sur votre réussite mais, faut voir ! Je me suis déjà trompé. Au fait, Dean. T'avais raison. J'avais peur de tenir tête à mon frère. Mais c'est terminé. Je n'ai plus peur. Je peux me lever fièrement. Tout comme je peux m'allonger fièrement.

(Le film prend des allures porno, Sam referme vite fait l'ordinateur.)

SAM : Oh ! Oh, pitié !

DEAN : Les bagues ? On a celle de la Guerre. (Flashback.) Et celle de la Famine. (Nouveau flashback.) Il nous en manque deux, et on aura les quatre. Il ne reste plus qu'à coincer la Pestilence et la Mort.

SAM : Rien que ça ?

DEAN : Mais, on n'a pas le choix.

(Ils embarquent dans l'Impala.)

INT. EPICERIE

(Pestilence fait son entrée, et commence à éternuer partout.)

VENDEUR : La vache !

(Pestilence prend une boîte de cachets contre le rhume et la grippe, éternue dessus, et le montre au vendeur.)

PESTILENCE : Ce médicament peut rendre somnolent ? J'ai encore de la route à faire.

VENDEUR : Les boîtes bleues peuvent rendre somnolents, les rouges et les oranges sont faites pour la journée.

(Il s'approche de la caisse et éternue au visage du vendeur.)

EXT. ROUTE

(Pestilence embarque dans sa vieille voiture, immatriculée "SIKN TRD". Tandis qu'il roule, l'habitacle se remplit d'une nuée de mouches.)


FIN DE L'EPISODE.

 

Ecrit par deanlove35.

 

EXT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL – NIGHT

(A dark car pulls into the parking lot. We are in Muncie, Indiana.)



INT. RUN DOWN HOTEL LOBBY – NIGHT

(Security guard walks up to the hotel lobby doors from outside, by the light of a car's headlights. Using keys he unlocks the lobby doors and enters, using a flashlight as light. The hotel itself is dark. There are sheets and drapes covering most of the furniture, as though this building has not been in use for some time. Sounds of clanging startle the Security guard.)

SECURITY GUARD : Hello? (As the security guard passes, a small potted plant that was once withered begins to return to life.) Hello?

(A loud bang startles the security guard once again. As he turns around he witnesses a shattered mirror slowly returning to its original (unbroken) form. There is a metallic clang and the security guard gasps.)

DARK FIGURE : hiya.

SECURITY GUARD : Buddy, you can't be here.

DARK FIGURE : 'Course I can. Someone's got to get everything ready. They're coming -- all of them. And we've each got our part to play. Even you.

SECURITY GUARD : What?

DARK FIGURE : You're dinner.

SECURITY GUARD : Aaah!

(There is a Crunch as the security guard continues to scream.)

 




SUPERNATURAL

 




INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL LOBBY – NIGHT

(A bell dings, thunder crashes.)



EXT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL – NIGHT

(The Impala parks in front of the hotel lobby at an angle.)



INT. THE ELSIAN FIELDS HOTEL LOBBY – NIGHT

(Sam and Dean enter the lobby, soaked and gasping. Lounge music plays.)

DEAN : Whew. Nice digs, for once. Busy night.

FRONT DESK ATTENDANT “CHAD” : Any port in a storm, I guess. [ Chuckles ] If you could just fill this out, please.

DEAN : Yeah.

CHAD : Sir, I think .. Shaving nick there. [Hands Dean a tissue] Your key.

DEAN : Oh. thanks. Hey, you wouldn't happen to have a coffee shop, would you?

CHAD : Buffet. All you can eat. Best pie in the tri-state area.

DEAN : You don't say?



INT. ELYSIAN FIELDS HOTEL BUFFET HALL - NIGHT

(The bachelors' "You know you know" (i love you) plays as Dean samples pies.)

MAN : Heaven, right?

DEAN : [ Scoffs ] Trust me, pal... better. [Dean sees a woman sitting alone.] How you doing?

WOMAN : No.

DEAN : But--

WOMAN : No.

DEAN : Oh, lady, I'm just, you know--

WOMAN : I understand. And no.

DEAN : 10-4. Yeah. [Cellphone beeping ] [ grunts ] Sam, unpucker, man. Eat something.

SAM : We should hit the road, dean.

DEAN : In this storm? I-it's--

SAM : It's biblical. Exactly. I-it's friggin' noah's ark out there, and we're eating pie.

DEAN : How many hours of sleep did you get this week? What? three? four? Bobby's got his feelers out, okay? We have talked with every hoodoo man and root woman in 12 states.

SAM : Yeah, well, I'm not giving up.

DEAN : Nobody's giving up. Especially me. We're gonna find a way to beat the devil, okay? Soon. I can feel it. And we will find Cas, we'll find Adam. But you are no good to me burnt out.

SAM : Yeah. Yeah, okay.

DEAN : Come on, we've actually got the night off for once. Let's try to enjoy it.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL KITCHEN – NIGHT

(A server carries in a tray of dirty glasses, camera pans to severed arm on the counter top next to a bloody cleaver.)



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL HALLWAY – NIGHT

(A couple is making out in front of their room, Dean points and smiles.)

SAM : Oh, what are you, 12?

DEAN : [ Scoffs ] I'm young at heart. [ Door creaks ] [ whistles ] Wow. look at this. We're like Rockefellers. Chocolates! You want yours?

SAM : Knock yourself out.

DEAN : Whoa. "Casa erotica 13" on demand. [ Sam Scoffs ] what?

SAM : Isn't this place .. In the middle of nowhere?

DEAN : So?

SAM : So what's a four-star hotel doing on a no-star highway?

(A Woman moans pleasurably on the other side of the wall. We can hear bed thumping, chuckling, then a loud thud which accompanies the brick wall of the room being smashed in from the other side almost knocking the LCD Flat Screen Television off the wall.)



INT. HONEYMOON SUITE - NIGHT

(The Winchester brothers open the door to the room to find it empty.)

DEAN : Hello?

SAM : Hello?



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL LOBBY – NIGHT

DEAN : The, uh, the room next to ours -- t-the couple that are, uh, joined at the lips -- have you seen them?

CHAD : Mr. and Mrs. Logan -- the honeymooners? They checked out. Is something the matter?

SAM : They checked out?

CHAD : Mm-hmm. Mm, just now.

SAM : Really? It sort of seemed like they were, uh... [ Chuckles ] ...in the middle of something.

DEAN : Yeah, it's kind of weird for honeymooners to, uh, check out without this.

CHAD : Oh, dear. I'll just put that right in the lost and found. Don't you worry. Is there anything else I can help you with?

DEAN : Uh, no. No, we're good.

CHAD : Super-fantastic.

SAM : Creepy.

DEAN : Broke the needle. All right, well, I'll scope out the joint, and you keep an eye on Norman Bates over here. I mean, one night off. Is that too much to ask?

(Sam follow Chad as he leaves the front desk, but loses sight of him near the vending machines. We hear a slicing sound and Sam reaches for his neck, where a fresh cut has a appeared.)



INT. ELYSIAN FIELDS HOTEL HALLWAY – NIGHT

(Dean exits the elevator, and pulls out an EMF detector. Dean passes a room with it's door open and we can see an elephant holding a towel. Dean takes a few steps back to look again, and sees man wrapping a towel around his torso.)

MAN : This ain't no peep show, man!



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL BUSINESS SUITE - NIGHT

BALDUR : You're beautiful.

KALI : You're sweet. [beat] I hate sweet.

CHAD : (no longer wearing his name badge, clears throat) Sorry to interrupt. The last guest just arrived.

BALDUR : So everything's ready?

CHAD : As it will ever be. Pantry's full.

BALDUR : And the Winchesters?

CHAD : Suspicious, but under control.

KALI : You have their blood?

CHAD : Of course I do. I'm quick. Boys never even knew what hit them.

KALI : Thank you, mercury.

BALDUR : Let's get this show on the road.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL LOBBY – NIGHT

(Lounge music continues to play as Sam and Dean enter, the room is completely empty.)

SAM : An elephant?

DEAN : Yeah.

SAM : Like, an elephant?

DEAN : Like, full-on babar.

SAM : So what the hell is... Where is everybody?

(Sam attempts to open the lobby doors, but they do not budge.)

DEAN : Let me guess -- it's locked. So what; the roaches check in, they don't check out?

SAM : Think about how we got here. That detour on I-90? The friggin' hurricane?

DEAN : You saying we were led here?

SAM : Like rats in a maze.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL KITHCEN – NIGHT

DEAN : [ Liquid bubbling in pot ] Please be tomato soup. Please be tomato soup. [Dean lifts ladle to reveal eyeballs. It is not tomato soup.] Motel hell.

(Sam sees the locked freezer and walks slowly towards it. Inside he sees the rest of the hotel guests.)

MAN : Help us! Get us out!

(Sam reaches into his pocket and removes his lock picking tool kit.)

DEAN : Hurry up!

SAM : I'm going as fast as I... as I can.

DEAN : There's somebody behind me, isn't there?



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL GRAND BALLROOM – NIGHT

(Sam and Dean are dragged into the Grand Ballroom by two men.)

DEAN : [ Both grunting ] Something tells me this isn't a Shriner convention.

MERCURY : Dinner is served. [ Applause ]

BALDUR : Ladies and Gentleman, our guests of honor have arrived.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL GRAND BALLROOM – NIGHT

BALDUR : [Baldur clinks a fork to his champagne flute] Ladies and Gentleman, thank you for coming. Although in all my centuries, I never thought I'd see this. This many Gods under one roof.--

SAM [to Dean] : Gods?

BALDUR : --Now, before we get down to brass tax; some ground rules. No slaughtering each other. Curb your wrath. Oh, and uh, keep your hands off the local virgins. We're, trying to keep a low profile here.--

SAM [to Dean] : Oh, we are so... so screwed.

BALDUR : --Now we all know why we're here. The Judeo-Christian apocalypse looms over us. I know we've all had our little disagreements in the past. The time has come to put those aside and look toward the future. Because if we don't we wont have one. Now we do have two very valuable bargaining chips. Michael, and Lucifer's vessels. The question is; what do we do now? Anybody have any bright ideas? Speak up. This is a safe room.

ZAO SHEN : [speaking in a foreign language] What do we do? We kill them!

GANESH : [laughs] Kill'em? What, so the angels can bring the back again?

ODIN : I don't know what every body's getting so worked up about! 'Cause it's just a couple of angels having a slap fight! There's no Armageddon. Everybody knows, when the world comes to an end, the Great Serpent Jormungandr rises up, and I myself will be eaten by a big wolf! [laughs]

ZAO SHEN : [sighs, speaking in a foreign language] Here we go...

ODIN : Oh yeah? And why is that? Because your beliefs are so much more realistic? The whole worlds getting carried around on the back of a giant turtle? Ha! Give me a break!

ZAO SHEN : [speaking in a foreign language] Don't mock my world turtle.

ODIN : What are you gonna do about it?

ZAO SHEN : [speaking in a foreign language] I'm gonna send you packing to Valhalla!

ODIN : You watch your mouth when you talk to me boy!

ZAO SHEN : [speaking in a foreign language] Boy? I'm older than you.

ODIN : No one's ever proved that.

(As Odin and Zao Shen argue, Sam and Dean slowly and quietly move from there seats and attempt to exit the room without being noticed. As the near the door, a chandelier falls in front of them with a loud crash.)

KALI : Stay. We have to fight. The archangels, the only thing they understand is violence. This ends in blood. There is no other way, it's them, or us.

MERCURY : With all due respect, ma'am, we haven't even tried talking to them. [Mercury begins to choke up blood. Baldur stops Kali from killing Mercury outright.]

BALDUR : Kali!

KALI : Who asked you?

(The doors to the Grand Ballroom open to reveal Gabriel who is not wearing a name tag, like the others are.)

GABRIEL : Can't we all just get along! (Dean attempts to say “Gabriel” but is cut off by him, choking on the word.) Sam! Dean... It's always wrong place, worst time with you mutton heads huh?

BALDUR : Loki.

GABRIEL/LOKI : Baldur. Good seeing you too. I guess my invitation got lost in the mail.

BALDUR : Why are you here?

GABRIEL/LOKI : To talk about the elephant in the room. [Ganesh begins to stand, indignant] Not you. The Apocalypse. We can't stop it gang. But first things first. [Gabriel turns to Sam and Dean] The adults need to have a little conversation, check you later. [Gabriel snaps and Sam and Dean appear in their room.]



INT. HOTEL ROOM – NIGHT

DEAN : O.K. Did that-- Holy crap!

SAM : Yeah, tell me about it. By the way, next time I say lets keep driving, uh, lets keep driving.

DEAN : O.K. Yeah. Next time.

SAM : Alright so whats our next move?

DEAN : I-I-I... I don't know. Grab those poor saps outta the freezer, I guess? Bust'em out? Gank a few freaks along the way if we're lucky?

GABRIEL : And when are you ever lucky?

DEAN : Well you know what, bite me Gabriel.

GABRIEL : Maybe later big boy.

DEAN : I should've known. I mean this had your stink all over it from the jump.

GABRIEL : You think I'm behind this? Please. I'm the Costner to your Houston. I'm here to save your ass.

DEAN : You wanna pull us outta the fire?

GABRIEL : Bingo! Those guys are either gonna dust you, or use you as bait. Either way; you're uber boned.

DEAN : Wow, cause a couple of months ago you were telling us that we need to “play our roles”. You're uber boning us!

GABRIEL : Ohh... The end is still nigh. Michael and Lucifer are gonna dance the lambada, but not tonight. Not here.

DEAN : And why do you care?

GABRIEL : I don't, care. But, me and Kali we, uh, had a thing. Chick was all hands. What can I say? I'm sentimental.

SAM : Do they have a chance? Against Satan?

DEAN : Really Sam?

SAM : You got a better idea Dean?

GABRIEL : It's a bad idea. Lucifer's gonna turn them into finger paint. So lets get going, while the going's good, hmm?

DEAN : O.K. Great, why don't you just zap us outta here then?

GABRIEL : Would if I could, but Kali's got you by the short and curlys. It's a blood spell. You boys are on a leesh.

DEAN : What does that mean?

GABRIEL : It means it's time for a bit of the old, black magic. [Gabriel spritzes his mouth with breath spray]

DEAN : Okay, yeah well, whatever. Well we're gonna take the hors d'oeuvres in the freezer with us.

GABRIEL : Forget it. It's gonna be hard enough sneaking you mooks outta here.

DEAN : They called you Loki right? Which means they don't really know who you are?

GABRIEL : Told you. I'm in witness protection.

DEAN : O.K., well then how bout you do what we say, or we tell the uh, legion of doom about your secret identity. They don't seem like a real pro-angel kinda crowd.

GABRIEL : I'll take your voices away.

DEAN : We'll write it down.

GABRIEL : I'll cut off your hands.

DEAN : Well then, people are gonna be asking; why you guys running around with no hands?

GABRIEL : Fine.



INT. KALI'S ROOM – NIGHT

(Kali is undressing in her room when the lights go out, the candles on her table light up as we see Gabriel/Loki standing next to them, looking seductive with a rose in his hands.)

GABRIEL/LOKI : Bonjour mon amour.

KALI : Leave.

GABRIEL/LOKI : You always did play hard to get.

KALI : I've moved on.

GABRIEL/LOKI : I noticed. Baldur? Really?

KALI : Baldur's uncomplicated.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL LOUNGE – NIGHT

(Sam and Dean enter the lobby/lounge area as a man is heard screaming from the far side employee entrance. The brothers quickly move out of sight as the two men drag one of the freezer occupants out into the lobby.)

MAN : No! N-No! No! Please! Gah! [screaming continues until man's neck is chopped with a cleaver.]

SAM : [whispering to Dean] It's too late.



INT. KALI'S ROOM – NIGHT


KALI : I never took you for the type.

GABRIEL/LOKI : Romantic?

KALI : Pathetic.

GABRIEL/LOKI : You're the one who called me here.

KALI : Because I thought you might take this seriously.

GABRIEL/LOKI : I'm taking this seriously. Ships sinking, time to get off. I mean screw this marble. Let's go check out Pandora.

KALI : It doesn't have to be like that.

GABRIEL/LOKI : I'm afraid it does.

KALI : If we fight--

GABRIEL/LOKI : You die.

KALI : And what makes you such an expert?

GABRIEL/LOKI : I've tousled with those winged ass-monkeys once or twice. Kali, no more tricks. I'm begging you, don't do this.

KALI : I have to.

GABRIEL/LOKI : Can't blame me for trying. Still love me?

KALI : No. [Kali pulls Gabriel/Loki in for a passionate kiss]



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL KITCHEN – NIGHT

(The screams of those trapped in the freezer can be heard. Sam tries to hurriedly unlock the freezer with his lock picking tool kit. Dean is grabbed and thrown across the room by Zao Shen, who grabs Sam by the neck, pinning him to the freezer door. Sam gasps.)



INT. KALI'S ROOM – NIGHT

(Gabriel/Loki kisses Kali)



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL KITCHEN – NIGHT

(Zao Shen is still choking Sam as he struggles to free himself.)



INT. KALI'S ROOM - NIGHT

(Gabriel/Loki continues to kiss Kali while attempting to grasp the two vials of blood on the table behind her.)



INT. THE ELYSIAN FIELS HOTEL KITCHEN – NIGHT

(Dean struggles to move after landing on top of a metal shelving unit.)



INT. KALI'S ROOM – NIGHT

(The light clink of glass against glass is heard as Gabriel/Loki's fingertips touch the two vials of blood on the desk.)



INT. THE ELYSIAN FIELS HOTEL KITCHEN – NIGHT

(Zao Shen is still holding Sam up against the freezer door, now using force to choke him.)



INT. KALI'S ROOM – NIGHT

(Gabriel/Loki's fingertips hit the vials again, making a louder clinking noise. This time Kali pushes him back off of her, while cutting him on the chin – drawing blood.)

GABRIEL/LOKI : Ow!



INT. THE ELYSIAN FIELS HOTEL KITCHEN – NIGHT

(Zao Shen is stabbed with a wooden stake by Dean. Zao releases Sam as he dies.)

DEAN : Where the hell is Gabriel?



INT. KALI'S ROOM - NIGHT

KALI : You must take me for a fool... Gabriel. You're bound to me. Now, and forever.



INT. GHOSTFACERS COMMAND/GARAGE – NIGHT

(Static blurs the screen. The Ghostfacers appear, first in their lounge chairs, then in split screen.)

GHOSTFACERS : Ghostfacers! [Ghostfacers theme song and intro video plays.]

AMBER : --the intern position open?

HARRY : You're hired.

AMBER : [Gasps] Really?

ED: You see my face?

AMBER : Yeah.

ED : And its in you're little box?

AMBER : Yeah.

ED : Kay, my face has just gotta be right in your little box.

HARRY : If you're dead. You better stay dead.

ED : Yep.

HARRY : Cause if not, we're gonna kill you.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL GRAND BALLROOM – NIGHT

(Sam and Dean are once again thrown into the ballroom.)

GABRIEL : How long have you known?

KALI : Long enough.

DEAN : How's the rescue going?

KALI : Well, surprise, surprise. The trickster has tricked us.

GABRIEL : Kali, don't.

KALI : You're mine now. And you have something, I want. [Kali reaches into Gabriel's jacket and removes his Angel Sword.] An Archangel's blade. From the Archangel, Gabriel.

GABRIEL : Okay, okay! So I got wings, like kotex. But that doesn't make me any less right about Lucifer.

KALI : He's lying. He's a spy.

GABRIEL : I'm not a spy. I'm a runaway. I'm trying to save you. I know my brother Kali. He should scare the living crap out of you, you can't beat him. I've skipped ahead, seen how this story ends--

KALI : Your story. Not ours. Westerners, I swear. The sheer arrogance. You think you're the only ones on earth? You pillage and you butcher in your Gods name. But you're not the only religion, and he's not the only God. And now you think you can just rip the planet apart? You're wrong. There are billions of us. An we were here first. If anyone gets to end this world, it's me. I'm sorry. [Kali stabs Gabriel with his own sword. Gabriel screams, and in a flash of light, dies.]

MERCURY : This is crazy.

KALI : They can die. We can kill Lucifer.

DEAN : All right you primitive screwheads, listen up.

SAM : Are you outta you're mind?

DEAN : I'm outta options. Now on any other given day, I'd be doing my damndest to uh, kill you. You filthy murdering chimps. But, uh, hey, desperate times. So even though I'd love nothing better than to slit your throats, you dicks, I'm gonna help you. I'm going to help you ice the devil. And then we can all get back to ganking each other, like normal. You want Lucifer, well, dudes not in the yellow pages. But me and Sam we can get him here.

KALI : How?

DEAN : First you let those main courses go. Then we talk. We can either take on the devil together, or you lame ass bitches can eat me. Literally.



EXT. PARKING LOT OF THE ELYSIAN FIELDS HOTEL – NIGHT

DEAN : Come on everybody! Let's go, lets go, lets go, lets go, lets go. Alright, alright, go, go, go! Get outta here!

GABRIEL : [sitting in the Impala with the window rolled down] psst! Dean! Don't look at me! Act natural. Get in.

DEAN : Man there is nothing natural about this at all. I thought you were dead.

GABRIEL : You think I'd give Kali my real sword? That thing can kill me!

DEAN : Then what do they have in there?

GABRIEL : A fake! Made it out of a can of diet orange Slice. So uh, go snag our blood would ya?

DEAN : What?

GABRIEL : I heard you in there. Kali likes you. You can get close. Lift the plasma, then we vamoose.

DEAN : No. Hand over the real blade. Better yet why don't you sack up and help us take down Lucifer.

GABRIEL : You can't be serious?

DEAN : Deadly.

GABRIEL : Since when are you butt buddies with a bunch of monsters? That's all they are to you aren't they?

DEAN : Alright, you know, Sam was right it's nuts but it's the best idea I've heard so unless you have a better one?

GABRIEL : Well good luck with that. Me? I'm blowing Jonestown. Those lemmings wanna run off a cliff, that's there business.

DEAN : I see right through you, you know that? The smart-ass shell, the whole “I could give a crap” thing? Believe me, it takes one to know one.

GABRIEL : That so?

DEAN : Yes. And maybe those freaks in there aren't your blood but they are your family.

GABRIEL : They just stabbed me in the friggen heart!

DEAN : Maybe, but you still give a crap about'em don't you?

GABRIEL : Dean.

DEAN : Now they're gonna die in there, without you.

GABRIEL : I can't kill my brother.

DEAN : Can't or wont? That's what I thought.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL GRAND BALLROOM – NIGHT

KALI : So you're going to summon Lucifer.

SAM : Sort of. I just need you to squeegee some stuff from my ribs and he'll come running.

KALI : Breaking them would be easier.

DEAN : Shows over. Swords a fake, and Gabriel, he's still kicking. I hate to break it to you sister but you've been tricked.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL LOBBY

(A hand hits the bell, Mercury turns around to greet the new guest.)

LUCIFER : Checking in.

MERCURY : Lucifer, thanks for coming.

LUCIFER : Oh you did right calling me.

MERCURY : It's just, the way the talk is heading in there. It's... it's insane!

LUCIFER : You know, I never understood you pagans, always fighting, always happy to sell out your own kind. No wonder you forfeited this planet to us. You, are worse than humans. You're worse than demons. And yet you claim to be Gods. [Lucifer twists his fingers, Mercury dies as his neck snaps] And they call me prideful.



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL GRAND BALLROOM – NIGHT

(The lights in the Grand Ballroom begin to flicker.)

BALDUR : What's happening?



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL HALLWAY - NIGHT

(Odin screams outside the Grand Ballroom as Lucifer kills him, then explodes Ganesh in a burst of blood and chunks of flesh. Lucifer then breaks Baron Samedi's arm, killing him also. Lucifer is seen in the hallway walking past a stream of corpses of Gods as the lights flicker.)



INT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL GRAND BALLROOM – NIGHT

SAM : It's him.

KALI : How?

DEAN : Does it matter? Shazzam us outta here would ya?

BALDUR : We can't.

LUCIFER : Of course you can't. You didn't say mother may I. Sam, Dean, good to see you again.

KALI : Baldur, don't.

BALDUR : You think you own the planet? What gives you the right? [Baldur confronts Lucifer who stabs into Baldur, ripping him apart from the inside with his bare hand, killing him.]

LUCIFER : No one gives us the right, we take it.

(As Lucifer throws Baldur to the ground, Kali becomes enraged, engulfing her arms in fire which she throws at Lucifer, causing Sam and Dean to jump for cover behind an over turned table. The flames dissipate revealing no damage to Lucifer's vessel. Lucifer hits Kali with an uppercut to the chin, sending her flying.)

SAM : [to Dean] You okay?

GABRIEL : Not really. Better late then never huh? [Gabriel hands Dean a copy of CASA EROTICA #13 on DVD] Guard this, with your life. (Lucifer is about to stomp on Kali but is blown back through the Grand Ballroom doors. Gabriel stands, sword in hand.) Lucy, I'm home. Not this time. [picking up Kali] Guys! Get her outta here.

LUCIFER : Over a girl. Gabriel, really? I mean I knew you were slumming but I hope you didn't catch anything.

GABRIEL : Lucifer, you're my brother. And I love you. But you are a great big bag of dicks.

LUCIFER : Wait, what did you just say to me?

GABRIEL : Look at yourself! Boo Hoo! Daddy was mean to me, so I'm gonna smash up all his toys.

LUCIFER : Watch your tone.

GABRIEL : Play the victim all you want. But you and me? We know the truth. Dad loved you best. More than Michael, more than me. Then he brought the new baby home and you threw a big temper tantrum. Time to grow up.



EXT. THE ELYSIAN FIELDS HOTEL PARKING LOT – NIGHT

KALI : I'm not getting in that thing.

DEAN : Just get in the car princess.

(Sam opens the door for Kali, then gets in the front passenger seat. Dean gets in to the drivers seat and the three of them drive off.)

LUCIFER : Gabriel, if you're doing this for Michael.

GABRIEL : Screw him. If he were standing here, I'd shiv his ass too.

LUCIFER : You disloyal--

GABRIEL : Oh I'm loyal. To them!

LUCIFER : Who? These, so called Gods?

GABRIEL : To people, Lucifer. People

LUCIFER : So you're willing to die, for a pile of cockroaches. Why?

GABRIEL : Because Dad was right. They are better than us.

LUCIFER : They are broken. Flawed! Abortions.

GABRIEL : Damn right they're flawed. But a lot of them try. To do better, to forgive. And you should see the spearmint rhino! I've been riding the pine a long time. But I'm in the game now, and I'm not on your side, or Michaels. I'm on theirs.

LUCIFER : Brother, don't make me do this.

GABRIEL : No one makes us do anything.

LUCIFER : I know you think you're doing the right thing Gabriel. But I know where your heart truly lies. (Over Lucifer's shoulder we see a second Gabriel, coming up behind him. As he lunges forward, Lucifer catches his arm and stabs Gabriel's own sword into his chest.) Here. Amateur hocus pocus. Don't forget, you learned all your tricks from me, little brother. [Lucifer jerks the blade in Gabriel's chest. In a burst of light; Gabriel dies.]




TITLE CARD – Red with scrolling credits [Cheesy “porno music” plays in background] reads;


ALL PERFORMERS IN THIS FILM ARE OVER THE AGE OF 18, HAVE CONSENTED TO BEING PHOTOGRAPHED, AND HAVE PROVIDED PROOF OF AGE. 18 U.S.C. SECTION 2257

TITLE CARD – CASA EROTICA 13

INT. CASA EROTICA HOTEL ROOM – DAY

CASA EROTICA WOMAN : [interior monologue] Dear Diary, being a high powered business president is super-fun. But sooo exhausting. Sometimes times, I just need to relax. I need Casa Erotica. [there is a knock at the door]

VOICE : Room Service!



EXT. OFF HIGHWAY, INDIANA - DAY

(Sam and Dean are watching the CASA EROTICA 13 DVD given them by Gabriel.)

CASA EROTICA WOMAN : Come in!

SAM : Gabriel wanted you to guard this with your life?

DEAN : Maybe he's a fan. It is a good one.



INT. CASA EROTICA HOTEL ROOM – DAY

(The door to the hotel room opens and Gabriel appears, wearing a mustache and a service waiter's outfit.)

GABRIEL : I've got the grilled bass you ordered.

CASA EROTICA WOMAN : Ooh. Polish?

GABRIEL : Hungarian. [Gabriel throws the dish onto the mantle as we cut away. You can hear the sound of Gabriel kissing the woman]



EXT. OFF HIGHWAY, INDIANA – DAY

(Both Sam and Dean look slightly disturbed. On Sam's laptop, Gabriel is passionately kissing the woman, while feeling her up and down, erotically. Both are moaning.)

SAM : What the hell's going on?



INT. CASA EROTICA HOTEL ROOM - DAY

(Gabriel turns to the camera, removes his mustache and begins to speak, breaking the fourth wall of the film.)

GABRIEL : Sam, Dean. You're probably wondering what the hell is going on. Well, if you're watching this; I'm dead. Oh please! Stop sobbing, it's embarrassing for all of us. Without me, you've got zero shot at killing Lucifer, sorry! But can trap him. The cage you sprung Lucifer from? It's still down there. And maybe, just maybe, you can shove his ass back in. Not that it'll be easy. You gotta get the cage open, trick my bro back into it. And uh, oh yeah, avoid Michael and the God Squad. But hey, details right? And here's the big secret, Lucifer himself doesn't even know; the key to the cage? It's out there. Actually it's keys, plural. Four keys, well, four rings. From the horsemen. You get'em all, you got the cage. Can't say I'm betting on you boys. But uh, hey! I've been wrong before. And Dean, you were right. I was afraid to stand up to my brother, not any more. [stands up] So this is me, standing up.



EXT. OFF HIGHWAY, INDIANA – DAY

GABRIEL : [on Sam's laptop] And this is, me, lying down. [Grabs woman, throwing her and himself to the bed, and begins making love to her. Dean and Sam look confused, then disturbed, then Sam shuts his laptop.]

SAM : Oh, uh, oh! Oh man!

DEAN : Horsemen huh? Well we got War's [flashback footage of Sam cutting off War's finger.] We nicked Famine's [flashback footage of Famine sitting in his chair, closeups on his ring.] That's two down. Collect all four?



EXT. PESTILENCE'S CAR, UNKNOWN HIGHWAY – DAY

DEAN'S VOICE : All we need is Pestilence and Death.

SAM'S VOICE : Oh is that all?



EXT. OFF HIGHWAY, INDIANA – DAY

DEAN : It's a plan.

(Sam nods, retrieve's his laptop and gets into the passenger seat of the Impala. Dean takes his place behind the wheel and they drive away.)



EXT. EAGLE'S PASS, GENERAL STORE – DAY

(Pestilence pulls up to a General Store on the side of the road, his is driving a green car that is clearly and audibly a clunker, dirty and in need of repair.)



INT. EAGLE'S PASS GENERAL STORE – DAY

(Store Clerk reads the newspaper behind the counter, besides himself the store is empty. A fly lands on his paper, and as he readies his swatter, Pestilence enters the store, and the fly gets away. Pestilence appears very ill. He sneezes and rubbing mucus covered hands all over everything, as he searches for what he wants. More flies are accumulating around the Store Clerk. Pestilence grabs a box of “Flu Arrest”.)

PESTILENCE : This stuff make you drowsy. Got a lot of driving to do.

STORE CLERK : Blue ones make you sleepy. Red and orange ones are okay for day time.

(Pestilence walks to the counter, then sneezes all over the Store Clerk's face, covering him in mucus.)

PESTILENCE : This is awful. [coughing]



EXT. EAGLE'S PASS GENERAL STORE – DAY

(Pestilence exits the general store, straightening his posture – clearly not as sick as he was playing. He returns to his vehicle and drives away. We see his Nevada license plate reads; SIKN TRD (sick and tired). As he drives off, flies accumulate around him and we can hear loud buzzing.)

 

 

CREDITS


END OF THE EPISODE.

 

Ecrit par deanlove35.

Kikavu ?

Au total, 119 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magrenat 
10.04.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

CassieAuro 
29.06.2018 vers 13h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Activité récente

Survivor (suite)
Aujourd'hui à 09:48

Petit jeu (suite)
Hier à 23:17

Jack Kline
19.04.2019

Rowena
19.04.2019

Billie
18.04.2019

Arthur Ketch
18.04.2019

Eileen Leahy
17.04.2019

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.20 : Moriah (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.20 : Moriah (inédit)
Vendredi 26 avril à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.19 : Jack in the Box (inédit)
Jeudi 18 avril à 20:00
1.28m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.18 : Absence (inédit)
Jeudi 11 avril à 20:00
1.47m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.17 : Game Night (inédit)
Jeudi 4 avril à 20:00
1.25m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Jeudi 21 mars à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.15 : Peace of Mind (inédit)
Jeudi 14 mars à 20:00
1.51m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.14 : Ouroboros (inédit)
Jeudi 7 mars à 20:00
1.28m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Marathon Boston

Marathon Boston "Run Pads Run"
Genevieve et Jared Padalecki ont couru hier le marathon de Boston. Le couple, qui courait pour...

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]
Un nouveau duel est en cours sur le quartier "Manifest"! "Décollage Imminent" vous demande de...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Le thème du mois : Dean au fil des saisons, lequel est votre préféré ?!? Venez voter PAR ICI  ...

Nouvel épisode ce soir

Nouvel épisode ce soir
Reprise de la saison 14 ce soir sur Série Club, avec l'épisode 14.17 "Game Night". Vous pouvez...

Nouveau sondage pour le 1er Avril

Nouveau sondage pour le 1er Avril
Selon vous que va-t-il se passer aujourd'hui ?!? Venez voter pour votre préféré......

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Locksley, Hier à 17:14

Bonne chance à tous

teddymatt, Hier à 18:34

128 au départ. Seule une personnalité gagnera. A vous de choisir "Quelle personnalité inviter ?" sur le quartier The L Word...

choup37, Hier à 23:11

Nouveaux designs sur Kaamelott, Merlin, Doctor Who

grims, Aujourd'hui à 08:57

Nouvelle série de photos du mois sur le quartier Sons of Anarchy ! venez départager les tenues de Maggie Siff !

choup37, Aujourd'hui à 10:04

Calendrier, pdm, jeux, nouveau sondage sur Doctor Who! Quel écrivain(e) aimeriez-vous rencontrer?

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site