VOTE | 646 fans

#518 : Plan B

 

Réalisé par : Phil Sgriccia
Ecrit par : Jeremy Carver

LE 100EME EPISODE DE SUPERNATURAL NOUS ETOURDIE AVEC UN VIEIL AMI ET UN SACRIFICE - Dean commence à penser que le seul moyen d'arrêter Lucifer est de dire "oui" à Michael, mais les anges ont décidé qu'ils n'avaient finalement plus besoin de lui... Dean, Sam et Castiel sont horrifiés par la nouvelle stratégie des anges, et se battent contre Zachariah pour prévenir les risques d'une guerre ouverte sur Terre. En plus de ça, un visage familier réapparaît.

>>Photos promo<<

Popularité


4.43 - 7 votes

Titre VO
Point of No Return

Titre VF
Plan B

Première diffusion
15.04.2010

Première diffusion en France
19.01.2011

Vidéos

Promo #1

Promo #1

  

Sneak Peek #1

Sneak Peek #1

  

Sneak Peek #2

Sneak Peek #2

  

Sneak Peek #3

Sneak Peek #3

  

Sneak peek 4

Sneak peek 4

  

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Résumé des épisodes précédents.

Dans un bar. Zachariah boit un whisky. Stuart l'accoste et parle boulot avec l'ange. Zach ne cache pas sa frustration d'avoir été viré pour ne pas avoir obtenu le "oui" dont il avait besoin. Soudain, un sifflement strident se fait entendre, accompagné d'une lumière aveuglante et d'un tremblement de terre. Tandis que Stuart et le barman n'y résistent pas et meurent, Zach y voit une opportunité de se rattraper et accepte la mission. Il finit son verre et sort en chantant.

*****************************SUPERNATURAL***********************

Dans un motel. Dean emballe ses effets personnels dans un carton et y inscrit l'adresse de Bobby. Il est surpris par l'arrivée de Sam qui tente de le convaincre de ne pas se "suicider" en cédant à Michael. Dean n'est aucunement impressionné par la détermination de son frère, et lui fait remarquer qu'il n'a plus de sang de démon pour l'aider cette fois. Sam le reconnaît, mais rétorque qu'il a des alliés. Dean se retourne et tombe nez-à-nez avec Castiel, qui le transporte jusque chez Bobby.

Chez Bobby. Tandis que Bobby et Sam continuent leurs recherches dans des bouquins, Dean ne dissimule pas sa frustration et s'emporte sur Bobby en faisant comprendre qu'il n'y a plus d'autres solutions que de céder à Michael car de toutes évidences, ils ne pourront sauver tout le monde, et Dean ne veut pas être le responsable de la victoire de Lucifer. Bobby interdit à Dean d'abandonner, mais celui-ci rétorque cyniquement au vieux chasseur qu'il n'est pas son père et qu'il est mal placé pour comprendre sa situation. Bobby, blessé, sort un gun et une balle, et explique qu'il regarde ces objets tout les matins, en se demandant s'il doit se tuer. Mais il ne le fait pas, car il a promis aux boys qu'il n'abandonnerait pas. Castiel brise le silence qui s'installe, soudainement pris d'une vision. Il s'envole sans donner d'explications.

Dans un bois. Castiel arrive devant un tas de feuilles qui semble bouger. Il est alors attaqué par un ange, puis un autre, dont il se débarasse rapidement après une courte lutte. Puis il se rapproche du tas de feuilles d'où sort une main, qu'il tire, permettant à un jeune homme de sortir du trou.

Tandis que Dean se prend une bière, Castiel débarque en portant l'homme qu'il vient de faire sortir de sa tombe, et l'allonge sur le lit. Les boys s'approchent, et constatent avec effroi que le jeune ressuscité n'est autre qu'Adam, leur demi-frère. Castiel explique qu'il s"agit d'une manoeuvre des anges, mais il ne sait pas dans quel but. Il grave des symboles enochiens sur les côtes du jeune homme, et celui-ci se réveille brusquement à ce moment. Sam et Dean lui expliquent qu'ils sont ses frères, et Adam rétorque qu'il a déjà entendu parlé de Dean par le biais des anges. Puis il demande à voir Zachariah.

Dean demande à Adam de tout leur dire. Celui-ci dit que les anges l'ont choisi pour être le réceptacle de l'archange Michael, afin de stopper le Diable. Dean ne comprend pas. Castiel explique que c'est peut-être la solution de secours des anges, après le refus de coopérer de Dean, puisqu'après tout, Adam est le fils de John Winchester et le frère de Sam. Pour Sam justement, cela n'a pas de sens, et il pense que ça cache quelque chose d'autre. Il essaie de convaincre Adam de rester le temps de trouver une solution, au nom de la famille. Bien que l'argument ne soit pas vraiment valable aux yeux d'Adam, il se laisse convaincre, à contre-coeur.

Quelques instants plus tard, Adam tente de profiter de l'inattention de Bobby pour s'enfuir, mais il se fait surprendre par Sam qui lui demande de se rasseoir. Sam essaie alors de lui faire comprendre que ce qu'il a eu de la part de John est le mieux qu'il pouvait espérer. Adam n'est pas franchement d'accord, et le fait savoir par le biais de sarcasmes. Sam semble amusé de l'attitude très "Winchester" du jeune homme.

Dans le bunker. Dean y a été enfermé afin qu'il ne puisse s'enfuir. C'est ce que Sam vient lui expliquer. Il assure à son frère qu'il ne laissera pas Adam dire "oui", mais il fera de même pour Dean. Il lui demande de faire preuve de solidarité et d'arrêter de se sacrifier sans arrêt. Dean refuse obstinément. Il se sent responsable de toutes les morts causées par leurs erreurs. Et il n'a plus foi en Sam. Il est convaincu que d'une manière ou d'une autre, son frère cédera à Lucifer, et il faudra bien que quelqu'un l'arrête, et ça ne peut être que lui et personne d'autre. Sam sort du bunker, profondément meurtri par les mots de son grand frère.

Sam remonte au salon. Bobby et Castiel comprennent à son silence que ça s'est mal passé. Castiel descend à son tour afin d'avoir une discussion avec Dean. Il regarde par la lucarne de la porte du bunker, et constate que la chaise a été renversée, comme si on s'était battu. Il entre, et Dean profite alors de ce moment pour enclencher le mécanisme du piège énochien qui fait disparaître Castiel. Il sort discrétement et s'enfuie.

Quelques instants plus tard. Sam apprend à Bobby que Castiel a été "expulsé", et demande au chasseur de garder un oeil sur Adam, le temps qu'il retrouve Dean. Pendant ce temps, Adam rêve. Il se trouve dans le parc où sa mère l'amenait étant petit. Il est visité par Zachariah qui apprend qu'il se trouve avec les boys. Il manipule Adam en lui rappelant le but de sa mission : retrouver sa mère. Il prétend que Dean et Sam sont tellement co-dépendants qu'ils préfèrent se sauver l'un l'autre plutôt que de sauver la planète, et qu'ils n'en n'ont que faire d'Adam. Le jeune homme se réveille.

Dean accoste un Témoin de Jéhovah prêchant la fin du monde en pleine rue. Il lui demande d'appeler les anges, prétextant qu'il est prêt. Le TJ se met à genoux et commence à prier, mais se retrouve endormi par les pouvoirs de Castiel. L'ange emporte Dean dans une ruelle et laisse éclater sa colère sur lui. Il fait comprendre à Dean qu'il attendait d'autres remerciements pour s'être rebellé et sacrifié pour lui. Dean, à terre, s'attend alors à ce que l'ange l'achève, mais Castiel se radoucit et endort le jeune chasseur.

Bobby vient d'apprendre à Sam qu'Adam s'est enfui. Sam panique, et Bobby tente de le calmer. Castiel débarque, portant Dean inconscient à bout de bras, en expliquant qu'il est responsable de l'état de l'aîné des Winchester. Il explique ensuite que ce sont les anges qui ont emmené Adam, ils ont appris où il se trouvait, probablement par le biais d'un rêve.

Dans l'antichambre du Paradis. Zachariah a emmené Adam au même endroit où il avait retenu Dean, avant la libération de Lucifer. Il explique au jeune homme qu'il s'est fait manipulé, qu'il n'a jamais été un élu, mais un simple appât, afin d'attirer Dean là où il devra céder. Adam n'en revient pas, et bien que Zach promette qu'il est toujours d'actualité qu'il revoit sa mère, le jeune homme proteste, et Zach, lassé par ces lamentations, le fait taire en lui faisant cracher son sang.

Dans le bunker. Dean se réveille et se retrouve menotté à son lit. Sam lui explique la situation à propos d'Adam, et Castiel s'est rendu sur les lieux, et a constaté qu'il y était gardé par cinq anges. Bobby et Castiel pensent que ce serait une erreur d'emmener Dean là-bas, mais ce n'est pas l'avis de Sam, qui détache son frère. Dean tente une dernière fois de faire comprendre à Sam qu'il a tort, car s'il va là-bas, piège ou pas, il dira "oui". Sam pense au contraire qu'il ne cédera pas, car Dean, après tout, est toujours son grand frère.

Van Nuys, Californie. Castiel emmène les boys devant un entrepôt abandonné, où est dissimulé l'antichambre du Paradis. Sam suggère que Castiel aille chercher Adam et en ressorte, mas l'ange sait que ce ne sera pas aussi simple, car les anges qui gardent les lieux sont plus rapides que lui. Il explique alors qu'il va entrer, et s'occuper d'éliminer les gardes, après quoi les boys auront le champs libre. Dean crie au suicide,mais Castiel ne change pas d'avis et rétorque qu'au moins il ne le verra pas échouer, car il n'est pas Sam, et ne croit pas que Dean réussira. Sur ces derniers mots, l'ange sort un cutter.

Dans l'entrepôt. Castiel entre. Il se fait attaquer par un premier ange dont il se débarasse rapidement. Puis il se retrouve encerclé par trois anges. Il les exhorte de venir le prendre. Les anges attaquent, Castiel déchire sa chemise, juste à temps pour que les assaillants touchent le piège énochien qu'il s'est gravé sur le torse, les faisant tous disparaître, lui y compris.

Dean entre dans l'entrepôt, une fois le combat terminé. Il entre ensuite dans la fameuse pièce, et y trouve Adam, qui lui révèle que c'est un piège, ce à quoi Dean s'attendait. Zachariah arrive pour lui barrer la route, et Sam tente de profiter de l'occasion pour le poignarder par derrière, mais Zach le voit venir et le colle contre un mur, lui faisant cracher son sang, tout comme à Adam. Dean supplie d'arrêter le supplice de ses frères, et dit alors "oui", à un Zachariah qui jubile. Il appelle alors Michael. Durant l'incantation, et alors que l'arrivée de l'archange est imminente, Dean regarde son petit frère, Sammy, droit dans les yeux. Soudainement pris d'un déclic, il lui sourit, lui fait un clin d'oeil, et demande une faveur à Zach. Il souhaite que Michael le tue, avant de pouvoir accéder à son réceptacle. Ce à quoi Zach répond par un ricanement, puis un excès de colère, touché qu'il est dans son ego. Tandis qu'il attrape Dean par le col, celui-ci en profite pour lui planter une épée angélique dans le cou. Dean se précipite vers Adam pour le relever, puis va vers Sam et le fait sortir. Adam tente de les rattraper mais se fait piéger lorsque la porte se referme devant lui. Dean tente d'ouvrir mais la poignée est brûlante, alors que Michael se rapproche. Soudain la lumière s'éteint et le silence se fait entendre. Dean ouvre, et constate que la pièce n'est plus qu'une ruine, et qu'il n'y a plus aucune trace d'Adam. Il regarde Sam, horrifié.

Sur le chemin du retour. Dean promet à Sam qu'ils retrouveront Adam et Castiel, bien qu'il doute qu'ils aillent bien. Sam lui demande alors ce qui l'a fait changer d'avis, alors qu'il avait dit "oui". Dean lui avoue que c'est son morveux de petit frère qui est la cause de ce revirement. Si Sammy a suffisamment grandi pour pouvoir croire en son grand frère, alors il se doit de lui rendre la pareil. Il s'excuse, et promet que désormais, ils décideront eux-même de leur destin, et qu'ils se battront à leur manière, comme ils l'ont toujours fait. Sam acquiesce avec un sourire. L'épisode se termine sur le regard determiné de Dean.

 

Ecrit par Deanlove35.

Résumé des épisodes précédents.

(Dans un bar. Zachariah boit un verre, maussade. Il est rejoint par un homme, Stuart, tout aussi maussade, qui vient de mettre le jukebox en route.)

STUART : Laissez-moi deviner. On vous a viré ?

ZACHARIAH : C'est si évident que ça ?

STUART : Disons que je sais ce que ça fait. 'Externalisation'. C'était quoi votre crime contre l'humanité ?

ZACHARIAH : (rictus.) Le deal du millénaire. Et j'ai même pas été foutu d'obtenir le petit 'oui' qu'il me fallait. Tout ce qui compte, c'est la signature en bas du contrat, hein ?

STUART : Ouais, c'est clair.

ZACHARIAH : Il n'y a que ça qui les intéresse à la direction. Résultats, résultats, résultats. Ils n'ont aucune idée, de ce que c'est que d'être sur le terrain, dans la boue. De devoir vivre au milieu de vous autres, les humains, dégénérés que vous êtes !

STUART : Absolument... 'Dégénérés' ?!

ZACHARIAH : Franchement, vous pouvez m'expliquer ce qui a bien pu arriver à la loyauté ? Combien de temps j'ai bossé pour eux ? Cinq millénaires ? Six ?

STUART : C'est l'impression que ça donne, hein ?

ZACHARIAH : Je vous le fais pas dire. (Au barman, en se désignant lui et Stuart.) La même chose. (Tend la main à Stuart.) Zach.

STUART : (serre la main de Zach.) Stuart.

ZACHARIAH : Vous comptez faire quoi Stuart ?

STUART : Alors ça, je l'ignore. Peut-être un truc dans l'instant.

ZACHARIAH : Ah oui ?

(Soudain, tout le bar se met à trembler violemment.)

STUART : C'est un tremblement de terre ?

ZACHARIAH : Non. C'est mon patron. (Une lumière aveuglante accompagnée d'un son strident apparaît. Stuart crie de douleur, idem pour le barman, et tout explose. Zach se lève et s'adresse au ciel.) Allez-y ! Qu'on en finisse une fois pour toutes ! Je suis prêt ! (Les yeux du barman et de Stuart brûlent.) Pardon ? Quoi ? Oui, je ferais ce que vous voulez ! Si vous acceptez de me reprendre, vous ne le regretterez pas ! C'est un honneur. Merci beaucoup ! (La lumière disparait, le silence se fait entendre. Zach finit son verre et sourit.) On dirait bien que les affaires reprennent ! (Il s'en va en chantant.)


GENERIQUE


(Dean, qui s'apprête à dire "oui", range ses affaires : sa veste en cuir, son colt, et les clés de sa voiture, et met le tout dans un carton, avec une lettre. Il met le carton au nom de Bobby. Il ne le remarque pas de suite, mais Sam vient d'entrer dans la chambre.)

SAM : T'envoies un cadeau à quelqu'un ?

DEAN : (surpris.) Comment tu m'as trouvé ?

SAM : Je sais que t'as l'intention de te suicider. Donc, ça a pas été dur de deviner les étapes de ta tournée d'adieux. Alors ? Comment va Lisa ?

DEAN : Tu te trompes, je ne vais pas me suicider.

SAM : Ah non ? Donc Saint-Michel ne va pas te transformer en marionnette ? Mais qu'est-ce qu'il t'arrive enfin ? Tu crois que c'est la seule solution qui reste ? Tu vas tout laisser tomber ?

DEAN : Ouais, on dirait.

SAM : Comment est-ce que tu peux faire ça ?!

DEAN : Comment je peux faire ça ?! Alors que toi, tu as passé toute ta vie à fuir ?!

SAM : Oui, et j'ai eu tort ! A chaque fois que j'ai tourné les talons ! Attend. S'il te plaît. Il faut tenir le coup, Bobby a peut-être trouvé quelque chose.

DEAN : Ah oui vraiment ? Quoi ? (Sam ne dit rien.) Vous n'avez rien et tu le sais.

SAM : Je vais être forcé de t'en empêcher.

DEAN : Vas-y essaie. Je veux juste te rappeler que t'es pas dopé au sang de démon cette fois-ci.

SAM : Oui je sais. Mais je suis venu avec du renfort.

(Dean, étonné, se retourne et se trouve face à Castiel, qui le fait téléporter chez Bobby. Ecran noir. Chez Bobby, tandis que ce dernier et Sam font des recherches, Castiel est dans un coin, silencieux, tandos que Dean fait les cents pas, énervé.)

DEAN : Ah c'est vraiment super tout ça. On vient de passer huit mois à potasser des bouquins et à se gourrer à répétition, mais c'est ce soir, ce soir que la magie va opérer. (Il s'arrête finalement pour s'accouder à un meuble.)

BOBBY : Tu nous aides pas des masses.

DEAN : Non ? Alors laissez-moi faire ce que j'ai à faire.

BOBBY : Est-ce qu'on peut savoir ce qui t'est arrivé ?

DEAN : J'ai pris la réalité en pleine tronche. On doit recourir aux grands moyens ! Saint-Michel a la force de zigouiller le Diable et de sauver un sacré paquet de gens !

BOBBY : Mais il arrivera pas à tous les sauver, il faut qu'on trouve une autre solution.

DEAN : Ouais, ça c'est facile à dire pour toi, sauf que si Lucifer en vient à cramer toute la planète alors que j'aurais pu l'en empêcher, la culpabilité ce sera pour moi !

BOBBY : Faut pas que t'abandonne fiston.

DEAN : Tu n'es pas mon père. Et t'es pas dans mes baskets. (Sam lui lance un regard de reproche. Bobby sort un flingue et une balle d'un tiroir, pose le flingue sur le bureau et prend la balle dans sa main.) C'est quoi ça ?

BOBBY : C'est une balle que je garde pour pouvoir me la mettre dans le crâne. (Il pose la balle sur le bureau.) Tout les jours en me levant, je la regarde. Et je me dis, "Peut-être bien que c'est aujourd'hui le jour où je vais me faire sauter le caisson". Mais ça s'arrête là. Je le fais jamais, et tu sais pourquoi ? (En criant.) Parce que je vous ai fais la promesse un jour, que j'allais jamais abandonner !

(Un silence s'installe, interrompu par une vision reçue par Castiel, qui se tient la tête.)

SAM : Castiel, ça va ?

CASTIEL : Non...

SAM : Qu'est-ce qu'il y a ?

CASTIEL : Il se passe quelque chose.

DEAN : Où ça ?

(Il lance un regard noir à Dean sans lui répondre, et s'envole. Castiel se retrouve en pleine forêt, où il semble y avoir eu une explosion. La terre se mouve sous une couche de feuilles mortes, mais Castiel n'a pas le temps de voir ce qu'il s'y cache. Un ange l'attaque par derrière, et un autre arrive rapidement, mais c'est finalement Castiel qui a le dessus. Après s'être débarassé des deux autres anges, il sort un corps de l'endroit où la terre bougeait. Pendant chez Bobby, l'atmosphère est tendue. Sam est dans la cuisine, et Dean s'approche pour prendre une bière, tandis que son petit frère se tient devant le frigo.)

DEAN : Je peux avoir une bière ?

(Sam s'écarte. Castiel réapparaît, portant le corps du jeune homme sur ses épaules.)

CASTIEL : Aidez-moi.

BOBBY : Les garçons ! (Castiel pose le corps sur le petit lit du coin. Dean et Sam accourent, et constatent, choqués que le jeune homme que Castiel vient de ramener est Adam.) Qui c'est lui ?

SAM : C'est notre frère.

(Ecran noir.)

BOBBY : Une petite minute... Votre frère ?! Adam ?!

DEAN : (à Castiel.) Qui est-ce qui a fait ça ?

CASTIEL : (pose les épées angéliques sur le bureau.) Les anges.

SAM : Les anges ?! Pourquoi ?

CASTIEL : Je l'ignore, mais ce dont je suis sûr.... (s'approche d'Adam.) C'est qu'il faut le cacher sans perdre de temps.

(Il grave un sceau énochien sur les côtes d'Adam, qui se réveille en sursaut, appeuré.)

ADAM : Où est-ce que je suis ?

SAM : T'en fais pas. Détend-toi, t'es en sécurité.

ADAM : Je peux savoir qui vous êtes ?

DEAN : Eh ben, tu vas trouver un ça un peu.... Enfin, très difficile à croire, mais... Nous sommes tes grands frères.

SAM : John Winchester est également notre père. Je m'appelle Sam, et-

ADAM : Et j'imagine que lui c'est Dean. Je sais déjà qui vous êtes.

SAM : Comment ça ?

ADAM : On m'a dit de me méfier de vous.

DEAN : Qui t'a dit ça ?

ADAM : Les anges. Je veux savoir où se trouve Zacharie !

(Quelques instants plus tard, après qu'Adam ait pu se nettoyer.)

DEAN : Ca te dirait de tout nous raconter en commençant par le début ?

ADAM : Eh ben, j'étais mort, j'étais... au Paradis. Sauf que, ça avait l'air... ça avait l'air d'être mon bal de promo. On était en train de se rouler des patins avec une fille qui s'appelait Kristin McGee.

DEAN : Ouais, ça ressemble bien au Paradis. Tu lui as enlevé sa culotte ?

SAM : (se râcle la gorge pour faire taire Dean.) S'il te plaît. (A Adam.) Continue ton histoire.

ADAM : Eh ben, y'avait des anges qui se sont pointés de je ne sais où et qui m'ont dit que j'avais été choisi.

SAM : Pour faire quoi ?

ADAM : Pour sauver le Monde.

DEAN : Et comment tu vas faire ça ?

ADAM : Oh, moi et un archange on va aller se faire le Diable.

DEAN : Quel archange ?

ADAM : Saint-Michel. Il paraît que je suis, son épée ou son véhicule, enfin un truc dans le genre, j'ai pas tout saisi.

DEAN : (rit.) C'est complètement ridicule.

CASTIEL : Peut-être pas tant que ça.

DEAN : Je te demande pardon ?

CASTIEL : Il se peut que les anges ne comptent plus sur toi.

DEAN : Ca n'a absolument aucun sens.

CASTIEL : C'est le descendant de John Winchester. Le frère de Sam. Il n'est pas le candidat idéal mais ça peut fonctionner.

DEAN : Tu te fous de ma gueule, ou quoi ?

SAM : Pourquoi il ferait ça ?

CASTIEL : Ils doivent être désespérés. Ils ont peut-être fait l'erreur de penser que Dean serait assez courageux pour leur résister.

DEAN : Tu sais pas ? Va te faire foutre Castiel !

SAM : Nan, mais j'y crois pas. Après tout ce qu'on a été forcé d'endurer ! Toutes ces conneries à propos de notre destin, voilà que les anges sortent un plan B ?! Et je suis le seul à trouver que ça pue ?!

ADAM : Ecoutez, je suis content de vous avoir rencontré hein, c'était sympa comme réunion de famille, mais là j'ai un truc à faire alors-

(Il se lève mais Sam l'arrête.)

SAM : Wow wow wow wow, non non non. Reste assis. Et écoute-nous. D'accord ? S'il te plaît.

ADAM : Dites-moi que je rêve. (Se rasseoit.)

SAM : Bon. Ce qu'il faut que tu saches, c'est que les anges, ne t'ont raconté que des conneries. Faut surtout pas leur faire confiance.

ADAM : Alors ça, j'ai du mal à le croire.

SAM : C'est vrai ? Et pourquoi ça ?

ADAM : Euh, parce que ce sont des anges.

SAM : Ils t'ont dit qu'ils allaient cramer la moitié de la planète ?

ADAM : Ils ont dit que ce serait pas une partie de plaisir, mais c'est du Diable qu'il est question, et il faut l'empêcher de nuire.

SAM : Ouais. Mais il y a une autre solution.

ADAM : Génial. Qu'est-ce que c'est ?

DEAN : (sarcastique.) Disons qu'on compte sur le pouvoir de l'amour.

ADAM : Et qu'est-ce que ça donne ?

DEAN : (rit.) Pas grand-chose.

SAM : Adam, écoute-moi. Je sais que tu ne me connaissais pas jusqu'à ajourd'hui. Je t'en supplie, c'est important. Tu dois me faire confiance. Accorde-nous un peu de temps.

ADAM : Donne-moi une bonne raison pour ça.

SAM : Parce qu'on est du même sang.

ADAM : Tu n'as aucun droit de me dire un truc pareil.

BOBBY : Tu es le fils de John, que tu le veuilles ou non.

ADAM : Non, John Winchester était seulement un type qui m'emmenait voir un match de baseball une fois par an, je n'ai pas de père ! Alors on a peut-être le même sang, mais on n'est pas de la même famille ! Moi j'ai ma mère, elle est la seule famille qui me reste, et si je fais ce que les anges me demandent, j'aurais le droit de la revoir ! Le prenez pas mal, mais dans cette histoire la seule qui m'importe c'est elle et pas vous.

SAM : Ouais je comprend. Mais s'il te reste un seul bon souvenir de notre père, rien qu'un, laisse-nous un peu plus de temps. Je t'en prie.

(Quelques instants plus tard, dans la soirée. Adam se trouve devant une assiette de sandwichs dans la cuisine, tandis que Bobby est occupé à fouiller des bouquins dans le salon. Profitant de l'inattention du vieux chasseur, il s'apprête à sortir, mais Sam le surprend.)

SAM : Tu vas quelque part ?

ADAM : Euh ouais, je sortais euh... prendre une bière.

SAM : Aucun soucis, on a tout ce qu'il faut. T'as qu'à aller t'asseoir.

ADAM : (en allant s'asseoir.) Génial. Je vais te dire, tu m'as présenté tout ton laïus sur la fraternité face à l'adversité, mais on sait bien ce qu'il en est, vous me retenez en otage ici.

(Sam donne une bière à Adam et s'asseoit en face de lui.)

SAM : Adam. Tu vas sûrement pas me croire. Mais Papa a toujours voulu te protéger, en te tenant à l'écart de tout ça.

ADAM : Ouais, ben il avait sûrement oublié de prévenir le monstre qui m'a mis en pièces.

SAM : Tu te rappelles ça ?

ADAM : Oh ouais.

SAM : Tout ce que je peux te dire, c'est qu'il y avait pire que de voir Papa une seule fois par an. C'était le voir toute l'année.

ADAM : Je trouve que t'as du culot de venir me dire ça.

SAM : Quoi ?

ADAM : Sérieux. Je vais te dire à quoi se résumait ma vie. Y'avait moi et ma mère, c'est tout. Elle faisait partie de l'équipe de nuit à l'hopitâl, donc je me préparais à manger, et j'allais me coucher avant qu'elle revienne. Alors raconte tout ce que tu veux à propos de notre père, mais dis-toi une chose. J'aurais tout donné pour avoir ce que vous aviez. C'est clair ?

SAM : Tu peux me croire, si on avait su qu'on avait un frère-

ADAM : Vous l'ignoriez, alors ?

SAM : On aurait cherché à te retrouver. Je sais très bien que je peux pas changer le passé. Je ne demande que ça. Mais... à partir d'aujourd'hui-

ADAM : Quoi ? On va grimper dans la caisse tout les trois ? Pour aller faire le tour des parcs d'attraction ?

SAM : Une chose est sûre. Avec un caractère pareil, t'es bien à ta place ici.

(Dean est enfermé dans la panic room. Sam vient le voir, c'est Castiel qui ouvre la porte et fixe Dean d'un regard étrange.)

DEAN : Ne m'en veux pas Castiel mais la dernière personne qui m'a regardée comme ça... Elle a fini dans mon plumard.

SAM : (à Castiel.) Euh, tu veux bien aller garder un oeil sur Adam ?

(Après un dernier regard noir à Dean qui lui fait un clin d'oeil, Castiel ferme la porte.)

DEAN : C'est vraiment nécessaire tout ça ?

SAM : Eh ben.... On sait plus trop où donner de la tête là. On a deux fugitifs en puissance sur les bras.

DEAN : Je vais pas le laisser faire.

SAM : Adam ? Non je sais bien. Moi non plus.

DEAN : Je crois que tu m'as pas bien compris.

SAM : Non, non, non, non. J'ai saisi au contraire. J'ai très bien compris. Mais je te laisserai pas faire non plus.

DEAN : Hors de question qu'il trinque pour moi.

SAM : Dean...

DEAN : Je suis sérieux. T'as pensé au nombre de gens qui sont morts à cause de nous ? Hein ? Maman. Papa. Jessica. Jo. Ellen. Tu veux que je continue ?

SAM : C'est pas nous qui avons appuyé sur la détente.

DEAN : C'est du pareil au même si tu veux mon avis. J'en ai marre de morfler. J'en ai marre de me battre contre ce que je suis censé être.

SAM : Ca te dérangerait de réfléchir une demie-seconde et de vouloir te sacrifier à tout bout de champs ? On peut peut-être essayer de se serrer les coudes.

DEAN : Je ne crois pas non.

SAM : Pourquoi ça ? Dean, je t'ai posé une question. Répond-moi, j'ai envie de savoir.

DEAN : C'est simple. J'ai perdu la foi.

SAM : En quoi ?

DEAN : En toi. Je sais pas trop.... Je sais pas si ce sera à cause du sang de démon, d'une pétasse démoniaque ou.... ou autre chose mais.... Je sais qu'ils trouveront un moyen de te forcer à dire "oui".

SAM : Alors tu crois que je suis pas assez fort ?

DEAN : Tu es coléreux. Tu es moralisateur. Tu seras bientôt la marionnette de Lucifer. C'est plus qu'une question de temps.

SAM : Je t'interdis de me dire ça. Pas toi. Tu peux pas me dire ça.

DEAN : Ca ne me plait pas. Mais c'est la vérité. Alors quand Satan t'auras possédé, il faudra bien quelqu'un pour le combattre. Et ça risque pas d'être ce gamin. Donc, ce sera forcément moi.

(Blessé, Sam remonte rejoindre Castiel et Bobby, tout deux surveillant un Adam endormi.)

BOBBY : (à Sam.) Comment il va ? (Sam ne peut rien dire et se contente d'hausser les épaules.) Et toi, comment ça va ?

(Sam ne dit rien. Bobby soupire. Castiel descend afin d'aller voir Dean. Il entend du bruit dans la panic room, et s'approche pour écouter à la porte.)

CASTIEL : Dean ? (Pas de réponses. Il ouvre la lucarne et regarde à l'intérieur mais ne voit rien.) Dean ?

(Il entre finalement et voit le bazar dans la pièce. Il ne remarque pas Dean dans le coin près de l'armoire.)

DEAN : Castiel.

(Castiel se tourne juste pour voir Dean appuyer sa main contre un sceau énochien. L'ange disparait. Il sort discrètement par la trappe de la cave. Ecran noir. Bobby est toujours à surveiller Adam, tandis que Sam arrive précipitamment pour prendre sa veste.)

BOBBY : Où est Castiel ?

SAM : Catapulté, Dieu sait où. Je vais essayer de trouver Dean. Il a pas pu aller très loin. Toi garde un oeil sur Adam.

BOBBY : Et comment je le retiens ? Je te signale qu'il y a une légère différence de taille entre nous.

SAM : Alors t'as qu'à le menotter à ton fauteuil. Surtout le lâche pas.

(Sam s'en va. Adam est en train de rêver. Il se trouve dans le parc dans lequel sa mère l'emmenait quand il était petit. Zachariah apparait.)

ZACH : Désolé, ta mère ne va pas venir. C'est le parc où elle t'emmenait jouer quand elle était en congés, n'est-ce pas ? Elle ne va pas venir. Pas encore. Mais tu la verras. Bientôt.

ADAM : C'est vous, le fameux Zacharie ?

ZACH : Hé oui. Tu n'étais pas là où tu devais être mon garçon.

ADAM : Ouais. Je sais.

ZACH : On a des difficultés à te localiser. Je crois avoir une petite idée de l'endroit où tu te trouves. Tu es avec Sam et Dean.

ADAM : Ouais.

ZACH : On t'avait pourtant prévenu à leur sujet. (Adam acquiesce.) Tu sais que tu ne peux pas leur faire confiance. Tu es au courant que Sam et Dean Winchester sont deux individus dérangés et irrationnels, qu'une attirance contre-nature rendent complétement dépendants l'un de l'autre ?

ADAM : J'en sais rien. Ils ont dit certains trucs à votre sujet.

ZACH : Tiens donc ? Là-dessus tu peux me faire confiance, quand ça tournera au vinaigre ils n'en n'auront rien à faire de toi. Je crois même qu'ils sont plus pressés de sauver leur peau que de sauver cette planète. Ces deux-là ne sont pas ta famille. Est-ce que c'est clair ? Bon alors. Tu as envie de retrouver ta mère, oui ou non ?

(Adam se réveille. Dans une rue. Un prêcheur prêche la bonne parole et la fin du monde.)

PRECHEUR : La fin des temps est proche ! L'Apocalypse va s'abattre sur nous ! Les anges sont venus me parler ! Ils m'ont demandé de répandre la bonne parole ! L'Apocalypse-

(Dean s'approche de lui.)

DEAN : Hey. Je m'appelle Dean Winchester, vous savez qui je suis ?

PRECHEUR : Dieu du Ciel !

DEAN : Je vais prendre ça pour un "oui". Je voudrais que vous priez pour dire à vos potes les anges que je suis là.

(Le prêcheur se met à genoux, en position de prière.)

PRECHEUR : Notre Père qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié-

CASTIEL : Tu pries beaucoup trop fort.

(Il pose sa main sur l'épaule du prêcheur, qui s'endort. Il prend Dean par le col et l'emmène dans la ruelle où il le plaque contre un mur.)

DEAN : T'as perdu la tête ou quoi ?!

CASTIEL : Et toi qu'est-ce que tu fais ?! (Il frappe Dean à plusieurs reprises.) Tu baisses les bras et tu vas te livrer sans rechigner ?!

(Furieux, il laisse sa colère se déverser sur Dean.)

DEAN : Je t'en prie....

CASTIEL : Je te signale que j'ai tout abandonné pour toi ! Et toi, c'est comme ça que tu me remercies ?!

(Il le frappe, et d'un dernier coup de pied, le met à terre. Il s'approche en serrant le poing.)

DEAN : Vas-y, fais-le... Qu'est-ce que t'attend ?!

(Finalement, Castiel déserre le poing, et pose ses doigts sur le front de Dean, qui s'évanouit. Pendant ce temps, chez Bobby, Sam est revenu pour découvrir qu'Adam a disparu.)

SAM : Bobby... Qu'est-ce que ça veut dire "Adam a disparu" ?

BOBBY : Tu veux que je te la refasses en espagnol ?

SAM : Comment ça a pu arriver ?! Qu'est-ce que t'as foutu Bobby ?!

BOBBY : Ne prend pas ce ton avec moi ! Il était juste devant moi, et l'instant d'après il s'est volatilisé.

(Castiel apparait, en portant Dean.)

CASTIEL : Ce sont les anges qui l'ont enmmené.

SAM : (en voyant son frère.) Qu'est-ce qui l'a mis dans un état pareil ?

CASTIEL : Moi.

(Il pose Dean peu délicatement sur le lit d'appoint.)

BOBBY : Tu peux m'expliquer comment les anges ont fait pour trouver Adam ? T'étais pas censé lui avoir marqué les côtes ?

CASTIEL : Si. Il a dû leur dire où le trouver.

BOBBY : Comment ?

CASTIEL : J'en sais rien. Peut-être dans un rêve.

SAM : T'as une idée de l'endroit où ils ont pu l'emmener ?

(Dans la chambre luxueuse, là où Dean avait déjà été enfermé, Adam dévore un hamburger, bientôt rejoind par Zachariah.)

ZACH : Je vois que ton frère et toi partagez les mêmes goûts raffinés en matière de cuisine.

ADAM : Alors.... On est paré ?

ZACH : Paré pour quoi ?

ADAM : Comment ça "pour quoi" ? Saint-Michel.

ZACH : Oh ! Oui, c'est vrai. Puisqu'on en parle... Ce n'est jamais facile d'annoncer ça mais je crains fort, que nous soyons obligés de mettre fin à cette fructueuse collaboration.

ADAM : Je vous demande pardon ?

ZACH : Ne le prend pas mal surtout, tu as été super, vraiment. Un vrai champion. Mais pour être tout à fait franc avec toi, tu n'es pas vraiment "l'Elu". Disons que ton rôle... ce serait plutôt celui de l'appât.

ADAM : Vous faites quoi des trucs que vous m'avez dit ? Je devais pas combattre le Diable ?

ZACH : Hmmm, pas vraiment non. Et si ça peut te consoler, tu es tout de même le demi-frère illégitime du type qui nous intéresse vraiment. C'est pas si mal, non ?

ADAM : C'était des conneries ? Vous m'avez menti.

ZACH : On ne t'a pas menti, on a juste omis certains points pour mieux te manipuler.

ADAM : Vous êtes une belle enflure.

ZACH : Tout doux ! Je me sens comment d'après toi ? C'est quand même moi qui suis obligé de supporter ta tête de crétin, à l'heure qu'il est. On n'a pas eu trop le choix fiston. Les Winchester n'ont toujours eu qu'un seul défaut dans leur armure, leur sens de la famille. Vois-tu ? Sam et Dean vont mettre de côté tout leurs différends, et ils vont rappliquer ici pour te secourir, ce qui signifie que Dean va se retrouver... là où nous sommes. Là où nous voulons qu'il soit. (Adam reste silencieux.) Le grand soir est enfin arrivé ! C'est enfin notre heure ! Saint-Michel l'a vu ! Les pièces du puzzle vont enfin pouvoir se mettre en place, et tout ça c'est à toi que nous le devons. Et à moi aussi, mais j'aime pas me vanter.

ADAM : Non, pas question que je vous laisse faire !

ZACH : Inutile de monter sur tes grands chevaux ! Assied-toi, on va travailler tous ensemble, tu verras. Et puis, tu toucheras quand même tes indemnités. Tu vas pouvoir retrouver ta mère, comme promis.

ADAM : Et pourquoi je devrais vous croire ?

ZACH : Je vais te dire. Je n'arrête pas d'entendre ça. (Il mime des blablas avec sa main.) Mais ce que je voudrais entendre, c'est ça. (Adam crache du sang.) Voilà. C'est beaucoup mieux.

(Dean se réveille dans la panic room, menotté au lit. Sam est à ses côtés.)

SAM : Tu te sens comment ?

DEAN : Si je peux te donner un conseil. Faut pas réveiller un ange qui dort. Où est-ce qu'on en est ?

SAM : Adam est parti. Les anges le tiennent.

DEAN : Où ça ?

SAM : La pièce où ils t'avaient emmenés.

DEAN : T'en es sûr ?

SAM : (acquiesce.) Castiel est allé vérifier.

DEAN : Et alors ?

SAM : Alors, le périmètre grouille de gros bras, donc à mon avis, tenter un sauvetage équivaudrait à un suicide.

DEAN : Ouais, la routine quoi. Tu vas faire quoi ?

SAM : Pour commencer, je vais t'emmener avec nous.

DEAN : Tu peux répéter ?

SAM : (en détachant son frère.) Ils sont beaucoup trop nombreux. On pourra pas le faire sans toi, et puis... on peut pas dire que j'ai d'autres solutions.

DEAN : Tu crois pas que c'est une mauvaise idée ?

SAM : Castiel et Bobby pense que oui. J'en suis pas si sûr.

DEAN : C'est eux qui ont raison. Parce que soit c'est un piège pour m'attirer là-bas et me forcer à dire "oui", soit c'en est pas un, et je vais dire "oui" de toutes façons. Je suis sérieux, je tiens à te prévenir, je vais le faire.

SAM : Je crois pas non. Je sais qu'au moment crucial, tu prendras la bonne décision.

DEAN : Je crois que si les rôles étaient inversés, je te laisserai moisir ici. D'ailleurs, tu sais que j'en suis capable.

SAM : Ouais, enfin bref. Je dois pas être aussi malin que toi.

DEAN : J'y comprend rien. Sam, pourquoi tu fais ça ?

SAM : Parce que.... T'es toujours mon grand frère.

(Castiel emmène Sam et Dean en Californie, près d'un entrepôt désaffecté.)

DEAN : Où est-ce qu'on est ?

CASTIEL : A Van Huys, en Californie.

DEAN : Et elle est où la pièce magique ?

CASTIEL : Là dedans.

DEAN : La pièce magique est dans une usine de pots d'échappement désaffectée à Van Huys, en Californie ?

CASTIEL : Où croyais-tu qu'elle était ?

DEAN : Ben j'en sais rien. Sur Jupiter. Un champs de coquelicots, mais pas... à Van Huys.

SAM : Tu veux bien me répéter pourquoi tu peux pas juste chopper Adam et te téléporter ?

CASTIEL : Parce qu'il y a au moins cinq anges à l'intérieur.

DEAN : Mais toi t'es super rapide.

CASTIEL : Ils le sont plus que moi. (Il enlève sa cravate.) Je me charge de me débarasser d'eux. Vous deux vous sauvez votre frère. C'est notre seule et unique chance.

DEAN : Attend, tu vas te colleter avec cinq anges ?

CASTIEL : Ouais.

DEAN : Euh c'est carrément du suicide !

CASTIEL : Peut-être bien. Mais ça m'évitera au moins de te voir échouer. Désolé Dean. Je crains de ne pas partager la foi que Sam a en toi.

(Il sort un cutter de sa poche.)

SAM : T'as l'intention de faire quoi avec ça ?

(Castiel entre dans l'entrepôt. Il se débarasse d'abord d'un premier ange. Puis, quelques secondes plus tard, il se fait encercler par les quatre autres.)

CASTIEL : Vous attendez quoi pour attaquer ? Amenez-vous.

( Tandis que les anges approchent, il ouvre sa chemise et laisse son torse entaillé par un sceau énochien apparaître. Lorsque les anges se trouvent assez près, il appuie sur le sceau et ils disparaissent tous. Une fois le calme revenu, Dean entre à son tour, avance prudemment, et pénètre dans la cabine abritant la pièce luxueuse. Il y trouve Adam, affalé sur le sol, et coure vers lui.)

DEAN : Alors ça va ?

ADAM : Non...

DEAN : Viens.

ADAM : T'es venu me chercher...

DEAN : Comme tu vois. C'est ça la famille.

(Il aide Adam à se relever.)

ADAM : Dean, ils t'ont tendu un piège.

DEAN : Je m'en doutais un peu.

(Zachariah apparaît.)

ZACH : Dean, voyons. Tu croyais vraiment que ce serait si facile ?

DEAN : Et toi ? (Sam arrive par derrière, prêt à poignarder Zach, mais celui-ci le sent venir et l'envoie voler à travers la pièce.) Sam !

ZACH : Tu sais quelle est la leçon que j'ai tiré de cette affaire ? La patience.

(Il fait de nouveau cracher du sang à Adam, qui retombe sur le sol.)

DEAN : Adam ! (A Zachariah.) Fous-leurs la paix espèce d'enfoiré !

ZACH : J'ai vraiment cru que j'allais me faire virer, et je t'assure que chez nous un licenciement, c'est pas une partie de plaisir. (Rit.) Mais j'aurais dû faire confiance au grand patron. Tout se déroule tel qu'il l'avait prévu. Toi, moi, tes deux frères qui vomissent leurs tripes. (Il fait cracher du sang à Sam, sous les yeux de Dean, impuissant.) Tu t'es enfin décidé. (Dean ne dit rien, regardant ses frères agoniser.) Tu sais que tu n'as pas le choix, et que tu ne l'as jamais eu !

DEAN : C'est bon ! Arrête-moi ça tout de suite.

ZACH : Et je le ferais en échange de quoi ?

DEAN : Espèce d'ordure.... Arrête, je t'en supplie. Je vais le faire.

ZACH : Tu peux répéter ? J'ai pas bien entendu.

DEAN : Je vais le faire. Je vais dire "oui".

SAM : Dean, non....

DEAN : (n'écoute pas.) T'as bien compris. Dis à Saint-Michel de venir, qu'on en finisse !

ZACH : Qu'est-ce qui m'assure que tu dis vrai ?

DEAN : Est-ce que j'ai l'air de mentir ?

(Zach se retourne, souriant, et commence à prononcer l'incantation pour invoquer Michael. Dean regarde son frère, agonisant, qui le supplie du regard de faire marche arrière.)

SAM : Ne fais pas ça....

ZACH : Il approche.

(Tandis qu'il regarde son frère, Dean a un déclic. Il sourie, et lui fait un clin d'oeil.)

DEAN : Evidemment j'aurais une ou deux conditions.

ZACH : Quoi ?

DEAN : Y'a quelques personnes à qui tu dois me promettre qu'il n'arrivera rien avant que je ne dise "oui".

ZACH : D'accord, fais-moi une liste.

DEAN : Mais surtout.... Saint-Michel ne peut pas m'avoir tant qu'il ne t'aura pas désintégré.

ZACH : Qu'est-ce que tu racontes ?

DEAN : J'ai dis... Qu'avant que Saint-Michel puisse se balader dans mon slip et mes chaussettes, il va falloir qu'il te transforme en un joli tas de cendres.

ZACH : (rit.) Tu crois vraiment qu'il va accepter ça ?

DEAN : Qui a le plus d'importance à ses yeux ? Toi ? Ou moi ?

(Zachariah attrape Dean par le col.)

ZACH : Ecoute-moi bien. Tu n'es rien de plus qu'une vulgaire punaise, que je n'ai qu'à écraser d'un revers de la main. Je vais te livrer à Saint-Michel, tu sais ce que ça va faire de moi ?

DEAN : Un élément superflu.

ZACH : (rit.) Saint-Michel ne va pas me tuer.

DEAN : Peut-être pas. Mais moi si ! (Il sort une épée d'archange et transperce le cou de Zachariah, qui meurt. Mais Michael arrive, et un son strident commence à se faire entendre tandis que son arrivée est imminente. Dean relève Adam.) Tu peux te lever ?

ADAM : Ouais.

DEAN : Alors viens ! (Dean coure vers Sam, le relève et l'aide à marcher jusqu'à la sortie. Il se tourne furtivement vers Adam.) Dépêche-toi !

(Adam s'appprête à sortir, mais la porte se referme. Il tambourine sur la porte et crit.)

ADAM : Non ! Non ! Dean ! Aide-moi ! (Dean, à l'extérieur, pose Sam sur le sol et accoure vers la porte.) La porte veut pas s'ouvrir ! (Dean tente d'ouvrir la porte, mais elle est brûlante.) Dean au secours ! Dean !

DEAN : T'inquiètes pas on va te sortir de là ! Ne panique surtout pas ! Adam ! Tu m'entends ? (Adam se retourne vers la lumière. Puis de l'extérieur, le silence revient et Dean et Sam voient la lumière s'éteindre.) Adam ?

(Dean ouvre, mais la cabine n'est plus qu'une pièce délabrée, et Adam a disparu. Ecran noir. Les deux frères retournent chez Bobby. Sur la route.)

SAM : Tu crois qu'Adam va bien ?

DEAN : J'en doute. Pareil pour Castiel. Mais on les retrouvera.

SAM : Alors ?

DEAN : Alors quoi ?

SAM : J'ai vu ton regard tout à l'heure. Je sais que tu crevais d'envie de leur dire "oui". Je peux savoir ce qui t'as fais changer d'avis, hein ?

DEAN : Sérieusement ? Tu vas trouver ça dingue. Le monde est en train de s'écrouler. Le Jugement Dernier va nous tomber dessus. Et quand je t'ai vu allongé par terre, je me suis dit, "c'est cet espèce de crétin qui m'a forcé à venir ici. Je vais pas le décevoir.".

SAM : Ca a pas été le cas. T'as bien failli ! Mais tu l'as pas fais.

DEAN : Je te dois des excuses.

SAM : Nan, tu me dois rien du tout.

DEAN : Attend. Laisse-moi finir. Je ne sais pas si c'est parce que j'étais le grand frère mais.... Tu m'as toujours fais l'impression d'être euh, un petit morveux que je devais faire en sorte de protéger et de surveiller coûte que coûte. On sait très bien tout les deux, que c'est plus le cas. Je me dis que si t'es assez mûr pour avoir confiance en moi.... je devrais être capable de te rendre la pareille. On emmerde le destin. J'en ai ma claque. On devrait arrêter de fuir et leur montrer de quel bois on se chauffe.

SAM : (sourit.) Ca me convient.

(La caméra zoome sur le visage de Dean, conscient que la route sera encore longue, mais déterminé.)


GENERIQUE

FIN DE L'EPISODE.

 

Ecrit par deanlove35.

THEN


INT. BAR – DAY

ZACHARIAH
I was on the fast track once. Employee of the month, every month, forever. And then they assigned me you. I can’t close a deal on a couple of pathetic flannel-wearing maggots? Everybody’s laughing at me.

DEAN
We’re John Winchester’s sons.

ADAM
I’ve got brothers?

DEAN
Adam doesn’t have to be cursed.

SAM
He’s a Winchester. He’s already cursed.

SAM
You’re not Adam. You’ve never been Adam. You’re a ghoul!

JOSHUA
You can’t kill the devil. You’re losing faith. In yourself. Your brother. God was your last hope.

SAM
Are you gonna do something stupid?

DEAN
Like what?

SAM
Like Michael stupid.

LISA
Whatever you’re thinking of doing, don’t do it.

DEAN
I have to.

NOW

INT. BAR - NIGHT

STUART
Let me guess. Pink-slipped?

ZACHARIAH
That obvious, huh?

STUART
Hmm. It takes one to know one.

STUART
“Outsourcing.” What was your crime against humanity?

ZACHARIAH
Deal of the millennium. Couldn’t even get the one simple ‘yes’ I needed. Got to nail that bottom line, right?

STUART
I hear that.

ZACHARIAH
That’s all they care about upstairs, ain’t it? Results, results, results. They don’t know. They’re not down on the ground, in the mud, nose to nose with all you pig-filthy humans, am I right?

STUART
Absolute—filthy what?

ZACHARIAH
I mean, what ever happened to personal loyalty? How long have I worked for these guys? Five millennia? Six?

STUART
Seems like it, don’t it?

ZACHARIAH
God–damned straight, it does.

ZACHARIAH
Two more.

ZACHARIAH
Zack.

STUART
Stuart.

ZACHARIAH
What are you going to do next, Stuart?

STUART
Hell, I don’t know. Maybe something to do with the Internet.

ZACHARIAH
Yeah?

STUART
Whoa. Earthquake?

ZACHARIAH
No. My boss.

The bar shakes, bottles start to fall over, glass shatters, and there is the ear-piercing sound of an angel’s true voice.

ZACHARIAH
Go ahead! Get it over with. I’m ready.

STUART and THE BARKEEPER scream as their eyes are burned out and they die.

ZACHARIAH
Wait, what? Yes! Anything, of course! Just—just put me back in. You won’t regret it.

ZACHARIAH
Thank you! Thank you!

The noise fades, the blinding white light diminishes, and ZACHARIAH drains his glass.

ZACHARIAH
Ah. Back in business, boys! *singing* Oh when the Saints go marching in, oh when the Saints…

SUPERNATURAL


Act One




INT. MOTEL – NIGHT

DEAN packs away his belongings in a box, including his leather jacket, his keys, his gun, and a letter. He marks the box for ROBERT SINGER after he tapes it shut.

SAM
Sending someone a candy-gram?

DEAN
How’d you find me?

SAM
You’re going to kill yourself, right? It’s not too hard to figure out the stops on the Farewell Tour. How’s Lisa doing, anyways?

DEAN
I’m not going to kill myself.

SAM
No? So Michael’s not about to make you his Muppet? What the hell, man? This is how it ends? You just…walk out?

DEAN
Yeah, I guess.

SAM
How could you do that?

DEAN
How could I? All you’ve ever done is run away.

SAM
And I was wrong. Every single time I did.

SAM
Just…please. Not now. Bobby is working on something.

DEAN
Oh, really? What?

SAM doesn’t answer.

DEAN
You got nothing and you know it.

SAM
You know I have to stop you.

DEAN
Yeah, well, you can try. Just remember: You’re not all hopped up on demon blood this time.

SAM
Yeah, I know. But I brought help.

DEAN turns around to find CASTIEL standing behind him. CASTIEL touches his fingers to DEAN’s forehead, knocking him out.

INT. BOBBY’S STUDY – DAY

DEAN
Yeah, no, this is good. Really. You know, eight months of turned pages and screwed pooches but tonight, tonight’s when the magic happens.

BOBBY
You ain’t helpin’.

DEAN
Yeah, well, why don’t you let me get out of your hair, then?

BOBBY
What the hell happened to you?

DEAN
Reality happened. Nuclear’s the only option we have left. Michael can ice the devil, save a boatload of people.

BOBBY
But not all of them. We gotta think of something else.

DEAN
Yeah, well, that’s easy for you to say. But if Lucifer burns this mother down, and I coulda done something about it, guess what? That’s on me.

BOBBY
You can’t give up, son.

DEAN
You’re not my father. And you ain’t in my shoes.

BOBBY pulls out a gun out of his desk and sets it on the table. He takes a bullet out of his pocket and looks at it.

DEAN
What is that?

BOBBY
That’s the round that I mean to put through my skull.

BOBBY sets the bullet down on his desk in front of him.

BOBBY
Every morning, I look at it. I think, “Maybe today’s the day I flip the lights out.” But I don’t do it. I never do it. You know why? Because I promised you I wouldn’t give up!

CASTIEL grasps his head and hunches over in pain.

SAM
Cas, you okay?

CASTIEL
No.

SAM
What’s wrong?

CASTIEL
Something’s happening.

DEAN
Where?

CASTIEL disappears. Wind throws papers around the room.

EXT. WOODS – DAY

CASTIEL looks around, begins walking towards a clearing in fallen trees. The ground is pulsing like it’s alive. CASTIEL reaches to touch it, but is attacked from behind.

CASTIEL stakes his two assailants and goes back to that area of ground. A hand reaches up, and CASTIEL pulls out the body of ADAM MILLIGAN.

INT. BOBBY’S KITCHEN – DAY

DEAN
I’m gonna get a beer, do you mind?

SAM moves out of the way of the fridge.

INT. BOBBY’S STUDY – DAY

Wind blows papers and CASTIEL appears with ADAM’s body.

CASTIEL
Help.

BOBBY
Boys!

CASTIEL lays ADAM down on the cot.

BOBBY
Who is it?

SAM
That’s our brother.


Act Two




INT. BOBBY’S STUDY – DAY

BOBBY
Wait a minute. Your brother? Adam?

DEAN
Cas, what the hell?

CASTIEL
Angels.

SAM
Angels? Why?

CASTIEL
I know one thing for sure. We need to hide him now.

CASTIEL puts his hand to ADAM's chest and brands the Enochian symbols on his ribs to hide him from angels. ADAM wakes up.

ADAM
Where am I?

SAM
It's okay. Just relax, you're safe.

ADAM
Who the hell are you?

DEAN
You're going to find this a little...a lot crazy, but we're actually your brothers.

SAM
It's the truth. John Winchester was our father, too. See, I'm Sam--

ADAM
Yeah, and I'm sure that's Dean. I know who you are.

SAM
How?

ADAM
They warned me about you.

DEAN
Who did?

ADAM
The angels. Now where the hell is Zachariah?

DEAN
So why don't you just tell us everything? Start from the beginning.

ADAM
Well, I was dead and in Heaven. 'Cept it—it uh, kinda looked like my prom and I was making out with this girl, her name was Kristin McGee--

DEAN
Yeah, that sounds like heaven. Did you get to third base?

SAM
Just uh, just keep going.

ADAM
Well, these…these angels, they popped out of nowhere, and they tell me that I—I'm chosen.

SAM
For what?

ADAM
To save the world.

DEAN
How you gonna do that?

ADAM
Oh, me and some archangel are going to kill the devil.

DEAN
What archangel?

ADAM
Michael. I'm his uh, sword or vessel or something, I don't know.

DEAN
Well, that's insane.

CASTIEL
Not necessarily.

DEAN
How do you mean?

CASTIEL
Maybe they're moving on from you, Dean.

DEAN
Well that doesn't make sense.

CASTIEL
He is John Winchester's bloodline, Sam's brother. It's not perfect, but it's possible.

DEAN
Well you gotta be kidding me.

SAM
Why would they do this?

CASTIEL
Maybe they're desperate. Maybe they wrongly assumed Dean would be brave enough to withstand them.

DEAN
Alright, you know what? Blow me, Cas.

SAM
Look, no way. After everything that's happened? All that crap about destiny? Suddenly the angels have a Plan B? Does that smell right to anybody?

ADAM
You know this has been a really moving family reunion, but uh, I got a thing, so—

SAM
Whoa, whoa, whoa, whoa, no, no, no. Sit down. Just listen, okay? Please.

ADAM
It's unbelievable.

SAM
Now, Adam…the angels are lying to you. They're full of crap.

ADAM
Yeah, I don't think so.

SAM
Really. Why not?

ADAM
Um, 'cause they're angels.

SAM
They tell you they were gonna roast half the planet?

ADAM
They said the fight might get pretty hairy, but it is the devil, right? So we got to stop him.

SAM
Yeah, but there's another way.

ADAM
Great. What is it?

DEAN
We're working on "the power of love.”

ADAM
How's that going?

DEAN
Mmm. Not good.

SAM
Look, Adam…You don't know me from a hole in the wall, I know. But I'm begging you. Please, just trust me. Give me some time.

ADAM
Give me one good reason.

SAM
Because we're blood.

ADAM
You've got no right to say that to me.

BOBBY
You're still John's boy.

ADAM
No, John Winchester was some guy who took me to a baseball game once a year. I don't have a dad. So we may be blood, but we are not family. My mom is my family. And if I do my job, I get to see her again. So no offense, but she's the one I give a rat's ass about, not you.

SAM
Fair enough. But if you have one good memory of dad, just one, then you'll give us a little more time. Please.

ADAM is playing with a half-eaten sandwich. He sees BOBBY turn around in his chair, and looks at the door in the kitchen to escape.

SAM
Going somewhere?

ADAM
Out for a...beer.

SAM
Great. We got beer. Have a seat.

ADAM
Great. You know, you pitched this whole dewy-eyed bromance thing, but the truth is, I'm on lockdown, aren't I?

SAM
Adam, you may not believe it, but dad was trying to protect you. Keeping you from all of this.

ADAM
Yeah well, I guess the monster that ate me didn't get that memo.

SAM
You remember that?

ADAM
Oh yeah.

SAM
Still, trust me. The one thing worse than seeing dad once a year was seeing him all year.

ADAM
Do you know how full of crap you are?

SAM
What?

ADAM
Really. You see, it was me and it was my mom. That's it. She worked the graveyard shift at the hospital. I cooked my own dinners. I put myself to bed. So you can say whatever you want about our dad, but the truth is, I would have taken anything.

SAM nods his head a little.

ADAM
Alright?

SAM
Look, if we had known we had a brother—

ADAM
Well, you didn’t, so…

SAM
—We would have found you.

ADAM scoffs and shakes his head.

SAM
Look, I can't change the past. I wish I could. But from here on out—

ADAM
What? We gonna hop in the family truckster? Pop on down to Wally World?

SAM
Tell you one thing, with an attitude like that, you would have fit right in around here.

INT. BOBBY'S PANIC ROOM - DAY

DEAN
Well, Cas, not for nothing, but the last person who looked at me like that…I got laid.

SAM
Uh, why don't you, uh, go keep an eye on Adam?

DEAN
Is this really necessary?

SAM
Well, I mean, we got our hands full, Dean... A house full of flight risks.

DEAN
I’m not letting him do it.

SAM
Who, Adam? No, I'm... I'm not, either.

DEAN
No, you're not getting me.

SAM
Oh, no, no, I "get" you perfectly. But I'm not letting you do it, either.

DEAN
That kid's not taking a bullet for me.

SAM
Dean…

DEAN
I’m serious. I mean, think about how many people we've gotten killed, Sam. Mom, Dad, Jess, Jo, Ellen. Should I keep going?

SAM
It’s not like we pulled the trigger.

DEAN
We might as well have. I’m tired, man. I’m tired of fighting who I'm supposed to be.

SAM
Well, do you think maybe you could take a half a second and stop trying to sacrifice yourself for a change? Maybe we could actually stick together?

DEAN
I don’t think so.

SAM
Why not? Dean, seriously. Tell me. I—I want to know.

DEAN
I just…I—I don’t believe.

SAM
In what?

DEAN
In you. I mean, I don’t. I don’t know whether it’s gonna be demon blood or some other demon chick or what, but…I do know they're gonna find a way to turn you.

SAM
So you’re saying I’m not strong enough.

DEAN
You’re angry, you’re self-righteous. Lucifer's gonna wear you to the prom, man. It's just a matter of time.

SAM
Don't say that to me. Not you...of all people.

DEAN
I don’t want to. But it’s the truth. And when Satan takes you over, there's got to be somebody there to fight him, and it ain't gonna be that kid. So, it's got to be me.

INT. BOBBY’S STUDY – DAY

BOBBY
How’s he doing?

SAM shrugs and scoffs.

BOBBY
How you doing?

SAM nods slightly.

INT. BOBBY’S BASEMENT – DAY

CASTIEL goes downstairs to check on DEAN. He hears a crash and goes to the panic room door.

CASTIEL
Dean? Dean?

DEAN
Cas.

DEAN has an angel banishing sigil drawn on the inside of a cabinet. He presses his hand to it, sending CASTIEL away screaming. DEAN escapes.


Act Three




INT. BOBBY’S STUDY – DAY

BOBBY
Where’s Cas?

SAM
Blown to Oz.

SAM
Look, I’ll get Dean. He couldn’t have gone too far. Just watch Adam.

BOBBY
How? You may have noticed, he’s got a slight height advantage.

SAM
Then cuff him to your chair. I don’t know. Just watch him.

EXT. PARK – DAY (IN ADAM’S DREAM)

ADAM is sitting on a park bench, looking out at the playground when ZACHARIAH appears sitting next to him.

ZACHARIAH
You’re mom’s not coming, you know. This is the park where your mom took you on her day off, right? She’s not coming. Not yet. But she will…soon.

ADAM
You’re Zachariah, right?

ZACHARIAH
I am. You weren’t where you were supposed to be, kid.

ADAM
Yeah, I know.

ZACHARIAH
Can't quite zero in on you, either. So, let me take a wild guess. You're with Sam and Dean?

ADAM
Yeah.

ZACHARIAH
Didn’t we tell you about them?

ADAM nods.

ZACHARIAH
So you know you can’t trust them, right? You know Sam and Dean Winchester are psychotically, irrationally, erotically codependent on each other, right?

ADAM
I don’t know. They said a few things about you.

ZACHARIAH
Really? Trust me, kid, when the heat gets hot, they're not gonna give a flying crap about you. Hell, they'd rather save each other's sweet bacon than save the planet. They're not your family. Understand? Now...you want to see your mom again or not?

INT. BOBBY’S STUDY – NIGHT

ADAM jolts awake from his dream.

EXT. STREET - NIGHT

PREACHER
The end is nigh! The apocalypse is upon us! The angels talk to me, and they asked me to talk to you! The apocalypse—

DEAN
Hey! I’m Dean Winchester. Do you know who I am?

PREACHER
Dear God.

DEAN
I’ll take that as a yes. Listen, I need you to pray to your angel buddies and let them know that I’m here.

The PREACHER falls to his knees in prayer.

PREACHER
Our father, who art in Heaven, hallowed be thy name—

CASTIEL
You pray too loud.

CASTIEL touches the PREACHER and he falls to the ground, unconscious. He drags DEAN into the nearby alley and beats him up.

DEAN
What, are you crazy?

CASTIEL
I rebelled for this?! So that you could surrender to them?

DEAN
Cas! Please!

CASTIEL
I gave everything for you. And this is what you give to me.

DEAN
Do it. Just do it!

CASTIEL unclenches his fist and touches DEAN’s shoulder, knocking him out.

INT. BOBBY’S STUDY – NIGHT

SAM
Bobby, what do you mean, “Adam is gone?”

BOBBY
Should I say it in Spanish?

SAM
He’s gone how? What the hell, Bobby?!

BOBBY
Watch your tone, boy. He was right in front of me, and he disappeared into thin air.

CASTIEL appears carrying a bloody and battered DEAN.

CASTIEL
Because the angels took him.

SAM
What the hell happened to him?

CASTIEL
Me.

BOBBY
What do you mean, the angels took Adam? You branded his ribs, didn’t you?

CASTIEL
Yes. Adam must have tipped them.

BOBBY
How?

CASTIEL
I don’t know. Maybe in a dream.

SAM
Well, where would they have taken him?

INT. ANGEL GREEN ROOM – NIGHT

There is a table with beer and burgers piled high. ADAM grabs a burger and digs in.

ZACHARIAH
I see you and your brother share the same refined palate.

ADAM
Ah. So, uh… We ready?

ZACHARIAH
For what?

ADAM
What do you mean, for what? For Michael.

ZACHARIAH
Oh. Right. About that…Look, this is never easy, but I’m afraid…we’ve had to terminate your position at this time.

ADAM
Excuse me?

ZACHARIAH
Hey, don’t get me wrong. You’ve been a hell of a sport, really. Good stuff. But the thing is, you’re not so much the “chosen one” as you are…a clammy scrap of bait.

ADAM
No…but what about the stuff that you said? I’m supposed to fight the devil.

ZACHARIAH
Mmm, not so much. Hey, if it’s any consolation, you happen to be the illegitimate half-brother of the guy we do care about. That’s not bad, is it?

ADAM
So you lied…about everything.

ZACHARIAH
We didn’t lie. We just avoided certain truths to manipulate you.

ADAM
Oh, you son of a bitch.

ZACHARIAH
Hey, how do you think I feel? I’m the one that’s got to put up with that dumb, slack-jawed look on your face. Kid, we didn’t have a choice. The Winchesters got one blind spot, and it’s family. See, Sam and Dean, they’re gonna put aside their differences and they're gonna come get you, and that is gonna put Dean right…here…Right where I need him. This is the night, kid! Our night. Michael’s seen it. The tumblers finally click into place, and it’s all because of you. And me. But who’s keeping score?

ADAM
Yeah, I’m not gonna let you do this.

ZACHARIAH
Cool your jets, corky. Sit down. We’re doing it together. Plus, you still get your severance. You still get to see your mom, okay?

ADAM
Why should I believe you?

ZACHARIAH
You know what? I keep hearing this.

ZACHARIAH makes his hand do a talking motion.

ZACHARIAH
But what I want to be hearing is this.

ZACHARIAH closes his hand-mouth and causes ADAM to fall on the table, spitting up blood.

ZACHARIAH
Yeah. That’s better.

INT. BOBBY’S PANIC ROOM - NIGHT

DEAN is handcuffed to a cot.

SAM
How you feeling?

DEAN
Word to the wise: don’t piss off the nerd angels. So how’s it going?

SAM
Adam’s gone. The angels have him.

DEAN
Where?

SAM
The room where they took you.

DEAN
You sure?

SAM
Cas did a re-con.

DEAN
And?

SAM
And the place is crawling with mooks…Pretty much a no-shot-in-hell, hail-Mary kind of thing.

DEAN
Ah, so the usual. What are you going to do?

SAM
For starters…I’m bringing you with.

DEAN
Excuse me?

SAM unlocks DEAN’s handcuffs, releasing him.

SAM
There are too many of them. We can’t do it alone. And uh, you’re pretty much the only game in town.

DEAN
Isn’t that a bad idea?

SAM
Cas and Bobby think so. I’m not so sure.

DEAN
Well, they’re right. Because either it’s a trap to get me there to make me say yes, or it’s not a trap and I’m gonna say yes anyway. And I will. I’ll do it. Fair warning.

SAM
No, you won’t. When push shoves, you’ll make the right call.

DEAN
You know, if tables were turned…I’d let you rot in here. Hell, I have let you rot in here.

SAM
Yeah, well…I guess I’m not that smart.

DEAN
I—I don’t get it. Sam, why are you doing this?

SAM
Because… you’re still my big brother.


Act Four


EXT. OUTSIDE AN ABANDONED WAREHOUSE– DAY

DEAN
Where the hell are we?

CASTIEL
Van Nuys, California.

DEAN
Where’s the beautiful room?

CASTIEL
In there.

DEAN
The beautiful room is in an abandoned muffler factory in Van Nuys, California?

CASTIEL
Where’d you think it was?

DEAN
I—I don’t know. Jupiter? A blade of grass? Not Van Nuys.

SAM
Tell me again why you don’t just grab Adam and shazam the hell out of there.

CASTIEL
Because there are at least five angels in there.

DEAN
So? You’re fast.

CASTIEL
They’re faster.

CASTIEL takes off his tie and wraps it around his palm.

CASTIEL
I’ll clear them out. You two grab the boy. This is our only chance.

DEAN
Whoa, wait. You’re gonna take on five angels?

CASTIEL
Yes.

DEAN
Isn’t that suicide?

CASTIEL
Maybe it is. But then I won’t have to watch you fail. I’m sorry, Dean. I don’t have the same faith in you that Sam does.

CASTIEL pulls a box cutter out of his trench-coat pocket.

SAM
What the hell are you gonna do with that?

INT. WAREHOUSE – DAY

CASTIEL walks into the warehouse and the door closes behind him. He walks towards a room and is attacked from behind by an angels. He kills one, drops his sword, and taunts the rest.

CASTIEL
What are you waiting for? Come on.

As the angels close in on CASTIEL, he rips open his shirt showing an angel banishing sigil carved onto his chest. He presses his palm into it, sending all the angels, including himself, away.

EXT. WAREHOUSE - DAY

DEAN and SAM enter the warehouse through the same door CASTIEL did. DEAN finds the one slain angel and goes into the room.

INT. ANGEL GREEN ROOM - DAY

DEAN sees ADAM on the floor against the opposite wall. He hurries to his side to help him leave.

DEAN
Adam, hey. Hey.

ADAM
You came for me.

DEAN
Yeah, well, you’re family.

ADAM
Dean, it’s a trap.

DEAN
I figured.

ZACHARIAH
Dean, please. Did you really think it would be that easy?

DEAN
Did you?

SAM comes at ZACHARIAH from behind with an angel-killing sword. ZACHARIAH knocks it out of his hand and throws SAM against a screen.

DEAN
Sam!

ZACHARIAH
You know what I’ve learned from this experience, Dean? Patience.

ZACHARIAH waves his hand and ADAM falls to the floor, coughing up blood.

DEAN
Adam? Let him go, you son of a bitch.

ZACHARIAH
I mean, I thought I was downsized for sure. And for us, a firing...pretty damn literal. But I should have trusted the boss man. It's all playing out like he said...You, me, your hemorrhaging brothers.

ZACHARIAH turns his fist in SAM’s direction, causing him to cough up blood like ADAM.

ZACHARIAH
You're finally ready, right?

DEAN looks from ZACHARIAH to SAM and ADAM who are lying on the floor, still coughing up blood.

ZACHARIAH
You know there's no other choice. There’s never been a choice.

DEAN
Stop it. Stop it right now!

ZACHARIAH
In exchange for what?

DEAN
Damn it, Zachariah. Stop it, please. I’ll do it.

ZACHARIAH
I’m sorry. What was that?

DEAN
Okay, yes. The answer is yes.

SAM
Dean!

DEAN
Do you hear me? Call Michael down, you bastard!

ZACHARIAH
How do I know you’re not lying?

DEAN
Do I look like I’m lying?

ZACHARIAH turns and speaks in Enochian, summoning the archangel MICHAEL.

ZACHARIAH
Zodiredo…noco…aberamage…nazodpesade… He’s coming.

SAM gives DEAN a questioning look. DEAN winks at SAM.

DEAN
Of course, I have a few conditions.

ZACHARIAH
What?

DEAN
The few people whose safety you have to guarantee before I say yes.

ZACHARIAH
Sure, fine. Make a list.

DEAN
But most of all…Michael can’t have me until he disintegrates you.

ZACHARIAH
What did you say?

DEAN
I said…before Michael gets one piece of this sweet ass…he has to turn you into a piece of charcoal.

ZACHARIAH
You really think Michael’s gonna go for that?

DEAN
Who’s more important to him now? You…or me?

ZACHARIAH
You listen to me. You are nothing but a maggot inside a worm’s ass. Do you know who I am…after I deliver you to Michael?

DEAN
Expendable.

ZACHARIAH
Michael’s not gonna kill me.

DEAN
Maybe not. But I am.

DEAN stabs an angel-killing sword into ZACHARIAH’s head through his chin. DEAN falls to the ground. White light and the ear-piercing noise indicate MICHAEL is coming.

DEAN
Can you walk?

ADAM
Yeah.

DEAN
Okay, come on.

DEAN helps ADAM up and runs over to SAM.

DEAN
Come on, move it!

The green room’s door slams shut behind SAM and DEAN, leaving ADAM locked inside.

ADAM
No! Dean! Help! It won’t open!

DEAN leaves SAM and attempts to open the green room’s door from the outside. He is burned when he touches the knob.

ADAM
Dean, help! Dean!

DEAN
Hold on! We’ll get you out. Just hold on. Adam! Can you hear me?!

The green room is filled with white light. Outside, it fades, and Dean can touch the door. He opens it to find it an abandoned office.

DEAN
Adam?

EXT. IMPALA, HIGHWAY - NIGHT

SAM
You think Adam’s okay?

DEAN
Doubt it. Cas either. But we’ll get ‘em.

SAM
So.

DEAN
“So” what?

SAM
I saw your eyes. You were totally rockin’ the “yes” back there. So, what changed your mind?

DEAN
Honestly? The damnedest thing. I mean, the world’s ending. The walls are coming down on us, and I look over to you and all I can think about is, “this stupid son of a bitch brought me here.” I just didn’t want to let you down.

SAM
You didn’t. You almost did. But you didn’t.

DEAN
I owe you an apology.

SAM
No, man. No, you don't.

DEAN
Just...let me say this. I don't know if it's being a big brother or what, but to me, you've always been this snot-nosed kid that I've had to keep on the straight and narrow. I think we both know that that's not you anymore. I mean, hell, if you're grown-up enough to find faith in me…the least I can do is return the favor. So screw destiny, right in the face. I say we take the fight to them, and do it our way.

SAM
Sounds good.

END EPISODE.

 

Source : SuperWiki.

Kikavu ?

Au total, 114 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

CassieAuro 
29.06.2018 vers 11h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Ali3nBrain 
14.06.2018 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 21:56

Le Roadhouse 28
Hier à 17:06

Staff
05.01.2019

Meg Masters
Hier à 23:17

Katie Cassidy
Hier à 23:14

Partie Personnages
Hier à 21:43

Jessica Moore
Hier à 21:19

DJ Qualls
Hier à 21:09

Felicia Day
Hier à 21:05

Kevin McNally
Hier à 21:00

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Vendredi 25 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
Des épisodes 14.12 Prophet and Loss et 14.13 Lebanon (le 300e épisode) ainsi que la promo du...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Qu'avez-vous pensez de l'épisode de reprise, le 14.10 "Nihilism" ? Venez voter puis n'hésitez pas à...

Ce soir c'est le retour de Supernatural

Ce soir c'est le retour de Supernatural
Et pour vous permettre d'attendre voici la nouvelle promo de l'épisode 14x10 "Nihilism" dans notre...

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qu'avez-vous pensé de l'épisode de reprise "Nihilism" ? N'hésitez pas à venir commenter dans le topic S14

Total : 8 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Aujourd'hui à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Aujourd'hui à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site