VOTE | 646 fans

#504 : Apocalypse 2014

 

Réalisé par:Steve Boyum
Ecrit par:Ben Eldund

DEUX DEAN WINCHESTER?- Sam dit à Dean qu'il veut le rejoindre dans la bataille pour l'Apocalypse mais Dean lui dit que leur situation est meilleure sans lui.
Plus tard, Dean se réveille 5 ans dans le futur dans une ville abandonnée et est attaqué par les gens qui ont été infecté du virus démoniaque qui les transforme en zombie. Zachariah( Kurt Fuller) apparaît à Dean et lui dit que c'est le résultat de la bataille des anges contre Lucifer. Dean rencontre le futur Dean qui lui dit que le virus démoniaque est l'arme finale de Lucifer pour détruire l'humanité.

>>Photos promo<<

Popularité


4.75 - 8 votes

Titre VO
The End

Titre VF
Apocalypse 2014

Première diffusion
01.10.2009

Première diffusion en France
30.11.2010

Vidéos

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Résumé des épisodes précédents.

L'épisode commence quand Dean se gare à côté du Century Hotel, Kansas City. En descendant, il se fait accoster par un Témoin de Jéhovah qui lui demande s'il pense aux plans que Dieu lui a réservé. "Beaucoup trop", répond Dean. Dans sa chambre, Dean est en pleine conversation téléphonique avec Castiel, qui a bien du mal à se faire à l'appareil. Ils discutent du Colt. Castiel aurait retrouvé sa trace. Dean pense que si les démons l'ont en leur possession, ils l'ont déjà détruit. Mais ce n'est pas ce que Castiel a entendu. Il pense que c'est la meilleure chance qu'ils ont de vaincre Lucifer. Dean acquiesce, et indique alors à Castiel où il se trouve. Castiel s'apprête à venir, mais Dean tient d'abord à se reposer.

Dans la nuit, Dean reçoit un coup de fil. Il pense d'abord à Castiel, mais 'est en fait Sam qui lui répond. Sam apprend à son frère qu'il est le réceptacle de Lucifer. Le jeune Winchester est surpris devant le manque de réaction de son grand frère, et souhaite revenir auprès de lui.  Mais Dean pense qu'ils sont plus forts et résistants s'ils restent éloignés l'un de l'autre. Il raccroche, sans prendre la peine d'écouter Sam. Le lendemain, Dean se réveille dans une chambre en très mauvais état. Lorsqu'il regarde par la fenêtre, il découvre un décor apocalyptique. La ville est déserte et en ruine.

*****************************SUPERNATURAL***********************

Dean sort explorer les environs. Il entend un bruit dans une rue, et y découvre une petite fille, accroupie, le visage caché par ses longs cheveux noirs. Il s'approche d'elle, lui demande s'il est blessée, mais devant le silence de la petite, il s'accroupit à ses côtés. Il remarque alors qu'elle crache du sang. Dean n'a pas le temps de réagir que déjà, la gamine a saisi un morceau de verre et a coupé le bras de Dean. Rapidement, il l'assomme d'un coup de poing. Un peu plus loin, il découvre un grand tag rouge sur un mur, un seul mot, "CROATOAN". Des personnes infectées arrivent et prennent Dean en chasse. Ce dernier se retrouve dans une impasse, mais à ce moment, des militaires perchés sur un char débarquent et mitraillent tout le monde. Dean parvient de justesse à se cacher.

Dean arrive à passer un grillage. A l'extérieur, il découvre un panneau indiquant une zone de quarantaine, avec une date, le 1er août 2014. Dean trouve une vieille voiture et la fait démarrer. Sur la route, il tente de capter un réseau, mais rien, pas même de signal radio. Zachariah apparaît alors. C'est lui qui a envoyé Dean dans le futur. Il lit un journal, on y apprend que Sarah Palin est devenue présidente, et que le sport, ainsi que tout rassemblement, a été interdit. Zach explique à Dean qu'il a été forcé d'utiliser un informateur humain pour le trouver. Cet informateur était le Témoin de Jéhovah. Dean demande à être ramené, mais Zachariah lui dit qu'il restera 3 jours dans le futur, le temps de saisir l'ampleur des conséquences de ses actes. L'ange disparaît.

Dean se rend chez Bobby, mais il n'y a plus personne. Il découvre le fauteuil de Bobby. Il prend le journal caché dans la cheminée, et y découvre une photo où figure Bobby, ainsi que Castiel. Un panneau indique qu'ils se trouvent au "Camp Chitaqua". Dean décide de s'y rendre. Arrivé au camp, il s'avance prudemment et découvre alors la Chevy du futur qui n'est plus qu'une épave. Soudain, quelqu'un le frappe. On découvre alors que ce n'est autre que le Dean du futur.

Dean 2009 se réveille menotté à un tuyau et découvre alors son futur lui, en train de s'occuper de son fusil. Dean 2014 attend des explications sur le fait qu'il est en train de parler à son clone. Dean 2009 lui explique que Zachariah l'a envoyé 5 ans dans le futur pour apparemment constater les dégâts. Dean 2014 lui parle alors du virus Croatoan, l'infection a commencé 2 ans auparavant. Dean 2009 demande alors des nouvelles de Sam. Dean 2014 lui explique que son petit frère est probablement mort à Detroit. Il n'était pas avec lui, car ça fait 5 ans qu'ils ne se sont pas parlé. Dean 2009 lui demande s'il a au moins cherché à le retrouver, mais son futur lui rétorque qu'il avait d'autres personnes à protéger. Dean 2014 doit partir en mission, et préfère laisser son passé attaché plutôt que les autres survivants le rencontrent, car il n'a pas confiance en lui-même.

Dean 2009 parvient à se détacher avec un clou. Il sort et tombe sur Chuck qui commence à lui faire détail du contenu des stocks de vivre, et lui demande comment vont-ils gérer ce qui reste. Dean ne sait quoi répondre, et soudain se fait agresser par une jeune femme, Risa. Il aurait apparemment fricotté avec une autre femme. Passé la tempête, Dean demande à Chuck si Castiel est toujours sur le camp. Chuck répond positivement, et Dean finit par entrer dans une cabane en bois. Il y trouve Castiel qui a bien changé. Celui-ci est un gourou du tantra, adepte de la fumette, et des orgies. Castiel perçoit tout de suite que Dean est un Dean qui vient du passé. Ce dernier lui confirme qu'il vient de 2009, et demande à Castiel qu'il utilise ses pouvoirs pour le ramener à son époque. Mais ce n'est manifestement pas possible. Ils n'ont pas le temps de terminer la conversation, car Dean 2014 est revenu de mission avec ses partenaires. Il leur tends bières, puis sort son flingue et abat l'un d'entre eux, sous le regard ahuri de Dean 2009, qui par la même occasion, se montre aux deux autres compagnons de son futur.

Dean 2014 entraîne Dean 2009 dans une maisonnette. Ce dernier ne comprend pas comment il a pu abattre l'un de ses amis de sang froid. Dean 2014 rétorque qu'il était infecté. Il est en colère que Dean 2009 se soit montré, et lui fait comprendre qu'étant en 2014, ce n'est pas à son passé de prendre les décisions. Ils se calment tout les deux, et Dean 2009 finit par demander à son futur quelle était sa mission. Dean 2014 sort alors de son sac le Colt. Il dit que les démons l'ont sans cesse déplacé, mais qu'après 5 ans de recherche, il avait finit par le trouver et comptait bien s'en servir pour tuer Lucifer.

Une réunion chez Dean 2014 a lieu. Castiel, Risa, et Dean 2009 sont présents. Dean 2014 leur montre le Colt, et leur explique qu'il sait où se trouve Lucifer et qu'il a l'intention d'aller le tuer dès ce soir. Il leur montre l'emplacement sur une carte. Castiel constate que c'est en plein dans une zone à risque, pleine de Crotes (infectés du Croatoan). Risa veut savoir comment il a obtenu les informations, et Dean 2014 dit qu'il a interrogé un démon proche de Lucifer. Dean 2009 découvre à cette occasion qu'il a repris la méthode de la torture pour obtenir ce qu'il voulait. Castiel part, accompagné de Risa, il se charge de rassembler les autres pour minuit. Dean 2014 souhaite que Dean 2009 participe à l'opération, et Dean 2009 veut savoir pourquoi. Dean 2014 lui dit qu'il veut qu'il voit de ses propres yeux ce qu'est devenu Sam. Celui-ci n'est pas mort, en réalité, il a dit oui à Lucifer. Et Dean 2014 se voit désormais obligé de tuer son petit frère. Il tente de convaincre son passé qu'il doit impérativement céder à Michael pour que tout ceci ne se produise jamais. Il lui explique qu'il a tenté lui-même de dire oui, mais les anges avaient déjà quitté la Terre.

La troupe est partie. Dean 2009 se trouve dans la voiture de Castiel. L'ex-ange prend alors des amphétamines. Dean lui demande alors de lui expliquer ce qui a pu lui arriver pour qu'il change à ce point. Castiel lui apprend qu'il n'est plus un ange. Il a perdu son don quand les autres anges ont quitté la planète. Depuis il se sent inutile et préfère noyer son malheur dans la drogue et le sexe.

Après avoir fait un rapide tour des environs, les missionnaires se cachent à proximité d'un bâtiment, apparemment infesté par les Crotes. Dean 2014 dit à ses compagnons qu'ils doivent foncer dans le tas, et devant l'incertitude de Risa, il rétorque que les Crotes ne les ont pas vu. Mais Dean 2009 ne semble pas convaincu et prend son futur à part. Il lui dit qu'il sait quand il ment, qu'il le connaît et demande des explications. Dean 2014 lui répond qu'il devrait y avoir des Crotes partout, mais qu'ils leur laissent le champs libre, donc c'est un piège. Dean 2009 dit que c'est du suicide de foncer dans le tas. Dean 2014 lui explique que lui et son passé vont laisser les autres foncer dans le tas, et eux vont pouvoir s'occuper de Lucifer. Dean 2009 n'est pas d'accord, lui n'aurait jamais sacrifié ses amis. C'est justement la cause de tout ce bordel selon Dean 2014. D'après lui, ils n'attendent pas qu'il leur sauve la vie, mais qu'il sauve le monde. Dean 2009 ne compte pas le laisser faire, alors Dean 2014 l'assomme. Dean 2009 se réveille peu après, et part à la recherche de son futur. Il le découvre à terre, un homme en blanc tenant son pied sur son cou. D'un geste rapide, ce dernier brise la nuque de Dean 2014. L'homme en question est Sam, possédé par Lucifer.

Dean 2009 défie Lucifer de le tuer, mais il ne semble pas qu'il en ait l'intention. Lucifer se dit désolé pour Sam, mais ça devait être lui. Dean lui demande pourquoi n'a-t-il pas détruit la planète , Lucifer lui demande pourquoi devrait-il détruire la plus belle création de Dieu ? Il raconte ensuite à Dean qu'il a été envoyé en Enfer par Michael parce qu'il aimait Dieu. Lorsque Dieu a créé les humains, il a ordonné aux anges de se prosterner devant eux, mais Lucifer n'a pas voulu. Il ne pouvait pas aimer des créatures aussi imparfaites et meurtrières. Il dit qu'il ne méritait pas une telle punition. D'après lui, ce sont les humains qui sont responsables de leur propre destruction, pourtant c'est lui qu'on blâme. Dean n'a pas l'intention de se laisser amadouer. Pour Dean, Lucifer est la même ordure qu'il chasse depuis des années, il a juste un ego surdimensionné. Lucifer lui dit qu'il n'a rien contre lui, il comprend pourquoi les anges l'ont choisi. Il s'apprête à partie, mais Dean le défie de nouveau, en lui disant qu'il le retrouvera, et le tuera. Lucifer lui répond qu'il le sait, tout comme il sait qu'il ne cédera pas à Michael, mais quoiqu'il essaie de changer, le résultat sera le même, Lucifer sera toujours le grand gagnant. Il disparaît, et Zachariah ramène alors dans le présent.

Zach dit à Dean que maintenant qu'il sait de quoi le futur sera fait, il peut changer les choses et prouver à Lucifer qu'il a tort, mais pour cela, il doit céder à Michael. Dean croit à un tour de passe-passe angélique, mais Zach lui assure que c'est ce qu'il va se passer. Dean réfléchit un court instant et finit par dire non. Il a bien appris la leçon, mais pas celle que Zach pensait lui enseigner. Zachariah le menace, mais Dean disparaît. Castiel l'a amené auprès de lui, après tout, ils avaient rendez-vous. Dean recommande alors à Castiel de ne surtout pas changer, et décide de téléphoner à Sam.

Sur un terrain boisé, près d'un pont, les frangins se retrouvent. Dean tend le couteau de Ruby à Sam, et lui dit qu'il est désolé et qu'il avait tort. Sam le remercie et veut savoir ce qui l'a fait changer d'avis, mais Dean ne s'étend pas sur le sujet. Il dit à son petit frère que peu importe ce qu'il se passera, ils resteront ensemble, et surtout, ils resteront humains.. Ils vont devoir construire leur propre avenir.

 

Ecrit par Deanlove35.

Episode 504

L’épisode démarre dans la rue, en pleine nuit à Kansas City devant le Century Hotel.

Un Témoin de Jéhovah, en costume noir distribue des feuilles pour que « les gens prennent conscience du projet que Dieu a pour eux » !

Sur l’affiche c’est marqué « God is Love » sur une croix dessinée.

A ce moment là, Dean arrive et se gare. Il se fait lui aussi accoster par ce monsieur.

Témoin de Jéhovah : Excusez-moi mon frère, avez-vous déjà pris le temps de réfléchir au projet que Dieu peut avoir pour vous ?

Dean : Je pense tout le temps à ça mon pote !

Dean entre dans l’hôtel. Une fois dans la chambre, il est au téléphone avec Castiel, qui se trouve être au bord d’une route.

Dean au téléphone : Attend, je veux être sûr d’avoir pigé d’accord ! Tu me parles du Colt ? Le Colt ?

Castiel : Ouais. C’est bien ça.

Dean : Ça n’a absolument aucun sens ! Pourquoi les démons voudraient garder un flingue qui peut les éliminer les uns après les autres ?

Castiel : Quoi ? Qu’est-ce que tu dis ? J’ai pas très bien… J’ai pas saisi ce que tu as dit !

Dean rigole : Tu sais ce qui me fait marrer ? Discuter avec un messager du seigneur au téléphone. C’est…C’est un peu comme voir passer un Hell's Angel en mobylette !

Castiel : Tout ça n’a rien d’amusant ! La voix me dit que je n’ai presque plus de minute !

Dean : Ah d’accord j’arrête ! En attendant, tu peux me faire confiance ! Les démons ont dû détruire le flingue depuis belle lurette !

Castiel : Ce n’est pas ce que j’ai entendu dire. Alors si c’est la vérité, et si tu es toujours décidé à te lancer dans cette entreprise irrationnelle de tuer le diable, tu auras besoin du Colt.

Dean : D’accord. Par où on commence ?

Castiel : Où est-ce que tu es ?

Dean : Euh Kansas City ! Au Century Hotel chambre 113 !

Castiel : Très bien ! J’arrive immédiatement !

Dean : Oh oh oh oh oh non non non mais ça va pas la tête ?! Je viens de me faire 16 h de route sans un seul arrêt d’accord ! Je ne suis qu’un être humain et j’ai quelques besoins à assouvir !

Castiel : Quel genre de besoins ?

Dean : Il faut que je me nourrisse pour commencer et ensuite il faut que je pionce ! J’ai besoin de 4h de sommeil de temps en temps !

Castiel : D’accord.

Dean : Bon ben tu auras qu’à passer me récupérer demain matin.

Castiel : Oui. Je vais…

Dean raccroche.

Castiel : Je vais attendre ici.

Le téléphone de Dean vibre sur la table de chevet alors que Dean est en train de dormir. C’est les yeux fermés qu’il décroche son téléphone.

Dean : T’as pas compris Castiel ! J’ai besoin de dormir !

Sam : Dean, c’est moi ! *Dean ouvre les yeux quand il entend la voix de Sam*

Dean : Sam ? Il est 4 heure et quart !

Sam : Il faut qu’on parle d’un truc important !

Dean se lève chercher une bière, toujours le téléphone à la main.

Dean : Alors c’est toi son véhicule hein ? T’es le smoking de Lucifer pour le bal de promo ?

Sam : Ouais c’est bien ce qu’il a dit.

Dean : Alors voilà que tu te croyais sortis et qu’on te ramène en arrière Sammy.

Sam : T’as rien d’autre à dire ? C’est tout ce que tu as à me répondre ?

Dean : Tu t’attendais à quoi ?

Sam : J’en sais rien ! Je croyais que ça te remuerait que tu réagirais un peu !

Dean : On peut dire que je suis un peu blasé face aux grandes révélations annonçant la fin du monde !

Sam : D’accord, mais qu’est-ce qu’on va faire ?

Dean : Qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ?

Sam : J’aimerais bien revenir pour commencer.

Dean : Sam !

Sam : Je suis sérieux ! J’en ai marre d’être manipulé comme un pantin par ses enflures ! Je veux faire la peau à Lucifer !

Dean : Donc on part sur l’idée de la vengeance ! C’est vrai que ça avait bien marché la dernière fois !

Sam : Non pas la vengeance ! La rédemption !

Dean : Tu voudrais revenir comme si de rien n’était et qu’on recommence à chasser en duo ?

Sam : Je sais que je peux y arriver ! J’en suis sûr et je compte bien te le prouver !

Dean : Écoute moi Sam. Tout ce qu’on pourrait faire, ça n’a aucune importance. Si on y pense 2 secondes toi et moi on est…on est comme le feu et l’huile de l’apocalypse ! Et rien que pour cette raison, on devrait se cantonner à un hémisphère. Se tenir éloignés l’un de l’autre pour de bon !

Sam : On n’est pas obligé de faire ça ! On peut encore se battre !

Dean : Ouais t’as raison, on peut se battre mais pas ensemble. On n’est pas plus fort quand on combat côte à côte, tu comprends ? Je crois qu’on est plus faible. Parce que peu importe ce qui peut nous unir toi et moi. L’amour, la famille, quoique ce soit, ils trouveront toujours le moyen de le retourner contre nous. Tu le sais aussi bien que moi. Ouais on est mieux comme ça. On a de bien meilleures chances d’esquiver Lucifer, Saint Michel et tout ce qui peut nous tomber dessus, si on suit chacun notre chemin.

Sam : Dean, ne raccroche pas.

Dean : Au revoir Sam. * Dean raccroche attristé*

Le lendemain matin, Dean se réveille dans une ville entièrement détruite, et où plus personne ne vit. Dean marche pour essayer de trouver des habitants.

Soudain il entend quelque chose qui vient de se casser. Il se dirige vers la ruelle où il a entendu le bruit et trouve une petite fille, accroupit par terre devant des morceaux de verres brisés.

Dean : Hé petite ! Ça va ? *il s’approche de la fille* Tu t’es fait mal ? Si tu ne me dis rien je ne peux pas savoir ce qu’il y a.

A ce moment-là, la petite se met à saigner de la bouche. Dean s’accroupit pour essayer de l’aider mais la fille prend un bout de verre et attaque Dean. Mais Dean lui donne un violent coup et la jeune fille tombe inconsciente par terre.

Dean se retourne, et voit marqué « CROATOAN » sur le mur.

Dean : Oh non c’est pas vrai !

Mais aussitôt, Dean se fait prendre en chasse par des personnes infectées. Dean court aussi vite qu’il le peut, faisant tomber une poubelle sur son passage. Il se fait prendre au piège, allant dans une ruelle sans issue. Un char de militaires arrive à ce moment-là, et tire sur toutes les personnes infectées. Dean parvient à se cacher et à se faufiler à travers un grillage. C’est alors qu’il voit un panneau indiquant « Entrée interdite sous l’ordre du commandement régional le 1er Août 2014 ».

Dean aperçoit une vieille voiture au loin. Et comme il sait très bien le faire, il réussit à la faire démarrer en faisant toucher 2 fils. A bord de la voiture, il essaye de trouver du réseau sur son portable…mais en vain ! Il allume la radio…mais rien non plus…Juste des grésillements.

Dean : Ça c’est jamais bon signe !

Zachariah fait son apparition aux côtés de Dean dans la voiture, ce qui le fait sursauter.

Zachariah  en train de lire le journal: La pandémie du Croatoan a touché l’Australie.

Dean : Je savais bien que c’était votre genre ce délire à la retour vers le futur !

Zachariah fait comme s’il n’entendait pas Dean et continue à lire son journal : Le président Paline se déclare en faveur du bombardement de Houston. Ça fera sûrement baisser le prix de l’immobilier dans le coin. Jetons un œil à la page des sports… Oh c’est vrai, il n’y a plus de sport ! Le congrès a voté une loi révoquant le droit d’assemblée ! Enfin, ce qu’il reste du congrès ! Ils sont à peine assez nombreux pour faire une partie de foot !

Dean : Comment vous m’avez retrouvé ?

Zachariah : Je t’avoue que nous avons dû employer des méthodes peu orthodoxes pour te localiser. Des informateurs humains. Nous sommes allez délivrer la bonne parole aux congrégations chrétiennes fondamentalistes. Nous leur avons donné ton signalement en leur disant d’ouvrir l’œil.

Dean : L’abruti avec sa bible devant le motel ! C’est lui qui vous a dit où me trouver !

Zachariah : En avant soldat du Seigneur !

Dean : D’accord ! C’est super tout ça ! Maintenant que vous vous êtes bien amusés, renvoyé moi à mon époque espèce d’enfoiré !

Zachariah : Nous t’y renverrons une fois que le moment sera venu ! On va te laisse mariner un peu !

Dean : Me laissez mariner ?

Zachariah : Tu vas rester 3 jours … pour voir où va te mener le chemin que tu as emprunté !

Dean : Va falloir m’expliquer !

Zachariah : Ça signifie que les choix que tu as faits ont tous des conséquences dans le futur !

Zachariah montre le journal à Dean : Voilà ce qu’il en deviendra de ce monde si tu t’obstines à dire non à Saint Michel ! Jette un coup d’œil dans les environs !

Zachariah disparaît, ce qui agace Dean qui continue à rouler en direction de chez Bobby.  Une fois arrivé, il ouvre la porte de chez Bobby et entre. Mais il n’y a personne.

Dean : Bobby ? Bobby c’est moi Dean !

Dean trouve le fauteuil de Bobby renversé sur le sol.

Dean : Oh non ! *il s’approche du fauteuil, et le relève*Où sont-ils tous passés, Bobby ?

Dean prend le journal caché dans la cheminée et y trouve une photo de chasseurs où Bobby et Castiel sont présents. Sur la photo on peut lire « Welcome to Camp Chitaqua ».

Dean : Le camp Chitaqua !

Dean se rend au Camp Chitaqua. Il observe ce qui se passe derrière le grillage.

Dean en voyant l’Impala : Oh ma beauté c’est pas vrai !

Dean s’approche de l’Impala pour voir l’état dans lequel elle se trouve.

Dean en regardant à l’intérieur de l’Impala : Oh non ma belle, mais qu’est-ce qu’ils t’ont fait !

Soudain, Dean se fait assommer par dernière… par le Dean du futur ! A son réveil, Dean se retrouve menotté à un tuyau, et découvre son futur lui en train de charger son fusil.

Dean : C’est quoi ce délire ?

Dean du futur : Se serait plutôt à moi de te demander ça. D’ailleurs j’aimerais que tu me donnes une bonne raison de ne pas te coller une balle dans la tête tout de suite.

Dean : Ben, parce que faire ça, ça reviendrait à te suicider !

Dean du futur : T’es un marrant toi !

Dean : Ecoute moi. Je suis pas un polymorphe, ni un démon ni quoique ce soit d’autre.

Dean du futur : je sais, j’ai fait les tests d’usage quand tu pionçais ! J’ai essayais l’eau bénite, le sel, l’argent…Rien du tout ! Mais le plus bizarre c’est que tu as exactement les mêmes amulettes que je trimballe toujours avec moi ! Tu peux m’expliquer pourquoi ? Ah et tant que tu y es,  pourquoi tu me ressembles autant ?

Dean : C’est à cause de Zachariah.

Dean du futur : Répète-moi ça ?

Dean : Je suis toi ! Je viens de l’année 2009. Zachariah est venu me pécher dans mon pieu et il m’a envoyé 5 ans plus tard dans le futur !

Dean du futur : Où il est ? Il faut que je lui parle !

Dean : J’en sais rien du tout !

Dean du futur : Ah t’en sais rien !

Dean : Non j’en ai aucune idée ! Tout ce que je veux moi, c’est repartir dans mon époque !

Dean du futur : D’accord. Si tu es bien moi, dis-moi un truc que je suis le seul à savoir !

Dean : D’accord. Ronda Hearley. Quel âge on devait avoir… 19 ans ! Elle nous a fait porter l’une de ses culottes. Elle était rose et toute satinée ! Et tu sais quoi ? Ça nous a pas déplu !

Dean du futur : Bien vu ! … Alors Zachariah t’as expédié par ici pour voir la fin du monde de près !

Dean : Ouais on dirait ! Le virus Croatoan c’est ça ? C’est leur arme secrète !

Dean du futur : c’est efficace ! Parfaitement incurable et ça fait flipper tout le monde ! Ça transforme les gens en monstre ! Les grandes villes ont été les premières touchées il y a environ 2 ans ! Et à partir de là, ça n’a pas cessé d’empirer !

Dean : Où est passé Sam ?

Dean du futur : Il y a eu un duel au sommet à Detroit ! Si j’en crois ce qu’on m’a dit, Sam ne s’en est pas sorti !

Dean : Tu n’étais pas avec lui ?

Dean du futur : Non. Non, Sam et moi on ne s’est plus parlé depuis environ 5 ans !

Dean : Tu n’as jamais essayé de le retrouver ?

Dean du futur : On avait assez de pain sur la planche comme ça !

Dean voyant son double prendre ses affaires : Attend, où est-ce que tu vas ?

Dean du futur prend son fusil : Une course à faire !

Dean : T’as pas l’intention de me laisser planter là !

Dean du futur : Si ! J’ai un camp plein de survivants traumatisés par cette épidémie et l’apocalypse qui leur pend au nez ! Je vais pas leur faire le coup du jumeau qui débarque du passé ! Alors tu restes ici jusqu’à nouvel ordre !

Dean : D’accord, on fait comme tu veux mais tu pourrais au moins m’enlever les menottes ! *Dean du futur est sur le point de partir*ah soit pas vache ! Attends tu te fais pas confiance ?

Dean du futur : Non, je ne me fais pas confiance !

Dean du futur sort de la pièce et part !

Dean : Quel  trou duc !

Dean arrive à enlever un clou du plancher à moitié cassé et parvient à se détacher. Il sort dehors et rencontre le Chuck du futur.

Chuck : Dean ! T’as une seconde ?

Dean : Euh non…euh oui…euh enfin je crois que oui. Salut Chuck !

Chuck : Ouais salut ! Alors euh on a une bonne réserve de conserves pour l’instant mais on n’a pratiquement plus rien au niveau des aliments périssables et des produits d’hygiène. Je ne pense pas que les gens seront ravis d’apprendre ça !...Alors ? Qu’est-ce qu’on devrait faire ?

Dean : Euh…et ben je ne sais pas ce qu’on devrait faire. On devrait peut être… partager ? Un peu comme dans les kibboutz ?

Chuck : Attends un peu, t’es pas censé être en mission à l’heure qu’il est ?

Dean : Si absolument et je vais y aller.

Soudain, Dean se fait agresser par une jeune femme appelée Risa. Dean se cache derrière Chuck !

Dean : Doucement ma jolie !

Chuck : Risa !

Dean : Risa ?

Risa : T’as passé la nuit dans la cabane de Jane c’est ça ?

Dean : Je ne sais pas…quoi ? J’ai fait ça ?

Chuck fait oui de la tête !

Risa en faisant des guillemets avec ses mains: je croyais qu’il y avait quelque chose entre nous !

Dean : Je n’ai aucun doute là-dessus !

Risa : Ouais c’est ça !

Risa est en train de partir.

Chuck : Salut Risa !

Risa à Dean : Va te faire foutre !

Dean : C’est dingue ça ! Je me fais engueuler pour des trucs que je n’ai pas encore faits !

Chuck : Hein ?

Dean : Ah rien, laisse tomber ! Euh, dit moi Chuck, Castiel est toujours là ?

Chuck : Ouais. Ça m’étonnerait qu’il aille où que ce soit !

Dean rend visite au Castiel du futur, qui est devenu accro à la fumette et aux orgies, dans une cabane en bois.

Castiel est assis sur le sol en cercle avec des filles, lorsque Dean arrive.

Castiel  aux filles : Quand on y réfléchit, chacun d’entre nous représente un fragment de cette perception globale. Nous ne sommes qu’un infime compartiment au sein de cet œil à facette qu’est l’intelligence collective. Figurez-vous que la clé qui mène à un accès total, à cette perception partagée et euh…du domaine du charnel…

Dean entre dans la pièce, ce qui interrompt Castiel.

Castiel aux filles : Si vous voulez bien m’excuser mesdames, je dois m’entretenir un instant avec mon valeureux meneur. Profitez-en pour aller vous laver avant l’orgie. *Dean est surpris*

Les filles : D’accord allons-y !

Castiel aux filles : Vous êtes magnifiques !

Castiel se relève et s’étire.

Dean surpris : T’es devenu hippie ?

Castiel : Je croyais que tu avais abandonné l’idée de me cataloguer.

Dean : Il faut vraiment qu’on parle !

Castiel : Woa ça c’est étrange !

Dean : Quoi ?

Castiel : Toi ! Tu n’es pas toi ! Enfin pas le toi d’aujourd’hui !

Dean : Non ! Enfin oui c’est ça !

Castiel : De quelle année tu viens ?

Dean : De 2009.

Castiel : Oh ! Qui est-ce qui t’as fait ça ? C’est Zachariah ?

Dean : Ouais

Castiel : Ahah intéressant !

Dean : Ouais ! C’est carrément fascinant ! Allez, qu’est-ce que tu dirais d’enfiler tes petites ailes et de me réexpédier à ma page du calendrier.

Castiel rigole : Je voudrais que ce soit aussi facile que ça, qu’il suffise d’enfiler mes petites ailes mais c’est pas possible, je suis désolé. *Castiel rigole à nouveau*

Dean : T’es défoncé ou quoi ?

Castiel : Oui, la plupart du temps !

Dean surpris : Qu’est-ce qui t’es arrivé ?

Castiel : J’ai découvert la vie !

Les 4x4 des militaires dont celui de Dean du futur arrivent devant la cabane de Castiel. Dean et Castiel sortent de la cabane et s’approchent d’eux alors qu’ils sont en train de boire des bières.

Dean : Hé fais pas ça ! Non !

Le Dean du futur pointe soudainement son arme contre l’un des militaires et le tue devant Dean.

Dean du futur en regardant Dean : C’est pas vrai !

Dean du futur : Je ne vais pas vous mentir. Entre moi et ce type, on peut vraiment dire que la situation est assez compliquée ! Mais faites-moi confiance, quand vous aurez besoin d’en savoir plus, je vous expliquerais tout ! En attendant, on a tous des trucs à faire !

Dean du futur rentre dans une maisonnette, en poussant Dean à l’intérieur !

Dean du futur : S’était quoi ce délire ?

Dean : C’est toi qui me demandes ça ? Tu viens d’abattre un homme de sang froid !

Dean du futur : On était en plein milieu d’une zone de quarantaine ! On s’est fait surprendre par une bande de Croats en sortant ! Des Croats, des Croatoans ! L’un d’entre eux a infecté Yeager.

Dean : Comment tu le sais ?

Dean du futur : Au bout de quelques années on sait les reconnaître. J’ai remarqué les premiers symptômes il y a une demi heure. Ça aurait pas mis longtemps avant qu’il pète les plombs ! Je ne voyais pas l’intérêt de gâcher la fin de sa vie avec une mauvaise nouvelle.

Dean : Gâcher la fin de sa vie ? Tu lui as explosé la cervelle devant tes hommes ! Tu ne crois pas que c’est ça qui risque de les faire flipper ?

Dean du futur : On est en 2014. Et explosé la cervelle d’un Croats, ça fait partie de la routine pour ces gars-là ! En revanche, me voir discuter avec mon clone, j’imagine que ça doit pas les rassurer !

Dean : D’accord, écoute.

Dean du futur : Non c’est toi qui vas écouter ! On n’est pas dans ton époque, on est dans la mienne ! C’est pas toi qui prends les décisions, c’est moi ! Quand je te dis de rester à l’intérieur, tu restes à l’intérieur !

Dean : Je te demande pardon. Je t’assure que j’avais pas du tout l’intention de prendre…enfin de me…enfin de nous prendre la tête !

Dean du futur : Ça va, je sais.

Dean : La vache ! Tu parles d’un week-end de barge !

Dean du futur : Je te le fais pas dire !

Dean du futur sert deux whiskies : un whisky pour lui et un pour Dean. Ils boivent en même temps.

Dean : Alors s’était quoi ta mission ?

Dean du futur sort le Colt de son sac.

Dean : C’est le Colt !

Dean du futur : Ouais c’est le Colt !

Dean : Mais où il était ?

Dean du futur : Un peu partout ! Ils arrêtaient pas de le changer de planque. Ça m’a pris 5 ans pour le localiser mais j’ai enfin remis la main dessus. Ce soir…ce soir, je vais aller tuer le diable !

Une petite réunion a lieu dans la maisonnette de Dean du futur. Castiel, Risa et les 2 Dean sont présents.

Risa : Alors c’est ça que tu cherchais ! C’est ça le fameux Colt ?

Dean du futur : S’il y a un truc qui peut tuer Lucifer, c’est ce flingue !

Risa : Génial ! Et est-ce qu’on a aussi un truc qui pourrait  localiser Lucifer ?

Dean du futur : T’as un souci ?

Dean : Ah on était dans la cabane de Jane hier soir et si j’ai bien compris, entre nous et Risa, il y aurait quelque chose !

Castiel se met à rire.

Dean du futur : Tu veux bien la boucler ! On n’a pas besoin de localiser Lucifer vu qu’on sait déjà où il est ! Le démon qu’on a choppé la semaine dernière, s’était  un des proches du grand cornu ! Il nous l’a dit !

Risa : Donc quand un démon te dit où tu peux trouver Satan, tu le crois sans poser de question !

Dean du futur : Fais-moi confiance, il n’a pas menti !

Risa : Et comment tu peux en être sûr ?

Castiel : Je crains que notre valeureux meneur ne soit que trop versé dans l’art de faire cracher la vérité à ceux qu’il interroge.

Dean  : La torture ? Alors ça veut dire qu’on a recommencé à torturer ! Alors ça c’est génial ! Très grande classe !

Dean du futur regarde Castiel qui éclate de rire.

Castiel se met à rire : Quoi ? J’aime ton moi passé !

Dean du futur pose une carte sur la table : Lucifer se trouve ici ! Heureusement je connais bien cette zone et le bâtiment où il est !

Castiel en regardant la carte : Alors ça c’est génial ! C’est en plein milieu d’une zone en quarantaine !

Dean du futur : Et ça croule de Croats, je sais ! Tu trouves que mon plan est imprudent?

Castiel : En fait ce que tu suggères c’est qu’on débarque là-bas, qu’on butte tous les démons et les Croats et qu’on tue le diable ?

Dean du futur : Ouais !

Castiel : D’accord ! Si jamais tu n’aimes pas le mot imprudent, je vais dire irrationnel si tu préfères !

Dean du futur : Tu nous accompagnes ?

Castiel en regardant Dean : Évidemment ! Mais et lui alors ? Après tout c’est le toi il y a 5 ans ! S’il lui arrive un pépin tu meurs n’est-ce pas ?

Dean du futur : Il vient quand même !

Castiel : D’accord ! Et ben on va… mettre les troupes en ordre de marche !

Dean du futur : On lève le camp avant minuit !

Castiel : A vos ordres !

Castiel et Risa sortent de la maisonnette.

Dean réfléchis : Pourquoi tu veux m’emmener ?

Dean du futur : Détends toi un peu tu crains rien ! Tu m’as bien dit que Zachariah veillait sur toi ?

Dean : Non, c’est pas de ça que je parle ! Qu’est-ce que t’as derrière la tête ?

Dean : Bon d’accord. Tu viens avec nous parce que je veux que tu voies quelque chose ! Je veux que tu voies notre frère !

Dean étonné : Sam ? Attends je croyais qu’il était mort !

Dean du futur : Sam n’est pas mort à Détroit ! Il a dit oui !

Dean : Comment ça ?...Attends une seconde…Tu veux dire…

Dean du futur : Exactement ! Il a finalement dit oui et accepté l’offre du diable ! Il sert de smoking à Lucifer pour le bal de promo !

Dean : Pourquoi il aurait fait ça ?

Dean du futur : J’aimerais bien le savoir ! Mais maintenant, on n’a plus vraiment le choix ! Le diable est en lui et il ne ressortira jamais ! Alors, on va devoir le tuer Dean ! Et il faut que tu voies ça ! Que tu sois témoin de tout ! Que tu vois le fond du gouffre pour faire les choses différemment !

Dean est abattu par cette révélation.

Dean : Je comprends pas !

Dean du futur : Zachariah a bien promis de te ramener en 2009 !

Dean : Ouais !

Dean du futur : Alors une fois à la maison, je veux que tu dises oui ! C’est compris ? Dis oui à Saint Michel !

Dean : T’es dingue ou quoi ? Si je le laisse me posséder, Saint Michel va combattre le diable et la bataille va cramer la moitié de la planète !

Dean du futur : Regarde un peu autour de toi ! La moitié de la planète c’est mieux que pas de planète du tout comme aujourd’hui ! Si je pouvais tout recommencer je lui dirais oui ça tu peux me croire !

Dean : Qu’est-ce qui t’en empêche ?

Dean du futur : J’ai essayé ! J’ai hurlé oui jusqu’à en être à bout de souffle mais les anges ne m’ont pas écouté et sont partis ! Ils ont abandonnés le navire ! Il est trop tard pour moi mais pas pour toi !

Dean : Ah non, il y a sûrement un autre moyen !

Dean du futur : Oui c’est aussi ce que j’ai cru. J’étais arrogant, j’ai jamais cru qu’un jour je pourrais perdre. Mais j’avais tort ! Dean, j’ai eu tort ! Et toi tu peux changer ça ! Il faut que tu dises oui ! *silence*…Mais tu ne le feras pas parce que je l’ai pas fait, parce que c’est pas notre genre de céder.

C’est le moment de partir. Les troupes sont rassemblées dehors.

Chuck : Alors tu viens vraiment de 2009 !

Dean : Ouais j’en ai bien peur !

Chuck : Eh, j’ai un petit conseil à te donner. Si jamais tu repars chez toi, fais des stocks de papier toilette. Amasse tout ce que tu peux ! Stocke les comme si s’était de l’or parce que ça vaut plus que de l’or !

Dean : Merci Chuck !

Chuck : Ouais non mais tu vas me remercier ! Ça je peux te le garantir !

Dean : A la prochaine !

Chuck : Ouais, c’est ça !

Dean monte dans la voiture de Castiel. Et les troupes partent.

Castiel est en train de prendre des amphétamines.

Dean : Fais-moi voir ça !

Castiel lui passe le tube de cachets.

Castiel : Vas-y sert toi.

Dean : Des amphétamines ?

Castiel : C’est le meilleur antidote qui soit contre l’absinthe.

Dean : Je vais pas te mentir Castiel, ça me fait plaisir que tu te sois enfin retiré le balai que tu avais dans le cul, mais je comprends pas. Qu’est-ce qui t’es arrivé ? C’est quoi tout ça, les drogues tout ton trip mystique sur l’amour tantrique ?

Castiel se met à rire.

Dean : Qu’est-ce qui te fais marrer ?

Castiel : Dean, je ne suis plus un ange à présent !

Dean : Quoi ?

Castiel : Et ouais je suis devenu mortel !

Dean : Comment ça a pu arriver ?

Castiel : Ça doit avoir un rapport avec le fait que les autres anges partent. Ils ont mis les voiles et mes pouvoirs se sont évanouis. Poufff. Je me suis trouvé à sec. Et aujourd’hui je suis un humain comme les autres. Tu peux me croire, je sers plus à rien. L’année dernière je me suis cassé le pied. Immobilisé pendant 2 mois !

Dean : La vache !

Castiel : Ouais tu l’as dit !

Dean : Alors tu es humain ?

Castiel fait oui d’un signe de tête !

Dean : Et ben, bienvenue au club !

Castiel : Merci ! Le problème c’est qu’avant j’appartenais à un bien meilleur club ! Aujourd’hui je n’ai plus de pouvoirs ! Je suis malheureux comme les pierres sans espoir auquel me raccrocher alors donne moi une raison de ne pas me vautrer dans le stupre et la décadence ! C’est la fin du monde ma poule ! La décadence, il n’y a plus que ça de vrai ! Autant s’amuser un grand coup avant que l’humanité s’éteigne pour de bon ! C’est pour ça que j’ai décidé de vivre le reste de ma vie à fond ! *Castiel sourit*

Ils arrivent à la zone en quarantaine. Descendent de leurs véhicules avec leurs armes et marchent jusqu’au grillage qui entoure le bâtiment.

Dean du futur : C’est là. On va essayer de rentrer par la fenêtre du 2ème étage.

Risa : T’es vraiment sûr de toi ?

Dean du futur : Ils s’attendront pas à nous voir débarquer. Faites-moi confiance ! Bon vérifiez vos armes, on bouge dans 5 minutes.

Dean : Hé euh moi, je peux te parler une minute ?

Les 2 Dean s’éloignent du reste du groupe, pendant qu’ils préparent leurs armes.

Dean : Dis-moi ce qui se passe !

Dean du futur : Quoi ?

Dean : Je te connais. Tu leur racontes des bobards et à moi aussi !

Dean du futur : C’est ce que tu crois ?

Dean : ouais ! Je sais quelle tête tu fais quand tu mens ! Je me vois tous les matins dans la glace ! Il y a un truc que tu veux nous cacher !

Dean du futur : Je vois pas du tout de quoi tu parles !

Dean : Ah non ? Je ne crois pas être le seul de notre petite troupe à se poser des questions ! Alors je vais aller en causer avec eux si tu préfères !

Au moment où Dean va pour rejoindre les autres, Dean du futur décide de lui parler.

Dean du futur : Euh d’accord ! wow wow wow tout doux !

Dean : Quoi ?

Dean du futur : Jette un coup d’œil autour de toi. Tout le périmètre devrait être infesté de Croats ! Où ils sont ?

Dean : Ils nous ont libéré le passage ! Ça veut dire que c’est…

Dean du futur lui coupe la parole :…Ouais c’est un piège ! T’as tout compris !

Dean : Dans ce cas, on peut pas rentrer par devant !

Dean du futur : Non pas nous. Eux vont y aller ! Ils vont servir d’appâts. Toi et moi on va passer par derrière !

Dean surpris : Tu es prêt à envoyer tous tes amis à l’abattoir ! Castiel aussi ? Tu vas les envoyer à la mort pour faire diversion. Oh c’est pas vrai, t’as perdu les pédales ma parole ! Tu prends des décisions que je ne prendrais jamais ! Je ne sacrifierais jamais mes amis !

Dean du futur : Je sais bien, tu ne ferais jamais ça ! C’est d’ailleurs pour ça qu’on est dans la merde aujourd’hui !

Dean : Toutes ces personnes comptent sur toi ! Elles te font confiance !

Dean du futur : Elles comptent sur moi pour tuer le diable et pour sauver le monde ! Et c’est exactement ce que je vais faire !

Dean : Non pas comme ça ! Je ne te laisserais pas faire !

Dean du futur : Ah ouais vraiment ?

Dean : Ouais !

Dean du futur assomme Dean. A son réveil, on entend le bruit d’une fusillade ! L’attaque a commencé ! Dean court immédiatement vers l’immeuble et s’arrête net quand il voit le massacre à travers les vitres de l’immeuble.

Il décide de passer par le côté jardin où les éclairs se montrent de plus en plus menaçants. Mais arrivé, il découvre son double à terre, retenu par le pied de Lucifer (dans le véhicule de Sam, vêtu en blanc). En une seconde, Lucifer tue Dean du futur en lui brisant la nuque avec son pied.

Lucifer se retourne et voit Dean, choqué de ce qu’il vient de voir.

Lucifer : Oh ! Salut Dean ! En voilà une surprise !

Un éclair puissant aveugle Dean. Et Lucifer se retrouve en une seconde derrière lui.

Lucifer : Tu es venu de très loin pour assister au spectacle.

Dean : Qu’est-ce que tu attends ? Vas-y tue moi !

Lucifer en regardant son double mort sur le sol : Te tuer ? Tu ne crois pas que se serais redondant ? Oh, je suis navré ! C’est sûrement très difficile d’être face à moi alors que je suis sous cette forme.*Lucifer s’approche de Dean* Mais il fallait que ce soit ton frère ! Il n’y avait pas d’autres solutions !


Lucifer s’apprête à mettre sa main sur l’épaule de Dean, mais Dean se pousse pour ne pas qu’il le touche.

Lucifer : Tu n’as pas à avoir peur de moi. Que crois-tu que je vais faire ?

Dean : J’en sais rien moi ! Peut-être faire cramer la planète ?

Lucifer : Pourquoi ? Pourquoi voudrais-je détruire cette chose fantastique, magnifique et extraordinaire à je ne sais combien de titre, la toute dernière merveille à avoir été créée par Dieu ? On t’a déjà raconté pourquoi je suis tombé en disgrâce ?

Dean : Ah non, me dis pas qu’en plus tu vas me conter une fable ? Parce que là je suis déjà à 2 doigts de vomir !

Lucifer : Tu sais pourquoi Dieu m’a chassé du ciel ? Parce que je l’aimais…plus que tout autre chose ! Un beau jour Dieu vous a créé…fous et ridicules, singes sans poils et il nous a demandé à nous tous les anges de courber l’échine devant vous et de vous aimer plus que nous l’aimions ! C’est alors que je lui ai dit « Mon père, je refuse ». Je lui ai dit « ces êtres humains ils sont…ils sont pas parfaits, et meurtriers ». Alors pour cette raison, Dieu a ordonné à Saint Michel de m’expédier en enfer ! Alors dis-moi, le châtiment est-il à la hauteur du crime ? Surtout quand il s’avère que j’avais raison. Tu te rends compte ce que 6 milliards d’êtres humains ont fait à cette pauvre planète ? Et combien voudraient me faire porter le chapeau ?

Dean : Tu sais que je ne marche pas dans ton manège. Quoique tu dises, je ne pourrais jamais te prendre en pitié. Je sais très bien ce que tu es.

Lucifer : Je suis quoi ?

Dean : Tu es comme les autres mais en plus grand ! Tu es comme tous ces cafards que j’ai passés toute ma vie à écraser ! Je vais te dire ce que tu es ! T’es une merde ! Une belle saloperie maléfique qui mériterait qu’on lui fasse la peau ! La seule différence qu’il y a entre toi et les autres, c’est la taille de ton ego !

Lucifer sourit : Je t’aime bien Dean. Je comprends ce que les autres anges voient en toi. Au revoir. On se reverra bientôt.

Dean : Tu ferais mieux de me tuer tout de suite !

Lucifer : Pardon ?

Dean : Tu ferais mieux de me tuer tout de suite ! Sinon je te jure que je vais trouver un  moyen de te tuer ! Rien ne m’en empêchera !

Lucifer : Je le sais très bien. Je sais aussi que tu ne diras pas oui à Saint Michel. Et je sais que tu ne tueras pas Sam. Quoique tu fasses, ta route te conduira forcément…ici. Peu importe les décisions que tu prendras, peu importe les détails que tu pourras changer, soit certain que nos chemins se croiseront forcément *silence* …ici !

Dean pleure.

Lucifer : J’ai gagné ! Donc je gagnerais.

Dean : Tu as tort !

Lucifer : Rendez-vous dans 5 ans Dean.

Lucifer disparaît. Dean reste seul dans le jardin. Zachariah apparaît et le téléporte à la vie normale.

Dean : Oh en voilà une drôle de surprise ! T’es le fantôme des Noëls foireux !

Zachariah : Ça suffit ! Dean ça suffit ! Tu as tout vu n’est-ce pas ? Tu as vu ce qui nous attend ! Tu es la seule personne à pouvoir déjouer les plans de Lucifer. Tu n’as qu’à dire oui !

Dean : Qu’est-ce qui me garantit que ce n’est pas encore l’un de vos tours ! Hein ! C’est peut être un tour de passe-passe divin !

Zachariah : Il n’est plus l’heure de faire des tours ! Soit le véhicule de Saint Michel ! Dis lui oui et alors nous pourrons frapper avant que Lucifer n’atteigne Sam, avant que des milliards d’êtres ne meurent !

*un long silence s’installe*

Dean : Non !

Zachariah : Non ? Ne me dis pas que tu n’as pas retenu la leçon ?

Dean : Oh j’ai retenu la leçon ça oui ! Sauf que c’est pas celle que vous vouliez m’apprendre !

Zachariah : Alors je vais te l’apprendre encore une fois parce que je te tiens mon petit et je n’ai pas l’intention de te laisser !

Zachariah se retourne, et s’aperçoit que Dean n’est plus là. C’est Castiel qui l’a téléporté.

Zachariah : L’espèce de…

Castiel a téléporté Dean là où il se trouvait…Toujours au bord de cette route !

Dean : Pas mal ! Pile dans les temps Castiel !

Castiel : On avait rendez-vous n’est-ce pas !

Dean pose sa main sur l’épaule de Castiel.

Dean : Surtout ne change rien !

Castiel : Comment Zachariah t’as retrouvé ?

Dean : C’est une longue histoire ! A partir de maintenant, on se tient loin des témoins de Jéhovah !

Dean prend son téléphone et compose un numéro.

Castiel : Qu’est-ce que tu fais ?

Dean : Quelque chose que j’aurais dû faire il y a longtemps !

C’est sur un terrain désert près d’un pont, que Dean attend Sam, appuyé à l’Impala. Sam arrive enfin.

Dean : Ça va ? *silence* Si t’es vraiment sérieux, si tu veux revenir, tu devrais te remettre à ça ! *Dean lui tend le couteau*. Je suis sûr que t’es rouillé !

Sam prend le couteau.

Dean : Je te demande pardon. Je sais pas comment te le dire. J’essaie toujours de faire ce qu’il faut mais sur ce coup là, j’ai eu tort.

Sam : Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis ?

Dean : C’est une longue histoire ! Ce qu’il faut qu’on retienne, c’est qu’on est peut être chacun le point faible de l’autre, qu’ils s’en serviront peut être contre nous pour nous monter l’un contre l’autre. Ce que je sais c’est que l’on a que nous deux ! C’est même plus que ça ! On s’empêche mutuellement de sombrer !

Sam : Merci ! *silence* vraiment, merci beaucoup ! Je ne te décevrais pas !

Dean : J’en suis sûr ! Tu es le 2ème meilleur chasseur sur cette planète !

Sam : Qu’est-ce qu’on va faire maintenant ?

Dean : Réinventer notre futur !

Sam : Tu as raison, on n’a pas le choix !

On peut voir l’émotion de Sam et de Dean dans leurs yeux. Heureux de s’être retrouvés et de repartir à la chasse ensemble !

 

Ecrit par Audrey66.

OUTSIDE HOTEL

EXT. CENTURY HOTEL – NIGHT

A RELIGIOUS MAN stands outside the hotel with a handful of pamphlets. He addresses a PASSERBY while the Impala drives up.

RELIGIOUS MAN
Hi. Good evening, brother. Is your soul rapture-ready?

The PASSERBY ignores him.

RELIGIOUS MAN
Thank you, sir. God bless.

The RELIGIOUS MAN addresses TWO PASSERSBY while the Impala stops in front of the hotel.

RELIGIOUS MAN
Good evening, folks. Is your soul rapture-ready? Because what I'd like to do is just show you exactly what God's love is for you.

The TWO PASSERSBY ignore him.

RELIGIOUS MAN
Okay, God bless.

DEAN gets out of the Impala and heads for the hotel. The RELIGIOUS MAN addresses him.

RELIGIOUS MAN
Excuse me, friend, but have you taken time out to think about God's plan for you?

DEAN stops and looks at him.

DEAN
Too friggin' much, pal.

DEAN enters the hotel. The RELIGIOUS MAN watches him go.

PHONE CONVERSATION 1

INT. HOTEL ROOM – NIGHT and EXT. ROAD – NIGHT, alternating

DEAN and CASTIEL are on the phone.

DEAN
We're talking about the Colt, right? I mean, as in the Colt?

CASTIEL
We are.

DEAN
Well, that doesn't make any sense. I mean, why would the demons keep a gun around that, uh, kills demons?

A car goes by CASTIEL.

CASTIEL
What? What? Did—I didn't—I didn't get that.

DEAN laughs.

DEAN
You know, it's kind of funny. Talking to a messenger of God on a cellphone. It's, you know, like watching a Hell's Angel ride a moped.

CASTIEL
This isn't funny, Dean. The voice says I'm almost out of minutes.

DEAN
Okay, all right. I'm—I'm telling you, Cas, the mooks have melted down the gun by now.

CASTIEL
Well, I hear differently. And if it's true and if you are still set on the insane task of killing the devil, this is how we do it.

DEAN
Okay. Where do we start?

CASTIEL
Where are you now?

DEAN
Kansas City.

DEAN leans across the bed to grab his room key off the bedside table.

DEAN
Century Hotel, room 113.

CASTIEL
I'll be there immediately.

DEAN
Whoa, whoa, whoa, whoa. No, no, come on, man. I just drove like sixteen hours straight, okay? I'm human. And there's stuff I got to do.

CASTIEL
What stuff?

DEAN
Eat, for example. In this case, sleep. I just need like four hours once in a while, okay?

CASTIEL
Yes.

DEAN
Okay, so, you can pop in tomorrow morning.

CASTIEL
Yes. I'll just—

DEAN hangs up. CASTIEL hears a dial tone.

CASTIEL
—wait here, then.

CASTIEL stands at the side of the road.

PHONE CONVERSATION 2

INT. HOTEL ROOM – NIGHT

DEAN is in bed. His phone vibrates; he answers it.

DEAN
Damn it, Cas, I need to sleep!

SAM
Dean, it's me.

DEAN
Sam? It's quarter past four.

SAM
This is important.

INT. HOTEL ROOM – NIGHT and INT. CAR – NIGHT, alternating

DEAN gets a beer out of the fridge. SAM is driving.

DEAN
So, you're his vessel, huh? Lucifer's wearing you to the prom?

SAM
That's what he said.

DEAN
Just when you thought you were out, they pull you back in, huh, Sammy?

SAM
So, that's it? That's your response?

DEAN
What are you looking for?

SAM
I don't know. A—a little panic? Maybe?

DEAN
I guess I'm a little numb to the earth-shattering revelations at this point.

SAM
What are we gonna do about it?

DEAN
What do you want to do about it?

SAM
I want back in, for starters.

DEAN
Sam—

SAM
I mean it. I am sick of being a puppet to these sons of bitches. I'm gonna hunt him down, Dean.

DEAN
Oh, so, we're back to revenge, then, are we? Yeah, 'cause that worked out so well last time.

SAM
Not revenge. Redemption.

DEAN
So, what, you're just gonna walk back in and we're gonna be the dynamic duo again?

SAM
Look, Dean, I can do this. I can. I'm gonna prove it to you.

DEAN
Look, Sam—it doesn't matter—whatever we do. I mean, it turns out that you and me, we're the, uh, the fire and the oil of the Armageddon. You know, on that basis alone, we should just pick a hemisphere. Stay away from each other for good.

SAM
Dean, it does not have to be like this. We can fight it.

DEAN
Yeah, you're right. We can. But not together. We're not stronger when we're together, Sam. I think we're weaker. Because whatever we have between us—love, family, whatever it is—they are always gonna use it against us. And you know that. Yeah, we're better off apart. We got a better chance of dodging Lucifer and Michael and this whole damn thing, if we just go our own ways.

SAM
Dean, don't do this.

DEAN
Bye, Sam.

DEAN hangs up.

MORNING

INT. HOTEL ROOM – DAY

The nightstand clock is smashed; when DEAN answered his phone it was fine. DEAN is lying on the springs of the hotel bed; the mattress is gone. DEAN gets up and looks around; the entire room is trashed. He looks out the window; so is the city.

ACT ONE DESTROYED CITY

EXT. DESTROYED CITY – DAY

"THE END"

DEAN leaves the hotel and takes a look around; the area is devastated, everything broken or graffitied on or both.

Starring
JARED PADALECKI

JENSEN ACKLES

MISHA COLLINS

Guest Starring
KURT FULLER

ROB BENEDICT

LEXA DOIG

Co-Producer
JEREMY CARVER

Co-Producers
JERRY WANEK
SERGE LADOUCEUR

Producer
TODD ARONAUER

Co-Executive Producer
PETER JOHNSON

Executive Producer
SERA GAMBLE

DEAN hears something, like glass smashing. He goes to investigate.

Executive Producer
BEN EDLUND

The first sign of life DEAN sees is a GIRL in an alley with a teddy bear. DEAN approaches her slowly.

DEAN
Little girl? Little girl?

Executive Producer
PHIL SGRICCIA

DEAN
Are you hurt?

Executive Producer
McG

DEAN
You know the not-talking thing is kind of creepy, right?

Blood drips from the GIRL's mouth. The GIRL shrieks and attacks DEAN with a shard of glass. DEAN flattens her and looks around, catching sight of a large piece of graffiti: it reads "CROATOAN".

DEAN
Oh, crap.

Several PEOPLE, all most likely infected with the Croatoan virus the same as the GIRL, come around the corner. DEAN runs. They chase him onto a street blocked by a chain-link fence.

Several SOLDIERS on tanks arrive, shooting the INFECTED PEOPLE. A glass window shatters.

One of the SOLDIERS flicks a switch on an electronic device. The Contours' "Do You Love Me" plays.

MUSIC
Do you love me?

The SOLDIER drinks from a glass bottle.

MUSIC
I can really move

Gunfire. Two INFECTED PEOPLE fall.

MUSIC
Do you love me?

A SOLDIER jumps out of a tank.

MUSIC
I'm in the groove

Several SOLDIERS advance with gunfire.

MUSIC
Do you love me?

More INFECTED PEOPLE fall. DEAN stays under cover and retreats to an alley.

MUSIC
Do you love me now that I can dance? Dance...

More INFECTED PEOPLE fall.

MUSIC
Watch me now

DEAN makes it to the safety of an alley.

MUSIC
Oh work, work, work it all baby

ON THE MOVE

EXT. HOT ZONE ENCLOSURE – NIGHT

DEAN breaks through the fence.

Producer
JIM MICHAELS

Created by
ERIC KRIPKE

A sign on the fence reads:

CROATOAN
VIRUS
HOT ZONE
NO ENTRY
BY ORDER OF ACTING REGIONAL COMMAND
AUGUST 1, 2014
KANSAS CITY

DEAN
August first, 2014.

Written by
BEN EDLUND

Directed by
STEVE BOYUM

DEAN hotwires a conveniently located, conviently fueled car.

INT. CAR – NIGHT

DEAN is driving. There is no cell service and only static on the radio.

DEAN
That's never a good sign.

ZACHARIAH
"Croatoan pandemic reaches Australia."

ZACHARIAH has arrived in the shotgun seat, startling DEAN; he reads from a newspaper.

DEAN
I thought I smelled your stink on this Back to the Future crap.

ZACHARIAH
"President Palin defends bombing of Houston." Certainly a buyer's market in real estate. Let's see what's happening in sports. That's right—no more sports. Congress revoked the right to group assembly. What's left of Congress, that is. Hardly a quorum,if you ask me.

DEAN
How did you find me?

ZACHARIAH
Afraid we had to tap some unorthodox resources of late—human informants. We've been making inspirational visits to the fringier Christian groups. They've been given your image, told to keep an eye out.

DEAN
The Bible freak outside the motel—he, what, dropped a dime on me?

ZACHARIAH
Onward, Christian soldiers.

DEAN
Okay, well, good, great. You have had your jollies. Now send me back, you son of a bitch.

ZACHARIAH
Oh, you'll get back—all in good time. We want you to marinate a bit.

DEAN
Marinate?

ZACHARIAH
Three days, Dean. Three days to see where this course of action takes you.

DEAN
What's that supposed to mean?

ZACHARIAH
It means that your choices have consequences. This is what happens to the world if you continue to say "no" to Michael. Have a little look-see.

ZACHARIAH vanishes.

BOBBY'S HOUSE

INT. BOBBY'S HOUSE – DAY

DEAN opens the door to BOBBY's house.

DEAN
Bobby? Bobby, I'm coming in!

DEAN looks around. The place is pretty thoroughly trashed, and from the spiderwebs and dust, no one has been around in a while.

DEAN
Oh, no.

BOBBY's wheelchair is on its side. DEAN sets it upright and sees the bullet holes through and dried blood on the back of the seat.

DEAN
Where is everybody, Bobby?

DEAN opens a hidden compartment and pulls out John's journal. He finds a photo of BOBBY with CASTIEL, three unidentified MEN, and a sign.

DEAN
Camp Chitaqua.

CAMP CHITAQUA

EXT. CAMP CHITAQUA – NIGHT

DEAN approaches the sign from the photo. MEN with guns are just inside the fence, patrolling. DEAN is careful to stay out of sight. He catches sight of the Impala, smashed up and rusted to hell.

DEAN
Oh, baby, no.

DEAN approaches the Impala for a better look at the damage, peering inside the driver's side door.

DEAN
Oh, no, baby, what did they do to you?

DEAN hears something and has barely turned to look when he is knocked out by ANOTHER DEAN, this one 2014!DEAN identified by the military-issue green jacket he is wearing instead of DEAN's blue shirt.

ACT TWO CAMP CHITAQUA HEADQUARTERS

INT. DEAN'S CABIN – DAY

DEAN wakes up and discovers he is handcuffed to a ladder. 2014!DEAN is across the room cleaning a gun.

DEAN
What the hell?

2014!DEAN
I should be asking that question, don't you think? In fact, why don't you give me one good reason why I shouldn't gank you right here and now?

DEAN
Because you'd only be hurting yourself.

2014!DEAN
Very funny.

DEAN
Look, man—I'm no shapeshifter or demon or anything, okay?

2014!DEAN
Yeah, I know. I did the drill while you were out. Silver, salt, holy water—nothing. But you know what was funny? Was that you had every hidden lockpick, box cutter, and switchblade that I carry. Now, you want to explain that? Oh, and the, uh, resemblance, while you're at it?

Dean
Zachariah.

2014!DEAN stands up.

2014!DEAN
Come again?

Dean
I'm you from the tail end of 2009. Zach plucked me from my bed and threw me five years into the future.

2014!DEAN
Where is he? I want to talk to him.

Dean
I don't know.

2014!DEAN
Oh, you don't know.

DEAN
No, I don't know. Look, I just want to get back to my own friggin' year, okay?

2014!DEAN
Okay. If you're me, then tell me something only I would know.

DEAN thinks, then smirks.

DEAN
Rhonda Hurley. We were, uh, nineteen. She made us try on her panties. They were pink. And satiny. And you know what? We kind of liked it.

2014!DEAN
Touché. So, what, Zach zapped you up here to see how bad it gets?

DEAN
I guess. Croatoan virus, right? That's their endgame?

2014!DEAN
It's efficient, it's incurable, and it's scary as hell. Turns people into monsters. Started hitting the major cities about two years ago. World really went in the crapper after that.

DEAN
What about Sam?

2014!DEAN goes still.

2014!DEAN
Heavyweight showdown in Detroit. From what I understand, Sam didn't make it.

DEAN
You weren't with him?

2014!DEAN
No. No, me and Sam, we haven't talked in—hell, five years.

DEAN
We never tried to find him?

2014!DEAN
I got other people to worry about.

DEAN
Where you going?

2014!DEAN
I got to run an errand.

DEAN
Whoa. you're just gonna leave me here?

2014!DEAN
Yes. I got a camp full of twitchy trauma survivors out there with an apocalypse hanging over their head. The last thing they need to see is a version of The Parent Trap. So, yeah, you stay locked down.

DEAN
Okay. all right. Fine. But you don't have to cuff me, man. Oh, come on. You don't trust yourself?

2014!DEAN
No. Absolutely not.

2014!DEAN leaves.

DEAN
Dick.

DEAN pries a nail out of the floorboards and uses it to remove the handcuffs.

CAMP CHITAQUA

EXT. HEADQUARTERS – DAY

DEAN glances around the camp.

CHUCK
Hey, Dean. You got a second?

DEAN
No—yes. Uh, I—I guess. Hi, Chuck.

CHUCK
Hi. So, uh, listen, we're pretty good on canned goods for now, but we're down to next to nothing on perishables and—and hygiene supplies. People are not gonna be happy about this. So, what do you think we should do?

DEAN
I—I don't know. Maybe, uh, share? You know, like at a kibbutz.

CHUCK
Wait a minute. aren't you supposed to be out on a mission right now?

Dean
Absolutely. And I will be.

CHUCK
Uh-oh.

A WOMAN comes up behind Dean and tries to slug him.

DEAN
Whoa! Jeez! Easy, lady!

DEAN ducks and hides behind CHUCK.

CHUCK
Risa.

DEAN
Risa?

RISA
You spent the night in Jane's cabin last night, didn't you?

DEAN
Uh, what? I—I don't—did I?

CHUCK nods.

RISA
I thought we had a 'connection'.

RISA air-quotes the word.

DEAN
Well, I'm sure that we do.

RISA
Yeah?

CHUCK
Hi, Risa.

RISA
Screw you.

DEAN
Oh, jeez. I'm getting busted for stuff I haven't even done yet.

CHUCK
What?

DEAN
Uh, never mind. Hey, Chuck, is...Cas still here?

CHUCK
Yeah. I don't think Cas is going anywhere.

DEAN enters another cabin.

CASTIEL'S CABIN

INT. 2014!CASTIEL'S ROOM – DAY

2014!CASTIEL is sitting in a circle with several WOMEN.

2014!CASTIEL
So, in this way. We're each a fragment of total perception—just, uh, one compartment in that dragonfly eye of group mind. Now, the key to this total, shared perception—it's, um, it's surprisingly physical.

2014!CASTIEL spots DEAN.

2014!CASTIEL
Oh. Excuse me, ladies. I think I need to confer with our fearless leader for a minute. Why not go get washed up for the orgy?

The WOMEN leave.

2014!CASTIEL
You're all so beautiful.

2014!CASTIEL stands and stretches his back, grunting.

DEAN
What are you, a hippie?

2014!CASTIEL
I thought you'd gotten over trying to label me.

DEAN
Cas, we got to talk.

2014!CASTIEL
Whoa. Strange.

DEAN
What?

2014!CASTIEL
You...are not you. Not now you, anyway.

DEAN
No! Yeah. Yes, exactly.

2014!CASTIEL
What year are you from?

DEAN
2009.

2014!CASTIEL
Who did this to you? Is it Zachariah?

DEAN
Yes.

2014!CASTIEL
Interesting.

DEAN
Oh, yeah, it's friggin' fascinating. Now. Why don't you strap on your angel wings and fly me back to my page on the calendar?

2014!CASTIEL
I wish I could just, uh, strap on my wings, but I'm sorry, no dice.

DEAN
What, are you stoned?

2014!CASTIEL
Uh, generally, yeah.

DEAN
What happened to you?

2014!CASTIEL
Life.

CAMP CHITAQUA

EXT. CAMP – DAY

A car and a jeep arrive. 2014!DEAN and some SOLDIERS climb out. 2014!DEAN grabs two beers and tosses one to a SOLDIER. They both open the beers and drink. 2014!DEAN draws his gun and points it at that soldier.

DEAN
Hey. Hey! Watch out!

2014!DEAN shoots the SOLDIER. The others look between the two DEANs.

2014!DEAN
Damn it.

2014!DEAN addresses the SOLDIERS.

2014!DEAN
I'm not gonna lie to you. Me and him—It's a pretty messed-up situation we got going. But believe me, when you need to know something, you will know it. Until then, we all have work to do.

HEADQUARTERS

INT. HEADQUARTERS – DAY

2014!DEAN shoves 2009!DEAN into the room and shuts the door behind them.

2014!DEAN
What the hell was that?

DEAN
What the hell was that? You just shot a guy in cold blood.

2014!DEAN
We were in an open quarantine zone. Got ambushed by some Croats on the way out.

DEAN's expression asks for an explanation.

2014!DEAN
Croats. Croatoans. One of them infected Yeager.

DEAN
How do you know?

2014!DEAN
'Cause after a few years of this, I know. I started seeing symptoms about a half an hour ago. Wasn't gonna be long before he flipped. I didn't see the point in troubling a good man with bad news.

DEAN
'Troubling a good man'? You just blew him away in front of your own people. Don't you think that freaked them out a little bit?

2014!DEAN
It's 2014. Plugging some Croat, it's called commonplace. Trading words with my friggin' clone—that might have freaked them out a little.

DEAN
All right, look—

2014!DEAN
No, you look. This isn't your time. It's mine. You don't make the decisions. I do. So, when I say stay in, you stay in.

DEAN
All right, man. I'm sorry. Look, I—I'm not trying to mess you—me—us up here.

2014!DEAN
I know.

2014!DEAN pours two glasses of alcohol.

DEAN
It's just been a really wacky weekend.

2014!DEAN
Tell me about it.

They drink.

DEAN
What was the mission, anyway?

2014!DEAN pulls out a gun; it's the Colt.

DEAN
The Colt?

2014!DEAN
The Colt.

DEAN
Where was it?

2014!DEAN
Everywhere. They've been moving it around. Took me five years, but...I finally got it. And tonight—tonight, I'm gonna kill the devil.

ACT THREE HEADQUARTERS

INT. HEADQUARTERS – NIGHT

RISA
So, that's it? That's the Colt?

2014!DEAN
If anything can kill Lucifer, this is it.

RISA
Great. Have we got anything that can find Lucifer?

2014!DEAN
Are you okay?

DEAN
Oh, we were in, uh, Jane's cabin last night. And, apparently, we and...Risa have a connection.

2014!DEAN
You want to shut up?

DEAN raises his hands in surrender.

2014!DEAN
We don't have to find Lucifer. We know where he is. The demon that we caught last week, he was one of the big guy's entourage. He knew.

RISA
So, a demon tells you where Satan's gonna be, and you just believe it?

2014!DEAN
Oh, trust me, he wasn't lying.

RISA
And you know this how?

2014!CASTIEL
Our fearless leader, I'm afraid, is all too well schooled in the art of getting to the truth.

DEAN
Torture? Oh, so, we're—we're torturing again.

2014!DEAN looks at DEAN.

DEAN
No, that's—that's good. Classy.

2014!CASTIEL laughs. 2014!DEAN looks at him.

2014!CASTIEL
What? I like past you.

2014!DEAN
Lucifer is here. Now. I know the block and I know the building.

2014!CASTIEL
Oh, good—it's right in the middle of a hot zone.

2014!DEAN
Crawling with Croats, yeah. You saying my plan is reckless?

2014!CASTIEL
Are you saying we, uh, walk in straight up the driveway, past all the demons and the Croats, and we shoot the devil?

2014!DEAN
Yes.

2014!CASTIEL
Okay, if you don't like, uh, 'reckless', I could use 'insouciant', maybe.

2014!DEAN
Are you coming?

2014!CASTIEL sighs.

2014!CASTIEL
Of course. But why is he? I mean, he's you five years ago. If something happens to him, you're gone, right?

2014!DEAN
He's coming.

2014!CASTIEL
Okay. Well, uh. I'll get the grunts moving.

2014!DEAN
We're loaded and on the road by midnight.

2014!CASTIEL
All righty.

2014!CASTIEL and RISA leave.

DEAN
Why are you taking me?

2014!DEAN
Relax. You'll be fine. Zach's looking after you, right?

DEAN
No, that's not what I mean. I want to know what's going on.

2014!DEAN
Yeah, okay. You're coming because I want you to see something. I want you to see our brother.

DEAN
Sam? I thought he was dead.

2014!DEAN:
Sam didn't die in Detroit. He said 'yes'.

DEAN
'Yes'?

A long silence.

DEAN
Wait. You mean—

2014!DEAN
That's right. The big 'yes'. To the devil. Lucifer's wearing him to the prom.

DEAN
Why would he do that?

2014!DEAN
Wish I knew. But now we don't have a choice. It's in him, and it's not getting out. And we've got to kill him, Dean. And you need to see it—the whole damn thing, how bad it gets—so you can do it different.

DEAN
What do you mean?

2014!DEAN
Zach said he was gonna bring you back, right? To oh-nine?

DEAN
Yeah.

2014!DEAN
Well, when you get back home—you say 'yes'. You hear me? Say 'yes' to Michael.

DEAN
That's crazy. If I let him in, then Michael fights the devil. The battle's gonna torch half the planet.

2014!DEAN
Look around you, man. Half the planet's better than no planet, which is what we have now. If I could do it over again, I'd say 'yes' in a heartbeat.

DEAN
So why don't you?

2014!DEAN
I've tried! I've shouted 'yes' till I was blue in the face! The angels aren't listening! They just—left—gave up! It's too late for me, but for you—

DEAN
Oh, no. There's got to be another way.

2014!DEAN
Yeah, that's what I thought. I was cocky. Never actually thought I'd lose. But I was wrong. Dean. I was wrong. I'm begging you. Say yes.

A pause.

2014!DEAN
But you won't. 'Cause I didn't. Because that's just not us, is it?

CAMP CHITAQUA

EXT. CAMP – NIGHT

CHUCK
So, you're really from oh-nine?

DEAN
Yeah, afraid so.

CHUCK
Some free advice? You ever get back there, you hoard toilet paper. You understand me? Hoard it. Hoard it like it's made of gold. 'Cause it is.

DEAN
Thank you, Chuck.

CHUCK
Oh, you'll thank me, all right. Mark my words.

DEAN
I'll see you around.

CHUCK
Yeah. Okay.

DEAN gets in one of the vehicles. They drive off.

ON THE MOVE

INT. OFF ROAD VEHICLE – NIGHT

DEAN is riding shotgun in 2014!CASTIEL's car. 2014!CASTIEL takes some pills.

DEAN
Let me see those.

2014!CASTIEL
You want some?

DEAN
Amphetamines?

2014!CASTIEL
It's the perfect antidote to that absinthe.

DEAN
Mmm. Don't get me wrong, Cas. I, uh. I'm happy that the stick is out of your ass, but—what's going on—w-with the drugs and the orgies and the love-guru crap?

2014!CASTIEL laughs.

DEAN
What's so funny?

2014!CASTIEL
Dean, I'm not an angel anymore.

DEAN
What?

2014!CASTIEL
Yeah, I went mortal.

DEAN
What do you mean? How?

2014!CASTIEL
I think it had something to do with the other angels leaving. But when they bailed, my mojo just kind of— psshhew!—drained away. And now, you know, I'm practically human. I mean, Dean, I'm all but useless. Last year, broke my foot, laid up for two months.

DEAN
Wow.

2014!CASTIEL
Yeah.

DEAN
So, you're human. Well, welcome to the club.

2014!CASTIEL
Thanks. Except I used to belong to a much better club. And now I'm powerless. I'm hapless, I'm hopeless. I mean, why the hell not bury myself in women and decadence, right? It's the end, baby. That's what decadence is for. Why not bang a few gongs before the lights go out? But then that's, that's just how I roll.

HOT ZONE

EXT. HOT ZONE – DAY

DEAN, 2014!DEAN, 2014!CASTIEL, RISA, and other SOLDIERS walk, carrying guns and scanning the area.

EXT. JACKSON COUNTY SANATORIUM – DAY

2014!DEAN
There. Second-floor window. We go in there.

RISA
You sure about this?

2014!DEAN
They'll never see us coming. Trust me. Now, weapons check. We're on the move in five.

DEAN
Hey, uh, me. Can I talk to you for a sec?

2014!DEAN goes to the side with DEAN.

DEAN
Tell me what's going on.

2014!DEAN
What?

DEAN
I know you. You're lying to these people and to me.

2014!DEAN
Is that so.

DEAN
Yeah. See, I know your lying expressions. I've seen them in the mirror. Now, there's something you're not telling us.

2014!DEAN
I don't know what you're talking about.

DEAN
Oh, really? Well, I don't seem to be the only member of your posse with some questions, so, uh, maybe I'll just take my doubts over to them.

2014!DEAN
Okay, whoa, whoa, whoa, whoa, whoa. Wait.

DEAN
What?

2014!DEAN
Take a look around you, man. This place should be white-hot with Croats. Where are they?

DEAN
They cleared a path for us. Which means that this is—

2014!DEAN
A trap. Exactly.

DEAN
Well, then we can't go through the front.

2014!DEAN
Oh, we're not. They are. They're the decoys. You and me, we're going in through the back.

DEAN
You mean you're gonna feed your friends into a meat grinder? Cas, too? You want to use their deaths as a diversion?

2014!DEAN looks away.

DEAN
Oh, man, something is broken in you. You're making decisions that I would never make. I wouldn't sacrifice my friends.

2014!DEAN
You're right. You wouldn't. It's one of the main reasons we're in this mess, actually.

DEAN
These people count on you. They trust you.

2014!DEAN
They trust me to kill the devil and to save the world and that's exactly what I'm gonna do.

DEAN
No. Not like this, you're not. I'm not gonna let you.

2014!DEAN
Oh, really?

DEAN
Yeah.

2014!DEAN slugs DEAN.

GARDEN

EXT. JACKSON COUNTY SANITARIUM GARDEN – DAY

DEAN wakes up on the ground. He hears gunfire in the building and runs toward it. Thunder crashes, lightning flashes, and DEAN sees 2014!DEAN on the ground, neck held down by SOMEONE wearing a white shoe. 2014!DEAN opens his eyes and sees DEAN. The SOMEONE shifts his weight; 2014!DEAN's neck audibly breaks. The SOMEONE, DEAN sees, is SAM but not; it must be LUCIFER. He turns around and sees DEAN.

LUCIFER
Oh. Hello, Dean.

ACT FOUR

EXT. JACKSON COUNTY SANITARIUM GARDEN – DAY

DEAN stares at LUCIFER.

LUCIFER
Aren't you a surprise.

Thunder and lightning; LUCIFER is now behind DEAN.

LUCIFER
You've come a long way to see this, haven't you?

DEAN
Well, go ahead. Kill me.

LUCIFER
Kill you?

LUCIFER looks at the corpse of 2014!DEAN.

LUCIFER
Don't you think that would be a little...redundant?

LUCIFER sighs.

LUCIFER
I'm sorry. It must be painful, speaking to me in this—shape. But it had to be your brother. It had to be.

LUCIFER reaches for DEAN's shoulder. DEAN moves back.

LUCIFER
You don't have to be afraid of me, Dean. What do you think I'm going to do?

DEAN
I don't know. Maybe deep-fry the planet?

LUCIFER examines a rose, but turns away.

LUCIFER
Why? Why would I want to destroy this stunning thing? Beautiful in a trillion different ways. The last perfect handiwork of God.

DEAN doesn't answer.

LUCIFER
You ever hear the story of how I fell from grace?

DEAN
Oh, good God, you're not gonna tell me a bedtime story, are you? My stomach's almost out of bile.

LUCIFER
You know why God cast me down? Because I loved him. More than anything. And then God created...

LUCIFER smirks.

LUCIFER
You. The little...hairless apes. And then he asked all of us to bow down before you—to love you, more than him. And I said, "Father, I can't." I said, "These human beings are flawed, murderous." And for that, God had Michael cast me into hell. Now, tell me, does the punishment fit the crime? Especially, when I was right? Look at what six billion of you have done to this thing, and how many of you blame me for it.

DEAN
You're not fooling me, you know that? With this sympathy-for-the-devil crap. I know what you are.

LUCIFER
What am I?

DEAN
You're the same thing, only bigger. The same brand of cockroach I've been squashing my whole life. An ugly, evil, belly-to-the-ground, supernatural piece of crap. The only difference between them and you is the size of your ego.

LUCIFER smiles.

LUCIFER
I like you, Dean. I get what the other angels see in you. Goodbye. We'll meet again soon.

LUCIFER turns to walk away.

DEAN
You better kill me now!

LUCIFER turns back.

LUCIFER
Pardon?

DEAN
You better kill me now. Or I swear, I will find a way to kill you. And I won't stop.

LUCIFER
I know you won't. I know you won't say yes to Michael, either. And I know you won't kill Sam. Whatever you do, you will always end up here. Whatever choices you make, whatever details you alter, we will always end up—here. I win. So, I win.

DEAN
You're wrong.

LUCIFER
See you in five years, Dean.

Thunder and lightning; LUCIFER is gone. DEAN turns around and sees ZACHARIAH behind him, reaching for his forehead with two fingers.

EPILOGUE HOTEL ROOM

INT. HOTEL ROOM – NIGHT, 2009

DEAN leans against the kitchenette sink. ZACHARIAH stands in front of him.

DEAN
Oh, well, if it isn't the ghost of Christmas screw you.

ZACHARIAH
Enough. Dean, enough. You saw it, right? You saw what happens. You're the only person who can prove the devil wrong. Just say yes.

DEAN
How do I know that this whole thing isn't one of your tricks? Huh? Some angel hocus-pocus?

ZACHARIAH
The time for tricks is over. Give yourself to Michael. Say yes and we can strike. Before Lucifer gets to Sam. Before billions die.

DEAN considers this for a long moment, turning away from ZACHARIAH.

DEAN
Nah.

ZACHARIAH
'Nah'? You telling me you haven't learned your lesson?

DEAN
Oh, I've learned a lesson, all right. Just not the one you wanted to teach.

ZACHARIAH
Well, I'll just have to teach it again! Because I got you now, boy, and I'm never letting you—

DEAN is gone.

ZACHARIAH
Son of a...

ROAD

EXT. ROAD – NIGHT

DEAN turns around and sees CASTIEL.

DEAN
That's pretty nice timing, Cas.

CASTIEL
We had an appointment.

DEAN puts a hand on CASTIEL's shoulder.

DEAN
Don't ever change.

CASTIEL
How did Zachariah find you?

DEAN
Long story. Let's just stay away from Jehovah's Witnesses from now on, okay?

DEAN pulls out his phone.

CASTIEL
What are you doing?

DEAN
Something I should have done in the first place.

BRIDGE

EXT. ROAD BY BRIDGE – DAY

DEAN waits by the Impala. Another car pulls up. SAM gets out. DEAN and SAM approach each other.

DEAN
Sam.

DEAN pulls out Ruby's knife. SAM looks at it nervously. DEAN holds it out to SAM, handle first.

DEAN
If you're serious and you want back in...you should hang on to this. I'm sure you're rusty.

SAM takes the knife. He can't meet DEAN's eyes.

DEAN
Look, man, I'm sorry. I don't know. I'm...whatever I need to be. But I was, uh—wrong.

SAM
What made you change your mind?

DEAN
Long story. The point is...maybe we are each other's Achilles heel. Maybe they'll find a way to use us against each other, I don't know. I just know we're all we've got. More than that. We keep each other human.

SAM
Thank you. Really. Thank you. I won't let you down.

DEAN
Oh, I know it. I mean, you are the second-best hunter on the planet.

SAM nods.

SAM
So, what do we do now?

DEAN
We make our own future.

SAM
Guess we have no choice.

END EPISODE.

 

Source : SuperWiki.

Kikavu ?

Au total, 116 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

CassieAuro 
13.06.2018 vers 22h

deanlilith 
12.05.2018 vers 07h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recrute et on recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le Roadhouse 28
Aujourd'hui à 11:39

Petit jeu (suite)
Hier à 13:45

Staff
05.01.2019

S01E03 L'esprit du lac
Aujourd'hui à 10:28

Partie Episodes
Aujourd'hui à 09:46

S14E06 Optimism
Aujourd'hui à 09:45

S14E09 The Spear
Aujourd'hui à 09:43

S14E07 Unhuman Nature
Aujourd'hui à 09:40

Mag Anglophone
Aujourd'hui à 08:49

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.10 : Nihilism (inédit)
Vendredi 18 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.04 : Mint Condition (inédit)
Jeudi 1 novembre à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Crowley et Rowena version Noël sortent grands gagnants de la dernière photo du mois. Encore...

Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
L'épisode 14.10 "Nihilism" ainsi que l'épisode 14.11 "Damaged Goods" à retrouver dans le guide des...

Bon anniversaire Genevieve Padalecki

Bon anniversaire Genevieve Padalecki
Elle fête ses 38 ans. Bon anniversaire à elle.  ...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

quimper, Hier à 01:13

Le quartier Engrenages vous propose de découvrir son calendrier de janvier et de participer à sa PDM.

quimper, Hier à 01:18

Vous pouvez aussi prendre connaissance de la date de diffusion de la saison 7 et commenter l'annonce de la saison 8.

quimper, Hier à 01:20

Et commenter l'annonce de la saison 8. Avec tous les mots c'est mieux !!! [

serieserie, Hier à 14:32

Supergirl vous attend pour fêter ces deux ans d'ouverture! Si vous savez cliquer, c'est pour vous!

Sas1608, Aujourd'hui à 10:01

Plusieurs nouvelles informations concernant la saison 15 de Grey's Anatomy à lire sur le quartier !!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site