VOTE | 651 fans

#502 : Premier Pas Vers l'Enfer


Réalisé par: Phil Sgriccia
Ecrit par: Sera Gamble

 

EST-CE LA FIN? - Castiel raconte à Sam et Dean qu'il part à la recherche de Dieu qui sera en mesure de vaincre Lucifer. Le vieil ami de Bobby, Rufus, est prit de panique lorsque des démons attaquent sa ville. Il demande de l'aide à Bobby. Sam et Dean arrivent dans la ville et réalisent qu'il y a un sort jeté sur les habitants de la ville: ils hallucinent et pensent qu'ils sont des démons, ils s'éliminent les uns après les autres.

>> Photos promo<<

Popularité


4.25 - 8 votes

Titre VO
Good God Y'All

Titre VF
Premier Pas Vers l'Enfer

Première diffusion
17.09.2009

Première diffusion en France
23.11.2011

Vidéos

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

L’épisode commence avec un récapitulatif. Sam est à l’hôpital pour voir Bobby qui n’est toujours pas guérie et qui se trouve en chaise roulante. Dean arrive à son tour puis Castiel. Bobby pense que Castiel peut le soigner mais depuis sa résurrection, ses pouvoirs sont diminués et il ne peut donc pas soigner Bobby. Mais Castiel est venue pour une autre raison : il dit à Sam et Dean qu’il a trouvé un moyen d’arrêter Lucifer, il doit trouver celui qui les a mis dans l'avion et qu'il l'a ressucité: Dieu. Dean perplexe. 

*****************************SUPERNATURAL***********************

Castiel sait qu'il doit être quelque part sur terre mais Dean a du mal à croire que c'est Dieu en personne qui les as sauvé au couvent. Castiel est venu également pour chercher un talisman qui se mettrait à briller quand Dieu serait tout près. Ce talisman est en réalité le collier de Dean. Dean donne à contre-coeur son collier et Castiel s'en va après lui avoir dit qu'il le contacterai. Bobby reçoit un appel de son vieil ami chasseur Rufus qui semble avoir besoin d’aide. Sam et Dean se rendent alors à River Pass dans le Colorado. L’accès par la route est coupé et les frères doivent se rendre en ville à pied. Il découvre que c’est une ville fantôme et se font surprendre par un autre chasseur : Ellen. Elle les emmène dans l’église de la ville où sont réfugiés des habitants. Ellen est en colère que les frères ne lui ont pas donné de nouvelle et leur explique que Rufus l’a appelé car il enquêtait sur des présages et peu de temps après tout la ville fut infectée par les démons. Jo et elle sont donc venues en renfort. Les garçons sont étonnés de voir qu’Ellen et sa fille Jo chassent ensemble. Ellen leur dit qu’elle était entrain de chercher Jo avant de les trouver. Dean décide d’y aller seul mais Sam s’y oppose, il sent que son frère a peur qu’il prend le mauvais chemin avec tous ces démons autour de lui. Finalement, les garçons y vont ensemble.

 Pendant que Dean part chercher des armes pour que les survivants se protègent, Sam se rend au magasin pour prendre du sel. Soudain, deux démons entrent dans la boutique et Sam se bat avec eux, ils les poignardent et leur sang se répand. Sam est comme un ancien drogué et est tenté par tout ce sang quand Dean le rejoint, il voit la scène et Sam gêné par cette tentation. Ils sont de retour dans l’église où ils apprennent aux survivants à se servir des armes.  Ellen veut aller chercher sa fille qui n’est toujours pas revenue. Sam veut l’accompagner mais Dean s’y oppose, ils s’isolent pour discuter et Sam pousse violemment Dean en lui disant qu’il ne retombera pas dans le sang de démon. Ellen et Sam sont dans la rue, Ellen qui a assisté à la scène entre les deux frères demande à Sam ce qui cloche entre eux. Sam lui répond que c’est le stresse du métier.  Il repère au loin, une cheminée fumante et décident de s’y rendre. Soudain, ils se font attaqués par Rufus et Jo qui les prennent pour des démons. A l’inverse, Sam et Ellen les prennent pour des démons avec leurs yeux noirs, cela ne fait pas de doute. Ellen arrive à s’échapper mais Sam se fait capturer.

Sam est attaché à une chaise. En face de lui avec des yeux de démons, Rufus et Jo qui lui balancent de l’eau bénite et essaient de lui faire avaler du sel pour faire partir le démon en lui.

Ellen retourne à l’église et dit à Dean que Sam a été capturé. Dean veut alors agir mais il lui faut un plan.

De retour avec Sam où Rufus et Jo continuent d’agir avec lui comme s’il était possédé. Soudain, Sam aperçoit un des hommes qui était avec le groupe de survivant à l’église, il possède une bague qu’il fait tourner. Sam comprend ce qui se passe en voyant le sceau de Salomon au-dessus de lui. C’est alors qu’on voit que du point de vu de Jo et Rufus que Sam a les yeux de démon et pas eux. Sam essaie de les convaincre qu’ils hallucinent, qu’il n’est pas ce qu’ils croient qu’il est mais les deux chasseurs ne veulent rien savoir. Ils partent en le laissant sur sa chaise.

Dean et Ellen réfléchissent à un plan. Ellen lui dit que l’eau bénite et le sel ne fonctionnent pas et qu’elle se demande qu’elle genre de démons ça peut bien être. Dean demande aux habitants de la ville s’il n’y a pas eu de présage ou de choses bizarres car Rufus était venu dans cette ville à cause de présages. En effet, l’un des habitants leurs raconte que l’eau a été pollué après qu’une sorte d’étoile filante soit tombée. Dean pense à quelque chose et cherche dans la Bible le passage qu’il l’intéresse, il s’agit d’un des présages de l’Apocalypse et plus précisément des 4 chevaliers de l’Apocalypse. Dean demande au prêtre lequel a le cheval rouge, il répond que c’est la guerre. Dean pense à la mustang rouge qu’il a vu en arrivant dans la ville. Il pense que la ‘guerre’ fait entretuer les gens en leur faisant croire qu’ils sont des démons.

 

 L’homme du groupe des survivants vient voir Sam qui lui demande ce qu’il est, il lui explique qu’il fait partie des 4 chevaliers de l’apocalypse, qu’il est la ‘guerre’. Sam comprend ce qu’il est entrain de faire et le menace. La ‘guerre’ lui dit qu’il sait que Sam n’arrête pas de penser au sang. Il fait croire ensuite que Sam l’a frappé et Jo et Rufus arrivent et le frappent.

De retour dans l’église, la ‘guerre’ sous les traits d’un des survivants arrivent au refuge en leur faisant croire que les démons vont les attaquer, qu’ils lui ont dit qu’ils les auraient tous. Dean explique que c’est faux, qu’il n’y a pas de démons mais la ‘guerre’ provoque l’hystérie en faisant passer Ellen et Dean en démons, Dean comprend qui il est mais c’est trop tard, ils doivent fuir, les survivants pensent que ce sont des démons et les traquent.

Jo et Rufus préparent une bombe à l’entrée de la porte. Jo n’est pas très rassurée car ça pourrait être sa mère qui ouvrira cette porte. Après avoir installé la bombe, ils préparent leurs armes quand soudain la bombe explose. Ils s’approchent doucement des débris explosés et soudain Dean attrape Rufus tandis qu’Ellen se charge de sa fille. Rufus et Dean se battent et au final, Dean arrive à convaincre Rufus qu’il hallucine qu’il n’est pas un démon et qu’il n’y en a pas dans la ville que ce sont les présages de l’Apocalypse. Ils rejoignent Ellen et Jo qui a compris également. Ils se retrouvent à quatre face aux habitants armés qui leur tire dessus. Dean va détacher Sam à l’étage qui lui dit que c’est grâce à sa bague que la ‘guerre’ manipule les habitants. Les tirs partent dans tous les sens dehors vers la maison et vice-versa. Rufus crie d’arrêter les tirs. Le prêtre est touché et Ellen va le rejoindre dehors quand soudain un des habitants la plaque au sol voulant la tuer. La ‘guerre’ s’en va tranquillement vers la mustang rouge mais Sam et Dean l’interceptent et Sam lui coupe le doigt qui porte la bague. Les habitants reviennent alors à eux. Tout le monde va bien. Dean ramasse l’anneau ensanglanté et les frères sont étonnés de voir que la guerre et la mustang ne sont plus là.

Sam et Dean sont assis à une table dans un air de repos. Sam confie à Dean qu’il comprend pourquoi son frère n’a plus confiance en lui car lui-même ne se fait plus confiance. Il sent qu’il y a quelque chose en lui qui est dangereux et que c’est pour ça qu’il ne peut plus chasser. Dean est d’accord avec son frère, il lui dit qu’il ne peut plus s’inquiéter pour lui maintenant en plus des chasses qu’ils font surtout maintenant. Sam semble tout de même déçu de la réaction de son frère. Sam se lève pour partir, il dit à Dean de prendre soit de lui, Dean lui dit la même chose. Puis Sam prend son sac dans l’Impala et se fait prendre en stop sous le regard attristé de Dean.

 

Écrit par Luinel.

(Plusieurs passage de la saison 4 et du de l'épisode précédant.)
 
-Sam est devant la porte de la chambre Bobby (à l'hôpital) qui est en chaise roulante et qui regarde par la fenêtre puis Dean arrive
Dean : il est prostré depuis 3 jours, il faut qu'on lui remonte le moral. On peut peut-être lui faire un petit massage.
Sam : Dean...
Dean : tu as autre chose en tête ?
Sam : écoute, il se peut que Boby ne se remette pas de ses blessures cette fois-ci, on doit se faire à cette idée......
C'est quoi cette enveloppe ?
Dean : j'ai été faire des radios, j'ai fait des photos plutôt sexy... (Il donne la radio à Sam). Inutile de te dire que les médecins sont restés sans voix
Gros plan sur la radio des côtes de Sam où il y a plein d'inscription
Sam : la vache !
Dean : je te rappelle que Castiel t'a gravé la même chose.
Le téléphone de Sam sonne
Sam : allo... Castiel ?
Dean : Quand on parle du loup.
Sam : humm... à l'hôpital Saint-Martin pourquoi qu'es-ce qu'... Castiel ?
Sam raccroche
Un médecin tire un appareil de ranimation et Castiel est dans le couloir de l'hôpital
Dean : Un téléphone portable  sans déconner ? Je croyais que les anges avaient leur kit main libre à eux !
Castiel : Vous êtes hors de portés des anges, de TOUS les anges je ne peux plus vous retrouvé sans...
Boby : vous vous bécoterez plus tard, ramener votre cul ici et posé les mains sur moi... Venez me guérir, grouiller vous !
Castiel : je ne peux pas
Boby : c'est quoi cette histoire ?
Castiel : on m'a exclu du Paradis, j'ai perdu la pluparts de mes pouvoirs. Je peux faire encore certaine chose et d'autre non.
Boby : vous êtes en train de me dire que vous avez perdu les pouvoir qui m'aurai permis de ne pas resté coincé dans ce fauteuil pour le restant de mes jours ?
Castiel : excusé moi
Boby : mettez vous où je pense vos excuse !
Dean : au moins on sait qu'il a encore sa langue
Boby : j'ai entendu
Castiel : le temps presse, il faut qu'on parle
Dean : je t'écoute
Castiel : ton plan qui consiste à tuer Lucifer...
Dean : tu veux nous aidé peut-être
Castiel : non c'est de la pure folie, c'est voué a l'échec
Dean : sa c'est des encouragements
Casitiel : mais je pense avoir trouvé la solution au problème, quelqu'un d'autre que Saint-Michel est assez fort pour terrassé Lucifer, assez fort pour arrêté l'apocalypse
Sam : et qui es-ce ?
Castiel : celui qui m'a ramené a la vie et vous a mit dans cette avion, le créateur de tout ce qui existe Dieu... Je vais faire appel à Dieu
 
Ecriture du nom de la série : supernatural
 
Dean ferme la porte de la chambre de Boby
Dean : Dieu ?
Castiel : oui
Dean : le dieu qu'on connaît ?
Castiel : OUI... il n'est plus au Paradis, il faut que je le retrouve
Dean : essaye le nouveau Mexique il adore les tortillasses
Castiel : je ne crois pas qu'il aime ce genre de pain
Dean : écoute grincheux si jamais Dieu existe vraiment soit il est mort (et c'est la théorie la plus sympas)
Castiel : Dieu est parmi nous !
Dean : SOIT monsieur est en très bonne santé et il se fiche complètement des pauvres mortel comme nous... c'est vrai regarde un peu autour de toi, le monde est dans le caniveaux, on approche a grand pas de la fin du monde et pendant ce temps là Dieu est en train de picolé sous les cocotiers sa c'est quoi..
Castiel : sa suffit ! Je ne suis pas venu pour discuté de théologie, tous cela est stratégique avec l'aide de Dieu on peut gagner la guerre
Dean : non mais j'ai beaucoup de mal a y croire
Castiel : j'ai tué 2 anges cette semaine et c'était mes frères. Je suis pourchassé par les rebelles et j'ai fait tous sa pour te venir en aide, mais tu as échoué ton frère et toi avaient condamné le monde et j'ai tout perdu pour rien... alors s'il te plait ton opinion tu te la garde pour toi
Boby : vous n'êtes pas venu ici pour nous en foute plein la tronche alors dites nous ce que vous voulez sans tourné autour du pot
Castiel : je suis venu chercher un objet, une amulette
Boby : une amulette ? De quelle sorte ?
Castiel : une amulette aussi rare que puissante, elle se met a chauffé de qu'elle sans la présence de Dieu. Elle peut m'aidé à le trouvé
Sam : c'est une sorte de boussole pour Dieu ?
Castiel fait oui de la tête
Boby : je ne sais pas du tout de quoi vous parlez je n'est aucun objet de ce genre
Castiel : je sais, vous non
Castiel et Dean regarde le pendentif qui est au cou de Dean
Dean : quoi c'est sa que tu veux ?
Castiel : tu peux me la prêté ?
Dean : NON
Castiel : Dean... donne la moi
Dean : oh... je te la donne (Il enlève son collier) Surtout ne la perd pas (Il donne son collier a Castiel ) j'ai l'impression d'être à poils
Castiel : je vous recontacterai (il disparait)
Boby : si vous voyez Dieu dites-lui de m'envoyé des jambes
 
 
On voit rufus qui tire sur quelqu'un puis qui tire un homme blessé
Rufus : ta ceinture vite... garde le garrot bien séré... reste comme sa
Rufus appel boby
Boby :(dans sa chambre d'hopital)allo ?
Rufus : Boby ? Boby ? bon sang tu m'entend ?
Boby : je t'entends t très mal
Rufus : j'ai besoin de ton aide, j'ai un troupeau de démon qui me file du travail, toute la ville est infesté... attend 1 seconde...
Boby : Quoi ? Où es-ce que tu est ?
Rufus : grésillements... Colorado .... Grésillements
Boby : j'entends mal... le Colorado ?
Rufus  : ...Colorado...
Boby : à river pass dans le colorado ?
Rufus : A RIVER PARSS
Boby : Rufus ?? Té la ? Répond moi ! Rufus !
Rufus : Boby tu dois...
Rufus voit des hommes prend son arme et avance vers eux puis il leur tire dessus . Boby au téléphone les entends il raccroche est regarde Sam et Dean
 
On voit une montagne et la voiture de Dean qui avance a toute vitesse puis on revoit la voiture dans un chemin à river pass dans le Colorado. Il passe sur un pond puis il s'arrête car il est cassé. Sam et Dean sort de la voiture.
Dean : c'est la seul route pour s'y rendre
Sam : il n'y a pas de réseau
Dean : Rufus avait raison, les démons ont bouclé tout le secteur
Sam : va falloir marcher alors...
Dean : y a des journées dont je me passerai bien
 
On voit Dean et Sam marché dans une rue armés puis on voit une voiture a l'envers. Ils essayent de voir s'il y a quelqu'un dedans mais il n'y a personne. Ils continuent leur chemin. Une autre voiture ouverte cette fois-ci attire Sam et Dean, la radio et le moteur sont en allumé mais il n'y a toujours personne a l'intérieur. Sam coupe le contact.ils continue d'avancé. Partout la rue on voit des voiture ouverte ou en mauvaise état et il n'y personne Ils passe a côté d'une voiture orange et Dean siffle. Ils s'approchent d'une grosse tache de sang. Quelqu'un d'armé vise sur eux. Sam et Dean se retourne et voient Hélène.
Dean : Hélène !
Hélène : salut les p'tit gars ( elle baisse sont arme)
Dean : on peut savoir ce qu'il ce passe ici 
Hélène tire sur Dean. Il sort du pistolet de l'eau bénit
Dean : c'est bien nous
Hélène s'en va et Sam et Dean la suit
Hélène : je suis vraiment contente de vous revoir (elle prend Dean dans ses bras puis elle le gifle ) vous mériteriez une bonne raclé !
Dean : aie!
Hélène : vous aviez jamais pensé a me téléphoné ? Vous aviez peur de me dire ce que vous pensiez vraiment. Je n'aurai jamais su que vous seriez encore en vie sans Rufus !
Dean : pardon Hélène !
Hélène : Oui c'est sa ! En tout cas tu feras bien de me mettre dans tes contacts
Dean : sa sera fait
Dean se retourne est regarde Sam puis ils descendent un escalier
Dean : alors qu'es-ce qui se passe ?
Hélène : je suis un peu dépassé par les événements
Sam : combien il y a de démons ?
Hélène : grosso modo toute la ville moins les mort et les personnes qui sont ici... alors on est foutu ? C'est la fin du monde ? Sa en a tous l'air
Sam : oui j'en ai bien peur
Hélène frappe a une porte
Hélène : c'est moi !
La porte s'ouvre est plusieurs habitants de la ville sont dans cette pièce.
Hélène : je vous présente Sam et Dean, des chasseurs venu pour nous aider
1 des habitant : vous saviez que des démons étaient parmi nous ?
Dean : oui et vous ?
Un autre habitant : quand les yeux de ma femme sont devenus noirs et qu'elle ma balancé une brique sur la tête j'ai fini par croire au paranormal
Dean en regardant Hélène : allez-si éclairé nous !
Hélène : (soupire) je ne croit pas en savoir plus que vous. Rufus à téléphoné, il était venu ici pour enquêté sur des maléfices et toute la ville s'est retrouvés possédé. Joe vous est moi étaient tout près et...
Dean : vous chasser avec Joe ?
Hélène : oui ça fait déjà quelque temps. Quand on est arrivés la ville était déjà plongé dans le chao. On a pas réussi a retrouvé Rufus et Joe et moi on a étaient séparés. J'étais a sa recherché lorsque je suis tombé sur vous
Dean : sa va allez on va la retrouvé
Sam : quoi qu'il en soit, les gens ne peuvent pas resté ici, il faut vite leur faire quitté la ville
Hélène : ce n'est pas aussi simple, j'ai déjà essayé, mais on a pas pu s'enfuir
Sam : ah bon pourquoi ?
Hélène : on était 20 au départ
Dean : maintenant on est 3 chasseurs
Hélène : tu n'imagine pas ce que c'est ! Les démons occupent le terrain on ne pourra pas protégé tous le monde
Sam : et si on leur donné des armes ?
Dean : tu veux aussi donné un flingue au bébé dans le ventre de sa mère ?
Sam : plus on tirera de cartouche de sel en même temps plus on aura de chance de gardé les démons a l'écart
Dean : j'ai aperçu une armurerie en arrivant on peut récupérer des flingues
Sam : d'accord, vous resté ici on y va
Hélène : n'oublié pas que...
Sam : Joe et Rufus sont dehors on sait on va les remmenés
Dean et Sam s'en vont
Dean : hé hé hé attend ! je veux y allez tout seul
Sam : Quoi ? Tout seul ?
Dean : quelqu'un doit resté pour leur apprendre a se servir d'une arme
Sam : Y a Hélène
Dean : non non non ! sa irai beaucoup plus vite si tu restais
Sam : pendant que tu va cherché les flingues, le sel et que tu cherche Joe et Rufus c'est débiles !
Dean : je peux y arrivé
Sam : tu ne veux pas que je vienne
Dean : je n'ai pas dit sa !
Sam : et que j'approche les démons
Dean : c'est ridicule
Sam : parfait alors en route
 
Dean et Sam sont dans la rue
Sam : je m'occupe du sel, va cherché les flingues
Dean : vaut mieux pas se séparé
Sam : Dean c'est juste en face, on pourrai ce comporté en professionnels
Sam et Dean se sépare
Sam est dans un magasin et prend du sel quand il aperçoit 2 démons armés. L'un dé deux est juste devant lui. Sam fait tomber quelque chose en prenant son arme. Le démon se retourne. Sam et lui se mettent à se bagarré. Sam essaye de l'exorcisé mais il fini par le tué. L'autre démon arrive et la bagarre continue et Sam le tue aussi. Il regarde son couteau plein de sang quand Dean arrive.
Dean : Sammy ?
Dean aperçoit Sam debout avec son couteau et les 2 hommes morts
 
Les quelques habitants qui reste sont toujours dans la pièce. Hélène, Dean et Sam leurs apprennent comment se servir d'une arme
Roger : fusil...
Hélène : attendez Roger !
Roger : je mets la balle...
Hélène : assurez-vous de bien enfoncé la balle dans le chargeur
Roger qui fait tomber la balle : oh désolé ! Excusez-moi
Sam : quand vous chargez un fusil enfoncez la munition bien à fond. Vous la mettez en place et vous appuyiez fort
Dean : vous savez vous servir d'une arme ?
L'homme prend l'arme et la décharge
Dean : vous avez servit où ?
L'homme : à falouja j'y suis allé 2 fois. Je suis revenu il y a un peu plus d'un an. Vous avez était soldat vous aussi ? Vous avez servit où ?
Dean : En enfer
L'homme : non sérieusement
Dean : sérieusement, en enfer
Dean s'approche de Sam
Dean : sa va ?
Sam : sa va
Dean : qu'es-ce qu'il y a ?
Sam : dans la boutique les démons que j'ai affrontés possédaient des ados. J'ai planté mon couteau dans des gamins de 17 ans
Dean : c'est bon arrête, tu n'avais pas le choix
Sam : je sais que je n'avais pas le choix simplement avant... je voudrai pouvoir sauvé des vies comme j'avais l'habitude de le faire
Dean : tu veux dire quand tu te shootais au sang de démon ?
Sam : non, je n'ai pas dit sa
Hélène : je reviens
Dean : vous allez où ?
Hélène : je ne peux pas attendre sans rien faire, ma fille est dehors avec les démons si je ne suis pas là dans une demi-heure, emmené tous le monde à l' abri
Sam : non attendez, je vous accompagne
Dean : hé ! Une seconde je peux de parlé seul à seul ?
Sam et Dean sorte de la pièce
Dean : tu veux y retourné ?
Sam : ouai ! On ne ferra rien en se tournant les pouces
Dean : je prends ta place
Sam : sa va allez ! Reste ici je saurais l'épaulé
Dean : pourquoi sa serai toi qu'irai ?
Sam : Ham ! C'est vrai j'oubliai, tu crois que des que je vais rencontré un démon, je vais forcément replongé comme si après ce qu'il s'est passé, je n'avais pas retenu la leçon ?
Dean : parce que tu la retenu ?
Sam pousse violemment Dean
Sam : si tu pense que je vais me laissé aller
Sam sort dehors avec Hélène
Sam : où avez-vous été séparé ?
Hélène : un peu plus loin... qu'es-ce qu'il se passe entre frère et toi ? On peut difficilement ne pas voir que les chose ne sont plus comme avant entre vous ! sa na pas l'air d'allez, c'est une fille qui vous a dressé l'un contre l'autre ?
Sam : non ! on est simplement stressé par le boulot. Vous savez ce que c'est. En tous cas je suis étonné que vous faite équipe avec Joe. Vous avez toujours dit qu'elle n'était pas faite pour sa.
Hélène : c'est encore ce que je croie mais puisqu'elle veut absolument chasser...
Sam : vous l'accompagné... regardez
Hélène : c'est un feu de cheminé ?
Sam : ouai c'est se qu'on dirai ... allons voir
Ils s'approchent de la maison et voient par la fenêtre un démon
Hélène :on a trouvé leur quartier général
Sam : les démons n'attrapent pas froid... on se demande bien ce qu'il brûle
Hélène et Sam se font attaqués par Joe et Rufus
Joe : ne bouge pas pourriture
Hélène : ne lui fait pas de mal t'a compris ?
Joe : tu vas me rendre ma mère espèce de saloperie aux yeux noirs
Sam : Hélène courez !
Hélène part en courant
Rufus : je te tient sale raclure de bidet
Sam se retrouve attaché dans la maison devant la cheminé
Rufus : tu n'arrivera pas a défaire tes liens. Es-ce que t'a compris ce qu'il t'arrive ? T'est a ma merci, tu est fait comme un rat. Sale parasite tu n'a que ce que tu mérite
Rufus le frappe et Joe lui lance un sceau d'eau sur la tête. Ils sont en train de le faire possédé par un démon
Rufus : exorcisa mousté, exorcisa mousté
Sam : arrêtez, ARRETEZ !
Rufus : omni ci satanica (....)
 
Dean fait les cents pas dan la pièce en attendant qu'Hélène et Sam reviennent. Pendant ce temps les habitants restant prient
L'éternité est mon berger je ne manquerai de rien, il me fait reposé dans te verte pâturage, il reste dans mon âme et quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort je ne crains aucun...
Hélène frappe a la porte et Dean lui ouvre
Dean : où est Sam ?
Une femme : ils l'ont capturé ? il s'est fait prendre par les démons ! Oh mon dieu ! Et s'il tombe sur notre cachette qu'es-ce qu'on fait
Homme : ils peuvent entrer ?
Dean : NON ! Ne bougé pas d'ici j'arrive... il faut élaborer un plan dite moi ce que vous savez !
 
Rufus et Joe sont toujours en train de faire possédé Sam
Sam : arrêté ! s'il vous plaity pour lui demand
Rufus : omisimodouce
Sam : écoutez ! Y a un truc qui cloche, c'est pourtant évident ... c'est bon là ! Arrêtez ! Écoutez moi !
 
Sam voit un homme qui lui montre sa bague. Sam lèves la tête et voit qu'il est sous un dessins « anti-démon »
 
Sam : écoutez !
Joe : pourquoi il ne se passe rien ?
Rufus : aucune idée !
Sam :réfléchissez ! C'est bizarre, c'est pas normal
rufus : sa va forcément finir par craqué
sam : ouvrez les yeux enfin ! C'est pourtant claire ! Je vous en pris écoutez-moi !
 
De retour vers Dean et les habitants
 
hélène : l'un deux possède Joe, il faut lui faire quitter son corp sans la blesser. Elle m'a traité de Saloperie
dean  : faut pas le prendre au pied de la lettre
hélène : non, tu ne comprend pas ! Elle m'a traité de saloperie aux yeux noirs. C'est quoi c'est démon ?? l'eau bénite et le sel n'ont aucun effet. Ma fille est peut-être idiote mais pas a ce point là. Elle porte une amulette anti-possésion, tous ça ce n'est pas normal
dean : et c'est pire que d'habitude
hélène : il dit quoi ton instinct ?
Dean : Mon instinct ? Il me dit d'appelé Boby pour lui demander de l'aide ou d'appelé Sam
Hélène : ah d'accord ! Tu ne que moi et je n'est que toi. Il va falloir qu'on y allies tous seul
Dean : d'accord sa me va ! ... .... .... Vous savez pourquoi Rufus est venu ? Y avait quelle genre de maléfice ?
Hélène : il m'a parlé d'un problème d'eau, c'est tout ce que je sais
Dean : Mon père, vous savez de quelle problème d'eau il s'agit
Prête : hum ! Attendez .... L'eau de la rivière est pollué d'un jour au lendemain
Dean : QUAND ??
Homme : Mercredi dernier et les Démons sont apparuent le lendemain
Dean : il s'est passé quelque chose d'autre ce jours-là ?
Homme : oui mais c'est surement un hasard
Dean : je ne crois plus au hasard
homme : il y a eu une étoile filante, elle était énorme c'est aussi arrivé mercredi
Dean : tu m'étonnes que ça compte !
 
Dean se lève et prend un livre
 
homme : alors vous penser que c'est truc sont venue de l'espace ?
Dean : on est pas dans X-fight mon vieux .... «  il tomba du ciel une grande étoile ardente comme une torche et tomba sur le tiers fleuve et sur les sources des eaux et beaucoup d'hommes moururent des ces eaux
prête : Apocalypse.... chapitre 10 verset 8. vous voulez dire que c'est le début de l'apocalypse ?
Dean : en quelque sorte ... et qu'es-ce qui vient après ?
Prête : quatre cavalier
Dean : et lequel monte le cheval rouge ?
Prête : la guerre
Dean : la belle mustang rouge garé dans la rue principal...
Prête : vous ne croyez quand même pas qu'une voiture serait...
Dean : une super voiture... réfléchissez un peu, sa expliquerai tout. Si la guerre est un homme comme les autres elle peut s'amuser a nous faire tourner la tête
Prête : en semant la discorde
Dean : vous disiez que Joe vous a traitez de saloperie aux yeux noirs, ils nous prennes pour des démons, on les prend pour des démons, si sa ce trouve il n'y a pas de démon du tout et on ne fait que de s'entre tuer
Prête : attendez ! Pardonnez-moi d'insister mais sa serai l'apocalypse
Dean : désolé padri
 
de retour vers Sam
 
Sam : vous êtes qui vous ? Je devrai plutôt dire vous êtes quoi ?
Homme : je suis démasquer, je suis venu me rincer l'œil, c'est l'éclate total
Sam : qu'avait vous fait du Roger que tous le monde connait  ? le vrai Roger
Homme : il est dans un fossé
Sam : alors qui êtes-vous ?
Homme : un indice, on m'a vu en Allemagne, encore en Allemagne et ensuite au Moyen-Orient et j'étais au Darfour quand mon bipper c'est mit a sonner . J'attends d'être réuni avec mes frères qui sont en nombre de 3, on va bien s'amuser tous ensemble
Sam : soupire je sais qui vous êtes et il n'y a aucun démons dans cette ville
Homme : non, j'ai fait peur a tous les habitants qui ont fini par s'entre tuer. Je n'est pas fait grand chose finalement, j'ai détruis un pond, j'ai mit quelques hallucinations dans la tête des gens... il ne me reste plus qu'à préparé du popcorn et à profiter du spectacle. Franchement les animaux de ton espèce sont vraiment méchant et mesquin Sam
Sam : Non c'est vous la cause de tous ça
Homme : pitié, il y a une semaine ils s'entendaient a merveille et aujourd'hui ils sont près à étriper leurs propres enfants
Sam : c'est parce que vous leurs faites voir des démons
homme : les humains se trucides pour aucune raison, il suffit de vite voir les hollandais, ils se déchirent entre eux c'est dingue.... tu crois que je suis un monstre ? Je suis comme une bonne soirée de picole tout ce que je fait c'est levés les inhibition
Sam : je vais vous tuer de mes mains
Homme : ooh que c'est adorable surtout venu de mon spécimen préféré
Sam: je peux savoir se que sa veut dire ?
Homme : je sais que c'est devenu un obsession depuis que tu as vu la lame couverte de sang frais
Sam : non c'est faux
homme : garde ton déni pour ton frère, je lis en toi comme un livre ouvert et tu n'a que cette idée en tête...  Boire du sang, boire du sang, boire du sang.... tu as soif de pouvoir, toujours la même rengaine, tu voudrais revenir forte mais pas seulement fort, tu voudrais être plus fort que tous le monde. Tu a tout a fait raison, sa de conduira direct en enfer mon amis. Tu ne te sens pas bien, attend d'être plongé dans un bain de cadavres. Tu n'est pas au bout de tes peines, le jeu ne fait que commencer... humf c'est l'heure d'entré en piste les morceaux de viandes vont adorés
 
L'homme fait tourné sa bague et tu sang se met a couler du haut de son crâne, il renverse une table, s'accroupit et ce met a crier. Roger et Joe arrive
 
 
Homme : il m'a frapper
Sam : NON !
Homme : il dit qu'ils arrivent, qu'ils vont venir nous chercher
Sam : Joe, Rufus ne l'écouter pas, arrêter !
Rufus : tu vas la fermer ! Il frappe Sam
Sam : NOON ! Joe il ment
 
on revoit Dean dans la pièce
 
homme : donc si je comprend bien, il n'y a pas de démons et la guerre serai venu sous les traits d'un homme ?
Dean : vous pensiez avoir tous vu....
 
quelqu'un frappe a la porte
 
voix : ouvrez, OUVREZ, c'est moi Roger !
 
l'homme le laisse rentrer
 
Roger : je les aient vu, ils savent qu'on essaye de s'enfuir et ils ont dit qu'ils nous attraperaient tous un par un
Dean : attendez, pas si vite... QUOI ???
homme : je croyais qu'il n 'y avait pas de démon?µ
Dean : c'est le cas, vous êtes allez où ?
Roger : il fallait bien que quelqu'un se bouge !
Dean : où avait-vous vu les démons et qu'es-ce qu'il vous ont dit ?
Homme : si on reste ici on est mort
Dean : On ne bouge pas d'ici
Prête : ils vont tous nous tuer, il faut partir avant eux
Dean: non pas de désission ative
Homme : ont a du monde à protégé. Que ceux qui sont d'attaque me suive pour une chasse aux démons
Dean : oh oh oh, on respire un bon coup je dit qu'il n'y a pas de démons
Roger : regarde leur yeux se sont des démons !!!
 
Roger fait tourner sa bague et Les yeux de Dean et d'Hélène devienne noir. Les hommes tire sur eux
 
Sam : vite on se tire ! Dépêchez vous !
 
Les hommes préparent les armes pour allez tuer les démons
 
Roger : des vrai balle ?
Homme : c'est deux-là sont peut-être des démons depuis le début, toute cette histoire de sel de cartouche et d'eau bénite en ce qui me concerne ce n'est que du baratin
Roger : vous en êtes sur ?
Homme : c'est la lois du plus fort
Roger : je crois avoir vu des couteaux dans la cuisine
homme : génial, prenez -les
 
 
Rufus met un fils sur le rebord d'une fenêtre et Joe regarde ce qu'il fait
 
Joe : dites Rufus
Rufus : ouai !
Joe : les bombe artisanal ne peuvent pas tuer des démons ?
Rufus : c'est vrai mais crois moi de mon expérience les démon avance beaucoup moins vite après avoir perdu l'usage de leur membres
Joe : l'un de ces démon et ma mère
Rufus : tu sais que je ferais tout ce que je peux pour aider ta mère, ta pas a t'en faire, sa va allez
Joe : hum... sauf si elle passe par la fenêtre

Les habitants sortent dehors armés a la recherche des démons

Homme : la voie est libre, resté baissé et ne traîner pas !

Joe prépare sont arme quand il y a une explosion. Rufus prend son arme, il s’approche de la fenêtre et quelqu’un l’attire dans le vide puis attitre Joe

Joe : RUFUS !!

Joe commence a se battre contre sa mère

Hélène : maintenant écoute-moi Johanna beth ravél

Rufus et Dean sont aussi en train de se battre

Dean : écoutez-moi ! je ne suis pas du tout un démon ! Réfléchissez tous ces maléfices !

Rufus : charronne va au diable !

Dean : Rufus ! la pollution de la rivière, l’étoile filante, la mustang rouge, c’est la guerre ! c’est la guerre elle nous manipule

Rufus : ta raison c’est bien la guerre !

Dean : Je vous parle du cavalier de l’apocalypse

Rufus : le cavalier ?

Dean : Oui il essaye de nous retourner les un contre les autres ! vous halluciné !

Les yeux de Dean redeviennent normaux

Rufus : ce serai un cavalier ? la guerre ?

Dean : oui sa !

Rufus : il a trouvé ça tout seul comme un grand ?

Dean aide Rufus a se relevé. Pendant ce temps les habitants continu d’avance dans la ville a la recherche de démons.

Dean et Rufus entre dans la maison et Hélène qui a réussi a convaincre sa fille vise la porte avec son arme

Dean : Oh tout doux

Hélène : On est sur la même longueur d’onde ?

Dean et Rufus : Ouai !

Dean : Salut Joe

Joe : Salut

Dean : D’accord, il faut retrouver la guerre avant que tous le monde se mettent a se tiré dessue

Les habitants tirent sur la maison où ils se trouvent

Dean : et merde ! Où est Sam ?

Rufus : Au 1er

Les Habitants discutent de leur futur plan

Homme : vous 3 vous allez par derrière, prennés l’allé ! allez-si !

Dean arrive au 1er étage

Sam : Dean ! Il y a aucun démons c’est la guerre

Dean : oui c’est la guerre, je sais. J’aimerai bien savoir comment il fait

Sam : la bague

Dean : Sa bague ! Mais oui c’est claire il s’est mit à la tripoter avant que tous le monde se mettent à me voir   comme Belzébuth ! Viens faut pas traîner !

Les deux camps se tirent dessus

Rufus : Cessez le feu ! Cessez le feu je vous dit ! …. Je deviens trop vieux pour ces conneries !

Femme : Mon père !!

Hélène : c’est bon je ne suis pas ce que tu croit, tien fort ici

Rufus : quand je dit d’arrêter de tirer, faut arrêter de tirer !

Un homme veut tirer sur Hélène mais elle le désarme alors l’homme prend un couteau…

La guerre se dirige vers une mustang rouge, quand Dean l’attrape par derrière….

L’homme pointe toujours sont couteau sur Hélène et le rapproche de plus en plus de sa gorge…

Sam sort un couteau pendant que Dean tient toujours La guerre

La guerre : ah d’accord !  Il est très joli ton couteau, mais redescendez sur terre vous ne pouvez pas tuer la guerre

Dean : on est au courant !

Sam s’élance sur La guerre et lui coupe les doigts de sa main où il a sa bague, et les habitants n’ont plus d’hallucination. L’homme qui voulait tuer Hélène réalise qu’elle n’est pas un démon. Dean et Sam la ramasse.

 

Dean et Sam sont sur une table de pic nique.

 

Dean : sa y est la montagne du destin est en vu !

Sam : Dean…

Dean : non, ne commence pas

Sam : non non écoute moi, c’est important, je sais que tu n’a plus confiance en moi et aujourd’hui je me suis rendu compte d’une chose c’est que moi n’ont plus je n’est plus confiance en moi. Dés que j’ai vu ce sang je n’arrêtais pas de gambergé. Si je combats les démons c’est pour la bonne cause, j’ai de bonne raison de le faire et je suis fier de combattre le bien mais au plus profond de moi-même j’ai perdu la flamme. Je sais a quelle point c’est tordu et donc je sais a quelle point je suis tordu. En réalité le problème ce n’est pas le sang de démons, vraiment après tout si j’ai bu ce sang c’est parce que j’en avais envi, ce n’est pas la faute de Ruby, je les décidé seul. Le problème vient de moi, jusque où je suis près a allez… il ya quelque chose en moi qui me fait très peur Dean. J’ai bien vu comment ça c’est passé pendant ces dernier jours.

Dean : ça veut dire quoi ?

Sam : je me sens plus capable de chasser. J’ai besoin de prendre du recul, je suis dangereux je m’en rend bien compte, il vaut peut-être mieux pour nous que nos chemin ce sépare.

Dean : ouai je  crois que ta raison

Sam : quoi alors tu m’engeule pas ?

Dean : j’en ai marre de dépenser à toujours m’en faire pour toi, sa m’empêche de me concentré sur ce que je dois faire. Je n’est certainement pas besoin d’être déconcentré, pas en ce moment

Sam : je suis désolé Dean

Dean : ouai je sais que tu l’ai… attend Sam tu veux prendre l’hympala ?

Sam : non sa ira… Surtout prend soin de toi

Dean : ouai toi aussi Samy

Sam prend son sac et part pendant que Dean reste seul

[ Ajoute une dédicace ] [ Ajoute un mur sur ton blog ]

(Plusieurs passage de la saison 4 et du de l'épisode précédant.)
 
-Sam est devant la porte de la chambre Bobby (à l'hôpital) qui est en chaise roulante et qui regarde par la fenêtre puis Dean arrive
Dean : il est prostré depuis 3 jours, il faut qu'on lui remonte le moral. On peut peut-être lui faire un petit massage.
Sam : Dean...
Dean : tu as autre chose en tête ?
Sam : écoute, il se peut que Boby ne se remette pas de ses blessures cette fois-ci, on doit se faire à cette idée......
C'est quoi cette enveloppe ?
Dean : j'ai été faire des radios, j'ai fait des photos plutôt sexy... (Il donne la radio à Sam). Inutile de te dire que les médecins sont restés sans voix
Gros plan sur la radio des côtes de Sam où il y a plein d'inscription
Sam : la vache !
Dean : je te rappelle que Castiel t'a gravé la même chose.
Le téléphone de Sam sonne
Sam : allo... Castiel ?
Dean : Quand on parle du loup.
Sam : humm... à l'hôpital Saint-Martin pourquoi qu'es-ce qu'... Castiel ?
Sam raccroche
Un médecin tire un appareil de ranimation et Castiel est dans le couloir de l'hôpital
Dean : Un téléphone portable  sans déconner ? Je croyais que les anges avaient leur kit main libre à eux !
Castiel : Vous êtes hors de portés des anges, de TOUS les anges je ne peux plus vous retrouvé sans...
Boby : vous vous bécoterez plus tard, ramener votre cul ici et posé les mains sur moi... Venez me guérir, grouiller vous !
Castiel : je ne peux pas
Boby : c'est quoi cette histoire ?
Castiel : on m'a exclu du Paradis, j'ai perdu la pluparts de mes pouvoirs. Je peux faire encore certaine chose et d'autre non.
Boby : vous êtes en train de me dire que vous avez perdu les pouvoir qui m'aurai permis de ne pas resté coincé dans ce fauteuil pour le restant de mes jours ?
Castiel : excusé moi
Boby : mettez vous où je pense vos excuse !
Dean : au moins on sait qu'il a encore sa langue
Boby : j'ai entendu
Castiel : le temps presse, il faut qu'on parle
Dean : je t'écoute
Castiel : ton plan qui consiste à tuer Lucifer...
Dean : tu veux nous aidé peut-être
Castiel : non c'est de la pure folie, c'est voué a l'échec
Dean : sa c'est des encouragements
Casitiel : mais je pense avoir trouvé la solution au problème, quelqu'un d'autre que Saint-Michel est assez fort pour terrassé Lucifer, assez fort pour arrêté l'apocalypse
Sam : et qui es-ce ?
Castiel : celui qui m'a ramené a la vie et vous a mit dans cette avion, le créateur de tout ce qui existe Dieu... Je vais faire appel à Dieu
 
Ecriture du nom de la série : supernatural
 
Dean ferme la porte de la chambre de Boby
Dean : Dieu ?
Castiel : oui
Dean : le dieu qu'on connaît ?
Castiel : OUI... il n'est plus au Paradis, il faut que je le retrouve
Dean : essaye le nouveau Mexique il adore les tortillasses
Castiel : je ne crois pas qu'il aime ce genre de pain
Dean : écoute grincheux si jamais Dieu existe vraiment soit il est mort (et c'est la théorie la plus sympas)
Castiel : Dieu est parmi nous !
Dean : SOIT monsieur est en très bonne santé et il se fiche complètement des pauvres mortel comme nous... c'est vrai regarde un peu autour de toi, le monde est dans le caniveaux, on approche a grand pas de la fin du monde et pendant ce temps là Dieu est en train de picolé sous les cocotiers sa c'est quoi..
Castiel : sa suffit ! Je ne suis pas venu pour discuté de théologie, tous cela est stratégique avec l'aide de Dieu on peut gagner la guerre
Dean : non mais j'ai beaucoup de mal a y croire
Castiel : j'ai tué 2 anges cette semaine et c'était mes frères. Je suis pourchassé par les rebelles et j'ai fait tous sa pour te venir en aide, mais tu as échoué ton frère et toi avaient condamné le monde et j'ai tout perdu pour rien... alors s'il te plait ton opinion tu te la garde pour toi
Boby : vous n'êtes pas venu ici pour nous en foute plein la tronche alors dites nous ce que vous voulez sans tourné autour du pot
Castiel : je suis venu chercher un objet, une amulette
Boby : une amulette ? De quelle sorte ?
Castiel : une amulette aussi rare que puissante, elle se met a chauffé de qu'elle sans la présence de Dieu. Elle peut m'aidé à le trouvé
Sam : c'est une sorte de boussole pour Dieu ?
Castiel fait oui de la tête
Boby : je ne sais pas du tout de quoi vous parlez je n'est aucun objet de ce genre
Castiel : je sais, vous non
Castiel et Dean regarde le pendentif qui est au cou de Dean
Dean : quoi c'est sa que tu veux ?
Castiel : tu peux me la prêté ?
Dean : NON
Castiel : Dean... donne la moi
Dean : oh... je te la donne (Il enlève son collier) Surtout ne la perd pas (Il donne son collier a Castiel ) j'ai l'impression d'être à poils
Castiel : je vous recontacterai (il disparait)
Boby : si vous voyez Dieu dites-lui de m'envoyé des jambes
 
 
On voit rufus qui tire sur quelqu'un puis qui tire un homme blessé
Rufus : ta ceinture vite... garde le garrot bien séré... reste comme sa
Rufus appel boby
Boby :(dans sa chambre d'hopital)allo ?
Rufus : Boby ? Boby ? bon sang tu m'entend ?
Boby : je t'entends t très mal
Rufus : j'ai besoin de ton aide, j'ai un troupeau de démon qui me file du travail, toute la ville est infesté... attend 1 seconde...
Boby : Quoi ? Où es-ce que tu est ?
Rufus : grésillements... Colorado .... Grésillements
Boby : j'entends mal... le Colorado ?
Rufus  : ...Colorado...
Boby : à river pass dans le colorado ?
Rufus : A RIVER PARSS
Boby : Rufus ?? Té la ? Répond moi ! Rufus !
Rufus : Boby tu dois...
Rufus voit des hommes prend son arme et avance vers eux puis il leur tire dessus . Boby au téléphone les entends il raccroche est regarde Sam et Dean
 
On voit une montagne et la voiture de Dean qui avance a toute vitesse puis on revoit la voiture dans un chemin à river pass dans le Colorado. Il passe sur un pond puis il s'arrête car il est cassé. Sam et Dean sort de la voiture.
Dean : c'est la seul route pour s'y rendre
Sam : il n'y a pas de réseau
Dean : Rufus avait raison, les démons ont bouclé tout le secteur
Sam : va falloir marcher alors...
Dean : y a des journées dont je me passerai bien
 
On voit Dean et Sam marché dans une rue armés puis on voit une voiture a l'envers. Ils essayent de voir s'il y a quelqu'un dedans mais il n'y a personne. Ils continuent leur chemin. Une autre voiture ouverte cette fois-ci attire Sam et Dean, la radio et le moteur sont en allumé mais il n'y a toujours personne a l'intérieur. Sam coupe le contact.ils continue d'avancé. Partout la rue on voit des voiture ouverte ou en mauvaise état et il n'y personne Ils passe a côté d'une voiture orange et Dean siffle. Ils s'approchent d'une grosse tache de sang. Quelqu'un d'armé vise sur eux. Sam et Dean se retourne et voient Hélène.
Dean : Hélène !
Hélène : salut les p'tit gars ( elle baisse sont arme)
Dean : on peut savoir ce qu'il ce passe ici 
Hélène tire sur Dean. Il sort du pistolet de l'eau bénit
Dean : c'est bien nous
Hélène s'en va et Sam et Dean la suit
Hélène : je suis vraiment contente de vous revoir (elle prend Dean dans ses bras puis elle le gifle ) vous mériteriez une bonne raclé !
Dean : aie!
Hélène : vous aviez jamais pensé a me téléphoné ? Vous aviez peur de me dire ce que vous pensiez vraiment. Je n'aurai jamais su que vous seriez encore en vie sans Rufus !
Dean : pardon Hélène !
Hélène : Oui c'est sa ! En tout cas tu feras bien de me mettre dans tes contacts
Dean : sa sera fait
Dean se retourne est regarde Sam puis ils descendent un escalier
Dean : alors qu'es-ce qui se passe ?
Hélène : je suis un peu dépassé par les événements
Sam : combien il y a de démons ?
Hélène : grosso modo toute la ville moins les mort et les personnes qui sont ici... alors on est foutu ? C'est la fin du monde ? Sa en a tous l'air
Sam : oui j'en ai bien peur
Hélène frappe a une porte
Hélène : c'est moi !
La porte s'ouvre est plusieurs habitants de la ville sont dans cette pièce.
Hélène : je vous présente Sam et Dean, des chasseurs venu pour nous aider
1 des habitant : vous saviez que des démons étaient parmi nous ?
Dean : oui et vous ?
Un autre habitant : quand les yeux de ma femme sont devenus noirs et qu'elle ma balancé une brique sur la tête j'ai fini par croire au paranormal
Dean en regardant Hélène : allez-si éclairé nous !
Hélène : (soupire) je ne croit pas en savoir plus que vous. Rufus à téléphoné, il était venu ici pour enquêté sur des maléfices et toute la ville s'est retrouvés possédé. Joe vous est moi étaient tout près et...
Dean : vous chasser avec Joe ?
Hélène : oui ça fait déjà quelque temps. Quand on est arrivés la ville était déjà plongé dans le chao. On a pas réussi a retrouvé Rufus et Joe et moi on a étaient séparés. J'étais a sa recherché lorsque je suis tombé sur vous
Dean : sa va allez on va la retrouvé
Sam : quoi qu'il en soit, les gens ne peuvent pas resté ici, il faut vite leur faire quitté la ville
Hélène : ce n'est pas aussi simple, j'ai déjà essayé, mais on a pas pu s'enfuir
Sam : ah bon pourquoi ?
Hélène : on était 20 au départ
Dean : maintenant on est 3 chasseurs
Hélène : tu n'imagine pas ce que c'est ! Les démons occupent le terrain on ne pourra pas protégé tous le monde
Sam : et si on leur donné des armes ?
Dean : tu veux aussi donné un flingue au bébé dans le ventre de sa mère ?
Sam : plus on tirera de cartouche de sel en même temps plus on aura de chance de gardé les démons a l'écart
Dean : j'ai aperçu une armurerie en arrivant on peut récupérer des flingues
Sam : d'accord, vous resté ici on y va
Hélène : n'oublié pas que...
Sam : Joe et Rufus sont dehors on sait on va les remmenés
Dean et Sam s'en vont
Dean : hé hé hé attend ! je veux y allez tout seul
Sam : Quoi ? Tout seul ?
Dean : quelqu'un doit resté pour leur apprendre a se servir d'une arme
Sam : Y a Hélène
Dean : non non non ! sa irai beaucoup plus vite si tu restais
Sam : pendant que tu va cherché les flingues, le sel et que tu cherche Joe et Rufus c'est débiles !
Dean : je peux y arrivé
Sam : tu ne veux pas que je vienne
Dean : je n'ai pas dit sa !
Sam : et que j'approche les démons
Dean : c'est ridicule
Sam : parfait alors en route
 
Dean et Sam sont dans la rue
Sam : je m'occupe du sel, va cherché les flingues
Dean : vaut mieux pas se séparé
Sam : Dean c'est juste en face, on pourrai ce comporté en professionnels
Sam et Dean se sépare
Sam est dans un magasin et prend du sel quand il aperçoit 2 démons armés. L'un dé deux est juste devant lui. Sam fait tomber quelque chose en prenant son arme. Le démon se retourne. Sam et lui se mettent à se bagarré. Sam essaye de l'exorcisé mais il fini par le tué. L'autre démon arrive et la bagarre continue et Sam le tue aussi. Il regarde son couteau plein de sang quand Dean arrive.
Dean : Sammy ?
Dean aperçoit Sam debout avec son couteau et les 2 hommes morts
 
Les quelques habitants qui reste sont toujours dans la pièce. Hélène, Dean et Sam leurs apprennent comment se servir d'une arme
Roger : fusil...
Hélène : attendez Roger !
Roger : je mets la balle...
Hélène : assurez-vous de bien enfoncé la balle dans le chargeur
Roger qui fait tomber la balle : oh désolé ! Excusez-moi
Sam : quand vous chargez un fusil enfoncez la munition bien à fond. Vous la mettez en place et vous appuyiez fort
Dean : vous savez vous servir d'une arme ?
L'homme prend l'arme et la décharge
Dean : vous avez servit où ?
L'homme : à falouja j'y suis allé 2 fois. Je suis revenu il y a un peu plus d'un an. Vous avez était soldat vous aussi ? Vous avez servit où ?
Dean : En enfer
L'homme : non sérieusement
Dean : sérieusement, en enfer
Dean s'approche de Sam
Dean : sa va ?
Sam : sa va
Dean : qu'es-ce qu'il y a ?
Sam : dans la boutique les démons que j'ai affrontés possédaient des ados. J'ai planté mon couteau dans des gamins de 17 ans
Dean : c'est bon arrête, tu n'avais pas le choix
Sam : je sais que je n'avais pas le choix simplement avant... je voudrai pouvoir sauvé des vies comme j'avais l'habitude de le faire
Dean : tu veux dire quand tu te shootais au sang de démon ?
Sam : non, je n'ai pas dit sa
Hélène : je reviens
Dean : vous allez où ?
Hélène : je ne peux pas attendre sans rien faire, ma fille est dehors avec les démons si je ne suis pas là dans une demi-heure, emmené tous le monde à l' abri
Sam : non attendez, je vous accompagne
Dean : hé ! Une seconde je peux de parlé seul à seul ?
Sam et Dean sorte de la pièce
Dean : tu veux y retourné ?
Sam : ouai ! On ne ferra rien en se tournant les pouces
Dean : je prends ta place
Sam : sa va allez ! Reste ici je saurais l'épaulé
Dean : pourquoi sa serai toi qu'irai ?
Sam : Ham ! C'est vrai j'oubliai, tu crois que des que je vais rencontré un démon, je vais forcément replongé comme si après ce qu'il s'est passé, je n'avais pas retenu la leçon ?
Dean : parce que tu la retenu ?
Sam pousse violemment Dean
Sam : si tu pense que je vais me laissé aller
Sam sort dehors avec Hélène
Sam : où avez-vous été séparé ?
Hélène : un peu plus loin... qu'es-ce qu'il se passe entre frère et toi ? On peut difficilement ne pas voir que les chose ne sont plus comme avant entre vous ! sa na pas l'air d'allez, c'est une fille qui vous a dressé l'un contre l'autre ?
Sam : non ! on est simplement stressé par le boulot. Vous savez ce que c'est. En tous cas je suis étonné que vous faite équipe avec Joe. Vous avez toujours dit qu'elle n'était pas faite pour sa.
Hélène : c'est encore ce que je croie mais puisqu'elle veut absolument chasser...
Sam : vous l'accompagné... regardez
Hélène : c'est un feu de cheminé ?
Sam : ouai c'est se qu'on dirai ... allons voir
Ils s'approchent de la maison et voient par la fenêtre un démon
Hélène :on a trouvé leur quartier général
Sam : les démons n'attrapent pas froid... on se demande bien ce qu'il brûle
Hélène et Sam se font attaqués par Joe et Rufus
Joe : ne bouge pas pourriture
Hélène : ne lui fait pas de mal t'a compris ?
Joe : tu vas me rendre ma mère espèce de saloperie aux yeux noirs
Sam : Hélène courez !
Hélène part en courant
Rufus : je te tient sale raclure de bidet
Sam se retrouve attaché dans la maison devant la cheminé
Rufus : tu n'arrivera pas a défaire tes liens. Es-ce que t'a compris ce qu'il t'arrive ? T'est a ma merci, tu est fait comme un rat. Sale parasite tu n'a que ce que tu mérite
Rufus le frappe et Joe lui lance un sceau d'eau sur la tête. Ils sont en train de le faire possédé par un démon
Rufus : exorcisa mousté, exorcisa mousté
Sam : arrêtez, ARRETEZ !
Rufus : omni ci satanica (....)
 
Dean fait les cents pas dan la pièce en attendant qu'Hélène et Sam reviennent. Pendant ce temps les habitants restant prient
L'éternité est mon berger je ne manquerai de rien, il me fait reposé dans te verte pâturage, il reste dans mon âme et quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort je ne crains aucun...
Hélène frappe a la porte et Dean lui ouvre
Dean : où est Sam ?
Une femme : ils l'ont capturé ? il s'est fait prendre par les démons ! Oh mon dieu ! Et s'il tombe sur notre cachette qu'es-ce qu'on fait
Homme : ils peuvent entrer ?
Dean : NON ! Ne bougé pas d'ici j'arrive... il faut élaborer un plan dite moi ce que vous savez !
 
Rufus et Joe sont toujours en train de faire possédé Sam
Sam : arrêté ! s'il vous plaity pour lui demand
Rufus : omisimodouce
Sam : écoutez ! Y a un truc qui cloche, c'est pourtant évident ... c'est bon là ! Arrêtez ! Écoutez moi !
 
Sam voit un homme qui lui montre sa bague. Sam lèves la tête et voit qu'il est sous un dessins « anti-démon »
 
Sam : écoutez !
Joe : pourquoi il ne se passe rien ?
Rufus : aucune idée !
Sam :réfléchissez ! C'est bizarre, c'est pas normal
rufus : sa va forcément finir par craqué
sam : ouvrez les yeux enfin ! C'est pourtant claire ! Je vous en pris écoutez-moi !
 
De retour vers Dean et les habitants
 
hélène : l'un deux possède Joe, il faut lui faire quitter son corp sans la blesser. Elle m'a traité de Saloperie
dean  : faut pas le prendre au pied de la lettre
hélène : non, tu ne comprend pas ! Elle m'a traité de saloperie aux yeux noirs. C'est quoi c'est démon ?? l'eau bénite et le sel n'ont aucun effet. Ma fille est peut-être idiote mais pas a ce point là. Elle porte une amulette anti-possésion, tous ça ce n'est pas normal
dean : et c'est pire que d'habitude
hélène : il dit quoi ton instinct ?
Dean : Mon instinct ? Il me dit d'appelé Boby pour lui demander de l'aide ou d'appelé Sam
Hélène : ah d'accord ! Tu ne que moi et je n'est que toi. Il va falloir qu'on y allies tous seul
Dean : d'accord sa me va ! ... .... .... Vous savez pourquoi Rufus est venu ? Y avait quelle genre de maléfice ?
Hélène : il m'a parlé d'un problème d'eau, c'est tout ce que je sais
Dean : Mon père, vous savez de quelle problème d'eau il s'agit
Prête : hum ! Attendez .... L'eau de la rivière est pollué d'un jour au lendemain
Dean : QUAND ??
Homme : Mercredi dernier et les Démons sont apparuent le lendemain
Dean : il s'est passé quelque chose d'autre ce jours-là ?
Homme : oui mais c'est surement un hasard
Dean : je ne crois plus au hasard
homme : il y a eu une étoile filante, elle était énorme c'est aussi arrivé mercredi
Dean : tu m'étonnes que ça compte !
 
Dean se lève et prend un livre
 
homme : alors vous penser que c'est truc sont venue de l'espace ?
Dean : on est pas dans X-fight mon vieux .... «  il tomba du ciel une grande étoile ardente comme une torche et tomba sur le tiers fleuve et sur les sources des eaux et beaucoup d'hommes moururent des ces eaux
prête : Apocalypse.... chapitre 10 verset 8. vous voulez dire que c'est le début de l'apocalypse ?
Dean : en quelque sorte ... et qu'es-ce qui vient après ?
Prête : quatre cavalier
Dean : et lequel monte le cheval rouge ?
Prête : la guerre
Dean : la belle mustang rouge garé dans la rue principal...
Prête : vous ne croyez quand même pas qu'une voiture serait...
Dean : une super voiture... réfléchissez un peu, sa expliquerai tout. Si la guerre est un homme comme les autres elle peut s'amuser a nous faire tourner la tête
Prête : en semant la discorde
Dean : vous disiez que Joe vous a traitez de saloperie aux yeux noirs, ils nous prennes pour des démons, on les prend pour des démons, si sa ce trouve il n'y a pas de démon du tout et on ne fait que de s'entre tuer
Prête : attendez ! Pardonnez-moi d'insister mais sa serai l'apocalypse
Dean : désolé padri
 
de retour vers Sam
 
Sam : vous êtes qui vous ? Je devrai plutôt dire vous êtes quoi ?
Homme : je suis démasquer, je suis venu me rincer l'œil, c'est l'éclate total
Sam : qu'avait vous fait du Roger que tous le monde connait  ? le vrai Roger
Homme : il est dans un fossé
Sam : alors qui êtes-vous ?
Homme : un indice, on m'a vu en Allemagne, encore en Allemagne et ensuite au Moyen-Orient et j'étais au Darfour quand mon bipper c'est mit a sonner . J'attends d'être réuni avec mes frères qui sont en nombre de 3, on va bien s'amuser tous ensemble
Sam : soupire je sais qui vous êtes et il n'y a aucun démons dans cette ville
Homme : non, j'ai fait peur a tous les habitants qui ont fini par s'entre tuer. Je n'est pas fait grand chose finalement, j'ai détruis un pond, j'ai mit quelques hallucinations dans la tête des gens... il ne me reste plus qu'à préparé du popcorn et à profiter du spectacle. Franchement les animaux de ton espèce sont vraiment méchant et mesquin Sam
Sam : Non c'est vous la cause de tous ça
Homme : pitié, il y a une semaine ils s'entendaient a merveille et aujourd'hui ils sont près à étriper leurs propres enfants
Sam : c'est parce que vous leurs faites voir des démons
homme : les humains se trucides pour aucune raison, il suffit de vite voir les hollandais, ils se déchirent entre eux c'est dingue.... tu crois que je suis un monstre ? Je suis comme une bonne soirée de picole tout ce que je fait c'est levés les inhibition
Sam : je vais vous tuer de mes mains
Homme : ooh que c'est adorable surtout venu de mon spécimen préféré
Sam: je peux savoir se que sa veut dire ?
Homme : je sais que c'est devenu un obsession depuis que tu as vu la lame couverte de sang frais
Sam : non c'est faux
homme : garde ton déni pour ton frère, je lis en toi comme un livre ouvert et tu n'a que cette idée en tête...  Boire du sang, boire du sang, boire du sang.... tu as soif de pouvoir, toujours la même rengaine, tu voudrais revenir forte mais pas seulement fort, tu voudrais être plus fort que tous le monde. Tu a tout a fait raison, sa de conduira direct en enfer mon amis. Tu ne te sens pas bien, attend d'être plongé dans un bain de cadavres. Tu n'est pas au bout de tes peines, le jeu ne fait que commencer... humf c'est l'heure d'entré en piste les morceaux de viandes vont adorés
 
L'homme fait tourné sa bague et tu sang se met a couler du haut de son crâne, il renverse une table, s'accroupit et ce met a crier. Roger et Joe arrive
 
 
Homme : il m'a frapper
Sam : NON !
Homme : il dit qu'ils arrivent, qu'ils vont venir nous chercher
Sam : Joe, Rufus ne l'écouter pas, arrêter !
Rufus : tu vas la fermer ! Il frappe Sam
Sam : NOON ! Joe il ment
 
on revoit Dean dans la pièce
 
homme : donc si je comprend bien, il n'y a pas de démons et la guerre serai venu sous les traits d'un homme ?
Dean : vous pensiez avoir tous vu....
 
quelqu'un frappe a la porte
 
voix : ouvrez, OUVREZ, c'est moi Roger !
 
l'homme le laisse rentrer
 
Roger : je les aient vu, ils savent qu'on essaye de s'enfuir et ils ont dit qu'ils nous attraperaient tous un par un
Dean : attendez, pas si vite... QUOI ???
homme : je croyais qu'il n 'y avait pas de démon?µ
Dean : c'est le cas, vous êtes allez où ?
Roger : il fallait bien que quelqu'un se bouge !
Dean : où avait-vous vu les démons et qu'es-ce qu'il vous ont dit ?
Homme : si on reste ici on est mort
Dean : On ne bouge pas d'ici
Prête : ils vont tous nous tuer, il faut partir avant eux
Dean: non pas de désission ative
Homme : ont a du monde à protégé. Que ceux qui sont d'attaque me suive pour une chasse aux démons
Dean : oh oh oh, on respire un bon coup je dit qu'il n'y a pas de démons
Roger : regarde leur yeux se sont des démons !!!
 
Roger fait tourner sa bague et Les yeux de Dean et d'Hélène devienne noir. Les hommes tire sur eux
 
Sam : vite on se tire ! Dépêchez vous !
 
Les hommes préparent les armes pour allez tuer les démons
 
Roger : des vrai balle ?
Homme : c'est deux-là sont peut-être des démons depuis le début, toute cette histoire de sel de cartouche et d'eau bénite en ce qui me concerne ce n'est que du baratin
Roger : vous en êtes sur ?
Homme : c'est la lois du plus fort
Roger : je crois avoir vu des couteaux dans la cuisine
homme : génial, prenez -les
 
 
Rufus met un fils sur le rebord d'une fenêtre et Joe regarde ce qu'il fait
 
Joe : dites Rufus
Rufus : ouai !
Joe : les bombe artisanal ne peuvent pas tuer des démons ?
Rufus : c'est vrai mais crois moi de mon expérience les démon avance beaucoup moins vite après avoir perdu l'usage de leur membres
Joe : l'un de ces démon et ma mère
Rufus : tu sais que je ferais tout ce que je peux pour aider ta mère, ta pas a t'en faire, sa va allez
Joe : hum... sauf si elle passe par la fenêtre

Les habitants sortent dehors armés a la recherche des démons

Homme : la voie est libre, resté baissé et ne traîner pas !

Joe prépare sont arme quand il y a une explosion. Rufus prend son arme, il s’approche de la fenêtre et quelqu’un l’attire dans le vide puis attitre Joe

Joe : RUFUS !!

Joe commence a se battre contre sa mère

Hélène : maintenant écoute-moi Johanna beth ravél

Rufus et Dean sont aussi en train de se battre

Dean : écoutez-moi ! je ne suis pas du tout un démon ! Réfléchissez tous ces maléfices !

Rufus : charronne va au diable !

Dean : Rufus ! la pollution de la rivière, l’étoile filante, la mustang rouge, c’est la guerre ! c’est la guerre elle nous manipule

Rufus : ta raison c’est bien la guerre !

Dean : Je vous parle du cavalier de l’apocalypse

Rufus : le cavalier ?

Dean : Oui il essaye de nous retourner les un contre les autres ! vous halluciné !

Les yeux de Dean redeviennent normaux

Rufus : ce serai un cavalier ? la guerre ?

Dean : oui sa !

Rufus : il a trouvé ça tout seul comme un grand ?

Dean aide Rufus a se relevé. Pendant ce temps les habitants continu d’avance dans la ville a la recherche de démons.

Dean et Rufus entre dans la maison et Hélène qui a réussi a convaincre sa fille vise la porte avec son arme

Dean : Oh tout doux

Hélène : On est sur la même longueur d’onde ?

Dean et Rufus : Ouai !

Dean : Salut Joe

Joe : Salut

Dean : D’accord, il faut retrouver la guerre avant que tous le monde se mettent a se tiré dessue

Les habitants tirent sur la maison où ils se trouvent

Dean : et merde ! Où est Sam ?

Rufus : Au 1er

Les Habitants discutent de leur futur plan

Homme : vous 3 vous allez par derrière, prennés l’allé ! allez-si !

Dean arrive au 1er étage

Sam : Dean ! Il y a aucun démons c’est la guerre

Dean : oui c’est la guerre, je sais. J’aimerai bien savoir comment il fait

Sam : la bague

Dean : Sa bague ! Mais oui c’est claire il s’est mit à la tripoter avant que tous le monde se mettent à me voir   comme Belzébuth ! Viens faut pas traîner !

Les deux camps se tirent dessus

Rufus : Cessez le feu ! Cessez le feu je vous dit ! …. Je deviens trop vieux pour ces conneries !

Femme : Mon père !!

Hélène : c’est bon je ne suis pas ce que tu croit, tien fort ici

Rufus : quand je dit d’arrêter de tirer, faut arrêter de tirer !

Un homme veut tirer sur Hélène mais elle le désarme alors l’homme prend un couteau…

La guerre se dirige vers une mustang rouge, quand Dean l’attrape par derrière….

L’homme pointe toujours sont couteau sur Hélène et le rapproche de plus en plus de sa gorge…

Sam sort un couteau pendant que Dean tient toujours La guerre

La guerre : ah d’accord !  Il est très joli ton couteau, mais redescendez sur terre vous ne pouvez pas tuer la guerre

Dean : on est au courant !

Sam s’élance sur La guerre et lui coupe les doigts de sa main où il a sa bague, et les habitants n’ont plus d’hallucination. L’homme qui voulait tuer Hélène réalise qu’elle n’est pas un démon. Dean et Sam la ramasse.

 

Dean et Sam sont sur une table de pic nique.

 

Dean : sa y est la montagne du destin est en vu !

Sam : Dean…

Dean : non, ne commence pas

Sam : non non écoute moi, c’est important, je sais que tu n’a plus confiance en moi et aujourd’hui je me suis rendu compte d’une chose c’est que moi n’ont plus je n’est plus confiance en moi. Dés que j’ai vu ce sang je n’arrêtais pas de gambergé. Si je combats les démons c’est pour la bonne cause, j’ai de bonne raison de le faire et je suis fier de combattre le bien mais au plus profond de moi-même j’ai perdu la flamme. Je sais a quelle point c’est tordu et donc je sais a quelle point je suis tordu. En réalité le problème ce n’est pas le sang de démons, vraiment après tout si j’ai bu ce sang c’est parce que j’en avais envi, ce n’est pas la faute de Ruby, je les décidé seul. Le problème vient de moi, jusque où je suis près a allez… il ya quelque chose en moi qui me fait très peur Dean. J’ai bien vu comment ça c’est passé pendant ces dernier jours.

Dean : ça veut dire quoi ?

Sam : je me sens plus capable de chasser. J’ai besoin de prendre du recul, je suis dangereux je m’en rend bien compte, il vaut peut-être mieux pour nous que nos chemin ce sépare.

Dean : ouai je  crois que ta raison

Sam : quoi alors tu m’engeule pas ?

Dean : j’en ai marre de dépenser à toujours m’en faire pour toi, sa m’empêche de me concentré sur ce que je dois faire. Je n’est certainement pas besoin d’être déconcentré, pas en ce moment

Sam : je suis désolé Dean

Dean : ouai je sais que tu l’ai… attend Sam tu veux prendre l’hympala ?

Sam : non sa ira… Surtout prend soin de toi

Dean : ouai toi aussi Samy

Sam prend son sac et part pendant que Dean reste seul

 

 

 Ecrit par ohceii4ne.

INT. HOSPITAL – DAY

BOBBY, wearing a bathrobe and ball cap, sits in a wheelchair and stares out the window. SAM watches him from the doorway. DEAN arrives with a manila envelope in hand.

DEAN
It's been like three days now?

SAM sighs.

DEAN
We got to cheer him up. Maybe I'll give him a backrub.

SAM
Dean.

DEAN
Well, what, then?

SAM
Look...we might have to wrap our heads around the idea that Bobby might not just bounce back this time.

A pause. SAM looks at the envelope, which says "X-RAY".

SAM
What's in the envelope?

DEAN
Went to radiology.

DEAN opens the envelope and pulls out the contents.

DEAN
Got some glamour shots.

DEAN hands SAM the contents of the envelope, a chest X-ray with strange writing on the ribs.

DEAN
Let's just say the doctors are baffled.

SAM examines the writing, which is in Enochian.

SAM
Holy crap.

DEAN
Yeah, well, Cas carved you one, too.

SAM's phone rings. He answers.

SAM
Hello? ...Castiel?

DEAN
Speak of the devil.

SAM
Ah, St. Martin's Hospital. Why? What are you—Cas?

SAM hangs up.

A WOMAN in scrubs and a MAN in a white lab coat rush past with a piece of equipment on a cart.

VOICE ON PA
Dr. Cohen to the ER, stat. Dr. Cohen to the ER, stat.

CASTIEL walks past them and other passersby and stops at DEAN and SAM.

DEAN
Cell phone, Cas? Really? Since when do angels need to reach out and touch someone?

CASTIEL
You're hidden from angels now—all angels. I won't be able to simply—

BOBBY
Enough foreplay.

DEAN, SAM, and CASTIEL look over at him.

BOBBY
Get over here and lay your damn hands on.

No one moves. BOBBY looks over his shoulder.

BOBBY
Get healing. Now.

CASTIEL
I can't.

BOBBY turns his chair to face CASTIEL.

BOBBY
Say again?

CASTIEL walks up to BOBBY.

CASTIEL
I'm cut off from heaven and much of heaven's power. Certain things I can do. Certain things I can't.

BOBBY
You're telling me you lost your mojo just in time to get me stuck in this trap the rest of my life?

CASTIEL
I'm sorry.

BOBBY
Shove it up your ass.

BOBBY turns back to the window. DEAN turns to SAM.

DEAN
At least he's talking now.

BOBBY
I heard that.

CASTIEL comes back to DEAN and SAM.

CASTIEL
I don't have much time. We need to talk.

DEAN
Okay.

CASTIEL
Your plan to kill Lucifer.

DEAN
Yeah. You want to help?

CASTIEL
No. It's foolish. It can't be done.

DEAN
Oh. Thanks for the support.

CASTIEL
But I believe I have the solution. There is someone besides Michael strong enough to take on Lucifer. Strong enough to stop the apocalypse.

SAM
Who's that?

CASTIEL
The one who resurrected me and put you on that airplane. The one who began everything. God.

SAM and DEAN look skeptical.

CASTIEL
I'm gonna find God.

ACT ONE HOSPITAL

INT. HOSPITAL – DAY

"GOOD GOD, Y'ALL!"

DEAN closes the hospital room door and turns back to CASTIEL.

DEAN
God?

CASTIEL
Yes.

DEAN
God.

CASTIEL
Yes! He isn't in heaven. He has to be somewhere.

DEAN
Try New Mexico. I hear he's on a tortilla.

CASTIEL
No, he's not on any flatbread.

DEAN
Listen, Chuckles, even if there is a God, he is either dead—and that's the generous theory—

CASTIEL
He is out there, Dean.

DEAN
—or he's up and kicking and doesn't give a rat's ass about any of us.

CASTIEL glares.

Starring
JARED PADALECKI

DEAN
I mean, look around you, man. The world is in the toilet. We are literally—

JENSEN ACKLES

DEAN
—at the end of days here, and he's off somewhere drinking booze out of a coconut. All right?

CASTIEL
Enough.

MISHA COLLINS

CASTIEL
This is not a theological issue. It's strategic.

Guest Starring
JIM BEAVER

CASTIEL
With God's help, we can win.

DEAN
It's a pipe dream, Cas.

CASTIEL advances on DEAN.

CASTIEL
I killed two angels this week. My brothers. I'm hunted. I rebelled. And I did it, all of it, for you, and you failed. You and your brother destroyed the world—

SAM looks down.

CASTIEL
—and I lost everything, for nothing. So keep your opinions to yourself.

SAMANTHA FERRIS

BOBBY
You didn't drop in just to tear us a new hole. What is it you want?

CASTIEL
I did come for something. An amulet.

BOBBY
An amulet? What kind?

ALONA TAL

CASTIEL
Very rare. Very powerful.

STEVEN WILLIAMS

CASTIEL
It burns hot in God's presence. It'll help me find him.

SHAWN ROBERTS

SAM
A God EMF?

CASTIEL nods.

TITUS WELLIVER

BOBBY
Well, I don't know what you're talking about. I got nothing like that.

CASTIEL
I know. You don't.

CASTIEL looks at DEAN, then drops his gaze to DEAN's amulet, and back up.

DEAN
What, this?

CASTIEL
May I borrow it?

DEAN
No.

CASTIEL
Dean. Give it to me.

DEAN is silent, realizing CASTIEL is serious, then thinking it over. He takes off the amulet.

DEAN
All right, I guess.

DEAN holds it out, then pulls back when CASTIEL reaches for it.

DEAN
Don't lose it.

CASTIEL takes it.

DEAN
Great. Now I feel naked.

CASTIEL
I'll be in touch.

DEAN nods, then glances at SAM, then back. CASTIEL is gone. SAM sighs.

BOBBY
When you find God, tell him to send legs!

PHONE CONVERSATION

EXT. GAS STATION – DAY

A gun fires. RUFUS is holding the gun. He fires again and hurries backwards to a YOUNG MAN lying on the ground. He drags the YOUNG MAN to relative safety behind a silver minivan.

RUFUS
Your belt, your belt!

The YOUNG MAN pulls his belt off. RUFUS takes it and wraps it around the YOUNG MAN's thigh above a bleeding injury, a makeshift tourniquet, and pulls it tight. The YOUNG MAN yelps.

RUFUS
Hey. Hey! Hold this.

RUFUS pulls out a phone and presses speed dial.

INT. HOSPITAL – DAY alternating with EXT. GAS STATION – DAY

BOBBY's phone rings. BOBBY picks it up.

BOBBY
Hello?

RUFUS
Bobby. Bobby, damn it, can you hear me?

BOBBY
I can't hear you.

When RUFUS is onscreen, he is clearly audible; when BOBBY is onscreen, RUFUS's voice is staticky and fades in and out.

RUFUS
Listen. I'm gonna need a little help here. Seems I'm up to my ass in demons. Whole damn town's infested. Hang on, hang on—

BOBBY
Where are you?

RUFUS
River Pass, Colorado.

BOBBY
Colora—Colorado?

RUFUS
Colorado!

BOBBY
River Pass, Colorado?

RUFUS
River Pass!

BOBBY
Rufus? You there? Ruf—Rufus?

RUFUS
Bobby, it's—

RUFUS looks up and spots two DEMONS coming around the corner of the church, both black-eyed and one carrying an axe. RUFUS stands up, ready to fire.

Gunshots. The call cuts out. BOBBY looks over at SAM and DEAN.

COLORADO

EXT. MOUNTAINS – DAY

The Impala drives past.

EXT. DIRT ROAD – DAY

River Pass, Colorado

The Impala drives up, approaching the camera, which retreats over a bridge. The Impala stops on the bridge just short of the part of the bridge that isn't there. SAM and DEAN get out for a closer look. DEAN kicks a rock over the edge. It looks difficult enough to get a person across with any margin of safety; getting the car across will be impossible.

DEAN
This is the only road in or out.

SAM pulls out his cell phone and holds it up.

SAM
No signal.

DEAN
Rufus was right. Demons got this place locked down.

SAM
Looks like we're hiking in.

DEAN
And the hits just keep on coming.

DEAN and SAM go around the Impala. DEAN opens the trunk.

RIVER PASS

Norman Greenbaum's "Spirit in the Sky" begins to play.

EXT. STREET – DAY

SAM and DEAN walk along the street, carrying guns and bags and scanning the area. The near side of the street has a sporting goods store advertising ammo, rods and reels, and a thirty percent sale for Pioneers Day; the far side is residential. There is no sign of anyone other than SAM and DEAN.

Co-Producer
JEREMY CARVER

Co-Producers
JERRY WANEK
SERGE LADOUCEUR

Producer
TODD ARONAUER

Co-Executive Producer
PETER JOHNSON

Executive Producer
SERA GAMBLE

A blue two-door sedan is overturned in the street.

Executive Producer
BEN EDLUND

DEAN notices the sporting goods store, Big Louie's.

MUSIC
When I die and they lay me to rest

DEAN ducks down to examine the car.

MUSIC
Gonna go to the place that's the best
When I lay me down to die

SAM approaches the car from the far side, gun ready.

MUSIC
Goin' up to the spirit in the sky

SAM shakes his head: the car's empty. They straighten up and move on.

MUSIC
Goin' up to the spirit in the sky
(Spirit in the sky)

Executive Producer
McG

MUSIC
That's where I'm gonna go when I die
(When I die)

A sprinkler is running in front of one of the houses: whatever happened to clear the area happened fast enough that no one turned it off.

MUSIC
When I die and they lay me to rest
I'm gonna go to the place that's the best

Produced by
JIM MICHAELS

Created by
ERIC KRIPKE

Written by
SERA GAMBLE

Directed by
PHIL SGRICCIA

There's another car in the street, this one tan and the right way up. The driver's door is open, the engine is running, and the radio is playing "Spirit in the Sky".

MUSIC
Prepare yourself
You know it's a must

SAM and DEAN approach this car, guns ready. It's empty.

MUSIC
Got to have a friend in Jesus
So you know that when you die

SAM turns the engine off. Silence falls. SAM sighs.

A banner hangs over the street, welcoming folks to the seventy-fifth anniversary of River Pass, Colorado's Pioneer Days, with pictures of Grand Marshall Jerry Wanek and Rodeo Queen Lee Lee Laschuk.

They pause at a gleaming red classic Mustang. SAM loses interest when he sees it's empty; DEAN admires it for a moment and whistles.

Something sparks at the gas station. The YOUNG MAN's blood is still there next to the silver minivan.

The driver's door of a silver four-door stands open. There's a baby stroller next to the door and a great deal of blood in front of and leading away from the door. SAM and DEAN approach, then scan the area again. There's a large hole in the silver four-door's windshield. They move on.

A gun cocks. DEAN whips around, leveling his shotgun; SAM turns. DEAN lowers the gun.

SAM
Ellen?

ELLEN
Hello, boys.

DEAN glances back at SAM. ELLEN lowers her gun and walks closer.

DEAN
Ellen, what the heck's going on here?

ELLEN splashes DEAN in the face with holy water and raises her gun. DEAN closes his eyes for a moment, letting ELLEN see that the water is neither boiling nor burning him.

DEAN
We're us.

ELLEN lowers her gun and walks between SAM and DEAN to the church.

CHURCH

INT. CHURCH – DAY

There's a devil's trap drawn inside the doorway and a line of salt across the threshold. ELLEN, DEAN, and SAM all walk across both with no problems. ELLEN turns back.

ELLEN
Real glad to see you boys.

ELLEN hugs DEAN, then pulls back and slaps him.

ELLEN
The can of whoopass I ought to open on you.

DEAN
Ow!

ELLEN
You can't pick up a phone? What are you, allergic to giving me peace of mind? I got to find out that you're alive from Rufus?

DEAN
Sorry, Ellen.

ELLEN
Yeah, you better be. You better put me on speed dial, kid.

DEAN
Yes, ma'am.

A long pause. ELLEN turns to lead them further inside. DEAN glances back at SAM, and they both follow her down the stairs.

DEAN
What's going on, Ellen?

ELLEN
More than I can handle alone.

SAM
How many demons are thre?

ELLEN
Pretty much the whole town, minus the dead people and these guys.

ELLEN stops at a closed door and turns back.

ELLEN
So, this is it, right? End times?

DEAN and SAM glance at each other.

ELLEN
It's got to be.

SAM
Seems like it.

ELLEN knocks on the door.

ELLEN
It's me.

Someone on the far side opens a peephole, then opens the door; this is AUSTIN. Behind him are the PASTOR, an OLDER WOMAN, a YOUNG MAN (not the one from earlier) with his arm around a PREGNANT WOMAN, a SHORT-HAIRED MAN, a LONG-BEARDED MAN, a MAN WITH GLASSES (his name is ROGER), a YOUNG WOMAN, and a SHAGGY-HAIRED MAN; with SAM, DEAN, and ELLEN, a total of thirteen. AUSTIN closes the door and stands next to the full bookshelf, holding a shotgun.

ELLEN
This is Sam and Dean. They're hunters. Here to help.

AUSTIN
You guys hip to this whole demon thing?

DEAN
Yeah. Are you?

ROGER
My wife's eyes turned black. She came at me with a brick. Kind of makes you embrace the paranormal.

ROGER brings his right hand to his chin, contemplating his ring. DEAN turns to ELLEN.

DEAN
All right, catch us up.

ELLEN
I doubt I know much more than you. Rufus called. Said he was in town investigating omens. All of a sudden, the whole town was possessed. Me and Jo were nearby—

DEAN
You're hunting with Jo?

ELLEN
Yeah, for a while now. We got here, and the place—well, the place was like you see it. Couldn't find Rufus, then me and Jo got separated. I was out looking when I found you.

DEAN
Don't worry, we'll find her.

SAM
Either way, these people cannot just sit here.

The PREGNANT WOMAN startles. ROGER plays with his ring.

SAM
We got to get them out now.

ELLEN
No, it's not that easy. I've been trying. We already made a run for it once.

SAM
What happened?

ELLEN
There used to be twenty of us.

SAM and DEAN check the room: excluding the three hunters, ten.

DEAN
Well, there's three of us now—

ELLEN
You don't know what it's like out there. Demons are everywhere. We won't be able to cover everybody.

The PREGNANT WOMAN is particularly nervous.

SAM
What if we get everyone guns?

DEAN
What, are you gonna arm up baby bump over here?

SAM
More salt we can fire at once, more demons we can keep away.

DEAN glances at him, then over at the PASTOR.

DEAN
There's a sporting goods store we passed on Main on the way in. I bet they got guns.

DEAN and SAM drop their bags.

SAM
All right. You stay. We'll go.

ELLEN
What about—

SAM
If Jo and Rufus are out there, we'll bring them back.

AUSTIN opens the door. SAM and DEAN leave.

DEAN
Whoa whoa whoa whoa. Hold on.

DEAN and SAM stop at the foot of the stairs.

DEAN
Why don't I just go?

SAM
What? Alone?

DEAN
Well, yeah. Somebody's got to stay here and start giving them Shotgun 101.

SAM
Yeah. Ellen.

SAM goes to go upstairs. DEAN reaches out to stop him.

DEAN
No no no. It's gonna go a lot faster if you stay and help, okay?

SAM
While you go get guns and salt and look for Jo and Rufus? That's stupid.

DEAN
I can handle it.

SAM pauses, realizing.

SAM
You don't want me going out there.

DEAN
I didn't say that.

SAM
Around demons.

DEAN
I didn't say that.

SAM
Fine, then let's go.

SAM heads up the stairs.

STREET

EXT. STREET – DAY

SAM
I'll get the salt. You get the guns.

DEAN
We'll go together.

SAM
Dean, it's right there. Can we at least do this like professionals?

SAM raises his gun and heads for the Quick-Mart at the corner of St. Olaf and Riverside. DEAN watches him go, then heads in another direction, presumably along one of those streets to Big Louie's Sporting Goods.

QUICK-MART

INT. QUICK-MART – DAY

SAM fills a plastic bag with cans of rock salt. He hears the door chime, pauses, and stands up. Two black-eyed DEMONS have entered, one carrying a baseball bat and the other a backpack. SAM ducks and finds the mirror to watch them. SAM's shotgun is sitting on top of a row of Campbell's cans. He reaches for it and draws the attention of the DEMON collecting bottles of water, who rushes at him. They fight, slamming each other into shelves. The DEMON grabs SAM by the neck.

SAM
Exorcisamus te, omnis immundus—

SAM clubs the DEMON with a can of rock salt. The DEMON knocks it out of his hand. SAM draws Ruby's knife and stabs the DEMON, who dies. SAM looks for the other DEMON, who jumps him from behind. SAM stabs him through the neck. The normal special effects are not present. SAM doesn't notice, being more interested in the blood on the floor and on the blade. He turns the blade, watching the blood flow, and runs his thumb along the blade, collecting a bit of blood, and contemplates that.

The door chimes. SAM ducks and watches the mirror; it's DEAN, setting down bags.

DEAN
Sammy?

SAM sighs in relief and stands. DEAN comes into the aisle and sees the DEMONS dead on the floor and the blood dripping off the knife.

ACT TWO CHURCH

The SHAGGY-HAIRED MAN and the OLDER WOMAN assemble salt shells. ROGER practices loading a shotgun.

ROGER
Okay, all right.

ELLEN
Roger, hang on a second—

ROGER fumbles and drops the shell.

ROGER
Sorry.

SAM demonstrates loading a shotgun for the YOUNG MAN and the PREGNANT WOMAN.

SAM
—then snap it in.

DEAN sets the butt of a rifle on the table and faces AUSTIN.

DEAN
You know your way around a gun at all?

AUSTIN expertly disassembles the gun.

DEAN
Hm. Where'd you serve?

AUSTIN
Fallujah. Two tours. Got back a little over a year ago. Takes one to know one. Where'd you serve?

DEAN
Hell.

AUSTIN snorts, amused.

AUSTIN
No, seriously.

DEAN
Seriously. Hell.

SAM is sitting by himself in the corner. DEAN notices and comes over.

DEAN
Hey.

SAM
Hey.

DEAN sits down.

DEAN
What's wrong?

SAM looks down.

SAM
It's just...at the store. Those demons were possessing teenagers. I mean, I had to slit some kid's throat.

DEAN
Come on, Sam, you had to.

SAM
I know. I just...it used to be like...

SAM pauses.

SAM
I just wish I could save people like I used to.

DEAN
What, you mean when you were all hopped up on demon blood?

SAM
I didn't say that.

ELLEN
I'll be back.

DEAN and SAM look up; she's standing in front of them.

DEAN
Where you going?

ELLEN
I can't sit here on my ass. My daughter's out there somewhere. I'm not back in half an hour, go. Get these people out of here.

SAM and DEAN stand up.

SAM
No, wait. I'll go with you.

DEAN
Whoa, hold on. Can I talk to you for a second?

DEAN and SAM leave the room; there's a devil's trap and salt line at this door too.

DEAN
You're gonna go out there again?

SAM
Well, crap doesn't hit the fan with coffee breaks.

DEAN
I'll go.

SAM
It's fine. Just stay here, get 'em ready. I'll cover Ellen.

DEAN
Why's it got to be you?

SAM
Oh, that's right, I forgot. You think I'll take one look at a demon and suddenly fall off the wagon, as if, after everything, I haven't learned my lesson.

DEAN
Well, have you?

SAM slams DEAN into the wall. The door is still open; ELLEN looks over.

SAM
If you actually think I—

SAM cuts himself off. A long pause. SAM goes back in the room.

OUTSIDE

EXT. STREET – DAY

The sprinkler is still going. SAM and ELLEN walk past the tan car.

SAM
So where'd you see her last?

ELLEN
Up ahead. So what's up with you and Dean?

SAM looks over, then back.

ELLEN
It was hard not to notice, how different things are between you guys these days.

SAM stays silent.

ELLEN
Lot of bad road there, huh? What happened? Some girl come between you or something?

SAM
Just—stresses of the job. You know how it is. Kind of surprised, you and Jo hunting. Weren't you always saying she couldn't hack the life?

ELLEN
She can't. But if she's gonna do it anyway—

SAM
You want to keep an eye on her.

SAM looks down the street; smoke rises from behind trees.

SAM
Hey.

SAM points.

ELLEN
Is that a chimney going?

SAM
Looks like it. Come on.

SAM and ELLEN approach a house with smoke coming from the chimney. They hide behind another building and peer around the corner; visible inside the house is a black-eyed DEMON.

ELLEN
Guess we found base camp.

SAM
Demons don't get cold. Makes you wonder what they're burning.

SAM starts around the corner. ELLEN is grabbed from behind. SAM whirls and slams his gun into a black-eyed DEMON. Another DEMON pins ELLEN to the wall with another gun.

JO
Don't move, you evil skank!

The DEMON gets SAM's gun and starts whacking him with it. SAM slams him into the wall. The other DEMON lets go of ELLEN to come help. JO presses ELLEN to the wall with her own gun. JO's eyes go black.

ELLEN
Don't you hurt her, don't you—

JO
Give me my mom back, you black-eyed bitch!

ELLEN shoves JO off and slams her with the gun butt.

SAM
Ellen! Run!

SAM cocks the shotgun and is hit from behind and knocked to the ground. ELLEN takes off while JO gets to her feet. SAM stares up at the new attacker. It's RUFUS, black-eyed.

RUFUS
Got you now, you bastard.

ACT THREE BASE CAMP

INT. LIVING ROOM – DAY

A fire burns in a fireplace. Someone is tied to a chair in front of the fireplace; it's SAM, just waking up and yanking at the ropes. RUFUS and JO, both black-eyed, are looking at him; JO is carrying a gallon jug of water.

RUFUS
Uh-uh. No way you're getting out of those. Did you up myself. You're stuck right where I want you, you evil son of a bitch.

RUFUS backhands SAM. JO splashes him in the face with the water, then looks at him, confused. RUFUS grabs SAM's neck, forcing his head back.

SAM
No, wait, wait, wait.

JO puts down the jug and goes around to hold SAM's head back.

SAM
Just, just wait.

RUFUS pours salt on SAM's face and into his mouth.

RUFUS
Exorcisamus te, exorcisamus te, omnis satanica—

SAM
Stop!

RUFUS
—omnis immundum—

SAM
Please!

CHURCH

INT. CHURCH BASEMENT – DAY

DEAN paces. The PASTOR sits at the table with the OLDER WOMAN, the SHORT-HAIRED MAN, and the YOUNG WOMAN. The PREGNANT WOMAN lies on a cot and the YOUNG MAN sits next to her. AUSTIN stands near them.

PASTOR
The Lord is my shepherd; I shall not want. He layeth me down in green pastures, and he raiseth me up again. Yea, though I walk through the valley of the shadow of death, I shall fear no evil.

Someone pounds on the door. Everyone startles. DEAN opens the peephole, moves what's blocking the door, and opens the door. ELLEN comes in, alone.

DEAN
Where's Sam?

ELLEN shakes her head and sits down next to the YOUNG WOMAN, who passes her a bottle of water.

PREGNANT WOMAN
They took him? Demons took him? Oh my god. What if they're in here? The demons?

PASTOR
Could they get in?

DEAN
No.

DEAN grabs a shotgun and heads for the door.

DEAN
Everybody sit tight. I got to—

DEAN stops with his hand on the doorknob and looks back; he grimaces and comes back to the table where a dozen people are depending on him.

DEAN
Okay, we need to get a plan together. Tell me everything.

BASE CAMP

INT. LIVING ROOM – DAY

JO continues to hold SAM's head while RUFUS pours salt on him.

SAM
Please! Come on!

RUFUS
—omnis immundus—

Nothing's happening, so RUFUS stops. JO lets go of SAM to go pick up the water jug.

SAM
Look! Something's not right! Do you see that?

JO splashes SAM in the face. SAM spits out a mouthful of water.

SAM
Come on! Stop! Listen to me!

JO is blocking SAM's line of sight to the open door. When JO goes to grab something else, SAM sees ROGER just outside the door. ROGER turns the ring on his right hand. SAM looks around and up: he's sitting directly under an elaborate devil's trap.

SAM
Listen!

JO and RUFUS huddle in the corner.

JO
Why isn't it working?

RUFUS
I don't know.

RUFUS looks over his shoulder at SAM, who is black-eyed.

SAM
Look, listen to me, something's not right!

RUFUS
But he's not as strong as he thinks he is.

SAM
You can see that. Please. Please. Just listen to me.

CHURCH

INT. CHURCH BASEMENT – DAY

DEAN sits at the table with ELLEN.

ELLEN
Dean, one of them's in Jo. We got to get it out without hurting her.

ELLEN snorts.

ELLEN
It called me a bitch.

DEAN
Bruise a little easy, don't you think?

ELLEN
No, that's not what I meant. It called me a black-eyed bitch.

DEAN considers this.

ELLEN
What kind of demons are these? Holy water and salt roll right off. My daughter may be an idiot, but she's not stupid. She wears an anti-possession charm. It's all kind of weird, right?

DEAN
The whole thing's off.

ELLEN
What's your instinct?

DEAN
My instinct? My instinct is to call Bobby and ask for help. Or Sam.

ELLEN
Well, tough. All you got's me, and all I got's you. So let's figure it out.

DEAN
All right.

ELLEN smiles.

DEAN
Do you know why Rufus came to town? Was there a specific omen?

ELLEN
He said something about water. That's all I know.

DEAN
Padré, you know what she's talking about—the water?

DEAN turns to the PASTOR.

PASTOR
The river. Ran polluted all of a sudden.

DEAN
When?

AUSTIN
Last Wednesday. And the demon thing started up the next day.

DEAN
Anything else? Anything.

AUSTIN
Maybe, but it's pretty random.

DEAN
Good. Random's good.

AUSTIN
Shooting star—does that count?

DEAN and ELLEN look at each other.

AUSTIN
Real big. Same night. Wednesday.

DEAN
That definitely counts.

DEAN stands up and goes to the bookshelf. He brings a Bible back to the table and searches through it.

AUSTIN
So, uh, you think that all this comes from outer space?

DEAN
This isn't X-Files, pal.

DEAN finds the passage he wants and reads it aloud.

DEAN
"And there fell a great star from heaven, burning like a torch, and it fell upon the river, and the name of the star was Wormwood. And many men died."

PASTOR
Revelation eight ten. Are you saying that this is about the apocalypse?

DEAN
You could say. And these specific omens, they're prelude to what?

PASTOR
The Four Horsemen.

DEAN
And which one rides the red horse?

PASTOR
War.

DEAN
That cherry Mustang parked on Main.

ELLEN nods.

PASTOR
You can't think that a car—

DEAN
It's the way I'd roll. I mean, think about it. It all makes sense. If War is a dude and he's here, maybe he's messing with our heads.

ELLEN
Turning us on each other.

DEAN
You said Jo called you a black-eyed bitch. They think we're demons, we think they're demons. What if there are no demons at all and we're all just killing each other?

PASTOR
Wait, just back up. It's the apocalypse?

DEAN
Sorry, Padré.

The PASTOR blinks several times.

BASE CAMP

INT. LIVING ROOM – DAY

SAM is alone in the room, still tied to the chair. ROGER comes in.

SAM
Who the hell are you?

ROGER takes off his glasses.

SAM
What are you?

'ROGER'
You caught me. Popped in to watch. I can hustle like that.

SAM
So, the Roger everyone around here knows, the real Roger?

'ROGER'
Buried in a ditch.

SAM rolls his eyes and nods. 'ROGER' closes the door, moves another chair, and sits down.

SAM
So who are you?

'ROGER'
Here's a hint. I was in Germany. Then in Germany. Then in the Middle East. I was in Darfur when my beeper went off. I'm waiting to hook up with my siblings. I've got three. We're going to have so much fun together.

SAM nods, realizing what DEAN just did: this is one of the Four Horsemen, WAR.

SAM
I know who you are. There aren't any demons in town, are there?

WAR
Nope. Just frightened people ripping each other's throats out. I really haven't had to do too much. Take out a bridge here, lay in a little hallucination there, sit back, pop some corn, watch the show. Frankly, you're really vicious little animals, Sam.

SAM
No. You're doing this.

WAR
Please. Last week, this was Mayberry. Now these people are stabbing each other's children.

SAM
'Cause you made them see demons!

WAR
Honestly, people don't need a reason to kill each other. I mean, you seen the Irish? They're all Irish.

SAM rolls his eyes.

WAR
You think I'm a monster. I'm jello shots at a party. I just remove inhibitions.

SAM
I'm gonna kill you myself.

WAR laughs.

WAR
Oh, that's adorable, considering you're my poster boy.

SAM
What's that supposed to mean?

WAR
You can't stop thinking about it, ever since you saw it dripping off the blade of that knife.

SAM is breathing hard.

SAM
You're wrong.

WAR
Save your protests for your brother. I can see inside your head. And man, it is one-track city in there. Blood, blood, blood. Lust for power. Same as always. You want to be strong again. But not just strong. Stronger than everybody. Good intentions—quick slide to hell, buddy boy. You feel bad now? Wait till you're thigh deep in warm corpses. Because, my friend, I'm just getting started.

WAR stands up and puts his glasses back on.

WAR
Showtime for the meatsuits. Watch this.

WAR twists his ring. Blood flows down his forehead. He kicks over his chair, drops to the floor, and screams. RUFUS kicks the door open, JO right behind him. WAR looks up at them.

WAR
He did it!

SAM
No!

To RUFUS, SAM appears black-eyed.

WAR
He said they're coming! He said they're coming to get us!

SAM
No, stop! Jo, Rufus, he's lying! No!

RUFUS
You shut your mouth!

SAM
Please! Jo! He's lying!

RUFUS backhands SAM.

CHURCH

INT. CHURCH BASEMENT – DAY

AUSTIN
So now you're saying that there are no demons and war is a guy.

DEAN
You believed crazy before.

Someone hammers on the door.

WAR
Open up! It's Roger!

AUSTIN checks the peephole and lets WAR in. He's breathing hard, as if he's been running.

WAR
I saw them, the demons. They know we're trying to leave. They said they're gonna pick us off one by one.

DEAN
Wait wait wait. What?

AUSTIN
I thought you said there were no demons.

DEAN
There's not. Where did you go?

WAR
I thought someone should go out and see what's going on!

DEAN
Where did you see the demons and what did they say exactly?

AUSTIN
We just sit here, we're going to be dead.

DEAN
No, we're not!

WAR
They're gonna kill us unless we kill them first.

DEAN
Hold on. Hold on.

AUSTIN
No, man, we got people to protect. All right, the able-bodied go hunt some demons.

AUSTIN picks up a shotgun and hands it to the YOUNG MAN.

DEAN
Whoa whoa whoa. Slow your roll. This is not a demon thing.

WAR holds up his right hand and twists his ring, then points to DEAN and ELLEN.

WAR
Look at their eyes! They're demons!

DEAN and ELLEN appear black-eyed. The PREGNANT WOMAN gasps. The PASTOR raises a shotgun.

DEAN
Go, go!

ELLEN and DEAN turn and run. AUSTIN blasts the shotgun, hitting the door.

DEAN
Move!

WAR watches, triumphant.

ACT FOUR CHURCH

INT. CHURCH BASEMENT – DAY

Someone loads salt canisters into a backpack. AUSTIN loads a shotgun.

WAR
Those are real.

AUSTIN
Those two could have been demons the entire time. All this salt and holy water talk—as far as I'm concerned, it's all crap.

WAR
Are you sure?

AUSTIN
It's them or us.

WAR
I think I saw some knives in the kitchen.

AUSTIN
Great. Go.

AUSTIN finishes assembling the gun.

BASE CAMP

INT. FRONT ROOM – DAY

RUFUS ties a wire around the latch on a closed window. JO holds two bombs.

JO
Hey, Rufus.

RUFUS
Yeah.

JO
Pipe bombs won't kill a demon.

RUFUS checks the wire; it's attached to another bomb.

RUFUS
Right. But in my experience, demons come at you slower if they're in a body with no limbs.

RUFUS closes the curtains.

JO
One of them is in my mother.

RUFUS turns to her.

RUFUS
Jo, listen to me. You know I'm gonna do everything I can. Your mom's gonna be okay.

JO nods.

JO
Unless she comes through that window.

RUFUS holds out a hand. JO gives him the next bomb.

FIGHT

EXT. STREET – DAY

The church door opens. AUSTIN comes out, scans the area, and holds the door open.

AUSTIN
All right, let's move.

The YOUNG MAN, the YOUNG WOMAN, and WAR follow AUSTIN. All four are holding shotguns.

INT. ANOTHER ROOM – DAY

JO and RUFUS load shotguns. An explosion; JO and RUFUS duck. They look at each other, then ready guns to go have a look. The FRONT ROOM is devastated and empty. RUFUS peers through the windows. Someone grabs RUFUS and pulls him through the window.

JO
Rufus!

Someone else grabs JO from behind.

EXT. PORCH – DAY

RUFUS comes through the window; DEAN slams him to the ground.

INT. HOUSE – DAY

JO and ELLEN fight. ELLEN appears black-eyed. ELLEN pins JO to the wall.

ELLEN
Now you listen up, Joanna Beth Harvelle.

EXT. HOUSE – DAY

DEAN hauls RUFUS up and slams him against the wall. DEAn appears black-eyed.

DEAN
Listen to me. I'm not a demon. Think, Rufus. All those omens.

RUFUS
You go to hell.

RUFUS kicks DEAN in the crotch, then hits him in the chest and face. RUFUS lunges for his dropped gun and DEAN hauls him away, pushing him back against the wall.

DEAN
Rufus! The polluted water, the shooting star, the red Mustang—it's War. I'm telling you, it's War.

RUFUS
You're damn right it is.

RUFUS punches DEAN in the face and goes for the gun. DEAN tackles him.

DEAN
The Horseman!

RUFUS
Horseman?

DEAN
Yes. He's turning us against each other. You're hallucinating.

RUFUS stares up at DEAN. The black fades from DEAN's eyes.

RUFUS
The Horseman. War.

DEAN
Yes.

RUFUS looks to each side.

RUFUS
Did you figure this out all by yourself, genius?

EXT. HOUSE – DAY

AUSTIN leads the charge to a car. Everyone takes cover behind it.

INT. HOUSE – DAY

DEAN and RUFUS burst inside. ELLEN turns and levels a shotgun.

DEAN
Whoa, whoa!

ELLEN
We all on the same page?

DEAN and RUFUS look at each other and nod.

RUFUS
Good.

DEAN
Hi, Jo.

JO
Hey.

DEAN
Okay, we got to find War before everybody in this town kills each—

Gunshots. Everyone ducks.

EXT. HOUSE – DAY

AUSTIN fires the rifle at the house.

INT. HOUSE – DAY

DEAN
Damn it! Where's Sam?

RUFUS
Upstairs.

ELLEN gives JO the shotgun.

ELLEN
Take this.

DEAN rushes in one direction, ELLEN another.

EXT. HOUSE – DAY

AUSTIN is down behind the car, huddling with the others.

AUSTIN
All right, you three go around back. Take the alley.

INT. LIVING ROOM – DAY

SAM is alone. The door opens: it's DEAN.

SAM
Dean. It's not demons.

SAM and DEAN speak in unison.

SAM and DEAN
It's War.

DEAN
I just can't figure out how he's doing it.

DEAN cuts SAM free.

SAM
The ring.

DEAN
The ring. The ring—that's right. He turned it right before he made everybody hallucinate and go hellbitch.

SAM
Right.

DEAN
We got to move. Come on.

EXT. HOUSE – DAY alternating with INT. UPPER ROOM – DAY

AUSTIN exchanges bullets with ANOTHER YOUNG MAN in an upper window of the house. The OLDER WOMAN crosses herself and folds her hands. The SHAGGY-HAIRED MAN hurries along behind a fence. The YOUNG MAN peers around a corner. ANOTHER MAN shoots at him; he pulls back, keeping the PREGNANT WOMAN behind him. The SHAGGY-HAIRED MAN and the OTHER MAN exchange fire.

RUFUS
People, cease fire!

RUFUS is behind the OTHER MAN.

RUFUS
Stop shooting! Stop!

RUFUS takes the gun from the OTHER MAN and slams him in the head with it.

RUFUS
I'm getting too old for this.

The OTHER YOUNG MAN aims out the window at the PASTOR and the YOUNG WOMAN, who run to shelter behind a trailer. The PASTOR comes out and the OTHER YOUNG MAN fires. The bullet goes straight through the PASTOR, who falls.

YOUNG WOMAN
Father!

The YOUNG WOMAN runs out to the PASTOR, sobbing. The OTHER YOUNG MAN fires again and misses, then aims more carefully. ELLEN approaches, pressing something to the PASTOR's wound. The YOUNG WOMAN looks up.

ELLEN
I'm not what you think, honey. Come on, keep this right here.

INT. UPPER ROOM – DAY

RUFUS comes up behind the OTHER YOUNG MAN, taking his gun.

RUFUS
'Stop firing' usually means 'stop firing'.

RUFUS leaves.

EXT. HOUSE – DAY

AUSTIN grabs ELLEN and throws her down, aiming at her face. She appears black-eyed. He pulls the trigger: out of bullets. ELLEN grabs the gun; AUSTIN pulls a knife. Both drop the gun in favor of struggling over the knife.

EXT. STREET – DAY

WAR walks up to the red Mustang. He looks back over his shoulder and sees nothing. He reaches for the door and DEAN and SAM grab him. WAR laughs.

EXT. HOUSE – DAY

AUSTIN and ELLEN are evenly matched.

EXT. STREET – DAY

DEAN holds on to WAR. SAM draws Ruby's knife.

WAR
Whoa. Okay. That's a sweet little knife. But come on. You can't kill war, kiddos.

DEAN
Oh, we know.

SAM slams WAR's right hand against the Mustang and cuts all four fingers off. The ring clinks on the pavement.

EXT. HOUSE – DAY

AUSTIN calms down. ELLEN, who no longer appears black-eyed, eases him off of her.

INT. UPPER ROOM – DAY

The OTHER YOUNG MAN puts his head in his hands.

INT. HOUSE – DAY

RUFUS comes down the stairs and nods at JO.

EXT. STREET – DAY

DEAN leans down and picks up the ring. WAR and the red Mustang are gone; SAM and DEAN look for them.

EPILOGUE

EXT. MOUNTAIN REST AREA – DAY

DEAN and SAM sit at a picnic table. DEAN holds up the ring.

DEAN
So, pit stop at Mount Doom?

SAM is silent, pensive.

SAM
Dean—

DEAN
Sam, let's not.

SAM
No, listen. This is important. I know you don't trust me.

DEAN looks away.

SAM
Just, now I realize something. I don't trust me either.

DEAN looks up.

SAM
From the minute I saw that blood, only thought in my head...and I tell myself it's for the right reasons, my intentions are good, and it, it feels true, you know? But I think, underneath...I just miss the feeling. I know how messed up that sounds, which means I know how messed up I am. Thing is, the problem's not the demon blood, not really. I mean, I, what I did, I can't blame the blood or Ruby or...anything. The problem's me. How far I'll go. It's something that means...it scares the hell out of me, Dean. In the last couple of days, I caught another glimpse...

DEAN
So what are you saying?

SAM
I'm in no shape to be hunting. I need to step back, 'cause I'm dangerous. Maybe it's best we just...go our separate ways.

DEAN considers this.

DEAN
Well, I think you're right.

SAM
I was expecting a fight.

DEAN
The truth is I spend more time worrying about you than about doing the job right. And I just, I can't afford that, you know? Not now.

SAM nods.

SAM
I'm sorry, Dean.

DEAN
I know you are, Sam.

SAM moves to stand up.

DEAN
Hey, do you, uh, wanna take the Impala?

SAM
It's okay.

SAM stands up, takes a few steps, and turns back.

SAM
Take care of yourself, Dean.

DEAN
Yeah, you too, Sammy.

SAM walks to the Impala, grabs his backpack out of the back seat, and walks over to the pickup truck parked nearby. He says something inaudible to the driver and gets in the passenger side. The truck drives off. DEAN watches it go.

END EPISODE.

 

Source : SuperWiki.

Kikavu ?

Au total, 121 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magrenat 
10.04.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

CassieAuro 
04.06.2018 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Participe à notre jeu HypnoChance pour gagner un hors-série LiRE Game of Thrones !
Tirage au sort le 23/04 | Participation gratuite

Activité récente

Staff
Aujourd'hui à 13:00

Petit jeu (suite)
Hier à 23:20

Survivor (suite)
Hier à 21:42

Jack Kline
Hier à 20:42

Rowena
Hier à 20:15

Billie
Avant-hier

Arthur Ketch
Avant-hier

Eileen Leahy
17.04.2019

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.20 : Moriah (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.20 : Moriah (inédit)
Vendredi 26 avril à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.19 : Jack in the Box (inédit)
Jeudi 18 avril à 20:00
1.28m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.18 : Absence (inédit)
Jeudi 11 avril à 20:00
1.47m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.17 : Game Night (inédit)
Jeudi 4 avril à 20:00
1.25m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Jeudi 21 mars à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.15 : Peace of Mind (inédit)
Jeudi 14 mars à 20:00
1.51m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.14 : Ouroboros (inédit)
Jeudi 7 mars à 20:00
1.28m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Marathon Boston

Marathon Boston "Run Pads Run"
Genevieve et Jared Padalecki ont couru hier le marathon de Boston. Le couple, qui courait pour...

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]
Un nouveau duel est en cours sur le quartier "Manifest"! "Décollage Imminent" vous demande de...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Le thème du mois : Dean au fil des saisons, lequel est votre préféré ?!? Venez voter PAR ICI  ...

Nouvel épisode ce soir

Nouvel épisode ce soir
Reprise de la saison 14 ce soir sur Série Club, avec l'épisode 14.17 "Game Night". Vous pouvez...

Nouveau sondage pour le 1er Avril

Nouveau sondage pour le 1er Avril
Selon vous que va-t-il se passer aujourd'hui ?!? Venez voter pour votre préféré......

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Luna25, Hier à 18:13

Désolée pour le bug

Xanaphia, Hier à 19:08

22 votants... je suis sûre que l'on peut mieux faire Et pas besoin de connaître les séries ! Direction le quartier Arrow

teddymatt, Hier à 19:16

128 au départ ! Une seule personnalité gagnera au final ! Venez voter sur le quartier The L Word (Animation : Quelle personnalité inviter ?)

choup37, Hier à 22:11

PDM, survivor, pendu, citations et sondage vous attendent sur Doctor Who!

choup37, Hier à 22:11

Le calendrier aussi ainsi que sur kaamelott et musketeers!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site