VOTE | 646 fans

#122 : La délivrance 2/2

Titre en VO: Devil's Trap
Titre en VF: La Délivrance 2/2

Diffusion sur WB: Le 04 Mai 2006
Diffusion sur M6: Le 02 Juin 2007
Réalisé par: Kim Manners
Ecrit par: Eric Kripke


Meg détient John en otage. Sam et Dean vont chercher de l'aide chez un vieil ami de la famille, Bobby. Quand Meg apparaît sur le pas de la porte chez Bobby, les deux frères lui tendent un piège et exorcisent le démon de son corps, puis la véritable Meg leur apprend où leur père est retenu prisonnier. Alors qu'ils essayent de sauver John, le démon se dévoile enfin et la bagarre commence entre les Winchester et le démon qu'ils ont poursuivi toute leur vie. 

 

>>Photos promo<<

Popularité


4.56 - 9 votes

Titre VO
Devil's Trap

Titre VF
La délivrance 2/2

Première diffusion
04.05.2006

Première diffusion en France
02.06.2007

Vidéos

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

L’épisode reprend là où le précédent c’est terminé. Meg et Dean sont au téléphone et Meg lui dit qu’il ne verra plus jamais son père. Sam propose d’aller le chercher mais Dean n’est pas d’accord parce qu’il ne reste plus que trois balles dans le pistolet, et qu’ils ne savent pas à combien de démons comme Meg ils vont devoir affronter. Dean dit à Sam qu’ils ont besoins d’un plan, et qu’il est temps de partir. Dean pense qu’ils doivent trouver où ils retiennent leur père, puis de l’échanger contre l’arme.

Ils vont trouver de l’aide chez un vieil homme, un ami de la famille Winchester, Bobby. Sam est en train de lire des documents sur la façon de piéger les démons. Puis Bobby leur dit que plusieurs démons se rassemblent, de plus en plus chaque jour, que quelque chose d’énorme se prépare, et que les deux frères et John sont en plein milieu de tout ça. Le chien de Bobby se met alors à aboyer, puis s’arrête d’un coup. Quelqu’un défonce la porte d’entrée, et Meg apparaît sur le pas de la porte. Dean s’approche d’elle pour lui balancer de l’eau bénite, mais elle l’envoi voler à travers la pièce. Elle demande le pistolet à Sam, qui recule lentement. Elle avance tout en continuant de parler, et Dean arrive derrière elle et lui dit qu’ils comptaient bien sur le fait qu’elle les trouve. Meg regarde alors au plafond et voit un symbole dessiner juste au dessus de sa tête, en forme de grand cercle. Elle comprend alors qu’elle s’est faite piégée.

 

Meg est assise sur une chaise, les mains attachées aux accoudoirs, toujours au milieu du cercle. Elle dit à Dean qu’elle a tué John. Dean s’énerve et la frappe. Bobby intervient alors et lui dit de faire attention, parce qu’il est en train de frapper une fille, puisque le démon possède son corps, mais que l’esprit de la fille est toujours là. Cette révélation donne une idée à Dean. Sam et lui commence alors un exorcisme, et sous la douleur, Meg finit par leur avouer qu’il n’et pas mort et qu’ils le retiennent en otage dans un immeuble à  Jefferson City, dans le Missouri. Puis Dean ordonne à Sam de finir l’exorcisme, pour pouvoir libérer la vraie Meg du démon qui la possède, mais Bobby leur dit qu’ils vont la tuer, parce qu’elle a fait une chute de plusieurs étages, et que le corps de la jeune fille est cassé, que la seule chose qui la maintienne encore en vie, c’est la présence du démon dans son corps. Mais Dean ne change pas d’avis, et Sam termine l’exorcisme.

Une fois le démon vaincu, Meg semble morte, mais elle finit par relever la tête. Sam et Dean la détachent et l’allonge par terre. Elle leur dit merci de l’avoir sauvée, que cela faisait un an qu’elle était juste spectatrice dans son propre corps, qu’elle ne pouvait pas faire les gestes qu’elle voulait. Puis Dean lui demande si le démon leur a dit la vérité. Elle lui dit que son père est toujours en vie, et elle lui dit « Sunrise ». C’est le dernier mot qu’elle prononce avant de mourir dans ses bras. Ils disent ensuite au revoir à Bobby et partent rechercher leur père.

 

Sur le bord de la route, Sam est en train de lire un livre emprunté à Bobby. Il y trouve un symbole qui a le pouvoir d’empêcher un démon de traverser la porte où il est tracé. Sam commence alors à dessiner ce symbole sur le coffre de la voiture de Dean, qui crie parce qu’il ne veut pas qu’on abîme sa voiture. Sam lui explique alors qu’ils pourront laisser le pistolet dans le coffre pour que les démons ne mettent pas la main dessus. Dean ne comprend pas pourquoi il ne peut pas emmener l’arme avec lui, et Sam répond qu’il ne leur reste que trois balles, et qu’ils ne doivent l’utiliser que pour LE démon qui a tué leur mère. Dean se résigne et met l’arme dans le coffre.

 

Ils arrivent devant un immeuble, sur lequel est écrit « Sunrise ». C’est le bâtiment que Meg leur a indiqué, celui où leur père est retenu. Ils réfléchissent à un moyen d’entrer sans se faire attaquer, puisque les démons peuvent posséder n’importe qui, et donc que tout le monde est potentiellement dangereux pour les deux frères. Dean décide alors qu’ils doivent déclencher l’alarme incendie de l’immeuble. Sam y va, puis ressort.

 

Un homme et une femme sont assis autour d’une table. Ils entendent l’alarme incendie qui se déclenche. L’homme se lève et va dans une chambre, où sur le lit est allongé John Winchester, inconscient.

 

Dehors les pompiers sont arrivés. Sam passe derrière l’un des camions et ouvre une porte.

Les deux frères sont dans les étages de l’immeuble, habillés avec les uniformes des pompiers. Dean tient son EMF et il cherche dans quelle chambre se trouvent les démons. Ils le trouvent, frappent à la porte, et la femme leur ouvre, mais ils rentrent et les aspergent d’eau bénite, puis les enferme dans un placard, dont ils barrent l’entrée avec du sel. Puis ils enlèvent leurs uniformes et vont trouver leur père dans la pièce à coté. John est toujours inconscient, mais avant de le détacher, Sam lui jette de l’eau bénite pour vérifier qu’il ne soit pas possédé. Puis ils le détachent.

 

Dans la rue, un homme et un pompier se retrouvent alors possédés par les démons qui gardaient John et que les deux frères ont enfermés. Ils pénètrent dans l’immeuble.

Sam et Dean aident leur père à sortir de la chambre, mais les deux nouveaux démons défoncent la porte. Ils font donc marche arrière et s’enfuient par la fenêtre, en jetant du sel derrière eux pour ne pas être suivi.

Ils arrivent dans une ruelle derrière l’immeuble, et là Sam est attaqué par le compagnon de Meg, celui qui avait capturé John. Il commence à le frapper, alors Dean vient l’aider, mais l’homme l’envoie voler sur une voiture sans même le toucher. Puis il continue à frapper Sam, jusqu’à ce que Dean lui tire une balle en pleine tête avec le pistolet. Puis ils se dépêchent de partir parce que la police arrive.

 

Le soir, dans une vieille maison au milieu d’une forêt, Sam met du sel au bord de chaque entrée, pendant que Dean s’occupe de leur père. Puis Sam remercie son frère de lui avoir sauvé la vie, et il lui dit qu’il est un peu perturbé, parce qu’il a tué la personne qui était possédée par le démon en même temps que le démon. Puis John vient les rejoindre et il dit à Dean qu’il est fier de lui, et qu’il n’est pas fâché que Dean ai utilisé une balle pour sauver son frère.

A cet instant le vent se lève et les lumière se mettent à clignoter. John dit que le démon les a retrouvés, qu’il est ici. Il demande à Sam d’aller vérifier les portes, et à Dean de lui donner l’arme. Mais Dean refuse et il la pointe en direction de son père, en disant que John aurait été furieux qu’il utilise une balle sur un autre démon que celui qu’ils poursuivent. Et il ajoute qu’il n’est pas son père. Sam prend le parti de son frère, et John leur dit alors que s’ils sont s’y sur d’eux, ils n’ont qu’à le tuer. Voyant que Dean hésite, les yeux de John changent de couleur et deviennent jaunes. Le démon après qui ils sont depuis vingt-deux ans a prit possession du corps de leur père. Ils se débarrasse facilement des deux garçons, et les envoit contre un mur, les immobilisant juste par la pensée, et désarmant Dean. Il ramasse le pistolet. Sam lui demande pourquoi l’eau bénite n’a pas eu d’effet sur lui, et il lui répond qu’il est trop puissant pour ce genre de chose. Puis il dit à Dean que le démon qu’il a exorcisé du corps de Meg, c’était sa fille. Et que l’homme qu’il a tué dans l’allée, c’était son fils. Puis Sam lui demande pourquoi il a tué sa mère et Jessica. Et il lui répond qu’elles ne faisaient pas partie de son plan, que seul Sam en faisait partie, et donc qu’elles sont mortes à cause de lui. Puis il retourne devant Dean, qui lui fait une mauvaise remarque au sujet de ses enfants qu’il a tué, et le démon commence à le tuer tout doucement en le faisant souffrir, sans qu’il puisse se défendre. Puis Dean perd connaissance. John parvient à reprendre le dessus sur son corps pendant quelques instants, et donc Sam est libéré et il se jette sur l’arme. Le démon reprend le contrôle su John, mais Sam lui tire une balle dans la jambe, ne laissant plus qu’une dernière balle. Dean s’effondre par terre, presque mort. John aussi est allongé sur le sol, et il demande à Sam de le tuer pour en finir une bonne fois pour toute. Mais Sam n’en a pas le courage. Se produit alors une chose étrange: le démon sort de lui-même du corps de John, et disparaît.

 

Les trois Winchester sont dans la voiture de Dean. Sam est au volant, son père à coté de lui et Dean à l’arrière. Ils sont en route pour l’hôpital. John reproche à Sam de ne pas l’avoir tuer pour vaincre le démon. Il lui dit que ça passait avant tout, mais Sam réplique que la famille passait avant. Et alors qu’il dit à son père qu’il leur reste encore une balle et qu’ils peuvent tout recommencer, un camion les heurte sur le coté à pleine vitesse.

 

Le camion est à l’arrêt. On voit le conducteur du camion regarder la voiture devant lui de ses yeux totalement noirs. La voiture de Dean est complètement défoncée, et John, Dean et Sam sont inconscients sur leurs sièges, les visages couverts de sang, peut-être morts.

 

Ecrit par Blackrose.

La délivrance (partie 2)

 

A l'entrepôt, Meg répond au portable de John. Il s'agit de Dean qui appelle de la chambre d'hôtel où lui et Sam sont.

Meg : C'est pas très malin d'avoir voulu me rouler comme ça.
Dean
: Furieux. Où est-il ?
Meg
: Vous ne reverrez plus votre père.

Choqué, Dean raccroche.

Dean : Ils tiennent papa.
Sam
: Meg ? Dean acquiesce tristement. Qu'est-ce qu'elle t'a dit ?
Dean
: Qu'on ne le reverrait pas. Il essaie de se calmer et essuie ses yeux. D'accord. D'accord.

Il attrape le Colt et le met dans sa poche arrière. Il se dirige vers son lit et prend son sac.

Sam : Qu'est-ce que tu fais ?
Dean
: Viens. On y va.
Sam
: Pourquoi ?
Dean
: Parce que les démons savent qu'on se trouve ici. Ils savent qu'on a le Colt. Ils ont eu papa et c'est probablement notre tour ensuite.

Dean enfile sa veste.

Sam : Parfait ! Il nous reste trois balles. Alors, qu'ils viennent.
Dean
: Non, on s'en va. On n'est pas prêts. On sait pas combien ils sont. Alors, on les évite pour l'instant. On s'en va, Sam. T'entends ?

Dean s'en va.

 

                                              **************

 

Dans la voiture, Sam et Dean roulent à toute allure sur la route.

Sam : Je continue à penser qu'on aurait du les affronter.
Dean
: Non. Il nous faut un plan. Ils gardent probablement papa en vie et il nous faut vite trouver où. Ils l'échangeront sûrement contre le Colt. Il remarque que Sam secoue la tête. Quoi ?
Sam
: Mais, non. Si t'avais raison, pourquoi Meg n'a pas fait allusion à un échange ? Dean ne répond rien. Non... Non, papa est...
Dean
: Non !
Sam
: Je ne souhaite pas non plus qu'il soit mort, rassure-toi. Mais, si c'est le cas, c'est une nouvelle raison de tuer ce démon. On a toujours le Colt. C'est l'occasion de finir ce job.
Dean
: Oublie le job, Sam !
Sam
: Tu sais bien que c'est ce qu'il aurait voulu. Non, il faut continuer à sa place.
Dean
: Arrête une seconde de parler comme s'il était mort. Ecoute-moi. Tant qu'on ne l'aura pas délivré, on oublie tout le reste, t'as compris ? Tout le reste !
Sam
: Après une pause. Comment on va le trouver ?
Dean
: On fonce à Lincoln. On va fouiller l'entrepôt où il avait rendez-vous.
Sam
: C'est une perte de temps. Tu crois vraiment qu'ils ont laissé des traces ?
Dean
: Vaincu. T'as raison. Il nous faut de l'aide.

Dean accélère.

 

                                              **************

 

Le matin à Singer's Autos, une maison est entourée par des objets de voiture. Sur le capot d'un pickup bleu se trouve un chien allongé. Dans la maison, Sam et Dean parlent à Bobby Singer, un ami de la famille. Bobby tend à Dean une petite gourde.

Bobby : Et, voilà !
Dean
: C'est de l'eau bénite ?
Bobby
: Ça, oui. Il montre une autre gourde. Mais ça, c'est du whisky.

Bobby boit une gorgée et la tend à Dean qui en boit également. Sam est assis à un bureau, feuilletant un livre.

Dean : Merci, Bobby. Oui, on te remercie. Pour tout t'avouer, je ne savais pas si on devait venir.
Bobby
: T'as eu raison. John a besoin d'aide.
Dean
: Oui, mais la dernière fois qu'on est passés te voir, tu l'as mis à la porte en menaçant de le tuer s'il osait revenir ici.
Bobby
: Ouais. Et, je crois que tu le sais, John sait être très énervant quand ça le prend.
Dean
: C'est vrai, tu as raison.
Bobby
: C'est déjà du passé, tout ça. L'urgent pour l'instant, c'est de vite le libérer.
Sam
: Très surprenant, ce livre. J'avais jamais rien vu de pareil.

Bobby et Dean le rejoignent.

Bobby : La Clé de Salomon. C'est un ouvrage très rare.
Sam
: Montrant quelque chose sur le livre. Et, tous ces cercles de protection sont vraiment efficaces ?
Bobby
: Ah, oui, alors. Et, si un démon s'y aventure, il est enfermé, impuissant. Il est coincé comme un insecte dans une bouteille.

Sam rit.

Dean : Et, tu sais de quoi tu parles.
Bobby
: Et, j'ai autre chose à vous dire. C'est qu'aujourd'hui, vous êtes mêlés à quelque chose de grave.
Sam
: Ah, oui ? Comment ça ?
Bobby
: D'habitude, en un an, il y a, combien, trois, quatre possessions à peine. Peut-être cinq.
Dean
: Oui ?
Bobby
: Cette année, on en est à vingt-neuf. Et, ça continue. Vous savez ce que ça veut dire ? Qu'il y a beaucoup de démons qui se trouvent au milieu de nous. Ça fait peur.
Sam
: On sait pourquoi ?
Bobby
: Non. Mais, quelque chose se prépare. Un séisme approche. Et, votre père, et vous deux, vous êtes embringués au milieu de tout ça. Sam et Dean échangent un regard. Tout à coup, le chien à l'extérieur se met à aboyer. Rumsfeld. Qu'est-ce qu'il se passe ? Il se dirige vers la fenêtre et voit que Rumsfeld n'est plus assis sur le capot du pickup. C'est pas normal.

Tout à coup, Meg défonce la porte de la maison et entre. Dean sort la gourde d'eau bénite de sa poche.

Meg : On pourrait juste parler.

Tandis qu'il dévisse la gourde, Dean commence à marcher vers Meg. Elle le frappe et il est jeté contre le mur. Il tombe au sol, inconscient. Meg s'approche de Sam et Bobby qui commencent à reculer.

Meg : Je veux le Colt, Sam. Le vrai, cette fois. Et, tout de suite.
Sam
: On l'a pas avec nous. Il est bien caché.
Meg
: Ça sert à rien de mentir comme ça. Et, franchement, après tout ce que j'ai entendu à propos de vous, les Winchester, je dois l'avouer, ça me donne des envies de meurtres. Johnny essaie de me refiler un Colt qui n'est pas le bon et il laisse le vrai à ses deux fils en croyant être génial. C'est doux à pleurer. Est-ce que vous avez vraiment cru un seul instant que je ne vous trouverai pas ?

Dean arrive derrière elle.

Dean : Au contraire. On y comptait beaucoup. Meg se tourne vers lui. Il regarde le plafond. Elle fait de même et voit un des cercles de protection du livre. On t'a eu.

Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Chez Bobby, Meg est maintenant attachée sur une chaise. Sam et Dean la regardent.

Meg : Vous savez. Si vous teniez tellement à m'attacher, il vous suffisait de le dire.

Sam et Dean l'ignorent. Bobby entre dans la pièce et s'approchent des frères pour leur parler.

Bobby : J'ai mis du sel à toutes les issues. S'il y a d'autres démons dehors, ils n'entreront pas.

Tous deux acquiescent. Dean se lève et s'approche de Meg pour lui parler.

Dean : Où se trouve notre père ?
Meg
 : Essaie avec plus de tendresse.
Dean
 : Où est notre père, poufiasse ?
Meg
 : Quelle classe ! Tu ne dis quand même pas ça devant ta mère ? Oh, elle est morte ! C'est vrai. J'oubliais.

Dean s'approche d'elle, furieux.

Dean : Arrête tout de suite de faire l'idiote ! Où est notre père ? Où le gardez-vous ?
Meg
 : Je l'ai tué, votre père. Je l'ai fait beaucoup souffrir.

Elle lance à Dean un sourire méchant. Dean la regarde avec colère. Tout à coup, il la gifle. Sam et Bobby sont choqués.

Meg : Et, tu frappes les filles ! C'est nouveau, ça.
Dean
 : Tu n'as rien d'une fille.
Bobby
: Dean.

Dean rejoint Sam et Bobby.

Sam : Ça ira ?
Dean
: Elle ment. Il est pas mort.
Bobby
: Essaie de pas être trop violent. Ne lui fais pas mal.
Dean
 : Pourquoi ?
Bobby 
: Parce qu'en fait, elle a raison. C'est une fille.
Sam
 : Qu'est-ce que tu racontes ?
Bobby
 : Elle est possédée. C'est une humaine possédée par un démon. C'est très clair.

Ils regardent Meg.

Dean : T'es en train de me dire que c'est une pauvre fille innocente ? Bobby acquiesce. Dean regarde Meg une fois de plus. C'est plutôt une bonne nouvelle.

 

                                              **************

 

Quelques minutes plus tard, Sam et Dean se tiennent devant Meg. Sam tient le journal de leur père ouvert.

Meg : J'ai droit à une belle histoire ?
Dean
 : On peut dire ça. Vas-y, Sam.

Sam commence à parler en latin. Meg sourit.

Meg : A Dean. Un exorcisme ? Vous êtes sérieux ?
Dean
 : Oui, et on ira jusqu'au bout. Vomissements, hurlements, la tête qui tourne.

Tandis que Sam continue à lire, Meg grimace tout à coup et Sam s'arrête.

Meg : Je vous tuerai. Je prendrai tout mon temps pour vous découper en morceaux.
Dean
 : Trop tard, tu iras brûler en enfer. Sauf si tu nous dis toute la vérité. Où est notre père ? Meg ne répond rien. Brûler te donnera un joli teint.
Sam
 : "Exorcizamus te, omnis immundus spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio, et secta diabolica."

Meg, tremblante, se met à crier de douleur.

Meg : Il pleurait tout en nous suppliant de le laisser encore vivre un peu. Il voulait voir une dernière fois ses fils. Et, je lui ai alors tranché la gorge.

Sam regarde Dean nerveusement et se remet à lire en latin. Dean s'approche une nouvelle fois de Meg.

Dean : Ecoute ça. Si jamais c'est vrai, si vous l'avez tué, je le jure devant Dieu, je vous massacrerai moi-même. Et, je vous traquerai. J'irai en enfer s'il le faut et j'irai massacrer les esprits qui y sont.

Dean s'éloigne de Meg.

Sam : "Perditionis venenum propinare. Vade, satana, inventor et magister omnis fallaciae, hostis humanae salutis." Tout à coup, les pages d'un livre ouvert se mettent à tourner, comme si le vent soufflait. Sam hésite, mais finit par continuer. "Humiliare sub potenti manu dei, contremisce et effuge, invocato a nobis sancto et terribili nomine, quem inferi tremunt."

Meg continue à souffrir. Elle crie à nouveau.

Dean : Où est-il ?
Meg
 : Je vois que tu refuses de voir la vérité en face.
Dean
 : Où est-il ?
Meg
 : Mort !
Dean
 : Non, c'est faux. C'est faux ! Je sais qu'il ne l'est pas ! Sam regarde Dean, confus. Qu'est-ce que t'attends ? Vas-y, continue.
Sam
 : "Ab insidiis diaboli, libera nos, domine. Ut ecclesiam tuam secura tibi facias libertate servire, te rogamus, audi nos." Meg crie plus fort. Sa chaise commence à bouger autour de la pièce tandis que Sam lit. "Te rogamus audi..."

La chaise de Meg s'arrête de bouger.

Meg : Je vais parler !

Sam s'arrête de parler.

Dean : Attends ! Quoi ?
Meg
: C'est vrai. Il est vivant. Mais, il va mourir après ce qu'on lui a fait subir.
Dean
: Tu nous racontes encore des histoires ?
Meg
: Non, c'est vrai.
Dean 
: Sam !
Meg
 : Dans un immeuble ! D'accord ? Dans la banlieue de Jefferson City.
Dean
 : Dans le Missouri ? Où, où ? Donne-moi l'adresse !
Meg
 : J'en sais rien du tout.
Sam
 : Et le démon qu'on veut trouver, où il est ?
Meg
 : J'en sais rien non plus, et c'est vrai ! Je vous ai tout dit. Et, c'est tout ce que je sais.

Meg est épuisée et elle respire bruyamment.

Dean : A Sam. Vas-y, Sam.
Meg
 : Non. J'ai dit la vérité, je vous le jure.
Dean
 : Ça m'est égal.
Meg
 : Mais, j'avais pourtant ta promesse.
Dean
 : J'ai menti ! Sam ? Sam ne répond rien. Sam ! Il s'approche de Sam. Lis.
Sam
: Elle peut encore nous être utile. Pour trouver où est le démon.
Dean
 : Elle n'en sait rien.
Sam
 : Elle a menti !
Dean
 : Cette fille est innocente. On ne peut pas la laisser souffrir comme ça.
Bobby
 : S'approchant de Sam et Dean. Tu vas la tuer.
Dean
 : Quoi ?
Bobby
 : Vous avez dit qu'elle était tombée d'un immeuble. Elle est sûrement en morceaux à l'intérieur. Elle est maintenue en vie grâce au démon qu'elle a en elle. Dès qu'il s'en ira, cette fille sera forcément condamnée.
Dean
 : Ecoutez-moi bien, tous les deux. On la laissera pas comme ça.
Bobby
 : Elle s'en remettra pas !
Dean
 : Ça vaut mieux que rester possédée. Bobby ne répond rien, vaincu. Dean se tourne vers Sam. Vas-y, Sam. Sam regarde Meg. S'il te plaît.

Sam finit par recommencer à lire en latin.

Sam : "Dominicos sanctae ecclesiae. Terogamus audi nos."

Tandis qu'il continue à lire, le corps se met à bouger. Ses yeux deviennent noirs. Puis, elle lève la tête vers le plafond et pousse un long cri. Un énorme nuage de fumée noir sort de sa bouche. Les trois hommes regardent. Quand le démon a quitté son corps, la tête de Meg retombe. Elle est inconsciente et semble morte. Du sang et de la salive coulent de sa bouche. Tout à coup, elle relève la tête lentement. Du sang coule aussi de son nez.

Dean : Elle est encore vivante. A Bobby. Apporte des couvertures et appelle une ambulance.

Bobby quitte la pièce. Sam et Dean s'approchent de Meg et dénouent les liens des poignets de Meg.

Meg : Merci.
Sam
: Surtout, ne bouge pas.
Dean
: Aide-moi. On va l'allonger.

Ils attrapent Meg et l'allongent sur le sol.

Sam : Allez. Doucement, doucement, doucement. Allez. Voilà, je la tiens. Allonge-toi. Oui, voilà. Doucement.
Meg
: Un an.
Sam
: Quoi ?
Meg
: Il y a presque un an.
Sam
: Chut. Reste tranquille.
Meg
: Il m'arrivait d'être un peu lucide. Je n'étais pas libre de mes gestes. C'était lui qui commandait. Quel cauchemar !
Dean
: Est-ce que tu nous as dit la vérité sur notre père ?
Sam
: Dean !
Dean
: On doit le savoir.
Meg
: Oui. Ils veulent vous attirer là-bas. Ils... Ils vont vous tendre un piège.
Dean
: On va leur faire voir qu'on ne craint personne.

Bobby revient avec des couvertures et un verre d'eau. Dean prend le verre et l'apporte à la bouche de Meg. Elle essaie de boire, mais en renverse à côté.

Sam : Où est le démon qu'on veut trouver ?
Meg
: Il est derrière. Il y en a d'autres. Ils sont très féroces.
Dean
: Où est enfermé notre père ?
Meg
: Près de la rivière. Au Sunrise.
Dean
: Au Sunrise ? Explique. Elle reste silencieuse. Explique !

Meg ne bouge plus, morte. Les trois hommes échangent des regards tristes. Dean regarde le corps sans vie de Meg. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Chez Bobby, Sam et Dean sont sur le point de partir.

Bobby : Vous devriez vous dépêcher de partir. L'ambulance va bientôt arriver.
Dean
 : Qu'est-ce que tu vas dire ?
Bobby
: Parce que vous croyez être les seuls à savoir mentir aux flics ? Je trouverai bien une histoire. Il tend à Sam le livre qu'il feuilletait précédemment. Tenez. Prenez ça. Ça pourrait servir.
Sam
: Merci.
Dean
: Merci. Merci pour tout. Sois prudent.
Bobby
: T'inquiète. Retrouvez vite votre père. Quand ça sera fait, amenez-le-moi ici, d'accord ? Je lui tirerai même pas dessus.

Ils rient à moitié. Les frères lui lancent un dernier regard et quitte la maison.

 

                                              **************

 

A Jefferson City dans le Missouri, Sam et Dean ont garé leur voiture à côté de la rivière. Sam feuillette le livre, pendant que Dean charge une arme.

Sam : Je te trouve bien calme.
Dean
: Je réfléchis.
Sam
: Ça va aller, Dean.

Dean ne répond pas. Sam remarque un diagramme spécial dans le livre. Il nettoie un peu la poussière sur le coffre de la voiture et commence à dessiner l'image.

Dean : Qu'est-ce que tu fais sur ma caisse ?
Sam
: C'est un piège à démons. Ils ne peuvent ni entrer ni sortir.
Dean
: Et alors ?
Sam
: C'est encore plus sûr qu'un coffre dans une banque.

Sam va dessiner un autre piège à démon de l'autre côté du coffre.

Dean : Et alors ?
Sam
: Et alors, on va y placer le Colt pendant qu'on délivrera papa.
Dean
: Ça va pas ? On prend le Colt avec nous.
Sam
: Non, Dean. Il nous reste trois balles seulement. On les tirera pas sur n'importe quel esprit. Elles sont pour un seul démon.
Dean
: Non. Il faut aller délivrer papa. Et, on utilisera toutes les armes qu'on trouvera.
Sam
: Tu sais très bien que papa ne veut pas qu'on utilise ces balles. Il nous interdirait de prendre le Colt.
Dean
: Ça m'est égal ! On s'en fiche de ce que pense papa. Et, je te signale que jusqu'ici, tu t'en fichais.
Sam
: On veut tous tuer ce démon. Et, toi aussi, tu veux le tuer ! Souviens-toi que c'est toi qui est venu me demander de te suivre. C'est toi qui m'a mêlé à tout ça. Et bien, maintenant, je veux en finir.
Dean
: C'est étonnant ce que vous vous ressemblez, toi et papa. Vous seriez prêts à vous sacrifier sans réfléchir un instant. Mais, tu sais quoi ? J'espère bien t'empêcher d'être tué. En fait, t'es égoïste. Tu veux seulement te venger.
Sam
: Non, c'est pas vrai. Je veux trouver papa. Mais, les autres espèrent qu'on apportera le Colt. Quand ils l'auront, ils nous tueront. Ce Colt est notre seule assurance sur la vie et tu le sais. On ne doit pas se le faire prendre. Tu m'entends ?
Dean
: Ça va.
Sam
: Je parle sérieusement.
Dean
: J'ai dit ça va, Sam.

Dean sort le Colt de sa poche, le montre à Sam et le met dans le coffre de leur voiture.

 

                                              **************

 

Sam et Dean marchent à côté de la rivière en silence. Ils atteignent quelques arbres et se cachent derrière eux avant d'aller plus loin.

Dean : Eh, eh ! Regarde. C'est l'immeuble dont Meg parlait. Devant eux, il y a un appartement appelé 'Sunrise Apartments'. Quelle bande d'ordures ! Ils sont pas idiots. Ces démons peuvent posséder n'importe quel habitant de l'immeuble.
Sam
: Oui. Et, n'importe qui peut nous attaquer.
Dean
: Ils savent qu'on peut pas tuer des humains. Ça leur sert de bouclier.
Sam
: Et puis, ils savant sans doute de quoi on a l'air. Alors, que nous, on ne reconnaîtra personne.
Dean
: J'aime pas ça.
Sam
: Ça se complique. Bon bah, est-ce que tu as une idée ?

Tous deux réfléchissent pendant une minute.

Dean : On pourrait déclencher l'alarme. Faire croire à un incendie.
Sam
: Ouais, mais ça nous laisse combien de temps ? Six à sept minutes ?
Dean
: Sept à tout casser.

 

                                              **************

 

A l'appartement Sunrise, Sam entre dans le bâtiment et regarde autour de lui. Il attend d'être sûr qu'il soit tout seul, puis il déclenche l'alarme incendie. Dans un des appartements, un homme et une femme sont assis à une table dans leur cuisine. Ils se regardent. L'homme va dans la chambre, où John est attaché sur un lit, allongé et inconscient.

 

                                              **************

 

Devant l'immeuble, les civils évacuent le bâtiment. Dean s'approche d'un pompier.

Dean : Eh, qu'est-ce qu'il se passe ? Il y a le feu ?
Pompier
: C'est ce qu'on veut essayer de savoir, alors ne restez pas là.
Dean
: Non, attendez. J'ai un chien chez moi et il pisse partout...
Pompier
 : Il est interdit de passer.

Tandis que Dean parle au pompier, Sam force la serrure d'un coffre d'un camion de pompiers.

 

                                              **************

 

Dans l'immeuble Sunrise, Sam et Dean marchent dans le couloir, vêtus en pompier. Ils vérifient chaque porte d'appartement avec le détecteur EMF.

Dean : Je voulais devenir pompier quand j'étais petit.
Sam
 : Tu m'en avais jamais parlé.

Devant un des appartements, le détecteur commence à biper. Sam et Dean échangent un regard. Dans l'appartement, l'homme et la femme possédés sont à une table. Ils entendent quelqu'un frapper à la porte. Leurs yeux deviennent noirs, comme ceux de Meg. Ils s'approchent de la porte et regardent par le trou.

Dean : Ce sont les pompiers. Vous devez tout de suite évacuer.

L'homme fait un signe de tête et la femme ouvre la porte. Sam et Dean entrent brusquement dans l'appartement et arrose le couple afin de les distraire. Puis, ils les mettent dans un placard. Sam retient la porte tandis que Dean verse du sel au sol.

Dean : Allez, allez, allez !

Une fois que les démons sont à l'intérieur, Sam et Dean retirent leur uniforme et vont dans la chambre. Dean se précipite vers John.

Dean : Viens. Papa ? Il vérifie que John est toujours en vie. Il respire encore. Dean le secoue. Réveille-toi, papa. Papa !

John ne se réveille pas. Dean sort un couteau et se prépare à couper les liens de John.

Sam : Attends. Attends !
Dean
 : Quoi ?
Sam
 : Il est peut-être possédé lui aussi, va savoir.
Dean
 : T'es fou ?
Sam
: Mais, non ! Il faut en être sûr.

Sam sort une bouteille d'eau bénite et en met sur John. Il se réveille.

John : Sam ? Arrête de m'arroser, s'il te plaît.

Sam sourit, soulagé.

Dean : Comment tu te sens ?
John
: Ça pourrait être pire. Où est le Colt ?
Sam
: T'inquiète pas. Il est à l'abri.
John
: Très bien. Très bien.

 

                                              **************

 

Devant l'immeuble, un pompier parle à quelqu'un par téléphone.

Pompier : Non, non. Pour l'instant, on n'a pas trouvé de feu. Non, non, non. Oui, on le cherche encore. Bien sûr que je le sais. Je vous rappelle. Oui, oui. D'accord, d'accord.

Un groupe de gens regarde le bâtiment. Tout à coup, un des hommes devient possédé. Ses yeux deviennent noirs. Il commence à marcher comme un zombie vers le bâtiment, mais le pompier l'arrête.

Pompier : Eh ! Monsieur, s'il vous plait. Où vous allez ?

Le pompier attrape l'homme par les épaules. L'homme continue à avancer et le pompier est à son tour possédé. Il se met à suivre l'autre homme vers le bâtiment, avec des yeux noirs également.

 

                                              **************

 

Dans l'appartement, Sam et Dean marchent vers la porte d'entrée avec John sur leurs épaules. Les deux hommes possédés enfoncent la porte et entrent.

Sam : Attention ! Attention ! Par là. Vite !

Ils se ruent vers la chambre et ferme la porte à clé. Tout à coup, une hache fait un trou dans la porte. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans la chambre de l'appartement, les hommes possédés sont toujours en train de trouer la porte. Tandis que Sam met du sel devant la porte sur le sol, Dean et John s'enfuit par la fenêtre.

Dean : Sam ! Viens !

Sam les suit et couvre le rebord de la fenêtre de sel avant de descendre l'immeuble par l'issue de secours. Quand les trois Winchester atteignent le trottoir, ils commencent à marcher vers la voiture. Tout à coup, Tom arrive et saute sur Sam, qui tombe à terre. Tom frappe alors Sam. Dean se précipite vers eux et donne un coup de pied à Tom, qui n'a pas mal. Tom envoie Dean dans le pare-brise d'une voiture, par télépathie. Il recommence à taper Sam encore et encore. Puis, Tom reçoit une balle dans la tête. Il tombe au sol, mort. Dean tient le Colt dans sa main. Il se précipite vers Sam et l'aide à se relever.

Dean : Sam. Debout. Debout. Il regarde le corps de Tom tristement. Puis, lui et Sam rejoignent John et l'aide à aller à la voiture. Amène-toi. Perdons pas de temps.

 

                                              **************

 

Dans un bâtiment la nuit, Sam verse du sel sur le rebord de la fenêtre, pendant que Dean s'assied sur le lit. L'œil droit de Sam est rouge et a gonflé.

Sam : Comment il va ?
Dean
 : Il a besoin de se reposer, c'est tout. Et toi, ça va ?
Sam
 : Je m'en remettrai. Euh... Tu crois qu'ils nous ont suivis jusqu'ici ?
Dean
 : J'en sais rien. Entre nous, je crois pas. Personne ne viendra nous chercher dans un coin aussi paumé.
Sam
 : Oui. Euh... Dean, tu... Tu m'as sauvé tout à l'heure.
Dean
 : Tu m'en veux pas d'avoir utilisé le Colt ?
Sam
 : J'aimerais te remercier d'avoir tiré.
Dean
 : Je t'en prie. Sam marche vers l'autre côté de la pièce. Eh, Sam ?
Sam
 : Oui ?
Dean
 : Il y avait quelqu'un. Il y avait quelqu'un dans ce type que j'ai tué.
Sam
 : Je crois que tu n'avais pas d'autre choix.
Dean
 : Oui, je sais. Mais, c'est pas le problème.
Sam
 : Alors, qu'est-ce que c'est ?
Dean
 : J'ai tué cet inconnu. J'ai tué Meg. Je l'ai fait sans hésiter un instant. Pour défendre l'un de vous deux, je suis prêt à tuer autant de fois que ce sera nécessaire. Et, quand j'y pense, ça me fait peur.

Sam le regarde tristement. John entre dans la pièce.

John : Ça ne devrait pas. C'est toi qui as raison.
Dean
: Tu ne cries pas ? Tu n'es pas furieux après moi ?
John
: Pour quoi ?
Dean
: Pour cette balle que j'ai utilisé.
John
: Mais, non. Je suis très fier de toi. Sam et moi... On est facilement obsédé. Mais toi, par contre, tu veilles toujours sur cette famille. Et, tu le fais bien.
Dean
: Légèrement confus. Merci.

Tout à coup, les lumières commencent à s'éteindre et à se rallumer sans cesse. Un vent violent souffle à l'extérieur. Ils vont tous vers la fenêtre.

John : Il nous a trouvés. Il est ici.
Sam
: Le démon ?
John
: Sam, répand vite du sel devant chaque fenêtre et chaque porte.
Sam
: Je l'ai déjà fait.
John
: Bon, vérifie tout, d'accord ?
Sam
 : D'accord.

Sam quitte la pièce.

John : Dean, tu as le revolver.
Dean
: Oui.
John
: Donne-le-moi.
Dean
: Sam a essayé de tuer le démon à Salvation. Il s'est enfuit.
John
: Cette fois, c'est moi. Et, je ne le manquerai pas. Donne-moi le Colt. Dean tient le Colt mais ne le donne pas à son père. Dean, dépêche-toi s'il te plaît. Dean recule de quelques pas. Donne-moi le Colt. Qu'est-ce que tu fabriques ?
Dean
: Il m'aurait incendié.
John
: Quoi ?
Dean
: Pour avoir gaspillé une balle. Il ne se serait pas montré fier de moi du tout. Tu n'es pas mon père.

Dean lève le Colt et se prépare à tirer. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans le bâtiment, Dean pointe le Colt vers John.

John : De quoi tu parles ?
Dean
: Je connais mon père mieux que personne. Et, ce n'est pas toi.
John
: Mais, tu deviens fou ou quoi ?
Dean
: C'est à toi qu'il faut le demander. Recule-toi.

Sam entre dans la pièce.

Sam : Dean ? Qu'est-ce que tu fais ?
John
: Ton frère a perdu l'esprit.
Dean
: Ce n'est pas papa.
Sam
: Quoi ?
Dean
: Je crois qu'il est possédé. Je crois qu'il l'est depuis qu'on l'a secouru.
John
: Ne l'écoute pas, Sammy.
Sam
: Comment tu le sais ?
Dean
: Il est différent.
John
: Ecoutez, l'instant est mal choisi pour ça. Sam, si tu veux tuer ce démon, je t'en pris, aie confiance en moi. Sam ?

Sam regarde Dean, puis John.

Sam : Non. Non.

Sam rejoint Dean. John commence à pleurer.

John : Bien. Puisque vous êtes si sûrs, allez-y. Tuez-moi. Il baisse la tête. Dean, aux bords des larmes, baisse le Colt. J'en étais certain.

John relève la tête. Possédé par le démon, les yeux de John sont d'un orange ardent. Tout à coup, Sam et Dean sont tous deux projetés contre les murs de la pièce par une force invisible. Ils peuvent à peine bouger. John s'approche du Colt et le ramasse.

John : Il y a une éternité que ce Colt avait disparu.
Sam
: C'est toi qu'on cherche depuis si longtemps ? Je crois que tu peux l'avouer maintenant.
John
: Oui. C'est bien moi.
Sam
: Mais, et l'eau bénite ?
John
: Ça fait bien longtemps que ces choses-là n'agissent plus sur moi.

Sam essaie de bouger sa tête, mais le démon le maintient contre le mur.

Sam : Je vais te tuer.
John
: Oh ! Ça m'étonnerait beaucoup. On va voir. Je pose le Colt. Il pose le Colt sur une table. Fais-le venir à toi en utilisant tes pouvoirs. Sam est incapable de faire quoique ce soit. John sourit. C'est très bizarre. J'aurais pu vous tuer une centaine de fois aujourd'hui. Mais, vous savez. Il souffle. Ça valait la peine d'attendre. Il se tourne vers Dean. Votre père est ici avec moi. Enfermé à l'intérieur de sa propre chair. Au fait, il vous dit bonjour. Et, il ne vous félicite pas. Et, il a décidé de vous le faire payer.
Dean
: Laisse-le partir. Sinon, je jure devant Dieu...
John
: Quoi ? Qu'est-ce que vous ferez, ton Dieu et toi ? En ce qui me concerne, il s'agit là de justice. Il s'approche de Dean. La victime de l'exorcisme, l'autre jour... C'était ma fille.
Dean
: Qui ? Meg ?
John
: Et, le garçon dans la ruelle... C'était mon fils. Ça vous aide à comprendre ?
Dean
: J'en crois pas un mot.
John
: Pourquoi ? Vous croyez être les seuls à avoir une famille ? Vous avez éliminé mes enfants. Comment vous réagiriez si j'avais tué votre famille ? Dean ne répond rien. John sourit méchamment. Oh ! C'est vrai. J'oubliais que c'est le cas. On le sait. Deux erreurs, ça ne pardonne pas.
Dean
: On te le fera payer.
Sam
: Je voudrais savoir pourquoi ? Pourquoi t'as fait ça ?

John se tourne vers Sam.

John : Tu veux dire, pourquoi j'ai tué maman et la belle petite Jess ?
Sam
: Oui.
John
: A Dean. Il ne t'a jamais dit ça, mais Sam allait demander la main de Jess. Il pensait lui passer très vite la bague au doigt. Il s'approche de Sam. Tu veux savoir pourquoi ? Parce qu'elle devenait gênante ?
Sam
: Gênante pour qui ?
John
: Mes projets pour toi, Sammy. Toi... et tous les autres enfants comme toi. Ecoute bien...
Dean
: Ça t'ennuierait d'en rester là ? Je déteste les monologues.
John
: Revenant vers Dean. Tu fais de l'humour. Oui, je sais. Ça fait partie de ta personnalité. De masquer les vrais sentiments. De masquer la vérité.
Dean
: Ah, oui ? Raconte ça.
John
: Tu prétends te battre sans arrêt pour défendre ta famille, mais la vérité, c'est qu'elle s'en sort très bien sans toi. Alors, que toi, tu ne t'en sortiras pas sans elle. Sam est celui que John a toujours préféré. Même quand ils se disputaient. Il lui montrait l'intérêt qu'il refusait de t'accorder.
Dean
: Je parie que, toi aussi, tu admires tes enfants. Oh, pardon, c'est vrai. J'oubliais. Je les ai tués.

Dean sourit méchamment. John ne répond rien, recule d'un pas et baisse la tête. Un instant après, il relève les yeux. Tout à coup, Dean se met à saigner fortement de la poitrine. Il crie.

Sam : Dean ! Non ! Dean ! Dean !

Dean continue à crier, tandis que son sang continue à couler.

Dean : Papa ! Non, arrête. Je t'en prie. Papa, arrête-le !

Le saignement s'intensifie. Dean crie de douleur. Du sang coule alors de sa bouche.

Sam : Dean ! Dean ! Dean ! Non !

Sam essaie de se libérer du mur.

Dean : Papa, s'il te plait.

Dean arrête de saigner, mais il baisse la tête, inconscient.

Sam : Dean ! John baisse également les yeux. Non !
John
: Arrête. Il lève la tête. Ses yeux sont redevenus normaux. Je t'en prie. La force retenant Sam et Dean cesse. Sam atteint la table et attrape le Colt. Il le pointe vers John, qui est une nouvelle fois sous l'emprise du démon. Si tu tires sur moi, tu tues ton père.
Sam
: Je le sais. Il tire sur la jambe de John, qui tombe au sol, inconscient. Dean tombe également. Sam se précipite vers Dean. Dean ? Oh, non ! Tu as perdu beaucoup de sang.
Dean
: Où est papa ?
Sam
: Il est là. Il est à côté.
Dean
: Va t'en occuper.
Sam
 : Dean...

Sam s'approche de John.

Sam : Papa ? Papa ?

John se réveille tout à coup.

John : Sammy ! Il est toujours vivant. Il est encore en moi. Je le sens. Tue-moi. Tu entends ? Tue-moi ! Oui, tire-moi dans le cœur, fiston. Sam, les larmes aux yeux, lève le Colt et se prépare à tirer. Tire tout de suite.
Dean
: Ne fais pas ça. Ne tire pas.
John
: Je t'en prie. Dépêche-toi ! Je ne réussirai pas à tenir pendant longtemps ! Tue-moi, dépêche-toi ! Tue-moi ! Sam a du mal à prendre une décision. Sam, je t'en supplie ! Si tu tires, tout s'arrêtera là ! Sammy !
Dean
: Sam, non.
John
: Je te l'ordonne ! Sammy ! Sam...

Sam baisse le Colt. Tout à coup, John se met à hurler. Comme lors de l'exorcisme de Meg, le démon sort de la bouche de John dans un nuage de fumée noire. Quand le démon a quitté le corps de John, la fumée disparaît à travers le plancher de la maison. John regarde Sam, tristement. Les trois Winchester sont en larmes. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans la voiture, Sam conduit. John est à l'avant, souffrant. Dean est à l'arrière, couvert de sang et épuisé.

Sam : On en a plus pour très longtemps. On sera à l'hôpital dans dix minutes.
John
: Ça m'a surpris de ta part, Sammy. Pourquoi tu n'as pas tiré ? Je croyais qu'on était d'accord là-dessus et que tuer ce démon passait avant tout. Ça passait avant moi. Ça passait avant le reste.

Sam regarde Dean dans le rétroviseur.

Sam : Non, papa. Ça ne passe pas avant le reste. Ecoute, on a encore le Colt. On a encore une balle à tirer. On refera ce qu'on a déjà fait. Après tout, on l'a déjà trouvé une fois...

Tout à coup, un énorme camion de plusieurs tonnes rentre dans l'Impala, envoyant la voiture hors de la route. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

A l'intérieur du camion, le conducteur a les yeux noirs. Il est visiblement possédé. Il regarde droit devant lui sans bouger. A l'intérieur de l'Impala, du sang coule sur chacun des hommes de la voiture. Les trois Winchester sont inconscients.

 

                                                 ****FIN****

 

Ecrit par brucas59.

[The episode begins with a recap of “Salvation”.]

[FADE IN: Warehouse. MEG answers JOHN’s cell phone. The scene alternates between the warehouse and the motel room, where DEAN and SAM are.]

MEG: You boys really screwed up this time.

DEAN: [angry] Where is he?

MEG: You’re never gonna see your father again. [Shocked, DEAN hangs up.]

DEAN: They’ve got Dad.

SAM: Meg? [DEAN nods sadly.] What’d she say?

DEAN: I just told you, Sammy. [He wipes his eyes, trying to calm down.] Okay….okay. [He grabs the Colt from where it is sitting on an end table and puts it in his back pocket. He moves to the bed and grabs his duffel bag.]

SAM: What are you doing, Dean?

DEAN: We gotta go.

SAM: Why?

DEAN: Because the demon knows we’re in Salvation, all right? It knows we’ve got the Colt, it’s got Dad, it’s probably comin’ for us next. [He pulls on his coat.]

SAM: Good. We’ve still got three bullets left. Let it come.

DEAN: Listen, tough guy, we’re not ready! We don’t know how many of ‘em are out there. Now, we’re no good to anybody dead. We’re leaving. Now. [He walks away.]

[CUT TO: INT. – Car. DEAN and SAM are speeding down the road.]

SAM: I’m tellin’ you, Dean, we could’ve taken him.

DEAN: [ignoring him] What we need is a plan. Now, they’re probably keeping Dad alive, we’ve just got to figure out where. They’ll want to trade him for the gun. [He notices SAM shaking his head.] What?

SAM: Dean, if that were true, why didn’t Meg mention a trade? [DEAN says nothing.] Dad….he might be—

DEAN: Don’t!

SAM: Look, I don’t want to believe it any more than you. But if he is, all the more reason to kill this damn thing. We still have the Colt. We can still finish the job.

DEAN: Screw the job, Sam!

SAM: Dean, I’m just tryin’ to do what he would want. He would want us to keep going.

DEAN: Would you quit talkin’ about him like he’s dead already? Listen to me! Everything stops until we get him back, you understand me? Everything!

SAM: [after a pause] So, how do we find him?

DEAN: Maybe we go to Lincoln. Start at the warehouse where he was taken.

SAM: Come on, Dean, you really think these demons are gonna leave a trail?

DEAN: [defeated] You’re right. We need help. [He speeds down the road.]

[CUT TO: EXT. – Singer’s Autos. Morning. A rundown, dirty house is surrounded by car parts that have been scattered around the yard. On the hood of a blue pickup truck sits a lazy dog, Rumsfeld. Inside the house, DEAN and SAM are talking with BOBBY SINGER, a family friend. BOBBY hands DEAN a small bottle.]

BOBBY: Here ya go.

DEAN: What is this? Holy water?

BOBBY: That one is. [He holds up another bottle.] This is whiskey. [He takes a swig and hands the bottle to DEAN, who also drinks from it. SAM is sitting at a desk, looking through a large book.]

DEAN: Bobby, thanks. Thanks for everything. To tell you the truth, I wasn’t sure if we should come.

BOBBY: Nonsense. Your daddy needs help.

DEAN: Yeah, but last time we saw you, you did threaten to blast him full of buckshot. You cocked the shotgun and everything.

BOBBY: Yeah, well, what can I say? John just has that effect on people.

DEAN: Yeah, I guess he does.

BOBBY: None of that matters now. All that matters is that you get him back.

SAM: Bobby, this book—I’ve never seen anything like it. [BOBBY and DEAN come over to look at it.]

BOBBY: The Key of Solomon? It’s the real deal, all right.

SAM: [pointing to something in the book] And these protective circles—they really work?

BOBBY: Hell, yeah. You get a demon in one, they’re trapped—powerless. It’s like a satanic roach motel. [SAM laughs.]

DEAN: The man knows his stuff.

BOBBY: I’ll tell you somethin’ else, too—this is some serious crap you boys stepped in.

SAM: Yeah? How’s that?

BOBBY: Normal year, I hear, say, three demonic possessions, maybe four, tops.

DEAN: Yeah?

BOBBY: This year, I’ve heard of twenty-seven so far. You get what I’m sayin’? More and more demons are walkin’ among us—a lot more.

SAM: Do you know why?

BOBBY: No, but I know it’s somethin’ big. A storm’s comin’. And you boys, your daddy—you are smack in the middle of it. [DEAN and SAM exchange a look. From outside, they can hear a dog barking.] Rumsfeld. What is it? [He moves to the window and sees that Rumsfeld is no longer sitting on the hood of the pickup truck.] Something’s wrong. [Suddenly, MEG kicks down the door of the house and walks in. DEAN takes out the bottle of holy water from his pocket.]

MEG: No more crap, okay? [As he unscrews the bottle, DEAN begins walking towards her. She hits him and he is flung against the wall. He collapses to the ground. As MEG walks towards SAM and BOBBY, they begin backing away.] I want the Colt, Sam—the real Colt. Right now.

SAM: We don’t have it on us. We buried it.

MEG: Didn’t I say, “No more crap”? I swear, after everything I heard about you Winchesters, I’ve got to tell you, I’m a little underwhelmed. First, Johnny tries to pawn off a fake gun, and then he leaves the real gun with you two chuckleheads. Lackluster, men. I mean, did you really think I wouldn’t find you? [DEAN comes behind her.]

DEAN: Actually, we were counting on it. [MEG turns around to face him. He looks up at the ceiling. She looks up also and sees one of the protective circles from the book.] Gotcha. [The screen goes black.]

[FADE IN: INT. – BOBBY’S HOUSE. MEG is now tied in a chair.]

MEG: You know, if you wanted to tie me up, all you had to do was ask. [SAM and DEAN ignore her. BOBBY enters the room and comes over to talk to the boys.]

BOBBY: I salted the doors and windows. If there are any demons out there, they ain’t gettin’ in. [They nod. DEAN gets up and goes to talk to MEG.]

DEAN: Where’s our father, Meg?

MEG: You didn’t ask very nice.

DEAN: Where’s our father, bitch?

MEG: Jeez, you kiss your mother with that mouth? Oh, I forgot. You don’t.

DEAN: [leaning in very close, inches away from her face] Hey, you think this is a friggin’ game?! Where is he?! What did you do to him?

MEG: He died screaming. I killed him myself. [She gives him a wicked smile. DEAN is seething with anger. Suddenly, he backhands her. SAM and BOBBY are shocked.] That’s kind of a turn on—you hitting a girl.

DEAN: You’re no girl.

BOBBY: Dean. [DEAN walks over to talk to him and SAM.]

SAM: You okay?

DEAN: She’s lying, he’s not dead.

BOBBY: Dean, you’ve got to be careful with her. Don’t hurt her.

DEAN: Why?

BOBBY: Because she really is a girl, that’s why.

SAM: What are you talkin’ about?

BOBBY: She’s possessed. That’s a human possessed by a demon, can’t you tell? [They look at MEG, who is visibly shaking in her chair.]

DEAN: You’re tryin’ to tell me there’s an innocent girl trapped somewhere in there? [BOBBY nods. DEAN looks at MEG once more.] That’s actually good news.

[CUT TO: Minutes Later. DEAN and SAM are standing by MEG. SAM is holding their father’s journal open.]

MEG: Are you gonna read me a story?

DEAN: Somethin’ like that. Hit it, Sam. [SAM begins speaking in Latin.]

MEG: [to DEAN] An exorcism? Are you serious?

DEAN: Oh, we’re goin’ for it, baby—head-spinning, projectile vomiting, the whole nine yards. [As SAM continues reading, MEG suddenly grimaces and moans in pain. SAM stops.]

MEG: I’m gonna kill you. I’m gonna rip the bones from your body.

DEAN: No, you’re gonna burn in hell—unless you tell us where our dad is. [MEG says nothing.] Well, at least you’ll get a nice tan. [He gives SAM a nod.]

SAM: [reading] “Exorcizamus te, omnis immundus spiritus , omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio, et secta diabolica.” [MEG, trembling, suddenly screams in pain.]

MEG: [through clenched teeth] He begged for his life with tears in his eyes. He begged to see his sons one last time. That’s when I slit his throat. [SAM looks at DEAN nervously. DEAN leans in very close to MEG, so that they are inches away from each other.]

DEAN: For your sake, I hope you’re lying. ‘Cause if it’s true, I swear to God, I will march into hell myself, and I will slaughter each and every one of you evil sons of bitches, so help me God. [He backs away from her.]

SAM: “Perditionis venenum propinare. Vade, satana, inventor et magister omnis fallaciae, hostis humanae salutis.” [Suddenly, the pages of a nearby open book begin to turn on their own, as if a wind is blowing. SAM hesitates at first, but then continues.] “Humiliare sub potenti manu dei, contremisce et effuge, invocato a nobis sancto et terribili nomine, quem inferi tremunt.” [MEG continues to suffer. She screams again, shaking uncontrollably.]

DEAN: Where is he?

MEG: You just won’t take “dead” for an answer, will you?

DEAN: Where is he?!

MEG: Dead!

DEAN: No, he’s not! He’s not dead, he can’t be! [SAM looks at DEAN, confused.] What are you lookin’ at? Keep reading. 

SAM: “Ab insidiis diaboli, libera nos, domine. Ut ecclesiam tuam secura tibi facias libertate servire, te rogamus, audi nos.” [Suddenly, MEG screams loudly. Her chair begins moving around the room as SAM continues to read. The lights in the room flicker as MEG screams.] “Te rogamus audi—” [Her chair stops.]

MEG: He will be! [SAM stops.]

DEAN: Wait! What?!

MEG: He’s not dead. But he will be after what we do to him.

DEAN: How do we know you’re telling the truth?

MEG: You don’t.

DEAN: Sam!

MEG: A building! Okay? A building in Jefferson City.

DEAN: Missouri? Where, where? An address!

MEG: I don’t know!

SAM: And the demon, the one we’re looking for, where is it?

MEG: I don’t know, I swear! That’s everything. That’s all I know. [She is exhausted. Tears streak her face, and she is breathing heavily.]

DEAN: [to SAM] Finish it.

MEG: What? I told you the truth!

DEAN: I don’t care.

MEG: You son of a bitch. You promised.

DEAN: I lied! Sam? [SAM says nothing.] Sam! [He walks over to SAM.] Read.

SAM: We can still use her—find out where the demon is.

DEAN: She doesn’t know.

SAM: She lied!

DEAN: Sam, there’s an innocent girl trapped somewhere in there. We’ve got to help her.

BOBBY: [walking over to them] You’re gonna kill her.

DEAN: What?

BOBBY: You said she fell from a building. That girl’s body is broken. The only thing keeping her alive is that demon inside. You exorcise it, the girl is gonna die.

DEAN: Listen to me, both of you, we are not gonna leave her like that.

BOBBY: She is a human being.

DEAN: And we’re gonna put her out of her misery. [BOBBY says nothing, defeated. DEAN turns to SAM.] Sam, finish it. [SAM looks over at MEG, who is still struggling.] Finish it. [SAM reluctantly begins reading again.]

SAM: “Dominicos sanctae ecclesiae. Terogamus audi nos.” [As he continues to read, MEG’s body twitches. Her eyes turn coal-black. A moment later, she tilts her head up to the ceiling and lets out a long, loud scream. An enormous cloud of black smoke erupts from her mouth. The three men watch in awe. When the demon has left her body, MEG’s head falls forward. She is motionless and appears to be dead. A string of blood and saliva drips from her mouth. Suddenly, she begins to lift her head up slowly. Blood is running from her nose and mouth.]

DEAN: She’s still alive. [to BOBBY] Call 911. Get some water and blankets. [BOBBY leaves the room. SAM and DEAN go over to MEG’s chair and begin untying the ropes around her wrists.]

MEG: [weakly] Thank you.

SAM: Shh, shh....just take it easy, all right? Shh.

DEAN: Come on. Let’s get her down. [They pick MEG up and carry her over to the floor. She groans in pain.]

SAM: Sorry, sorry. I’ve got you. I’ve got you. It’s okay. It’s okay. [They lay her down.]

MEG: [quietly] A year.

SAM: What?

MEG: It’s been a year.

SAM: Shh, shh, just take it easy.

MEG: I’ve been awake….for some of it. I couldn’t move my own body. The things I did—it’s a nightmare.

DEAN: Was it telling us the truth about our dad?

SAM: Dean.

DEAN: [to SAM] We need to know.

MEG: Yes. But it wants you to know….that they want you to come for him.

DEAN: If Dad’s still alive, none of that matters. [BOBBY returns with blankets and a glass of water. DEAN takes the water and brings it to MEG’s mouth. She tries to drink but spits some of it out.]

SAM: Where’s the demon we’re looking for?

MEG: Not there….other ones—awful ones.

DEAN: Where are they keeping our dad?

MEG: By the r-river. [She pauses.] Sunrise.

DEAN: Sunrise? What does that mean? [She goes silent.] What does that mean? [MEG lays there, motionless. She is dead. The three men exchange sad glances. DEAN looks at MEG’s lifeless body. The screen goes black.]

[FADE IN: BOBBY’S HOUSE. DEAN and SAM are about to leave.]

BOBBY: You better hurry up and beat it before the paramedics get here.

DEAN: What are you gonna tell them?

BOBBY: You think you guys invented lyin’ to the cops? I’ll figure somethin’ out. [He hands SAM the book they were looking at earlier.] Here. Take this. You might need it.

SAM: Thanks.

DEAN: Thanks….for everything. Be careful, all right?

BOBBY: You just go find your dad. And when you do, bring him around, would ya? I won’t even try to shoot him this time. [They laugh half-heartedly. The boys give him a knowing nod and leave the house.]

[CUT TO: Jefferson City, Missouri. DEAN and SAM have parked the car by the river. SAM is looking through the book, while DEAN is loading a gun.]

SAM: You’ve been quiet.

DEAN: Just gettin’ ready.

SAM: He’s gonna be fine, Dean. [DEAN doesn’t reply. SAM notices a special diagram in the book. He wipes away some dust on the trunk of the car and begins drawing the picture.]

DEAN: Dude, what are you drawin’ on my car?

SAM: It’s called a devil’s trap. Demons can’t get through it or inside it.

DEAN: So?

SAM: It basically turns the trunk into a lockbox. [He begins drawing another devil’s trap on the other side of the trunk.]

DEAN: So?

SAM: So, we have a place to hide the Colt while we go get Dad.

DEAN: What are you talkin’ about? We’re bringin’ the Colt with us.

SAM: We can’t, Dean. We’ve only got three bullets left. We can’t just use 'em on any demon. We’ve got to use 'em on the demon.

DEAN: No, we have to save Dad, Sam, okay? We’re gonna need all the help we can get.

SAM: Dean, you know how pissed Dad would be if we used all the bullets? Dean, he wouldn’t want us to bring the gun.

DEAN: I don’t care, Sam! I don’t care what Dad wants, okay? And since when do you care what Dad wants?

SAM: We want to kill this demon. You used to want that, too! Hell, you’re the one who came and got me at school! You’re the one who dragged me back into this, Dean! I’m just tryin’ to finish it!

DEAN: [after a pause] Well, you and Dad are a lot more alike than I thought, you know that? You both can’t wait to sacrifice yourself for this thing. But you know what? I’m gonna be the one to bury you. You’re selfish, you know that? You don’t care about anything but revenge.

SAM: That’s not true, Dean. I want Dad back. But they are expecting us to bring this gun. They get the gun, they will kill us all. That Colt is our only leverage, and you know it, Dean. We cannot bring that gun. We can’t.

DEAN: Fine.

SAM: I’m serious, Dean.

DEAN: I said “fine”, Sam. [He takes the Colt out of his coat pocket, shows it to SAM, and places it in the trunk.]

[CUT TO: River. DEAN and SAM are walking in silence. They reach a few trees and hide behind them before going any further.]

DEAN: Hey, hey. I think I know what Meg meant by “Sunrise”. [Across the street, there is an apartment complex called Sunrise Apartments.] Son of a bitch. That’s pretty smart. I mean, if these demons can possess people, they can possess almost anybody inside.

SAM: Yeah. And make anybody attack us.

DEAN: And so we can’t kill ‘em—a building full of human shields.

SAM: They probably know exactly what we look like, too. And they can look like anybody.

DEAN: This sucks out loud.

SAM: Yeah, tell me about it. All right, so, how the hell are we gonna get in? [They think for a minute.]

DEAN: Pull the fire alarm. Get out all the civilians.

SAM: Okay. But then the city responds in, what, seven minutes?

DEAN: Seven minutes, exactly.

[CUT TO: INT. – Sunrise Apartments. SAM enters the building and looks around. Once he makes sure no one is there, he pulls the fire alarm. In one of the apartments, a man and a woman are sitting at their kitchen table. They look at each other knowingly. The man goes into the bedroom, where JOHN is tied down to the bed, seemingly unconscious.]

[CUT TO: EXT. – Sunrise Apartments. The civilians are evacuating the building. DEAN walks up to a fireman.]

DEAN: Hey, what’s happening? Is there a fire?

FIREMAN: We’re figuring that out right now, sir. Just stay back.

DEAN: Well, I got a Yorkie upstairs, and he pees when he’s nervous. [While DEAN is talking to the fireman, SAM is able to sneak around to one of the fire trucks. He begins picking the lock on the door of the truck.]

[CUT TO: INT. – Sunrise Apartments. DEAN and SAM are walking through the hallway, dressed in firefighter uniforms. They are going to each apartment door with the EMF detector.]

DEAN: I always wanted to be a fireman when I grew up.

SAM: You never told me that. [Outside one of the apartment doors, the EMF detector starts beeping frantically. SAM and DEAN exchange a look. Inside the apartment, the possessed man and woman are at the table. They hear a knock on the door. Their eyes are coal-black, just like MEG. They walk to the door and look through the peephole.]

DEAN: This is the fire department, we need you to evacuate! [The man nods, and the woman unlocks the door. DEAN and SAM come bursting into the apartment and spray the couple with fire extinguishers to distract them. Then, they shove the man and woman into a closet. SAM holds himself against the door while DEAN pours a ring of salt on the floor, around the door. Once they have locked the demons inside, they take off their uniforms and head into the bedroom. DEAN rushes over to JOHN.] Dad? [He checks to see if JOHN is alive.] He’s still breathing. [DEAN shakes him.] Dad, wake up. Dad! [He doesn’t wake up. DEAN takes out a knife and is about to cut JOHN’s ropes.]

SAM: Wait, wait.

DEAN: What?

SAM: He could be possessed for all we know.

DEAN: What are you, nuts?

SAM: Dean, we’ve got to be sure. [He takes out the bottle of holy water and pours some of it on JOHN. He wakes up.]

JOHN: Sam? Why are you splashin’ water on me? [SAM smiles, relieved.]

DEAN: Dad, you okay?

JOHN: They’ve been druggin’ me. [He sighs.] Where’s the Colt?

SAM: Don’t worry, Dad. It’s safe.

JOHN: Good, boys. Good, boys.

[CUT TO: EXT. – Sunrise Apartments. A group of people is standing outside the building. Suddenly, one of the men becomes possessed. His eyes immediately turn black. He begins walking like a zombie toward the building, but another fireman stops him.]

FIREMAN: Hey, buddy, you can’t go in. [He grabs the man by the shoulders. The fireman also becomes possessed. He follows the man to the building, also with black eyes.]

[CUT TO: INT. – Apartment. DEAN and SAM are walking to the door of the apartment, with JOHN over their shoulders. Then, the two possessed men come bursting through the door.]

SAM: Go! Go!

DEAN: Back, back! [They rush back into the bedroom and lock the door behind them. Suddenly, an axe comes through the door. The screen goes black.]

[FADE IN: Apartment Bedroom. The possessed men are still chopping through the door. While SAM puts salt by the door, DEAN and JOHN are leaving through the window.]

DEAN: Sam! Let's go! [SAM follows them and covers the windowsill in salt before he climbs down the fire escape. When all three Winchesters get down to the sidewalk, they begin walking to the car. Suddenly, TOM comes and knocks SAM down to the ground. He begins punching SAM mercilessly. DEAN rushes over to them and kicks TOM, but it doesn’t stop him. TOM sends DEAN sailing into the windshield of a nearby parked car. He resumes punching SAM again and again. A moment later, TOM is shot in the head. He falls to the ground, dead. DEAN is holding the Colt in his hand. He runs over to SAM and helps him to his feet.] Sam….Sam. [For a moment, he looks at TOM’s body sadly. Then, he and SAM rush over to JOHN and help him to the car.] Come on. Come on, we’ve got to get out of here.

[CUT TO: Rundown Building. Night. SAM is putting salt on the windowsill, while DEAN sits on the bed. SAM’s right eye is bruised and swollen badly.]

SAM: How is he?

DEAN: He just needed a little rest, that’s all. How are you?

SAM: I’ll survive. Hey, you don’t think we were followed here, do you?

DEAN: I don’t know. I don’t think so. We couldn’t have found a more out-of-the-way place to hole up.

SAM: Yeah. Hey, uh….Dean, you, um….you saved my life back there.

DEAN: So, I guess you’re glad I brought the gun, huh?

SAM: Man, I’m tryin’ to thank you here.

DEAN: [after a pause] You’re welcome. [SAM walks to the other side of the room.] Hey, Sam?

SAM: Yeah?

DEAN: You know that guy I shot? There was a person in there.

SAM: You didn’t have a choice, Dean.

DEAN: Yeah, I know. That’s not what bothers me.

SAM: Then what does?

DEAN: Killin’ that guy, killin’ Meg—I didn’t hesitate. I didn’t even flinch. For you or Dad, the things I’m willin’ to do or kill, it just….it scares me sometimes. [SAM watches him sadly. JOHN enters the room.]

JOHN: It shouldn’t. You did good.

DEAN: You’re not mad?

JOHN: For what?

DEAN: Usin’ a bullet.

JOHN: Mad? I’m proud of you. You know, Sam and I, we can get pretty obsessed. But you—you watch out for this family. You always have.

DEAN: [slightly confused] Thanks. [Suddenly, the lights in the room begin to flicker. A strong wind begins blowing outside. They all move to the window.]

JOHN: It found us. It’s here.

SAM: The demon?

JOHN: Sam, lines of salt in front of every window, every door.

SAM: Already did it.

JOHN: Well, check it, okay? [SAM nods and leaves the room.] Dean, you got the gun?

DEAN: Yeah.

JOHN: Give it to me.

DEAN: Dad, Sam tried to shoot the demon in Salvation. It vanished.

JOHN: This is me. I won’t miss. Now, the gun. Hurry. [DEAN holds the gun but doesn’t give it to his father.] Son, please. [DEAN takes a few steps back from JOHN.] Give me the gun. What are you doing, Dean?

DEAN: You’d be furious.

JOHN: What?

DEAN: That I wasted a bullet. He wouldn’t be proud of me. He’d tear me a new one. [He raises the gun and cocks it.] You’re not my dad. [The screen goes black.]

[FADE IN: Rundown Building. DEAN is pointing the gun at JOHN.]

JOHN: Dean, it’s me.

DEAN: I know my dad better than anyone. And you ain’t him.

JOHN: What the hell has gotten into you?

DEAN: I could ask you the same thing. [SAM enters the room.]

SAM: Dean? What the hell is going on?

JOHN: Your brother’s lost his mind.

DEAN: He’s not Dad.

SAM: What?

DEAN: I think he’s possessed. I think he’s been possessed since we rescued him.

JOHN: Don’t listen to him, Sammy.

SAM: Dean, how do you know?

DEAN: He’s different.

JOHN: You know, we don’t have time for this. Sam, you want to kill this demon, you’ve got to trust me. [SAM looks back and forth at JOHN and DEAN.] Sam?

SAM: No. [He shakes his head.] No. [He walks over to DEAN. JOHN begins to cry.]

JOHN: Fine. You’re both so sure? Go ahead. Kill me. [He hangs his head in sadness. DEAN, near tears, lowers the gun.] I thought so. [He looks up. Possessed by the demon, JOHN’s eyes are a fiery orange. Suddenly, SAM and DEAN both get pinned against the walls of the room by an invisible force. They can barely move. JOHN walks over to the Colt and picks it up off the floor.] What a pain in the ass this thing’s been.

SAM: It’s you, isn’t it? We’ve been lookin’ for you for a long time.

JOHN: You found me.

SAM: But the holy water….

JOHN: You think somethin’ like that works on somethin’ like me? [SAM tries to lift his head, but the demon keeps him against the wall.]

SAM: I’m gonna kill you!

JOHN: Oh, that’d be a neat trick. In fact, here. [He places the gun on a nearby table.] Make the gun float to ya there, psychic boy. [SAM is unable to do anything. JOHN chuckles.] Well, this is fun. I could’ve killed you a hundred times today, but this….[He sighs.]….this is worth the wait. [He turns to DEAN.] Your dad? He’s in here with me—trapped inside his own meat suit. He says “hi”, by the way. He’s gonna tear you apart. He’s gonna taste the iron in your blood.

DEAN: Let him go. Or I swear to God—

JOHN: What? What are you and God gonna do? You see, as far as I’m concerned, this is justice. [He moves closer to DEAN.] You know that little exorcism of yours? That was my daughter.

DEAN: Who, Meg?

JOHN: The one in the alley? That was my boy. You understand?

DEAN: You’ve got to be kiddin’ me.

JOHN: What? You’re the only one who can have a family? You destroyed my children. How would you feel if I killed your family? [DEAN says nothing. JOHN smiles wickedly.] Oh, that’s right. I forgot. I did. Still, two wrongs don’t make a right.

DEAN: You son of a bitch.

SAM: I wanna know why. Why’d you do it? [JOHN turns to SAM.]

JOHN: You mean, why’d I kill Mommy and pretty little Jess?

SAM: Yeah.

JOHN: [to DEAN] You know, I never told you this, but Sam was gonna ask her to marry him. Been shoppin’ for rings and everything. [He walks over to SAM.] You wanna know why? Because they got in the way.

SAM: In the way of what?

JOHN: My plans for you, Sammy—you….and all the children like you.

DEAN: Listen….you mind just gettin’ this over with, huh? ‘Cause I really can’t stand the monologuing.

JOHN: [walking back over to DEAN] Funny. But that’s all part of your M.O., isn’t it? Mask all that nasty pain. Mask the truth.

DEAN: Oh, yeah? What’s that?

JOHN: You know, you fight and you fight for this family, but the truth is….they don’t need you. Not like you need them. Sam—he’s clearly John’s favorite. Even when they fight. It’s more concern than he’s ever shown you.

DEAN: I bet you’re real proud of your kids, too, huh? Oh, wait, I forgot. I wasted ‘em. [He smiles weakly. JOHN says nothing, takes a step back, and lowers his head. A moment later, he raises his eyes again. Suddenly, DEAN begins bleeding heavily from the chest. He screams in agony.]

SAM: Dean! No! [DEAN continues to scream as more blood pours out of him.]

DEAN: [pleading] Dad! Dad, don’t you let it kill me! [The bleeding only gets heavier. DEAN cries and moans in pain. Blood begins to pour out of his mouth.]

SAM: Dean! [He grunts, trying to break free from the wall.]

DEAN: Dad, please. [The bleeding stops, but DEAN hangs his head, unconscious.]

SAM: Dean! [JOHN also lowers his eyes.] No!

JOHN: [tearfully] Stop. [He lifts his head. His eyes have returned to normal.] Stop it. [The force holding SAM and DEAN to the wall is released. SAM rushes to the table and grabs the Colt. He points it at JOHN, who has once again been taken over by the demon.] You kill me, you kill Daddy.

SAM: I know. [He shoots JOHN in the leg, and he falls to the floor, unconscious. DEAN also collapses. SAM rushes over to him.] Dean? Hey. Oh, God. you lost a lot of blood.

DEAN: [weakly] Where’s Dad?

SAM: He’s right here. He’s right here, Dean.

DEAN: Go check on him. Go check on him. [SAM goes over to JOHN.] Dad? Dad? [JOHN suddenly wakes up.]

JOHN: Sammy! It’s still alive. It’s inside me. I can feel it. You shoot me. You shoot me! You shoot me in the heart, son! [SAM, with tears in his eyes, raises the gun and cocks it.] Do it, now!

DEAN: Sam, don’t you do it. Don’t you do it.

JOHN: You’ve got to hurry! I can’t hold on to it much longer! You shoot me, son! Shoot me! [SAM is clearly struggling to make a decision.] Son, I’m beggin’ you! We can end this here and now! Sammy!

DEAN: [crying] Sam, no.

JOHN: You do this! Sammy! Sam….[Suddenly, JOHN screams. Just as in MEG’s exorcism, the demon erupts from JOHN’s mouth in a cloud of black smoke. When the demon has left his body, the smoke disappears through the floorboards of the room. JOHN looks at SAM sadly, breathing heavily. All three Winchesters are in tears. The screen goes black.]

[FADE IN: INT. – CAR. SAM is driving. JOHN is in the passenger seat, clearly in pain. DEAN is in the backseat, covered in blood, exhausted.]

SAM: Just hold on, all right? Hospital’s only ten minutes away.

JOHN: I’m surprised at you, Sammy. Why didn’t you kill it? I thought we saw eye to eye on this—killin’ this demon comes first. Before me, before everything. [SAM glances at DEAN in the rearview mirror.] No, sir. Not before everything. Look, we still have the Colt. We still have the one bullet left. We just have to start over, all right, I mean, we already found the demon—

[CRASH. An enormous 18-wheeler semi slams into the side of the Impala, sending it careening off the road. The screen goes black.]

[The scene fades in on the interior of the truck. The driver, whose eyes are coal-black, is clearly possessed. He is staring straight ahead, motionless. The camera pans across the inside of the Impala. Blood and bruises cover the faces of each man in the car. All three Winchesters are unconscious. The screen fades to black.]

 

Ecrit par kaylia.

Kikavu ?

Au total, 126 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

deanlilith 
12.05.2018 vers 07h

Luciole59 
02.05.2018 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

arween  (06.04.2016 à 13:29)

Dis donc, ils aiment les cliffangers de fou dans cette série, non ? Je ne m'attendais pas à ce que John soit posséder, ça m'a fait tout drôle mais c'était vraiment bien trouvé !! Je file sur la saison, il faut que je sache comment ça se passe après l'accident !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Le Roadhouse 28
Avant-hier

Staff
05.01.2019

Meg Masters
Avant-hier

Katie Cassidy
Avant-hier

Jessica Moore
Avant-hier

DJ Qualls
Avant-hier

Felicia Day
Avant-hier

Kevin McNally
Avant-hier

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Vendredi 25 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
Des épisodes 14.12 Prophet and Loss et 14.13 Lebanon (le 300e épisode) ainsi que la promo du...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Qu'avez-vous pensez de l'épisode de reprise, le 14.10 "Nihilism" ? Venez voter puis n'hésitez pas à...

Ce soir c'est le retour de Supernatural

Ce soir c'est le retour de Supernatural
Et pour vous permettre d'attendre voici la nouvelle promo de l'épisode 14x10 "Nihilism" dans notre...

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qu'avez-vous pensé de l'épisode de reprise "Nihilism" ? N'hésitez pas à venir commenter dans le topic S14

Total : 8 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Avant-hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Hier à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Hier à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Hier à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Hier à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site