VOTE | 651 fans

#120 : Le retour des vampires


Réalisé par: Tony Wharmby
Ecrit par: Cathryn Humphris & John Shiban


Daniel Elkins est sauvagement assassiné chez lui. Sam et Dean fouille sa maison et y trouvent une lettre adressée à leur père. John Winchester revient les voir et leur apprend que cet homme était un ami à lui, et qu'il avait en sa possession la seule arme capable de tuer les démons, autrement dit la chose qui a tuée Mary Winchester. Il leur dit aussi que cette arme est maintenant chez les personnes que combattait Elkins: des vampires.

 

>>Photos promo<<

Popularité


4.7 - 10 votes

Titre VO
Dead Man's Blood

Titre VF
Le retour des vampires

Première diffusion
20.04.2006

Première diffusion en France
26.05.2007

Vidéos

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Manning, Colorado.

Un vieil homme, Mr Elkins, est assis dans un bar, à lire des documents, quand un bande de jeunes gens entrent dans le bar. Mr Elkins s’en va précipitamment. Il rentre chez lui, une maison isolée de la ville, mais la femme qui venait d’entrer dans le bar, Kate, l’attend déjà dans son salon. Il sort un couteau et le lui plante dans le ventre, mais elle ne semble pas blessée. Il se barricade dans son bureau, et charge un vieux revolver. C’est alors que deux hommes cassent les fenêtres du toit et l’attaquent. Kate arrive à son tour dans la pièce, ramasse le pistolet, et tue le vieil homme.

 

Dean est en train de lire un journal pendant que Sam fait des recherches sur internet. Il propose à Dean plusieurs histoires étranges, dont le meurtre d’un certain Daniel Elkins. Lorsqu’il entend ce nom, Dean se souvient de l’avoir déjà vu quelque part. Il regarde dans le journal de leur John. Le nom y est inscrit. Ils décident donc de partir dans le Colorado.

 

Ils arrivent chez Elkins, et découvrent la maison sans dessus-dessous. Dean trouve le même genre de journal que celui que tenait John sur le bureau de Elkins. Il trouve aussi la boite qui contenait l’arme et les balles. Sur le sol, ils parviennent à lire un message qui indique le numéro d’un casier, dans lequel ils trouvent une lettre adressé à un certain John. Alors qu’ils se demandent si la lettre est pour leur père ou pas, ce dernier frappe à la vitre de leur voiture. Il leur explique qu’il a appris à propos de la mort de Daniel Elkins, qui fut pour lui une sorte de mentor, et qui lui a appris tout ce qu’il sait à propos de la chasse aux créatures surnaturelles. Puis Dean lui donne la lettre, dans laquelle il parle de l’arme. John explique ensuite à ses fils qu’il va avoir besoin de leur aide pour récupérer un revolver. Sam n’est pas d’accord parce qu’ils ne savent même pas à quoi ils ont affaire, mais John lui dit que ce qu’Elkins chassait le mieux était les vampires.

 

La bande de jeunes gens du bar, les vampires qui ont attaqué Mr Elkins, sont sur le bord de la route, en train de boire, quand une voiture vient dans leur direction. L’un d’eux s’allonge alors sur la route et la voiture, dans laquelle se trouve un couple, s’arrête juste devant lui. L’homme sort alors de la voiture pendant que la femme appelle la police, mais c’est un piège.

 

Sam et Dean sont en train de dormir, alors que John écoute la fréquence de la police, qui annonce l’appel d’un couple. John les réveille et leur dit juste qu’il a une piste puis ils se rendent sur les lieux, où la police est déjà présente. Il y trouve une dent de vampire, puis il leur demande de le suivre en voiture. Sam se plaint de l’attitude de leur père, car il ne veut rien leur expliquer.

 

Dans une grange. Les vampires font la fête. Le couple est ligoté, mais encore en vie. Kate veut qu’ils attendent Luther avant de leur faire quoi que ce soit.

Quand il arrive enfin, Luther les laisse boire le sang de l’homme, sous le regard horrifié de sa petite amie. Puis Kate lui montre le pistolet qu’elle a volé à Elkins, et il lui reproche de ne pas avoir été assez prudente, et qu’ils seront en danger si des amis de Elkins viennent récupérer l’arme, car c’est une arme très spéciale.

 

Sam conduit l’Impala pendant que Dean parle avec son père au téléphone, qui conduit sa propre voiture devant eux. Puis il dit à Sam que John sait où trouver les vampires, et quand il demande comment il le sait, Dean répond qu’il ne lui a pas dit. Sam s’énerve et accélère, double son père et s’arrête en travers de la route. Les trois Winchester sortent de la voiture et commence à se disputer. Dean finit par les calmer un peu et ils reprennent leur route.

 

Dans la grange, Luther ouvre les veines à Kate, qui boit son propre sang avant d’embrasser la femme ligotée.

 

Le lendemain matin, les Winchester sont devant la grange des vampires, ils les espionnent. Puis John fini par leur révéler ce qu’il sait et qu’il ne voulait pas leur dire. Il leur raconte qu’un homme a un jour fabriqué un revolver, pour l’honneur, avec treize balles. On raconte que cette arme peut tuer n’importe quoi, que ce soit simplement des humains, ou tout autre chose. Et que seul cette arme peut vaincre le démon qui a tué Mary Winchester et Jessica.

 

Puis ils s’introduisent dans la grange. Les vampires sont en train de dormir. Dean tente de libérer des hommes enfermés dans une petite pièce, pendant que John cherche le pistolet. Sam quant à lui, porte secours à la femme qui est toujours ligotée, mais elle reprend ses esprits et elle alerte les autres, étant elle-même devenue vampire. Ils sont donc obligés de s’enfuir en laissant les prisonniers, et John n’a pas le temps de voler l’arme.

 

Pendant que Dean part faire la course que son père lui a demandé, John et Sam discutent et ils finissent par se réconcilier. Puis Dean revient, et rapporte avec lui une bouteille du sang de Daniel Elkins.

 

Le soir, Dean fait semblant d’avoir une panne de voiture, et Kate arrive avec un autre vampire, et elle commence à le frapper. Mais Sam et John leur tirent des flèches en pleine poitrine, flèches qu’ils ont d’abord trempées dans le sang d’un mort, ce qui est un poison redoutable contre les vampires. Kate et son ami sont alors affaiblis. Les garçons emmènent la fille, et John décapite l’autre vampire.

Ils parlent ensuite de leur plan d’attaque, et John part avec Kate à la rencontre des vampires, pendant que Sam et Dean sont censés retourner à la grange libérer les autres.

 

Après avoir tué le vampire qui montait la garde, Dean libère les prisonniers. Pendant ce temps, John se retrouve confronté seul aux vampires. Il propose à Luther d’échanger Kate contre le pistolet, mais l’échange se passe mal et John se retrouve en mauvaise posture. A ce moment arrivent Dean et Sam, mais Luther est plus rapide qu’eux et il menace de tuer Sam. Dean ne peut rien faire, mais John se relève et tire une balle avec le revolver dans la tête à Luther, qui meurt sur le coup. En voyant leur chef mourir, les autres vampires s’enfuient.

 

Dernière scène. Sam et Dean sont en train de faire leurs bagages quand leur père arrive et leur annonce qu’il a changé d’avis, et qu’il les autorise à venir avec lui chasser le démon qui a tué leur mère.

 

Ecrit par Blackrose.

Le retour des vampires

Sur un fond noir :

 

"Manning, Colorado"

 

L'épisode commence dans un bar, la nuit. Un vieil homme, Daniel Elkins, est assis au bar et écrit dans un journal, similaire à celui de John Winchester. La barman, Beth, le rejoint.

Beth : Mr Elkins ? Il n'entend pas et continue à écrire. Mr Elkins ? Il la regarde. Vous en voulez un autre ?
Daniel
: Oui. Merci, Beth.
Beth
 : Très bien.

Elle sourit et s'approche d'un autre homme, également assis au bar.

Homme : Je croyais qu'on l'avait enfermé celui-là.
Beth
: Ah. Pauvre Mr Elkins vit tout seul à l'autre bout du canyon. La même place tous les soirs. Il regarde ses papiers et prend quelques notes. En réalité, c'est un gentil vieux monsieur, et rien d'autre. Elle lui pose une bière devant et retourne voir Daniel. Elle sort une bouteille et remplit le verre de Daniel. Et, voilà !

Tout à coup, Daniel lève les yeux lentement, semblant capable de ressentir quelque chose. La porte s'ouvre et un groupe d'hommes entre avec une jolie jeune femme, Kate. Daniel les regarde attentivement tandis qu'ils s'assoient à une table. Beth commence à leur parler.

Beth : Alors, qu'est-ce que ce sera ?
Kate
: Whisky. Laissez-nous la bouteille.
Beth
: Vous avez faim ?
Kate
: On mangera plus tard.
Beth
: D'accord. Elle s'en va prendre la bouteille. Vous désirez quelque chose d'autre, Mr Elkins ?

Elle se retourne et s'aperçoit que Daniel est parti, laissant son verre intact. Elle lève les yeux et voit juste la porte du bar se refermer derrière lui.

 

                                              **************

 

Daniel gare son camion devant sa maison et en sort. Il entre chez lui, vérifiant que personne n'est derrière lui et ferme la porte.

 

                                              **************

 

Chez lui, Daniel sent la présence de quelqu'un dans la pièce et se retourne. Kate entre.

Kate : Ça faisait une paie. Et, entre nous, t'as vieilli.

Les yeux de Kate deviennent argentés.

Daniel : Qu'est-ce que tu veux ?
Kate
 : Qu'est-ce que tu crois ? Daniel sort un couteau de sa poche et lui lance, la transperçant ainsi dans le ventre. Joli. Elle retire le couteau, sans blessure. Il te faudra faire mieux que ça.

Daniel entre dans son bureau et ferme la porte, la barricadant avec une bibliothèque. Caché derrière un mur se trouve un coffre-fort. Daniel commence à faire la combinaison.

Daniel : Dépêche ! Dépêche !

Il ouvre le coffre-fort et en sort une boîte en bois. Il l'ouvre et elle contient un Colt avec cinq balles en argent. Il charge rapidement l'arme tandis que Kate essaie d'enfoncer la porte. Juste quand Daniel a fini de préparer le Colt, deux hommes du bar tombent détruisant les vitres du plafond. Daniel fait tomber le revolver après que les hommes lui aient sauté dessus et l'aient plaqué au sol. Kate enfonce finalement la porte, faisant tomber la bibliothèque et entre dans la pièce. Elle s'approche du revolver, le ramasse et l'examine.

Kate : C'est une arme très rare. D'ailleurs, elle ne te servira à rien. Vous savez quoi, vous autres ? Les hommes la regardent. On dine ici ce soir.

On entend les cris de Daniel depuis l'extérieur de la maison. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans un restaurant, Sam et Dean sont assis à une table. Dean lit le journal tandis que Sam fait des recherches sur l'ordinateur. Dean plie le journal et le pose sur la table.

Dean : Ah ! Rien du tout. J'ai rien trouvé d'intéressant dans le Nebraska. Et, toi ?
Sam
 : J'ai entièrement scanné le Wyoming, le Colorado, le Dakota du Sud. Voilà ce que j'ai trouvé. Une femme se disant folle amoureuse a fait une chute de trois mille mètres d'un avion et a survécu.
Dean
 : Ça relève plus des faits divers miraculeux que du paranormal.
Sam
 : Oui.
Dean
 : Eh, qu'est-ce que tu dirais... de repartir vers l'est ? A New York. Ça serait l'occasion de repasser saluer Sarah. Hein ? Il sourit. Je dois admettre qu'elle est canon ta copine. Ouh ! Vous vous entendez bien tous les deux. Ça te dirait ?
Sam
 : Souriant. Oui, j'en sais rien. Peut-être plus tard. Mais, tu parais l'oublier. Il y a beaucoup de travail urgent qui nous attend.
Dean
 : T'as raison. Qu'est-ce que t'as d'autre ?
Sam
 : Euh... A Manning, Colorado, un homme répondant au nom de Daniel Elkins a été trouvé en morceaux dans sa cuisine.
Dean
 : Elkins ? Je connais ce type.
Sam
 : Ça me dit rien.
Dean
 : Elkins ? Elkins ?

Tandis que Sam continue à parler, Dean sort le journal de son père et le feuillette.

Sam : Apparemment, la police est larguée. Au début, elle a parlé de l'attaque d'un ours. Et, aujourd'hui, elle dit qu'il y a eu un vol.

Dean continue à regarder dans le journal et s'arrête quand il semble avoir trouvé quelque chose.

Dean : Ah ! Tiens. Regarde ça.

Il tend le journal à Sam qui le prend. Sur une page, le numéro de D. Elkins est écrit.

Sam : Tu crois que c'est le même Elkins ?
Dean
 : Les deux sont du Colorado.

Tous deux échangent un regard.

 

                                              **************

 

Chez Elkins, la nuit, Sam et Dean entrent dans la maison, lampes de poche en main, et ils commencent à regarder autour d'eux.

Dean : La femme de ménage s'est déchaînée.

Sam s'accroupit au sol au niveau de la porte d'entrée et remarque du sel par terre.

Sam : Eh, il y a du sel par ici, au niveau de la porte.
Dean
 : Tu penses à une protection contre les démons ou à la conséquence d'une maladresse ?
Sam
 : On a dessiné un cercle. Tu crois que le dénommé Elkins connaissait les règles du jeu ?
Dean
 : Oui, j'en suis sûr.

Sam s'approche de Dean, qui regarde le journal d'Elkins.

Sam : Ça ressemble à ce que fait papa.
Dean
 : Oui, à part que ça remonte aux années 60.

 

                                              **************

 

Devant la maison d'Elkins, un homme regarde la maison de derrière les arbres.

 

                                              **************

 

Chez Elkins, Sam et Dean entrent dans le bureau et continue à regarder autour d'eux.

Sam : En tout cas, on peut dire que ses agresseurs étaient plusieurs.
Dean
 : Oui. Il s'est pas mal défendu, on dirait.
Sam
 : Oui.

Ils continuent à chercher. Dean trouve une boîte, celle qui contenait le Colt, qui est maintenant vide. Il aperçoit également des éraflures sur le plancher. Il s'accroupit pour les regarder.

Sam : T'as quelque chose ?
Dean
 : J'en sais rien. Il y a comme des éraflures par terre.
Sam
 : Les griffes d'un animal ?
Dean
 : Peut-être bien, oui.

Dean attrape une feuille de papier et un crayon sur le bureau d'Elkins. Dean pose la feuille sur le sol, au dessus des éraflures et colorie rapidement sur la feuille. Quand il a fini, il regarde la feuille attentivement.

Dean : Peut-être bien un message. Il tend à Sam la feuille. Ça te dit quelque chose ?
Sam
 : Trois lettres, six chiffres. Je dirais que c'est le numéro d'une boîte postale. Ouais, une boîte postale.
Dean
 : C'est comme ça que papa procède.

 

                                              **************

 

Dans un bureau de poste, Sam et Dean sont à l'intérieur. Dean fait la combinaison d'un coffre et l'ouvre. Il en sort une lettre. Il voit quelque chose de bizarre sur l'enveloppe et la montre à Sam qui semble aussi choqué.

 

                                              **************

 

Dans la voiture, Sam et Dean examinent l'enveloppe. La lettre est adressée à 'JW'.

Sam : JW. Tu crois que c'est John Winchester ?
Dean
 : J'en sais rien. Tu crois qu'on peut l'ouvrir ? Tout à coup, quelqu'un frappe fort à la fenêtre. Dean sursaute et se retourne vers son père, John. Papa ?

Dean échange un regard confus avec Sam. John monte à l'arrière de la voiture.

Sam : Papa, mais qu'est-ce que tu fais ici ? Tu vas bien ?
John
 : Oui. Ça peut aller. Je suis venu dès que j'ai appris la mort de Daniel. J'ai fait aussi vite que j'ai pu. Et, je vous ai vu pénétrer chez lui.
Sam
 : Pourquoi t'es pas entré ?
John
 : Tu le sais bien. Parce que je voulais m'assurer que vous n'étiez pas suivi. Par des esprits, ou autre chose. Dean acquiesce, reconnaissant. Vous dissimulez bien vos traces, c'est du beau travail.
Dean
 : Oui, on a eu un très bon prof.
Sam
 : Oh, mais, attend. Tu veux dire que tu as fait tout ce voyage à cause de cet Elkins ?
John
 : Tristement. Oui. C'était... quelqu'un de bien. Et, j'ai appris des tas de choses grâce à lui.
Sam
 : Tu nous as jamais parlés de lui.
John
 : On a... On a eu un différent tous les deux. Je ne l'ai plus vu depuis des années. A propos de la lettre. Laissez-moi regarder ça. Dean la lui tend. John l'ouvre et la lit. 'Quand tu liras cette lettre, je serai déjà mort.' Quel fumier !
Dean
 : Qu'est-ce qu'il y a ?
John
 : Il l'a eu tout le temps.
Sam
 : Mais, de quoi ?
John
 : Vous n'auriez pas vu un gros Colt, quand vous avez fouillé chez lui ? Un vieux revolver très ancien ? Vous l'avez vu ?
Dean
 : Et bien, il y avait un vieux coffret. Mais, il était vide.
John
 : Ils l'ont pris.
Dean
 : Tu parle de ceux qui l'ont tué ?
John
 : Il faut rapidement les trouver.

John sort de la voiture.

Sam : Attend. John se met à la fenêtre de la voiture pour les écouter. Tu veux qu'on aille avec toi ?
John
 : Si Elkins a dit la vérité, il faut trouver cette arme.
Sam
 : Dis-nous pourquoi.
John
 : Parce que c'est important. Voilà pourquoi.
Sam
 : Attend. Dis-nous au moins de quelles créatures il s'agit.
John
 : Ce sont des créatures qu'Elkins tuait très bien. Des vampires.
Dean
 : Des vampires ? Je savais pas qu'ils existaient.
Sam
: Tu nous as jamais parlés de vampires.
John
: Je croyais l'espèce éteinte. Je croyais qu'Elkins et d'autres les avaient exterminés. J'avais tord.

 

                                              **************

 

Dans les bois, les vampires du bar sont assis autour d'une voiture garée. Ils boivent et rient.

John : Presque que tout ce qu'on raconte sur les vampires est bidon. Un crucifie ne les repousse pas. Les rayons du soleil ne les tuent pas, ni un pieux enfoncé dans le cœur. Mais, c'est vrai qu'ils sucent le sang des humains. Ils en ont besoin pour survivre. Ils ont eux aussi été des humains. Et, quand on s'aperçoit que ce sont des vampires, c'est trop tard.

Une voiture roule sur la route et est sur le point de passer à côté des bois. Kate se retourne vers Bo, un des vampires mâles.

Kate : Bo, à toi de t'amuser.

Bo sourit méchamment.

 

                                              **************

 

Dans la voiture d'un couple, l'homme conduit tandis que la femme rigole.

Homme : Quoi ?
Femme
 : Celui-là, on devrait le mettre en prison.
Homme
 : Qui ça ?
Femme
 : Le sale type qui t'a vendu cette chemise horrible.
Homme
 : Je le trouve génial.

La femme rit et roule des yeux. Tout à coup, elle aperçoit Bo allongé sur la route, faignant d'être mort.

Femme : Attention ! L'homme freine brutalement. Enfin, il y avait bien quelqu'un ?
Homme
 : Appelle la police.

Il sort de la voiture et s'approche de Bo. Il le roule sur le dos. Tout à coup, Bo ouvre les yeux. Il sourit et des dents de vampires apparaissent. L'homme crie tandis que Bo l'attrape et le mord. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans la chambre de motel, Sam et Dean dormant. John écoute un talkie-walkie où la police communique.

John : Sam, Dean, debout ! Ils se réveillent. J'ai écouté les appels de la police.
Sam
: Quoi ? Qu'est-ce qu'il se passe ?
John
: Un couple a signé au secours qu'un homme avait été renversé. Et, la police a trouvé personne sur place. Ce sont les vampires.
Sam
: Ah, et comment tu le sais ?
John
: Pour l'instant, vous me suivez.

John s'en va.

Dean : A lui-même. Des vampires... J'avoue que j'ai du mal à avaler ça.

 

                                              **************

 

Sur la route, John parlent à la police tandis que Sam et Dean attendant à la voiture.

Sam : Je vois pas pourquoi on n'est pas allés avec lui.
Dean
: Il est pour commencer, tous les deux.
Sam
: Quoi ?

John les rejoint.

Dean : A John. Alors, raconte.
John
: Ce sont bien les vampires. Ils se dirigent vers l'ouest. Il va falloir se dépêcher de suivre aussi cette route.
Sam
: Et, comment tu en es sûr ?
Dean
: Sam...
Sam
: Non, je veux juste savoir si c'est la bonne direction. T'es sûr de toi ?
John
: Bien sûr.
Sam
: Comment tu le sais ?

John sort quelque chose de sa poche.

John : J'ai trouvé ça.

Dean les prend dans sa main.

Dean : C'est une dent de vampire.
John
: Oui. Ils ont d'autres dents qui sortent chaque fois qu'ils attaquent. A Sam. Est-ce que tu as d'autres questions ? Sam reste silencieux. Allez, on s'en va. On perd des heures de jour. A Dean. Tu devrais faire retaper la voiture pendant qu'il en est encore temps. Je te l'aurais pas confié si j'avais su que t'en ferais un tas de boue.

John entre dans sa voiture. Sam rit, mais pas Dean, qui est vexé.

 

                                              **************

 

Dans la voiture, Sam conduit tandis que Dean lit ses recherches sur les vampires.

Dean : Les vampires vivent en groupe d'une dizaine d'unités, mais partent chasser à trois ou quatre seulement. Les victimes sont conduites dans leur repère pour apporter l'indispensable dose de sang dont ils ont besoin. C'est certainement le sort réservé à ce couple.
Sam
 : Oui, c'est ce que papa croit, en tout cas. Ce serait bien qu'il nous dise un jour tout ce qu'il a dans la tête.
Dean
 : Alors, ça y est. Ça recommence.
Sam
 : Quoi ?
Dean
 : On a passé toute une année à le chercher. On est avec lui depuis à peine deux heures, et déjà, vous vous frictionnez.
Sam
 : Non. Ecoute. Je suis bien content qu'il aille bien. Et, j'apprécie beaucoup de travailler avec lui.
Dean
 : Arrête.
Sam
 : C'est sa façon de nous traiter comme des enfants qui est insupportable.
Dean
 : Ah, oui ?
Sam
 : Il aboie pour nous donner des ordres sans les expliquer. Et, il faut les suivre sans discuter. Il nous demande d'obéir et puis, il nous révèle aucun secret.
Dean
 : Il a une bonne raison pour ça.
Sam
 : Quelle raison ?
Dean
 : C'est notre travail. Il a pas le temps d'expliquer. Il n'a aucune marge d'erreur. Tu le comprends ça ? C'est sa façon de mener son devoir.
Sam
 : Mais, oui. Mais, ça pouvait marcher quand on était gosses, mais c'est terminé aujourd'hui. Surtout après tout ce qu'on a traversé. Parce que toi t'es prêt à accepter de toujours suivre ses ordres et de le laisser mener ce travail seul ?
Dean
 : Après une pause. Oui, si c'est nécessaire.

Sam roule les yeux, furieux.

 

                                              **************

 

Dans le repère des vampires, plusieurs d'entre eux boivent et s'amusent. Le couple de la voiture est attaché à un poteau. Bo s'approche d'eux, une bière en main.

Bo : A l'homme. Vas-y. Bois, mon vieux. Ça calme les nerfs.
Homme
: Non, merci.
Bo
: Allez, sois pas idiot. On sortira l'alcool de ton sang si tu bois beaucoup.

Kate les rejoint.

Kate : T'exagère.

Bo rit et boit une gorgée. Puis, il s'approche de la femme.

Bo : Allez, bois ça, ma belle. Il amène la bouteille à ses lèves et la force à boire. Kate regarde, souriante. Ouais, c'est ça.

Il enlève la bouteille. La femme lui crache l'alcool à la figure. Il se prépare à la gifler.

Kate : Non ! Bo s'arrête. On attend Luther.

Une seconde plus tard, Luther, un autre vampire, entre dans le bâtiment. Kate sourit. Elle lui saute dans les bras et l'embrasse passionnément. Après une minute, ils mettent fin au baiser.

Luther : Oh, si tu savais comme tu m'as manquée.
Kate
: Oui. On a bien travaillé.

Elle amène Luther au couple. Luther caresse le visage de la femme.

Luther : Oui, elle est intéressante. Il regarde l'homme. Pas lui. Enfermez-le.
Bo
 : Allez, debout !

Bo lève l'homme et commence à l'éloigner.

Luther : Oh, tout compte fait. Allez-y, régalez-vous.

Bo approche l'homme près d'un groupe de plusieurs vampires. Ils commencent à l'attaquer. La femme crie et pleure.

Fille : Allez, amène-toi !
Femme
 : Non !
Kate
: Il y a autre chose.

Elle amène Luther à une table, où est posé plein d'argent.

Luther : Tout ça est à eux ?
Kate
: Non. Ça vient d'un vieil ami à toi. Daniel Elkins. J'ai retrouvé sa piste. Je voulais te faire la surprise.
Luther
: Kate, qu'est-ce que tu as fait ?
Kate
: Je l'ai bien fait souffrir.
Luther
: Tu as eu tord de faire ça.
Kate
: Luther...
Luther
: Il y en a d'autres comme lui. Et, ils vont savoir qu'on les cherche. Tu as été imprudente.
Kate
: Attend, j'ai fait ça pour toi. Pour ce qu'il a fait à ta famille.
Luther
: La vengeance sera bien maigre si on meurt.
Kate
: Oui, pardon, Luther. Je suis désolée. Luther prend le Colt et l'examine. Ça doit te plaire d'avoir ça. Il a été fabriqué à peu près à l'époque où tu es né.
Luther
: J'ai déjà vu cette arme.
Kate
: Elkins la tenait quand on l'a tué. Il devait pourtant savoir qu'on ne craint pas les armes à feu.
Luther
: Celle-ci est très différente.

 

                                              **************

 

Dans la voiture, Sam conduit tandis que Dean est au téléphone avec John.

Dean : Oui, papa. J'ai compris. Il raccroche. On prend la prochaine sortie.
Sam
: Pourquoi ?
Dean
: On devrait trouver les vampires par là.
Sam
: Et, comment ?
Dean
: Il a rien dit de ça.

Tout à coup, Sam accélère brutalement et dépasse la voiture de John. Il se met en travers de la route et freine. John freine également. Tous trois sortent de voiture.

Dean : Du calme ! Mais, t'es malade ou quoi ?
John
: S'approchant de Sam. Qu'est-ce qu'il te prend ?
Sam
: On a à parler.
John
: A parler de quoi ?
Sam
: A parler d'un tas de choses. Et d'abord, où on va ? Et quelle importance a vraiment cette arme ?
Dean
: Sammy, calme-toi ! On discutera de tout ça après avoir tué les vampires.
John
: Ton frère a raison. On a pas le temps de parler.
Sam
: La dernière fois qu'on t'a vu, tu as dit que c'était dangereux de rester ensemble. Et, aujourd'hui, tu nous demandes de rester groupés. Il y a sûrement des choses importantes en cours et on veut savoir ce que c'est !
John
: Remonte dans la voiture.
Sam
: Non.
John
: Je te dis remonte dans la voiture.
Sam
 : Oui. Et, je te dis non.
Dean
 : Bon, d'accord. T'as dis ce que tu pensais. Il est tard et on a tous sommeil. T'auras le temps d'en parler demain. Alors, amène-toi !

Dean pousse Sam vers la voiture.

Sam : Murmurant. C'est pour ça que je suis parti.
John
 : Tu veux redire ça ?
Sam
 : Se retournant vers John. T'as compris.
John
 : Oui. Tu es parti. Tu es parti en nous laissant seuls. C'est toi qui es parti, Sam, alors qu'on avait besoin de toi.

John attrape Sam par le pull.

Dean : Eh ! Ça suffit, vous deux.
Sam
 : C'est toi qui m'as dit de ne pas revenir. En fait, c'est toi qui as claqué la porte ! T'étais juste malade de voir qu'un de tes fils ne t'obéissait plus !

Dean essaie de les séparer.

Dean : Mais, fermez-la ! Fermez-la tous les deux ! Ça suffit comme ça ! Il s'interpose entre les deux et se tourne vers son père. Vous vous reparlerez une autre fois. Sam et John montent dans leur voiture respective, furieux. Dean regarde autour de lui. Quel enfer !

Dean rentre en voiture.

 

                                              **************

 

Dans le repère des vampires, la plupart d'entre eux dormant. Kate et Luther s'embrassent passionnément sur une table. Ils commencent à se déshabiller. Kate remarque que la femme terrifiée les regarde du poteau où elle est attachée Luther se retourne et l'aperçoit également.

Luther : T'aimes regarder, hein ? Moi aussi. Il se retourne vers Kate. Tu es prête, bébé ?

Ils s'embrassent. Quand ils mettent fin au baiser, ils s'approchent de la femme et Kate lui caresse les cheveux.

Femme : Pleurant. Vous aussi, vous allez me tuer ?
Kate
: Je vais te faire planer si haut que tu ne descendras plus jamais.

Kate se tourne vers Luther et lui tend son bras. Luther sort un couteau et coupe la peau de Kate. Du sang en sort. Kate suce le sang et se met à cheval sur la femme. Elle attrape le visage de la femme et l'embrasse, couvrant leurs deux bouches de sang. Puis, Kate cesse et Luther caresse les cheveux de la femme.

Luther : Bienvenue parmi nous.

Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Le matin au repère des vampires, Bo se gare.

Bo : Oui, je suis un peu en retard.
Luther
: Entre.

Bo entre. Après avoir regardé autour de lui un moment, Luther entre également. Les trois Winchester les regardent de derrière les arbres. 

Dean : Ils se croient tranquilles. Ils n'ont vraiment pas peur du soleil.
John
: S'ils y restent trop longtemps, ils risquent juste des brûlures. Quand on veut tuer un vampire, on lui coupe la tête. Et oui, ils dorment la journée. Ça veut pas dire qu'ils vont pas se réveiller.
Dean
: Alors, la solution qu'on a choisie n'est pas en béton ?
John
: Non, mais... C'est ce qu'on a décidé.

 

                                              **************

 

Plus tard, John et ses fils sont à leurs voitures. Tous trois ouvrent leur coffre et en sortent leurs armes. Dean sort un large couteau et le montre à John.

Dean : Papa, si tu veux une machette, j'en ai une.

John en sort une toute neuve.

John : Non, la mienne suffira. Merci.
Dean
: Waouh. Eh bien !

Dean se retourne vers son coffre. John soupire.

John : Alors... Ça vous plairait d'entendre l'histoire à propos du Colt ?

Légèrement surpris, Sam et Dean arrête ce qu'ils étaient en train de faire et se tournent vers John.

Sam : Beaucoup.
John
: C'est une vieille histoire. Une légende. Enfin, c'était ce que je pensais. Je n'y croyais pas jusqu'à ce que je lise la lettre de Daniel Elkins.

Flashback. On voit le Colt être fabriqué il y a des années.

John : Ça remonte à 1835. La comète de Halley a traversé notre ciel. Cette nuit-là, beaucoup d'hommes sont morts à Fort Alamo. Certains ont vu Samuel colt fabriquer un revolver. Une arme spéciale. Il l'a fait pour un chasseur. Un homme comme nous. Selon l'histoire, il aurait aussi fait treize balles. Le chasseur a utilisé l'arme une demi-douzaine de fois avant de disparaître en l'emportant avec lui. On ne sait pas comment Daniel a réussi à la retrouver. On dit qu'avec elle, on tue n'importe qui.

Fin du flashback.

Dean : Même les créatures qui semblent surnaturelles ?
Sam
: Elle tue les démons ?
John
 : Oui, les démons. Il y a je ne sais plus combien d'années, je chercher le moyen de détruire le démon que je poursuis. Avec cette arme... j'espère l'avoir.

Tous trois partagent le même regard déterminé.

 

                                              **************

 

Au repère des vampires, Sam et Dean entrent par une fenêtre et la referment derrière eux. Ils regardent autour d'eux. Beaucoup de vampires dorment dans des hamacs accrochés au plafond dans toute la pièce. Dans une autre partie du repère, John regarde également autour de lui. Sam et Dean continuent à chercher. Dean essaie de passer sous un hamac et fait accidentellement tomber une bouteille. Il frappe alors le hamac, mais le vampire ne se réveille pas. John continue ses recherches. Il trouve Luther et Kate endormis dans leur lit, ensemble. Sam et Dean trouvent la femme capturée par les vampires. Elle est toujours attachée et endormie.

Sam : Dean.

Dean rejoint Sam. Dans une boîte en cuir à côté du lit de Kate et Luther, il y a le Colt. John commence précautionneusement à descendre les marches menant à la chambre. Luther et Kate se retournent, mais ne se réveillent pas. Sam commence à détacher les liens de la femme, mais lui et Dean entendent un bruit.

Dean : Il y en a par là.

Dean s'approche d'une porte, ressemblant à celle d'une cage. A travers les trous, il arrive à distinguer plusieurs hommes et femmes attachés et endormis. Mais, il y a un cadenas à la porte. Il attrape une barre en fer et brise le cadenas. Sam se retourne vers lui et Dean attend de voir si les vampires se réveillent, mais ce n'est pas le cas. Dans la chambre, John atteint finalement le revolver. Au même moment, Sam continue à défaire les liens de la femme, qui comment à se réveiller.

Sam : Chuchotant. Eh ! Eh, eh ! Chut. Je vais vous libérer.
Femme
 : Non ! Non ! Non !

La femme se met à hurler. Sam sursaute et s'éloigne d'elle. Les vampires se réveillent. Dans la chambre, Luther se réveille également et aperçoit John, qu'il lance contre le mur. John attrape une bouteille vide et la lance à travers la fenêtre de la chambre, la brisant. Luther et Kate se retourne vers la lumière du soleil qui entre dans la pièce.

John : On s'en va !
Dean : Papa !

Sam et Dean se précipitent à l'extérieur du repère des vampires, poursuivis par les vampires. Ils courent dans les bois, mais les vampires ne les suivent plus. Les garçons se retournent à la recherche de John.

Dean : Papa ? John ne répond pas. Papa !

Quelques secondes plus tard, John apparaît, courant pour les rejoindre.

John : Ils ne vont pas nous suivre. Ils attendront cette nuit. Quand un vampire sent votre odeur, c'est pour la vie.
Dean
: Mais, qu'est-ce qu'on fait alors ?
John
: On va essayer de trouver ce qu'il faut pour les battre. Où y a-t-il des pompes funèbres ?

Sam et Dean échangent un regard confus.

 

                                              **************

 

Dans la chambre de motel, John est assis à une table et fait des recherches. Sam est debout et fait les cent pas.

Sam : Ça devrait pas être aussi long. Je vais aller l'aider.
John
: Non, il réussira. Sam ne répond rien. Sammy...

Sam arrête de marcher.

Sam : Oui ?
John
: Après une courte pause. Je ne t'ai jamais raconté ça, mais... Tu sais ce que j'ai fait le jour où tu es né ?
Sam
: Confus. Non.
John
: Je suis passé à la banque ouvrir un fond d'épargne pour toi. Et, j'avais fait pareil pour ton frère. C'était pour tes futures études. Et, tous les mois, je passais y rajouter cent dollars, jusqu'à... Et, si je t'en parle maintenant, Sammy... C'est parce que je ne voulais pas de cette vie-là pour toi.
Sam
: Alors, pourquoi ça t'a mis en colère que je parte ?
John
: Tu dois essayer de comprendre. Après la mort de ta mère, je voyais des démons autour de moi, un peu partout. Et, je n'avais qu'un but en tête. C'était vous garder en vie, Dean et toi. Je voulais que vous soyez préparés, formés. D'une certaine manière, au cours de ces années-là, je n'ai plus été votre père. Et, j'ai... Je me suis comporté comme si j'étais votre instructeur à l'armée. Sam s'approche de lui et s'assoit en face de lui. Alors, quand tu m'as annoncé que tu allais partir étudier, tout ce à quoi j'ai pensé... Ma seule réaction, c'était que tu te retrouverais seul et vulnérable. Très franchement, je m'intéressais très peu à ce que tu voulais. J'avais du mal à accepter le fait que toi et moi... On était simplement différents. Sam, les larmes aux yeux, sourit. Quoi ?
Sam
: On n'est pas si différents. Plus maintenant. Après les morts de maman et de Jess... On partage certainement beaucoup plus de choses que la plupart des gens.
John
: Souriant. C'est vrai, oui. Tu as raison.

Sam sourit légèrement.

Sam : Et, euh... Où est passé l'argent que tu avais mis de côté ? Comment l'as-tu dépensé ?
John
: En munitions et en armes.

Ils commencent tous deux à rire. Dean entre.

Dean : Ouh ! C'est pas vrai. Il prenne de sacrées mesures de sécurité pour surveiller les cadavres.
John
: Tu l'as ? Dean sort un sac en carton de sa poche et l'ouvre. Il en sort un bocal rempli de sang qu'il tend à John qui sourit. Vous savez quoi en faire.

John pose le bocal sur la table.

 

                                              **************

 

Dans les bois la nuit, Dean a ouvert le capot de sa voiture et regarde à l'intérieur. Il entend la voix de Kate et se retourne.

Kate : Des ennuis ? Laissez-moi donc vous inviter. Venez passer la nuit chez moi.
Dean
 : Non, sans façon. J'ai la migraine et je n'aime pas la nécrophilie.
Kate
 : Oh !

Elle le frappe, ce qui le fait tomber au sol. Hank, un autre vampire derrière Kate, sourit. Kate attrape Dean par le menton et le soulève du sol.

Dean : Dites-moi si j'ai tord, mais je vous trouve très pressée.
Kate
 : Ecoute une minute. Que dirais-tu de s'amuser ? Oui, les beaux inconnus me rendent folle.

Elle le descend et l'embrasse. Après quelques secondes, ils mettent fin au baiser.

Dean : Désolé. J'ai toujours eu horreur des liaisons longues. Et, l'éternité, c'est long.

Tout à coup, Kate et Hank se prennent une flèche dans la poitrine. Kate laisse partir Dean.

Kate : C'est un piège. Sam et John sortent de derrière les arbres, fusils en main. Oh, mais ça me pique à peine.
John
 : Laisse-lui du temps, ma jolie. Il y a du sang d'un mort sur la flèche. Et pour toi, c'est du poison, à ce qu'on dit. Le sourire de Kate disparaît. Ses yeux se ferment et elle tombe dans les bras de Dean. Allez, emmène-la. Je m'occupe de lui.

Dean, qui porte Kate, se dirige vers la voiture de John, suivi par Sam. John s'approche de Hank, qui est accroupi sur ses genoux. John lève son couteau et décapite Hank, éclaboussant le sol de sang. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans les bois, les trois Winchester sont à la voiture de John. John tend à Dean quelque chose.

John : Jette ça sur les flammes. Le safran, le chaud pourri et le trillion couvriront notre odeur en attendant que ça soit prêt.

Ils s'approchent d'un feu. Kate est attaché à un arbre pas très loin.

Dean : Hum ! Ça dégage.
John
: Oui, c'est exprès. Saupoudrez vos vêtements avec de la cendre et ils auront du mal à vous détecter.
Sam
: T'es sûr qu'ils viendront pour elle ?
John
: Oui. Les vampires s'accouplent pour la vie. Elle est plus importante que le Colt pour lui. Mais, le poison n'agira pas éternellement. Alors, vous avez peu de temps.
Sam
: Une demi-heure devrait suffire.
John
: Et ensuite, je veux que vous partiez tout de suite.
Sam
: Mais...
Dean
: Papa, tu ne réussiras pas seul.
John
: J'aurais la fille et le Colt.
Sam
: Mais après... Tu vas pas repartir tout seul ? On utilisera le Colt ensemble. John reste silencieux. D'accord ? Tu vas encore nous laisser, c'est ça ? Tu veux toujours retrouver ce démon tout seul ? Tu veux toujours tout faire seul. Pourquoi est-ce que tu nous considères comme ça ?
John
: Comme quoi ?
Sam
: Comme des enfants.
John
: Vous êtes mes enfants. Je m'efforce de vous protéger.
Dean
: Je sais que tu es notre père, mais ça tient pas ton histoire.

Sam et John regardent Dean, tous deux surpris.

John : Ah, oui ? Et, pourquoi ?
Dean
: Tu sais ce que Sammy et moi avons vécu. Tu nous as envoyés sur certaines pistes toi-même. Et là, tu pensais pas à nous protéger comme cette fois.
John
: Ce sera très différent, Dean.
Dean
: Pourquoi ça ? Pourquoi tu veux tellement nous éloigner ?
John
: Ce démon... est pire que vous ne le pensez. Je serai moins libre pour agir si je dois en plus penser à vous garder en vie.
Dean
: Oui, mais enfin, on pourrait t'aider.
John
: Ecoutez. Je sais que j'aurais beaucoup de mal à sortir de ce combat en un seul morceau. Quand votre mère est morte, moi aussi, j'ai failli mourir. Je refuse de voir mes enfants se faire tuer. Je refuse.
Dean
: Et, si jamais il te tuait ? Qu'est-ce qu'on pensera, si à nous trois, on aurait pu le battre ? Tu sais, j'ai bien réfléchi à tout ça. Et, je me demande si Sammy n'a pas raison en disant qu'on devrait rester unis. Sam acquiesce. Si on reste en famille, on sera plus efficaces et tu le sais.
John
: On perd trop de temps. Vous faites votre travail et, ensuite, vous fichez le camp. C'est un ordre.

John s'en va.

 

                                              **************

 

Sur la route, Luther et d'autres vampires regardent Bo se garer. Lui et un vampire femelle sortent de voiture et s'approchent des autres.

Luther : Aucune trace des trois types ?
Bo
: Non, mais il y a plus grave.
Luther
: Quoi ?
Bo
: On a trouvé la tête de Hank.
Luther
: Et Kate ?
Bo
: J'en sais rien. Aucune trace d'elle. Alors, qu'est-ce qu'on va faire ? Ils entendent le bruit du moteur de le camion de John et se tourne vers ce dernier. T'as vu ? Il y a un camion là-bas.
Luther
: Kate. Elle est dans le camion.

 

                                              **************

 

Sur le siège passager du camion de John, Kate commence à se réveiller, mais est toujours très fatigue. John regarde son rétroviseur et aperçoit deux voitures qui le suivent.

 

                                              **************

 

Au repère des vampires, Bo est seul et il boit. Il entend un bruit qui vient d'un autre endroit de la pièce. Il va voir et n'aperçoit rien. Quand il se retourne, Dean se tient devant lui.

Dean : Bou !

Dean décapite Bo.

 

                                              **************

 

Sur la route, John continue à être suivi. Quelques secondes plus tard, John vérifie son rétroviseur et remarque que les voitures ont disparu.

 

                                              **************

 

Au repère des vampires, Dean marche vers la cage où les autres personnes sont détenues.

Dean : On vient vous libérer.

Dean brise le cadenas de la porte.

 

                                              **************

 

Sur la route, John continue à rouler. Il prend un virage et aperçoit Luther et trois autres vampires qui se tiennent devant leurs voitures. John arrête son camion.

Luther : Descend ! John sort de son camion. Qui es-tu ?
John
: Je m'appelle Winchester.
Luther
: Où sont tes amis ?
John
: Ils nettoient ton repère.
Luther
: Où est Kate ?
John
: Amène-toi, ma jolie.

John tire une corde et sort Kate du camion. Ses mains sont attachées. John tient un couteau dans sa main tandis qu'il approche Kate de Luther.

Luther : Kate, ça va ?
Kate
: Il m'a injectée le sang d'un mort.
Luther
: Tu vas nous le payer.
John
: Je veux le Colt. Le Colt d'Elkins. On échange.
Luther
: T'as fait tout ça pour ça ? Mais, tu pourras pas tous nous abattre. On te tuera avant.
John
: Je n'en ai pas besoin pour vous. C'est pour quelqu'un de plus important. Pose le Colt immédiatement. Sinon, je te préviens, elle va mourir.
Luther
: Très bien. Mais, laisse-la.

Luther sort le Colt de sa poche et le pose au sol.

John : Recule maintenant. Luther fait quelques pas en arrière. Plus loin.

Luther recule encore plus. John s'approche et s'accroupit au sol, avec Kate. Elle peut alors attraper le Colt.

Luther : Oh, c'est dommage ! T'as presque réussi.

Kate frappe John avec le Colt et il atterrit sur le devant du camion. Le Colt tombe à terre. Luther s'approche de John et le frappe. John passé à travers la porte du camion et tombe au sol. Il semble inconscient. Tout à coup, un des vampires reçoit une flèche dans la poitrine. Les autres se retournent et aperçoivent Sam et Dean courir vers eux. Un autre vampire reçoit une flèche. Luther frappe Sam, qui tombe au sol. Luther le relève et s'en sert comme bouclier. Dean attrape une épée.

Luther : Je lui brise la nuque. Met ça par terre ! Dean tient toujours l'épée. Sam cherche désespérément de l'air. Dean s'en rend compte et pose l'arme à terre. Je comprends pas. Pourquoi vous nous harcelez tout le temps ? On a autant le droit de vivre que vous.
John
: Je ne suis pas d'accord.

Luther et Sam se retournent. John, tenant le Colt, tire sur Luther au milieu du front. Luther laisse partir Sam, qui court vers Dean. Du sang jaillit du front et coule jusqu'au nez de Luther. Tout le monde regarde Luther tomber à genoux.

Kate : Luther !

Il y a un rayon de lumière avant que Luther ne meurt pour de bon. Kate, livide, commence à marcher vers John. Un vampire femelle derrière elle la stoppe.

Femme : Kate, non !

Les deux femmes retournent à leur voiture, furieuses, et s'en vont. Sam et Dean regardent leur père, choqués. John fait un sourire triomphant. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Au motel, Sam et Dean emballent leurs affaires. John entre dans la chambre.

John : Dites-moi.

Ils s'approchent l'un de l'autre.

Sam : Quoi ?
John
: Je vous avais donné l'ordre de partir.
Sam
: C'est vrai.
Dean
: Oui, mais on t'a sauvé.

Sam est surpris.

John : C'est vrai.
Dean
: C'est vrai ?
John
: J'avoue avoir eu très peur. Vous êtes tout ce que j'ai. Mais, on est plus forts quand on reste une famille. Et, donc... On ira affronter ce démon ... tous les trois.
Sam & Dean
: D'accord.

Tous trois se regardent, heureux.

 

                                                 ****FIN****

 

Ecrit par kaylia.

(FADE IN: Manning, Colorado. Present Day. Bar. Night. An older man, DANIEL ELKINS, is sitting at the bar, writing in a journal very similar to that of John Winchester. The bartender, BETH, comes over to him.)

BETH: Mr. Elkins? (He does not hear her and continues to write.) Mr. Elkins? (He looks up.) Would you like another?

DANIEL: Yeah. Thanks, Beth. (She smiles and walks over to another man who is also seated at the bar.)

MAN: I thought they caught the Unabomber.

BETH: Yeah, poor Mr. Elkins lives all alone up in the canyon. Same seat every day, goin’ through his papers, makin’ his little notes. He’s a nice old man. He’s just a nut. (She sets a beer down in front of him and walks back to DANIEL. She picks up a bottle and refills DANIEL’s glass.) Here ya go. (Suddenly, DANIEL looks up curiously, seemingly able to sense something. The door opens and a group of men enter, along with an attractive woman, KATE. DANIEL watches them carefully as they sit down at a table. BETH begins to talk to them.) What’ll you have?

KATE: Jack all around. Leave the bottle.

BETH: You hungry?

KATE: We have dinner plans.

BETH: Okay. (She walks away to get the bottle.) Can I get you somethin’ else, Mr. Elkins? (She turns and sees DANIEL has left, leaving his drink untouched. She looks up just in time to see the bar door closing.)

(CUT TO: EXT. – Elkins’ Residence. DANIEL pulls up in the driveway in his truck and gets out. He enters the house, making sure no one is behind him, and shuts the door.)

(CUT TO: INT. – Elkins’ Residence. DANIEL seems to feel someone in the room and turns around. KATE enters.)

KATE: It’s been a while. I’ve gotta say, you look old. (Her eyes glint silver.)

DANIEL: What do you want?

KATE: What do you think? (DANIEL suddenly takes a knife out of his pocket and throws it at her, stabbing her in the chest.) Damn. (She takes the knife out of her, unharmed.) You can do better than that. (DANIEL walks into his office and shuts the door, barricading it with a bookcase. Hidden behind a wall is a safe. DANIEL begins to turn the combination lock.)

DANIEL: Come on, come on. (He gets the safe open and takes out a wooden box. He opens the box, revealing a Colt revolver and five bullets. He hurriedly begins loading the gun as KATE tries to break down the door. Just as he puts the gun back together, two men from the bar crash through the glass ceiling. DANIEL drops the revolver as the men pin him to the ground. KATE finally breaks down the door and enters the room. She walks over to the gun, picks it up, and examines it.)

KATE: Nice gun. Wouldn’t do you much good, of course. Boys? (The men look up at her.) We’re eating in tonight. (The camera cuts to the outside of the house as DANIEL screams. The screen goes black.)

 

(FADE IN: INT. – Diner. SAM and DEAN are seated at a table. DEAN is reading the newspaper and SAM is researching on the computer. DEAN folds the newspaper and sets it down on the table.)

DEAN: All right, dude. Not a decent lead in all of Nebraska. What do you got?

SAM: Well, I’ve been scanning Wyoming, Colorado, South Dakota. Here, a woman in Iowa fell ten thousand feet from an airplane and survived.

DEAN: That sounds more like “That’s incredible” than, uh, “Twilight Zone”.

SAM: Yeah.

DEAN: Hey, you know, we could, uh—we could just keep it in the east. New York, upstate. We could stop by and see Sarah again, huh? (He smiles.) She’s a cool chick, man—smokin’. (He whistles.) You two seemed pretty friendly. What do you say? (SAM laughs.)

SAM: Yeah, maybe, someday. But in the meantime, we’ve got a lot of work to do, Dean, and you know that. (DEAN rolls his eyes.)

DEAN: Yeah, you’re right. What else you got?

SAM: Uh, Manning, Colorado—a local man by the name of Daniel Elkins was found mauled in his home.

DEAN: Elkins? I know that name.

SAM: Doesn’t ring a bell. (As he continues to talk, DEAN takes out his father’s journal and leafs through it.) It sounds like the police don’t know what to think. At first, they said it was some sort of bear attack, and now, they found signs of robbery.

DEAN: Mm-hmm. (He continues looking through the journal, and stops when he seems to find something.) Here. Check it out. (He hands the journal to SAM. There is a phone number listed for D. Elkins.)

SAM: You think it’s the same Elkins?

DEAN: It’s a Colorado area code. (The two of them exchange a look.)

(CUT TO: INT. – Elkins’ Residence. Night. DEAN and SAM enter the house, flashlights in hand, and begin to look around.)

DEAN: Looks like the maid didn’t come today. (SAM crouches down by the front door and notices salt on the ground.)

SAM: Hey, there’s salt over here—right inside the door.

DEAN: You mean, like, protection-against-demons salt, or, uh, “Oops, I spilled the popcorn” salt?

SAM: It’s clearly a ring. You think this guy, Elkins, was a player?

DEAN: Definitely. (SAM walks over to DEAN, who is looking through Elkins’ journal.)

SAM: That looks a hell of a lot like Dad’s.

DEAN: Yeah, except this dates back to the sixties.

(CUT TO: EXT. – Elkins’ Residence. A man is standing with his back to the camera as he watches the house from behind a few trees.)

(CUT TO: INT. – Elkins’ Residence. DEAN and SAM enter the office and continue to look around.)

SAM: Whatever attacked him, it looks like there was more than one.

DEAN: Looks like he put up a hell of a fight, too.

SAM: Yeah. (They continue searching the room. DEAN finds the box which held the Colt revolver, but it is now empty. He also sees several scratches that have been carved into the wooden floor. He bends down to examine them.) You got somethin’?

DEAN: I don’t know, just some scratches in the floor.

SAM: Death throes, maybe?

DEAN: Yeah, maybe. (He grabs a piece of paper and a pencil from Elkins’ desk. DEAN places the paper on the floor, on top of the scratches, and begins to quickly move the pencil back and forth over the paper. When he is done, he looks at it carefully.) Or maybe a message. (He hands the paper to SAM.) Look familiar?

SAM: Three letters, six digits—the location and combination of a post office box. It’s a mail drop.

DEAN: That’s just the way Dad does it.

(CUT TO: EXT. – Post Office. Through the window, we see SAM and DEAN inside. DEAN turns the combination lock and opens the box. He pulls out a letter. He sees something strange on the envelope and shows it to SAM, who also looks slightly shocked.)

(CUT TO: INT. – Car. DEAN and SAM are examining the envelope. The letter is addressed to “J.W.”)

SAM: J.W.—you think? John Winchester?

DEAN: I don’t know. Should we open it? (Suddenly, someone knocks loudly on the window. DEAN jumps and turns to see JOHN standing outside.) Dad? (He exchanges a confused look with SAM. JOHN gets in the backseat of the car.)

SAM: Dad, what are you doing here? Are you all right?

JOHN: Yeah. I’m okay. Look, I read the news about Daniel. I got here as fast as I could. I saw you two up at his place.

SAM: Why didn’t you come in, Dad?

JOHN: You know why—because I had to make sure you weren’t followed, by anyone, or anything. (DEAN nods gratefully.) Nice job of covering your tracks, by the way.

DEAN: Yeah, well, we learn from the best.

SAM: Wait, so, you came all the way out here for this Elkins guy?

JOHN: (sadly) Yeah. He was….he was a good man. He taught me a hell of a lot about hunting.

SAM: You never mentioned him to us.

JOHN: We had, uh….we had kind of a falling out. I hadn’t seen him in years. (about the letter) I should look at that. (DEAN hands it to him. JOHN opens the letter and reads it.) “If you’re reading this, I’m already dead.” That son of a bitch.

DEAN: What is it?

JOHN: He had it the whole time.

SAM: Dad, what?

JOHN: When you searched the place, did you see a gun? An antique—a Colt revolver, did you see it?

DEAN: Uh, there was an old case, but it was empty.

JOHN: They have it.

DEAN: You mean, whatever killed Elkins?

JOHN: We’ve got to pick up the trail. (He gets out of the car.)

SAM: Wait. (JOHN talks to them through the open car window.) You want us to come with you?

JOHN: If Elkins was tellin’ the truth, we’ve got to find this gun.

SAM: The gun? Why?

JOHN: Because it’s important, that’s why.

SAM: Dad, we don’t even know what these things are yet.

JOHN: They were what Daniel Elkins killed best—vampires.

DEAN: Vampires? I thought there was no such thing.

SAM: You never even mentioned them, Dad.

JOHN: I thought they were extinct. I thought Elkins and others had wiped ‘em out. (He pauses.) I was wrong.

(CUT TO: Woods. The vampires from the bar are in the woods, sitting around a parked car. They are drinking and laughing.)

JOHN: (VO) Most vampire lore is crap. A cross won’t repel them, sunlight won’t kill them, and neither will a stake to the heart. But the bloodlust—that part’s true. They need fresh human blood to survive. They were once people, so you won’t know it’s a vampire until it’s too late. (A car is about to pass the woods. KATE turns to one of the male vampires, BO.)

KATE: All yours, baby. (BO smiles wickedly.)

(CUT TO: INT. – Car. A man and a woman are driving. The woman chuckles.)

MAN: What?

WOMAN: Well, I guess you showed that guy.

MAN: What guy?

WOMAN: The guy who bet you you wouldn’t buy that shirt.

MAN: I love this shirt. (The woman laughs and rolls her eyes. Suddenly, she sees BO laying in the street, seemingly dead.)

WOMAN: Look out! (The man slams on the brakes.) What happened to him?

MAN: Call 911. (He gets out of the car and crouches down next to BO. He rolls BO on his back. Suddenly, BO opens his eyes. He smiles, and a set of fangs appear. The man screams as BO grabs him and bites him. The screen goes black.)

(FADE IN: Motel Room. DEAN and SAM are sleeping. JOHN is listening to a walkie-talkie.)

JOHN: Sam, Dean, let’s go. (They wake up.) Picked up a police call.

SAM: What happened?

JOHN: A couple called 911. They found a body in the street. Cops got there, everyone was missing. It’s the vampires.

SAM: How do you know?

JOHN: Just follow me, okay? (He leaves.)

DEAN: (to himself) Vampires—gets funnier every time I hear it.

(CUT TO: Road. JOHN is talking to the police while SAM and DEAN wait by the car.)

SAM: I don’t see why we couldn’t have gone over with him.

DEAN: Oh, don’t tell me it’s already starting.

SAM: What’s starting? (JOHN walks back over to them.)

DEAN: (to JOHN) What do you got?

JOHN: It was them, all right. Looks like they’re headin’ west. We’re gonna have to double back to get around that detour.

SAM: How can you be so sure?

DEAN: Sam—

SAM: I just wanna know we’re goin’ in the right direction.

JOHN: We are.

SAM: How do you know?  (JOHN takes something out of his pocket.)

JOHN: I found this. (DEAN takes it from him.)

DEAN: It’s a vampire fang.

JOHN: No fangs—teeth. The second set descends when they attack. (to SAM) Any more questions? (SAM is silent.) All right, let’s get out of here, we’re losin’ daylight. Hey, Dean, why don’t you touch up your car before you get rust? I wouldn’t have given you the damn thing if I thought you were gonna ruin it. (He gets in his own truck. SAM laughs, but DEAN doesn’t.)

(CUT TO: INT. – Car. SAM and DEAN are driving. DEAN is reading from some research on vampires.)

DEAN: Vampires nest in groups of eight to ten. Smaller packs are sent out to hunt for food. Victims are taken to the nest, where the pack keeps them alive, bleeding them for days or weeks. I wonder if that’s what happened to that 911 couple.

SAM: That’s probably what Dad’s thinking. Of course, it would be nice if he just told us what he thinks.

DEAN: So, it is starting.

SAM: What?

DEAN: Sam, we’ve been lookin’ for Dad all year. Now we’re not with him for more than a couple of hours, and there’s static already?

SAM: No. Look, I’m happy he’s okay, all right? And I’m happy that we’re all workin’ together again.

DEAN: Good.

SAM: It’s just the way he treats us like we’re children.

DEAN: Oh, God.

SAM: He barks orders at us, Dean, he expects us to follow him without question. He keeps us on some crap need-to-know deal.

DEAN: He does what he does for a reason.

SAM: What reason?

DEAN: Our job! There’s no time to argue, there’s no margin for error, all right, it’s just the way the old man runs—

SAM: Yeah, well, maybe that worked when we were kids, but not anymore, all right? Not after everything you and I have been through, Dean. I mean, are you tellin’ me you’re cool with just fallin’ into line and lettin’ him run the whole show?

DEAN: (after a pause) If that’s what it takes. (SAM rolls his eyes, angry.)

(CUT TO: INT. – Vampire’s Nest. Several vampires are hanging around, drinking and enjoying themselves. The couple from earlier are tied to a post. BO walks over to them, beer bottle in hand.)

BO: (to the man) Have some beer, buddy. It’ll calm your nerves.

MAN: No, thanks.

BO: Oh, come on. You drink enough, I can taste it in your blood. (KATE walks over to them.)

KATE: That’s gross. (BO laughs and takes a swig. He moves over to the woman.)

BO: How ‘bout you, babe? (He brings the bottle to her lips and tips it back, forcing her to drink. KATE watches, smiling.) ‘Atta girl. (He takes the bottle back. The woman spits the alcohol into his face. He gets ready to backhand her.)

KATE: Bo! (He stops himself.) Wait for Luther. (A second later, LUTHER, another vampire, enters the building. KATE smiles. She jumps on him and kisses him passionately. After a minute, they break apart.)

LUTHER: I missed you, too, baby.

KATE: We’ve got presents. (She grins and brings LUTHER over to the couple. LUTHER strokes the woman’s face.)

LUTHER: She looks interesting. (He looks at the man.) He doesn’t. Lock him up. (BO takes the man away.) On second thought, go ahead and treat yourselves. (BO takes the man over to a group of several vampires. They begin attacking him. The woman screams and cries in protest.)

KATE: There’s something else. (She brings LUTHER over to a table, where plenty of money and valuables lay.)

LUTHER: This all theirs?

KATE: No. It’s from an old friend of yours—Daniel Elkins. I caught his set, and I thought I’d surprise you.

LUTHER: Kate, what did you do?

KATE: I made him suffer.

LUTHER: You shouldn’t have done that.

KATE: Luther—

LUTHER: There are others like him. They’ll know the signs and come lookin’ for us. We have to be careful.

KATE: Luther, I did it for you—for what he did to your family.

LUTHER: Revenge isn’t worth much if you end up dead. (She pauses.)

KATE: I’m sorry, baby. I’m sorry. (LUTHER picks up the Colt revolver and examines it.) I thought you might like that. It looks like it was made around the time you were born.

LUTHER: I’ve seen this before.

KATE: Elkins died with it in his hands. He should’ve known better—using a gun. (LUTHER shakes his head.)

LUTHER: This is no ordinary gun.

(CUT TO: INT. - Car. While SAM drives, DEAN is on the phone with JOHN.)

DEAN: Yeah, Dad. All right, got it. (He hangs up.) Pull off at the next exit.

SAM: Why?

DEAN: Because Dad thinks we’ve got the vampires’ trail.

SAM: How?

DEAN: I don’t know, he didn’t say. (SAM suddenly steps on the gas forcefully, and speeds down the road. He cuts in front of JOHN’s truck and pulls over. JOHN pulls over also. All three of them get out of their cars.) Oh, crap. Here we go. Sam!

JOHN: (approaching SAM) What the hell was that?

SAM: We need to talk.

JOHN: About what?

SAM: About everything. Where we goin’, Dad? What’s the big deal about this gun?

DEAN: Sammy, come on, we can Q and A after we kill all the vampires.

JOHN: Your brother’s right, we don’t have time for this.

SAM: Last time we saw you, you said it was too dangerous to be together. Now, out of the blue, you need our help. Now, obviously, something big is goin’ down, and we wanna know what!

JOHN: Get back in the car.

SAM: No.

JOHN: I said get back in the damn car.

SAM: Yeah. And I said no.

DEAN: All right, you made your point, tough guy. Look, we’re all tired. We can talk about this later. Sammy, I mean it, come on. (He pushes SAM back to the car.)

SAM: (under his breath) This is why I left in the first place.

JOHN: What’d you say?

SAM: (turning back to JOHN) You heard me.

JOHN: Yeah. You left. Your brother and me, we needed you. You walked away, Sam, you walked away! (He grabs SAM by his shirt.)

DEAN: Stop it, both of you!

SAM: You were the one who said “Don’t come back”, Dad. You’re the one who closed that door, not me! You were just pissed off you couldn’t control me anymore! (DEAN tries to pull the two of them apart.)

DEAN: All right, stop it, stop it—stop it, that’s enough! (He breaks them up. He turns to his father.) That means you, too. (SAM and JOHN angrily get back in their cars. DEAN looks around.) Terrific. (He gets in the car.)

(CUT TO: INT. – Vampire’s Nest. Most of the vampires are sleeping. KATE and LUTHER are kissing very passionately on a table. They begin to undress each other. KATE notices the frightened woman watching them from where she is tied up. LUTHER turns and sees her also.)

LUTHER: You like to watch, huh? Me, too. (He turns back to KATE.) Ready, baby? (They kiss. When they break apart, they walk over to the woman. KATE strokes the woman’s hair.)

WOMAN: (crying) Are you gonna kill me?

KATE: I’m gonna take you so high, you’re never gonna come down. (She turns to LUTHER and holds out her arm. LUTHER takes out a knife and cuts across KATE’s skin. Blood pours out of the wound. KATE sucks the blood and kneels down next to the woman. She grabs the woman’s face and kisses her, covering both of their mouths in blood. Moments later, she pulls away. LUTHER strokes the woman’s hair.)

LUTHER: Welcome home, baby. (The screen goes black.)

(FADE IN: EXT. – Vampire’s Nest. Morning. BO pulls up in

BO: I know what time it is.

LUTHER: Get in. (BO goes inside. After LUTHER looks around for a moment, he goes inside also. The three Winchesters are watching them from behind some trees.)

DEAN: Son of a bitch. So, they’re really not afraid of the sun?

JOHN: No, direct sunlight hurts like a nasty sunburn. The only way to kill them is by beheading. And, yeah, they sleep during the day. It doesn’t mean they won’t wake up.

DEAN: So I guess walking right in’s not our best option.

JOHN: Actually, that’s the plan.

(CUT TO: Later. JOHN and the boys are at their cars. Both of them open their trunks and take out their weapon cases. DEAN takes out a large knife and holds it out to JOHN.)

DEAN: Dad, I got an extra machete if you need one. (JOHN takes out a much newer one.)

JOHN: Think I’m okay. Thanks.

DEAN: Wow. (He turns back to his trunk. JOHN sighs.)

JOHN: So….you boys really wanna know about this Colt? (Slightly surprised, DEAN and SAM stop what they are doing. They turn to JOHN.)

SAM: Yes, sir.

JOHN: It’s just a story—a legend, really. Well, I thought it was. Never really believed it until I read Daniel’s letter. (As he continues talking, several flashbacks show the Colt revolver being made many years ago.) Back in 1835, when Halley’s Comet was overhead, the same night those men died at the Alamo, they say Samuel Colt made a gun—a special gun. He made it for a hunter—a man like us, only on horseback. The story goes he made thirteen bullets. This hunter used the gun a half dozen times before he disappeared, the gun along with him. Somehow, Daniel got his hands on it. (End Flashbacks. The scene returns to JOHN and the boys.) They say—they say this gun can kill anything.

DEAN: Kill anything, like, supernatural anything?

SAM: (in disbelief) Like the demon.

JOHN: Yeah, the demon. Ever since I picked up its trail, I’ve been lookin’ for a way to destroy that thing. Find the gun….we may have it. (The three of them share the same determined looks.)

(CUT TO: INT. – Vampire’s Nest. DEAN and SAM sneak in through a window, then close it behind them. They look around. Many vampires are sleeping in hammocks that are set up around the room. In another area of the nest, JOHN is also looking around. SAM and DEAN continue searching. DEAN tries to duck under a hammock. He accidentally kicks a glass bottle and hits the hammock instead. The vampire does not wake up. JOHN also continues searching. He finds LUTHER and KATE asleep in their bed together. In a leather case next to the bed is the Colt revolver. JOHN cautiously starts down the steps leading into the bedroom. LUTHER and KATE roll over but do not wake up. In another room, SAM and DEAN find the woman that the vampires have captured. She is still tied up, but fast asleep. SAM begins untying her ropes. Suddenly, they hear a noise.)

DEAN: There’s more. (DEAN walks over to a cage-like door. Through the bars, he can see several more men and women tied up, asleep. The door is padlocked. He grabs a crowbar and breaks the lock. He waits to see if the vampires will wake up, but they don’t. In the bedroom, JOHN finally reaches the gun. At the same time, SAM continues to untie the woman’s ropes. She begins to wake up.)

SAM: (whispering) Hey, hey, shh, I’m here to help you. (Although the audience cannot see her, the woman lets out a ghastly scream. SAM jumps and backs away from her. The vampires wake up. In the bedroom, LUTHER wakes up. He sees JOHN and throws him into the wall. JOHN picks up an empty liquor bottle and hurls it at the bedroom window. LUTHER and KATE turn to see it smash into pieces.)

JOHN: Boys, run! (SAM and DEAN run out of the nest, closely followed by the vampires. They run into the woods, but the vampires do not follow them there. The boys look around for JOHN.)

DEAN: Dad?! (JOHN does not respond.) Dad! (Seconds later, JOHN appears, running to meet them.)

JOHN: They won’t follow. They’ll wait ‘til tonight. Once a vampire gets your scent, it’s for life.

DEAN: What the hell do we do now?

JOHN: You got to find the nearest funeral home, that’s what. (DEAN and SAM exchange a confused look.)

(CUT TO: INT. – Motel Room. JOHN is sitting at a table, researching. SAM is standing up, pacing.)

SAM: It shouldn’t be taking this long. I should go help.

JOHN: Dean’s got it. (SAM doesn’t say anything.) Sammy….(SAM stops pacing.)

SAM: Yeah?

JOHN: (after a brief pause) I don’t think I ever told you this, but….the day you were born, you know what I did?

SAM: (confused) No.

JOHN: (smiling slightly) I put a hundred bucks into a savings account for you. I did the same thing for your brother. It was a college fund. And every month, I’d put in another hundred dollars, until….(He trails off.) Anyway, my point is, Sam, that….this is never the life that I wanted for you.

SAM: Then why’d you get so mad when I left?

JOHN: You got to understand something. After your mother passed, all I saw was evil, everywhere. And all I cared about was keeping you boys alive. I wanted you prepared—ready. So, somewhere along the line, I, uh….I stopped being your father. And I—I became your drill sergeant. (SAM comes to sit down across from him.) So, when you said that you wanted to go away to school, all I could think about—my only thought was that you were gonna be alone….vulnerable. Sammy, it just—it never occurred to me what you wanted. I just couldn’t accept the fact that you and me….we’re just different. (SAM, with tears in his eyes, laughs.) What?

SAM: We’re not different. Not anymore. With what happened to Mom and Jess….we probably have a lot more in common than just about anyone.

JOHN: (smiling) I guess you’re right, son. (SAM smiles half-heartedly.)

SAM: Hey, Dad? Whatever happened to that college fund?

JOHN: I spent it on ammo. (They both begin laughing. DEAN enters.)

DEAN: Whew! Man, there’s some heavy security to protect a bunch of dead guys.

JOHN: Did you get it? (DEAN pulls a paper bag out of his pocket. He opens the bag and takes out a jar of blood. He hands it to a smiling JOHN.) You know what to do. (He sets the jar down on the table.)

(CUT TO: Woods. Night. DEAN has opened the hood of his car and is looking inside. He hears KATE’s voice and turns around.)

KATE: Car trouble? Let me give you a lift. I’ll take you back to my place.

DEAN: Nah, I’ll pass. I usually draw the line at necrophilia.

KATE: Ooh. (She punches him, causing him to fall to the ground. HANK, another male vampire behind KATE, smiles. KATE grabs DEAN by the cheeks and lifts him up off the ground.)

DEAN: Well, I don’t normally get this friendly ‘til the second date, but….

KATE: You know, we could have some fun. I always like to make new friends. (She lowers him down and kisses him. After a few seconds, they break apart.)

DEAN: Sorry. I never really stay with a chick that long—definitely not eternity. (Suddenly, KATE and HANK are shot through the chest with arrows. KATE lets go of DEAN.)

KATE: Damn it. (JOHN and SAM come out from behind the trees, holding their weapons.) Barely even stings.

JOHN: Give it time, sweetheart. That arrow’s soaked in dead man’s blood. It’s like poison to you, isn’t it? (KATE’s smile fades. Her eyes glaze over and she falls backwards into DEAN’s arms.) Load her up. I’ll take care of this one. (DEAN, who is carrying KATE, walks away to JOHN’s truck, followed by SAM. JOHN walks over to HANK, who has sunk to his knees. JOHN raises his knife and beheads HANK, splattering blood everywhere. The screen goes black.)

(FADE IN: Woods. The three Winchesters are at JOHN’s truck. JOHN hands DEAN something.)

JOHN: Toss this on the fire. (They walk to a clearing, where a fire is burning. KATE is tied to a nearby tree.) Saffron, skunks, cabbage, and trillium—it’ll block our scent and hers until we’re ready.

DEAN: Stuff stinks.

JOHN: Well, that’s the idea. Dust your clothes with the ashes, and you’ll stand a chance of not being detected.

SAM: You sure they’ll come after her?

JOHN: Yeah. Vampires mate for life. She means more to the leader than the gun. But the blood sickness is gonna wear off soon. So you don’t have a lot of time.

SAM: Half-hour ought to do it.

JOHN: And then I want you out of the area as fast as you can.

SAM: But—

DEAN: Dad, you can’t take care of them all yourself.

JOHN: I’ll have her and the Colt.

SAM: But after—we’re gonna meet up, right? Use the gun together, right? (JOHN remains silent.) You’re leaving again, aren’t you? You still want to go after the demon alone? You know, I don’t get you. You can’t treat us like this.

JOHN: Like what?

SAM: Like children.

JOHN: You are my children. I’m trying to keep you safe.

DEAN: Dad, all due respect, but that’s a bunch of crap. (SAM and JOHN are surprised.)

JOHN: Excuse me?

DEAN: You know what Sammy and I have been huntin’. Hell, you sent us on a few huntin’ trips yourself. You can’t be that worried about keeping us safe.

JOHN: It’s not the same thing, Dean.

DEAN: Then what is it? Why do you want us out of the big fight?

JOHN: This demon? It’s a bad son of a bitch. I can’t make the same moves if I’m worried about keeping you alive.

DEAN: You mean you can’t be as reckless.

JOHN: Look….I don’t expect to make it out of this fight in one piece. Your mother’s death—it almost killed me. I can’t watch my children die, too. I won’t.

DEAN: What happens if you die? Dad, what happens if you die and we could have done somethin’ about it? You know, I’ve been thinkin’—I think maybe Sammy’s right about this one. I think we should do this together. (SAM nods.) We’re stronger as a family, Dad. We just are. You know it.

JOHN: We’re running out of time. You do your job, and you get out of the area. That’s an order. (He walks away.) 

(CUT TO: Road. LUTHER and several other vampires watch as BO pulls up in his car. He and a female vampire get out of the car and approach the others.)

LUTHER: Is there any sign of those three?

BO: No, somethin’ else.

LUTHER: What?

BO: Luther, they cut off Hank’s head.

LUTHER: And Kate?

BO: I don’t know. She wasn’t there. What are we gonna do? (They hear the sound of JOHN’s truck engine in the distance and turn to look at it.) It’s just a truck up on the highway.

LUTHER: Kate—she’s in that truck.

(CUT TO: Highway. In the passenger seat of JOHN’s truck, KATE begins to wake up, but she is very tired. JOHN looks in his rearview mirror and sees two cars following him.)

(CUT TO: INT. – Vampire’s Nest. BO is alone, drinking. He hears a noise coming from another part of the room. He goes to look around, but he sees nothing. When he turns around, DEAN is standing before him.)

DEAN: Boo. (He beheads BO.)

(CUT TO: Highway. JOHN continues to be followed. Then, a moment later, JOHN glances in his rearview mirror and sees that the cars are gone.)

(CUT TO: INT. – Vampire’s Nest. DEAN walks over to the cellar where the others are being held.)

DEAN: I told you I’d come back. (He breaks the lock of the door.)

(CUT TO: Highway. JOHN continues to drive. He turns around a bend and sees LUTHER and three other vampires standing by their cars. JOHN stops his truck.)

LUTHER: Get out! (JOHN gets out of the truck.) Who are you?

JOHN: The name’s Winchester.

LUTHER: Where are your friends?

JOHN: Cleanin’ out your nest.

LUTHER: Where’s Kate?

JOHN: Come here, sweetheart. (He pulls a rope and drags KATE out of the truck. Her hands are bound together. JOHN holds a knife in his hand as he brings her closer to LUTHER.)

LUTHER: Kate, you all right?

KATE: Dead man’s blood.

LUTHER: You son of a bitch.

JOHN: We want the Colt—Elkins’ gun. Trade.

LUTHER: Is that what this is all about? I mean, you can’t shoot us all, right? We’ll kill you.

JOHN: Oh, I don’t need it for you. I’m savin’ it for somethin’ else. Put the Colt down, or she goes first.

LUTHER: All right. Just don’t hurt her. (He takes the Colt out of his pocket and sets it down on the ground.)

JOHN: Back up. (LUTHER takes a few steps backwards.) Further. (He backs up even more. JOHN then steps forward and kneels down on the ground with KATE. She is able to grab the gun.)

LUTHER: That’s a nice move. You almost made it. (KATE hits JOHN with the gun and throws him into the front of the truck. The gun falls to the ground. LUTHER walks over to JOHN and hits him. JOHN goes sailing into the door of the truck and falls to the ground, seemingly unconscious. Suddenly, one of the vampires is shot in the chest with an arrow. The others turn to see DEAN and SAM running towards them. Another vampire gets shot with an arrow. LUTHER hits SAM, who falls to the ground. LUTHER gets him up and begins choking him. DEAN grabs a knife.) Don’t! I’ll break his neck. Put the blade down. (DEAN is completely still, holding the knife in midair. SAM is desperately gasping for breath. DEAN gives in and puts the weapon on the ground.) You people—why can’t you just leave us alone? We have as much right to live as you do.

JOHN: (OS) I don’t think so. (LUTHER and SAM turn. JOHN, holding the Colt, shoots LUTHER in the middle of the forehead. LUTHER lets go of SAM, who runs to DEAN. A trickle of blood runs down LUTHER’s nose. Everyone watches as LUTHER sinks to his knees.)

KATE: Luther! (There is a flash of light before LUTHER dies completely. KATE, livid, begins walking towards JOHN. A fellow vampire stops her.)

WOMAN: Kate, don’t! (The two women walk back to the car, angry, and drive away. SAM and DEAN look at their father, shocked. JOHN smiles triumphantly. The screen goes black.)

(FADE IN: INT. – Motel Room. SAM and DEAN are packing their things. JOHN enters.)

JOHN: So, boys….(They walk towards each other.)

SAM: Yes, sir?

JOHN: You ignored a direct order back there.

SAM: Yes, sir.

DEAN: But we saved your ass. (SAM is surprised.)

JOHN: You’re right.

DEAN: I am?

JOHN: It scares the hell out of me. You two are all I’ve got. But I guess we are stronger as a family. So….we go after this damn thing—together.

SAM and DEAN: Yes, sir. (All three of them share a knowing look. The screen fades to black.)

The End

 

Ecrit par kaylia.

Kikavu ?

Au total, 134 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magrenat 
10.04.2019 vers 19h

Crowley61 
09.04.2019 vers 21h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

luxy3 
05.08.2018 vers 23h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Participe à notre jeu HypnoChance pour gagner un hors-série LiRE Game of Thrones !
Tirage au sort le 23/04 | Participation gratuite

Activité récente

Petit jeu (suite)
Hier à 23:20

Survivor (suite)
Hier à 21:42

Jack Kline
Hier à 20:42

Rowena
Hier à 20:15

Billie
Avant-hier

Arthur Ketch
Avant-hier

Eileen Leahy
17.04.2019

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.20 : Moriah (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.20 : Moriah (inédit)
Vendredi 26 avril à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.19 : Jack in the Box (inédit)
Jeudi 18 avril à 20:00
1.28m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.18 : Absence (inédit)
Jeudi 11 avril à 20:00
1.47m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.17 : Game Night (inédit)
Jeudi 4 avril à 20:00
1.25m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Jeudi 21 mars à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.15 : Peace of Mind (inédit)
Jeudi 14 mars à 20:00
1.51m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.14 : Ouroboros (inédit)
Jeudi 7 mars à 20:00
1.28m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Marathon Boston

Marathon Boston "Run Pads Run"
Genevieve et Jared Padalecki ont couru hier le marathon de Boston. Le couple, qui courait pour...

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]
Un nouveau duel est en cours sur le quartier "Manifest"! "Décollage Imminent" vous demande de...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Le thème du mois : Dean au fil des saisons, lequel est votre préféré ?!? Venez voter PAR ICI  ...

Nouvel épisode ce soir

Nouvel épisode ce soir
Reprise de la saison 14 ce soir sur Série Club, avec l'épisode 14.17 "Game Night". Vous pouvez...

Nouveau sondage pour le 1er Avril

Nouveau sondage pour le 1er Avril
Selon vous que va-t-il se passer aujourd'hui ?!? Venez voter pour votre préféré......

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Luna25, Hier à 18:13

Désolée pour le bug

Xanaphia, Hier à 19:08

22 votants... je suis sûre que l'on peut mieux faire Et pas besoin de connaître les séries ! Direction le quartier Arrow

teddymatt, Hier à 19:16

128 au départ ! Une seule personnalité gagnera au final ! Venez voter sur le quartier The L Word (Animation : Quelle personnalité inviter ?)

choup37, Hier à 22:11

PDM, survivor, pendu, citations et sondage vous attendent sur Doctor Who!

choup37, Hier à 22:11

Le calendrier aussi ainsi que sur kaamelott et musketeers!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site