VOTE | 646 fans

#414 : Le Venin de la Sirène

 

Réalisé par: Charles Beeson
Ecrit par: Cathryn Humphris

 

 

Une sirène jette un sort sur des hommes dans une petite ville de l'Iowa, les conduisant tuer leurs femmes.

>>Photos promo<<

Popularité


3.75 - 8 votes

Titre VO
Sex and Violence

Titre VF
Le Venin de la Sirène

Première diffusion
05.02.2009

Première diffusion en France
20.08.2009

Vidéos

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Bedford Iowa. Dans sa cuisine une femme prépare le repas quand son mari rentre du travail. Rapidement il se met en colère contre elle car elle a accepté d’aller à l’anniversaire de l’un de leurs amis sans lui en parler, il finit par la tuer en la frappant à la tête avec le marteau à viande.

*****Supernatural*****

Dans un motel, Dean se réveille, et voie que son frère est déjà levé et qu’il est au téléphone avec quelqu’un. Quand son frère raccroche il fait semblant de dormir, et Sam vient le réveiller. Dean lui demande ce qu’il fait debout aussi tôt et son frère lui ment avant de lui parler du cas de Bedford. Il explique qu’il s’agit de la troisième fois qu’un mari tue sa femme sans raison, alors qu’il s’agissait dans tous les cas de mariages heureux.

A la prison où est incarcéré le dernier mari, Mr Benson, les deux frères se font passer pour ses avocats commis d’office. Benson dit avoir tué sa femme en étant conscient de ce qu’il faisait, même s’il ignore pourquoi puisqu’il l’aimait. Sous l’insistance de Dean, il finit par avouer qu’il fréquentait une strip-teaseuse du nom de Jasmine, qu’elle était parfaite, exactement tout ce qu’il voulait. Il explique avoir tué sa femme pour elle, pour qu’ils puissent être ensemble pour toujours, mais qu’elle a disparu après le meurtre.

Sam se rend à l’hôpital, en se faisant passer pour un agent fédéral, afin d’obtenir des informations auprès d’une urgentiste, le Dr Cara Roberts, qui s’est chargée des autopsies et des analyses toxicologiques des maris. Elle lui explique avoir trouvé une très forte dose d’ocytocine dans le sang de chaque meurtrier. Il s’agit d’une hormone sécrétée lors de l’accouchement, de la lactation ou de rapports sexuels. Ils sont alors rejoints par Dean, dont le sourire ravageur n’a pas d’effet sur le Dr Roberts, qui semble beaucoup plus intéressée par Sam. Avant de partir Sam demande à cette dernière ce qui pourrait provoquer une telle augmentation du taux d’ocytocine mais elle n’en sait rien.

En quittant l’hôpital, Dean explique à son frère que les 3 maris fréquentaient chacun une strip-teaseuse différente mais qu’elles travaillaient toutes dans le même club. Ils les ont de plus décrit toutes de la même façon : parfaite et tout ce qu’ils voulaient. Ils pensent donc que ces filles les ont poussé au meurtre peut être en utilisant un sort.

Au club de strip-tease Dean interroge le patron, mais celui-ci ne se souvient pas des femmes que lui décrit Dean, ses employés changeant continuellement. Dean rejoint donc son frère à une table, celui-ci vient d’appeler Bobby qui a une théorie, celle des sirènes. Ces créatures sont capables de changer d’apparence et de lire dans les pensées. Ils comprennent qu’il se peut finalement qu’il n’y est qu’une seule créature. Néanmoins ils ignorent encore comment la trouver et encore moins comment la tuer. A une table proche de la leur, une strip-teaseuse prénommée Belle, rejoint un jeune homme, rapidement ils quittent le club.

Chez l’homme, Lenny, celui-ci vérifie que sa mère dort avant de faire l’amour avec Belle. Alors qu’ils ont des rapports sexuels on voit dans un miroir que Belle s’avère être une affreuse créature, la sirène. Un peu plus tard Belle dit à Lenny qu’elle l’aime mais qu’ils ne pourront jamais être heureux à cause de la mère de celui-ci, elle lui demande de l’éliminer pour qu’ils puissent être ensemble pour toujours. Il accepte, se lève et va la tuer, pendant ce temps la sirène s’en va.

Au motel Dean profite du fait que son frère ait oublié son portable pour appeler la personne avec qui Sam parlait plus tôt, il tombe sur Ruby et raccroche. Sam rentre juste après et explique à son frère que le cas de Lenny semble aussi être lié à la sirène. Sam reçoit alors un appel de Bobby qui leur apprend que le chant d’une sirène n’est pas une chanson mais un poison ou une toxine. Ils pensent qu’elles infectent les hommes par voie sexuelle. Avant de raccrocher Bobby leur apprend aussi que le propre poison de la sirène est mortel pour celle-ci. Sam décide d’aller voir le Dr Roberts afin de récupérer les échantillons de sang et ainsi avoir accès au poison.

A l’hôpital alors que les Winchester demandent les échantillons au médecin, ils sont interrompus par l’agent du FBI, Nick Monroe, de l’unité des crimes violents d’Omaha. Sam et Dean lui disent venir de Washington D.C, suspicieux l’agent Monroe tente d’en savoir plus. Sam lui donne donc le numéro de leur supérieur. Monroe appelle et tombe sur Bobby qui se fait passer pour un agent du FBI. Celui-ci possède différents téléphones (police, marshall…) lui permettant de valider les couvertures des chasseurs. Monroe rejoint les frères et s’excuse d’avoir eu des doutes, puis il leur explique qu’il a découvert que tous les maris fréquentaient des strip-teaseuses travaillant toutes dans le même club. Il propose aux frères d’aller y jeter un œil avec eux. Dean est sur le point de refuser mais Sam lui demande d’y aller afin d’éloigner Monroe pendant qu’il se charge du sang. Dehors Monroe est admiratif face à l’impala de Dean. Dans le bureau du Dr Roberts, Sam explique vouloir refaire des analyses, mais le médecin découvre que les échantillons ont disparu.

Au club, Dean et Monroe affrontent leur connaissance sur le rock, et Dean semble vraiment apprécier l’agent. Ce dernier finit par lui dire qu’il a trouvé des fleurs sur la dernière scène de crime et que d’après les rapports il y en avait sur toutes les autres. Dean reconnaît les fleurs.

Effectivement un bouquet se trouve dans le bureau de Cara Roberts, où elle et Sam visionnent les vidéos de surveillances qui malheureusement ne leur apprennent rien sur le vol., de plus le médecin avoue laisser son bureau ouvert. Sam lui explique qu’il pense que les hommes ont été drogués, mais elle en doute trouvant qu’ils avaient tous une raison de tuer leurs femmes. Après avoir servi un verre à Sam elle lui avoue avoir quitté son mari parce qu’elle trouvait qu’il avait changé. Sam reçoit un appel mais ne décroche pas et après quelques avances de Cara il finit par faire l’amour avec celle-ci.

Sam est de retour dans la chambre de motel qu’il trouve vide, et appelle Dean qui est au volant de l’impala. L’aîné expose ses soupçons à propos de Cara, qui n’est arrivée en ville que depuis 2 mois et dont le mari est mort d’une crise cardiaque, il lui parle aussi des fleurs. Quand Sam répond qu’il est certain qu’elle n’y est pour rien, Dean comprend que son frère a eu des relations avec elle, estimant qu’il est peut être sous l’emprise de la sirène il décide de s’en charger seul, ce qui énerve Sam. Dean appelle Bobby et lui laisse un message pour le prévenir de la situation de son frère puis appelle Monroe pour qu’il l’aide à retrouver Cara Roberts.

L’agent fédéral a suivi le médecin jusqu’à un bar, où il attend dans sa voiture Dean qui arrive quelques instants plus tard. Monroe avoue trouver dingue que quatre strip-teaseuses semblent être une seule et même personne et que maintenant leur principale suspecte soit le Dr Roberts. Dean lui demande de juste lui faire confiance, ce qu’il accepte surprenant un peu le chasseur. L’aîné des Winchester sort alors sa fiole, boit une gorgée, puis la passe à Monroe avant de reboire. Il explique à l’agent qu’il pense que Cara empoisonne les hommes par injection ou par contact corporel, et Monroe dit qu’elle utilise peut être la salive. Dean comprend alors que la sirène n’est pas Cara, mais Monroe et qu’il est empoisonné. La sirène lui dit qu’elle pourrait être son petit frère, qu’il pourrait lui faire confiance, qu’ils pourraient être ensemble pour toujours si il tuait Sam, Dean accepte.

Sam qui était sorti, rentre dans la chambre de motel où il trouve Monroe, et Dean l’immobilise, lui posant un couteau sous la gorge. Sam comprend alors quelle est la vrai nature de Monroe qui lui dit qu’il n’y a rien de mieux que de voir quelqu’un tuer pour vous, avant de l’empoisonner. Sous l’emprise du poison les frères commencent à se disputer, Dean reprochant à son cadet d’avoir changé et de lui mentir à propos de Ruby. Quant à Sam il lui répond que s’il fait cela c’est parce que Dean est devenu trop faible par rapport à lui. Finalement ils commencent à se battre. Dean prend le dessus sur Sam et s’empare d’une hache utilisable en cas d’incendie. Alors qu’il s’apprête à tuer son frère, il est arrêté par Bobby qui le blesse avec un couteau qu’il utilise ensuite pour tuer la sirène. L’effet du poison disparaît instantanément.

Plus tard au bord d’une route Bobby offre aux frères un soda qui le remercient de les avoir sauvés. Il leur répond qu’ils en auraient fait de même mais leur reproche tout de même de ne pas avoir vérifié l’histoire de Monroe. En partant il leur dit de ne pas s’en vouloir que les sirènes sont vraiment de mauvaises créatures. Dean et Sam finissent par s’excuser pour ce qu’ils se sont dit lorsqu’ils étaient sous l’emprise de la sirène en disant qu’ils n’en pensaient rien. Ils s’accordent à dire qu’ils n’ont pas de problèmes mais leurs expressions semblent montrer le contraire.

 

Ecrit par Laurine03.

Saison 4 épisode 14

Sex And Violence (Le Venin De La Sirène)

 

 

DANS UNE MAISON

Une femme écrase un morceau de viande avec un attendrisseur sur un plan de travail. Elle entend son mari arriver en voiture. Elle s’arrête et regarde par la fenêtre. Il descend de la voiture, claque la portière et avance jusqu’à la porte d’entrée.

M. BENSON : « Salut »

Elle lui sourit. Il se retourne et dépose ces affaires sur une chaise

M. BENSON : « Quoi ? »

Mme BENSON : «  Ted te mènes la vie dur en ce moment non ? »

M. BENSON : « Tu crois que ca me plait de rentrer si tard ? Je travail comme un dingue je te signale »

Mme BENSON surprise : « d’accord »

Elle prend un plat de viande et se déplace

Mme BENSON : « Désolée »

M. BENSON : « non c’est moi. Je suis désolé »

Il l’embrasse sur la joue

M. BENSON : « J’ai eu une longue journée »

Elle lui sourit et va replacer les magasines de la table basse. Lui va ouvrir la porte du frigidaire

Mme BENSON: « Au faite je suis tombé par hasard sur Jill MARTIN aujourd’hui. Gary va fêter ces 40 ans samedi »

Il regarde à l’intérieur du frigidaire

M. BENSON : « A ouais »

Mme BENSON : « Elle nous a invités à venir à la fête »

M. BENSON prend quelques choses et se redresse : « Tu lui as dit quoi ? »

Mme BENSON : « je lui ai dit qu’on viendrait »

Le mari claque violemment la porte du frigidaire

M. BENSON : « Tu te fous de moi ? »

Il se pencha sur l’évier

Mme BENSON : « Qu’est ce qu’il y a ? Tu aimes bien Gary non ? »

M. BENSON : « Oui mais ca veut pas dire que je veux passer ma soirée de samedi avec lui »

Mme BENSON : « J’ai cru que t’aurais envie d’y aller »

M. BENSON se retourne : « y’a vraiment des moments où t’es pas croyable »

Ils se regardent quelques minutes

Mme BESON : « Comme tu veux. Je vais appeler Jill et lui dire qu’on a un empêchement »

Elle s’approche d’une petite table et allume la lumière

Mme BENSON : « Qu’est ce que tu as ce soir ? »

Le mari s’approche du plan de travail et prend l’attendrisseur

Mme BENSON : « On dirait que tu veux à tout pris qu’on se dispute »

Elle se retourne et voit son mari qui lève la main. Il l’a frappe. La lampe tombe. Elle saigne au coin de la tête

Après on ne voit plus que leur ombre et le mari l’a refrappe

Elle crie

Le sang éclabousse leur photo de mariage

 

 

SUPERNATURAL

 

 

DANS UNE CHAMBRE D’HOTEL

On voit Dean allonger sur un lit en train de dormir. Il est réveillé par le bruit du train. Il soulève la tête et voit le lit de Sam défait mais vide. Il le voit dans la salle de bain au téléphone. Il tend l’oreille pour écouter la conversation de Sam

Sam : « Mouais! Non C’est exactement ce que je te disais ! Aucun orage! Non. Aucune mauvaise récolte. Rien du tout. Ouai d’accord ça marche ! Oui oui je continue à chercher ! Tu continues de ton coté, D’accord ! Ca marche. On s’appelle »

Dean voit Sam sortir de la salle de bain. Il fait semblant de dormir

Sam s’approche du lit de Dean et le secoue

Sam : « Eh ! C’est l’heure de se lever »

Dean fait semblant d’avoir du mal à se réveiller. Il regarde l’heure et se relève

Dean : « T’es debout tôt. Qu’est ce que tu faisais ? »

Sam : « Rien. J’étais au toilette »

Dean : « Ah oui »

Sam : « Oui faut que je te fasse un dessin »

Dean se passe une main sur le visage

Dean : « Non c’est bon »

Sam : « J’ai trouvé un boulot à Bedford dans L’Iowa. Un type à fracassé le crâne de sa femme avec un attendrisseur à viande »

Il lui donne le journal pour lui montrer l’article

Dean : « Ca craint »

Sam : « C’est pas tout. C’est le troisième gars du coin à tuer sa femme ces deux derniers mois. Aucun n’avait de casier ni de problème de couple »

Dean : « Bizarre. On dirait la guerre des roses »

Sam : « Ouais ou Shining »

Dean : « D’accord on va aller jeter un petit coup d’œil »

Dean jette le journal devant lui et on voit la photo de notre couple du début

 

EN PRISON

M. BENSON : « Pourquoi la police continue de faire venir des gars comme vous ? J’ai dit que je ne voulais pas d’avocat »

Dean : « Vous risquez la peine capitale »

M. BENSON : « Je vais plaider coupable »

Dean : « Si vous ne voulez pas de nous pour vous défendre c’est vous qui voyez. Cela dit, vous avez peut être raison »

Sam fait une moue et regarde Dean. Il se racle la gorge

Dean : « On voudrait comprendre ce qui s’est passé. C’est tout »

Sam : « M. BENSON s’il vous plait »

Le mari relève la tête

M. BENSON : « Voilà ce qui s’est passé. J’ai tué ma femme. Et vous savez pourquoi ? Parce qu’elle avait accepté une invitation s’en venir m’en parler d’abord »

Dean fit une drôle de tête

Sam : « Quand ca s’est produit, est ce que vous vous sentiez désorienté ou bien très agité ? »

Dean : « Comme ci on vous avez forcé à le faire »

M. BENSON : « Je savais exactement ce que j’étais en train de faire. J’avais les idées très claires »

Dean : «  Alors pourquoi l’avez-vous tué ? »

M. BENSON : « Je l’ignore. Je l’aimais de tout mon cœur. Nous étions heureux elle et moi »

Sam et Dean se regardent et Sam hoche la tête. Dean ouvre sa mallette « d’avocat ». Il sort une feuille avec des informations marquées dessus. Il la dirige vers le mari. Il lui montre une somme avec un stylo

Dean : « neuf mille dollars. C’est … une sacré facture »

M. BENSON : « Où avez vous eu ca ? »

Dean : « Ca n’a aucune importance. Certaines dépenses, celles qu’on préfèrerait cacher à son épouse apparaissent sur les relevés sous des noms un peu douteux comme M&C ou ENTERTAINMENT »

M. BENSON : « Je ne vois pas de quoi vous parlez »

Dean : « Vous n’auriez pas fait quelques dépenses dans un club de stripteaseuse ? »

Sam : « Tout ce qu’on veut c’est savoir la vérité M. BENSON »

Il réfléchit puis commence à avouer

M. BENSON : « Cette fille s’appelait Jasmine »

Sam : « Elle était stripteaseuse ? »

Dean à Sam : « J’ai connu une Jasmine »

M. BENSON : « J’avais pas l’intention qu’il se passe quoique ce soit. J’ai horreur d’aller dans ce genre d’endroit mais un ami à moi enterrait sa vie de garçon et… c’est là que je l’ai vu »

Sam : « Jasmine ? »

M. BENSON : « Elle est venu directement vers moi et… elle… je sais pas comment vous dire elle était…parfaite. Elle était tout ce que j’avais toujours voulu »

Dean : « On peut obtenir tout ce qu’on veut si on paye assez cher »

M. BESON, en s’énervant : « C’était pas une question d’argent et ca n’a rien avoir non plus avec le sexe, c’était… j’en sais rien… c’est… je sais pas ce que c’était exactement, c’est difficile à expliquer »

Sam : « Donc… Votre femme à tout découvert ? »

M. BENSON : « Non elle ne se doutais de rien »

Sam : « Pourquoi la tuer alors ? »

M. BENSON : « Je l’ai fait pour Jasmine. Elle a dit qu’elle et moi on pourrait être ensemble pour toujours. A la seule condition que Vicky soit… »

Dean : « Morte »

M. BENSON : « Une fois que je l’ai fait on avait prévu de se retrouver mais elle est jamais venue. Je ne sais rien sur elle. Ni où elle habite, ni le nom de sa famille, ni son véritable prénom. Je suis vraiment trop bête »

Sam : « Pourquoi vous n’avez pas raconté tout ça à la police ? »

M. BENSON : « Ca aurait servit à quoi ? La stripteaseuse n’y est pour rien c’est moi qui l’ai tué et je sais très bien ce que je mérite. Si jamais le juge ne me condamne pas à mort je m’en chargerais tout seul »

 

DANS LE BUREAU DU DOCTEUR ROBERTS

La doctoresse, Cara ROBERTS, assise à son bureau, prend un flacon de médicament et en prend un. Sam rentre dans son bureau

Sam : « La nuit a été dure ? »

Cara : « Non très bonne. C’est le réveil qui pêche. Que puis-je pour vous ? »

Sam : « Euh oui euh »

Il recherche quelque chose dans sa poche avant et sort sa plaque

Sam : « Je suis l’agent spécial STILES du FBI. Vous êtes le docteur Cara ROBERTS ? »
Cara : « oui, c’est moi »

Sam : « Vous collaborez avec le département du sheriff ? »

Cara : « Oui quand je ne suis pas forcer de faire des gardes aux urgences »

Sous le regard interrogateur de Sam elle enchaine : « C’est une petite ville j’ai plusieurs casquettes »

Sam : « J’ai quelques questions sur une affaire, en faite sur plusieurs affaires. Est-ce que je peux m’asseoir ? »
Elle lui montre la chaise de la main. Il sort un petit calepin de sa poche

Sam : « Merci » Il s’installe. « Adam BENSON, Jim WILEY et Steve SNIDER » 

Cara : « Ah oui ! Les trois hommes qui ont tué leur femme »

Sam : « C’est vous qui vous êtes chargés des analyses ? »

Cara : « J’ai fait les autopsies des femmes et aussi le dépistage de drogue pour ces messieurs. Tout pour le même prix »

Sam : « Vous avez trouvé quelque chose ? »
Cara : « Rien de très intéressant. La cause de la mort n’était pas difficile à déterminer. Leur organisme ne contenait rien d’inhabituelle »

Sam : « Et pour ce qui est des maris ? »

Cara : « Est-ce que vous pouvez me remontrer votre plaque ? »

Sam s’exécute. Elle l’observe quelques instants et continue

Cara : « Il y avait bien une anomalie dans leur analyse sanguine et je me souviens avoir trouvé très étrange le faite qu’elle soit présente chez chacun de ces trois hommes »

Elle cherche quelque chose dans un tiroir à côté d’elle et en sort trois dossiers

Sam : « Quel type d’anomalie ? »

Cara : « De l’ocytocine. Le taux présent dans leur relevé était très haut dessus de la moyenne »

Elle montre la feuille des relevés, trouvés dans chaque dossier, à Sam

Sam : « Euh… de l’ocytocine ? »

Cara : « hum. C’est une hormone qui est produite par notre corps au cours de l’accouchement, de l’allaitement et de l’acte sexuel »

Sam : « D’accord »

Cara : « On l’appelle aussi hormone de l’amour. Euh vous voyez ce qu’on ressent quand on tombe amoureux de quelqu’un. Les jambes qui flageolent, l’envie de se faire tatouer son nom ? C’est l’ocytocine. Evidemment l’effet finit toujours par s’estomper et on se demande ce que l’on a bien pu trouver à cette personne. Et c’est sans compter la pénible tâche de se faire retirer le tatouage »

Ils se regardent et se sourirent au même moment où Dean ouvre la porte. Il remarque l’échange 

Dean : « Qu’est ce que j’ai raté ? »

Sam et Cara se retournent, face à lui

Sam : « Euh je vous présente mon partenaire, l’agent MURDOCH »
Dean : « Ah non agent ca fait tellement guinder, appeler moi Dean »

Il lui tend la main avec son plus beau sourire

Cara : « Dr ROBERTS »

Elle lui sert la main et se retourne immédiatement devant Sam

Cara : « Alors ? »

Dean parait vexé de ce manque d’attention

Cara : « Je peux encore vous êtres utiles ? »

Sam en redonnant les dossiers : « Euh oui j’ai encore une petite question ? Cette hormone »

Cara : « L’ocytocine »

Sam : « L’ocytocine, euh, qu’est ce qui pourrait causer des taux élevés dont vous me parliez ? »

Cara : « Rien que j’ai pu voir jusqu’ici »

Sam : « D’accord je crois qu’on a finit. Merci docteur »

Dean franchit la porte quand Sam se retourne

Sam : « Au faite pendant que j’y pense. Prenez un petit dèj copieux. Y’a pas mieux contre la gueule de bois »

Cara en lui souriant : « Puis je vous rappeler que le médecin ici c’est moi ? »

Sam lui sourit et referme la porte

Dean : « t’es agaçant tu m’as cassé mon coup »

 

Sam : « Bon alors WALI et SNIDER on finit par avouer ? »

Dean : « Oui le premier à vider son compte et l’autre le prêt étudiant de son fils pour la même raison »

Sam : « Des jolies filles en tenue d’Eve »
Dean : « Le club s’appelle le HoneyWagon »

Sam : « Ces types trompaient aussi leur femme avec une danseuse appelé Jasmine ? »

Dean : « Oui et non. C’est là que ca devient intéressant. Chacun est reparti avec une fille différente »

Sam : « Donc toutes ces filles bossent ensemble c’est ca ? »

Dean : « Ils ont tous décrit leur stripteaseuse de la même façon au mot prêt, parfaite. Tout ce qu’ils ont toujours voulu »

Sam : « Ouais enfin jusqu’à ce que leur poupée d’amour leur dise de tuer leur femme »

Dean : « Tout à fait »

Sam : « On dirait qu’ils ont tous été victime d’un filtre d’amour »

Dean : « C’est aussi ce que je pense »

Sam : « Ca les a transformés en véritable psychopathe »

Dean : « Absolument »

Dean fait le tour de l’impala pour arriver du côté du conducteur

Sam : « Dit donc tu m’as l’air de bonne humeur ? »
Dean : « Des stripteaseuses Sammy, des stripteaseuses. On travail sur une affaire qui concerne des stripteaseuses. C’est pas trop tôt »

Il ouvre la porte du conducteur et s’y engouffre

 

Dean montre sa plaque d’agent au videur du bar. Il le laisse donc entrer

DANS LE BAR HONEYWAGON

Une fille danse autour d’une barre. Plusieurs autres dansent sur scène dans leur tenue

Dean au propriétaire, en zieutant discrètement sur une fille à côté de lui : « Je suis à la recherche de trois filles. Jasmine, Aurora et Arielle »

Le propriétaire : « Vous croyez franchement que ces noms me rappellent quelque chose ? »

Dean : « Y’a une rouquine d’1m75 environ et une asiatique qui… »

Le propriétaire : « Vous avez une idée du nombre de nana dont je m’occupe ? Faux noms, faux cheveux et tout ce qui va avec »

Dean : « Vous devez sans doute avoir des papiers, des preuves de paiements, histoire de garder une trace des filles ? »

Le propriétaire : « Non. Des danseuses exotiques, des travailleurs indépendants qui se font payer en liquide. Je ne vient pas leur chercher des poux et en échange elles ne viennent pas baver sur les rouleaux »

Dean : « Trois de vos clients ont assassinés leur femme. Vous ne trouvez pas ça étrange ? »

Le propriétaire : « Oui je trouve ça vraiment super bizarre mais je vais vous dire, c’est pas mon problème »

Il sourit à Dean et s’en va 

Un peu plus loin, en face de Dean, Sam apparait. Dean va le rejoindre

Sam : « Du nouveau ? »

Dean : « Non et toi ? »
Sam : « Si on veut. J’ai discuté avec Bobby et je crois qu’on a une théorie »

Dean : « C'est-à-dire ? »

Sam : « Une sirène »

Dean : « Ah oui comme dans la mythologie grecque ? L’odyssée ? Ca m’arrive de lire »

Sam : « Mouais c’est ca. Mais les sirènes ne sont pas un mythe. En faite ce sont de belles créatures qui s’en prennent aux hommes et qui les envoutent en se servant de leur chant »

Dean: « Laisse-moi deviner, Welcome To The Jungle? Non Cherry Pie de Warrant »

Sam: « En faite il s’agirait plutôt d’une métaphore qui désignerait leur attrait, leur allure, tu vois ? »

Dean : « Elle remue du popotin et les types font ce qu’elles veulent ? »

Sam : « Ouais c’est à peu près ca. Les sirènes vivaient sur des îles, les marins se lançaient à leur poursuite en ignorant complètement les récifs morts dans les côtes et y brisaient leur navire »

Dean : « On dirait Adam et ces copains »

Sam : « Ouais. Si tu étais une sirène au 21ème siècle et que tu voulais plumer quelques pigeons, quel serait le meilleur endroit pour t’installer ? »

Dean regarde dans la salle

Dean : « Elles peuvent prendre l’apparence de ce qu’un homme désire le plus ? »

Sam : « Oui. Figure-toi que les sirènes sont télépathes. Elles devinent ce que tu veux de plus et ils ne leur restent plus qu’à ce dissimuler derrière. Elles créent une sorte d’illusion »

Dean : « Donc ca pourrait être la même nana ? Qui prend l’apparence d’une fille différente à chaque fois » 

Sam : « Ouais ca me paraît très probable. En général les sirènes sont plutôt solitaires »

Dean : « Et comment on l’a tue ? »

Sam : « Bobby se renseigne là dessus. Mais même si on trouve un moyen »

Dean : « Et comment on met la main dessus, elle peut être n’importe qui »

Les frères regardent dans la salle tandis qu’on voit une stripteaseuse aux cheveux longs noirs, s’approcher d’une table où l’attend un homme

L’homme : « Salut Belle »

Elle le prend par la main et l’emmène quelque part

Belle : « J’ai cru que tu ne viendrais jamais »

Ils sortent du bar, enlacés et s’en vont

 

CHEZ L’HOMME

Il ouvre une porte et regarde à l’intérieur puis referme

L’homme : « C’est bon elle est endormi »

Belle : « Lenni tu es fantastique. C’est bien de prendre soin d’elle comme ca. La plupart des gens l’auraient mise en maison de retraite »

Lenni : « C’est vraiment pas grand-chose. C’est ma mère après tout »

Belle : « C’est ce que je disais. Tu es fantastique »

Elle met ces cheveux du côté droit et détache sa robe dans le dos. Elle l’a fait glisser et la laisse tomber au sol.

Pendant qu’ils font l’amour la caméra s’arrête sur une photo de la mère de Lenni sur la cheminée et non loin de là se trouve un miroir où l’on peut apercevoir le monstrueux reflet de la sirène. Elle se penche pour l’embrasser

Quelques minutes plus tard ils se retrouvent tout les deux enlacés sous une couverture

Belle : « Mon amour »

Lenni : « Hein»

Elle se redresse pour pouvoir le regarder dans les yeux

Belle : « Je t’aime tellement. Tu prends tellement bien soin de ta mère et de moi. Tu es tellement gentil et tellement fort. Je voudrais tant que tu n’ais pas à endosser tout ca. Après tout ca te prend énormément de temps de t’occuper de ta mère. Tant qu’elle sera là on ne sera jamais complètement heureux »

Lenni : « Elle ne nous gène pas tant que ca »

Belle : « Tu sais que je pourrais être avec toi, pour toujours. Si seulement ta mère n’était plus là. Tu ne veux pas être avec moi pour toujours ? »

Lenni : « Si. C’est tout ce dont j’ai envie »

Belle : « Alors va fracasser le crâne de ta mère. Fait le pour moi mon amour. S’il tôt plait »

Lenni : « Oui d’accord ». Il se redresse. « Si c’est ce que tu veux »

Il a un moment d’hésitation

Belle : « Je t’aime »

Il se tourne vers elle et lui sourit. Puis il prend un outil de cheminée en fer et se dirige vers la chambre de sa mère. Il entre et se met à la fracasser. On l’entend crier

Belle, quand à elle, se rhabille et s’en va

 

DANS LA CHAMBRE D’HOTEL DES FRERES

On voit le téléphone de Sam sur une table. Dean le fixe. Il le prend et regarde les numéros appelés. Il en prend un et compose le numéro. Une fille répond

Ruby : « Salut Sam. Sam tu es là ? »

Puis Dean raccroche et jette le téléphone sur la table. Quelques minutes plus tard Sam rentre dans la chambre

Sam : « Lenni BRISTOL a s’en aucun doute était victime de la sirène lui aussi »

Dean : « Tu es allé le voir ? »

Sam : « Oui. Il a ramené chez lui une stripteaseuse du nom de Belle et puis il a tué sa mère. Quand à Belle elle a complètement disparu »

Dean : « Attend il a zigouillé sa mère ? »

Sam : « La femme dont il était le plus proche »

Tout à coup le téléphone de Sam se met à sonner. Dean le prend

Dean : « Ah ouais. Tu as oublié ton téléphone »

Dean se lève, lance le téléphone à Sam et lui laisse sa place

Sam, répond : « Salut Bobby »

Bobby, au téléphone : « Salut Sam. Vous l’avez retrouvé ? »

Sam : « Euh non et vu les derniers évènements elle n’a pas l’air de se calmer. Tu as trouvé quelque chose ? »

Bobby : « Euh ouais une légende que j’ai pu tirer d’un vieux poème grec et comme d’habitude c’est plutôt vague »

Sam : « Attend je vais mettre le haut parleur »

Puis il s’exécute

Bobby : « Selon ce poème il faut une dague en bronze qui aura été trempé dans le sang d’un marin envouté par le chant de la sirène »

Dean : « Ca veut dire quoi ce charabia ? »

Bobby : « J’en sais pas plus que toi. Trois milles ans de bouche à oreille ca rend les choses un peu nébuleuses »

Sam : « Tu as une idée ? »

Bobby : « A priori je dirais que le sortilège de la sirène n’a rien à voir avec une chanson. C’est probablement une sorte de toxine ou de venin qui s’infiltre dans le sang des victimes »

Sam : « Qui leur fait faire ces quatre volontés. Euh tu pense qu’elle les infecte pendant l’acte sexuel » ?

Bobby : « Possible »

Dean : « Une MST surnaturelle »

Bobby : « Quelque soit le mode de transmission une fois que c’est fait la sirène doit faire très attention parce que si elle se retrouve infecté à son tour »

Sam : « Ca l’a tuerait ? »

Bobby : « Un peu comme un serpent victime de son propre venin »

Dean : « Donc il suffit de récupérer le sang d’un des trois types en tôle ? »

Bobby : « Non c’est pas si simple que ca. A l’heure qu’il est ils ne sont plus sous le coup de l’envoutement. Ché pas si vous allez trouver le sang dont vous avez besoin »

Sam : « Je crois que j’ai peut être une idée »

Bobby : « Faites gaffe surtout. Les sirènes sont de vraies saloperies. Elles vous tiennent dans leur serre avant que vous ne compreniez ce qui vous arrive »

 

DANS LE BUREAU DU DOCTEUR CARA ROBERTS

Sam et Dean entrent dans le couloir qui mène au bureau du docteur. Le docteur est en train de consulter des dossiers

Sam : « Docteur Roberts »

Cara : « Agent STILES, je vous ai manqué c’est ca ? »

Sam sourit et Dean roule des yeux. Il regarde Sam qui se reprend aussitôt

Sam : « A vrai dire nous sommes ici à propos des quatre meurtres. Les échantillons de sang qui présentent des… des taux élevés d’ocytocine »

Dean : « Vous les avez toujours ? »

Cara : « Hum hum »

Dean : « On en a besoin »

Cara : « Pourquoi faire ? »

Dean allait répondre quand un autre agent vient à leur rencontre

Agent : « Excuser moi Docteur Roberts »

Cara : « oui »

Dean en sortant sa plaque : « Si vous permettez on était en pleine conversation »

Sam lui montre sa plaque aussi

Agent : « Ah oui et bien vous allez attendre un peu ». Il leur montre son insigne du FBI lui aussi

Sam à Cara : « Vous nous excuser une petite seconde »

Cara : « D’accord »

Sam : « Merci »

Puis elle s’en va laissant les trois agents entre eux

Dean : « C’est quoi votre nom ? »

Agent : « Nick MONROE et vous ? »

Sam : « Je suis l’agent spécial STILES et voici mon partenaire Dean MURDOCH »

Sam lui remontre bien sa plaque

Sam : « Vous êtes de quel bureau ? »

Nick : « d’Omaha l’unité des crimes violents. Mon supérieur m’a envoyé ici enquêter sur ces meurtres »

Sam : « Hum »

Nick : « Et vous ? »

Dean : « Washington. C’est le directeur adjoint qui nous a envoyé »

Nick : « Il s’appelle comment ? »

Sam et Dean en chœur : « Mike KAISER»

Nick : « Vos numéros d’identification ? »

Dean : « Vous vous foutez de nous »

Nick : « Je ne fais que suivre la procédure »

Sam sort son portefeuille

Sam : « Ecouter moi c’est pas grave, vous n’avez qu’à lui téléphoner et il vous expliquera tout »

Sam tend une carte à l’agent, qui l’a prend, se retourne et saisit son téléphone. Il compose le numéro et attend

L’adjoint : « Oui allo »

Nick : « Allo, le directeur adjoint KAISER s’il vous plait »

L’adjoint : « C’est moi le directeur adjoint KAISER c’est à quel sujet ? »

Nick : « Désolé monsieur. Bonjour je suis l’agent Nick MONROE. Je vous appelle à propos de deux de vos hommes STILES et MURDOCH. Il semblerait qu’ils enquêtent sur la même affaire que moi sans doute par erreur ? »

On voit l’adjoint qui est au téléphone c’est ce n’est autre que Bobby. Il est en train de cuisiner

Bobby/adjoint : « Vous remettez en cause une de mes décisions ? »

Nick : « Non non monsieur je ne me le permettrais pas »

Bobby : « C’est pourtant ce que j’ai cru comprendre. Au dernière nouvelle c’est encore Washington qui à le dernier mot ou est ce que je me trompe ? »

Nick : « Euh vous avez raison »

Bobby : « Très bien. A l’ avenir si l’envie vous prend de me faire perdre mon temps avec vos questions idiotes, abstenez vous »

Puis il lui raccroche au nez et repose le téléphone sur le mur à côté d’autre sur lesquels sont marqués Fed. Marshall COC FBI

Bobby qui bougonne : « Quelle bande d’idiot »

Nick raccroche son téléphone et s’approche des frères

Nick : « Je suis désolé les gars »

Dean : « Que ca ne se reproduise pas »

Nick : « Vous en êtes ou dans votre enquête ? »

Dean : « Et vous vous en êtes ou ? »

Nick : « Et bien j’étais sur le point de faire analyser les prélèvements sanguins »

Sam : « Je l’ai déjà fait ca n’a rien donné »

Nick : « Ah oui »

Sam : « Ouais »

Nick : « Vous ne savez pas, je crois que j’ai trouvé un élément qui relie tous ces meurtres »

Sam : « Ah oui »

Nick acquiesce : « Tous ces types se tapaient des stripteaseuses et en plus elles bossent toutes dans le même club »

Dean, faisant semblant d’être surpris : « Ca alors »

Nick : « Qu’est ce que vous en dites, on va y jeter un petit coup d’œil ? »

Dean : « C’est gentil mais y’a un petit souci. On est plutôt du genre loup solitaire »

Sam qui coupe la parole à Dean: « Oui oui je trouve que c’est une excellente idée Nick. Je voudrais discuter un petit instant avec mon collègue. On revient » A Dean : « Amène-toi » 

Puis ils s’écartent de Nick

Sam : « Il faut que tu restes avec lui »

Dean : « Pourquoi ? »

Sam : « Pour pas qu’il nous gène »

Dean : « Pourquoi moi ? »

Sam : « Je dois récupérer les prélèvements »

Dean : « Qu’est ce que tu veux que je fasse avec lui ?

Sam : « Aller au club de striptease voir si tu repères la sirène. S’il tôt plait Dean, concentre-toi sur les danseuses t’en oubliera sa présence »

Dean : « Je fais pas ca pour toi je fais ca pour les danseuses »

Puis il s’en va rejoindre Nick

 

DEHORS

Dean et Nick s’approchent de l’impala

Dean : « Bon on prend ma voiture et c’est moi qui choisis les chansons »

Nick : « C’est pas vrai. Vous conduisez une impala ? »

Dean : « Ouais »

Nick : « C’est une 67 non ? 5 litres 4, carbu quatruple corps »

Dean, impressionné : « Ouais c’est ca »

Nick : « Cette caisse est une vraie beauté »

Dean, charmé : « Merci »

Nick : « J’arrive pas à croire que le bureau vous laisse conduire votre voiture perso »

Puis ils montèrent dedans

 

DANS LE BUREAU DU DOCTEUR ROBERTS

Cara à Sam : « Vous en avez besoin pourquoi ? »

Sam : « euh on voudrait faire quelques analyses »

Cara : « J’ai déjà fait toutes les analyses qui existent, c’est mon travail. C’est pour ca que je porte une blouse »

Sam : « Euh on connait un spécialiste qui voudrait vérifier une théorie

Cara : « Hum si vous le dites »

Elle se dirige vers un petit frigo qui renferme les tubes de sang. Elle tire une rangée et s’aperçoit que le sang des hommes n’y sont plus

Cara : « Alors ca c’est bizarre »

Sam : « Quoi ? »

Cara : « Les échantillons ont disparu »

 

DANS LE BAR HONEYWAGON

Dean et Nick sont à une table entrain de picoler

Dean : « Nobody’s Fault But Mine »

Nick : « Oh oh euh Let Zeppelin la enregistré en 1975 une reprise d’un titre de Blind willie johnson »

Dean: “Excellent”

Nick : “You Shook Me”

Dean: « euh 1969 sur le premier album écrit par Willie Dixon »

Nick : « Et ? »

Dean : « Et quoi ? »

Nick : « Ecrit par Willie Dixon et JB Lenoir »

Dean sourit : « T’assure y’a pas à dire. T’es pas complètement naze pour un agent fédéral »

Nick : « On est pas tout les deux des fédéraux ? »

Dean : « Non en faite ce que je voulais dire c’est que des comme nous y’en a pas beaucoup hein ?»

Dean regarde la fille sur scène se trémousser

Nick : « Alors tu penses quoi de cette affaire ? Tu peux me dire comment une nana peut pousser quatre types à tuer ? »

Dean a repéré une fille qui ne le lâche pas des yeux

Dean : « On vit dans un monde de dingue »

Nick : « Ca surement. Je peux te faire une confidence ? »

Dean : « Hum »

Nick : « J’ai trouvé un truc un peu bizarre »

Dean : « ah ouais. T’es bien tombé je m’y connais un peu en bizarre. Explique »

Nick : « Je suis retourné sur les lieux du dernier meurtre ce matin et alors je les ai vus emballer ca »

Il sort une pochette en plastique et la pose sur la table. Dean la prend et l’observe. Il y a des pétales de fleur violette à l’intérieur

Nick : « Alors je suis allé jeter un coup d’œil aux dossiers. On a retrouvé une fleur identique à celle-ci sur la scène de chacun des meurtres »

Dean : « On l’aurait laissé exprès ? »

Nick : « Peut être bien. Il arrive parfois qu’un tueur en série laisse un objet derrière lui comme une sorte de carte de visite. Mais pour cette affaire je vais te dire franchement. J’ai pas la moindre idée de ce qui se passe »

Dean, réfléchissant : « J’ai une petite idée. J’ai vu une de ces fleurs y’a pas longtemps »

 

DANS LE BUREAU DU DOCTEUR ROBERTS

On voit le bouquet de ces fameuses fleurs. Puis Sam et Cara qui regardent la vidéo surveillance. La secrétaire s’en va

Cara : « Je les ai regardés deux fois. Celui qui a volé ces échantillons… »

Sam : « A surement trafiqué les vidéos de surveillance. Mais qui peut avoir access à votre bureau »

Cara : « Tout le monde je ne ferme jamais »

Sam : « Pardon »

Cara : « Ah je n’ai jamais eu ce genre de problème auparavant. Pourquoi ces échantillons sont ils aussi importants pour vous ? »

Sam : « On a du droguer ces hommes pour les pousser à tuer »

Cara : « Quoi ? Quel genre de drogue ? »

Sam : « J’en sais rien pour l’instant »

Cara : « Ca m’étonnerait. J’ai pu discuter avec chacun d’entre eux et ils avaient tous leur raison »

Sam : « Oui mais ils aimaient leur victime »

Cara : « J’en doute pas une seconde »

Sam qui ne comprend pas

Cara : « Franchement ça ne vous ai jamais arrivé d’être en couple avec quelqu’un ? D’aimer sincèrement cette personne. Et d’avoir envie de lui fracasser le crâne ? »

Sam, en souriant : « J’ai l’impression que vous savez de quoi vous parlez »

Cara : « Moui »

Elle se lève et va chercher une bouteille de whisky dans un placard

Sam : « Je ne voulais pas être indiscret, je suis vraiment navré»

Cara : « C’est rien… C’est moi qui ai abordé le sujet »

Elle dépose deux verres sur son bureau et les remplit

Sam : « Vous êtes sur ? »

Cara qui hoche la tête positivement. Elle tend un verre à Sam

Cara : « C’est un bon remède. Je suis médecin »

Sam prend le verre et va se mettre à coté d’elle

Cara : « L’homme dont je parlais s’appelait Karl. On était marié »

Elle prend son verre et trinque avec Sam. Il s’assit sur le bureau et elle sur sa chaise

Sam : « Qu’est ce qui s’est passé ? »

Cara : « On a vécu ensemble. Que dire je l’aimais sincèrement. C’est sans doute toujours le cas mais j’ai ouvert les yeux un matin et je me suis rendu compte que je vivais avec un inconnu alors… Vous voyez ce que je veux dire ? »

Sam : « Je crois oui…enfin j’imagine que je peux comprendre »

Cara : « Tout le monde change un jour où l’autre. Dieu sait que moi j’ai changé. Mais ce n’est pas une raison pour se culpabilisé c’est comme ca »

Sam : « Vous êtes séparés ? »

Cara : « Oui on peut dire ca comme ca »

Elle se ressert un verre quand le téléphone de Sam sonne. Il le sort de sa poche et regarde qui l’appelle

Cara : « Est-ce que c’est urgent ? »

Il l’a regarde et regarde le téléphone 

Sam : « Non. Non ca peut attendre »

Il pose le téléphone sur le bureau et regarde Cara qui l’observe aussi

Cara : « Enfin bref. Elle le ressert. On a tous des histoires tristes à raconter et au fond qu’est ce que ca change. Autant s’amuser, ne rien regretter et vivre chaque journée comme ci on devait mourir demain »

Elle se lève, trinque avec Sam et ils boivent en même temps leur verre en se regardant. Puis elle pose le sien et s’approche de Sam pour lui parler dans l’oreille

Cara : « J’ai une confession à vous faire. Je n’ai pas arrêté de penser à vous toute la soirée. Enfin à des parties de vous »

Sam : « Seulement »

Cara : « Hum hum. Elle se met en face de Sam. Vos lèvres par exemple. Elles m’empêchent de me concentrer. C’est un problème »

Elle lui enlève sa cravate

Cara : « Je n’arrive pas à penser à autre chose qu’à les embrasser »

Sam : « C’est vrai ? »

Cara hoche la tête pour confirmer : « Alors. Est-ce que j’ai le droit ? »

Sam s’approche plus prêt et l’embrasse. Ils se déshabillent et font l’amour sur le meuble de son bureau prêt du bouquet de fleur

 

DANS LA CHAMBRE D’HOTEL DES BOYS

Sam ouvre la porte et rentre dans une pièce noire. Il allume la lumière et sort son téléphone. Il fait défiler les numéros et appelle Dean.

Dean dans l’impala : « Sam mais où tu étais passé ? »

Sam : « J’étais avec Cara »

Dean : « Tu l’appelles Cara maintenant ? Tu n’as pas répondu à mes appels »

Sam : « On cherchait les échantillons de sang. Quelqu’un les a volés »

Dean : « Sans blague »

Sam : « Pourquoi tu dis ca ? »

Dean : « Nick a trouvé des pétales de fleurs sur les lieux des meurtres. Des jacinthes »

Sam : « Et alors ? »

Dean : « Des jacinthes Sam. Ce sont des fleurs méditerranéennes provenant justement de l’île grecque dont est originaires le mythe des sirènes »

Sam : « D’accord »

Dean : « Cara en avait un bouquet dans son bureau »
Sam, rigole et change son portable d’oreille : « Attend tu crois que c’est Cara la sirène ? »
Dean : « J’ai fait quelques recherches sur elle. Elle n’habite dans cette ville que depuis deux mois »

Sam : « Mouais et alors »

Dean : « Et alors elle a aussi un ex mari. Ce cher monsieur s’appelait Carls Roberts et il est mort. Un jour il s’est écroulé comme ca sans prévenir soit disant d’une crise cardiaque »

Sam : « Qui te dit que ca n’en était pas une ? » 

Dean : « Tu te fous de moi ? »

Sam : « Non je ne crois pas que ce soit elle »

Dean : « Et qu’est ce qui te fait croire ca ? »

Sam : « J’en sais rien une intuition » 

Dean : « Une intuition ? Je te présente des faits avérés et tu me parles d’intuition ? »

Y’a un moment de silence

Dean : « Tu as couché avec elle ? »

Sam : « Non »

Dean : « Oh c’est pas vrai. Tu as couché avec elle ? On est dans basic instinct et toi tu te tapes Sharon stones. Je suis sur qu’elle t’a déjà ensorcelée »

Sam : « Elle ne m’a pas ensorcelé je te le promets »

Dean : « T’es vraiment pas croyable. Je te comprends pas »

Sam : « Pourquoi ? »

Dean : « Non pour rien »

Sam : « Non vas-y »
Dean : « Le truc c’est que d’abord y’a eu Madison, ensuite Ruby et maintenant Cara. Mais qu’est ce que t’as a toujours coucher avec des monstres ? »

Sam : « Dean t’écoutes pas ce que je te dis. c’est pas Cara je vais bien »

Dean : « Ouais tu m’étonnes »

Sam : « Tu ne me fais pas confiance ? »

Dean : « Non parce que c’est peut être elle sui te fait dire ca »

Sam : « Dit moi ou tu te trouves je vais venir te retrouver et on va régler ca ensemble »

Dean : « Non »

Sam : « Tu déconnes ? »

Dean : « Je voudrais que ce soit le cas. Mais je vais m’en charger Sam et je dois le faire sans toi. »

Puis il raccroche et pose son téléphone sur le siège passager

Sam est en colère. Il se lève et jette le téléphone contre le mur.

 

Dean au téléphone : « Sam à des problèmes Bobby. Je crois que la sirène lui a mis le grappin dessus rappel moi quand tu as ce message »

Puis il compose un autre numéro et on voit l’agent Nick décrocher

Nick : « Salut mon pote quoi de neuf ? »

Dean : « J’ai besoin de toi »

Nick : « Ouais d’accord pourquoi faire ? »

Dean : « Une petite recherche. Il faut qu’on retrouve quelqu’un »

 

DEVANT LE PUB LANG’S

L’agent Nick est dans sa voiture, en surveillance quand il voit un taxi déposé le docteur Cara. Elle en descend et se dirige vers l’entrée du Pub

Dean arrive et ouvre la portière de la voiture de l’agent. Il s’installe à l’intérieur

Nick : « Elle vient tout juste d’entrée dans le bar »

Dean : « Bon boulot »

Nick : « Est-ce que tu veux qu’on l’a suive ? »

Dean : « Non non je ne veux pas qu’elle sache qu’on est là. On va attendre de voir avec qui elle sort »

Nick : « Euh c’est quoi la théorie ? Tu crois qu’elle a drogué tous ces types ? »

Dean : « C’est à peu près ca »

Nick : « Ahah »

Dean : « Je sais que ca à l’air dingue »

Nick : « Ouais sans blague. Si je m’écoutais je te collerais tout de suite à l’asile. Selon toi toutes les stripteaseuses seraient en faite une seule et même nana mais ce n’est pas une stripteaseuse. C’est notre charmant docteur ? »

Dean : « C’est difficile à expliquer. Mais j’ai de bonne raison de croire que c’est elle alors tu dois me faire confiance »

Nick : « D’accord si tu le dit. Jte crois »

Dean, le regarde étonné : « Merci. Ca fait plaisir d’entendre ca »

Il boit dans sa flasque et la tend à Rick qui la prend et en boit un coup aussi. Rick lui redonne un Dean reboit derrière lui

Nick : « Bon admettons qu’elle ait drogué ces victimes comment elle a procédé ? »

Dean : « Peut être par injection ou peut être qu’elle leur transmet la toxine par simple contact physique »

Nick : « Oui ou elle la transmet par la salive »

Dean commence à comprendre

Nick : « Je pense que tu aurais du faire attention et prendre la peine d’essuyer le goulot avant de boire Dean »

Dean observe toujours la flasque 

Nick : « C’est à moi d’être ton petit frère. Sam, tu peux pas lui faire confiance. Pas autant qu’à moi »

Il se regarde fans le rétroviseur intérieur et on peut voir son aspect de sirène s’y reflétait

Nick : « A vrai dire je crois sincèrement que tu devrais te débarrasser de lui une bonne fois pour toute et ensuite toi et moi on pourra être frère »

Dean réfléchis

Nick : « Pour toujours »

Dean : « Ouais. Ouais t’as raison »

 

DANS LA CHAMBRE DE MOTEL DES FRERES

Sam ouvre la porte et voit Rick sur le lit de Dean

Sam : « Nick ? Qu’est ce que vous faites là ? »

Dean referme la porte derrière lui et le sert par le cou. Il lui met un couteau sous la gorge et le tiens

Sam : « Dean ? »

Rick se lève et s’approche une fleur violette à la main

Sam avec un petit sourire: « Je vais te dire franchement t’as une sale gueule pour une stripteaseuse »

Nick : « Oui c’est possible mais j’ai réussit à obtenir ce que je voulais. Dean »

Sam : « Dean réveille toi t’es pas dans ton état normal. Il faut te battre. Lâche-moi s’il tôt plait »

Rick : « Qu’est ce que tu dirais de le couper en tout petit peu au niveau du cou juste à cet endroit ? »

Dean s’exécute

Nick : « Dean est à moi »

Sam : « Tu l’as empoisonné ? »

Nick : « Non je lui ai donné ce qu’il désirait et il s’avère que ce n’est pas une pétasse en string. Non c’était toi. Un petit frère qu’il admire. Sur qui il peut compter. Il m’aime maintenant. Il ferait n’importe quoi pour moi. Et franchement je dois t’avouer que ce genre de dévotion… Voir une personne tuer par amour pour toi c’est ce qu’il y a de plus beau au monde »

Sam : « C’est pour ca que tu couches avec tous les mecs de la ville ? »

Nick : « Euh je m’ennuie facilement. Ca arrive à tout le monde. Tout ce que je veux c’est tombé amoureux encore et encore »

Sam : « Je vais te dire un truc. J’en ait vu des belles saloperies mais toi t’es qu’un parasite, une sangsue pathétique et insignifiante »

Nick : « Tu vas sans doute changer d’avis dans quelques instants »

Rick attrape la bouche de Sam et l’ouvre. Puis il ouvre la sienne et lui injecte son venin

Il retire les mains de Dean autour de Sam et s’adresse à nouveau à Sam qui se redresse sans rien faire

Rick : « Il me semble que vous avez quelques petites choses à régler tout les deux alors je vais vous laisser en discuter et celui de vous deux qui en survivra, pourra rester avec moi, pour toujours »

Sam se retourne et fait face à Dean

Dean : « Je sais pas quand c’est arrivé. Pendant mon séjour en enfer. A moins que ca se soit passé sous mon nez. Mais le Sam que je connaissais à disparu »

Sam : « Tu crois »

Dean : « Ca n’a rien à voir avec tes pouvoirs ou avec ton sang de démon, ce sont surtout les petits détails, les secrets, les mensonges »

Sam : « Ah oui. De quoi est ce que tu parles »

Dean : « T’es coup de fils à Ruby pour commencer »

Rick observe en silence et va s’asseoir sur une chaise

Sam : « Je dois te demander la permission peut être pour passer un coup de fils ? »

Dean : « C’est ca le problème y’a des tas de choses que tu ne me dit pas. Je veux savoir ce que tu me caches d’autres »

Sam : « C’est pas tes oignons »

Dean : « C’est de ca que je parle. Je croyais pourtant qu’on faisait équipe. J’ai toujours était là pour toi « 

Sam : « bon d’accord tu veux savoir pourquoi je ne t’ai rien dit sur Ruby, ou sur comment on fait pour chasser Lilith ? Parce que tu es trop faible pour t’attaquer à elle. Tu ne fais que m’encombrer. Je suis meilleur chasseur que tu ne l’est et je suis plus intelligent et plus fort que toi. Je peux tuer les démons que tu as trop peur d’approcher »

Dean : « C’est des conneries »

Sam : « T’es beaucoup trop occupé à t’apitoyer sur ton sort, a pleurniché pour les âmes que tu as torturés quand tu étais en enfer. Passe à autre chose tu veux »

Et là Dean jette son couteau sur Sam, qui l’évite. Tout les deux se frappent tour à tour. Sam envoie balader Dean d’un crochet du gauche, à travers un coin de la pièce.

Sam qui s’approche de Dean : « Tu ne m’empêcheras plus de faire ce que je veux c’est terminé »

Il le soulève et le frappe. Dean esquive et le pousse contre le mur pour s’éloigner un peu

Rick en voyant ça se lève et se met derrière Dean

Dean prend son élan et fonce sur Sam. Il le plaque sur la porte en la défonçant. Sam, assommé reste par terre. Dean aperçoit une hache. Il brise la glace et s’en saisit. Il s’approche de Sam

Nick : « Fait-le. Fait le pour moi Dean »

Sam les observe paniqué

Dean : « Dit moi encore comme tu me trouves faible. Que je ne fait que t’encombrer »

Il lève la hache et au moment de l’abaisser, Bobby arrive et la retiens. Il plante Dean, à l’épaule, avec un couteau. Rick voyant ca s’enfuit mais Bobby lui lance le couteau dans le dos

Sam : « Non non »

Rick se retiens devant le miroir, où on peut voir son aspect de sirène et s’écroule mort au sol

Bobby va vérifier qu’il est bien mort et les garçons se remémorent petit à petit ce qui vient de se passer. Ils se fixent pendant quelques minutes

 

QUELQUES PARTS DEHORS VERS L’IMPALA ET LA VOITURE DE BOBBY

Bobby arrive avec trois bouteilles en verre dans la main. Il en tend deux aux boys

Sam : « Merci »

Dean : « J’aurais préféré une bière »

Bobby : « Oui mais vous allez prendre le volant »

Ils les ouvrent tout les trois et en boivent une gorgée

Sam : « Heu Merci Bobby. Si tu n’étais pas arrivé à ce moment là… »

Bobby : « Vous avez fait pareil pour moi plus d’une fois. Vous auriez pu répondre à mes appels. Un seul coup de fils et j’ai tout de suite compris que l’agent Rick MONROE n’étais pas réel. »

Tout le monde y réfléchis pendant quelques minutes

Bobby : « Vous êtes certains que ca va aller ? »

Sam : « Ouais ouais ca va »

Dean : « Aucun souci »

Bobby leur fait un signe : « A plus »

Il repart vers sa voiture mais se retourne

Bobby : « Vous savez les sirènes sont de sacré saletés. Vous vous êtes fait avoir mais vous n’êtes ni les premiers ni les derniers »

Puis il ouvre sa portière, se faufile à l’intérieur et s’en va

Dean : « Tu vas dire en revoir à Cara ? »

Sam : « Non. J’en voit pas l’intérêt »

Dean : « Pourquoi ca ? »

Sam : « Ca sert à rien »

Dean : « Attention tu vas finir par me ressembler »

Sam : « Hum je voulais te dire que je pensais pas tout ce que j’ai pu te dire tout à l’heure. C’est le sortilège de la sirène qui me rendait dingue »

Dean : « Je sais moi aussi »

Sam : « D’accord. Alors tout va bien ? »

Dean : « Ouais impeccable »

Dean fait le tour de l’impala et rentre à l'intérieur.

 

Ecrit par liliju.

 

INT. HOUSE – NIGHT

We see someone hammering two pieces of thick steak with a meat mallet. Camera pans up and we see that it’s a blonde woman, MRS BENSON. She hears a car outside and looks out the window to see a man, MR BENSON, getting out of his car. He comes into the house.

MR BENSON
Hey.

She smiles somewhat nervously and there’s a tense silence between them. He sets his coat down.

MR BENSON
(angry)
What?

MRS BENSON
Ted’s kinda crackin’ the whip, isn’t he?

MR BENSON
(harsh)
Think I like comin’ home late? I’m workin’ my ass off.

MRS BENSON
Ok. Sorry.

She picks up a tray of food and heads to the table. MR BENSON looks apologetic.

MR BENSON
No, I’m sorry. I’m sorry.

He kisses her cheek.

MR BENSON
Long day.

He goes to the fridge as she sets the table.

MRS BENSON
Oh, hey, I ran into Jill Martin today. Gary’s turning forty on Saturday.

MR BENSON
Yeah.

MR BENSON is uninterested; he’s looking for beer.

MRS BENSON
Ah, she invited us to the party.

MR BENSON
What did you tell her?

MRS BENSON
That we’d go.

He slams the fridge shut loudly. MRS BENSON looks up; startled.

MR BENSON
You’re kidding.

MRS BENSON
What? You like Gary.

MR BENSON
Yeah, that doesn’t mean that I wanna waste my Saturday night with him.

MRS BENSON
I thought you’d want to go.

MR BENSON
I don’t believe you.

MRS BENSON
(calm tone; avoiding an argument)
Fine, I’ll call Jill and tell her we can’t make it.

She starts to leave but stops by the doorway to turn on a lamp. She has her back to her husband.

MRS BENSON
What’s with you tonight?

The camera comes up behind her as if approaching her from behind.

MR BENSON
It’s like you wanna fight or something.

MRS BENSON turns and it hit in the face by her husband with the meat mallet. The lamp falls, she looks up at MR BENSON; scared, and he hits her again. We see the silhouette on the wall as he hits her again and she screams. Blood spatters on their happy wedding photo when he hits her again. We see a close up off his eyes; there’s no emotion in them whatsoever.

END TEASER

INT. SAM AND DEAN’S HOTEL ROOM - MORNING

We get a scan shot from the bottom of DEAN’s bed to the top and see that he’s still sleeping.

SAM
(on phone in background)
Yeah.

A truck passes by outside the hotel and honks its horn; the sound wakes DEAN up with a start. He looks over at his brothers’ bed and sees that it’s been slept in but SAM’S not there. Then he see’s SAM in the bathroom on his phone. DEAN watches him intently

SAM
(on phone in background as Dean wakes)
Yeah, no, no, that’s what I’m telling you. No storm. No bad crops. Nothin’. Yeah. Yeah, ok...we’ll keep looking. You keep looking, too, ok? Alright; talk soon.

DEAN lies back on his bed and pretends to be asleep as SAM comes back into the room with his toiletry bag in his hand. He smacks DEAN in the legs with the bag to wake him up.

SAM
Hey! Up and a’tem, kiddo.

DEAN wakes again.

DEAN
You’re up early. What are you doin’?

SAM
I was in the can.

DEAN
(prompting)
Yeah?

SAM
Yeah, want me to draw you a picture?

DEAN
Naw, I’ll pass.

SAM
Found a job. Bedford, Iowa. Guy beat his wife’s brains out with a meat tenderizer.

SAM hands DEAN a newspaper article.

DEAN
Yikes.

SAM
Yeah, get this; third local inside two months to gank his wife for no reason. No priors on any of ‘em; all happily married.

DEAN
(reading paper)
Sounds like Ozzy and Harriet.

SAM
More like The Shining.

DEAN
Alright, then I guess we better have a look.

DEAN tosses the paper aside and we see a close up of the article. The title reads Bedford Woman Bludgeoned To Death and has a photo of MR & MRS BENSON.


INT. PRISON INTERVIEW ROOM - DAY

DEAN and SAM are in their suits interviewing MR BENSON who is in an orange prison jump suit.

MR BENSON
Why does the PD keep sending you guys? I already said I don’t want a lawyer.

DEAN
They’re lining up the firing squad.

MR BENSON
I’m pleading guilty.

DEAN
Alright, look, you don’t want us to represent you; that’s fine. In fact it’s probably a good idea, between you and me.

SAM clears his throat loudly.

DEAN
We just wanna understand what happened. That’s all.

MR BENSON is quiet.

SAM
Mr. Benson?

MR BENSON looks at SAM.

SAM
Please.

MR BENSON
(struggling)
What happened was...I killed my wife...and you wanna know why?

His apparent lack of emotion during the murder is now gone and he seems deeply disturbed at what he’s done.

MR BENSON
Because she made plans without asking me.

SAM
Now; when it happened, how did you feel? Disoriented? Out of control?

DEAN
Like something possessed you to do it?

MR BENSON
I knew exactly what I was doing. I was crystal clear.

DEAN
Then why’d you do it?

MR BENSON
(trying to hold it together)
I don’t know. I loved he-her. We were ha-happy.

SAM looks to DEAN and nods. DEAN opens his briefcase and pulls out a receipt. He slides it over to MR BENSON and points something out at the bottom of the page with the tip of his pen.

DEAN
Nine G’s. That’s a hefty bill.

MR BENSON
Where did you get that?

DEAN
Doesn’t matter; we have it.

MR BENSON looks uncomfortable.

DEAN
See certain charges, ones you don’t want the Mrs to know, the show up under shady names like M&C Entertainment.

MR BENSON
Yeah; I don’t know what you’re talking about.

DEAN
Well, you droppin’ plastic at a nudie bar for instance.

SAM
We just...wanna know the truth, Mr. Benson.

MR BENSON drops his head; looking ashamed.

MR BENSON
Her name was...Jasmine.

SAM
She was a stripper

DEAN smirks.

DEAN
(to SAM)
Dude, her name was Jasmine.

MR BENSON
I didn’t mean for it to happen; I-I don’t like to go strip bars. My buddy was having a bachelor party. And...there she was.

SAM
Jasmine.

MR BENSON
She came right up to me...and I-I...I dunno, she was just...perfect. Everything that I wanted-

DEAN
Well, you pay enough anybody will be anything.

MR BENSON
It wasn’t about the money. It wasn’t even about the sex...it...I dunno...I don’t know what it was. It’s hard to explain.

SAM
And...your wife found out?

MR BENSON
No; she never had a clue.

SAM
Then why’d you kill her?

MR BENSON
For Jasmine. She said we would be together forever. If-if only Ja...Vicky was...

DEAN
Muerte.*

MR BENSON
Afterwards, me and Jasmine were supposed to meet and she never showed...I don’t know where she lives, I don’t know her last name, I don’t even know her real first name. (under his breath) I’m an idiot.

SAM
And you didn’t think to tell this to the cops?

MR BENSON
What for? The stripper didn’t do it; I did it. And I know what I deserve. Judge doesn’t give me the death sentence; I’ll just do it myself.


INT. DOCTOR CARA ROBERTS OFFICE - DAY

Dr. Roberts, a young, brunette, is sitting at her desk looking stressed. She takes a pill from a pill bottle and swallows it down as her office door opens and SAM is standing there watching her.

SAM
Rough night?

CARA
Fun night. Rough morning.

She rubs her temples.

CARA
Can I help you?

SAM comes into her office.

SAM
Ah...yes, um...Special Agent Stiles, FBI.

He takes a badge out of his pocket and flashes it to the doctor.

SAM
You’re Dr. Cara Roberts?

CARA
As far as I know.

SAM
You do some work with the Sheriff’s Department?

CARA
Yeah, when I’m not slogging it through the ER.

SAM looks a bit confused.

CARA
It’s a small town; we multi-task.

SAM
Well, I have some questions about a case, about several cases, actually. You mind if I sit?

CARA indicates for him to sit at the chair in front of her desk. SAM sits.

SAM
Great. Ahh...

SAM looks at a notepad.

SAM
Adam Benson, Jim Wiley and Steve Snider?

CARA
Oh, yeah, the men who killed their wives?

SAM
You handled the work-ups, right?

CARA
(nods)
Ah-hm. Autopsy’s for the wives and tox screen’s for the perps. Two-for-one special.

SAM
You find anything?

CARA
(shakes her head) Not really. I mean, COD in the women was pretty clear. There was nothing unusual in their system.

SAM
What about the husband’s?

CARA smiles apprehensively.

CARA
Can I see your badge again?

Sam retrieves his badge from his pocket and shows it to her. CARA looks at it carefully and then decided that he’s telling the truth.

CARA
There was one thing. Um, an anomaly in the blood work.

CARA spins around in her chair and opens up a filing cabinet.

CARA
And I remember thinking how strange it was that it showed up in all three of the men.

SAM
That what showed up?

CARA pulls out three files and lays them on her desk. She starts to look through them.

CARA
Oxytocin. And there levels were crazy high.

CARA hands SAM the file open at the results of the blood work. SAM takes it.

SAM
Um, oxytocin?

CARA
(nods)
Ah-hm; it’s a hormone that’s produced during childbirth, lactation and sex.

CARA hands SAM the other two folders open to the results and smiles flirtatiously at him.

SAM
Ok...?

CARA
People call it the Love Hormone. Um, you know how it feels when you first fall in love? The whole weak-in-the-knees, tattoo-on-my-chest thing? That’s oxytocin.

SAM smiles.

CARA
Course, it eventually fades and then you’re stuck with every relationship ever. That and the painful regiment of tattoo removal.

The pair continues to smile at each other when DEAN walks in totally interrupting the moment.

DEAN
What’d I miss?

SAM
(to CARA)
Ah, this is my partner, Agent Murdoch.

DEAN
Please, Agent sounds so formal.

He smiles at CARA and offers her his hand.

DEAN
You can call me Dean.

CARA
I’m Dr. Roberts.

Cara quickly shakes his hand then immediately turns back to SAM. DEAN looks sheepish.

CARA
(only to SAM)
So, um, can I help you with anything else?

SAM
Ah...sure; just one more thing.

He hands the files back to CARA as DEAN sits down beside him.

SAM
This chemical, this-

CARA
Oxytocin.

She puts the files back in her cabinet. As she does, DEAN notices a vase of Hyacinth flowers by the window.

SAM
Oxytocin. What would cause those high levels that you found?

CARA
Nothing that I’ve ever seen.

DEAN and SAM exchange a look. DEAN tries smiling at CARA again but she’s still looking only at SAM.

SAM
Ok, that’s it. Thanks, Doc.

CARA smiles at SAM. He smiles nervously back. DEAN watches this exchange then the brothers’ get up and leave the office as CARA goes back to her paperwork. Just about to leave, SAM turns around in the doorway.

SAM
By the way, ah, try a greasy breakfast. Best thing for a hangover.

CARA
(chuckling)
Watch it, buddy, I’m the only MD here.

They grin at each other again and then SAM leaves. CARA watches him go with a smile on her face.


INT. OUTSIDE CARA’S OFFICE - HALLWAY - DAY

DEAN and SAM walk off together and DEAN is annoyed.

DEAN
Dude, you totally C-blocked me.


INT. HOSPITAL ADMITTANCE HALLWAY - DAY

SAM
So, ah, Wiley and Snider fessed up, huh?

DEAN
One emptied his IRA, the other his kid’s college fund. All on the same thing.

SAM
Live nude girls?

DEAN holds open the door for SAM and both walk out the front of the hospital.

DEAN
Club called the Honeywagon.

SAM
These guys have affairs, too? With a stripper also know as Jasmine?

DEAN
Yes and no. This is where it gets interesting. Each guy hooked up with a different chick.

SAM
So, are these girls all connected somehow?

DEAN
Well, they all describe their stripper in the same way, the exact same way: Perfect and everything that they wanted.

SAM
Huh, yeah, least ‘til Dream Barbie convinced them to murder their wives.

DEAN
There’s that.

SAM
Y’know, it’s almost like they were under some kind of love spell.

DEAN
Sure seems that way.

The boys arrive at the Impala

SAM
Which caused them to become totally psychotic.

DEAN
Absolutely.

SAM stops by the passenger’s side door and notices DEAN’s upbeat demeanour.

SAM
You seem pretty cheery.

DEAN
(grinning)
Strippers, Sammy. Strippers. We are on an actual case involving strippers. Finally!


EXT – OUTSIDE HONEYWAGON BAR - NIGHT

A handful of people are milling around the entrance. DEAN strides up still in his suit. He flashes his badge at the Bouncer and is let straight on into the bar.


INT. HONEYWAGON - NIGHT

Some hard rock and roll music with heavy beat is playing as we see a stripper in a silver bikini spinning around a stripper pole. We then see various women in various states of undress dancing on a number of stages. We also can see and hear the drunken men hollering at them as they dance. We then see DEAN talking to a balding man; the OWNER of the bar.

DEAN
I’m looking for three girls. Jasmine, Aurora and Ariel.

DEAN’s attention is diverted as he spots a stripper on all fours in black underwear dancing nearby.

OWNER
You seriously think those names mean anything to me?

DEAN
One’s a redhead, about 5’’9, the other one’s Asian about-

OWNER
Do you have any idea how many girls I deal with? Fake names, fake hair, fake...

The owner gestures to his chest. DEAN rolls his eyes.

DEAN
Well, you gotta have some sorta paper work. Check stubs, some way to keep track of the strippers.

OWNER
Please. Exotic dancers. Independent contractors working for cash.

DEAN rolls his eyes again.

OWNER
I stay out of their hair; they stay out of what little I have left.

DEAN
Three of your customers murdered their wives. And you don’t think that that’s weird?

OWNER
Yeah. I think that’s super-friggin’ weird. But you know what it ain’t? My problem.

The OWNER walks away. DEAN looks pissed but spots SAM across the bar and goes over to him. On the walk over, DEAN watches a dancer who removes her bra. DEAN does a double take, but keeps walking towards SAM.

SAM
Any luck?

DEAN
No, you?

SAM
A little. Ah, I just talked to Bobby. We officially have a theory.

DEAN
What’s that?

SAM
Siren.

DEAN
Like Greek myth Siren? The odyssey?

SAM looks surprised that DEAN knows this kind of information.

DEAN
Hey, I read.

SAM
Yeah, actually, but the Siren’s not actually a myth, it’s more of a beautiful creature’s that prey on men. Entice ‘em with their Siren Song.

DEAN
Lemme guess, Welcome To The Jungle. No, no, Warrant’s Cherry Pie.

SAM
Their song is more of a metaphor. Like their call. Their allure, y’know?

DEAN
So they their thing and the guy’s zombie out.

SAM
Basically, yeah. Siren’s lived on islands, sailors would chase ‘em completely ignoring the rocky shores and dash themselves to pieces.

DEAN
Sounds like Adam and his buddies.

SAM
Yeah. If you’re a Siren in ’09 looking to ruin a bunch of morons where would you set up shop?

We get a few shots of the drunks and buffoons around the stages waving their money at the women and withdrawing even more cash from ATM’s.

DEAN
So whatever floats the guys boat, that’s what they look like?

SAM
Yeah, you see, Siren’s can read minds. They see what you want most and then they can kinda, like, cloak themselves, y’know, like an illusion.

DEAN
So it could all be the same chick? Morphing into different dream girls?

SAM
Yeah. Actually; probably. Siren’s are usually pretty solitary.

DEAN looks irritated.

DEAN
How do we kill it?

SAM
Bobby’s workin’ on it. But even if we figure that out-

DEAN
How the hell are we gonna find her. Could be anybody.

Shot from above as a platinum blonde waitress with a tray of shots struts passed Dean and Sam. We follow her for a few steps then focus on a nerdy looking man, LENNY, sitting at a booth as a stripper with long, dark hair and a tight black dress kneels beside him and grabs at his chin.

LENNY
He-Hey, Belle.

BELLE moves to kiss him but instead stands up and takes his hand. She’s definitely the one in control.

BELLE
Thought you’d never come.


EXT. HONEYWAGON ENTRANCE - NIGHT

BELLE and LENNY exit the bar. There’s no one outside. They walk off down the street together with BELLE constantly touching his face.


INT. LENNY’S HOME - NIGHT

LENNY opens the door to a bedroom and smiles. We hear soft snoring. He shuts the door quietly and goes back to the living room where BELLE is standing.

LENNY
It’s ok, she’s asleep.

BELLE
Lenny, you’re amazing. Taking care of her like this. Most guy’s would’ve put her in a nursing home.

LENNY
It’s no big deal. She’s my mum.

BELLE
Like I said...amazing.

BELLE pulls her hair over one shoulder and unzips her dress. It falls to the floor and she steps out of it so she is just standing there in skimpy black lace underwear.


CUT TO – LATER

LENNY and BELLE are having sex. BELLE is on top and LENNY is really enjoying himself. Camera pans up along the wall, we see a photo of LENNY’s elderly mother next to a Virgin Mary statue, then we see the reflection from the mirror above the bed. We see BELLE’s true form; she’s the Siren. She resembles a grotesque being, she has no hair and her skin is a greyish white. Her nose is slits and her mouth seems to have been sewn shut many years ago. She lowers herself down on top of LENNY and we now see her from a normal view, not the reflection. She’s transformed back into BELLE and kisses LENNY.


CUT TO – POST-SEX

BELLE and LENNY are sleeping together on the couch. BELLE is sleeping against LENNY’s chest and he has a grin on his face.

BELLE
(whispers)
Baby?

The two of them wake up.

BELLE
I love you so much. Will you take care of me and your mum? You’re so sweet. And strong. I just wish you didn’t have to carry it all. I mean, your mum takes up all your time. As long as she’s around, we can’t really be happy.

LENNY
She’s not so bad.

BELLE
I could be with you. Forever.

This is definitely something LENNY is thrilled for her to say. BELLE stares into his eyes.

BELLE
If only you’re mum wasn’t here. Don’t you wanna be with me forever?

LENNY
(almost in a trance)
Yeah. Yeah, you know I do.

BELLE looks towards LENNY’s mother’s room.

BELLE
Then bash your mother’s brains in. Baby, do it for me. Do it, baby.

LENNY
(smiles)
Yeah, ok. If you say so.

LENNY sits up and seems a little disoriented.

BELLE
I love you.

LENNY smiles and gets to his feet. He goes over to the fire place and picks up a poker. In the foreground, we see the poker stand in focus then in the background out of focus, we see LENNY go into his mother’s bedroom. We see BELLE watching him and then hear LENNY start beating his mother. We hear her cries out but they soon diminish as LENNY keeps pummelling her. BELLE smiles; mission accomplished. She gets to her feet, puts her dress back on and leaves the house before LENNY comes out of his mother’s bedroom.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

We see SAM’s Blackberry sitting on an open textbook. We then see DEAN sitting at the table staring at the Blackberry intently. We see a high shot of the room and we know SAM isn’t nearby. DEAN continues staring at the Blackberry and then eventually picks it up. He goes into the call history and we see a list of calls, most are from Bobby and Dean but there is one that doesn’t have a name, just a number. DEAN hits call and holds the phone to his ear.

RUBY
(over phone)
Hey, Sam.

DEAN looks shocked.

RUBY
Sam? You there?

DEAN hangs up. He sets the Blackberry down and doesn’t know what to do. The door to the motel opens and SAM walks in still in his suit.

SAM
Lenny Bristol was definitely another Siren vic.

DEAN
Got in to see him?

SAM
Yeh, said he brought a stripper home named Belle, couple of hours later he offed his mother. Belle, of course, when MIA.

DEAN
Wait, he killed his mum?

SAM
(shrugs)
Woman he was closet to.

The Blackberry starts ringing. DEAN picks it up.

DEAN
Yeah, you, ah, forgot your cell phone.

DEAN gets up as SAM comes over to him and tosses the phone over. SAM sits down and answers.

SAM
(into phone)
Hey Bobby.

BOBBY
Sam, you find her yet?

SAM
Ah, no. And it doesn’t seem that she’s slowin’ down any. What about you? Got anything?


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

We get a close up shot of textbooks lying open on Bobby’s desk. We see him sitting surrounded by piles of books.

BOBBY
Er, some lore from a dusty Greek poem. Shockingly it’s a little vague.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

SAM
Hold on a sec, I’m gonna put you on speaker.

He puts BOBBY on speakerphone and sets the Blackberry down on the table so DEAN can hear too.


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

BOBBY
It says you need a bronze dagger covered in the blood of a sailor under the spell of the song.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

DEAN
What the hell does that mean?

BOBBY
(over speakerphone)
You got me.


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

BOBBY
We’re dealing with three thousand years of the telephone game here.

We see on the wall behind BOBBY are a number of different phones that have different things written on them like Police and Health Department.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

SAM
Best guess?

BOBBY
(over speakerphone)
Well, the Siren’s spell ain’t got nothin’ to do with any song.


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

BOBBY
It’s most likely some kinda toxin or venom.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

BOBBY
(over speakerphone)
Something she gets in the vic’s blood.

SAM
That makes them go all Manchurian Candidate. ** Ah, what do you think, she infects the men during sex?

BOBBY
(over speakerphone)
Maybe.

DEAN
Supernatural STD.

BOBBY
(over speakerphone)
Well, however it happens,


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

BOBBY
Once it’s done, the Siren’s gotta watch her back. She gets a dose of her own medicine-


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

SAM
It kills her.


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

BOBBY
Like a snake gettin’ iced by its own venom.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

DEAN
So we just gotta find a way to juice one of the OJ’s in jail?

BOBBY
(over speakerphone)
It’s not that easy.


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

BOBBY
None of those guys are under the spell anymore.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - DAY

BOBBY
(over speakerphone)
I haven’t got any clue where you’re gonna get the blood you need.

SAM
I think I might have an idea.

BOBBY
(over speakerphone)
Be careful.


INT. BOBBY’S PLACE - DAY

BOBBY
These things are tricky bitches. Wrap ya up in knots before you know what hit ya.


INT. COUNTY MEDICAL CENTRE RECEPTION - DAY

DEAN and SAM walk into the reception area.

SAM
Dr. Roberts.

We see Dr. CARA ROBERTS standing nearby the admissions desk as the brother’s join her.

CARA
Agents Stiles. Can’t stay away, huh?

DEAN rolls his eyes as SAM grins. DEAN gives him a look; making him get back to the point.

SAM
Actually, we’re here on business about the blood samples. The ones with the high, ah...y’know, oxytocin?

DEAN
You still have them?

CARA looks away from SAM and nods at DEAN.

DEAN
Good, we need them.

CARA
What for?

MAN
‘Scuse me, Dr. Roberts?

CARA turns and another MAN in a suit is standing behind her.

CARA
Yeah?

DEAN
‘Scuse me, ah, we’re a little busy here buddy.

DEAN and SAM show him their badges.

MAN
Yeah, so am I, pal.

The MAN pulls out his own FBI badge. DEAN looks gobsmacked. SAM remains calm.

SAM
(to CARA)
Doc, can you give us a sec, please?

CARA
(suspicious)
Sure.

She steps away.

SAM
Thanks.

DEAN and SAM start in on the MAN.

DEAN
What’s your name?

MAN
Nick Monroe, what’s yours?

SAM
I’m Special Agent Sam Stiles, this is my partner Dean Murdoch.

SAM flashes his badge.

SAM
What office you from?

MONROE
Ah, Omaha. Violent Crimes Unit, my AC sent me down here to see about the murders.

SAM
Hm.

MONROE
You?

DEAN
D.C. Our Assistant Director assigned us.

MONROE
(sceptical)
Which AD?

SAM
Mike Kaiser.

MONROE
(still sceptical)
What are your badge numbers?

DEAN
You’re kidding, right?

MONROE
I’m just following protocol.

SAM
Look, man, whatever, just call our AD and, ah, he’ll sort things out, huh?

SAM takes a business card from his pocket and hands it to MONROE. MONROE takes it and moves away from DEAN and SAM to make the call. MONROE dials the number.

MALE VOICE ON PHONE
Bureau.

MONROE
Ah, yeah, Assistant Director Kaiser, please.

MALE VOICE ON PHONE
Well, that would be me. What can I do for you?

MONROE
Yes, sir, ah, hello. It’s Agent Nick Monroe, I’m calling about, ah, two of your men. Stiles and Murdoch.

MONROE looks over to DEAN and SAM who are trying to be nonchalant while they wait.

MONROE
Ah, it seems that they’ve been put on my case...by mistake.


INT. BOBBY’S PLACE - KITCHEN - DAY

It’s revealed that the MALE VOICE ON PHONE is actually BOBBY who is cooking sausages in his kitchen whilst wearing a grubby Kiss The Cook apron.

BOBBY
You questionin’ my authority?

MONROE
(on phone)
No, no, no, sir, I’m not questioning your-

BOBBY
Well, you coulda fooled me. Last time I checked, son, D.C. has jurisdiction. Or am I wrong?

MONROE
(on phone)
Ah, no sir.

BOBBY
Well, good. Well, the next time you wanna waste my time with stupid questions, don’t.

BOBBY hangs up the phone back on the wall with all the other phones. We see the one he just put down was labelled FBI. The others are labelled Fed. Marshall, COC, Police and Health Department. Obviously used for when the boys need to confirm their alias’.

BOBBY
(mutters to himself)
Those idgits.


INT. COUNTY MEDICAL CENTRE RECEPTION - DAY

MONROE hangs up his cell and goes back over to SAM and DEAN.

MONROE
I’m sorry, guys.

SAM and DEAN act like it’s no big deal.

DEAN
Just don’t let it happen again.

MONROE
So, where are you at with this?

DEAN
Where are you at with this?

MONROE
Well, I was just about to run the, ah, perps blood work.

SAM
Ah, already checked, it’s a dead end.

MONROE
Oh yeah?

SAM
Yeah.

MONROE
But get this, I feel like I’ve found something that, ah, connects all the murderers.

SAM
Really?

MONROE
They were all banging strippers...from the same club.

SAM and DEAN act like this is brand new information.

DEAN
You don’t say.

MONROE
What do you say, ah, we go down there and check it out?

DEAN
Well, here’s the thing, Nick, see we’re kinda lone wolves here-

SAM
You know what, that sounds like an excellent idea. Just-Just give me a sec with my partner and we’ll ah...one sec. Come here.

SAM pulls DEAN aside.

SAM
Dude, you gotta stay with him.

DEAN
What?

SAM
Keep him outta the way.

DEAN
Why me?

SAM
Cos I gotta get the blood samples.

DEAN
What the hell am I s’posed to do with him?

SAM
Just take him to the strip club. Keep an eye out for the Siren. Come on, Dean, just...just focus on the naked girls, you’ll forget he’s even there.

DEAN
I’m not doing this for you; I’m doing it for the girls.


EXT. COUNTY MEDICAL CENTRE - DAY

DEAN and MONROE approach the Impala.

DEAN
We’re takin’ my ride and no complainin’ about the tunes.

MONROE
No way...you drive an Impala?

DEAN
Yeah.

MONROE
(clearly impressed)
This is a ’67 right? It’s a 327 4-barrel.

DEAN
Yeah, actually.

MONROE
It’s a thing of beauty.

DEAN
(proud)
Thanks.

MONROE
How the hell did you talk the Bureau into letting you drive your own wheels?


INT. COUNTY MEDICAL CENTRE CARA’S OFFICE - DAY

CARA is sorting through files for something for SAM

CARA
You want this blood because...?

SAM
Ah; we’d like to run some tests.

CARA seems offended that he thinks there might be something she’s missed.

CARA
Y’know, I’ve run every test there is. It’s, um, my job. Notice the lab coat.

SAM
We know a specialist who’d like to try out a theory.

CARA
If you say so.

She takes a file and goes over to a small refrigerator where the blood samples are kept. She removes one of the trays and notices some are missing.

CARA
What the hell?

SAM
What?

CARA
The blood’s gone.


INT. HONEYWAGON - NIGHT

More heavy beat rock music is playing and we get a scan shot of the bar seeing girls in different slutty costumes dancing. A particular stripper dressed as a maid takes off her skirt and the men applaud. Shot to DEAN and MONROE doing shots at a table nearby.

DEAN
Nobody’s Fault But Mine?

MONROE
Oh, oh, oh! Zeppelin recorded it in ’75...it was the cover of a Blind Willie Johnson tune.

DEAN
Nice!

MONROE
You Shook Me?

DEAN
(too easy)
Oh; ’69, debut album written by Willie Dixon.

MONROE
(nods)
And...?

DEAN
And what?

MONROE
Written by Willie Dixon and JB Lenoir.

DEAN
(laughing)
Dude! Dude! Y’know for a Fed you’re not a total dick.

MONROE
Aren’t we both Feds?

DEAN
Yeah; I know, I just...y’know, not a lotta Feds as cool as us, huh?

MONROE seems to believe this and the two watch the strippers.

MONROE
So what the hell with this case, man, how does a girl talk four different John’s into murder.

DEAN spots a woman whispering in a man’s ear across the bar. She catches eyes with DEAN. Something about her makes DEAN keep watching; she has a suspicious look about her.

DEAN
It’s a crazy world.

MONROE
Yes. Hey, can I level with you?

DEAN
Mm.

MONROE
I found something kinda weird.

DEAN
Well, you’ve brought your weird to the right spot. Lay it on me.

MONROE
I went to the crime scene this morning. Saw ‘em baggin’ this up.

MONROE takes a plastic evidence bag out of his pocket and hands it over to DEAN. Inside is a small Hyacinth flower.

MONROE
So I went back, ah, through all the files. It turns out a flower just like that was found at every crime scene.

DEAN
Like it was left on purpose?

MONROE
I mean, y’know, sometimes a serial killer’ll leave an object behind like a calling card but with this case? To tell you the truth, I got no idea what’s going on.

DEAN looks intently at the flower and remembers the flowers from DR. CARA’S office earlier.

DEAN
I think I might. I’ve seen a flower like this before.


INT. COUNTY MEDICAL CENTRE CARA’S OFFICE - NIGHT

We see the Hyacinth flowers by CARA’s window and a scan shot reveals SAM and CARA are watching security tapes. CARA is sitting in a chair and SAM is standing behind her. We see one of CARA’s colleagues is leaving for the night so we now it’s pretty late.

CARA
We’ve watched ‘em twice, whoever took the blood...

SAM
Must have tampered with the tapes. *deep sigh* Who has access to your office?

CARA
Everybody. I don’t lock it.

SAM
You what?

CARA
I’ve never had this problem before. What is so important about the blood anyway?

SAM
I think someone drugged the men and made ‘em commit murder.

CARA
What? What kind of drug?

SAM
Ah...I’m not sure yet.

CARA
I dunno. I mean, I interviewed those guys and they had their reasons.

SAM
Yeah, but they all loved their victims.

CARA
I’m sure they did.

She looks up at SAM and smiles at his unconvinced face. She kneels up on her chair so she’s closer to him.

CARA
Come on, haven’t you ever been in a relationship where you really love somebody and still kinda wanted to bash their head in?

SAM
(chuckles)
Sounds like you’re speaking from experience.

CARA
Yeah...

CARA gets up off her chair and goes over to one of the cupboards against the wall.

SAM
Look, I’m sorry. I don’t mean to pry.

CARA
It’s ok.

We see CARA has removed a bottle of whiskey and two glasses from her cupboard. She sets them on her desk.

CARA
I was the one who brought it up.

CARA unscrews the bottle and pours SAM a drink.

SAM
(looking at the drink)
Really?

CARA smiles and nods. She holds up the full glass to SAM.

CARA
It’s medicine. *serious voice* I’m a doctor.

SAM smiles and takes the drink from her. He then moves around the desk so he’s standing next to her. CARA pours herself a drink.

CARA
His name was Carl. We were married.

CARA and SAM clink their glasses together.

SAM
So what happened?

CARA
Life happened. I dunno, I mean, I loved him. I...still do, I guess, but, um...I dunno. It’s just like one day I looked up and I was living with a stranger and...*laughs nervously* You know what I mean, right?

SAM
I guess. Or...I dunno, maybe.

There is a silence between them as they both sip from their glasses.

CARA
People change. God, I know I did. But it’s nothing to feel guilty about. It happens.

SAM
So you two split up?

CARA
Yeah, I s’pose that’s a word for it.

CARA pours herself another drink. SAM’s phone rings. He checks the caller ID.

CARA
You need to get that?

They share a look.

SAM
No; not right now.

He sets his phone down.

CARA
Whatever.

She smiles and pours more whiskey into his glass.

CARA
We’ve all got our own sad stories so....screw it.

SAM laughs.

CARA
Have fun, no regrets and live life like there’s no tomorrow.

They clink glasses again and both drink. CARA sets her drink down then leans in to whisper in SAM’s ear.

CARA
For instance, I have been thinking about you all night. Well...parts of you.

SAM
Just parts.

CARA
Ah-hm.

CARA moves so she is just millimetres from his face.

CARA
Like your lips. They’re very distracting. It’s a problem.

CARA removes Sam’s tie.

CARA
And I can’t stop thinking about kissing them.

SAM
Is that so?

CARA nods.

CARA
So...what the hell, huh?

They kiss. Then they each take off each other’s shirts. SAM lifts CARA up and holds her back against the wall. They continue kissing and giggling as they keep removing clothes. We see they’re are right beside the vase of Hyacinths.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - HALLWAY - NIGHT

SAM is walking down the hallway towards his motel room. He unlocks the door and sees the lights are off. He flicks them on and sees DEAN isn’t inside. He takes out his cell phone and calls DEAN.


INT. THE IMPALA - NIGHT

DEAN is driving along alone in the rain with his phone to his ear.

DEAN
(into phone)
Sam! Where the hell have you been?!

SAM
(through phone)
With Cara.

DEAN
Oh, it’s Cara now. And you’re not picking up your phone!

SAM
We were trying to find the blood samples. Someone stole ‘em.

DEAN
Yeah; I’ll bet.

SAM
What is that supposed to mean?

DEAN
Nick found flower petals at the crime scene. Hyacinths.

SAM
So?

DEAN
Hyacinths? Mediterranean? From the-From the island where the whole freakin Siren myth started in the first place?

SAM
Ok...?

DEAN
Sam, Cara had Hyacinth flowers.

SAM
(chuckles)
You think Cara’s the Siren?

DEAN
Well, I did a little checkin’ up on her. She’s only been in town for two months.

SAM
Yeah, and?

DEAN
And she has an ex-husband. A dead ex-husband, Carl Roberts. Dropped like a stone. No warning. Supposedly a heart attack.

SAM
Well, maybe it was a heart attack.

There’s a silence between them.

DEAN
You’re kidding me.

SAM
Look; I just don’t think it’s her.

DEAN
And what makes you so sure?

SAM
I dunno; a hunch.

DEAN
A hunch? I’m giving you cold hard facts here and you’re giving me a hunch?

There’s another silence.

DEAN
Did you sleep with her?

SAM hesitates.

SAM
No.

DEAN
Holy crap you did. Middle of Basic Instinct and you bang Sharon Stone? Sam, you could be under her spell right now.

SAM
Dude; I’m not under her spell.

DEAN
Unbelievable, man, I just don’t get it.

SAM
What?

DEAN
Nothing.

SAM
No, say it.

DEAN
It’s just; first it’s Madison and then Ruby and now Cara. It’s like, what is with you and banging monsters?

SAM
Look, Dean, I’m telling you it’s not Cara. I feel fine.

DEAN
I’ll bet you do.

SAM
You don’t trust me.

DEAN
No! Because this could be the Siren talking.

SAM
Look, just tell me where you are. I’ll come meet you and we’ll figure things out.

DEAN
No.

SAM
You serious?

DEAN
I wish I weren’t. I gotta handle this, Sam. By myself.

DEAN hangs up.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - NIGHT

SAM hangs up his phone and then chucks it across the room in anger. He leans against the desk and looks into the mirror; staring into his own eyes.


INT. THE IMPALA - NIGHT

DEAN
(into phone)
Sam’s in trouble, Bobby. I think the Siren’s worked her mojo on him. Gimme a call as soon as you get this.

DEAN hangs up his phone and then dials another number.


INT. MONROE’S CAR - NIGHT

AGENT MONROE’S phone rings and he answers.

MONROE
Hey, man, what’s up?


INT. THE IMPALA - NIGHT

DEAN
I need your help.


INT. MONROE’S CAR - NIGHT

MONROE
Ah, sure. With what?


INT. THE IMPALA - NIGHT

DEAN
Canvassing. We gotta find somebody.


EXT. LANG’S COCKTAIL LOUNGE - NIGHT

It’s a relatively quiet night at the pub. There are some cars parked out the front and a couple walk towards the bar holding hands. Camera pans to MONROE waiting alone in his car on the other side of the road. He hears a car door open and turns around. We see CARA exiting a taxi and heading into the bar. DEAN suddenly appears and climbs into MONROE’S car.

MONROE
She went in just a second ago.

DEAN
Nice work.

MONROE
Should we follow her in?

DEAN
No, no, no. I don’t wanna tip her off. I’m just waiting to see who she comes out with.

MONROE
So you think, what? She’s druggin’ these guys?

DEAN
Pretty much.

MONROE
Ah-huh.

DEAN
I know how it sounds.

MONROE
You sure about that? Cos it sounds like crazy on toast. All these different strippers, they’re magically the same girl but then they’re not strippers at all, it’s Dr. Quinn.

DEAN
It’s kinda hard to explain. But I have my reasons and they’re good ones so you’re just gonna have to trust me on ‘em.

MONROE
Yeah, ok. I guess.

They share a look.

DEAN
Thank you. That’s actually nice to hear.

DEAN takes a swig out of his flask then offers it to MONROE. He chuckles but then takes a swig. He hands it back to DEAN who takes yet another drink.

MONROE
So let’s say she is druggin’ her vics. How’s she pullin’ that off?

DEAN
She could be injecting ‘em. Y’know, or passing the toxin through, ah, physical contact.

MONROE
Or it could be...her saliva.

DEAN considers this but then looks down at his flash. Something clicks in his mind.

MONROE
You really should’ve wiped the lip of that thing before you drank from it, Dean.

DEAN gets it now; MONROE is the Siren.

MONROE
I should be your little brother.

DEAN looks over at him slowly.

MONROE
Sam...you can’t trust him. Not like you can trust me.

MONROE looks at his reflection in the rear-view mirror. It’s that same, horrid, greyish white, bald head and dead, purplish eyes staring back at him.

MONROE
In fact, I really feel like you should get him out of the way...so we can be brothers. Forever.

DEAN looks over at him with glazed eyes; he’s under MONROE’S spell now.

DEAN
(vacant)
Yeah. Yeah, you’re right.


INT. SAM AND DEAN’S MOTEL ROOM - NIGHT

From the inside of the room, we see the door being opened. SAM comes in and spots MONROE sitting on one of the beds looking smug.

SAM
Nick. What are you doing here?

DEAN suddenly comes up behind SAM and grabs him by the back of the neck holding a dagger to his throat.

SAM
Dean?

MONROE gets up off the bed. SAM gets what’s going on.

SAM
(to MONROE)
I gotta tell ya; you’re one butt ugly stripper.

MONROE
Oh, maybe.

MONROE pulls out a Hyacinth flower.

MONROE
But I got exactly what I wanted; I got Dean.

SAM
Dean, come on, man, this isn’t you. You can fight this. Let me go.

MONROE
(to DEAN)
Why don’t you cut him, just a little, on his neck right there?

DEAN presses the dagger slightly into SAM’s neck, cutting him just a little.

MONROE
(to SAM)
Dean’s all mine.

SAM
You poisoned him.

MONROE
No; I gave him what he needed. And it wasn’t some bitch in a G-string. It was you. A little brother that looked up to him. That he could trust. And now he loves me.

DEAN cuts SAM again and he howls in pain.

MONROE
He’d do anything for me. And I gotta tell you, Sam, that kind of devotion, watching someone kill for you...is the best feeling in the world.

SAM
Is that why you’re sluttin’ all over town?

MONROE
Ah...I get bored. Like we all do. And I wanna fall in love again. And again. And again.

SAM
Tell you what, I have fought some nasty sons of bitches but you are one needy, pathetic loser.

MONROE
You won’t feel that way in a minute.

MONROE grabs Sam’s mouth and holds it open. He opens up his own mouth and hisses almost like a snake. We can see his throat also resembles a snake and he squirts venom from his tongue onto SAM’s mouth. SAM tries spitting it out but it’s too late. MONROE pulls DEAN’s hands off SAM as SAM calms down and looks at MONROE almost adoringly. MONROE steps back and gestures for SAM to follow.

MONROE
So I know you two have a lot you wanna get off your chests. So why don’t you discuss it and whoever survives can be with me...forever.

DEAN has a blank look on his face as SAM turns around to face him, blood still oozing from the cuts on his neck.

DEAN
Well, I dunno when it happened. Maybe when I was in Hell. Maybe when I was starin’ right at you. But the Sam I knew; he’s gone.

SAM
That so.

DEAN
And it’s not the demon blood or the psychic crap...it’s the little stuff. The lies. The secrets.

SAM
Oh yeah, what secrets?

DEAN
Your phone calls to Ruby, for one. We see MONROE watching on looking pleased.

SAM
So I need your say-so to make a phone call?

DEAN
That’s the point. You’re hiding things from me. What else aren’t you telling me?

SAM smirks.

SAM
None of your business.

DEAN shakes his head.

DEAN
(through gritted teeth)
See what I mean? We used to be in this together. We used to have each other’s backs!

SAM
Ok, fine, you wanna know why I didn’t tell you about Ruby? And how we’re hunting down Lilith? Because you’re too weak to go after her, Dean. You’re holding me back. I’m a better hunter than you are. Stronger, smarter; I can take out demons you’re too scared to go near.

DEAN
That’s crap.

SAM
You’re too busy sitting around feeling sorry for yourself, whining about all the souls you tortured in Hell, boo-hoo.

DEAN winces and tosses the dagger at SAM. SAM ducks but DEAN is already running for him. SAM’s ready and punches DEAN in the jaw. DEAN hits back with the same attack. He gets another one in before SAM sinks a big left hook into DEAN’s head. Then a right hook. He goes in again with the left but DEAN blocks it and twists his left arm back before socking him with his right fist twice. SAM punches DEAN in the cut with his right arm which releases his left from DEAN’s grasp. SAM then punches him twice in the face with each fist before landing a huge uppercut under DEAN’s jaw that knocks him back off his feet and onto the ground by the door.

SAM
You’re not standin’ in my way, anymore!

SAM grabs DEAN by the collar and lifts him up against the wall, pinning him before punching him again in the face. DEAN manages to get his hands on SAM’s shoulders and spin him off him. DEAN takes a few steps back and the two have a stand-off. MONROE gets to his feet. DEAN runs at SAM and tackles him through the door of the motel so they fall out into the hall. SAM is the most injured by this attack and can’t seem to get up. DEAN gets to his feet and spots an Emergency Use Only fire axe on the wall. He glares down at his brother before smashing the glass with his elbow and removing the axe. SAM is still trying to get to his feet but he can’t seem to.

MONROE
(to DEAN)
Do it. Do it for me, Dean.

MONROE and DEAN look down at the ailing SAM.

DEAN
Tell me again how weak I am, Sam. How I hold you back!

DEAN rears the axe back over his shoulder. SAM covers his face bracing for the impact. All of a sudden someone grabs the axe handle from behind DEAN’s back, preventing the attack. DEAN turns and we see BOBBY ready with a bloodied knife. He stabs the knife into DEAN’s shoulder. MONROE watches on; obviously not expecting this. DEAN drops to his knees. MONROE starts to run away. BOBBY’s onto him.

SAM
No, no!

BOBBY tosses the knife at MONROE’s back and nails him. MONROE stumbles into the wall and holds himself up facing a mirror. In the reflection we see the bald, greyish-white demon head. MONROE falls in a heap; dead. BOBBY approaches him. We see MONROE’s dead body on the floor with blood dripping out of his mouth. SAM is now leaning against the wall, looking shocked. The spell has obviously worn off now and both DEAN and SAM look bewildered and what they have just done to each other.


EXT. BRIDGE - DAY

The boys and BOBBY are on their way out of town but have stopped by the river next to the bridge to have a chat. We see BOBBY exit his car and take two bottles over to SAM and DEAN who are both leaning against the Impala. BOBBY hands the bottles to each of them.

SAM
Thanks.

DEAN
Soda?

BOBBY
You boys are drivin’, ain’t ya?

They all open their drinks and take a sip.

SAM
Thanks, Bobby. Y’know, if you hadn’t shown up when you did...

BOBBY
You’ve done the same for me, more than once. Course, you coulda picked up a phone. Only took one call to figure out that Agent Nick Monroe wasn’t real.

The boys look a little sheepish. BOBBY watches them intently for a moment

BOBBY
You boys gonna be ok?

SAM
(quickly)
Yeah, fine.

DEAN
(just as quickly)
Yeah, good.

BOBBY tips his head at them and heads off.

BOBBY
See ya.

Before he gets to his car, BOBBY stops and turns back around to the boys.

BOBBY
Y’know those Sirens are nasty things. They’d have got to you...that’s not reason to feel bad.

With that, Bobby climbs into his car and drives off leaving the brothers alone.

DEAN
You gonna say goodbye to Cara?

SAM
Nah. Not interested.

DEAN
Really? Why not?

SAM
What’s the point?

DEAN
Well, look at you. Love ‘em and leave ‘em.

SAM
Dean, look, you know I didn’t mean the things I said back there, right? That it was just the Sirens spell talking?

DEAN
Of course, me too.

SAM
Ok. So...so we’re good?

DEAN
Yeah, we’re good.

From the tension in the conversation; it’s apparent that they are not good. DEAN walks away from SAM and heads around to the driver’s side. He and SAM climb into the Impala without a word.

 

Ecrit par Luinel.

Kikavu ?

Au total, 118 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Fleurdelun 
14.06.2018 vers 08h

CassieAuro 
28.05.2018 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

On recrute et on recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute ! | Plus d'infos

Activité récente

Le Roadhouse 28
Aujourd'hui à 11:39

Petit jeu (suite)
Hier à 13:45

Staff
05.01.2019

S01E03 L'esprit du lac
Aujourd'hui à 10:28

Partie Episodes
Aujourd'hui à 09:46

S14E06 Optimism
Aujourd'hui à 09:45

S14E09 The Spear
Aujourd'hui à 09:43

S14E07 Unhuman Nature
Aujourd'hui à 09:40

Mag Anglophone
Aujourd'hui à 08:49

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.10 : Nihilism (inédit)
Vendredi 18 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.04 : Mint Condition (inédit)
Jeudi 1 novembre à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Crowley et Rowena version Noël sortent grands gagnants de la dernière photo du mois. Encore...

Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
L'épisode 14.10 "Nihilism" ainsi que l'épisode 14.11 "Damaged Goods" à retrouver dans le guide des...

Bon anniversaire Genevieve Padalecki

Bon anniversaire Genevieve Padalecki
Elle fête ses 38 ans. Bon anniversaire à elle.  ...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

quimper, Hier à 01:13

Le quartier Engrenages vous propose de découvrir son calendrier de janvier et de participer à sa PDM.

quimper, Hier à 01:18

Vous pouvez aussi prendre connaissance de la date de diffusion de la saison 7 et commenter l'annonce de la saison 8.

quimper, Hier à 01:20

Et commenter l'annonce de la saison 8. Avec tous les mots c'est mieux !!! [

serieserie, Hier à 14:32

Supergirl vous attend pour fêter ces deux ans d'ouverture! Si vous savez cliquer, c'est pour vous!

Sas1608, Aujourd'hui à 10:01

Plusieurs nouvelles informations concernant la saison 15 de Grey's Anatomy à lire sur le quartier !!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site