VOTE | 646 fans

#606 : Veritas

 

Réalisé par :  Rod Hardy
Ecrit par : Eric Charmelo, Nicole Snyder et David Reed


LA VERITE BLESSE - Sam et Dean enquêtent sur une vague de suicides et découvrent que les victimes ont appris une lourde vérité qui les a rendu fous. Ils découvrent que quelqu'un invoque la déesse de la vérité, Veritas, forceant les gens à être cruellement honnêtes contre leur gré et Dean est la prochaine victime. Dean est ainsi forcé de révéler à Sam ses véritables sentiments quant à son retour de l'Enfer.

 

>>Photos promo<<

Popularité


3.6 - 5 votes

Titre VO
You Can't Handle The Truth

Titre VF
Veritas

Première diffusion
29.10.2010

Première diffusion en France
11.02.2012

Vidéos

Promo #1

Promo #1

  

Promo #2

Promo #2

  

Sneak Peek #1

Sneak Peek #1

  

Promo #3

Promo #3

  

Sneak Peek #2

Sneak Peek #2

  

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Jane une jeune serveuse est au travail et à la télé il y’a les infos. Elle explique à sa sœur Olivia qu‘elle aimerait la vérité au sujet de son nouveau petit ami. En raccrochant, elle se rend compte que tout le monde lui dit ce qu’il pense tout bas. La jeune femme est toute retournée et prend le revolver cachée dans la caisse. Elle sort et appelle sa sœur pour qu’elle vienne la chercher. Mais sa sœur lui dit des choses affreuses. A bout de nerfs, Jane se tire une balle dans la tête.

SUPERNATURAL

Dean est au téléphone avec Bobby et lui explique ce qu’il a vu lorsqu’il s’est fait transformé en vampire. Il est persuadé qu’il ne s’agit plus de Sammy. Bobby lui demande si il a demandé l’avis de Cas, mais Dean lui explique qu’il n’a eu aucune nouvelle de l’ange. Bobby tente de le calmer et lui demande d’avoir plus de faits avant de se prononcer sur Sam. Dean lui explique qu’il n’a même pas envie de se retrouver dans la même pièce que lui.

Il raccroche et son frère arrive. Sam lui explique que 4 suicides se sont produits en moins de deux semaines. Dean trouve ce phénomène étrange, et les deux frères décident d’aller enquêter.

Ils vont à la rencontre de la sœur de Jane, Olivia explique qu’elle tentait du mieux qu’elle pouvait de rassurer sa sœur. Mais Sam comprend qu’elle ment. La sœur de Jane avoue alors que malgré elle, elle lui a dit des choses horribles.

En sortant de la maison, Dean et Sam n’ont rien trouvés de suspect à l’intérieur. Mais quelque chose d’étrange se cache la dessous.

Chez le dentiste, il y’a les infos, un homme se fait soigné, et c’est un ami du dentiste. Il lui demande d’être honnête pour la douleur. Mais ensuite l’homme finit par lui avouer qu’il a couché avec sa toute jeune fille. En colère le dentiste finit par tuer son ami avec sa fraiseuse.

Au motel, Dean rappel de nouveau Bobby. Il n’y a pas grand-chose de nouveau, mais il explique à Dean que peut être Sam n’est que Sam. Dean a du mal à le croire, et lui explique qu’il laisse un jour à Bobby avant de prendre les devants. Dean tente d’appelé Lisa, mais finalement raccroche. Sam arrive alors, et lui explique qu’il y’a du nouveau dans l’affaire avec un dentiste. Dean qui refuse de partir avec lui, explique à son frère d’aller sans lui interroger les témoins et qu’il reste pour faire des recherches. Sam accepte et s’en va, laissant un Dean bouleversé.

Sam interroge l’assistante du dentiste. Il appel son frère et lui explique qu’après avoir tué son ami, le dentiste s’est pendu. Et vu les révélations que venait de lui faire son ami, il était tout à fait légitime qu’il l’est tué. Sam va se rendre à la morgue. Et demande à Dean de se rendre chez le dentiste.

Dean se rend donc sur place, et découvre une adresse d’un magasin vendant des cors, et il se souvient que Jane avait la même. Il se rend donc dans le magasin et interroge le gérant sur les deux personnes. Lorsqu’il s’apprête à partir, le gérant lui demande si ils sont toujours à ma recherche du cor qu’on lui a volé il y’a de cela deux semaine, car elle est vieille de plus de millier d’années et elle est d’une valeur inestimable, c’est une pièce de musée.

Au motel, Dean noie sa rancœur dans du whisky, il fait des recherches, et découvre que la cor est peut être une arme du paradis. Il tente de nouveau de contacter Cas, ce dernier se manifeste. Dean est en colère, il n’est pas là quand il a besoin de lui au sujet de Sam, mais se pointe lorsqu’il s’agit d’une cor. Cas lui explique qu’il ne sait rien de plus au sujet de son frère. Dean ne comprend plus Castiel, lui qui semblait avoir fait de gros efforts humainement, semble aujourd’hui beaucoup trop distant. Cas lui explique qu’il est en guerre et qu’il a du faire des choix regrettables. Il explique également à Dean, que Sam ne peut pas être Lucifer, car ce dernier est toujours dans sa cage. Dean lui parle de la cor, et Cas disparait. Il réapparait quelques secondes plus tard, et lui dit que ce n’est pas leur cor. Cas explique à Dean, que même si il ne sait rien à propos de Sam, il veut l’aider à découvrir la vérité. Dean se retourne pour le remercier, mais l’ange a déjà disparu.

Sam est à la morgue, et découvre que tout les corps ont disparu hormis le dernier, celui du dentiste. Il recherche donc, et découvre qu’un corps a disparu une semaine avant tout les suicides. Dean qui est dans un bar où les infos sont à la télévision, reçoit un appel de Sam, qui lui explique la situation, il lui demande de le retrouver à l’adresse de cette première victime. Dean demande un autre verre à la serveuse, elle lui l’offre et lui demande si elle peut l’aider. Dean lui avoue qu’il souhaite uniquement la vérité. La serveuse lui fait alors de terribles révélations sur sa vie privée. Dean comprend qu’il est ensorcelé, car en voulant sortir du bar, une cliente lui demande de regarder sa poitrine qu’elle vient juste de se faire faire. Il ne peut s’empêcher de jeter un coup d’œil et de lui sourire, pour le plus grand plaisir de la cliente.

En sortant il appel Bobby pour voir si sa fonctionne au téléphone. Et Bobby lui fait des révélations que Dean n’attendait pas, en effet Bobby avoue être grand fan de Tori Spelling, et qu’il aime les pédicures. Dean se s’attendait pas à autant, et Bobby lui avoue qu’il est son préféré, bien que Sam soit meilleur chasseur en ce moment. Il se demande pourquoi il lui dit tout ça, Dean lui avoue pour le sort. Il raccroche vite car Bobby s’apprêtait a lui révélé des choses sur sa toute première petite amie. Dans la voiture Dean tente de joindre mais en vain Sam au téléphone.

Sam de son coté se renseigne auprès de la colocataire de la première victime. Il apprend qu’elle était obsédée par la vérité, car elle soupçonnait son petit ami de la trompé, qu’elle avait pas mal de soucis à son école, et que son chat avait disparu. Sam demande donc à fouillé sa chambre. Il découvre un boite, contenant des choses pour un appel à un sortilège, ainsi que le crane du chat disparu.

Il se rend donc à l’adresse que son frère lui a donné, mais reçoit un appel de Lisa. Cette dernière est en colère, et lui dit tout ce qu’elle a sur le cœur. Lisa avoue à Dean que Sam et lui ont d’une relation assez malsaine et complètement dingue, et que depuis son retour, leur histoire est voué à l’échec. Pour elle Dean ne sera jamais heureux tant que Sam sera là, et l’alcool ne l’aidera pas à s’en sortir. Dean tente de lui expliquer que Lisa et Ben sont important pour lui, mais elle ne le laisse pas continuer sa phrase et lui avoue qu’ils ne peuvent plus le suivre et raccroche, laissant un Dean bouleversé.

En arrivant sur place, Dean tombe sur Sam, et lui demande de lui dire la vérité à propos du vampire. Sam lui répond qu’il s’en veut beaucoup et qu’il n’a rien pu faire car il était figé. Dean accepte la réponse de son frère et semble soulagé. Mais Sam se retourne et on comprend qu’il était en train de lui mentir, sans que son frère ne s’en rende compte.

Au motel, Sam explique que ce que contenait la boite était effectivement un appel à une invocation, et que la première victime a donc fait appel à Veritas, la déesse de la vérité. Cette dernière leur offre la vérité jusqu’à ce ces victimes se tuent, et cela est pour elle des offrandes. Son point faible est les chiens, et elle a besoin d’être adulée. En y réfléchissant, Dean comprend que Veritas ne peut être que Ashley Frank la présentatrice des infos.

Ils se rendent sur place, et vole le pc de Ashley sur laquelle cette dernière à laissée des enregistrements de ces émissions. Au motel, les frères passent la nuit à épluchés son disc dur, et lors d’un enregistrement en extérieur prêt d’un chien, Sam et Dean découvrent qu’il s’agit bien d’elle. Ils décident donc de retournés au studio, et suivent la jeune femme, lorsque celle-ci rentre chez elle.

Sam a apporté du sang de chien mort pour tué la déesse, les deux frères rentrent à l’intérieur. Ils découvrent la cachette, et tout les corps qui avaient disparus de la morgue. Mais Veritas arrive et assomme les Winchester. Dean et Sam se retrouvent attacher, et découvrent que la déesse se nourrit de la langue de ces victimes.

La déesse demande à Dean ce qu’il pense de son frère en ce moment, Dean avoue que la situation va mieux, car bien avant de savoir la vérité, il pensait retrouvé un monstre et avait juste envie de le tuer. Il avoue également qu’il a bien compris qu’il n’est pas fait pour avoir une vie normal, il n’est pas un père, il est un tueur. Et ce n’est pas prêt de changer.

Veritas demande ensuite la vérité à Sam qui entre temps essaye de couper la corde à l’aide de son couteau. Sam explique que la sécurité de son frère est tout ce qui lui importe. Mais Veritas n’est pas dupe, elle sait qu’il est en train de mentir. Elle pense que Sam n’est même pas humain. Mais ce dernier ce détache et l’attaque jetant au passage son couteau en direction de Dean.

Dean réussit à se dégager et tue Veritas, Sam se relève mais Dean le menace avec son couteau, il veut savoir la vérité et où est son frère. Sam le supplie de le croire, il avoue avoir laissé le vampire l’attaquer pour trouver leur nid et lui avoir menti, mais c’est bien lui. Il sait que quelque chose cloche au fond de lui, et il a besoin d’aide, car il ne ressent plus rien, même pas la peur. Mais Sam ne s’est jamais senti aussi bon chasseurs qu’en ce moment même. Dean semble accepter ces explications et pose son couteau. Mais Dean frappe soudain Sam, et s’acharne sur lui, évacuant ainsi toute sa colère sur son petit frère. Sam est sonné et ne bronche pas, il finit par la violence des coup de points de Dean, par s’évanouir ...

 

Ecrit par Bibou.

Veritas

Calumet City, Illinois

 

(Dans un restaurant, Jane, une employée est au téléphone et marche.)

 

Jane_ Pourtant il m’a dit qu’il m’appellerait. Je comprends pas j’attends toujours son coup de fil. Enfin bon, ça avait l’air de coller entre nous, je croyais qu’on allait passer un bon moment. Je devrais peut-être prendre mon courage à deux mains et l’appeler tu crois pas? Je lui passe un petit coup de fil ou pas, qu’est-ce que tu en penses? (Tombe sur un manager) Attends une minute, reste en ligne. (Se tourne) Je veux savoir la vérité, c’est tout. (Le manager se racle la gorge) Je dois te laisser Olivia je te rappelle.

 

***

 

(Dans les cuisines du restaurant, le cuisinier fait passer une assiette à Jane)

 

Cuisinier_ J’ai pitié de toi.

 

Jane_ Pardon ?

 

Cuisiner_ Tu es triste et pathétique et j’ai pitié de toi. C’est uniquement pour ça que je te préviens. Ne goûte surtout pas à la soupe aux palourdes. Je l’ai assaisonné à ma façon, si tu vois ce que je veux dire. (Jane est choquée, prend l’assiette et sort de la cuisine, et tombe sur le manager.)

 

Patron_ Au fait Jane, la nouvelle serveuse Misty, elle est mieux foutue que toi.

 

Jane_ Je vous demande pardon ?

 

Patron_ Sur une échelle de 1 à 10, c’est un 8 et toi un 3. (Jane, vexée s’en va)

 

***

 

(Jane emmène l’assiette à la table d’une vieille femme.)

 

Jane, Employé 1, Petite fille et Vieille femme

 

Jane_ Vous désirez autre chose Madame ? 

 

Vielle femme_ Oh non merci. J’ai renversé un SDF avec ma voiture un jour, et je n’ai même pas eu le réflexe de m’arrêter. Je ne sais pas s’il était encore en vie. (Jane se retourne sans comprendre.)

 

Petite fille_ Je déteste ma maman, je voudrais la brûler dans son sommeil.

 

Employé 1_ Je sais pas pourquoi, mais à chaque fois que je te vois, tu me donnes envie de vomir. Tu me fous les jetons.

 

***

 

[Jane ouvre un tiroir et prend un révolver.]

 

***

 

(Jane téléphone à sa sœur en marchant.)

 

Jane_ Olivia, tu peux venir me prendre ?

 

Olivia_ Qu’est-ce qui y’a ? Ça n’a pas l’air d’aller.

 

Jane_ (commençant à pleurer) Je sais pas, je crois que je vais devenir folle. Je sens que je vais péter les plombs.

 

Olivia_ C’est normal vu que tu es complètement cinglée. T’es bonne à enfermer. Chaque fois que le téléphone sonne ça me retourne l’estomac. (Jane sort son révolver de sa tenue de travail.) Je sais que je vais encore avoir droit à une de tes crises. T’es un vrai boulet… (Jane met le révolver sous son menton.) Pourquoi tu te tires pas une balle dans la tête qu’on est la paix. (Elle se tue.)

 

***SUPERNATURAL***



(Dans un parc, Dean téléphone à Bobby.)

 

Dean_ Je sais ce que j’ai vu Bobby.

 

Bobby_ (descendant les escaliers de chez lui) Tu lui a fait passer des tests avec le sel, l’argent, la totale quoi ?

 

Dean_ Il m’a quasiment lié aux mains de ce Vampire, je sais pas qui il est mais c’est pas mon frère.

 

Sam_ On n’a jamais eu affaire à cette créature si c’est pas Sam.

 

Dean_ Alors c’est Lucifer en personne.

 

Bobby_ Tu as appelé Castiel ?

 

Dean_ Évidemment que je l’ai appelé et il répond pas et on s’en tape. Je peux plus attendre.

 

Bobby_ Ouais, je sais. Tu es sur les nerfs. Y’a de quoi. Mais reste professionnel.

 

Dean_ Professionnel ? (petit rire) Il m’a regardé me transformer.

 

Bobby_ Attends, t’es sûr et certain de ce que tu as vu ?

 

Dean_ Tu te fous de moi, je sais ce que j’ai vu.

 

Bobby_ Tu crois le savoir. (S’assoit) N’empêche que c’est pas une preuve suffisante. Là il s’agit …

 

Dean_ Il s’agit de se remuer les fesses pour intervenir. Y’a pas que cette histoire de Vampire, il est plus le même depuis qu’il est revenu.

 

Bobby_ Très bien, je suis avec toi.

 

Dean_ Tu en es sûr ?

 

Bobby_ Oui, je vais faire des recherches et toi pour l’instant évite de lui tirer une balle dans la caboche. Surveille le de près. On doit s’appuyer sur des faits parce que si c’est pas Sam, on ne sait parce que c’est. Et si on veut le neutraliser on doit découvrir comment faire.

 

Dean_ Je monterais pas dans la même bagnole et je bosserais pas sur une affaire avec lui.

 

Bobby_ Monte dans la voiture avec lui parce que c’est lui ton affaire. (Il raccroche. Sam arrive avec leur repas.)

 

Dean_ Ah, ça y est ? J’ai appelé Lisa, je lui ai laissé un message.

 

Sam_ Elle t’a toujours pas rappelé ?

 

Dean_ Heu non. Ça craint.

 

Sam_ Ouais. Ça va ?

 

Dean_ Ouais, je vais très bien et toi ?

 

Sam_ Moi, ouais. Tiens regarde ça, on est peut-être sur une piste. Quatre suicides sans motif apparent en espace de deux semaines. T’en dis quoi ?

 

Dean_ Le devoir nous appelle.

 

Sam_ Ça roule. (Ils s’en vont)

 

***

 

(Habillé en inspecteur du FBI, les Winchester sont chez Olivia, la sœur de Jane.)

 

Olivia_ (prend une photo) Je comprends pas. (S’approchant de Sam) Pourquoi et-ce que le FBI enquête sur un suicide ?

 

Sam_ (pendant que Dean inspecte les lieux) Disons que, la nouvelle administration est plus compréhensive.

 

Olivia_ (s’assoit) J’ai déjà tout dit a la police. C’était une très mauvaise journée pour Jane. Alors je, j’ai fait tout ce qu’une grande sœur pouvait faire. (Elle passe sa main dans ses cheveux. Dean arrive) Oui, j’ai essayé de lui remonter le moral. Je lui ai dit de s’accrocher.

 

Sam_ Vous savez ce qu’on appelle un tell  ?

 

Olivia_ Je vous demande pardon ?

 

Sam_ Ça vient du poker. Ça veut dire qu’on bluff. Vous vous êtes trahi en faisant ce truc avec vos cheveux.

 

Olivia_ Mais qu’est-ce que vous insinuez ?

 

Sam_ Que vous mentez. (Dean regarde Sam)

 

Olivia_ Quoi ?

 

Sam_ Dites nous ce que vous avez fait à votre petite sœur. (Olivia se tourne vers Dean, qui la regarde. Dean regarde ensuite Sam, celui-ci regarde à son tour Dean)

 

Olivia_ (commençant à pleurer) Vous avez raison, c’est vrai j’ai menti. (Dean n’en revient pas) Je voulais lui dire je t’aime, je serais toujours là pour toi, tout ce que j’ai pu lui dire c’était « tu n’es qu’un fardeau, tu devrais en finir une bonne fois pour toute ». Qui dit ce genre de chose ? J’arrivais plus à m’arrêter c’était plus fort que moi.

 

***

 

(Habillé en inspecteur du FBI, les Winchester sortent de chez Olivia. Marchant.)

 

Sam_ T’as trouvé quelque chose dans la maison ?

 

Dean_ Ni sort, ni soufre, ni onde électromagnétique et toi ?

 

Sam_ Rien, hormis un tuba et un numéro de crochet magazine. A ton avis, elle avait déjà des tendances suicidaires.

 

Dean_ Ouais, et les paroles de sa sœur l’ont poussée à bout alors elle est passée à l’acte. Ce qu’on doit découvrir c’est pourquoi sa sœur lui a balancé autant de vacherie.

 

Sam_ Là est la question. (Ils montent dans l’Impala, Dean est perplexe)

 

***

 

(Paul un dentiste, s’apprête à soigner la dent d’un ami;)

 

Paul_ (à son assistante) Merci, vous pouvez me chercher des compresses s’il vous plait ?

 

Patient_ Tu aurais dû me prescrire un bon calmement pour m’assommer.

 

Paul_ T’en fait pas c’est rien. (Mettant du produit dans une seringue) Tu verras ça ne fait pas mal.

 

Patient_ Je vais être franc avec toi Paul. J’ai aucune envie d’être ici.

 

Paul_ Oui, comme la plupart de mes patients. Ça je peux très bien le comprendre. Ouvre la bouche. (Il lui fait l’injection) Faut aller dîner un soir Donna et toi, ça fait un bail. Voila le pire est passer. (Prend la fraise.)

 

Patient_ Si tu veux tout savoir Donna ne m’attire plus de tout, elle est trop vieille.

 

Paul_ Qu’est-ce que tu racontes elle est très bien pour son âge.

 

Patient_ Quand je vois sa peau tout flasque ça me dégoûte. J’ai des besoins à assouvir.

 

Paul_ (mettant des lunettes) Je vois.

 

Patient_ Tu te rappelles de la fois où je suis pas venu faire du camping parce que j’étais malade ? Ben je t’ai menti, j’avais peur de me retrouver avec Melissa.

 

Paul_ Melissa ? Ma fille ?

 

Patient_ Mais ensuite, elle est venue dormir chez nous à la soirée pyjama de Jill. Ça avait l’air presque trop facile.

 

Paul_ Qu’est-ce que tu veux dire ?

 

Patient_ C’est pas tellement parce que je pouvais pas me contrôler. Je savais que je risquais rien. Effectivement je me suis jamais fais attraper … (Paul attrape la patient par le cou et lui enfonce la fraise dans la bouche. L’assistante entre et crie en voyant la scène)

 

***Écran Noir***

 

(Dean est debout au téléphone avec Bobby.)

 

Dean_ Alors, t’as trouvé quelque chose ?

 

Bobby_ J’ai passé la nuit à chercher, rien ne correspond.

 

Dean_ On est bien avancé.

 

Bobby_ (s’asseyant) A part ça, tu as autre chose a dire ?

 

Dean_ J’ai les poils qui se hérissent quand je me retrouve dans la même pièce, faut que tu continues à chercher.

 

Bobby_ J’y travaille déjà.

 

Dean_ Je sais pas combien de temps je vais pouvoir tenir, il faut que tu trouves qui il est et vite.

 

Bobby_ Je ferais au mieux mais Dean, on doit aussi envisager le pire.

 

Dean_ (assis) Que Satan est mon copilote je suis au courant.

 

Bobby_ Non je parlais pas de ça, ça c’est l’hypothèse numéro 2.

 

Dean_ Je t’écoute.

 

Bobby_ Il s’agit peut-être vraiment de Sam.

 

Dean_ Je te laisse.

 

Bobby_ Attends !

 

Dean_ Tu as 24 heures pas plus et ensuite je me charge de son cas. (Il raccroche et boit. Il cherche le numéro de Lisa et l’appelle. Il raccroche avant même d’avoir une réponse. Sam entre habillé en inspecteur.)

 

Sam_ Y’en a eu un autre.

 

Dean_ Ah oui, qui ça ?

 

Sam_ Un dentiste. Il a plongé sa fraise dans la bouche de quelqu’un.

 

Dean_ Tu veux dire qu’il l’a tué avec sa fraise de dentiste ?

 

Sam_ Je te parie qu’il est mêlé à notre affaire.

 

Dean_ Tu crois ?

 

Sam_ Ouais, allons lui parler.

 

Dean_ D’accord, heu, vas y je te rejoins j’ai deux ou trois petites recherches à faire.

 

Sam_ T’es sûr ?

 

Dean_ Il faut bien qu’on découvre à qui on a à faire.

 

Sam_ C’est vrai. Ouais, bonne idée. (Il s’en va. Dean soupire.)

 

**

 

(Habillé en inspecteur du FBI, Sam est avec l’assistante du dentiste.)

 

Sam_ Et encore merci. (Il s’en va et prend son téléphone. Dean est sur l’ordinateur et fait des recherches, son portable sonne, il décroche.)

 

Dean_ Des nouvelles de Marathon Man ?

 

Sam_ Pas tout à fait. Il s’est pendu avant que je parvienne jusqu’à lui.

 

Dean_ Dommage.

 

Sam_ Il était pas étranger à l’affaire, son assistante m’a rencardé.

 

Dean_ Ah ouais ?

 

Sam_ Ouais, disons que vu ce que son patient a osé lui avouer, je l’aurais buté moi aussi.

 

Dean_ Donc l’arracheur de dent et la roulette russe étaient comme possédés ou plutôt ensorcelés, un peu comme si des gens étaient obligés de leur vomir la vérité.

 

Sam_ Si on te dit des horreurs jusqu’à te flinguer le moral, c’est que t’es ensorcelé. Rends moi un petit service, je vais voir le corps à la morgue, tu veux bien aller au cabinet du dentiste pendant ce temps ?

 

Dean_ Ouais pas de problème. (Raccroche)

 

***

 

(Dean entre dans le cabinet du dentiste. Il voit la scène du crime, et entre ensuite dans le bureau du dentiste. Sur le bureau, il trouve une facture et la prend.)

 

Dean_ « Chez Harry, la maison du camp de chasse. »

 

***

 

(Dean montre deux photos à un vieil homme.)

 

Harry_ J’ai appris pour Jane et le Dr Conley, c’est affreux. Mais pourquoi venir me voir ? (Rend les photos à Dean.)

 

Dean_ Vous êtes le seul élément qu’ils avaient en commun. Ils vous ont dit quelque chose avant qu’ils…

 

Harry_ Non désolé ils n’ont rien dit de spécial.

 

Dean_ Je demandais au cas où. (Repartant) Merci.

 

Harry_ Attendez puisque vous êtes là, ça en est où pour mon cor ?

 

Dean_ Votre quoi ?

 

Harry_ Le cor qui a été volé.

 

Dean_ Ah celui là. On poursuit notre enquête.

 

Harry_ J’espère bien. Il est inestimable.

 

Dean_ Rappelez moi pourquoi déjà ?

 

Harry_ C’est une pièce de musée. (Montrant une photo du cor dans un livre) Et d’après les estimations, ce cor doit avoir un millier d’années.

 

Dean_ D’où est-ce qu’il provient ?

 

Harry_ Personne ne le sait.

 

Dean_ Quand est-ce qu’on vous l’a volé ?

 

Harry_ Ça remonte à … à deux semaines environ. C’était le jour de la mort de Jane pendant que j’y repense.

 

***

 

(Dean est au motel, assis sur son lit, il fait des recherches sur l’ordinateur.)

 

Dean_ « Le cor de vérité de Gabriel. » (Prend un verre et boit) Castiel allez quoi, répond. Les anges ont peut-être perdu dans la nature une de leurs armes, et ça c’est plutôt ton rayon. (Se lève) Tu m’entends Cas ? (Dean se tourne et voit Castiel au fond de la pièce.)

 

Castiel_ Salut Dean.

 

Dean_ Non mais tu te fous de moi ? J’ai pas arrêté de tirer la sonnette d’alarme pour Sam et toi tu rappliques pour un cor ?

 

Castiel_ Tu as requis ma présence alors je suis venu.

 

Dean_ Ça fait des jours que je te demande de venir espèce d’enfoiré.

 

Castiel_ Si je ne me suis pas manifesté avant, c’est parce que je n’ai rien trouvé à propos de Sam.

 

Dean_ C’est la merde parce qu’il y a de forte chance que ce soit un cadeau empoisonné de Lucifer.

 

Castiel_ (prenant une bouteille de whisky) Non, c’est pas Lucifer.

 

Dean_ Qu’est-ce qui te permet de dire ça ?

 

Castiel_ (sert de l’alcool dans le verre de Dean) Si Lucifer s’était échappé de sa cage, on l’aurait senti.

 

Dean_ Alors dis moi ce qui arrive à Sam.

 

Castiel_ Ça j’en sais rien, je ne saurais pas le dire.

 

Dean_ Et toi qu’est-ce qui t’es arrivé Cas ? T’étais humain avant, du moins t’agissais comme un humain.

 

Castiel_ Nous sommes en guerre. (Se tourne) Et a cause de cette Guerre, on m’oblige à faire toute sorte de chose déplorable.

 

Dean_ Gabriel possédait un cor de vérité ou c’était une légende ?

 

Castiel_ (se retournant vers Dean) Tu l’as vu ?

 

Dean_ On croit qu’il est ici. Une force anormale oblige les gens à… (Castiel a disparu) merci Dean. Mais je t’en prie. (Dean se retourne et voit Castiel.)

 

Castiel_ Ce n’est pas le cor de vérité.

 

Dean_ De quoi tu parles, tu es parti deux secondes. T’as cherché où ?

 

Castiel_ A peu près partout.

 

Dean_ Si tu le dis. En tout cas je suis content de te revoir. (Tourne le dos à Castiel.)

 

Castiel_ Dean ?

 

Dean_ Quoi ?

 

Castiel_ A propos de ton frère, je ne sais pas ce qui ne vas pas chez lui mais je vais t’apporter mon aide. Je vais me renseigner de mon coté. (Dean se tourne vers Castiel, celui-ci n’est plus là)

 

Dean_ Ouais, merci. (boit)

 

***

 

(A la morgue, le médecin légiste tire le corps du dentiste.)

 

Sam_ Très bien J’aimerais voir tous les gens qui se sont donné la mort cette semaine. Pas seulement le Dr Rictus. (regarde le médecin) Ça pose un problème ?

 

Médecin Légiste_ Ben c’est que, ils sont plus là.

 

Sam_ Ils ont été transférés ?

 

Médecin Légiste_ Non pas tout a fait.

 

Sam_ Soit vous me dites ce que vous savez tout de suite, soit je vais dire deux mots à votre supérieur.

 

Médecin Légiste_ Ils ne sont plus là.

 

Sam_ Vous voulez dire, qu’ils se sont … envolés ?

 

Médecin Légiste_ (acquiesce) Ouais.

 

***

 

(Dean est dans un bar, assis au comptoir et boit.)

 

Serveuse_ Je vous en sert un autre ?

 

Dean_ Non merci, je travaille. (Son téléphone sonne, il décroche) Quoi de neuf ?

 

Sam_ Tous les corps se sont volatilisés.

 

Dean_ Comment ça volatilisé ?

 

Sam_ C’est-ce qu’a dit le légiste. (Entre dans un immeuble) Mais j’ai une piste. Un des cadavres qu’il manquait a disparu une semaine avant les autres.

 

Dean_ Un suicide ?

 

Sam_ Apparemment un accident de voiture. Mais j’en doute fort.

 

Dean_ Donc ça fait d’elle le patient 0 c’est ça ?

 

Sam_ J’ai une hypothèse, c’est peut-être elle qui a déclenché cette malédiction. Elle habitait à l’angle de Burnham et de la 159ème.

 

Dean_ J’arrive dans 10 minutes. (Raccroche. A la serveuse) Je vais reprendre un verre.

 

Serveuse_ Je croyais que vous travailliez.

 

Dean_ Justement c’est pour me motiver.

 

Serveuse_ Ça va ?

 

Dean_ Non pas vraiment.

 

Serveuse_ (sert un verre à Dean) Je vous l’offre. Vous désirez autre chose ?

 

Dean_ Je voudrais juste qu’on me dise la vérité c’est tout. Mais je me contenterais d’un verre.

 

Serveuse_ Parfois je me dis que si j’arrive pas à tomber enceinte c’est à cause de mes problèmes de couple. (Ne comprenant pas) Pourquoi j’ai dit ça ? J’aurais pas du sniffer de la colle toute la sainte journée. (Ne comprenant pas) Pourquoi j’ai dit ça ?

 

Dean_ J’ai ma petite idée là-dessus.

 

*** Écran noir ***

 

(Dans le bar)

 

Dean_ Il faut que j’y aille. Merci. (Se lève et passe devant une femme.)

 

Femme 1_ (à Dean) Je m’assoie de façon à ce que vous matiez mes seins. Je les ai fait refaire. J’ai besoin de beaucoup d’attention.

 

Dean_ Merci de votre franchise. (S’en va. Il fait marche arrière, la femme rit et Dean lui mate les seins. Il s’en va)

 

***

 

(Dean sort du bar et téléphone à Bobby.)

 

Dean_ Salut, tu aurais pas quelque chose à me dire ?

 

Bobby_ (prenant un verre de lait) Heu, pas vraiment. Désolé de te décevoir.

 

Dean_ (marchant) Non ça fait rien, je testais une théorie.

 

Bobby_ Eh ben j’ai le nez plongé dans mes bouquins et je bois un bon petit verre de lait en regardant Tori et Dean à la télévision.

 

Dean_ Quoi ? Attends tu regardes Dean et qui ?

 

Bobby_ Tori Spelling, je suis son plus grand fan. Cette fille a un talent fou.

 

Dean_ Donc ça marche même au téléphone.

 

Bobby_ Tu veux que je te dise, je me fais faire une pédicure de temps en temps, (enlevant ses chaussures) j’ai une petite vietnamienne.

 

Dean_ Ça va, je veux pas le savoir.

 

Bobby_ Cette fille, elle s’appelle Nhung Phuong. Ça veut dire le phœnix de velours. C’est quelque chose, elle est petite mais elle a une sacré poigne, elle commence par mes orteils et j’ai l’impression que je vais …

 

Dean_ (dégoûté) Ow, ow, arrête. C’est bon du calme je suis traumatisé à vie maintenant merci.

 

Bobby_ Je l’avais jamais dit à personne. D’ailleurs pourquoi je t’ai dit ça ? C’est parce que c’est toi mon préféré. Même si Sam est meilleur chasseur que toi, du moins ces derniers temps. Attends, pourquoi je te raconte des trucs pareils, mais qu’est-ce qui m’arrive ?

 

Dean_ Parce qu’on m’a jeté un sort.

 

Bobby_ Un sort ?

 

Dean_ Ouais.

 

Bobby_ Va falloir que tu m’expliques. Comment ça se fait que tu te salisses les mains à chaque fois que tu dois faire le ménage autour de toi ?

 

Dean_ Heu, mais en fait c’est la meilleure chose qui me soit arrivé depuis longtemps.

 

Bobby_ Qu’est-ce que tu racontes ? Dean, attends une minute, je veux savoir ce que tu es en train de mijoter.

 

Dean_ Je te laisse.

 

Bobby_ D’accord. Mais est-ce que tu savais que ma première petite amie était …

 

Dean_ Non, non. (Raccroche. Il monte dans l’Impala et réfléchit. Il appelle Sam et tombe sur son répondeur.)

 

Sam_ C’est Sam, laissez moi un message.

 

Dean_ (laisse un message) Sam, c’est moi. Je suis dans ma bagnole mais si tu as ce message avant que j’arrive rappelle moi j’ai deux, trois questions à te poser.

 

***

 

(Habillé en inspecteur du FBI. Il est chez une proche de la première victime.)

 

Femme_ Pourquoi vous ouvrez une enquête alors qu’il s’agissait d’un accident de voiture ?

 

Sam_ Ce n’était pas un accident. (Rend une photo à une femme) Corey a mis fin à ses jours.

 

Femme_ A vrai dire, je m’en doutai. (Pleure) Désolé de pleurer comme ça, c’est parce que …

 

Sam_ (Donnant un mouchoir) Est-ce que vous avez une idée de ce qui l’a poussé à mettre fin à ses jours ?

 

Femme_ Eh bien, elle venait de passer des moments très difficile c’était pas la joie. Elle a eu des soucis à la fac, elle venait de perdre Mitaine son chat, il s’est sauvé un beau jour. Mais le pire dans tout ça, c’était son petit copain. Elle était sure qu’il couchait avec une autre fille. Mais il était très doué pour dissimuler ses frasques. Ce qui a fait qu’elle est devenue, complètement obsédée par …

 

Sam_ Sa quête de vérité.

 

Femme_ Ouais.

 

Sam_ Je peux voir sa chambre ?

 

***

 

(Dean ;se gare devant l’appartement où se trouve Sam. Son téléphone sonne. Il répond et sort de la voiture)

 

Dean_ Allo ?

 

Lisa_ (dans sa chambre) Salut. J’ai vu que tu avais appelé.

 

Dean_ (faisant le tour de sa voiture) C’était la folie ces derniers temps.

 

Lisa_ Ben ne veut pas en parler.

 

Dean_ Lisa je suis désolé mais j’ai une explication, c’est juste que … le moment est mal choisi pour en parler, on peut en discuter plus tard ?

 

Lisa_ Non, on va en parler maintenant, tu as poussé mon fils Dean.

 

Dean_ (s’appuie contre l’Impala) C’est pas ce que tu crois.

 

Lisa_ C’est quoi alors ?

 

Dean_ C’est trop dur à expliquer.

 

Lisa_ Tu veux savoir la vérité ?

 

Dean_ Pas vraiment non.

 

Lisa_ (s’assoit sur son lit) Ce que je crois c’est que tu as tellement enfoui de chose en toi, tu les as enterré si profondément, que tu as perdu le sens de la réalité. Tu crois que tu peux vivre de cette façon sans devenir fou ? Qu’est-ce que tu crois, que tu peux descendre une bouteille de vin tous les soirs et que ça va passer ?

 

Dean_ Tu savais à quoi t’attendre avec moi.

 

Lisa_ C’est vrai, mais je ne m’attendais pas à ce que Sam revienne. Et je suis contente qu’il aille bien, sincèrement, mais à la minute où il a passé cette porte, j’ai su que c’était fini. Vous deux vous avez la relation la plus malsaine, la plus fusionnelle, le plus tordue que j’ai jamais vu. Et temps qu’il fera partie de ta vie, tu ne seras jamais heureux. (Se lève) Désolé, c’était brutal. Je ne voulais pas dire ça comme ça.

 

Dean_ C’est pas ta faute.

 

Lisa_ Je ne veux pas que tu t’éloignes de Sam, je suis moi-même proche de ma sœur. Mais si elle se faisait tuer, je ne la ramènerais pas parmi les vivants.

 

Dean_ Écoute, Lisa, je vais être honnête. C’est vrai Sam et moi, on a des problèmes c’est évident. Mais Ben et toi …

 

Lisa_ Ne mêle pas mon fils à ça s’il te plait. Je suis désolée. (Raccroche)

 

***

 

(Sam est dans la chambre Corey. Il fouille sa commode, son placard et jette un œil sous le lit. Il trouve une boite, la prend, l’ouvre et trouve un crâne de chat.)

 

Sam_ Ce pauvre mitaine…

 

***

 

(Dean rejoint Sam. Sam tient la boîte qu’il a trouvée sous le lit.)

 

Dean_ Hey

 

Sam_ Salut, tu en as mis du temps, j’ai une piste.

 

Dean_ Ça peut attendre, il faut qu’on parle.

 

Sam_ Ouais, je t’écoute. (Descendant les escaliers avec Dean.)

 

Dean_ Je voudrais te poser quelques questions. Je veux que tu me dises la vérité.

 

Sam_ D’accord, tu as toute mon attention, de quoi tu veux qu’on parle ? (Se retournant vers Dean) Ow, ow, ow attends, tu es en train de me dire que tu es …

 

Dean_ Je veux que tu me dises la vérité. Et tu sais quoi, je l’obtiendrais. Comme je te l’ai dit j’ai des questions à te poser. Quand ce Vampire s’en ai pris à moi, pourquoi tu n’es pas intervenu ?

 

Sam_ (petit silence) Je voulais. Mais … j’étais pétrifié.

 

Dean_ Pétrifié ? Depuis que tu es revenu t’es un vrai Terminator.

 

Sam_ Ça devait être le choc. (soupire) Le temps que je réagisse… je m’en veux terriblement. Crois moi. Dean, tu crois vraiment que je te raconterais des histoires ? Tu crois vraiment que j’aurais laissé faire une chose pareille de mon plein grès ? Tu es mon frère comment je … comment j’aurais pu te faire ça ?

 

Dean_ Ok. Je te crois. Désolé. Je, j’ai cru voir quelque chose mais… je devais délirer. C’était une sale journée pour moi. (Passe sa main sur son front)

 

Sam_ Ça va, c’est du passé. Je suis là pour toi, t’entends ? Je l’ai toujours été.

 

Dean_ Merci Sammy. (Sam s’en va)

 

***Écran noir***

 

(Au motel, Sam fait des recherches sur l’ordinateur.)

 

Dean_ C’était le crâne de son propre chat ? (S’assoit près de Sam)

 

Sam_ Ouais, cette fille était obsédée.

 

Dean_ Ça tournait pas rond chez elle ouais.

 

Sam_ (reprend le crâne des mains de Dean) Donc elle a utilisé le crâne d’un chat, des graines de cannabis et des lacets du Diable. En les mélangeant on obtient un puissant charme d’invocation.

 

Dean_ Un démon ?

 

Sam_ Un Dieu. (Tournant l’ordinateur vers Dean) Corey voulait désespérément savoir la vérité sur les escapades de son copain alors elle a mené son enquête, seulement ça n’a rien donné, alors elle a cherché de l’aide ailleurs.

 

Dean_ Et elle a ouvert la boîte de Pandore.

 

Sam_ En quelque sorte, et maintenant, tous les habitants de cette ville qui réclament tout haut la vérité invoquent la déesse Véritas et elle se contente pas de la leur donner, elle la leur balance jusqu’à ce qu’ils en aient assez de la vie et là elle obtient satisfaction.

 

Dean_ Je vois, d’où les corps disparus de la morgue. On se croirait dans ce vieux film, Soleil vert.

 

Sam_ Les Dieux doivent se nourrir. Ça veut dire qu’il faut qu’on la débusque où tu seras au menu.

 

Dean_ Quels éléments on a à part la folle avec son chat ?

 

Sam_ Ben son talon d’Achille ce sont les chiens.

 

Dean_ Je m’en serais douté.

 

Sam_ C’était le genre de Déesse qui aimait prendre les choses en main déjà à l’époque. Elle descendait de la montagne pour prêcher la vérité, elle voulait plus que des offrandes elle voulait être aimée.

 

D_ Et attirer l’attention ?

 

Sam_ Ouais, on peut le dire comme ça.

 

D_ A ton avis au 21ème siècle, quel est le meilleur moyen pour prêcher la vérité aux gens ?

 

***

 

(Dans la nuit, les Winchester marchent. Sam tient une tour d’ordinateur.)

 

Sam_ Tu crois que cette Déesse est une pro des médias ? Comme Diane Sawyer ?

 

Dean_ Ouais, ça se pourrait. (Sam dépose la tour dans le coffre de l’Impala et les Winchester grimpent dans la voiture.)

 

***

 

(Au motel, les Winchester sont assis sur un lit et regardent les rushs du journal télévisé. Le lendemain, Sam est toujours devant l’ordinateur alors que Dean déjeune mi-allongé sur son lit.)

 

Dean_ Elle me fout la trique, rien qu’avec ses cheveux. On trouvera peut-être rien là dedans.

 

Sam_ Peut-être. (Il avance la vidéo)

 

***

 

(Plus tard, Sam est toujours devant l’ordinateur et Dean mange assis à table. Sam remarque quelque chose dans la vidéo.)

 

Sam_ Attends voir, et regarde ça. (Dean se lève et rejoint Sam.)

 

Dean_ Tu peux faire un zoom ? (Sam zoom sur les yeux de la reporter.)

 

***

 

[Dans la nuit, les Winchester sont dans l’Impala. La Déesse sous les traits de la reporter s’en va du journal. Dean démarre la voiture et la suit.]

 

***

 

(Le déesse arrive chez elle. Les Winchester se garent et la surveillent.)

 

Sam_ Tout m’a l’air normale, pas toi ?

 

Dean_ Je parie qu’à l’intérieur, c’est la caverne des horreurs. (Dean sort deux couteaux) T’es prêt ?

 

Sam_ Ouais. (Prend un pot rempli de sang)

 

Dean_ C’est quoi ça ?

 

Sam_ Du sang de chien.

 

Dean_ Et je peux savoir où tu as récolté ça ?

 

Sam_ Vaut mieux pas. (Sam trempe les couteaux dans le sang.)

 

Dean_ C’est bon, allons y. (Ils descendent de la voiture.)

 

(Les Winchester sont chez la déesse et marchent.)

 

Sam_ Où est-ce qu’elle cache les macchabées ?

 

(Les Winchester voient un chat, celui-ci miaule et s’en va. Les Winchester le suivent.)

 

***

 

(Les Winchester suivent le chat et entrent dans une pièce où se trouvent des cadavres)

 

Déesse_ Pile à l’heure pour le dîner. (Elle fait un geste de la main et les Winchester sont propulsés au fond de la pièce, inconscients.)

 

***

 

(Les Winchester sont attachés par terre. Sam se réveille.)

 

Déesse_ Rassurez vous, vous êtes les prochains. (Elle prend une pince et ouvre le bouche d’un docteur et lui coupe la langue. Sam sort un canif et essaie de défaire ses liens. Elle se tourne vers les Winchester). La langue Messieurs, c’est l’organe qui a le plus de saveur. C’est par là que les mensonges sortent. (Elle mange un bout de la langue. Dean est dégoûté.) J’avoue qu’il me tarde de manger les vôtres. J’en ai déjà vu des menteurs, mais vous deux, (repose la langue) vous remportez la palme.

 

Dean_ On est des menteurs et fiers de l’être.

 

Déesse_ Je ne serais pas si insolent si j’étais à votre place Dean. Vous savez ce qui arrive quand toute votre vie repose sur des mensonges. La vérité triomphe tôt ou tard. Enfin, temps que vous avez encore votre langue tous les deux, Dieu sait que vous avez des choses à dire. (S’accroupit près de Dean) Je crois que c’est à votre tour de prendre la parole. D’ailleurs il me vient une idée, jouons à un petit jeu, le jeu de la vérité. (A Sam) Que demander à Dean, hein, quelque chose de personnel à votre sujet. (A Dean) Alors Dean je serais curieuse de savoir une chose, que pensez vous vraiment de votre frère ?

 

Dean_ Ça va mieux entre nous. Mais hier encore je voulais le tuer pendant qu’il dormait. Je croyais que c’était un monstre et maintenant je crois…

 

Déesse_ Que croyez vous maintenant ?

 

Dean_ Qu’en fait, il agit comme moi.

 

Déesse_ Développe.

 

Dean_ C’est notre vie. On tue jusqu’au jour où c’est notre sang qui est versé. On se retrouve souvent à côtoyer la mort comme maintenant. Je me suis convaincu que je pouvais m’en tirer, que je voulais fonder une famille.

 

Déesse_ Mais vous vous mentiez.

 

Dean_ Non, seulement ce que je sais bien faire, c’est trancher des gorges, je ne suis pas un père, je suis un tueur et rien ne pourra changer ça. Je le sais maintenant.

 

Déesse_ Bravo. (Se lève et s’approchant de Sam) Alors, dites moi, quand votre frère est revenu dans votre vie, quel soulagement ça a dû être. Bonnie a retrouvé son Clyde. Que ressentez vous maintenant que le duo infernal est réuni ? (S’accroupit près de Sam) Hum Sam ?

 

Sam_ Tout ce que je sais, c’est que la vie qu’on mène est chaotique. Mais heureusement, (regardant Dean) on est là pour veiller l’un sur l’autre. C’est tout ce qui importe … et rien d’autre. C’est la vérité.

 

Déesse_ (se levant) Non, non je sais que c’est faux.

 

Sam_ Je ne peux pas mentir vous l’avez dit.

 

Déesse_ (ne comprenant pas) Comment vous faites ça ? C’est impossible vous êtes en train de me mentir.

 

Sam_ Non, je ne mens pas. (Dean ne comprend pas.)

 

Déesse_ Vous êtes quoi au juste ? Qu’est-ce qu’il est ?

 

Sam_ Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.

 

Déesse_ Ah oui ? Là encore vous mentez. Vous pouvez dire ce que vous voulez je n’en crois pas un mot. Vous n’êtes pas humain.

 

Dean_ (choqué) Quoi ?

 

Déesse_ (à Dean) Vous ne le saviez pas ? Ça me semble évident. (Sam arrive à se détacher, jette le canif à Dean et se jette sur la Déesse. Celle-ci se défend et Sam tombe a terre. La déesse l’attrape par le cou et l’étrangle. Dean réussit à se détacher, il attrape une barre en fer et plante la barre dans le dos de la déesse. Celle-ci, en colère, tourne son visage affreux vers Dean, Sam en profite et poignarde la Déesse avec le couteau trempé dans le sang de chien. Celle-ci meurt. Sam se relève, Dean pointe le couteau vers Sam.)

 

***Écran noir***

 

(Dean menace Sam.)

 

Sam_ Dean, c’est moi.

 

Dean_ Non, je sais que tu n’es pas mon frère.

 

Sam_ (reculant suivi de Dean) Attends, fais pas ça.

 

Dean_ Qu’est-ce que tu es ?

 

Sam_ C’est moi enfin. S’il te plaît. Attends Dean, laisse moi t’expliquer.

 

Dean_ Pourquoi je devrais croire ce que tu vas me dire ?

 

Sam_ D’accord, tu veux la vérité alors je vais te la donner, je te le jure. (Dean s’arrête.) Elle avait raison, il y a un problème, un truc qui cloche. Je le sais depuis longtemps. Je t’ai menti oui c’est vrai, et si je t’ai laissé te transformer en Vampire, c’est parce que je savais qu’il y avait un remède et qu’il fallait qu’on trouve ce nid à tout prix. Je savais que tu tiendrais le coup.

 

Dean_ Je tiendrais le coup ?! J’aurais pu y rester ! J’ai failli tuer Ben.

 

Sam_ Et là, je m’en serais voulu mais, je ne ressens plus rien Dean.

 

Dean_ Comment ça ?

 

Sam_ Depuis que je suis revenu, je suis différent. Je suis un meilleur chasseur, je suis plus redoutable qu’avant. Rien ne me fait peur désormais, je ne ressens plus rien du tout. Je comprends pas, je ne sais pas ce qui ne vas pas chez moi. Dean, aide moi. (Dean tourne le dos à Sam et pose son couteau sur une étagère. Il se tourne ensuite vers Sam et le regarde longuement. Dean donne un coup de poing à Sam, celui-ci s’écroule par terre. Dean se jette sur Sam et lui donne plusieurs coups de poing à la fin Sam est inconscient.)

 

***Fin de l’épisode ***

 

Ecrit par WinCNK.

INT. BIGGERSON'S RESTAURANT, CALUMET CITY, ILLINOIS

TELEVISION VOICE OVER
I'm Ashley Frank, and I will...

JANE PETERSON, a waitress, emerges from the kitchen and walks to the till in the restaurant, all the while speaking on her cellphone.

JANE
He said he'd call, but of course he never did. But -- I don't know. I just -- we had such a good time. I-I should call him, right? Do you think? I mean, should I call him? I don't know. Oh. Uh, Olivia, just hold on a sec. (turns away from the frowning FRONT MANAGER, but continues her phone conversation) I just need the truth. That's all. I really gotta go, 'kay? Call you later.

CUT TO: INT. BIGGERSON'S KITCHEN

JANE is picking up an order.

COOK
I pity you.

JANE
I'm sorry?

COOK
You're sad and pathetic, and I pity you -- only reason I'm giving you a head's up. Stay away from the clam chowder. I flavored it with my own... seasoning.

JANE looks shocked, goes to deliver the order.

FRONT MANAGER
Hey, Jane. You know that new girl, Misty? Way hotter than you.

JANE
Excuse me?

FRONT MANAGER
Basically, she's an eight, and you're a... a three.

JANE, disconsolate, continues her duties.

JANE, to an elderly patron
Can I get you anything else, ma'am?

ELDERLY PATRON
No, thank you. I ran over a homeless man once, and I never even stopped to see if he was alive.

JANE turns. Other people address her as she moves through the restaurant.

LITTL GIRL
I hate mommy. I want to burn her in her sleep.

WAITER
I don't know what it is, but you just give me the creeps. Like I get physically nauseous.

FEMALE VOICE
You're pathetic.

MALE VOICE
Loser.

MALE VOICE
Desperate.

JANE is in a back room, unlocking a drawer and pulling out a gun.

FEMALE VOICE
Stupid. Mousy.

MALE VOICE
You're a desperate, pathetic loser.

FEMALE VOICE
You're gonna die alone.

JANE is in a corridor outside the main dining room, speaking on her cellphone to her sister, OLIVIA.

JANE
Hey, can you come get me?

OLIVIA
You sound awful. Have you been drinking?

JANE
I think I'm going crazy. I'm freaking out.

OLIVIA
Of course you are. 'Cause you are a freak. You're certifiable. Every time the phone rings, my stomach drops. Jane with another crisis. You're a walking disaster. (JANE pulls the gun out of her apron.) The whole family's just waiting for your next big breakdown, Jane. We're like hostages. Why don't you just go ahead and kill yourself already?

JANE places the gun under her chin. The camera moves up. A shot rings out and JANE's blood splatters on a sign that reads: BIGGERSON'S: THE HAPPY PLACE.

ACT ONE

EXT. - DAY - HOT DOG VENDOR.

SAM is in the line up. DEAN is walking away, talking to BOBBY on the phone.

DEAN
I know what I saw, Bobby.

BOBBY (in his home)
We tested him. Salt, silver -- everything.

DEAN
He threw me to that vamp. I'm telling you, it's not my brother.

BOBBY
Well, then he's something we ain't ever seen before.

DEAN
Yeah, or it's freakin' Lucifer.

BOBBY
Did you call Cas?

DEAN
'Course I called Cas. He's not answering. Screw him. I can't wait anymore.

BOBBY
Look, I get it. You're rattled. You're right to be. But let's be professional --

DEAN
Professional? He watched me get turned!

BOBBY
What you saw... are you sure that's what you saw?

DEAN
Damn it, Bobby, yes. I know.

BOBBY
Well, "you know" ain't the same as proof. 'Cause we're talking about --

DEAN
-- we're talking about doing something about this, and fast. It's not just the vamp, okay? He has been different from the jump.

BOBBY
All right. I'm with you.

DEAN
Are you?

BOBBY
Yeah. I'll hit the books, hard. Just don't shoot him yet, all right? Watch him. We need facts. 'Cause if it ain't Sam... we don't know what it is. And if we're gonna put him down, we need to know how.

DEAN
I don't even want to ride in the same car with him, much less work a damn case.

BOBBY
Get in the car. He's your case.

SAM walks up to DEAN with a newspaper and lunch in hand.

DEAN
Hey. I was just, uh, I was leaving Lisa a message.

SAM
Still hasn't called you back, huh?

DEAN
No.

SAM (hands DEAN a foil-wrapped hot dog)
Sucks.

DEAN
Yeah.

SAM, lookig at DEAN intensely
You okay?

DEAN, stilted
Yeah. I'm fine. How are you?

SAM
Me? Great. Here, look. Check this out. Think it might be something.

SAM hands DEAN a newspaper featuring the story about JANE PETERSON.

SAM
Four people, out of nowhere, all in the last couple of weeks. What do you say?

DEAN
Yeah. Sounds like a plan.

SAM
Let's go.

INT. - DAY - OLIVIA'S HOUSE.

DEAN and SAM are posing as FBI agents. DEAN explores the house while SAM questions OLIVIA.

OLIVIA
I don't understand. Why would federal investigators be interested in a suicide?

SAM
Well, um... it's a new, more caring administration.

OLIVIA
Well, I already told the cops. Jane was having a really bad day, so I-I did what any sister would do. (plays with hair; DEAN drops in) I... tried to cheer her up, you know? Told her to hang in there.

SAM
You know what a "tell" is?

OLIVIA
Excuse me?

SAM
It's a poker term... for when you're bluffing. Like what you just did with your hair.

OLIVIA
What are you trying to say?

SAM
You're lying.

DEAN is surprised at the force of SAM's inquiry.

OLIVIA
What?!

SAM
Tell us what you did to your sister.

DEAN is shocked.

OLIVIA looks to DEAN for reassurance.

OLIVIA, breaks down as SAM looks vindicated
Okay. You're right. I was lying. I wanted to tell her, "I love you. I'm here for you." Oh, but what came out was... "You're a burden. Just kill yourself." Who says that?! I-I-I just couldn't stop!

EXT. - DAY - OUTSIDE OLIVIA'S HOUSE

DEAN and SAM are walking back to the car.

SAM
See anything in the house?

DEAN
No hex bags, no sulfur, no EMF. You?

SAM
A tuba and an issue of Crochet Today. So, what, already kinda suicidal?

DEAN
Right, and then big sis's Taxicab Confession sends her over the edge. Question is, what made big sis open her big, fat mouth in the first place?

SAM
Yeah, that is the question.

SAM and DEAN get into the Impala.

INT. - DENTIST'S OFFICE

TELEVISION VOICE OVER
Are organic fruits and veggies worth the high cost?

PAUL, a dentist
Thanks. Uh, can you grab some gauze, please?

DENTAL HYGENIST
Mm-hmm.

PATIENT
Should've had you prescribe me a Valium.

PAUL
Just relax.

TELEVISION comes into view, volume is low.
What is the truth?

PAUL, preparing a needle for freezing
It'll be fine.

TELEVISION
I'm Ashley Frank.

PATIENT
I got to be honest, Paul -- I don't really want to be here.

PAUL
You and most people. But you know what? I don't take it personally. Okay, open up.

PAUL injects the needle into the PATIENT's mouth.

PAUL
You and Donna should come over for supper. How long has it been? (pulls the needle out) There. Worst part's over.

PATIENT
I'm not really into Donna anymore. She's old.

PAUL, surprised
Your wife looks great for her age.

PATIENT
Her saggy skin makes me want to hurl. I have urges, you know.

PAUL
Okay.

PATIENT
Remember that camping trip I missed 'cause I was sick? Well, I wasn't. I was just afraid to be around Melissa.

PAUL
My daughter Melissa?

PATIENT
But then... she spent the night for Jill's slumber party. Oh... it just seemed so easy, you know?

PAUL
What are you saying?

PATIENT
It's not so much I couldn't control myself. I just knew I wouldn't get caught. And I didn't get caught.

PAUL grabs PATIENT by the throat, forcing him to gasp for air. PAUL shoves a drill into the PATIENT's mouth. Blood spurts incesstantly. The DENTAL HYGIENIST enters and screams.

ACT TWO

EXT. - DAY - HOTEL ROOM

DEAN is on the phone. Camera cuts to interior as he speaks to BOBBY. BOBBY is shot from outside his window. Camera cuts to interior as he speaks to DEAN.

DEAN, on the phone
Hey. You got anything?

BOBBY
I've been up all night lookin'. Nothing fits.

DEAN
Awesome.

BOBBY
You got anything else to go on?

DEAN
Yeah, my skin crawls being in the same room with him. Why don't you look that up?

BOBBY
I'm working on it.

DEAN
I don't know how much longer I can do this, Bobby. You got to figure out what the hell he is and fast.

BOBBY
I'm trying. But, Dean, there's a worst-case scenario.

DEAN
What, Satan's my co-pilot? Yeah, I know.

BOBBY
Well, that'd be the other worst case.

DEAN
Well, then what?

BOBBY
Maybe it's just Sam.

DEAN
I gotta go.

BOBBY
Dean.

DEAN
You got a day, Bobby, and then I'm handling this.

DEAN hangs up, takes a pull from a beer. He stares at Lisa's number for a while, then calls her, lets it ring once and hangs up.

SAM, dressed as an FBI agent, enters.

SAM
There was another one.

DEAN
Yeah? What?

SAM
Dentist drilled a guy to death.

DEAN
You mean the... non-sexy kind of drilling, right?

SAM, eager
50 bucks says he's mixed up in all the crazy.

DEAN
You think?

SAM
Yeah. Let's go talk to him.

DEAN
Okay. Uh... why don't you go ahead? I'll catch up. I'm gonna do a little research.

SAM, disbelieving
You sure?

DEAN
Yeah. We got to know what we're up against, right?

SAM
Yeah. Yeah, good idea.

SAM exits.

DEAN is relieved, but anxious.

EXT. - DAY - OUTSIDE A BUILDING

SAM has been questioning the DENTAL HYGIENIST.

SAM
Thanks a lot.

SAM walks away and calls DEAN.

DEAN
Anything from Marathon Man?

SAM
Not exactly. He hung himself in his cell before I could get to him.

DEAN
Yikes.

SAM
But he was definitely involved. Just got the scoop from his assistant.

DEAN
Yeah?

SAM
Yeah. Let's say the stuff that his patient was confessing to -- I'd have murdered him, too.

DEAN
So, root canal and Russian roulette -- both of 'em, it's like they were cursed, right? I mean, people are just compelled to puke the truth all over 'em?

SAM
Oh, getting hit with the ugly truth, you go postal? I'd call that a curse. Do me a favor -- I'm going to the morgue to check out the body. Why don't you take the dentist's office, see what you see?

DEAN
Yeah. No problem.

DEAN hangs up, closes his laptop, which was open on an article titled "Doppleganger".

INT. - DENTIST'S OFFICE

DEAN sneaks in under the police tape, past the bloodied dental chair, and into PAUL's office. There is a saxophone on the credenza. DEAN picks up a pack of reeds from PAUL's desk and a receipt from Harry's House of Horns. DEAN remembers seeing the shop's name on JANE PATTERSON's calendar, along with a note about a dental appointment.

INT. - DAY - HARRY'S HOUSE OF HORNS

HARRY is holding up photos of PAUL and JANE that DEAN supplied.

HARRY
Jane and Dr. Conley. I heard. Awful. What do I have to do with it?

DEAN
Honestly? You're the only thing they have in common. Did they say anything to you before they, uh...?

HARRY
Sorry. Not really.

DEAN
Right. Ah, I was just fishing. Thanks.

HARRY
Hey, by the way, how 'bout my horn?

DEAN
Sorry?

HARRY
Stolen horn?

DEAN
Right. Yeah. We're -- we're working on it.

DEAN turns to leave.

HARRY
Well, I hope so. Thing's one-in-a-billion.

DEAN turns back.

DEAN
What makes it one-in-a-billion again?

HARRY
It's a museum piece. And near as anyone can tell, about a thousand years old.

HARRY shows DEAN a photo of the instrument.

DEAN
Where's it from?

HARRY
No one knows.

DEAN
When did it get swiped?

HARRY
About... two weeks ago -- same day Jane died.

INT. - DAY - MOTEL

DEAN has an entry about Gabriel's Horn of Truth up on his laptop.

DEAN drains a glass of whiskey.
Castiel? Hello? Possible loose nuke down here, angelic weapon. Kinda your department. You hear that, Cas?

CASTIEL appears.
Hello, Dean.

DEAN
Are you kidding me? I have been on red alert about Sam, and you come for some stupid horn?!

CASTIEL
You asked me to be here, and I came.

DEAN
I -- I've been asking you to be here for days, you dick!

CASTIEL, abashed.
I didn't come about Sam because I have nothing to offer about Sam.

DEAN
Well, that's great, because for all we know, he's just gift wrap for Lucifer.

CASTIEL
No, he's... he's not Lucifer.

CASTIEL grabs the bottle of whiskey.

DEAN
And how do you know that?

CASTIEL refills DEAN's glass.

CASTIEL
If Lucifer escaped the cage, we'd feel it.

DEAN
What is wrong with him?

CASTIEL
I don't know, Dean. I'm sorry.

DEAN
What happened to you, Cas? You used to be human, or at least like one.

CASTIEL
I'm at war. Certain... regrettable things are now required of me.

DEAN
And Gabriel's Horn of Truth? That's a real thing?

CASTIEL
You've seen it?

DEAN
We think it's in town. Something's forcing people...

Sound of angel wings fluttering. CASTIEL has left.

DEAN
Oh, well, you're welcome!

DEAN takes a swig. CASTIEL reappears behind him.

CASTIEL
It isn't the Horn of Truth.

DEAN
What are you talking about? You were gone for like two seconds. Where did you look?

CASTIEL
Everywhere.

DEAN
Right. Well, nice seeing you, anyway.

CASTIEL
Dean.

DEAN
What?

CASTIEL
About your brother. I... I don't know what's wrong with him, but I do want to help. I'll make inquiries.

CASTIEL disappears again.

DEAN
Yeah. Thanks.

DEAN takes another drink.

INT. - MORGUE

PAUL's body is being pulled out.

SAM
Now, I'd actually like to see all the suicides that came in this week, not just Dr. Giggles. Is that gonna be a problem?

CORONER

Well, they're -- they're already gone.

SAM
As in transferred?

CORONER
Yeah, not exactly.

SAM
Would you like to tell me what's going on here, or should I have a little chat with your supervisor?

CORONER, confidentially.
They're gone.

SAM
As in... gone gone?

CORONER nods.

EXT. - STREETVIEW OF A BAR CAFE.

INT. - OF BAR CAFE.

The televison is on.

ASHLEY FRANK
...Consumers from predatory prices. Here's the facts.

ANNOUNCER
Tune in weekdays for the newest addition to our award-winning local team.

DEAN is sitting at the bar, drinking a shot.

ASHLEY FRANK
Find out the truth about your layaway living room.

BARTENDER
Another one?

DEAN
Uh, no, thanks. I'm working.

BARTENDER looks at DEAN askance. DEAN's phone rings.

DEAN
Hey, what's up?

SAM, walking into an apartment building called Carlton Court.
All the bodies are gone.

DEAN
What do you mean, they just vanished?

SAM
That's what the coroner said. But I got a lead. One of the missing bodies, she died a whole week before everybody else.

DEAN
Suicide?

SAM
Reported as a car accident, but no reason it couldn't have been.

DEAN
So then that would make her our patient zero, right?

SAM
I'm thinking maybe. Whatever got this whole curse thing rolling started with her. I'm at her place now, corner of Burnham and 159th.

DEAN
Yeah, give me 10.

DEAN to BARTENDER:
You know what? I will have that other one.

BARTENDER:
Thought you were working.

DEAN, rubbing his eyes.
I am working up to it.

BARTENDER
You okay?

DEAN
No, not really.

ASHLEY FRANK
I talked to local experts to bring you the truth.

BARTENDER, pouring DEAN a shot.
On me. Anything else I can get you?

DEAN
I'd just like the freakin' truth.

DEAN drains the shot.

DEAN
But I'll settle for another one.

BARTENDER

Sometimes I think I can't get pregnant 'cause God knows my marriage is a sham. Why'd I say that? I mean, I've been snorting oxy all day. Why'd I say that?

DEAN
I'm pretty sure I know.

ACT THREE

INT. - BAR CAFE

TELEVISION is still on.

ASHLEY FRANK
I'm Ashley Frank with Frank Talk...

DEAN
I've got to go. Thank you.

DEAN walks by a BUSTY PATRON.

BUSTY PATRON
I'm sitting like this so you'll look at my breasts. I just bought them. I need a lot of attention.

DEAN
Good luck with that.

DEAN leaves, then walks back for another peek.

EXT. - BAR CAFE

DEAN is walking back to the Impala. DEAN calls BOBBY.

DEAN
Hey, anything you're itchin' to tell me?

BOBBY, in his kitchen, grabbing a beer.
Not really. Sorry to disappoint.

DEAN
Ah, that's all right. I'm just testing a theory.

BOBBY
Well, I'm here hittin' the books while drinking a nice glass of milk, while watching "Tori & Dean."

DEAN
Wh-- wait, w-who and Dean?

BOBBY
Tori Spelling. I'm a huge fan. Girl's a real talent.

DEAN, to himself.
Oh, I guess it does work over the phone.

BOBBY
You know what else? I get a pedicure once in a while -- this nice Vietnamese joint.

BOBBY takes off his boots.

DEAN
Okay. Okay, please stop.

BOBBY
This one gal, Nhung Phuong -- her name means "velvet Phoenix." Tiny thing, but the grip on her. She starts on my toes, and I feel like I am gonna --

DEAN
Whoa, whoa! Hey, come on, ma-- now I'm scarred for life. Thank you.

BOBBY
I never told anyone that. Why am I telling you? Maybe 'cause you're my favorite. Although, Sam's a better hunter. Lately, anyway.

DEAN
Whoa. Why the hell am I tellin' you this?!

DEAN
Because I'm cursed.

BOBBY
Cursed?

DEAN
Yes.

BOBBY
How is it... that half the time you clean a mess, you end up dirty?

DEAN
Actually, this might be the best thing that's happened to me in a while.

BOBBY
What do you mean? Dean... Dean, what damn fool move are you about to --

DEAN
I gotta go.

BOBBY
Okay.But did you know my first girlfriend turned out to be a --

DEAN, hanging up emphatically.
No, no! Mnh-mnh. Mnh-mnh.

DEAN gets into the Impala, calls Sam, gets his voice mail.

SAM
It's Sam. Leave me a message.

DEAN
Sam, it's me. Listen, I'm on my way to you, but if you get this before then, give me a call back. There's a few things I want to ask you.

INT. - CARLTON COURT APARTMENT

ROOMMATE
So, why is there an investigation for a car accident?

SAM
It wasn't an accident. Corey committed suicide.

ROOMMATE, breaking down.
You know... I wondered. I-I'm sorry. I just...

SAM hands her a box of tissues.

SAM
So, you had some idea Corey might have taken her own life?

ROOMMATE
Well... she had been going through a bit of a hard time lately... at school. And then, um, her cat, Mittens, had just ran away. But, really, it was her boyfriend. She was sure that he was cheating on her. But he was just very good at covering his tracks. Which, of course, made her completely obsessed with --

SAM
-- finding out the truth.

ROOMMATE
Yeah.

SAM
You mind if I check out her room?

EXT. - CARLTON COURT

DEAN pulls up in the Impala. His phone rings.

DEAN
Hey.

LISA, in her bedroom.
So... I saw you called.

DEAN
Yeah, it's been crazy.

LISA
Ben won't even talk about it.

DEAN
Lisa, I'm sorry, but this is actually the... worst time in the universe to talk. C-can we do this later?

LISA
You shoved my kid, Dean. How about we do this now?

DEAN
It wasn't like that.

LISA
Then how was it?

DEAN
I can't really explain.

LISA
You want to know the truth?

DEAN
Probably not.

LISA

You've got so much buried in there, and you push it down, and you push it down. Do you honestly think that you can go through life like that and not freak out? Just, what, drink half a fifth a night and you're good?

DEAN
You knew what you signed up for.

LISA
Yeah. But I didn't expect Sam to come back. And I'm glad he's okay. I am. But the minute he walked through that door, I knew. It was over. You two have the most unhealthy, tangled-up, crazy thing I've ever seen. And as long as he's in your life, you're never gonna be happy. That came out so much harsher than I meant.

DEAN
It's not your fault.

LISA
I'm not saying don't be close to Sam. I'm close to my sister. But if she got killed, I wouldn't bring her back from the dead!

DEAN
Okay, Lis... I'm not gonna lie. Okay, me and Sam, we... we've got issues. No doubt. But you and Ben --

LISA
Me and Ben can't be in this with you. I'm sorry.

LISA hangs up, leaving DEAN despondent.

INT. - COREY'S BEDROOM

SAM is searching the room. He finds a box under the bed. He opens the box and takes out a cat's skull.

SAM
Sorry, Mittens.

INT. - STAIRCASE

DEAN is walking up, SAM is walking down.

SAM
Hey, where you been? I found something.

DEAN
It can wait. We got to talk.

SAM
Yeah. What's up?

SAM and DEAN walk back downstairs.

DEAN
There's a few things I want to ask you, and, uh, you're gonna tell me the truth.

SAM
Uh, yeah, Dean. Of course. What are you talking about? Whoa. Are you saying you're...

DEAN
I asked for the truth. And you know what? I'm getting it. So, like I said, I have a few questions for you. When that vamp attacked me, why did you just stand there?

SAM falters, turns on puppy dog eyes.
I-I didn't. I froze.

DEAN
You froze. You have been Terminator since you got back.

SAM
I don't know. Shock? And then it was too late. I feel terrible about it. Believe me. Dean... I can't lie here. Do you really think I would let something like that happen on purpose? You're my brother. H-how could you even --

DEAN
Okay. Okay. Sorry. I...I thought -- I thought I saw something. I... I guess I was wrong. It's just been a really, really bad day.

SAM
Hey. It's okay. I got your back, all right? I always have.

DEAN
Thanks, Sammy.

SAM turns. His expression goes blank as he walks down the stairs.

ACT FOUR

INT. - HOTEL ROOM

DEAN, holding Corey's cat skull, walking to join SAM at the kitchen table.
So this was the chick's pet?

SAM, working on his laptop.
Well, she was obsessed.

DEAN
I think you mean crazy.

SAM, taking the cat skull.
All right, so cat skull, uh, grains-of-paradise seed, devil's shoestring. Mix 'em well, you got yourself a summoning spell.

DEAN
Demon?

SAM, showing DEAN a webpage about VERITAS, Goddess of Truth.
God. Corey was so desperate for the truth about her boyfriend's cheating heart, she went digging around. Nothing panned out, so she went looking for a different kind of help.

DEAN
Opened a door she couldn't close.

SAM
Yeah. Now anyone in town who asks aloud for the truth invokes Veritas. And she doesn't just give it to you. She slams you with it until you kill yourself and she gets her tribute.

DEAN
So, all that "tribute" vanishing from the morgue. What do you think, uh, Soylent Green situation?

SAM
Gods got to eat, too. Which means we got to take her out or you're on the menu.

DEAN
All right, well, what do we know, besides crazy cat lady?

SAM
Well, dogs are her Achilles heel.

DEAN
Naturally.

SAM
And she was a pretty hands-on goddess back in the day. Her thing was coming down from the mountain to speak truth to the masses. She wanted more than tribute. She wanted to be worshipped.

DEAN
An attention whore.

SAM
If you want to put it that way.

DEAN
And what is the 21st-century version of speaking truth to the masses?

EXT. - NIGHT - TELEVISION STUDIO

A large, backlit poster outside the doors advertises the show, "Frank Talk", with ASHLEY FRANK. SAM and DEAN exit from behind the poster. SAM is carrying a desktop computer tower.

SAM
So you really think this God is slumming as some farm-league Diane Sawyer?

DEAN
Eh, call it a hunch.

DEAN pays off a door man. SAM puts the computer in the trunk of the Impala. SAM and DEAN get in the car.

INT. - NIGHT - MOTEL ROOM

SAM and DEAN are sitting on the edges of their respective bed. The television studio's computer is running through SAM's laptop, which is perched on a chair between them. SAM starts the recording, which is raw footage of "Frank Talk".

ASHLEY FRANK
I'm Ashley -- (coughs) I'm Ashley Frank, bringing you "Frank Talk." Let's do that again.

OFF-CAMERA PRODUCER
Okay, still rolling.

ASHLEY FRANK
I'm Ashley Frank,bringing you "Frank Talk." Again. I'm Ashley Frank. Are organic fruits and veggies really worth the cost?

DEAN, sitting back on his bed, drinking coffee and eating a donut.
She's creepy. I mean, the hair alone. I don't know, man. Maybe there's nothing here.

SAM, increasing the speed on the video.
Maybe.

Time elapses. Sunlight comes in through the window. DEAN's bed shows evidence of having been slept in. DEAN is wearing a different shirt and has moved to the table, eating a pizza. SAM is still staring intensely at the video; he does not appear to have moved in hours, except to remove his over-shirt.

ASHLEY FRANK, at increased speed
Are we -- we're spinning? Do the new rent-to-own prices...
...A recent trend in furniture stores...
...But think twice before you decide to buy --
Before you make that big purchase...
...Okay.
...We'll ask the councilman ourselves.

During the last statement, ASHLEY FRANK is shown standing outside a house. In the background, a large dog starts barking at her.

ASHLEY FRANK, nervous
Are we still rolling?

SAM
Hold on. Check this out.

DEAN comes over, sits back on the bed.
Zoom in on that.

SAM complies. Magnified, ASHLEY FRANK's eyes have a non-human glow.

EXT. - NIGHT - OUTSIDE THE TELEVISION STUDIO

ASHLEY FRANK drives away in a red convertible. SAM and DEAN follow in the Impala. ASHLEY drives up to an enormous, modernist house. DEAN parks the Impala nearby.

SAM
Looks pretty normal, right?

DEAN
I'm sure inside it's chock full of creep.

The house's interior lights up as ASHLEY enters.

DEAN, holding up two large knives.
Ready?

SAM, holding up a jar of liquid.
Yeah.

DEAN
And that's...?

SAM
Dog's blood.

DEAN
Do I even want to know where you got that?

SAM
Probably not.

DEAN
Ugh.

ASHLEY is seen ascending her staircase. SAM dips the knives in the dog's blood.

DEAN
All right, let's do this.

DEAN and SAM exit the Impala. Camera cuts to a view of the convertible parked in front of the house, then to a minimalist but expensive-looking dining and living room, into which DEAN and SAM enter.

SAM
So where's all the creep?

DEAN and SAM follow a cat downstairs. They stop at a mosaic of VERITAS, which looks exactly like the one depicted on the website SAM was researching. They follow the cat into another room. The cat is seen on a gurney, lapping at a bloody, mutilated human corpse. A gutted, bleeding, torso hangs in the middle of the room. The body of the dentist lays on another gurney.

VERITAS
You came for dinner.

SAM and DEAN turn to see ASHLEY FRANK, now dressed in a goddess's raiment. As VERITAS, she waves her hand, sending SAM and DEAN hurtling into the hanging torso. They fall to the floor of the large basin for catching blood, and lay unconscious.

Sometime later, the boys are seen sitting up in the basin. DEAN is unconscious. SAM wakes up to find his hands tied behind his back, to a post. He sees VERITAS put the dog's blood-soaked knives into a drawer. DEAN wakes up and is startled by the bloody torso hanging over him and SAM.

VERITAS
Mm. Sit tight. (points to the mutilated corpse) You're up next.

DEAN is shocked. SAM covertly slips out a switchblade from his sleeve.

VERITAS opens the dentist's mouth and reaches in with pinchers.

SAM opens his knife, communicates a look to DEAN.

VERITAS, pulling the dentist's tongue out of his mouth.
The tongue... is the tastiest part. It's where the lies roll off.

VERITAS takes a bite out of the tongue.

DEAN, sickened, closes his eyes.

VERITAS Mmm. Mmm! I cannot wait to eat yours. I mean, I've seen liars before, but you two? Gold standard.

VERITAS puts down the tongue, walks away.

SAM works his knife into the rope.

DEAN
Point of professional pride.

VERITAS, standing in front of DEAN.
I wouldn't be so cocky if I were you, Dean. You know what happens when you base your life on lies, right? The truth comes along and... So, while you've still got your tongue, God knows you've got an earful.

SAM's knife cuts into the rope.

VERITAS, sitting next to Dean.
I think it's your turn to spill some. How 'bout we play a little truth or truth? What should we ask Dean first, hmm? Something... Personal about you? (looks at SAM) Hey, Dean, I'm curious. What do you really feel about your brother?

DEAN, hesitant at first.
Better now. As of yesterday, I wanted to kill him in his sleep.

SAM is surprised.

DEAN
I thought he was a monster. But now I think...

VERITAS
Now you think what?

DEAN
He's just acting like me.

VERITAS
What do you mean?

DEAN
It's the gig.

SAM's knife is almost through the rope.

DEAN
You're covered in blood until you're covered in your own blood. Half the time, you're about to die. Like right now. I told myself I wanted out... that I wanted a family.

VERITAS
But you were lying.

DEAN
No. But what I'm good at... is slicing throats. I ain't a father. I'm a killer. And there's no changing that. I know that now.

VERITAS pats DEAN on the shoulder, gets up and walks toward SAM.

VERITAS
So, Sam walking back into your life must have been a relief. Hmm? Mallory to your Mickey. And how do you feel about the band getting back together? Hmm, Sam?

VERITAS is now sitting next to SAM.

SAM
Look... what we do... is hard.

DEAN casts about and sees a hook.

SAM
But...we watch out for each other.

DEAN meets SAM's eyes, communicating a plan.

SAM
And that's what's important. And that's it. That's the truth.

VERITAS, confused.
No. No, it's not.

SAM
You said yourself -- I can't lie.

VERITAS
How are you doing that? That's not possible. You're lying to me!

SAM
No, I'm not!

VERITAS
What are you? (addressing DEAN) What is he?

SAM
I don't know what you're talking about.

VERITAS
Really? I doubt that. I doubt anything that comes out of your mouth right now. You're not human.

DEAN
What?

VERITAS
You didn't know that? Now, that I believe.

SAM cuts through the rope, tosses the knife to DEAN, grabs one of the dog's blood-soaked knives and rushes VERITAS. VERITAS knocks him back with a series of punches. SAM falls back onto the floor, dropping the knife. VERITAS begins to choke him. DEAN cuts through his rope, grabs the hook and impales VERITAS through the back. She turns around. Her human face is replaced with a monstrous one. While she is thus distracted, SAM plunges the dog's blood-soaked knife into her heart. Her body lies half in the basin.

SAM stands up. DEAN brandishes the other dog's blood-soaked knife at him.

ACT FIVE

INT. - VERITAS'S KILLING FLOOR

DEAN is threatening SAM with the dog's blood-soaked knife.

SAM
Dean, it's me.

DEAN, backing SAM around the basin.
You are not my brother.

SAM
Just listen.

DEAN
What are you?!

SAM
I'm me, Dean. Look, please, just let me explain.

DEAN
Why the hell should I believe anything you say?

SAM
Okay, okay. You want the truth? Here it is. Here it is. God's honest. She was right. There's something wrong with me, really wrong. I've known it for a while. I lied to you. Yeah. And...I let you get turned by that vamp. Because I knew there was a cure, Dean, and we needed in that nest! And I knew you could handle it!

DEAN
Handle it?! I could've died! I could've killed Ben.

SAM
And that should stop me cold. But I -- I just don't feel it.

DEAN
You what?

SAM
Ever since I came back, I am a-a better hunter than I've ever been! Nothing scares me anymore! 'Cause I can't feel it. I don't know what's wrong with me. I think... I need help.

SAM looks solicitous. DEAN is emotional. He turns away, then turns back. SAM looks hopeful. DEAN hesitates, then punches SAM. SAM falls back. DEAN sets upon him, punching SAM repeatedly and viciously, stopping after SAM is unconscious and bloody.

 

CREDITS

 

END OF THE EPISODE

 

Source : SuperWiki

Kikavu ?

Au total, 107 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

CassieAuro 
15.09.2018 vers 15h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Ali3nBrain 
18.06.2018 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 21:56

Le Roadhouse 28
Hier à 17:06

Staff
05.01.2019

Meg Masters
Hier à 23:17

Katie Cassidy
Hier à 23:14

Partie Personnages
Hier à 21:43

Jessica Moore
Hier à 21:19

DJ Qualls
Hier à 21:09

Felicia Day
Hier à 21:05

Kevin McNally
Hier à 21:00

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Vendredi 25 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
Des épisodes 14.12 Prophet and Loss et 14.13 Lebanon (le 300e épisode) ainsi que la promo du...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Qu'avez-vous pensez de l'épisode de reprise, le 14.10 "Nihilism" ? Venez voter puis n'hésitez pas à...

Ce soir c'est le retour de Supernatural

Ce soir c'est le retour de Supernatural
Et pour vous permettre d'attendre voici la nouvelle promo de l'épisode 14x10 "Nihilism" dans notre...

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qu'avez-vous pensé de l'épisode de reprise "Nihilism" ? N'hésitez pas à venir commenter dans le topic S14

Total : 8 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Aujourd'hui à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Aujourd'hui à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site