VOTE | 646 fans

#510 : Les Faucheuses

 

Réalisé par : Phil Sgriccia
Ecrit par : Ben Edlund

 

Sam, Dean et Castiel traquent le Colt mais se rendent compte que Lucifer l'a renvoyé en enfer. C'est une réunion de chasseurs qui s'organisent pour réunir toutes les forces: Bobby, Sam, Dean, Ellen et Jo se réunissent pour ce qui pourrait être leur dernière nuit sur terre.

>>Photos promo<<

Popularité


4.71 - 7 votes

Titre VO
Abandon All Hope

Titre VF
Les Faucheuses

Première diffusion
19.11.2009

Première diffusion en France
21.12.2010

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Résumé.

Dans une grande ville, sur un terrain vague. Un banquier, Monsieur Pendleton, sort rapidement de sa berline noire, et enterre une petite boîte. Un démon apparaît, mais à la grande surprise de notre homme, ce n'est pas une femme. Du coup, le banquier se montre réticent à sceller le pacte, mais le démon finit par le convaincre, et dégoûté, le banquier se laisse embrasser. Plus loin, derrière une colonne, Castiel est au téléphone avec Dean, et lui indique qu'il a trouvé le démon Crowley.

*****************************SUPERNATURAL***********************

Sur le terrain vague. Castiel dit à Dean que Crowley vient de conclure un pacte. Dean lui demande de le surveiller. Le banquier s'en va, non sans que Crowley lui rappelle qu'ils se reverront dans 10 ans. Le démon part, suivi par Castiel. Il se retrouve devant la villa de Crowley, et en fait part à Dean, mais lui indique que les murs sont recouverts de symboles enochians qui l'empêchent d'entrer dans la maison. Dean le remercie et lui dit que lui et Sam prennent le relais.

Crowley regarde tranquillement la télé, tandis qu'une jolie jeune femme, qui n'est autre que Jo Harvelle, sonne à l'interphone de la propriété, prétendant que sa voiture est en panne. Deux gardiens pssédés arrivent, et tentent de retenir Jo de force, mais celle-ci se défend, bientôt aidée par Sam. Dean et son frère entrent dans la villa, et coupent le courant, attirant l'attention de Crowley. Celui-ci sourit, pas franchement surpris de croiser les boys dans le couloir. Il s'avance vers eux mais s'arrête, évitant de justesse le piège à démons tracé sous le tapis. Deux gardiens saisissent les boys, Crowley sort le Colt, et à la grande surprise des Winchester, tue les démons avec. Il propose aux frangins une discussion en privé.

Les boys veulent une explication. Crowley leur raconte que c'est lui qui a disséminé les indices qui les a conduit jusqu'au Colt. Il souhaite que les frangins tuent Lucifer, c'est pourquoi il veut leur donner l'arme. Les boys ne comprennent pas pourquoi un démon voudrait la mort de leur créateur, mais Crowley les traite d'abrutis, et leur dit que si Lucifer déteste les humains, il hait encore plus les démons, et ils sont les suivants sur la liste, après la destruction de l'humanité. Il leur tend le Colt, et leur indique que Lucifer se trouvera jeudi à Carthage, dans le Missouri. Sam tente de le tuer, mais l'arme est vide. Crowley leur donne des munitions, les traite une dernière fois d'abrutis, puis disparaît, laissant les deux frères quelque peu déconcertés.

Chez Bobby. Ellen et Castiel jouent à un jeu de beuverie, et visiblement, Castiel gagne par KO, peu sensible aux effets de l'alcool. Sam et Dean, de leur côté, discutent de la stratégie à adopter. Sam pense au piège, mais Dean pense que c'est leur seule chance d'avoir Lucifer, et qu'il faut la saisir. De plus, tous les signes indiquent que le Diable se trouve bien à Carthage. Mais Dean souhaite y aller seul, pensant qu'il serait stupide d'amener le réceptacle de Lucifer sur un plateau d'argent. Sam proteste, rappelant à Dean leur promesse, celle d'agir ensemble. Dean cède, puis décide d'aller se détendre avec Jo. Mais celle-ci se montre peu réceptive. Bobby appelle tout ce petit monde pour une dernière photo souvenir. Ellen plaisante sur l'optimisme de Bobby, mais Castiel ramène tout le monde à la réalité en leur rappelant qu'ils s'apprêtent à affronter le Diable, et que c'est sans doute leur dernière nuit sur terre. Pas de sourires sur la photo.

Carthage, Missouri. Sam et Dean, à bord de l'Impala, disent à Jo et Ellen, accompagnées par Castiel qu'ils vont au poste de police. Les filles se garent, sortent avec l'ange. Castiel remarque alors la présence de dizaines de faucheurs, même si Jo et Ellen ne peuvent les voir. Castiel leur explique que les faucheurs se regroupent lors de grandes catastrophes. Il décide de partir à la recherche de la raison de leur présence. Il se rend dans un immeuble, et fait face à une lumière blanche, signe distinctif d'un ange.

Les boys retrouvent Ellen et Jo et apprennent que Castiel est parti de son côté. Ils apprennent également que la ville est pleine de faucheurs.

Dans le bâtiment. Castiel, prisonnier d'un cercle de flammes sacrées, se retrouve face à Lucifer. Il essaie de faire croire à l'ange déchu que les Winchester ne sont pas avec lui, mais Lucifer sait que c'est faux. Il propose à Castiel, en tant qu'ange rebelle, de rejoindre ses rangs. Car s'il meurt, l'ange deviendra le nouvel ennemi à abattre pour le Paradis. Mais Castiel résiste.

Pendant ce temps, Dean, Sam, Jo et Ellen partent à la recherche de Castiel. Les boys pensent qu'il a été capturé par Lucifer. Ils se retrouvent nez à nez avec Meg, qui est venue accompagnée de Chiens de l'Enfer. Elle dit aux boys que Lucifer souhaite leur parler. Les boys refusent, Meg les menace alors de lâcher les chiens sur eux. Dean tire sur l'une des bêtes, et la course poursuite commence. Dean se fait rattraper, Jo vole à son secours, mais un des chiens se jette sur elle, et lui déchire l'abdomen. Dean la porte jusque dans un magasin de bricolage, où les quatre chasseurs s'enferment. Dean et Sam ferment les issues avec du sel, tandis qu'Ellen tente d'arrêter l'hémorragie de Jo. La jeune femme est gravement blessée, et saigne abondamment.

Quelques instants plus tard. Sam donne des chiffons et de l'eau à Ellen pour soigner Jo, puis il rejoint son frère dans l'arrière boutique, occupé à réparer une radio. Dean tente de garder son sang-froid devant son petit frère. Puis Ellen appelle Sam. Bobby, chez lui, essaie d'appeler les boys, mais ils n'ont pas de réseau. La radio se met en marche, c'est Dean, qui apprend à Bobby que Jo est mal en point. Dean semble terriblement affecté par le sort de la jeune femme, et Bobby lui fait reprendre le contrôle. Il lui demande des détails sur la situation.

Dean lui parle des faucheurs que Castiel a vu. Ellen précise qu'ils étaient au moins une douzaine. Bobby explique qu'ils sont certainement là pour accueillir leur chef, qui n'est autre que la Mort, l'un des quatre Cavaliers de l'Apocalypse. Lucifer doit avoir l'intention de le libérer. Il précise que Carthage a été le lieu d'un carnage, dans une ferme de la ville, et qu'elle n'a donc pas été choisie par hasard.

Dans le bâtiment. Meg rejoint Lucifer, et lui annonce qu'elle a réussi à piéger les Winchester. Elle semble déçue quand il lui demande de les laisser tranquilles pour l'instant. Il se retourne vers Castiel et lui demande s'il a changé d'avis.

Sam et Dean sont en train de disucter de la marche à suivre. Il leur faut faire sortir Ellen et Jo de la ville, se rendre à la ferme à minuit et tuer Lucifer avec le Colt, le tout en évitant les Chiens de l'Enfer qui les attendent à l'extérieur. Mais Jo les arrête. Elle s'estime trop faible pour être déplacée. Elle propose aux boys de fabriquer une bombe. Ils laisseront entrer les bêtes dans le magasin, tandis que Dean, Sam et Ellen s'enfuieront, Jo appjuiera sur le détonateur. Ellen et Dean protestent, ne voulant pas que la jeune femme se sacrifie, mais Jo se sait condamnée, et elle souhaite leur donner une chance de stopper l'Apocalypse. Ellen finit par céder.

Les boys et Ellen confectionnent la bombe, et s'apprêtent à partir, non sans un dernier adieu à Jo. Dean l'embrasse et lui donne rendez-vous de l'autre côté. Ellen s'agenouille auprès d'elle, et Jo comprend à son regard qu'elle n'a pas l'intention de partir. Elle tente de l'en dissuader, mais Ellen ne veut pas la laisser seule. Et il faudra bien que quelqu'un ouvre la porte. Ellen ordonne aux boys de partir. Dean et Sam, avec une hésitation, et après avoir entendu les dernières recommandations d'Ellen, s'en vont. Elle défait les chaînes de la porte, s'installe auprès de sa fille, en la rassurant. Jo meurt dans ses bras. Les chiens entrent, et Ellen appuie sur le détonateur. Le magasin explose, sous les yeux désespérés des frères.

Les boys se retrouvent à la ferme. Les hommes de Carthage, tous possédés, assistent au rituel effectué par Lucifer, qui creuse un trou. Les Winchester se regardent une dernière fois, et passent à l'action. Sam attire Lucifer, et Dean en profite pour tirer dans la tête de l'ange déchu. Il s'écroule. Dean et Sam se regardent, croyant en avoir terminé. Mais Lucifer se relève, et projette Dean contre un arbre. Il fait désormais face à un fan déconcerté.

Lucifer explique à Sam qu'il fait partie des cinq créatures que le Colt ne peut pas tuer. Il continue à creuser tout en lui parlant, tandis que Sam se jette au chevet de Dean, toujours inconscient. Sam dit à Lucifer qu'il ne cèdera pas. Lucifer pense qu'au contraire, il le fera dans 6 mois, et ça se passera à Detroit. Sam lui promet qu'il le tuera, Lucifer le félicite pour sa colère, en lui disant qu'il en aura besoin. Il apprend au jeune Winchester qu'il a tué toutes les femmes et les enfants pour le rituel. Il dit à Sam, horrifié, qu'ils sont pareils tout les deux, rejetés par un grand frère parce qu'ils étaient différents. Il récite une formule au dessus du trou, se tourner vers la foule, et leur fait réciter une phrase. Dean se réveille pour voir chaque démon mourir l'un après l'autre.

Dans le bâtiment. Castiel se trouve surveillé par Meg. Elle est persuadée qu'elle et ses frères démons sont en train de gagner. Castiel dévisse par télékinésie une vis d'un des tuyaux, et occupe Meg en lui parlant de Crowley et de sa théorie sur Lucifer. Meg se trouve décontenancée, et ne voit pas la vis qui tombe. Elle est projettée dans les bras de Castiel, qui tente de la tuer, mais il se trouve sans pouvoirs. Il finit par jeter Meg dans le feu sacré, et s'en va. Il trouve les Winchester et les ramène chez Bobby,tandis que Lucifer accueille la Mort.

Chez Bobby. Les infos racontent les catastrophes naturelles qui ont lieues dans les environs de Carthage. Les boys et Bobby sont rassemblés autour du feu, regardant la photo qu'ils avaient prise tous ensemble, la dernière sur laquelle figurent Jo et Ellen Harvelle.

 

Ecrit par Deanlove35.

Episode  510

L’épisode démarre par un gros plan sur la ville immense.

Un homme vêtu de noir, arrive dans une berline noire sur un terrain vague. Il se met à creuser un trou afin d’enterrer une petite boîte pour sceller un pacte. Le démon apparaît sous la forme d’un homme.

 

Le démon : Mr Pendleton je présume ? Je m’appelle Crowley.

Mr. Pendleton : Euh, pardonnez-moi. Au cours des négociations je me suis trouvé en contact avec une jeune femme très séduisante. Où est-elle ?

Crowley : Ouais…Séduisante ! Mais comme Monsieur le banquier glouton vous êtes un très gros poisson, j’ai tenu à vous faire honneur de venir conclure cette accord en personne !

Mr. Pendleton : C’est gentil mais elle a dit que l’accord serait scellé par un baiser.

Crowley : Tout à fait.

Mr. Pendleton : Non  je peux pas…je veux dire…

Crowley : C’est à vous de voir ! Vous pouvez vous cramponner à l’homophobie que vous avez chevillé au corps depuis 60 ans ou bien vous pouvez l’oublier un instant et réussir à sauver votre banque du marasme provoqué par votre incompétence et celle de vos subordonnés.

Mr. Pendleton : C’est le genre de chose que je refuse de…

Crowley : Une fois.

Mr. Pendleton : Non. Il est hors de question !

Crowley : Deux fois !

Mr. Pendleton : Bon très bien ! J’accepte !

Crowley et Mr. Pendleton scellent l’accord avec un baiser.

Au loin, Castiel les surveille, parlant au téléphone avec Dean : Je le tiens ! Crowley est en train de conclure un pacte. D’après ce que je peux voir on dirait qu’il a ferré son poisson !

Dean : Il a ferré son poisson ? Bon d’accord si tu le dis ! Bon écoute moi Buddick, surtout ne le perds pas !

Castiel : Comptes sur moi !

De retour sur Mr. Pendleton et Crowley…

Mr Pendleton : Allez au diable !

Crowley rigole et Mr. Pendleton s’en va.

Crowley : Profitez bien de votre fortune ! On se revoit dans 10 ans !

Crowley s’en va lui aussi, suivi par Castiel qui ne le quitte pas des yeux.

Castiel au téléphone avec Dean : je l’ai suivi jusqu’à son repère ! Ce n’est pas très loin ma *silence* … l’enceinte est recouverte de sortilèges de protection écrits en énochien. Je ne peux pas entrer.

Dean : C’est pas grave. Bon boulot ! On se charge de la suite !

Crowley est tranquillement installé dans son repère, buvant un whisky et regardant la TV, quand Jo, en tenue sexy, sonne à l’interphone.

Un gardien : Ouais !

Jo : Bonsoir ! Ma voiture est tombée en panne. Vous pouvez m’aider s’il vous plait ?

Un gardien : J’arrive tout de suite !

Le portail s’ouvre et Jo rentre. Deux gardiens possédés viennent à sa rencontre.

Un gardien : Vous êtes tout à fait ravissante !

Jo sourit.

Le gardien : Entrez je vous en prie.

Jo : J’ai juste besoin de passer un coup de fil !

Le gardien : Aucune raison de vous casser la tête ma belle ! Mon collègue et moi seront ravis de vous aider !

Jo en regardant son collègue : Non çà va aller ! Je crois que je vais attendre près de ma voiture !

Jo se retourne et est sur le point de partir, lorsque le gardien la retient et montre son vrai visage de démon.

Le gardien : Je t’ai dit, de ramener ton petit cul ! T’es sourde !

Mais Jo se retourne et donne un coup au gardien qui tombe sur le sol. Sam apparaît et tue les 2 gardiens avec son couteau.

Dean : Joli travail Jo !

Jo : Merci !

Dean donne son sac à Jo.

Jo : Bon alors, on y va ?

Crowley est toujours devant sa TV lorsque Dean et Sam coupent le courant. Crowley sourit, et ne semble visiblement pas surpris par la présence des frères Winchester dans sa demeure.

Sam : Alors c’est vous Crowley ?

Crowley : Tiens tiens ! Le duo intrépide a enfin réussi à me trouver ! Vous en avait mis du temps !

Crowley marche en direction de Sam et Dean, mais se méfie. Il s’arrête soudainement et évite le piège à démons, dessiné sous le tapis.

Crowley : Est-ce que vous avez la moindre idée du prix d’un tapis de ce genre ?

Soudain, deux autres gardiens possédés surgissent derrière Sam et Dean, et les neutralisent.

Crowley en sortant le Colt: Vous êtes venu pour ça ! C’est ça que vous voulez n’est-ce pas ?

Crowley pointe le Colt en direction de Dean, et tue les 2 gardiens qui tenaient Sam et Dean.

Crowley : Il faut qu’on discute… en privé !

Dean et Sam sont surpris, et suivent Crowley dans une autre pièce.

Dean : On peut savoir à quoi vous jouez ?

Crowley : Vous savez que j’aurais pu me débarrasser de ce truc ! *la porte se referme* Pour tout vous dire, il n’y a aucune raison que vous ou qui que ce soit d’autre soyez au courant de son existence ! C’est moi qui vous ai prévenu !

Sam : Qu’est-ce que vous racontez ?

Crowley : J’ai lancé quelques rumeurs afin qu’elles parviennent jusqu’à vous !

Sam : Pourquoi faire ? Qu’est-ce que vous nous voulez ?

Crowley repointe le Colt en direction de Dean !

Crowley : Ce que je vous demande, c’est de vous pointer devant Lucifer et lui vider le barillet en pleine poire !

Dean : Ah ah. D’accord, et pourquoi est-ce que vous tenez tant à voir le diable se faire zigouiller ?

Crowley pose le Colt : Une seule raison, l’instinct de survie ! Mais comme vous êtes complétement demeurés vous ne devez pas savoir de quoi je parle !

Dean : Entre nous, c’est celui qui dit qui est ! Hum. Bref !

Crowley : Lucifer n’est pas un démon ! Vous vous souvenez, c’est un céleste, un ange célèbre pour sa haine farouche de l’humanité ! A ses yeux vous n’êtes que des abcès purulents ! C’est ça l’image qu’il a de votre espèce ! Imaginez ce qu’il pense de nous !

Sam : Mais c’est lui qui vous a créé non ?

Crowley : Pour lui nous ne sommes rien de plus que des exécutants, de la chair à canon ! Si jamais Lucifer parvient à exterminer toute l’humanité,… nous serons les suivants ! Alors, aidez-moi hein ! Ça ne vous dirait pas de revenir à une époque où les choses étaient plus simples quand chacun se contentait de suivre sa nature ? Après tout, je ne suis qu’un commercial moi ! Alors, qu’est-ce que vous en dites ? Voilà ce que je vous propose ! Je vous donne ce truc *il tend le Colt* et vous allez tuer le diable !

Sam prend le Colt : D’accord.

Crowley sourit : Super !

Sam : Vous n’auriez pas une idée de l’endroit où il se trouve par hasard ? Çà nous aiderait !

Crowley : Alors mon petit doigt me dit *silence*  que jeudi, il a rendez-vous à Carthage dans le Missouri.

Sam : Génial ! Merci !

Sam pointe le Colt sur Crowley, puis le rebaisse quelques secondes à peine après. Le Colt étant  non chargé.

Crowley : Oh oui, où j’avais la tête. Vous avez besoin d’un peu plus de munitions bien sûr !

Dean : Désolé de poser une question qui fâche mais, vous signez pas votre arrêt de mort là ? Vous prenez un énorme risque ! Il vous arrivera quoi si jamais on va affronter le diable et qu’on perde ?

Crowley : Primo, il nous éliminera tous quoiqu’il arrive. Deuxio, une fois que vous aurez foutu le camp, je vais prendre de longues vacances où personne ne pourra me retrouver. Et tertio, faites-moi plaisir et ne ratez pas votre coup, c’est clair ?! Ça m’arrangerait !

Crowley jette les munitions à Dean et disparaît.

Chez Bobby, Ellen et Jo jouent à un jeu avec Castiel où le gagnant est celui qui arrive à boire le plus de verre, parmi les 5 verres remplis devant chacun d’eux.

Ellen boit son verre: Allez mon joli, à ton tour !

Castiel se met à boire cul sec les 5 verres, les uns après les autres ce qui surprend Ellen et Jo !

Castiel : Je crois que je commence à sentir un petit quelque chose.

Pendant ce temps, Dean et Sam sont dans la pièce à côté, en train de réfléchir sur la discussion qu'ils ont eu avec Crowley !

Sam : Ça doit forcément être un piège !

Dean sourit : Sam Winchester a dû mal à faire confiance à un démon ? Mieux vaut tard que jamais comme on dit !

Sam : Je te remercie de continuer à me soutenir comme tu le fais !

Dean : A ton service !

Dean et Sam trinquent avec leurs bières !

Dean : Quoiqu’il en soit, piège ou pas, si on a la moindre petite chance, il faut qu’on la saisisse !

Sam : Ouais. Tu as sûrement raison !

Dean : Mais je crois pas que ce soit un piège ! Jette un œil là-dessus ! La ville de Carthage est le théâtre de phénomènes étranges ! Un certain nombre de révélations se sont produites. Et il y a aussi çà ! Regarde !

Dean montre à Sam des feuilles de personnes disparues.

Dean : 6 personnes sont déclarées disparues dans cette ville depuis dimanche dernier ! Je crois que le diable est là !

Sam : Si tu le dis.

Dean : Mais quand on y pense, tu ne peux pas venir avec nous.

Sam : Dean !

Dean : Si c’est moi qui vais affronter Satan et que je me plante, c’est rien ! On aura perdu un pion mais on pourra s’en arranger ! Par contre si toi tu viens, çà équivaudra à lui servir son véhicule sur un plateau d’argent et ça, c’est pas malin !

Sam : Depuis quand on se demande ce qui est malin ou pas avant d’agir ?

Dean : Je ne plaisante pas Sam !

Sam : Moi non plus ! Tu veux recommencer les mêmes conneries ? Si on veut mener çà à bien, alors il faut qu’on le fasse tous les deux !

Dean  *long silence* : D’accord ! Mais c’est quand même une idée foireuse !

Ellen, Jo et Castiel font beaucoup de bruit, ce qui interpelle Dean & Sam !

Ellen : C’est pas possible une descente pareille !

Jo à Ellen : Bon tu le descends ce verre !

Ellen : Et, un peu de respect pour tes aînés !

Jo : Je vais chercher une autre bière !

Ellen : Rock’n roll !

Dean n’arrête pas de regarder Jo, appuyer sur la table.

Sam : Alors là, ce serait une idée encore plus foireuse !

Dean : Oh ouais c’est clair ! Super foireuse !

Dean se lève et va rejoindre Jo prenant une bière au frigo ! Jo se retourne et se fait surprendre par Dean qui venait juste d’arriver derrière elle.

Dean : Ça va ?

Jo : Ouais !

Dean : Alors, ça va être du sérieux demain ! On dirait que c’est le moment de manger, de boire…enfin, de profiter de la vie !

Jo : Tu ne me fais pas le speech de la dernière nuit sur terre j’espère ?

Dean : Hein ?

Jo : Hein ?

Dean : Non ! *Dean rigole* non ! Et si s’était le cas est-ce que ça aurait une chance de marcher ?

Jo sourit. Elle s’approche près de Dean comme si elle allait pour l’embrasser, et lui touche les cheveux. Au moment où Dean va pour l’embrasser, Jo le repousse !

Jo : Non ! Mon chéri, si c’est vraiment notre dernière nuit sur terre, *Jo sourit* alors je préfère garder le peu d’amour propre qu’il me reste !

Dean semble déçu. Il ne s’attendait pas à ça.

Dean : D’accord. Si c’est ce que tu veux !

Bobby veut rassembler tout le monde pour une dernière photo.

Bobby : Allez, ramenez vos miches par ici ! Mettez-vous en rang bien sagement ! Allez plus vite, tout le monde dans ce coin là !

Ellen : Oh tu plaisantes Bobby ! Personne ne veut se faire tirer le portrait !

Sam : Çà c’est clair !

Bobby : Vu que vous sifflez mes bières, vous faites ce que je vous dis ! Que çà vous plaise ou pas ! J’ai envie d’avoir un petit quelque chose qui me permettra de me rappeler vos sales trombines !

Ellen : Çà fait plaisir de voir que t’es toujours aussi optimiste !

Castiel : Bobby a raison ! Demain nous allons affronter le diable ! C’est notre dernière nuit sur terre !

La révélation de Castiel refroidit tout le monde ! Ils prennent la photo mais aucun ne sourit.

Carthage - Missouri

Dean & Sam arrivent avec l’Impala.

Sam : T’as du réseau ?

Dean : Non que dalle ! Ça me dit rien qui vaille !

Dean fait signe à Ellen de les suivre et de se mettre à côté d’eux.

Ellen : Il n’y a pas l’air d’avoir grand monde !

Dean : On va aller voir le poste de police. Vous restez là et essayez de trouver des habitants !

Ellen : Ça marche !

Dean et Sam partent au poste de police pendant qu’Ellen se gare.

Jo frappe à la fenêtre arrière et dit à Castiel : Tu sais pas ouvrir une portière ?

Castiel : Bien sûr que si !

Castiel est déjà sorti et se tient juste derrière Jo !

Ellen à Castiel : Qu’est-ce qu’il y a ?

Castiel : Cette ville est encore habitée ! Des faucheuses !

Ellen : Comment çà des faucheuses ? Il y en a plusieurs ?

Castiel : Elles ne se réunissent de cette façon qu’à l’approche des grandes catastrophes ! Le grand incendie de Chicago, le séisme de 1906, Pompéi… je dois découvrir ce qu’elles viennent faire ici !

Castiel quitte Ellen et Jo pour aller voir ce qui se passe. Il longe la rue à travers les faucheuses jusqu’à un immeuble, où il voit une faucheuse qui l’observe. Il décide de rentrer dans l’immeuble et de suivre la faucheuse.

Castiel fait face à une lumière blanche, qui est le signe d’un ange.

Lucifer : Bonjour mon frère !

Retour sur Ellen et Jo qui parcourent la ville au volant de leur voiture, jusqu’à rejoindre Sam & Dean.

Dean : Le poste de police est désert.

Jo : C’est la même chose partout.

Ellen : Vous avez vu Castiel ?

Sam : Quoi ? Il était pas avec vous ?

Ellen : Non, il a suivi les faucheuses !

Dean : Les faucheuses ?

Sam : Il a vu des faucheuses ? Où ça ?

Jo : A vrai dire… *silence* un peu partout !

De retour sur Castiel.

Castiel se retrouve piégé dans un cercle de flammes sacrées. Lucifer fait son apparition.

Castiel : Lucifer !

Lucifer : Je suppose que tu es venu avec les frères Winchester ?

Castiel : Non, je suis venu seul.

Lucifer : Quelle loyauté ! C’est une qualité qui se perd par les temps qui courent ! Tu es Castiel c’est ça ? Hum…Castiel. On m’a dit que tu étais venu jusqu’ici  en automobile.

Castiel : C’est exact.

Lucifer : Quel effet çà fait ?

Castiel : Hum…C’est lent ! Très confiné.

Lucifer : Tu es vraiment un être très singulier hein ?

Castiel voyant le visage du véhicule de Lucifer abîmé : Qu’est-il arrivé à ton véhicule ?

Lucifer : Oh ça. Nick commence à être un peu usé, j’en ai bien peur ! Il n’est pas destiné à m’accueillir indéfiniment !

Castiel : Non ! Tu n’investiras pas le corps de Sam Winchester ! Je t’en empêcherais !

Lucifer : Castiel ! J’ignore pourquoi tu t’obstines à t’opposer à moi. Toi plus que tous les autres anges !

Castiel : Tu te poses vraiment la question ?

Lucifer : On m’a bannit du ciel parce que je me suis rebellé et il t’arrive exactement la même chose ! Au Paradis, tout le monde réclame qu’on m’élimine, et tu sais ce qui arrivera s’ils parviennent à m’avoir ? Tu seras le nouvel ennemi public n°1 ! Nous sommes dans le même camp que ça te plaise ou non ! Alors que dirais-tu de penser un peu à tes intérêts qui dans ce cas précis sont les mêmes que les miens ?

Castiel : Je préfère mourir !

*long silence*

Lucifer : Bon, si c’est ce que tu veux !

Lucifer quitte la pièce.

De retour sur Dean, Sam, Ellen et Jo, marchant armés de leurs fusils à la recherche de Castiel.

Dean : Bon c’est génial ! On est arrivé depuis 20 minutes et on a déjà perdu le seul être qu’on avait !

Sam : A ton avis, est-ce que Lucifer a réussi à l’avoir ?

Dean : Pas d’autre explication !

Soudain…

Meg : Enfin, je vous trouve !

Sam : Meg !

Meg : Vous n’auriez jamais dû venir ici !

Dean en pointant le Colt vers Meg : Je crois qu’on peut dire la même chose pour toi !

Meg : Je ne me suis pas déplacé seule Deano !

Les chiens de l’enfer se font entendre aux côtés de Meg !

Dean : Les chiens de l’enfer !

Meg : Et oui ! Je sais à quel point tu les aimes ! Venez avec moi, mon père a très envie de vous rencontrer !

Sam : Je crois qu’on va s’abstenir merci !

Meg : A vous de voir ! Vous pouvez choisir de venir bien gentiment ou alors de vous rendre la vie très difficile !

Dean regarde Ellen qui acquiesce d’un signe de tête.

Dean : Depuis le temps, tu devrais savoir que l’on est pas du genre à choisir la facilité !

Dean se met à tirer sur un chien de l’enfer.

Sam : Courez !

Sam, Dean, Ellen et Jo se mettent à courir, poursuivis par les chiens de l’enfer, ce qui fait rire Meg ! Mais soudain, Dean se fait attaquer par derrière, et tombe par terre !

Jo : Dean !

Dean crie : Non, ne m’approche pas !

Mais Jo s’approche en tirant un peu partout pour éloigner les chiens de Dean, et pour qu’il puisse se relever. Mais Jo se fait attaquer par derrière !

Ellen hurlant : Noooooonnnnn !

Jo se fait attaquer à l’abdomen. Elle perd beaucoup de sang ! Dean va à son secours et la porte jusqu’à un magasin de bricolage, où ils s’enferment pour être en sécurité.

Ellen à Jo : Allez, c’est rien tu m’entends ! Respire !

Jo : Maman !

Dean et Sam se chargent de bloquer les portes afin que les chiens ne puissent pas rentrer.

Ellen : J’aurais besoin d’un petit coup de main !

Dean : Vite !

Dean et Sam barricadent les portes, en versant des tonnes de sel.

Ellen à Jo : Tiens bon ! Tiens bon !

Sam et Dean s’approchent d’Ellen et Jo ! Ils sont touchés par l’état dans lequel Jo se trouve ! Ils voient bien que sa blessure est bien plus grave que ce qu’ils pensaient ! Elle perd beaucoup trop de sang !

Ellen : Tu vas t’en sortir ! Tu m’entends ! Ça va aller !

Sam apporte de l’eau et des chiffons à Ellen, afin qu’elle tente de soigner Jo !

Ellen : Merci beaucoup !

Dean essaye d’établir un contact radio avec Bobby. Sam vient le rejoindre.

Dean : Elle tient le coup ?

Dean et Sam se regardent, et Dean comprend très bien que son état est en train d’empirer !

On entend Ellen un peu plus loin : Respire à fond !

Sam : Les lignes de sel ont l’air de tenir !

Dean : On est en sécurité !

Sam : En sécurité ou alors fais comme des rats !

Dean : T’as entendu Meg non ? Lucifer est dans cette ville ! C’est notre seule chance Sammy ! Il faut qu’on la saisisse !

Dean réussit à faire marcher la radio : Et voilà !

Ellen : Sam, tu peux venir m’aider ?

De son côté, Bobby essaie de joindre Dean sur son téléphone : « le numéro que vous demandez est indisponible ».

Bobby : Qu’est-ce que vous foutez les mecs !

Bobby entend soudain des grésillements radio.

Bobby: KC5 Foxtroad Delta Oscar j’écoute!

Dean : Bobby c’est Dean ! On a un problème !

Bobby lève les yeux au ciel : Dieu soit loué !

Bobby : T’en fais pas mon gars, je suis là pour ça ! Tout le monde va bien ?

Dean prend sa respiration : non ! C’est…*silence* C’est Jo, Bobby ! Elle est gravement blessée !

Bobby : D’accord. Bien reçu. Il faut décider de ce qu’on va faire maintenant !

Dean ému, les larmes aux yeux : J’ai pas l’impression qu’elle va…*silence*

Bobby : J’ai dit qu’est-ce qu’on fait maintenant Dean !

Dean se reprend : Ouais ! D’accord ouais.

Bobby : Bon, dis-moi tout ce que tu sais !

Dean : Avant de disparaître, Castiel a dit combien il y avait de faucheuses ?

Dean : J’en sais rien ! Il a dit des tas de choses ! Est-ce que c’est si important que çà !

Bobby : Chaque détail a son importance !

Ellen vient rejoindre Dean : Bobby, ici Ellen ! Si j’en crois l’expression de son visage et le fait qu’il regardait tout autour de nous, je dirais qu’il devait y en avoir une bonne douzaine, peut-être même plus !

Bobby : Seigneur Jésus ! J’aime pas trop ce que je viens d’entendre !

Dean : Je peux te garantir que tu n’es pas le seul ! Dis-moi un peu plus que çà bordel ! Dis-moi qu’est-ce que ça signifie !

Bobby : Ça signifie que la mort n’est pas loin ! J’ai l’impression que Satan est dans cette ville pour accomplir un rituel !

Bobby feuillette les pages de son livre : On dirait qu’il a l’intention de libérer la mort !

Dean : Euh…tu veux parler de ce type qui joue aux échecs dans ce vieux film en noir et blanc ?

Bobby : Je te parle de la mort ! Le cavalier de l’Apocalypse montant son pâle destrier en chair et en os !

Dean : Quoi ? Comment çà le libérer ? Il me semble que la mort a déjà fait pas mal de dégâts ces derniers temps ! Regarde moi je suis mort plusieurs fois !

Bobby : Ce coup-ci çà n’a rien à voir ! Là je te cause de l’Ange de la Mort ! La grande faucheuse en personne ! Un être qui a été enchaîné dans une boîte à 600 pieds sous terre ! La dernière fois qu’ils l’ont fait remonter, Noé était en train de fabriquer son arche ! C’est pour ça que la ville grouille de faucheuses ! Elles viennent célébrer le retour de leur patron !

Dean les larmes aux yeux: T’as d’autres bonnes nouvelles dans le genre ?

Bobby : Ouais enfin, façon de parler ! Je fais des recherches sur la ville de Carthage depuis que vous êtes partis, pour essayer de découvrir ce que le diable vient faire là-bas ! Tout ce que tu viens de me dire représente la dernière pièce du puzzle. Il est dit que le rituel qui ramènera l’ange de la mort dans notre monde devra se dérouler à minuit, dans un lieu où s’est produit un gigantesque carnage. Et il se trouve que pendant la guerre de Sécession, il y a eu une bataille à Carthage ! Une bataille si meurtrière que les soldats l’ont appelé la bataille du gouffre de l’enfer.

Dean : Où le massacre a-t-il eu lieu ?

Bobby : La bataille s’est déroulée près de la ferme de William Jasper !

 

De retour du côté de Castiel et Lucifer.

Castiel est toujours dans le cercle des flammes sacrées. Meg vient de rejoindre Lucifer.

Meg : J’ai réussi à coincer les frères Winchester pour le moment. Que veux-tu que je fasse d’eux ?

Lucifer : Laisse-les où ils sont.

Meg : Tu en es sûr ? On ne devrait pas plutôt les mettre hors d’état de nuire ?

Lucifer s’approchant de Meg : Ai confiance mon enfant ! Il y a une raison pour chaque chose. Tu vois Castiel, tu as un peu de temps devant toi, tu peux encore changer d’avis !

Au magasin de Bricolage.

Ellen épongeant la blessure de Jo : C’est bien ma chérie ! Tu vas t’en sortir tu vas voir !

Dean à Sam : Maintenant on sait où le diable va être ! On sait à quelle heure et on a le Colt avec nous.

Sam : Ouais. Et il nous reste plus qu’à passer…une dizaine de chiens de l’enfer, et rejoindre cette ferme avant.

Dean : Sans compter qu’il faut aussi évacuer Jo et Ellen au plus vite!

Sam : Çà sera pas facile !

Dean : on a une civière ?

Sam : Je vais aller voir çà.

Jo : Non arrêtez ! Arrêtez s’il vous plait ! On pourrait se montrer un peu réaliste pour une fois !

Dean et Sam s’approchent d’Ellen et de Jo.

Jo les larmes aux yeux : Je n’arrive plus à bouger mes jambes, pas à me déplacer. Et la seule chose qui empêche mes tripes de tomber par terre, c’est une bande adhésive. Il faut… On devrait peut-être revoir nos priorités. Premièrement, je sortirais pas d’ici vivante.

Ellen : Joanna Beth je t’interdis de dire çà.

Jo : Maman ! Je ne peux plus me battre, je ne peux plus marcher mais il y a encore un truc que je peux faire. On a du propane, des câbles, du gros sel, et des clous en fer. C’est tout ce qu’il nous faut.

Sam : Tout ce qu’il nous faut pour quoi ?

Jo : Pour fabriquer une bombe !

Dean : Non ! Jo, non !

Jo : T’as un autre plan ? Si t’as une autre idée je t’écoute ! Ce sont des chiens de l’enfer qui vous attendent dehors ! Et ils connaissent tous votre odeur ! Ces monstres n’arrêteront jamais de vous poursuivre quoiqu’il arrive. On laisse entrer les chiens, vous, vous filez sur le toit, et pendant que vous rejoignez l’immeuble d’à côté, moi je reste là à les attendre le doigt sur le bouton ! Je pourrais les réexpédier dans leurs trous ! Ou au moins vous donner quelques minutes d’avance sur eux !

Ellen en pleurs : Non je refuse de te laisser faire ça !

Jo : C’est pour cette raison qu’on est venus ici !

Ellen : Nonnn !

Jo : Si je peux nous donner une chance de tuer le diable, il faut que je la saisisse !

Ellen en pleurs regarde Dean attristé: Nooon !...*silence* Je refuse !

Jo en pleurs : Maman ! Il se peut que se soit littéralement la dernière chance que tu ais de me traiter en adulte ! Tu devrais en profiter !

*moment d’émotion. Jo et Ellen se regardent en pleurant*

Ellen : Vous l’avez entendue ? Mettez-vous au boulot !

Dean et Sam se mettent immédiatement à fabriquer la bombe.

C’est le moment des adieux déchirants. Sam commence. Il prend la main de Jo et la serre fort…sans un mot.

C’est au tour de Dean. Il s’approche de Jo, lui met le bouton dans sa main.

Dean : Voilà, on a fini. On se revoit de l’autre côté ! Peut-être plus tôt que tu ne le crois !

Jo : Je t’en prie, prends ton temps !

Jo donne son arme à Dean qui la pose sur le sol. Il prend la main de Jo entre ses mains. Sans un mot, ils se regardent avec émotion. Dean pose sa main sur la nuque de Jo et lui fait un baiser sur le front, avant de lui donner un tout dernier baiser sur ses lèvres.

Dean : Allez.                           

C’est au tour d’Ellen. Jo est en pleurs. Sa mère lui fait un signe négatif de la tête. Elle se refuse de laisser sa fille mourir seule.

Jo : Maman non !

Ellen : Il faut bien que quelqu’un les fasse entrer ! Tu l’as dit toi-même, tu peux plus bouger, je reste avec toi Jo ! Tu as raison, c’est ça la priorité ! Mais il est hors de question que je te laisse toute seule !

Sam : Dean !

Ellen : Vous attendez quoi pour y aller ?

Dean : Ellen !

Ellen : Allez-y foutez le camp !

Dean et Sam sont sur le point de partir…

Ellen : Dean ! Éclate-lui la tête ! Ne le rate pas !

C’est les larmes aux yeux, que Dean et Sam quittent la pièce, laissant Ellen près de Jo !

Ellen et Jo se sourient.  Ellen se lève, enlève les chaînes de la porte et brise la ligne de sel. Elle ouvre les bouteilles de propane, et s’installe aux côtés de sa fille en la prenant dans ses bras.

Ellen prend le bouton de la bombe.

Ellen : Je t’aime de tout mon cœur ma petite puce.

Jo : Je… *silence*

Ellen : Trésor ?

Jo meurt dans ses bras, et Ellen fond en larmes.

Ellen : Jo ! Ça va aller, ça va aller !

Ellen lui donne 2 baisers sur la tête : Je suis très fière de toi !

Soudain les portes s’ouvrent et les chiens de l’enfer font leur apparition. Ellen attend qu’ils soient bien dans la pièce pour laisser le temps à Sam et Dean de descendre du toit.

Ellen : Retournez donc dans la fosse d’où vous êtes sortis espèces de pourriture !

Ellen appuie sur le bouton et fait tout sauter. Dean et Sam, attristés et émus, assistent à l’explosion et à la mort de leurs deux amies de l’extérieur.

Après quelques secondes, Dean et Sam partent à la rencontre de Lucifer à la ferme. En arrivant, cachés derrière des buissons, ils voient Lucifer en train de creuser, et les habitants de la ville possédés.

Dean : Maintenant on sait ce qui est arrivé à la population de cette ville !

Sam : On y est !

Dean : Ouais

Sam : Un dernier mot avant d’y aller ?

Dean regarde Sam. Un silence s’installe.

Dean : Non, c’est bon.

Sam : Ouais pareil pour moi.

Dans le regard des 2 frères, on sent l’émotion et le désir qu’ils ont de vouloir se dire quelque chose. Mais ils préfèrent se taire.

Dean : Quand faut y aller !

Dean sort le Colt et montre leur présence.

Sam hurle: Hey !

Tout le monde se retourne.

Sam : Il paraît que tu voulais me voir !

Lucifer se frotte les mains : Sam, tu n’as pas besoin de cette arme ! Tu sais que je ne te ferais pas de mal ! Pas vraiment.

Dean apparaît, braque le Colt sur la tête de Lucifer : Ah non ? Je serais pas aussi tendre avec toi ! Bouffe çà connard !


Dean tire dans la tête de Lucifer ! Lucifer s’écroule par terre. Dean et Sam se regardent, satisfaits d’avoir fait ce qu’il fallait. Mais Lucifer se relève, à la grande surprise de Sam et Dean !

Lucifer : Ah çà fait mal. Où est-ce que t’as déniché ce truc ?
Lucifer frappe violemment Dean, d’une puissance extrême qui le propulse à quelques mètres plus loin, inconscient.

Lucifer : Alors, où on en était ? Tu n’as aucune raison de t’en vouloir Sam ! Il n’y a que 5 êtres dans toute la création que ce revolver ne peut pas tuer et ...il se trouve que je suis l’un d’entre eux. Laisse-moi une minute pour finir, et après je suis à toi !

Pendant que Lucifer continue à creuser, Sam se précipite auprès de Dean, encore inconscient.

Lucifer arrête de creuser : Au fait, j’imagine que tu n’as pas l’intention de me dire oui aujourd’hui ? Histoire qu’on en finisse avec ce débat interminable ! Est-ce que je me trompe ?

Sam : Non ! Çà n’arrivera jamais !

Lucifer reprend sa pelle et continue : Oh, je crois que tu fais une erreur ! Ça finira par arriver ! Je pense même que se sera très bientôt ! D’ici 6 mois environ ! Je peux déjà te dire où ça se passera : A Détroit !

Sam : Ecoute moi bien espèce d’enfoiré, c’est moi qui vais te tuer de mes propres mains ! Tu m’entends ! Je vais te vider les tripes et t’arracher le cœur !

Lucifer : C’est très bien ! Continue à alimenter cette fureur qui t’envahit, toute cette rage réprimée depuis si longtemps, j’en aurais besoin !

Sam regardant toutes ces personnes possédées : qu’est-ce que tu as fait ?... Qu’est-ce que tu as fait à tous ces gens ?

Lucifer : Figure toi que j’ai été très généreux avec eux ! Un démon pour chacun dans la force de l’âge !

Sam : Et les autres habitants ?

Lucifer arrête de creuser un moment, et rigole : Là-dedans !

Sam : Je sais que çà à l’air affreux mais les cavaliers de l’Apocalypse sont tellement exigeants ! Alors comme on dit souvent, les femmes et les enfants d’abord !

Lucifer : Je sais bien ce que tu penses de moi Sam ! Mais il fallait que je le fasse ! J’avais pas le choix ! Tu es sûrement le mieux placé pour le comprendre.

Sam : Je vois pas du tout de quoi tu parles !

Lucifer : J’étais un fils et un frère tout comme toi. Le petit frère. J’avais un frère plus âgé que j’aimais de tout mon cœur. Je l’idolâtrais littéralement et puis un jour je suis allé le voir, et je l’ai supplié de m’accompagner, de combattre à mes côtés. En guise de réponse, Michel a choisi de me repousser. Il m’a traité de monstre, de renégat et il a commencé à s’en prendre à moi. Simplement parce que j’étais différent. Parce que je pensais par moi-même. Alors dis-moi un peu Sam, tout çà ne te rappelle rien ? Enfin bref, tu vas devoir m’excuser, minuit devrait bientôt sonner. Et j’ai un rituel à terminer. Ne t’en vas surtout pas ! Tu n’irais pas loin de toute façon !

Lucifer commence son rituel : A présent répétez après moi ! Nous abandonnons notre vie, notre sang et notre âme, afin d’accomplir cette offrande.

Une fois répété, toutes les personnes meurent les unes après les autres, s’écroulant sur le sol.

Lucifer voyant Sam et Dean surpris : Quoi ? Ce ne sont que des démons !

Castiel est toujours dans le bâtiment, piégé par les flammes sacrées et surveillé par Meg. Meg rigole.

Castiel : Tu as l’air bien satisfaite !

Meg : Nous allons gagner ! Tu le sens ? Toi et ta bande de pédales chevaucheuses de nuages avez perdu le contrôle de l’univers ! Lucifer va enfin prendre possession du Paradis ! Nous allons enfin atteindre le 7ème ciel !

Castiel : C’est étrange, parce que j’ai entendu un autre son de cloche venant d’un certain Crowley ?

Meg : Tu ne sais même pas qui c’est !

Tout en parlant pour occuper Meg, Castiel dévisse des tuyaux, grâce à ses pouvoirs.

Castiel : D’après ce qu’il disait, Lucifer ne ferait que se servir de vous, autres démons, pour arriver à ses fins. Et ensuite, une fois qu’il aura fini, il vous exterminera tous !

Meg : Non tu as tout faux ! Lucifer est le père de toute notre espèce ! C’est lui notre créateur. Ton dieu est peut être incapable mais le mien, le mien arpente la terre.

La dernière vis tombe, et le tuyau se décroche d’un côté. Meg est déstabilisée et se retrouve projetée dans les bras de Castiel, à l’intérieur du cercle sacré. Castiel tente de tuer Meg. Se trouvant dépossédé de ses pouvoirs, il échoue et Meg éclate de rire !

Meg : Tu ne peux plus tuer de démons mon pauvre chéri ! Tu n’as plus de lien avec la maison mère, donc tu n’as plus assez de jus ! Qu’est-ce que tu peux faire maintenant sans tes super pouvoirs ?

Castiel : Je peux faire ça !


Castiel fait tomber Meg dans les flammes du cercle sacré, et s’en va.

De retour à la ferme, où Lucifer poursuit son rituel. Castiel arrive et téléporte Dean et Sam chez Bobby. Lucifer se retourne et sourit.

Lucifer : Bienvenue à toi la mort ! Je t’attendais !

Chez Bobby …

La TV : Nous venons de recevoir une dépêche indiquant que le gouverneur a déclaré l’état d’urgence dans le comté de Polding, y compris pour les villes de Marion, Feterville et Carthage. On rapporte que le système orageux a provoqué un certain nombre de tornades dans toute la région. Il est encore trop tôt pour estimer le nombre de morts mais les autorités s’attendent à ce que le coût en vie humaines et matérielles soit extrêmement élevé.

 

Pendant qu’à la TV, la journaliste fait part des dernières informations, Dean, Sam et Bobby se tiennent devant la cheminée. Bobby tient dans sa main la photo qu’il avait prise de tout le monde avec Ellen et Jo. Après l’avoir regardée quelques secondes, il l’a fait brûler dans la cheminée. C’est avec émotion et les larmes aux yeux, qu’ils regardent la photo se faire brûler, se remémorant les bons souvenirs avec Ellen et Jo.

 

Ecrit par Audrey66.

EXT. HIGHWAY - DAY

Overhead view of several highways crossing each other.

EXT. OVERPASS - DAY

Underneath the lowest of these highways. An OLD MAN gets out of an expensive car, digs a hole in the dirt and gravel, buries a box, and stands up.

VOICE
Mr. Pendleton, I presume.

PENDLETON turns around to see a MAN who wasn't there before.

MAN
Name's Crowley.

PENDLETON
In my negotiations I was, uh, dealing with a very young, attractive, uh, lady.

CROWLEY
Yes. I know. But you, piggy bank, you are a big fish, and I wanted to do you the honor of sealing this deal personally.

PENDLETON
She said the deal would be sealed with a kiss.

CROWLEY
That's right.

PENDLETON stares. CROWLEY grins.

PENDLETON
No, I mean, she said—I don't—

CROWLEY
Your choice. You can cling to six decades of deep-seated homophobia, or give it up and get a complete bailout for your bank's ridiculous incompetence.

CROWLEY is up in PENDLETON's personal space now.

PENDLETON
There are just things that I—

CROWLEY
Going once.

PENDLETON
I don't think so—

CROWLEY
Going twice.

PENDLETON
All right! All right.

CROWLEY pulls PENDLETON in.

PENDLETON
No—

CROWLEY kisses him anyway. CASTIEL is observing from a distance, on the phone.

CASTIEL
Got him.

ACT ONE


EXT. OVERPASS - DAY

CROWLEY releases PENDLETON. CASTIEL speaks into the phone.

CASTIEL
The demon Crowley is making a deal; as we speak, it's—going down.

EXT. LAKESIDE - DAY

DEAN is on the phone. SAM leans against the car, back to DEAN.

DEAN
Going down? Right. Okay, Huggy Bear, just don't lose him.

SAM turns to look at DEAN.

CASTIEL
I won't lose him.

EXT. UNDERPASS - DAY

PENDLETON
Damn you.

PENDLETON turns to walk back to his car.

CROWLEY
Enjoy the obscene wealth. See you in ten years.

CROWLEY fiddles with a cell phone while he walks, then vanishes. CASTIEL follows him, vanishing as well.

EXT. MANSION - DAY

CASTIEL is still on the phone.

CASTIEL
I followed him. It's not far, but—it's layered in Enochian warding magic.

The wall is covered in blue-white geometric designs matching those seen in 4.15 Death Takes A Holiday; these were not visible a moment earlier.

CASTIEL
I can't get in.

DEAN
That's okay, you did great. We'll take it from here.

EXT. LAKESIDE - DAY

The Impala drives off.

EXT. MANSION - NIGHT

INT. MANSION - DAY

CROWLEY pours himself a drink with lemon and watches a black-and-white film involving Nazis.

EXT. MANSION - NIGHT

A YOUNG WOMAN in evening dress approaches the gate and presses a button on the intercom.

INTERCOM
Hello?

YOUNG WOMAN
Hello. My car broke down. I—I need some help.

INTERCOM
I'll be down in a minute.

The YOUNG WOMAN turns around to wait; it's JO HARVELLE. The gate swings open and TWO MEN approach.

FIRST MAN
Evening, pretty lady. Get yourself on in here.

JO
I just need to make a call.

FIRST MAN
You don't need to call anyone, baby.

He glances back at his partner.

FIRST MAN
We're the only help you're ever gonna need.

JO
You know what? I think I should wait by my car.

JO turns to go. The FIRST MAN grabs her shoulder; his eyes go black.

FIRST MAN
We said, get your ass in here.

JO shakes him loose and flattens him. The SECOND MAN is stabbed through the neck with what must be Ruby's knife; SAM is holding it. He stabs the FIRST MAN too.

DEAN
Nice work, Jo.

JO
Thanks.

DEAN hands JO a bag. She pulls out wire cutters(?).

JO
Okay. Shall we?

INT. MANSION - NIGHT

CROWLEY is still watching his film when the electricity cuts out. He leaves the room.

SAM
It's Crowley, right?

CROWLEY
So. The Hardy Boys finally found me. Took you long enough.

SAM is holding Ruby's knife and DEAN a shotgun. JO is not in sight. CROWLEY approaches, stopping when he sees his rug is rumpled. He looks underneath; a devil's trap has been drawn on the bottom of the rug.

CROWLEY
Do you have any idea how much this rug cost?

TWO MEN grab SAM and DEAN from behind, disarming them and pinning their arms. CROWLEY holds up the Colt.

CROWLEY
This is it, right? This is what it's all about.

CROWLEY aims the gun at DEAN, then adjusts his aim and shoots both MEN.

CROWLEY
We need to talk. Privately.

CROWLEY leads DEAN and SAM into another room.

DEAN
What the hell is this?

CROWLEY
Do you know how deep I could have buried this thing?

CROWLEY waves a hand; the door slams shut.

CROWLEY
There's no reason you or anyone should know this even exists, except that I told you.

SAM
You told us.

CROWLEY
Rumors, innuendo, sent out on the grapevine.

SAM
Why? Why tell us anything?

CROWLEY aims at DEAN again.

CROWLEY
I want you to take this thing to Lucifer and empty it into his face.

DEAN
Uh-huh, okay, and why exactly would you want the devil dead?

CROWLEY
It's called—

CROWLEY puts the gun down.

CROWLEY
Survival. Well, I forgot you two at best are functioning morons—

DEAN
You're functioning...morons...

CROWLEY
Lucifer isn't a demon, remember? He's an angel. An angel famous for his hatred of humankind. To him, you're just filthy bags of pus. If that's the way he feels about you, what can he think about us?

SAM
But he created you.

CROWLEY
To him, we're just servants. Cannon fodder. If Lucifer manages to exterminate humankind, we're next. So, help me, huh? Let's all go back to simpler, better times, back to when we could all follow our natures. I'm in sales, dammit! So what do you say if I give you this thing, and you go kill the devil?

CROWLEY holds out the Colt, handle first. DEAN and SAM glance at each other. CROWLEY wiggles the gun. SAM hesitantly reaches out to take it.

SAM
Great.

CROWLEY
Great.

SAM
You wouldn't happen to know where the devil is, by chance, would you?

CROWLEY
Thursday, birdies tell me, there's an appointment in Carthage, Missouri.

SAM glances at DEAN and nods.

SAM
Great.

SAM puts the barrel between CROWLEY's eyes and pulls the trigger. It clicks. SAM stares, surprised; CROWLEY stares back, impassive.

CROWLEY
Oh, yeah, right, you'll probably need some more ammunition.

CROWLEY goes into his desk.

DEAN
Oh, uh, excuse me for asking, but aren't you kind of signing your own death warrant? I mean, what happens to you if we go up against the devil and lose?

CROWLEY
Number one, he's going to wipe us all out anyway. Two, after you leave here, I go on an extended vacation to all points nowhere. And three, how about you don't miss, okay! Morons!

CROWLEY throws something at DEAN, who catches and opens it; bullets for the Colt. DEAN looks up; CROWLEY's gone. SAM sighs.

INT. BOBBY'S HOUSE - NIGHT

Five full shot glasses in a row next to a row of three upside-down shot glasses, a gap, and a full shot glass. Another glass is placed upside-down in the gap. JO drinks from a beer bottle. ELLEN drains the fifth and puts it back upside-down.

ELLEN
All right, big boy.

CASTIEL
Well.

CASTIEL drains all five of his in a row. ELLEN stares.

CASTIEL
I think I'm starting to feel something.

JO gawks and grins.

SAM and DEAN are sitting at opposite sides of BOBBY's desk, both with beer bottles.

SAM
It's gotta be a trap, right?

DEAN
Sam Winchester, having trust issues with a demon. Well, better late than never.

SAM
Thank you again for your continued support.

DEAN
You're welcome.

They clink bottles and drink.

DEAN
You know, trap or no trap, we got a snowball's chance, we gotta take it, right?

SAM
Yeah, I suppose.

DEAN
Besides, I'm not sure it is a trap. Check it out. I mean, Carthage is lit up like a Christmas tree with Revelation omens. And look at this.

DEAN pushes some papers at SAM.

DEAN
There's been six missing persons reported, in town, since Sunday. I think the devil's there.

SAM
Okay.

DEAN
Look, when you think about it...you can't come with.

SAM rolls his eyes.

SAM
Dean.

DEAN
Look, I go against Satan and screw the pooch, okay. We've lost a game piece. That we can take. But if you're there, then we are handing the devil's vessel right over to him. That's not smart.

SAM
Since when have we ever done anything smart?

DEAN
I'm serious, Sam.

SAM
So am I. Haven't we learned a damn thing? If we're gonna do this, we're gonna do it together.

DEAN and SAM look at each other for a long moment. DEAN looks away first.

DEAN
Okay. But it's a stupid frigging idea.

DEAN looks past SAM, attention caught by CASTIEL, ELLEN, and JO. SAM looks too.

SAM
Boy, talk about stupid ideas.

DEAN
Good God. True, that.

DEAN gets up and goes over to the refrigerator, where JO is rummaging, rear end prominent. She turns around and DEAN is right there.

DEAN
Hey.

JO
Hey.

DEAN
So. Dangerous mission tomorrow. Guess it's time to eat, drink, and, you know, make merry.

JO
Are you giving me the last-night-on-earth speech?

DEAN
What?

JO
What?

DEAN
No.

They laugh.

DEAN
If I was, would, uh, would that work?

JO leans in for a kiss, but stops at the last moment.

JO
No. Sweetheart, if this is our last night on earth, then I'm going to spend it with a little thing I call self-respect.

JO laughs and leaves.

DEAN
If you're into that kind of thing.

BOBBY
Everybody get in here! It's time for the lineup. Usual suspects in the corner.

SAM comes in, then ELLEN.

ELLEN
Oh come on, Bobby. Nobody wants their picture taken.

SAM
Hear, hear.

BOBBY
Shut up. You're drinking my beer.

CASTIEL enters while BOBBY finishes fiddling with a camera on a tripod. BOBBY rolls his wheelchair back.

BOBBY
Anyway, I'm gonna need something to remember your sorry asses by.

Everyone is in the room now, getting in position for the picture, smiling.

ELLEN
Ha! Always good to have an optimist around.

CASTIEL
Bobby's right. Tomorrow we hunt the devil. This is our last night on earth.

The smiles disappear. The camera flashes.

ACT TWO


EXT. CITY STREET - DAY

Missing posters are tacked to a telephone pole. The Impala drives in followed by another car; visible behind them is a billboard that says "ANTI-GOD IS ANTI-AMERICAN" on an American-flag background, next to a sign that advertises "ADULT VIDEOS". DEAN and SAM both have hands out the windows, phones in hand.

SAM
You getting a signal?

DEAN
No, nothing. Nice and spooky.

DEAN waves the other car up next to him. ELLEN is driving, JO shotgun.

ELLEN
Place seem a little empty to you?

DEAN
We're gonna go check out the PD. You guys stay here, see if you can find anybody.

ELLEN
Okay.

DEAN drives off. ELLEN parks. JO gets out and turns to look at CASTIEL in the back seat.

JO
Ever heard of a door handle

CASTIEL
Of course I have.

CASTIEL is standing outside the car. He looks around; the street is deserted except for the three of them.

ELLEN
What is it, Cas?

CASTIEL
This town's not empty.

From CASTIEL's point of view, the town is filled with dozens of old white men in suits, all standing still, attention fixed on something in the distance.

CASTIEL
Reapers.

ELLEN
Reapers? As in more than one?

CASTIEL
They only gather like this at times of great catastrophe. Chicago Fire, San Francisco Quake, Pompeii. Excuse me, I need to find out why they're here.

CASTIEL walks off, pausing to look at the nearest reaper, who ignores him. JO and ELLEN look at each other. CASTIEL's attention is caught by a REAPER inside a building who turns away from the window, the first of the dozens to show any signs of life. The building's marquee reads "JESUS SAVES".

INT. BUILDING - DAY

CASTIEL appears inside the building at that window. He comes down the corridor and enters a room.

VOICE
Hello, brother.

White light.

EXT. CITY STREET - DAY

ELLEN and JO are back in their car. They come to a stop next to DEAN and SAM

DEAN
Station's empty.

JO
So's everything else.

ELLEN
Have you seen Cas?

SAM
What? He was with you.

ELLEN
Nope. He went after the reapers.

DEAN
Reapers?

SAM
He saw reapers? Where?

JO
Well, kind of everywhere.

DEAN and SAM look at each other.

INT. BUILDING - DAY

The room is dark, lit mostly by firelight. CASTIEL is standing in the center of a ring of fire. He notices the other person in the room.

CASTIEL
Lucifer.

LUCIFER
So I take it you're here with the Winchesters.

CASTIEL
I came alone.

LUCIFER
Loyalty. Such a nice quality to see in this day and age. Castiel, right? Castiel. I'm told you came here in an automobile.

CASTIEL
Yes.

LUCIFER
What was that like?

CASTIEL looks around.

CASTIEL
Um. Slow. Confining.

LUCIFER
What a peculiar thing you are.

This is the first good view of LUCIFER; he does not look healthy. A closeup of his face shows what looks like burns.

CASTIEL
What's wrong with your vessel?

LUCIFER
Yes. Um. Nick is wearing a bit thin, I'm afraid. He can't contain me forever, so—

CASTIEL
You—

CASTIEL steps forward, apparently intending to get in LUCIFER's face, but stops short; the fire separates them.

CASTIEL
You are not taking Sam Winchester. I won't let you.

LUCIFER
Castiel. I don't understand why you're fighting me, of all the angels

CASTIEL
You really have to ask?

LUCIFER
I rebelled, I was cast out. You rebelled, you were cast out. Almost all of heaven wants to see me dead, and if they succeed, guess what? You're their new public enemy number one. We're on the same side, like it or not, so why not just serve your own best interests? Which in this case just happen to be mine?

CASTIEL
I'll die first.

LUCIFER
I suppose you will.

EXT. CITY STREET - DAY

ELLEN, DEAN, SAM, and JO are walking, shotguns in hands and looking around for trouble.

DEAN
Well, this is great, been in town twenty minutes and already lost the angel up our sleeve.

SAM
You think, uh, you think Lucifer got him?

DEAN
I don't know what else to think.

VOICE
There you are.

Everyone turns to face the new threat. It's MEG as seen in 5.01 Sympathy For The Devil.

SAM
Meg.

MEG
Shouldn't have come here, boys.

DEAN
Hell, I could say the same thing for you.

DEAN aims the Colt at MEG.

MEG
Didn't come here alone, Deano.

Something splashes in a puddle near MEG's feet; the sounds of dogs growling and barking. SAM, ELLEN, and JO glance around for the source of the noise; so does DEAN, but he is obviously pretending he's not afraid.

DEAN
Hellhounds.

MEG
Yeah, Dean. Your favorite. Come on, boys. My father wants to see you.

SAM
I think we'll pass, thanks.

MEG
Your call. You can make this easy or you can make it really, really hard.

DEAN looks back; ELLEN nods.

DEAN
When have you known us to ever make anything easy?

MEG shakes her head. DEAN shifts his aim and fires; blood spurts from the hellhound next to MEG's feet.

SAM
Run!

They take off. A hellhound tackles DEAN. JO looks back.

JO
Dean!

DEAN
Jo, stay back!

JO fires her shotgun in DEAN's direction. ELLEN and SAM stop running. JO keeps firing, knocking the hellhound further and further back. Another gets her from the side. SAM and ELLEN start running towards JO and DEAN.

ELLEN
No!

The hellhound shreds JO's side. SAM and ELLEN start firing. DEAN scoops up JO and runs past SAM and ELLEN, who turn to follow. DEAN heads for one of the nearest stores, ELLEN goes ahead to open the door, and SAM stays back to keep shooting.

INT. HARDWARE STORE - DAY

DEAN leans JO against the counter; she's whimpering.

ELLEN
Okay, okay, okay, okay, okay, breathe now—

SAM chains the doors shut.

SAM
Okay.

ELLEN
Boys, need some help here!

SAM and DEAN grab bags of rock salt.

SAM
Go go go—

They slit the bags open and frantically line the doorway and windows. ELLEN peels JO's hand away from the injury; it spurts blood. SAM and DEAN stare and ELLEN looks over her shoulder at them, horrified.

ACT THREE


JO has been bandaged up.

ELLEN
Gonna be all right.

SAM hands a bowl to ELLEN.

ELLEN
Thank you.

SAM goes over to DEAN, who is fiddling with something electronic.

DEAN
How's she holding up?

A long pause.

SAM
Salt lines are holding up.

DEAN
Safe for now.

SAM
Safer. Trapped like rats.

DEAN
Hey, you heard Meg. Her father's here. This is our one shot, Sammy. We gotta take it, no matter what.

Another long pause.

DEAN
Here we go.

ELLEN
Sam, some help here, please?

DEAN's gadget squeals.

INT. BOBBY'S HOUSE - DAY

PHONE VOICE
The number you dialed is unavailable. Please try your call again.

BOBBY
Damn it, boys.

Static from the next room. BOBBY wheels over and moves a book off a CB radio.

DEAN on radio
K C 5 Fox Delta Oscar, come in.

BOBBY picks up the mouthpiece.

BOBBY
K C 5 Fox Delta Oscar, go ahead.

DEAN
Bobby, it's Dean. We got problems.

BOBBY sighs and looks heavenward.

BOBBY
It's okay, boy. That's why I'm here.

INT. HARDWARE STORE - DAY and INT. BOBBY'S HOUSE - DAY, alternating

BOBBY
Is everyone all right?

DEAN
No. It's—it's—it's Jo. Bobby, it's pretty bad.

BOBBY
Okay. Copy that. So now we figure out what we do next.

DEAN
Bobby, I don't think she's—

He breaks off.

BOBBY
I said, what do we do next, Dean?

DEAN leans his head on his hand for a moment.

DEAN
Right. Okay, right.

BOBBY
Now, tell me what you got.

Time has passed.

BOBBY
Before he went missing, did Cas say how many reapers?

DEAN
I don't—he said a lot of things, I guess. Does the number matter?

BOBBY
Devil's in the details, Dean.

ELLEN taps DEAN on the shoulder with one bloody hand. DEAN holds up the microphone.

ELLEN
Bobby, it's Ellen. The way he was looking, the number of places Castiel's eyes went, I'd say we're talking over a dozen reapers, probably more.

BOBBY
I don't like the sound of that.

DEAN
Nobody likes the sound of that, Bobby, but what—wh—what does that sound like?

BOBBY
It sounds like death, son. I think Satan's in town to work a ritual.

BOBBY turns pages in his book to one marked with a Post-it that reads "Seventh Seal".

BOBBY
I think he's planning to unleash Death.

DEAN
You mean, like, as in this dude and taxes are the only sure thing?

BOBBY
As in Death. The horseman. The pale rider in the flesh.

DEAN
Unleash? I mean, hasn't Death been tromping all over the place? Hell, I've died several times myself.

BOBBY
Not this guy. This is—this is the angel of death. Big daddy reaper. They keep this guy chained in a box six hundred feet under. Last time they hauled him up, Noah was building a boat. That's why the place is crawling with reapers. They're waiting on the big boss to show.

DEAN
You have any other good news?

BOBBY
In a manner of speaking.

BOBBY closes the book—it is, unsurprisingly, a large leather-bound Holy Bible—and turns to another one that's already open to a page headed "The Battle of Carthage".

BOBBY
I been researching Carthage since you've been gone, trying to suss out what the devil might want there. What you just said drops the last piece of the puzzle in place. The angel of death must be brought into this world at midnight through a place of awful carnage. Now, back during the Civil War, there was a battle in Carthage. A battle so intense the soldiers called it the Battle of Hellhole.

DEAN
Where'd the massacre go down?

BOBBY
On the land of William Jasper's farm.

INT. BUILDING - DAY

CASTIEL is still in the ring of fire and LUCIFER is still watching him. MEG enters.

MEG
I got the Winchesters pinned down. For now, at least. What should I do with them?

LUCIFER
Leave them alone.

MEG
I—I'm sorry, but are you sure? Shouldn't we—

LUCIFER
Trust me, child. Everything happens for a reason.

LUCIFER strokes MEG's face. CASTIEL looks around and sees a pipe bolted to the wall.

LUCIFER
Well, Castiel, you have some time. Time to change your mind?

INT. HARDWARE STORE - DAY

ELLEN
That's my girl, you're okay, honey—

JO looks no better. ELLEN is next to her. DEAN and SAM are several feet away.

DEAN
Now we know where the devil's gonna be, we know when, and we have the Colt.

SAM
Yeah. We just have to get past eight or so hellhounds and get to the farm by midnight.

DEAN
Yeah, and that's after we get Jo and Ellen the hell out of town.

SAM
Won't be easy.

DEAN
Stretcher?

SAM
I'll see what we got.

SAM turns to go looking.

JO
Stop. Guys, stop.

ELLEN looks between the boys and JO.

JO
Can we, uh, be realistic about this, please?

DEAN and SAM walk over to JO.

JO
Uh! I can't move my legs. I can't be moved. My guts are being held in by an ace bandage. We gotta—we gotta get our priorities straight here.

DEAN and SAM look at each other and at JO.

JO
Number one, I'm not going anywhere.

ELLEN
Joanna Beth, you stop talking like that.

JO
Mom. I can't fight. I can't walk. But I can do something. We got propane, wiring, rock salt, iron nails, everything we need.

SAM
Everything we need?

JO
To build a bomb, Sam.

DEAN
No. Jo, no.

JO
You got another plan? You got any other plan? Those are hellhounds out there, Dean. They've got all of our scents. Those bitches will never stop coming after you. We let the dogs in, you guys hit the roof, make a break for the building next over. I can wait here with my finger on the button, rip those mutts a new one. Or at least get you a few minutes' head start, anyway.

ELLEN
No, I—I won't let you.

JO
This is why we're here, right?

ELLEN shakes her head, crying.

JO
If I can get us a shot on the devil—Dean, we have to take it.

ELLEN
No!

ELLEN looks up at DEAN.

ELLEN
That's not—

JO
Mom. This might literally be your last chance to treat me like an adult. Might wanna take it?

JO is smiling. ELLEN starts sobbing.

ELLEN
You heard her. Get to work.

SAM and DEAN grab their materials and assemble the bombs, filling them with nails and rock salt for shrapnel. Night has fallen. SAM takes JO's hand for a minute while DEAN strings the wire to the button JO will hold.

DEAN
Okay, this is it. I'll see you on the other side. Probably sooner than later.

JO
Make it later.

DEAN puts the button in JO's hand and holsd on. JO is crying. DEAN kisses her once on the forehead, once on the lips, and leans their heads together for a moment before getting up. ELLEN comes back to sit by JO. They watch each other for a moment and ELLEN smiles.

JO
Mom, no.

ELLEN
Somebody's gotta let them in. Like you said, you're not moving. You got me, Jo. And you're right, this is important.

JO nods.

ELLEN
But I will not leave you here alone.

SAM
Dean—

ELLEN
Get going now, boys.

DEAN
Ellen—

ELLEN
I said go.

SAM looks at DEAN. They both start to walk away.

ELLEN
And Dean?

DEAN looks back.

ELLEN
Kick it in the ass. Don't miss.

DEAN nods. He and SAM head for their exit. ELLEN unchains the doors, sweeps away the salt line, opens the propane tanks, and sits back down with JO, hugging her.

ELLEN
I will always love you, baby.

The hellhounds are audible again. ELLEN looks back at JO, who's stopped moving.

ELLEN
Honey?

No reaction.

ELLEN
Jo—

ELLEN sobs.

ELLEN
It's okay, it's okay.

ELLEN kisses JO on the head.

ELLEN
That's my good girl.

The doors burst open. ELLEN looks. Two hellhounds slam into the open doors.

EXT. BEHIND STORE - NIGHT intercut with glimpses of INT. HARDWARE STORE - NIGHT

SAM runs across the fire escape, DEAN right behind, then SAM goes down the ladder and DEAN follows. They hurry down the alley.

INT. HARDWARE STORE - NIGHT

A hellhound blows ELLEN's hair. She holds JO's finger against the button and forces a grin.

ELLEN
You can go straight back to hell, you ugly bitch!

EXT. CITY STREET - NIGHT

The hardware store explodes. DEAN and SAM stop to watch it blow, then run.

EXT. FIELD - NIGHT

SAM and DEAN sneak through bushes. Dozens of MEN stand in the field, attention on something out of sight.

DEAN
Guess we know what happened to some of the townspeople.

SAM
Okay.

DEAN
Okay.

SAM
Last words?

DEAN looks at SAM for a moment.

DEAN
I think I'm good.

SAM
Yeah. Me too.

DEAN
Here goes nothing.

LUCIFER is filling a hole.

SAM
Hey!

SAM approaches LUCIFER, readying a shotgun. LUCIFER turns, dropping the shovel.

SAM
You wanted to see me?

LUCIFER
Oh, Sam, you don't need that gun here. You know I'd never hurt you. Not really.

DEAN
Yeah? Well, I'd hurt you.

DEAN points the gun at LUCIFER, point-blank to the forehead.

DEAN
So suck it.

DEAN fires. LUCIFER collapses. None of the MEN do anything. DEAN and SAM watch the corpse for a minute. LUCIFER inhales and shifts position.

LUCIFER
Owww...

LUCIFER stands up. SAM is horrified.

LUCIFER
Where did you get that?

LUCIFER punches DEAN, who flies into a tree. SAM watches DEAN land and turns back to LUCIFER.

LUCIFER
Now, where were we?

ACT FOUR


EXT. FIELD - NIGHT

LUCIFER
Don't feel too bad, Sam. There's only five things in all of creation that that gun can't kill, and I just happen to be one of them. But if you give me a minute, I'm almost done.

LUCIFER picks up the shovel and moves two scoops of dirt. SAM hurries over to DEAN, checking his pulse. LUCIFER leans on the shovel.

LUCIFER
You know, I don't suppose you'd just say yes here and now?

SAM stands up.

LUCIFER
End this whole tiresome discussion? That's crazy, right?

SAM
It's never gonna happen!

LUCIFER goes back to filling his hole.

LUCIFER
Oh, I don't know, Sam. I think it will. I think it'll happen soon. Within six months. And I think it'll happen in Detroit.

SAM
You listen to me, you son of a bitch. I'm gonna kill you myself, you understand me? I'm going to rip your heart out!

LUCIFER
That's good, Sam. You keep fanning that fire in your belly. All that pent-up rage. I'm gonna need it.

SAM visibly calms. He looks around at the MEN, who are still doing nothing.

SAM
What did you do? What did you do to this town?

LUCIFER
Oh, I was very generous with this town. One demon for every able-bodied man.

SAM
And the rest of them?

LUCIFER pauses.

LUCIFER
In there. I know, it's awful, but these horsemen are so demanding. So it was women and children first. I know what you must think of me, Sam. But I have to do this. I have to. You of all people should understand.

SAM
What's that supposed to mean?

LUCIFER drops the shovel.

LUCIFER
I was a son. A brother, like you, a younger brother, and I had an older brother who I loved. Idolized, in fact. And one day I went to him and I begged him to stand with me, and Michael—Michael turned on me. Called me a freak. A monster. And then he beat me down. All because I was different. Because I had a mind of my own. Tell me something, Sam. Any of this sound familiar? Anyway. You'll have to excuse me. Midnight is calling and I have a ritual to finish. Don't go anywhere. Not that you could if you would.

SAM goes back to DEAN. LUCIFER turns to his hole and chants, then turns to his DEMONS.

LUCIFER
Now repeat after me. We offer up our lives, blood, souls—

DEAN stirs. He's alive.

DEMONS
We offer up our lives, blood, souls—

LUCIFER
To complete this tribute.

DEMONS
To complete this tribute.

One by one the DEMONS flash gold and fall over, dead. SAM and DEAN stare. LUCIFER looks at them.

LUCIFER
What? They're just demons.

INT. BUILDING - NIGHT

A bolt on the pipe in the wall is spinning. CASTIEL is still in the fire ring, MEG watching.

CASTIEL
You seem pleased.

MEG
We're gonna win. Can you feel it? You cloud-hopping pansies lost the whole damn universe. Lucifer's gonna take over heaven. We're going to heaven, Clarence.

CASTIEL
Strange, because I heard a different theory from a demon named Crowley.

MEG
You don't know Crowley.

CASTIEL
He believes Lucifer is just using demons to achieve an end, and that, once he does, he'll destroy you all.

MEG
You're wrong. Lucifer is the father of our race. Our creator. Your god may be a deadbeat. Mine—mine walks the earth.

CASTIEL gets the bolt loose and pulls the pipe free of the wall. It slams MEG through the fire into CASTIEL's arms. CASTIEL presses his palm to MEG's forehead. Nothing happens. MEG laughs.

MEG
You can't gank demons, can you? You're cut off from the home office and you ain't got the juice. So what can you do, you impotent sap?

CASTIEL
I can do this.

CASTIEL leans closer as if to kiss MEG, then throws her down across the fire. She screams. He walks out across her back.

EXT. FIELD - NIGHT

LUCIFER stares at the mass grave. SAM stares at LUCIFER. DEAN glances between them. The ground rumbles. CASTIEL appears next to SAM and DEAN and holds a finger to his lips. LUCIFER turns and all three are gone. He walks forward.

LUCIFER
Oh, hello, Death.

EPILOGUE


INT. BOBBY'S HOUSE - DAY

The glasses from ELLEN and CASTIEL's drinking competition are still on the table. The TV is on, showing a tornado; the captions read "STATE OF EMERGENCY, Paulding County" and "KOUA 16".

TV
Just received an update that the governor has declared a state of emergency for Paulding County, including the towns of Marion, Fetterville, and Carthage. The storm system has reportedly touched off a number of tornadoes in the area.

SAM, DEAN, and BOBBY are gathered around the fireplace. BOBBY holds a copy of the photograph taken earlier in the episode.

TV
Death tolls have yet to be estimated, but state officials expect the loss of life and property to be staggering.

BOBBY leans forward and drops the picture into the flames. He, DEAN, and SAM watch it burn.

END EPISODE.

 

Source : SuperWiki.

Kikavu ?

Au total, 114 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

CassieAuro 
21.06.2018 vers 22h

deanlilith 
12.05.2018 vers 07h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 21:56

Le Roadhouse 28
Hier à 17:06

Staff
05.01.2019

Meg Masters
Hier à 23:17

Katie Cassidy
Hier à 23:14

Partie Personnages
Hier à 21:43

Jessica Moore
Hier à 21:19

DJ Qualls
Hier à 21:09

Felicia Day
Hier à 21:05

Kevin McNally
Hier à 21:00

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Vendredi 25 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
Des épisodes 14.12 Prophet and Loss et 14.13 Lebanon (le 300e épisode) ainsi que la promo du...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Qu'avez-vous pensez de l'épisode de reprise, le 14.10 "Nihilism" ? Venez voter puis n'hésitez pas à...

Ce soir c'est le retour de Supernatural

Ce soir c'est le retour de Supernatural
Et pour vous permettre d'attendre voici la nouvelle promo de l'épisode 14x10 "Nihilism" dans notre...

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qu'avez-vous pensé de l'épisode de reprise "Nihilism" ? N'hésitez pas à venir commenter dans le topic S14

Total : 8 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Aujourd'hui à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Aujourd'hui à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site