VOTE | 651 fans

#509 : Les Incroyables Aventures de Sam et Dean

 

Réalisé par: James Conway
Ecrit par: Nancy Weiner/Eric Kripke

 

C'EST UNE CONVENTION SURNATURELLE - Becky (Emily Perkins) utilise le téléphone de Chuck pour piéger Sam et Dean dans une convention Supernatural, avec les fans déguisés en Sam et Dean. L'une des activités est un jeu de rôle en live, mais les choses tournent mal quand un vrai fantôme apparaît sur scène.

>>Photos promo<<

Popularité


4.63 - 8 votes

Titre VO
The Real Ghostbusters

Titre VF
Les Incroyables Aventures de Sam et Dean

Première diffusion
12.11.2009

Première diffusion en France
21.12.2010

Vidéos

Promo #1

Promo #1

  

Sneak Peek #1

Sneak Peek #1

  

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Résumé.

De jour. Sam et Dean arrivent à l'hôtel Pineview, et sortent rapidement de l'Impala. Dean constate avec surprise que le parking est plein de Chevy. Ils retrouvent Chuck, lui demandant quelle est l'urgence pour laquelle il les a appelé. Chuck ne comprend pas, et Becky débarque à ce moment, sautant littéralement sur Sam. Elle avoue avoir appelé les boys avec le portable de Chuck afin qu'ils assistent à l'évènement. Les boys semblent inquiets. Chuck est appelé à entrer dans l'hôtel, et les boys le suivent. Ils constatent alors avec horreur que l'hôtel est plein de gens déguisés en Dean et Sam, ainsi qu'en chasseurs, et en divers esprits et créatures qu'ils ont chassé. Becky leur explique que se déroule sous leurs yeux la première convention "Supernatural". Les Winchester n'en reviennent pas.

*****************************SUPERNATURAL***********************

Dans la salle de réception. L'animateur monte sur scène et annonce le programme : deux conférences, l'une sur l'enfance de Dean, et l'autre sur le Wincest, et enfin un jeu de rôle grandeur nature. Puis il appelle Chuck sous son pseudonyme, Carver Edlund. Devant une foule très attentive, Chuck n'est pas très à l'aise. Il demande aux fans de poser leurs questions, et toutes les mains se lèvent. Un premier fan demande pourquoi avoir choisi Sam et Dean. Chuck ne sait pas quoi répondre, scruté par les boys, visiblement perplexes. Un fan déguisé en homme au crochet parle des armes utilisées et de Ruby, provoquant la colère de Becky. Chuck les calme, et reprend les questions-réponses. Un fan demande alors ce qu'il se passe une fois que Dean est parti en Enfer. Chuck annonce alors qu'une suite va bientôt être publiée, provoquant l'enthousiasme des fans, sauf celle des frangins.

Quelques instants plus tard, Chuck sert un rafraîchissement à Becky et tente une approche, mais il est interrompu par l'arrivée de Dean et Sam, passablement en colère de l'annonce de Chuck. Les frères lui font comprendre qu'il est hors de question de publier de nouveaux livres. Chuck proteste en disant qu'il n'a pas voulu de ce don donné par un archange, mais que c'était sa seule source de revenus. Les boys n'en sont pas pour autant calmés, Chuck s'éloigne avec eux.

Il leur explique une nouvelle fois qu'il n'a rien d'autre que "Supernatural" pour vivre. Un cri retentit soudain, et Dean et Sam se précipitent, alors que Chuck tente de les retenir. Les boys arrivent devant une femme de ménage, qui prétend avoir vu un fantôme. Des pseudos Dean et Sam arrivent et commencent à lui poser des questions. La femme décrit le fantôme, et l'histoire prend soudain des allures de contes. Sam, excédé, se met à l'écart, suivi par Dean. Becky les rejoint, et leur tend un papier expliquant en quoi consiste ce jeu de rôle. Les règles sont écrites comme une page du journal de John Winchester. Les boys commencent à en avoir assez.

Plus tard, les boys assistent effarés à l'enquête de faux agents du FBI, qui interrogent l'animateur, grimé en réceptionniste pour l'occasion. Il leur raconte alors que le bâtiment serait hanté, depuis qu'une femme, Leaticia Gore, aurait tué quatre petits garçons, avant de se donner la mort, dans cet hôtel qui était auparavant un orphelinat. Puis les boys assistent alors à une scène de leur vie, rejouée par deux de leurs copies. Ils décident d'aller prendre un verre.

Dans un couloir de l'hôtel, un faux Sam cherche le fantôme à l'aide d'un EMF en carton. Il tombe alors sur l'actrice peu convaincante incarnant Leaticia Gore, s'en débarasse et s'éloigne. Il fait semblant de téléphoner à Dean, et tombe sur un vrai fantôme, celui d'un petit garçon. Au départ, le faux Sam pense que ça fait partie du jeu, mais prend peur quand le fantôme disparait réellement. Il se cache dans un salon, est projeté contre une bibliothèque, et se retrouve face au véritable fantôme de Leaticia Gore. Il tombe, et le fantôme disparait.

Au bar, les frères savourent leurs verres. Dean tente de draguer une Leaticia Gore peu réceptive à ses avances. Ils sont interrompus par le faux Sam qui hurle à son ami de s'en aller, prétendant avoir vu un vrai fantôme. Les boys décident alors de s'intéresser au problème Ils interrogent le vrai réceptionniste, moyennant finances, et il leur raconte alors que la légende de Leaticia Gore est tirée d'une histoire vraie. Le jour de la convention est d'ailleurs le jour anniversaire du massacre. Dean se voit obligé de lui glisser un autre billet afin de connaître le lieu du crime. Il leur dit alors que c'était dans la mansarde. Les boys décident de s'y rendre, sans se rendre compte que les deux copies qu'ils ont croisé ont attentivement écouté.

Dans la mansarde, Dean et Sam mènent l'enquête. L'EMF s'affole, laissant présager le pire pour tout les fans présents et n'ayant aucune expérience de la chasse. En attendant, dans l'hôtel, les deux pseudos Sam et Dean cherchent des indices d'après ce qu'ils ont entendu. Ils tombent nez-à-nez avec le fantôme d'un petit garçon, qui leur montre le cadre accroché au mur du fon du couloir. Sur le mur et derrière le cadre se trouvent des empreintes de mains d'enfants. Les deux fans déchirent l'arrière du cadre, et y découvre une carte du domaine. Pendant ce temps, les vrais Winchester sont toujours dans la mansarde, à la recherche d'indices. Ils rencontrent un autre petit garçon, qui leur dit que sa mère l'aime énormément, et il leur montre son crâne, visiblement scalpé, puis disparaît.

Dans le bar, Sam téléphone sous l'oeil lubrique de Becky, qui en oublie totalement la présence de Chuck. Sam rejoint Dean que le petit garçon scalpé était le fils de Leaticia Gore. Mais il n'a pas réussi à savoir où étaient enterrés les corps. Ils surprennent alors la conversation de leurs copies, qui examinent la carte trouvée dans le cadre. Ils viennent de repérer l'emplacement du cimetière. Les boys décident de s'approprier la carte, mais les deux autres, persuadés d'être dans le jeu, ne comptent pas partager l'indice. Dean, à bout, sort son flingue, mais Sam le calme et tente alors de négocier avec les compères. Il leur porpose de mener l'enquête ensemble. Les deux autres acceptent, à condition que ce soient eux qui remportent le cadeau, et que ce soit eux qui incarnent Dean et Sam. Les frères n'ont d'autres choix que d'accepter.

Sur le chemin menant au cimetière, les Winchester sont contraints d'incarner Rufus et Bobby, tandis qu'ils assistent au spectacle de leur vie, jouée par les faux Sam et Dean. Le seul et unique Dean Winchester perd patience, et leur demande d'arrêter cette mascarade. Il ne comprend pas que des gens veuillent à ce point incarner leurs rôles, étant donné que leur vie n'est que souffrance depuis le début, et qu'ils ne peuvent comprendre. Il avance devant seul, à bout de nerfs. Sam rattrape le coup comme il peut.

Dans le cimetière. Les voilà à la recherche des tombes des 4 garçons et de Leaticia Gore. Dean trouve celle des petits, et Sam celle de Leaticia. Dean prend une pelle et s'apprête à creuser la tombe de la meurtrière, sous l'oeil effaré des deux fans, qui ne pensaient pas que le jeu irait jusque là. Dean parvient jusqu'au cercueil, ouvre, et laisse apparaître le squelette de Leaticia Gore, provoquant la panique des deux fans qui préfèrent s'en aller. Mais ils s'arrêtent, apercevant le fantôme de Leaticia, qui projette Sam, et vient s'attaquer à eux. Dean agit rapidement et brûle le squelette, détruisant ainsi l'esprit de Leaticia.

Après cette escapade, les deux fans traumatisés sont en bar, et n'en reviennent toujours pas. Pas rancunier, Dean leur paie une tournée. Puis les boys se dirigent vers Chuck, et lui disent d'aller se faire mettre. Ils comptent s'en aller, mais la porte est bloquée, ainsi que toutes les issues du bâtiment. Ils entendent alors un cri, et voient la fausse Leaticia Gore, terrifiée, qui vient de croiser le fils de Leaticia, qui révèle alors aux boys que ce n'est pas sa mère qui l'a scalpé, et il disparaît sans révéler l'identité de son tueur.

Dans un couloir, "l'homme au crochet" tombe sur les fantômes des trois orphelins mais ne croient pas aux fantômes. Les trois garçons lui disent que maintenant que Leaticia Gore n'est plus, ils vont pouvoir s'amuser. Ils sortent des couteaux et se jettent sur l'homme. Alertés par son cri, Dean et Sam se précipitent dans sa direction, mais ils arrivent trop tard. L'homme est mort, scalpé, et ses cheveux sont devenus blancs.

Dans la salle de réception. Chuck allait clore la convention, quand Sam débarque sur scène et lui explique la situation. Il demande au prophète de retenir les fans dans la salle coûte que coûte. Sam rejoint Dean, et Chuck meuble comme il peut. Dean fait rentrer les dernières personnes, ferme la porte, et avec son frère, il bloque l'issue avec du sel. Puis les frères se concertent sur la façon de détruire les esprits des orphelins, sachant qu'ils ne peuvent plus accéder au cimetière, et qu'ils ont détruit la seule chose qui les effrayait. Dean a alors une idée. Les boys tentent de convaincre l'actrice incarnant Leaticia Gore de jouer le rôle une dernière fois pour eux. Ils lui promettent la sécurité, mais elle ne semble pas convaincue. Les deux fans débarquent alors, désirant aider les boys, parce que d'aprés eux, c'est ce que Dean et Sam auraient fait. Dean tente en vain de les convaincre de ne pas s'impliquer, mais semble toucher par leur dernier argument.

Finalement, la jeune actrice s'est laissée convaincre, et la voilà dans le salon, assistée par Dean caché derriière la porte. Pas franchement rassurée, elle ordonne aux enfants d'apparaître, et leur ordonne d'ouvrir les portes. Pendant ce temps, Sam et les deux fans tentent d'ouvrir la porte d'entrée, et avec des efforts, ils y parviennent, laissant passer les deux copies qui courrent au cimetière. La jeune femme reprend courage, et elle est sur le point de réussir à convaincre les esprits, mais son portable se met à sonner, faisant comprendre aux orphelins que c'était un piège. Dean libère la jeune femme, et fait face aux trois fantômes.

Dans le cimetière, les deux fans creusent les tombes des enfants, avec difficulté mais courage. Dean lui, se retrouve rapidement démuni face aux trois esprits, mais Sam vient à sa rescousse. Il se fait soudainement projeté. Pendant ce temps, dans la salle de réception, Chuck meuble en racontant sa vie. Le réceptionniste de l'hôtel en a assez, et se lève pour partir. Chuck tente en vain de le retenir. Mais le récpetionniste ouvre la porte, et se retrouve devant l'un des trois esprits. Chuck accoure, fait disparaître le fantôme à coup de barre de fer, et ferme la porte, ordonnant à la foule de rester. Il prend soudain des airs de héros aux yeux de Becky. Dean et Sam, eux, se débattent toujours.

Les deux fans, de leur côté, sont parvenus jusqu'aux squelettes, mais ne parviennent pas à allumer le briquet, tandis que Dean et Sam sont sur le point de se faire scalper. Tout à coup, les fantômes disparaissent dans les flammes, signe que leurs cadavres brûlent. Les boys se relèvent enfin.

La convention se termine enfin. Le corps de "l'homme au crochet" est emmené dans une ambulance, et Dean sort de l'hôtel en compagnie des deux fans, qui se prénomment en fait Barnes et Damian. Dean leur révèle sa véritable identité, mais les deux compagnons n'en croient pas un mot. Dean, amusé, les remercie une nouvelle fois, et s'apprête à partir. Damian le retient, en lui disant qu'il a tort de penser que Dean et Sam ont une vie pourrie. Lui et Barnes aimeraient pouvoir se lever tout les matins pour sauver le monde, en compagnie d'un frère prêt à mourir pour eux, plutôt que de mener la vie banale qu'ils ont actuellement. Dean semble touché. Damian lui révèle que lui et Barnes forment en réalité un couple. Dean, un peu gêné, les salue et part à l'Impala pour attendre son petit frère.

Pendant ce temps, Becky "rompt" avec Sam, lui préférant Chuck, qui semble ravi. Sam entre dans le jeu de la jeune femme, en lui disant que ce sera dur, mais qu'il s'en remettra. Il prévient Chuck qu'il n'a pas intérêt à publier de nouveaux tomes de "Supernatural", car Dean et lui n'hésiteront pas à lui faire payer. Il s'en va, mais Becky le rattrape, en lui apprenant que Bela n'a jamais donné le Colt à Lilith, mais à un démon nommé Crowley, qui est le bras droit de Lilith. Il rejoint son frère, en lui disant qu'il a des infos sur le Colt, et qu'il lui en parlera sur la route. Les frangins montent dans la Chevy, et s'en vont.

Une scène bonus montre des extraits de la conférence donnée par Chuck.

 

Ecrit par Deanlove35.

Après un résumé des épisodes précédents, on voit Dean et Sam roulant à toute vitesse à bord de l'Impala pour venir se garer devant une maison. Ils sortent de la voiture en trombe mais Dean est stupéfait de voir que plusieurs Impala sont alignées à côté de la sienne.

 

Sam : Dean, dépêche !

 

Ils se remettent à courir pour arriver devant la maison, là où se trouve Chuck en faisant les cents pas.

 

Sam : Chuck ? Nous voilà.

 

Chuck les regarde d'un drôle d'air.

 

Chuck : Je vois ça.

Dean : Qu'es qui se passe ?

Chuck : Rien du tout, en fait je suis venu pour euh … enfin si je suis là c'est pour … qu'est-ce que vous venez faire ici ?

Dean : C'est vous qui nous avez appelés !

Chuck : Euh non pas du tout!

Sam : Si, vous m'avez envoyez un SMS, il faillait qu'on vienne ! C'était une question de vie ou de mort ! Ça vous rappelle rien ?!

Chuck : Je ne vous ai pas envoyé de message !

Dean : On a roulé toute la nuit !

Chuck : J'y peux rien ! Je suis désolé, je comprends pas ce qui c' est … Oh non …

Dean : Quoi non ?!

 

Becky : Saaaam ? T’as pu venir !

 

On voit Becky toute excitée sur le perron de l'hôtel qui descend pour les rejoindre et plus particulièrement Sam.

 

Sam : Euh Becky, c'est ça ?

Becky : Oh tu te souviens de mon nom ?

 

Dean lève les yeux au ciel.

 

Becky : Ça veut dire que tu as pensé à moi.

Sam : Et ben, euh, en fait …

Becky : C'est pas grave, toi aussi tu occupes toutes mes pensées !

Chuck : Vous avez pris mon téléphone ?

Becky : Je vous l'ai juste emprunté, y-a pas de mal !

Chuck : Becky … !

Becky : Quoi ?! Il faut absolument qu'ils voient ça !

 

Sam et Dean : Qu'on voit quoi ?

 

Becky : Oh c'est pas vrai, j'adore quand ils parlent en même temps, c'est vraiment trop!

 

Un homme interpelle Chuck du perron.

 

Homme : Hé Chuck! Dépêchez-vous, ça va être à vous !

 

Becky repart toute excitée dans l'hôtel.

 

Chuck : Écoutez je suis désolé. Vraiment désolé.

 

Et il s'en va précipitamment.

Sam et Dean se regardent, puis décident de le suivre.

 

Alors qu'ils rentrent, un homme aux mêmes habits que Dean et une chope de bière à la main passe devant lui et lui parle.

 

Faux Dean: Salut Dean ! T'as l'air en forme !

Dean : T'es qui toi ?

Faux Dean : Chui Dean ! Crétin !

 

Puis il s'en va. Dean se retourne pour lancer un regard à Sam, qui lui hausse les épaules. C'est en regardant par-dessus Sam, qu'il voit un homme déguisé en épouvantail s'approcher d'eux.

Sam se retourne et est surpris de le voir.

 

L'épouvantail : Hé ho ! Voilà Sam et Dean ! Il faut que je cours me mettre à l'abri ! Amusez-vous bien les mecs !

 

Après être parti, Dean se retourne pour voir Becky qui était derrière eux.

 

Dean : C'est quoi ça ?

 

Avant qu'elle ne puisse répondre, son regard ainsi que celui de Sam scrute la salle et ils peuvent voir des personnes déguisées en dames blanches, en vampires, en Bobby, et beaucoup d'autres choses qui font partie de leurs vies.

 

Sam : Becky où est-ce qu’on est ?

Becky : On va s'éclater comme des petits fous ! A la convention Supernatural, la toute première du monde !

 

Sam et Dean se retournèrent, Sam souffle et Dean lève les sourcils en voyant un homme avec des lentilles jaunes.

 

SUPERNATURAL

 

On retrouve Sam, Dean et Becky au fond d'une salle où se trouvent une estrade avec un homme au micro, et tout le monde est assis à l'écouter, déguisés en Sam, Dean, Ash ou encore Bobby.

 

Homme au micro : Bienvenue à la première convention de Supernatural, qui aura lieu tous les ans. A 15h05 on vous donne rendez-vous dans la pièce magnolia, pour un débat intitulé : La vie secrète de Dean, le petit garçon apeuré ! Et à 16h30, on parlera du sous texte homo-érotique de Supernatural ! La grande chasse commencera dans l'hôtel à 19h précise !

 

Tout le monde applaudit, sauf nos deux protagonistes, qui n’ont pas apprécié l'avant dernière réplique.

 

Homme au micro : Mais pour l'instant, je vous demanderais d'accueillir le maître en personne ! Le créateur et l'auteur des livres Supernatural, le seul et l'unique, Carver Edlund !

 

Sous les applaudissements, Chuck avança d'un air timide et pas assuré sur la scène pour rejoindre le micro.

 

Chuck : Salut … c'est pas aussi impressionnant que je le pensais ! Hum hum, désolé j'ai la bouche sèche.

 

Chuck prend une bouteille d'eau pour calmer sa toux puis revient parler au micro. Il n'est visiblement pas à l'aise et essaye de gagner du temps en buvant le plus d'eau possible.

 

Chuck : D'accord … Alors est-ce que vous avez des questions ?

 

Toutes les mains se lèvent.

 

Chuck désigne un homme déguisé en Sam.

 

Faux Sam : Enchanté monsieur Edlund, je suis un super fan ! Oh je suis trop content ! Bon voilà j'aimerais savoir comment vous est venu l'idée des personnages de Sam et Dean ?

 

Chuck regarde vers le fond de la salle où se trouvent Sam et Dean d'un air dubitatif.

 

Chuck : Euuh … en fait, ça m'est venu comme ça.

 

Dean fait une grimace pour montrer son désaccord.

 

Chuck interroge une autre personne.

 

Chuck : Le type au crochet.

 

Le type au crochet (avec un accent allemand) : Ja, pourquoi dans chaque scène de bagarres, Sam et Dean se retrouvent toujours sans leurs couteaux ou sans leurs flingues à un moment donné ? Ils devraient les accrocher à un élastique, sa serait bien plus pratique !

 

Chuck : J'avoue que je n'y ai jamais pensé.

 

Le type au crochet : Je voulais aussi savoir pourquoi Sam et Dean ne se rendent pas compte que Ruby est une méchante ? Ça saute aux yeux qu'elle manipule Sam en essayent de le détourner du droit chemin ! C'est un peu plus évident !

 

Pendant ce temps, au fond de la salle, Sam et Dean n'en croient pas leurs oreilles tandis que Becky pète littéralement un câble. Elle s'avance pour se retrouver à la hauteur de l'homme au crochet.

 

Becky : Hé si t'aimes pas les livres, personne ne t'oblige à les lire !!

Chuck : Non ça va, doucement ! C'est rien ! Nan c'est bon, passons à la question suivante !

 

Il interroge un deuxième homme déguisé en Sam

 

Deuxième faux Sam: A la fin du dernier livre, Dean va en enfer, alors qu’est-ce qui se passe ensuite ?

Chuck : Oui bien sûr, sa préfigure une suite, vous pouvez vous en doutez … et vous le saurez bien assez tôt. Parce que grâce à un riche investisseur scandinave bienveillant, on va pouvoir publier la suite !

 

Tous les fans se lèvent et hurlent leur joie.

 

Sam et Dean sont perplexes.

 

On se retrouve ensuite dans une sorte de bar, où Chuck apporte deux cocktails de couleur jaune, un pour lui et un pour Becky.

 

Chuck : Je vous ai apporté un cocktail aux yeux jaunes.

 

Il s'installe dans un canapé à côté de Becky.

 

Becky : Merci Chuck

Chuck : De rien. Alors, dites-moi Becky, je me disais qu'on pourrait peut-être …

Becky : Oh ça va Sam ?!

Chuck est interrompu car Sam arrive avec Dean.

Il a l'air déçu car Becky n'a d’yeux que pour Sam.

 

Dean : Excusez-nous, mais au cas où vous n’auriez pas remarquez, notre emploi du temps est plus que rempli, on doit retrouver le colt, chasser le Diable, on n’a pas le temps à perdre avec ses trucs débiles !

 

Sam se sent mal à l'aise car Becky ne fait que le regarder.

 

Chuck : Attendez, j'y suis pour rien moi si vous êtes là !

Sam : On vous parle de vos livres Chuck ! Pourquoi en sortir d'autres ?

Chuck : Faut bien que je gagne ma vie !

Dean : Dites-moi qui vous a donné le droit d'écrire des histoires sur notre vie ?

Chuck : Un archange ! J'avais rien demandé !

Sam : Bon, tout ça c'est terminé ! Vous n'écrirez plus aucun livre ! Notre vie n'est pas un bien de consommation.

Chuck : Becky, vous nous excusez une petite seconde ?

Becky : Oui oui.

 

Chuck, Sam et Dean vont dans une autre pièce.

 

Chuck : Vous savez ce que je fais dans la vie ?

Sam : Oui, Chuck on sait.

Chuck : Dites le moi, parce que moi j'en ai aucune idée. Je suis pas un bon écrivain, je le sais. J'ai pas de véritable talent, et je suis pas une espèce de héros qui arpente le pays pour combattre des montres ! Et en attendant la fin du monde, il faut bien que je gagne ma vie. C'est vrai, les livres Supernatural, c'est tout ce que j'ai. Qu'est-ce que vous voulez que je fasse d'autre ?

 

Avant que Dean ou Sam puisse répondre une femme se met à crier.

Ils se précipitent à l'étage alors que Chuck essaye de les retenir.

 

Chuck : Nan mais c'est rien, revenez !

 

Arriver en haut, une servante était à terre, Sam l'aide à se relever.

 

Sam : Ça va, vous n'avez rien ?

Femme : Non je crois pas.

Dean : Qu'es qui s’est passé ?

Femme : Je sais pas, je crois que j'ai vu un fantôme !

 

Plusieurs Sam et Dean arrivèrent et posèrent des questions à la femme.

 

Homme déguisé en Sam : Un fantôme ? Vous pouvez me dire de quoi il avait l'air ?

 

Dean mis une main sur son torse pour le faire reculer.

 

Dean : On est des professionnels, mon pote.

Femme : C'était une femme, elle était habillée d'une drôle de façon, pas comme nous. Elle avait une très vieille robe, comme celles que portaient les institutrices.

 

Homme déguisé en Sam : Et elle vous a adressé la parole ?

Femme : Vous voulez savoir ? Bon approchez ! J'ai une histoire curieuse à vous raconter, une histoire affreuse ! Je viens de voir un fantôme qui n'est d'autre que celui de Leticia Gore, elle même !

 

En entendant ces propos, Sam s'éloigne suivi de Dean.

Becky les rejoignit.

 

Becky : Ca y est le GN va commencer !

Dean : C'est quoi ce truc déjà ?

Becky : Un jeu de rôle grandeur nature ! Un truc trop marrant organisé par la convention.

 

Elle leur tend un papier que Sam saisit et lit.

 

Sam : Le journal de John : Cher Sam et Dean, cet hôtel est hanté, vous devez chasser le fantôme. Interrogez les témoins, recherchez les indices et surtout, mettez la main sur les ossements. L'équipe gagnante aura le droit à un repas de 50 dollars dans le restaurant de leurs choix. Bisous, Papa.

 

Becky : Vous allez tous les éclater à pleine couture.

 

Après la servante, c'est un homme avec un foulard qui se fait interroger par une dizaine d'agents du FBI pour l'enquête. Sam et Dean les observent au fond de la salle.

 

Homme au foulard : Vous avez tout à fait raison, agent Lennon et McCartney. Je suis moi-même le directeur de cet hôtel, et je peux vous assurer qu'il est hanté. Ce bâtiment était autrefois un orphelinat dirigé par une vieille dame aigrie du nom de Leticia Gore. Il y'a cent ans, jour pour jour, elle avait perdu l'esprit et avait commis l'irréparable. Elle a massacré de sang-froid quatre orphelins innocents avant de se suicider. Et aujourd'hui on raconte que les fantômes de ces quatre garçons errent toujours dans ses lieux, et que l'esprit malfaisant de Madame Gore les poursuit à tout jamais au grand désarroi du personnel de cet hôtel.

 

Dean : Je sais pas pour toi, mais moi j'ai épuisé tout mon capital de tolérance.

Sam : T’as raison je crois qu'on a touché le fond.

 

Deux hommes approchent, l'un est déguisé en Dean et l'autre en Sam.

 

Faux Dean : Papa a dit qu'il faudrait peut-être que je te tue.

Faux Sam : Que tu me tues ? De quoi est-ce qu'il parlait d'après toi ?

Faux Dean : J'en sais rien du tout.

Sam et Dean regardent cette scène effarouchés.

 

Sam et Dean : Il me faut un remontant.

 

Changement de scène, on voit un autre homme déguisé en Sam en train de parcourir le domaine avec un faux EMF.

 

Homme déguisé en Sam : Le détecteur s'affole.

 

Puis une femme habillée à la mode de l'ancien temps surgit.

 

Femme : Ouuu ! C'est moi la vilaine Leticia Gore ! Je repose dans le sous-sol de ce bâtiment !

 

L'homme dégaina son faux pistolet et lui tire dessus une cartouche de sel en plastique.

 

Femme : Ah bravo ! Tu m'as bien eu.

Homme déguisé en Sam : Normalement tu disparais !

Femme : Comment veux-tu que je disparaisse ?

 

Après cette scène, on voit toujours le même homme mais au téléphone cette fois, toujours en train de parcourir le domaine.

 

Homme déguisé en Sam : D'accord Dean, je te rejoins dans 5 minutes. T’as pas intérêt à manger tous les bonbons !

 

Alors qu'il marche, un garçon apparaît derrière lui, lui aussi habillé comme dans l'ancien temps.

 

Garçon : Aidez-nous. Si vous plait, Madame Gore nous punit chaque fois qu'on s'amuse.

Homme déguisé en Sam : Ca fait … parti du jeu de rôle ?

 

Puis le garçon disparut soudainement, l'homme déguisé en Sam prend peur et s'enfuit.

 

Homme déguisé en Sam : C'est un truc de malade, c'est quoi ce bordel !!

 

Il s'arrête de courir, croyant être en sûreté.

 

Homme déguisé en Sam : C'était plus que …

 

Il n'a pas pu terminer sa phrase car il est soudainement jeté en l'air et envoyé se cogner contre tous les murs. Madame Gore apparaît.

 

Madame Gore : Vilain, vilain !

 

L'homme retombe au sol, plus rien ne se passe.

 

On se retrouve avec Dean et Sam au bar en train de boire à côté de la femme qui était déguisé en Leticia Gore, son portable à la main.

 

Dean : Alors ça roule ?

Femme : Tu vois pas que je suis occupée ?

Dean : Vous êtes plutôt en beauté ce soir, surtout pour une fille qui est censée être morte.

Femme : Ça va, j'ai dû entendre ça au moins 17 fois ce soir. Et toujours de la part d'un mec qui a une veste à la MacGyver. Mais toi tu me parais différent.

Dean : Différent ?

Femme : T’as pas l'air d'avoir peur des femmes.

 

L'homme déguisé en Sam arrive avec un autre homme déguisé en Dean :

 

Homme déguisé en Sam : Pour la cinquantième fois, je te dis que j'ai pas rêvé ! J'ai vu un vrai fantôme à l'étage, une vraie revenante !

 

Sam et Dean se levèrent du bar pour s'approcher d'eux.

 

Homme déguisé en Dean : Arrête, c'était forcément une actrice !

Homme déguisé en Sam : Qui m'a foutu la raclée de ma vie avant de s'évaporer ?!

Sam : T’as vu quelque chose ?

Homme déguisé en Sam : Ça ne fait pas parti du jeu de rôle bouffon ! Je me tire d'ici et je vous conseille de faire pareille !

 

Les hommes déguisés partent.

 

Sam : Qu'es que t'en dis ?

Dean : Je crois pas qu'il soit assez doué pour jouer la comédie.

 

Sam et Dean allèrent parler au réceptionniste.

 

Dean : Excusez-moi, on pourrait vous posez quelques questions ?

Réceptionniste : Ecoutez, j'ai pas le temps de jouer à la guerre des étoiles, allez demander ça au gars avec le foulard !

 

Dean sort des billets.

 

Dean : Il se trouve que … c'est à vous qu'on veut parler.

 

Il lui donne un billet.

 

Réceptionniste : Vous on peut dire que vous êtes à fond dedans !

Sam : Vous n'avez pas idée !

Réceptionniste : Je vous écoute.

Sam : Tout les trucs qu'il raconte, la présence d'un fantôme, Leticia Gore, y'a du vrai là-dedans ?

Réceptionniste : En général, on évite de faire de la publicité autour de ça, ce n'est pas très bon pour les affaires, mais c'est vrai, en 1909 cet endroit était un orphelinat, Madame Gore y-a tué quatre enfants avec un couteau de boucher avant de se suicider.

Dean : Et aujourd'hui c'est la date d'anniversaire ?

Réceptionniste : Oui. Les organisateurs voulaient sans doute de l'authenticité.

Sam : Des apparitions à signaler ?

Réceptionniste : Oui, quelques-unes. Certaines femmes de ménage ont démissionné. Elles disaient souvent entendre les garçons et parfois les voir. Y' en a une qui aurait même vu Madame Gore.

Dean : Et où Madame Gore aurait-elle découpé les garçons ?

Réceptionniste : Je n'ai pas envie de voir fourrer votre nez partout. Les gogos de cette convention n'ont pas accès à toutes les pièces de l'hôtel.

 

Dean lui donna un autre billet.

 

Réceptionniste : Dans le grenier.

 

Pendant qu'ils parlaient, des faux Dean et Sam passèrent derrière eux et écoutèrent la discussion.

 

Sam et Dean allèrent donc au grenier.

 

Sam : Le détecteur s'affole.

Dean : Génial. Y'a un vrai fantôme et une bande de crétins s'amuse à les chasser.

Sam : Ça va mal finir, c'est clair.

Dean : Ca leurs fera les pieds.

Sam : Dean !

Dean : Pardon, mais ils me prennent la tête.

 

Pendant ce temps, le faux couple de Sam et Dean marche dans l'hôtel.

 

Faux Dean : On doit plus être très loin.

Faux Sam : Je sais pas si une bonne idée ! Personne ne cherche le grenier à part nous !

Faux Dean : Une minute, je t'arrête. Reste dans ton personnage. Il faut qu'on se réponde, sinon j'ai l'air d'un idiot ! Et deuxièmement, t’as entendu le type à l'accueil ? Je crois que ça fait partie du jeu de rôle.

 

Le garçon habillé comme dans l'ancien temps réapparaît.

 

Garçon : Aidez-nous.

Faux Sam : Oh bah ça alors ! Il est vraiment super ce maquillage!

Faux Dean : Amateur ! Qu'es que je t'ai dit ? Reste dans le personnage !

Faux Sam : Désolé !

Garçon : Aidez-nous. Si vous plait, Madame Gore nous punit chaque fois qu'on s'amuse.

Faux Dean : Où a été enterré son corps ? On va faire un joli feu de joie avec ses os !

Faux Sam : Ouais.

 

Le garçon montre du doigt le tableau qui se trouve derrière eux. Ils se retournèrent pour voir le tableau, puis vers le petit garçon mais il n’était déjà plus là.

 

Faux Sam : Ah la vache, il court super vite !

Faux Dean : Attends … Tu vois ce que je vois.

 

Ils approchèrent du tableau. Il y a une empreinte de main faite avec le sang derrière le tableau.

 

Faux Dean : On peut dire que ça fout les boules !

Faux Sam : C'est sûrement ce qu'il a essayé de nous montrer !

Faux Dean : Sans déconner Sammy !

 

Ils retournèrent le tableau pour y voir une carte.

 

Faux Sam : C'est le jeu le plus génial auquel j'y ai jamais participé !

Faux Dean : C'est clair !

 

De retour avec nos vrais chasseurs dans le grenier. Alors qu'ils le parcouraient, un autre petit garçon assis dans un coin ce tenant la tête apparaît.

 

Garçon : Ma maman aime son petit garçon. Je vous dis que ma maman aime son petit garçon !

Sam : Oui. Je suis sûr que c'est le cas.

Garçon : Ma maman aime son petit garçon à ce point-là !

 

Le garçon enlève les mains de sa tête, montrant qu'il s'était fait scalper. Puis disparut.

 

Ensuite on voit Becky, et à ses côtés Chuck, buvant un cocktail, en regardant Sam au téléphone. Celui est plutôt gêné car elle lui envoie un baiser.

 

Chuck : Génial.

Sam : Bon ça y est, je viens d'appeler un spécialiste d'histoire locale et il sait toute l'histoire.

Dean : Je t'écoute.

Sam : Leticia Gore a bien massacré quatre petits garçons, mais l'un d'eux était son véritable fils.

Dean : Son fils ?

Sam: Ouais. Et selon la police de l'époque, elle l'a scalpé avant de le tuer.

Dean : Je vais te la faire cramer cette pétasse, ça va être un vrai feu de joie ! Le type t'a dit où elle était enterrée ?

Sam : Nan, il n’en sait rien.

 

Le couple de faux Dean et Sam se trouvent à une table derrière eux avec la carte qu'ils avaient trouvée.

 

Faux Sam : Alors regarde, là t’as l'orphelinat, là l'ancienne remise, et juste à côté le cimetière.

Faux Dean : Tu crois que c'est là où la Leticia mange les pissenlits par la racine ?

Faux Sam : Ça vaut le coup de jeter un œil.

 

Sam et Dean se levèrent de leur table pour aller les voir. Sam toucha la carte.

 

Faux Dean : Hé tu te crois où ?

Sam : Elle est vraie. La carte à moins cent ans. Il y a un cimetière sur la propriété.

Dean : Où t’as eu ça ?

Faux Dean : On est dans un jeu mon pote. On n’est pas là pour faire la charité.

Dean : Ouais c'est ça. Montre moi la carte trou duc.

Faux Dean : Qui ça ? Moi ? C'est plutôt toi le trou duc, trou duc ! En plus Dean n'aime pas qu'on lui donne des ordres.

 

Le faux Dean ouvrit sa veste pour montrer qu'il a un pistolet en plastique dans sa ceinture.

 

Faux Sam : Dean, il n'en vaut pas la peine.

 

Dean sort son vrai flingue.

 

Sam : Dean.

Dean : Quoi ?! Ils me gonflent ces deux-là !

Sam : Bon écoutez les gars, on veut tous trouvez les ossements, vous ne pensez pas qu'on irait plus vite si on bossait ensemble ?

Faux Sam : A condition que ça soit nous qui gagnons le repas.

Dean : D'accord.

Faux Dean : Et vous nous laissez faire Sam et Dean.

 

Sam et Dean sont consternés.

 

Dean : Très bien !

Faux Dean : Yes !

 

On les voit dehors, Sam et Dean marchant derrière les faux frères.

 

Faux Dean : Allez, Rufus et Bobby, dépêchez-vous un peu !

 

Sam : Ça va toi ?

Dean : J'ai des envies de meurtres !

 

Faux Sam : Bon ben, où est-ce qu'on en était ?

Faux Dean : Le docteur Ellicot venait de te faire péter un boulon.

Faux Sam : A oui c'est vrai. Et puis d'abord je peux savoir ce qu'on fait là Dean ? T’as encore suivi les ordres de papa sans te poser la moindre question. T’as toujours autant besoin de son approbation

Faux Dean : C'est un autre que toi qui parle !

Faux Sam : C'est la grand différence entre nous deux, j'ai une vie à moi alors que toi t'es vraiment pathétique !

Faux Dean : Qu'est-ce que tu vas faire ? T’as décidé de me tuer ?

Faux Sam : J'en ai trop marre de toujours faire ce que tu me demandes.

Dean : Ca suffit comme ça, j'en ai assez entendu. Arrêtez.

Faux Dean : C'est quoi ton problème Bobby ?

Dean : Je suis pas Bobby, t’as compris ?! Et toi t'es pas Sam ! Toi t'es pas Dean ! Qu'es qui tourne pas rond chez vous ?! Pourquoi vous teniez à tout prix à incarner ces mecs ? C'est dingue ça!

Faux Sam: Ben parce qu'on est des fans, comme vous.

Dean : Non ! On n’est pas des fans ! Tu te goures complétement, on est tout sauf des fans ! Je pense même que toutes ces histoires de Sam et Dean sont nulles ! Elles sont loin d'être marrantes, elles sont justes chiantes à mourir ! C'est tout un ramassis de conneries assommantes, qui pourrait rendre débile les personnes les plus saines d'esprit ! Alors écoutez-moi bien ! Leurs souffrances est pas faite pour vous amuser ! Vous croyez que ça leur fait plaisir d'être traités comme des monstres de foire ?!

Faux Dean : Je crois pas que ça les touche. Parce que c'est des personnages de fictions.

Dean : Si ça les touche. Croyez-moi, ça les touche un max.

 

Dean part.

 

Sam : Il prend toute cette série très au sérieux.

 

Ensuite, ils se retrouvèrent tous dans le cimetière à chercher la tombe de Mme Gore.

 

Dean : Voilà la tombe des quatre garçons.

Sam: Et là, de Leticia.

 

Dean : Je peux savoir ce que vous faites ?

Faux Dean : On cherche les ossements, gros malin ! Ils doivent être ici, quelque part.

Dean : Plus généralement, on trouve les os sous terre.

Faux Dean : Merci. Je suis au courant. Seulement …

 

Sam et Dean sortent le matériel pour creuser.

 

Faux Dean : Minute, les mecs. Vous êtes sérieux là ?

Dean : A mort.

Faux Sam : On va quand même pas profaner des tombes, on sait que c'est un GN, on est censé faire semblant !

Dean : Faîte-moi confiance. Vous voulez gagnez la partie non ?

 

Dean commence à creuser tandis que Sam lui fait de la lumière.

Il trouve le cercueil et l'ouvre.

 

Faux Dean : C'est pas un squelette en plastique, c'est un squelette squelette !

Faux Sam : C'est une vraie tombe que vous avez ouverte !

Dean : Ouais.

Faux Dean : Vous êtes des malades !

Sam : Je croyais que vous voulez jouez les vrai chasseurs.

Faux Dean : Les chasseurs, ça n'existe pas! C'est que de la fiction !

Faux Sam : C'est pas vrai les mecs ! Vous avez pété les plombs ! Faudrait penser à remettre les pieds sur …

Sam : Qu'est-c qui y-a ?

 

Le faux Sam n'a pas pu terminer sa phrase car il a vu le fantôme de Gore apparaître à côté du vrai Sam, qui ce fait expulser à plusieurs mètres.

 

Leticia Gore: Vilain, vilain !

 

Les faux protagonistes essayent de partir en courant mais le fantôme se matérialise devant eux pour les empêcher de passer. Dean pendant ce temps, prend le sel et met le feu au squelette. Le fantôme disparaît.

 

Dean : C'est toujours de la fiction ?

 

Pour se remettre de leurs émotions, ils allèrent au bar.

 

Faux Sam : C'était vraiment … vraiment …

Dean : Horrible ? Ouais je suis d'accord. Tenez c'est moi qui régale.

 

Il leurs donna un billet.

 

Sam : A un de ces quatre.

Faux Dean : Attendez ! Comment vous avez su ce qu'il fallait faire ?

Sam : Disons que … on a lu tous les livres.

 

Ils s'en allèrent pour aller voir Chuck et l'homme au foulard.

 

Dean : Hey Chuck. Bonne chance avec votre prochain livre. Et faîtes-moi plaisir, allez-vous faire foutre.

L'homme au foulard : Des fans de vos livres ?

Chuck : Non ça j'en doute.

 

Alors que les deux frères se dirigent vers la sortie, la porte d'entrée ne s'ouvre pas.

 

Dean : C'est pas normal.

Sam : Je te le fais pas dire.

 

Ils tentent d'ouvrir les fenêtres mais rien ne se passe.

 

Sam: Alors ?

Dean : Rien et toi ?

Sam : Toute les issues sont verrouillées, un peu comme si -

Dean : Comme si on voulait nous empêcher de sortir

Sam : Ouais, c'est très mauvais signe.

Dean : Sans déconner Sam ?

 

Une femme se met à crier, c'est la femme déguisée en Mme Gore.

 

Femme: N'allez pas par-là !

Dean : Retournez vite au rez-de-chaussée ! Courez, courez !

 

Ils avancent dans la salle, le petit garçon scalpé était encore assis dans un coin de la pièce.

 

Petit garçon : Pourquoi vous avez fait ça ? Pourquoi vous avez fait partir ma maman ?

Dean : Eh ben, pour la punir de t'avoir fait cette coupe de cheveux hein ? Tu pourrais nous remercier. Personne ne nous est jamais reconnaissant, je commence à en avoir ma claque !

Petit garçon : C'est pas ma maman qui m'a fait mal.

Sam : Quoi ? Alors qui t’a fait ça ?

 

Le petit garçon disparaît.

 

Pendant ce temps, l'homme au crochet marche dans l'hôtel, puis soudainement 3 garçons apparaissent derrière lui.

 

L'homme au crochet : Ja, comme c'est original ! Supernatural et ces éternels gamins flippant ! C'est d'un ennui !

1er petit garçon : Madame Gore nous punit chaque fois qu'on s'amuse.

L'homme au crochet : Vous ne ressemblez même pas à des vrais fantômes ! Vous croyez me faire peur ?

1 er petit garçon : Mais Madame Gore n'est plus là. Donc du coup, on peut s'amuser autant qu'on en a envie.

 

Les 3 garçons sortirent des lames de leurs dos. L'homme au crochet prend peur.

Sam et Dean entendent l'attaque et courent mais lorsque ils arrivent c'est déjà trop tard, l'homme est au sol, scalpé.

 

De retour avec Chuck, qui est toujours sur l'estrade.

 

Chuck : Et ben voilà, je crois qu'on arrive à la fin de cette convention. Merci pour toutes vos questions approfondies et pertinentes. Je vous souhaite une -

 

Sam arrive sur scène pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille.

 

Chuck : Non ? Non, c'est pas vrai !

Sam : Retenez tout le monde dans cette pièce Chuck ! C'est une question de vie ou de mort.

Chuck : Mais combien de temps ?

Sam : Autant de temps qu'il le faudra !

Chuck : Mais comment je vais m'y prendre pour les retenir ?

Sam : Il va falloir vous débrouillez. C'est vous l'auteur.

 

Sam part.

 

Chuck : Bon et bien, je retire ce que j'ai dit, ça continue. Oui, en fait j'ai pas mal de chose à vous dire. C'est vrai, j'avais oublié …

 

Dean fait rentrer toute les personnes de l'hôtel dans la même salle.

 

Le réceptionniste : Mais je travaille moi !

Dean : Il faut pas que vous ratiez cette partie, c'est vraiment le clou du spectacle !

 

Sam et Dean mettent du sel devant la porte.

 

Chuck : Que réserve l'avenir à Sam et Dean ? Eh bien ils vont avoir affaire à des anges ! En réalité les anges ne sont pas aussi craignos que vous pouvez le croire !

 

Sam : Bon, qu'es que t'en dis ?

Dean : Ce qu'on a fait est en train de nous retomber dessus !

Sam : Ouais. Alors, admettons que les 3 orphelins jouaient ensemble pourquoi pas aux cow-boys et aux indiens ?

Dean : Non, ça s'appelle un GN dans le jargon.

Sam : Si tu veux. Ils finissent par scalper l'indien, le fils de Leticia.

Dean : Maman les surprend et elle pète une durite. Elle les tue avant de se suicider.

Sam : Ça veut dire que ces 3 gamins assoiffés de sang se promènent dans le bâtiment.

Dean : Et Leticia était la seule capable de les contrôler.

Sam : Avant qu'on intervienne.

Dean : Ouais, on aurait bien fait de s'abstenir. Il va falloir retourner dans le cimetière et faire notre méchoui.

Sam : Comment ? On est enfermé ! On n’a même pas nos flingues ! Les fantômes contrôlent tout l'hôtel et y-a qu'une seule chose qu'ils leurs faisaient peur !

Dean : Bien sûr !

 

La scène est coupée, on voit la femme déguisée en Mme gore et les deux frères.

 

Femme : Vous vouliez que je fasse quoi ?!

Dean : Vous êtes actrice, il suffit de jouer la comédie !

Femme : Je bosse dans un resto où les serveuses sont en culotte ! Je vais jamais y arriver c'est clair !

Sam : Y-a pas de risque, on vous le promet. Il faut absolument que vous nous aidiez !

 

Le faux Dean mis sa main sur l'épaule de Dean.

 

Faux Dean : Nous, on pourrait vous aider.

Dean (à Sam) : Fais lui tes yeux de merlan frit tu veux ? (au faux Dean) C'est gentil mais non !

Faux Sam : Pourquoi ?

Dean : Parce qu’on n’est pas dans vos bouquins ! C'est réel !

Faux Dean : On s'en rendu compte, on n’est pas des idiots ! On flippe comme des malades !

Faux Sam : Oui mais si toute les personnes dans cette pièce sont réellement en danger, il faut qu'on intervienne !

Dean : Pourquoi ?!

Faux Dean : Parce que c'est ce que Sam et Dean choisiraient de faire !

 

Dean ne s'attendait pas à cette réponse.

 

Chuck : Non, pas que je sache le virus croatoan ne s'en prend pas à cette partie là, vous devriez vous peut être allé consulter …

 

La Femme déguisée se retrouva dans une salle avec Dean caché derrière un mur.

 

Femme : J'ai plus envie de le faire …

Dean : Je ne bougerai pas de là, vous en faîtes pas. Faites-moi confiance, ça va marcher.

 

Dean n'a pas l'air convaincu.

 

Femme : Les garçons ? Montrez-vous. Vous m'entendez ? Les garçons, montrez-vous. Je vous ai appelé, vous êtes sourds ou quoi ? Vous avez compris ?

 

Les 3 garçons apparaissent.

 

Garçon : Madame Gore ?

 

Éclipse de quelques secondes avec les fans et Sam, qui essayent de pousser la porte d'entrée. Les faux Sam et Dean réussissent à sortir mais pas Sam.

 

Sam : Bordel de merde !

 

Femme : Je ne suis pas contente. Vous êtes de vilains garçons, très vilains. Vous allez ouvrir les portes, aller ouvrez les portes immédiatement !

 

Le portable de la femme sonne. Dean sort de sa cachette.

 

Dean : Courez.

 

La femme part.

 

A ce moment-là, les faux protagonistes s'occupent des corps.

 

Faux Sam : A c'est pas vrai ! Dans Supernatural, sa paraît tellement facile de creuser des tombes ! Et c'est pas facile ! Je crois que que je vais gerber !

Faux Dean : Retiens toi.

 

De retour avec Dean, qui se fait balancer contre un mur. Les fantômes approchent avec les couteaux mais Sam arrive et les frappe avec du fer. Sam relève Dean.

 

Dean : Merci

Sam : De rien

 

Sam se fait propulser dans les airs.

 

Dean : Sam !

 

Pendant ce temps, Chuck essaye toujours de retenir tout le monde dans la salle.

 

Chuck : Qu'es que je pourrais vous racontez ? La première fois que je suis tombé amoureux, j'avais seize ans. Et c'était aussi la première fois où je couchais avec une fille. Mais elle a fait le tour du bahut en disant à tout le monde qu’on n’avait pas fait grand-chose. Bonjour l'angoisse !

 

Le réceptionniste ce lève pour partir.

 

Chuck : Non, excusez-moi monsieur ! Vous devez rester dans cette pièce, désolé ! N'ouvrez pas la porte !

 

Le réceptionniste ouvre la porte et derrière se trouve un garçon fantôme.

Chuck le transperce avec le micro en fer puis ferme la porte. Becky le regarde comme si c'est un héros.

 

Chuck : Je vous ai dit de rester dans cette pièce ! Que quelqu'un mette du sel sur le sol !

 

Au cimetière, le faux Dean est en galère pour allumer le briquet et brûler les os.

 

Faux Dean : Comment fait Dean pour allumer cette saloperie de briquet du premier coup ?! Tu vas t'allumer oui ?!

 

Tout ce passe mal avec nos deux héros, Dean et Sam sont à terre, avec les fantômes qui essayent de les scalper.

 

Sam : Dean !

 

Les enfants disparurent car les deux fans ont réussi à brûler les corps.

 

Dean et Sam se levèrent.

 

Dean : Ce type avait peut-être raison finalement, ça pourrait être pas mal de garder nos armes au bout d'un élastique.

 

Sam hoche la tête.

 

La convention se termine. Dean sort de l'hôtel avec les deux fans.

 

Dean : On vous doit une fière chandelle. Vous nous avez sauvé les miches. Alors, enfin … Merci. Je connais même pas vos noms les mecs !

Faux Sam : Moi c'est Barnes et lui c'est Damian. Et toi c'est quoi ?

Dean : Dean. Le vrai Dean.

Faux Sam : Le vrai Dean ?

 

Les deux fans rigolent.

 

Le faux Dean : Ouais c'est ça, ta raison !

Le faux Sam : Aller dégage de là, Dean !

Dean : Enfin, tout ça pour vous dire, merci. Infiniment.

 

Dean commence à partir mais le faux l'interpelle.

 

Faux Dean : Au faite, tu te goures.

Dean : Sur quoi ?

Faux Dean : Sur Supernatural. Te vexes pas, mais je crois pas que tu saisisses vraiment de quoi ça parle.

Dean : Comment ça ?

Faux Dean : Et ben, dans la vrai vie, il vend des chaînes hi-fi et moi je répare des photocopieuses. On s'ennuie à mourir. Mais en devenant Sam et Dean, on peut se lever tous les matins pour sauver le monde. Et on peut avoir un frère qui peut sacrifier sa vie pour nous. Qui n'aurait pas envie de ça ?

Dean : C'est vrai, tu marques un point. Vous aussi vous formez une équipe de choc tous les deux ! D'où vous vous connaissez au fait ?

Faux Sam : On est tombé l'un sur l'autre sur le net, en surfant sur un forum de fan.

Dean : Ca a dû être sympa d'enfin sortir de chez vos parents pour voir un pote.

Faux Dean : On n’est plus que des potes.

 

Les deux hommes se prennent la main.

 

Faux Dean : On est compagnon.

Dean: Oh … euh, ouais. Je vois. Bon ben, salut les compagnons !

 

Le faux Sam met sa tête sur l'épaule de son ami.

 

Faux Sam : A bientôt.

 

Dean part.

 

Becky et Chuck se retrouvent face à Sam.

 

Becky : Écoute Sam, je vais pas te mentir. On a partagé beaucoup de choses très fortes et extrêmement rares. Mais comme un singe qui s'approche trop du soleil, je me suis brûlé les ailes. Il faut que ça s'arrête. J'ai enfin ouvert les yeux à propos de Chuck. Mon ying c'est emboîté dans son yang. Et comme tu le sais, l'amour a ses raisons que la raison ignore. Je te demande pardon, je suis désolée.

Chuck : Ouais Sam. On est vraiment, vraiment désolé.

Becky : J'espère que ça va aller.

Sam : Pour être honnête j'en sais rien. Il va falloir que je trouve une nouvelle raison de vivre. Mais sa devrait aller.

Becky : T'es vraiment le meilleur !

Sam : Au faite, Chuck, c'est d'accord, vous avez notre feu vert.

Chuck : C'est vrai ?!

Sam : Non. On est armé et on vous retrouvera toujours.

Chuck : Oh, d'accord. Pas de nouveau livre.

Sam : Au revoir.

 

Sam commence à partir mais Becky le rattrape.

 

Becky : Sam, minute ! J'ai encore un truc à te demander ! Dans l'un des chapitres de Supernatural, «  les secrets de l'immortalité », il y- avait une certaine Bela, elle refourguait des trucs qu'elle volait.

Sam : Oui, oui je suis au courant.

Becky : Elle a pris le colt et elle a dit qu'elle l'avait soit disant donner à Lilith, tu te rappelles ?

Sam : Ouais.

Becky : Tu sais qu'elle vous a menti ? Elle l'a jamais donné à Lilith !

Sam : Attends, quoi ?!

Becky : Tu lis jamais Supernatural ? Il y-a une scène où Bela donne le colt à un démon appeler Crowley qui faisait le sale boulot pour Lilith et qui devait coucher avec.

Sam : Crowley ? Vous n’auriez pas pu nous en parler avant ?!

Chuck : Je suis désolée, j'avais oublié. Je suis pas aussi fan qu'elle !

Sam : Becky ? Dites-moi tout.

 

Dean est à sa voiture, Sam le rejoint.

Sam : Ça va ?

Dean : Pour tout te dire ? Ça va très bien.

Sam : Ca va te paraître dingue, mais je crois que j'ai une piste pour le colt.

Dean : Quoi ?

Sam : C'est une longue histoire. T'es prêt à l'entendre ?

Dean : Tu me raconteras en route.

 

Ils partent.

 

Et pour conclure, un bonus de la convention avec Chuck !

 

EXT. PINEVIEW HOTEL

(Dean and Sam run in quikly. They seem really nervous. When they jump out of the car, Dean looks confusely at all the Impalas parked there.)

SAM : Dean ! Come on ! (They run until they find Chuck.) Chuck ! There you are !

CHUCK : Guys ?

DEAN : What's going on ?

CHUCK : Um, nothing. You know... I was kind of hangin. What are you guys doing here ?

DEAN : You told us to come.

CHUCK : Uh, no I didn't.

SAM : Yeah, you did. You texted me, this adress uh, "life or death situation"... Any of this ringing a bell ?

CHUCK : No, I-I-I didn't send you a text.

DEAN : We drove all night !

CHUCK : I'm sorry, I-I-I don't understant what could... Oh no.

DEAN : What ?

(At this moment, Becky comes out of the hotel and join them.)

BECKY : Sam ! You made it !

SAM : Oh, uh.... Becky, right ?

BECKY : Oh, you remembered. You've been thinking about me.

SAM : I....

BECKY : It's okay ! I can't get you out of my head, either.

CHUCK : Um... Did you take my phone ?

BECKY : I just borrowed it from your pants.

CHUCK : (sighs) Becky....

BECKY : What ? They're gonna want to see it.

DEAN & SAM : See what ?

BECKY : Oh my God, I love it when they talk at the same time !

(The organizer of the event calls for Chuck.)

ORGANIZER : Hey Chuck ? Come on pal, it's showtime !

(Becky runs in, excited.)

CHUCK : Guys, I'm sorry. For everything.

(He goes to the hotel. Sam and Dean look at each other, unbelieving. They follow Chuck.)

INT. HOTEL

(As they walk through the hall, a man called Damian walks by and seems to know Dean.)

DAMIAN : (laughs) Hey Dean ! Lookin' good !

DEAN : Who the hell are you ?

DAMIAN : I'm Dean, too. Duh.

(Sam and Dean look confused. Another man, disguised in a Scarecrow suit, stops by.)

SCARECROW : Oho ! It's Sam and Dean. I'm in trouble now. Have fun, you two.

(He growls, and leaves.)

DEAN : What ?

(As they look around, they notice that everyone is disguised with monsters suits, or hunters suits, and they see a market place where are sold Supernatural goodies.)

SAM : Becky... what is this ?

BECKY : It's awesome ! A Supernatural convention. The first ever.


SUPERNATURAL


INT. MEETING ROOM

(They are gathered in the meeting room. The organizer comes on the scene.)

ORGANIZER : Welcome to the first annual Supernatural convention. At 3:45, in the magnolia room, we have the panel "frightened little boy, the secret life of Dean". And at 4:30, there's the homoerotic subtext of Supernatural. (Sam and Dean look unbelieving.) Oh, and of course, the big hunt starts at 7:00 pm sharp ! (Everyone applause.) Okay, but right now.... Right now, I'd like to introduce the man himself. The creator, and the writer of the Supernatural books. The one, the only.... Carver Edlund !!!

(Chuck comes in, as the room ovations him.)

CHUCK : Okay. Okay, good. This isn't nearly as awkward as it.... It's a little dry mouth. (He drinks.) Okay, uh.... So, I guess uh.... Questions ? (Everyone wave their hands.) Uh, you ?

BARNES : Hey, Mr Edlund ! Uh, big fan. Wow. Okay. I was just wondering. Where'd you come up with Sam and Dean in the first place ?

(Chuck looks at Sam and Dean, who seem pretty interested by the answer.)

CHUCK : Oh uh, I... It just... came to me. (They wave again.) Okay uh... The... hookman.

HOOKMAN : Uh, yeah. Why, in every fight scene, Sam and Dean are having their gun or knife knocked away by the bad guy ? Why don't they keep it on some kind of bungee ?

CHUCK : Uh, yeah, I-I-I really don't know.

HOOKMAN : Yeah, follow up... Why can't Sam and Dean be telling that Ruby is evil ? I mean, she's clearly manipulating Sam into some kind of moral lapse. It's obvious, nein ?

(Becky gets up angrily.)

BECKY : Hey ! If you don't like the books, don't read them, fritz !

CHUCK : Okay ! Okay, just uh... Okay. It's okay. So, uh, next question. Uh... yeah, you.

YOUNG MAN : Yeah. At the end of the last book, Dean goes to Hell. So, what happens next ?

CHUCK : Oh, well, there lies an announcement, actually. Um. You're all gonna find out. Um, thanks to a wealthy scandinavian investor.... We're gonna start publishing again.

(Everyone jump, cheer, whistle, and applause. Dean and Sam are not so happy abou that, though.)

INT. HALL

(Chuck joins Becky at a table, witjh cocktails.)

CHUCK : I got you a yellow-eyed cooler.

BECKY : Thanks, Chuck.

CHUCK : Sure. So, Becky uh... I was wondering, uh... ayre you doing any-

BECKY : Oh ! Hi, Sam !

(Sam and Dean arrive.)

DEAN : Scuse us. In case you haven't noticed, our plates are kind of full. Okay ? Finding the colt, hunting the Devil... We don't have time for this crap !

CHUCK : Hey ! I didn't call you.

SAM : He means the books, Chuck. Why are you publishing more books ?

CHUCK : Um... for food and shelter ?

DEAN : Who gave you the rights to our life story ?

CHUCK : An archangel ! And I didn't want it.

SAM : Well, deal's off, okay ? No more books. Our lives are not for public consumption.

CHUCK : Uh, Becky, would you excuse us for just a second ?

(She nods.)

INT. HALLWAY

(They hide to discuss discreetly.)

CHUCK : Do you guys know what I do for a living ?

SAM : Yeah Chuck. We know.

CHUCK : Then, could you tell me ? Cause I don't. All right, I'm not a good writer. I've got no marketable skills. I'm not some hero who can just hit the road and fight monsters, okay ? Until the world ends, I got to live, all right ? And the Supernatural books are all I've got. What else do you want me to do ? (A woman screams, the boys run.) No, guys ! Wait !

(They jump up the stairs, and help a young cleaning lady.)

SAM : Hey ! Are you okay ?

LADY : I think so.

DEAN : What happened ?

LADY : I saw a ghost !

BARNES : (as Sam.) A ghost ?

SAM : Scuse me ?

BARNES : (as Sam.) Ma'am, could you tell us what it looked like ?

DEAN : Why don't you leave this to the grown-ups, pal ?

LADY : A woman. She was in an old-fashioned dress. Really old. Like a school-marm, or something.

YOUNG MAN : (as Sam.) Dis she say something to you ?

LADY : Okay. Gather close, everybody ! For a terrifying tale, of terror ! I saw a ghost. None other than the ghost of Laeticia Gore, herself ! (Sam and Dean walk away from the group.) I was on the third floor....

(Becky joins them.)

BECKY : Oooh, the larping's started !

DEAN : The... What is that again ?

BECKY : Live-action role playing. It's a game. The convention puts it on.

(She gives Sam a piece of paper. He reads.)

SAM : Dad's journal. Dear Sam and Dean, this hotel is haunted. You must hunt down the ghost. Interview witnesses, discover clues and find the bones. First team to do so wins a 50$ dollars gift card to Sizzler. Love, Dad.

BECKY : You guys are so gonna win.

INT. HALL

(The organizer plays the role of the hotel manager. He's interviewed by pseudos Dean and Sam, disguised as FBI agents. The real Sam and Dean stare.)

ORGANIZER : (as manager.) Why, yes, agents Lennon and McCartney. As manager of this fine establishment, I can assure you that it is indeed, haunted. This building was once an orphanage, run by mean, old Laeticia Gore. 100 years ago, this very night, Miss Gore went insane, and butchered four little boys, before killing herself. Now folks say, that the souls of those poor little boys are trapped here. And that the evil spirit of Miss Gore punishes them, to this... very... day.

DEAN : Well, that's just about all the community theater I can take.

SAM : Yeah, this cannot get any weirder.

(Barnes and Damian pass by, and play a familiar scene right in front of Sam and Dean.)

DAMIAN : (as Dean.) Dad said... He said I may have to kill you.

BARNES : (as Sam.) Kill me ? What the hell does that mean ?

DAMIAN : (as Dean.) I don't know.

SAM : (as Sam.) Ohhh.

(They leave. Sam and Dean look at each other.)

DEAN & SAM : I need a drink.

INT. HALLWAY

(The young man, as Sam, investigates, with a fake EMF.)

YOUNG MAN : (as Sam.) The EMF's going nuts.

(A young woman who plays Laetica Gore, jumps out of a corner.)

WOMAN : (as Laeticia Gore.) Booooo ! I'm mean, old Laeticia Gore ! They buried me in the basement. Wooooo ! (He fires a nut.) Oh. You got me.

YOUNG MAN : (sighs) You're supposed to vanish !

WOMAN : How am I supposed to vanish ?

(He highs his soulders. A moment later, he pretends to be on the phone with Dean.)

YOUNG MAN : (as Sam.) Yeah, okay Dean we'll see in five. Hey, but seriously dude, don't eat my skittles.

(A little boy appears behind him. This time, it's a real ghost.)

BOY : Help us ! (The young man turns back, surprised.) Help us, miss Gore won't let us have any fun.

YOUNG MAN : This is... part of the game, right ? (The ghost vanishes.) Holy mother of crap !!! (He runs away, and stops on a corner.) That... was....

(Somehting grabs him on the legs and makes him hit several times the walls of a living room. He's suspended in the air, as the real ghost of Laeticia Gore appears.)

LAETICIA : Naughty, naughty, naughty !

(She vanishes. He falls. The screen fades to black.)


INT. HALL

(Dean and Sam drink at the bar. Dean seems interested by the actress who plays Laeticia Gore. She's busy with her phone.)

DEAN : How are you doin' ?

WOMAN : Busy.

DEAN : Well, you sure look lovely tonight. Especially for a dead chick.

WOMAN : Buddy, I have heard that line seventeen times tonight, okay ? And all from dudes wearing MacGyver jackets. (She finally looks at him. She chuckles.) But you seem different.

DEAN : How so ?

WOMAN : Well, you don't seem scared of women.

YOUNG MAN : For the last time, I'm not making this up, okay ? She... she's upstairs, a real, live, dead ghost !

(Sam and Dean look at each other, and get up.)

DEAN : (to the actress.) Scuse me.

(The young man's friend tries to calm him down.)

FRIEND : Look, I'm sure it was just one of the actors.

YOUNG MAN : Who beat the crap out of me, and then vanished ?

SAM : You saw something ?

YOUNG MAN : Look, this isn't a part of the game, jerk. (To his friend.) Tim, I'm getting out of here, and you should the same.

(He leaves, and his friend follows.)

FRIEND : Alex, wait, I.... Hey, come back !

SAM : What do you think ?

DEAN : I don't think that guy's a good enough actor to be acting.

INT. HALL

(Another group interviewes the organizer/manager.)

ORGANIZER : (as manager.) Well, yes agents Jagger and Richards. As manager of this fine establishment, I can assure you it is indeed, haunted. The building was once an orphanage....

(Dean and Sam want to interview the real manager.)

DEAN : Scuse us. Mind if we ask you a few questions ?

MANAGER : Look, I don't have time to play Star Wars, guys. Go ask the guy in the asscoat.

DEAN : Actually, we uh... really want to talk to you.

(Dean gives him money.)

MANAGER : (laughs.) Okay. You guys are really into this.

SAM : You have no idea.

MANAGER : What do you wanna know ?

SAM : All this stuff they're saying... Place being haunted, Laeticia Gore. Any truth to it ?

MANAGER : We generally don't like to publicize this to, you know... normal people. But yeah. 1909, this place was called Gore orphanage. Miss Gore killed four boys with a bucher knife. Then offed herself.

DEAN : And is tonight really the anniversary ?

MANAGER : Yep. Guess your convention folks wanted authenticity.

DEAN : Uh.

SAM : There been any sightings ?

MANAGER : Uh, over the years, yeah. A few maids have quit, saying they heard the boys, or saw them. A janitor even saw Miss Gore once.

(Dean and Sam don't notice, but Barnes and Damian listen carefully.)

DEAN : Where did Miss Gore carve up the kids ?

MANAGER : Look. I don't want you stumping all over the joints. A lot of this place is off-limits to nerds. (Dean gives him more money.) The attic.

INT. ATTIC

(Sam and Dean investigate. The EMF makes some noises.)

SAM : The EMF's going nuts.

DEAN : Great. So, we got a real ghost, and a bunch of dudes pretending to be us, poking at it.

SAM : No way this ends well.

DEAN : You know what ? Serves them right.

SAM : Dean.

DEAN : Well, I'm just saying.

INT. HALLWAY

(Damian and Barnes play their roles.)

DAMIAN : (as Dean) It's got to be around here, some place.

BARNES : Yeah, I don't know man. No one else is looking for the attic.

DAMIAN : Okay, all right. Dude, one, stay in character, all right ? It it's just me, I look stupid. And two, you heard the guy downstairs. I think this is part of the game.

(The little boy appears behind them.)

BOY : Help us.

BARNES : Oh my God ! That makeup is amazing.

DAMIAN : Amateur. Stay... in... character.

BARNES : Sorry. (As Sam.) Sorry.

BOY : Help us. Miss Gore won't let us have any fun.

DAMIAN : (as Dean.) Where's the body buried, kid ? We'll light her up nice and toasty.

BARNES : (as Sam.) Yeah. (The little boy shows them a frame on the wall. Then he vanishes.) Wow. Fast runner.

DAMIAN : (as Dean) Dude. Check this out. (They move the frame and see some hands prints on the wall.) Oh, that is creepy.

BARNES : (as Sam) Must've been what he was trying to tell us.

DAMIAN : (as Dean.) Gee, you think, Sammy ?

(They find a map hidden behind the frame.)

BARNES : Okay, this is the coolest game ever.

(They laugh.)

DAMIAN : (as Dean) Yes.

INT. ATTIC

(Dean and Sam still investigate. They suddenly hear a little boy's voice. He's sitting on a corner, and he's got his head in his hands.)

BOY : My mommy loves me. I said my mommy loves me.

SAM : I'm sure she does.

BOY : My mommy loves me this much.

(He shows his head to the boys. He's been scalped. Then he vanishes.)

INT. HALL

(Becky stares at Sam, and makes him some suggestives signs, as he calls someone. Chuck looks disappointed.)

CHUCK : Awesome.

(Sam joins Dean at their table.)

SAM : All right. So... that was the guy with the county historical society.

DEAN : And ?

SAM : Not only did Laeticia Gore butchered four boys, but one of them was her own son.

DEAN : Her son ?

SAM : Yeah. According to the police at the time, she scalped the poor kid.

DEAN : Oh, that's it. I'm gonna deep fry this bitch extra crispy. Dude said where she was buried ?

SAM : He doesn't know.

(To the next table.)

BARNES : (as Sam) Check it out. There's the orphanage, here's the carriage house. And right there, cemetery.

DAMIAN : (as Dean) You think that's where Laeticia's planted ?

BARNES : (as Sam) It's a worth the shot.

(Sam and Dean comes in and Sam touches the map.)

DAMIAN : Hey, hey, hey, oh. You mind ?

SAM : It's real. A century old, at least. And he's right, there is a cemetery on the grounds.

DEAN : Where'd you get that ?

DAMIAN : (as Dean) It's called a game, pal. It ain't called charity.

DEAN : All right. Give me the map, chuckles.

DAMIAN : (as Dean) Oh, you're the chuckles. Chuckles. Besides, Dean don't listen to nobody.

(He shows his fake gun.)

BARNES : (as Sam) Dean ! Cool it.

(Dean takes his own real gun.)

SAM : Dean....

DEAN : What ? They're freakin' annoying.

SAM : Look, guys. We all want to find the bones, right ? We just thought, it would go faster if we all work together.

(Damian and Barnes look at each other.)

BARNES : We uh.... we get the sizzler gift card.

DEAN : Fine.

DAMIAN : And we get to be Sam and Dean.

DEAN : (angrily.) Fine.

DAMIAN : Yes.

EXT. HOTEL

(Damian and Barnes walk straight and fast.)

DAMIAN : Hey, Rufus, Bobby ! Would you hurry it up ?

SAM : You're all right ?

DEAN : I'm trying to be.

BARNES : So, where were we ?

DAMIAN : Uh, Dr Ellicott has just zapped your brain.

BARNES : Right, got it. (As Sam.) Why are we even here, Dean ? Do you just follow dad's footsteps like a good little soldier ? Are you that desperate for approval ?

DAMIAN : (as Dean) This isn't you talking, Sam.

BARNES : (as Sam) See, that's the difference between you and me. I got a mind of my own. I'm not pathetic.

DAMIAN : (as Dean) So, what are you gonna do, Sam ? You gonna kill me ?

BARNES : (as Sam) Man, I'm so sick of you telling me what to do !

DEAN : Oh, you know what ? That... that's it. That is it.

DAMIAN : What's wrong, Bobby ?

DEAN : I'm not Bobby, okay ? You're not Sam ! You're not Dean ! What is wrong with you ? Why in the hell would you choose to be these guys ?

BARNES : Because we're fans, like you.

DEAN : No. I am not a fan, okay ? Not fans. In fact, I think that the "Dean and Sam" story sucks ! It is not fun, it's not entertaining, it's a river of crap that would send most people howling to the nuthouse ! So, you listen to me. Their pain is not for your amusement. I mean, do you think that they enjoy being treated like... like circus freaks ?

DAMIAN : Uh, I don't think they care. Because they're fictional characters.

DEAN : Oh, they care. Believe me. They care a lot.

(He walks away. Barnes and Damian look at Sam, confused.)

SAM : He, uh.... He takes the story really seriously.

EXT. CEMETERY

(They try to find Laeticia's grave.)

DEAN : Found the four boys.

SAM : And here's Laeticia Gore.

(Damian and Barnes are still searching.)

DEAN : Uh, what are you guys doing ?

DAMIAN : (as Dean) Uh, we're looking for bones, genius. They got to be round here somewhere.

DEAN : Okay, generally bones are in the ground.

DAMIAN : (as Dean) Yeah. I know that. I'm just... (He sees the boys who are taking shovels.) Wait, hold on. Are you guys serious ?

DEAN : Deadly.

BARNES : We're - we're not really digging up graves, you guys, we're just playing a game, so....

DEAN : Trust us. You want to win the game, right ?

(They nod. A moment later, Dean digs, and finds the coffin. He opens up. Damian and Barnes look disgusted.)

DAMIAN : That's not a plastic skeleton. That's a skeleton skeleton.

BARNES : You just dug up a real grave.

DEAN : Yeah.

DAMIAN : You guys are nuts.

SAM : I thought you said you guys wanted to be hunters.

DAMIAN : Hunters aren't real, man. This isn't real. Oh my God, you guys have just serioulsy lost your grip on this...

(Barnes looks scared.)

SAM : What ?

(Laeticia Gore has just appeared, and she hits Sam.)

LAETICIA : Naughty, naughty, naughty !

(Barnes and Damian run away, but Barnes falls.)

DAMIAN : Barnes ! (He turns back to help Barnes, and when they run away, Laeticia Gore appears right in front of them.) Oh my God !

LAETICIA : Naughty, naughty, naughty !

(She attacks as Dean salts and burns her bones. Damian and Barnes look pretty shocked.)

DEAN : Real enough for you ?

(The screen fades to black.)


INT. BAR

(Damian and Barnes drink.)

BARNES : That was... really....

DEAN : Awful, right ? Exactly. (He puts money on the bar.) Round's on us, guys.

SAM : See you around.

(They start leaving.)

DAMIAN : Hey. How did you know how to do all that ?

SAM : We, um.... We read the books.

(They come to Chuck.)

DEAN : Hey Chuck ! Good luck with the, uh, Supernatural books. And screw you very much.

(They leave.)

ORGANIZER : Fans of yours ?

CHUCK : Hmm. I'd say no.

INT. HALL

(Sam and Dean try to leave, but they find the doors locked.)

DEAN : That's weird.

SAM : Definitely. (A moment later, Dean tries to open a window, but nothing happens.) Hey !

DEAN : Anything ?

SAM : Every exits locked. Almost like...

DEAN : Something's keeping us in ? Yeah.

SAM : This is bad.

DEAN : Gee, you think, Sammy ?

(They hear a woman's screaming. They find the actress who played Laeticia Gore.)

WOMAN : Don't go in there !

DEAN : Get downstairs okay ? Go; go, go !

(They look in the living room, and find the scalped boy.)

BOY : Why'd you do that ? Why did you send my mommy away ?

DEAN : Uh, maybe because of the high-and-tight she gave you. Yeah ? How about some thanks ? (Sam clears his throat.) Well, I'm just saying, a little gratitude might be nice once in awhile.

BOY : My mommy didn't do this to me.

SAM : What ? Then, who did ?

(He disappears.)

INT. HALLWAY

(The hookman guy walks through the hallway. Three little boys appear behind him. He turns back, and sighs.)

HOOKMAN : Yeah. How original. Supernatural bringing you more creepy children. Sigh.

BOY 1 : Miss Gore wouldn't let us have any fun.

HOOKMAN : You look nothing like real ghosts. Just telling you.

BOY 1 : But Miss Gore's gone. And now, we can have all kinds of fun.

(They take blades, and jump on the hookman. He screams, and Dean and Sam runs in. They find him dead, scalped.)

INT. MEETING ROOM

CHUCK : Well guys, I guess we're -we're out of time. So, thank you for your incredibly probing and rigorous questions, and have a good... (Sam comes on the scene.) Hey ! (Sam whispers something to him.) What ?! Holy crap !

SAM : You got to keep everyone safe in here, Chuck. This is life or death.

CHUCK : For how long ?

SAM : As long as it takes.

CHUCK : Well, how the hell am I supposed to do that ?

SAM : I don't know, man. Just do it.

(Sam leaves.)

CHUCK : (to the audience.) Um, okay... So, good news. Uh, I got much more to tell you... I guess. Awesome.

(Dean comes in with employees of the hotel, and the manager.)

MANAGER : Buddy, I got work to do.

DEAN : You're gonna want to see this, trust me. It's gonna be a hell of a show, yeah ? Here we go, here we go.

(As everyone has entered, Sam and Dean salt the doorstep.)

CHUCK : Uh, what does the future hold for Sam and Dean ? Well, uh, how do you feel about angels ? Yeah, you know, because, let me tell you, they're not nearly as lame as you think.

SAM : Okay. New theory.

DEAN : The legends about Laeticia are ass-backwards, obviously.

SAM : Yeah. So, all right, let's say those three orphans were... were playing cowboys and indians.

DEAN : Larping as cowboys and indians.

SAM : Whatever. and let's say they... scalped Laeticia's son, and killed him.

DEAN : Mom catches them in the act, flips out, slices them, and dices herself.

SAM : If that's true, it means we got three bloodthirsty brats in the building.

DEAN : Yeah, and Laeticia was the only one keeping them under control.

SAM : Until we took her out.

DEAN : Smove move on our part. All right, then, we got to get back to the cemetery and torch the kids' bones.

SAM : How ? We're trapped. We don't even have our guns. The ghosts are running this joint, and they were only scared of one thing.

DEAN : Exactly.

(A moment later, they discuss with the actress.)

WOMAN : You want me to do what ?

DEAN : You're an actress, okay ? We just want you to act.

WOMAN : I work at Hooters, in Toledo. You can forget it.

SAM : You'll be safe. We promise. But this is really important.

(Damian and Barnes join in.)

DAMIAN : We want to help.

DEAN : (to Sam) Just give her the puppy-dog thing, okay ? (To Damian and Barnes.) Guys, no.

BARNES : Why not ?

DEAN : Because this isn't make-believe.

DAMIAN : Look, we know. We're not nuts. We're freakin' terrified.

BARNES : Yeah, but if all these people are seriously in trouble, we got to do something.

DEAN : Why ?

DAMIAN : Because... that's what Sam and Dean would do.

(Chuck is still talking.)

CHUCK : Uh, no, there's really no such thing as croatoan virus for... (he shows his private parts) down there. Um.... You really should see a doctor.

INT. LIVING ROOM

(Dean is hidden as the actress walks in, terrified.)

WOMAN : Uh... I don't wanna do this.

DEAN : I'm right here sweetheart. I got your back. Trust me, this is gonna work.

WOMAN : Boys ! Boys ! Come here, this... instant ! You come when I call you ! Do you understand me ?!

(The boys appear.)

BOY : Miss Gore ?

INT. HALL

(Damian, Barnes and Sam try to open the doors.)

SAM : Push !

INT. LIVING ROOM

WOMAN : You boys... have been very naughty. Now you open the doors. Open the doors right now !

(They look scared.)

INT. HALL

SAM : Go, go, go, go ! (Barnes succeeds coming out.) Go !

INT. LIVING ROOM

WOMAN : You're very naughty. You hear me ? Naughty, naughty, naughty !

(Suddenly, her phone rings.)

INT. HALL

(Now Damian has coming out too.)

SAM : Damn it !

INT. LIVING ROOM

(She takes her phone and stops it. The ghosts look angrily at her. Dean walks in, with an iron cross-bar.)

DEAN : (to the actress.) Run.

(She leaves. Screen fades to black.)


EXT. CEMETERY

(Damian and Barnes dig up the boys's graves.)

BARNES : Oh my God.... Supernatural makes digging graves seem so easy. It's not, though. I'm gonna throw up.

DAMIAN : No, you're not.

INT. LIVING ROOM

(Thinks look bad for Dean. Fortunately, Sam arrives and hits the ghosts with iron bar. He helps Dean to get up.)

DEAN : Thanks. (Something invisible hits Sam.) Sam !

INT. MEETING ROOM

CHUCK : Let's see, uh, what else ? (The audience looks bored.) I fell in love for the firts time at 16. Lost my virginity, actually. But then, she went around telling everybody it didn't count, so... That's kind of... funny. (The manager starts leaving.) Uh, excuse me ! You-you really can't leave ! Please, sir. (The manager doesn't listen.) Don't open that door ! (The manager opens the door, breaks the salt line, and lets a ghost coming in. Chuck jumps and hits the ghots with an iron bar. Becky looks suddenly excited.) I said no one leaves, damn it ! Now, somebody salt this door !

INT. LIVING ROOM

(Dean and Sam are still fighting the ghosts.)

EXT. CEMETERY

(Damian tries to light a lighter.)

DAMIAN : How come Dean can always light this stupid thing on the first freakin' try ?! Come on !

INT. LIVING ROOM

SAM : Dean !

(The ghosts almost scalp them, but suddenly, they burst out into flames.)

EXT. CEMETERY

(Damian and Barnes look at the bones burning.)

INT. LIVING ROOM

(Dean and sam get up. Dean takes the iron bar.)

DEAN : You know, maybe that guy was right. Maybe we should put these things on a bungee.

(Sam nods. Screen fades to black.)


EXT. HOTEL

(Dean comes out with Damian and Barnes, as police arrives and takes the corpses.)

DEAN : And I got to hand it to you guys. You really saved our asses back there. So uh, you know... thanks. Gosh, I don't even know your names.

BARNES : Oh, well, I'm Barnes. This is Damian. What's yours ?

DEAN : Dean. The real Dean.

(They laugh.)

DAMIAN : Yeah, right. Me too !

BARNES : Get the hell out of here, Dean.

(Dean laughs with them.)

DEAN : Well, anyway. Thanks. Really.

(He starts leaving.)

DAMIAN : You're wrong, you know.

DEAN : Sorry ?

DAMIAN : About Supernatural. No offense but, I'm not sure you get what the story's about.

DEAN : Is that so ?

DAMIAN : All right, look. In real life, he sells stereo equipment. I fix copiers. Our lives suck. But to be Sam and Dean... To wake up every morning and save the world... To have a brother who would die for you... well, who wouldn't want that ?

DEAN : Maybe you got a point. (Pause.) Well, you know, you two don't make a bad team yourselves. How do you know each other, anyway ?

BARNES : Oh uh, well, we met online. Supernatural chat room.

DEAN : Oh. Well, it must be nice to get out of your parents' basement, and make some friends.

DAMIAN : We're more than friends. (He takes Barnes's hand.) We're partners.

DEAN : Oh. Well... Howdy partners.

BARNES : Howdy.

(Sam listens to Becky.)

BECKY : Look, Sam... I'm not gonna lie. We had undeniable chemistry. But like a monkey on the sun, it was too hot to live. It can't go on. Chuck and I.... we found each other. My yin to his proud yang. And well, the heart wants what the heart wants. I am so, so sorry.

CHUCK : Yeah, Sam. You know. Sorry.

(Sam nods.)

BECKY : Will you be all right ?

SAM : (sighs) Honestly, I don't know. I'll just have to... to find a way to keep living. I guess.

BECKY : God bless you.

SAM : Okay, um... Oh ! Hey, Chuck. Look, if you really want to publish more books, I guess that's okay with us.

CHUCK : Wow ! Really ?

SAM : No, not really. We have guns and we'll find you.

CHUCK : Okay. Okay. No more books.

SAM : See you around.

(He starts leaving.)

BECKY : Sam ! Wait ! One more thing ! (She runs to him.) In chapter 33 of Supernatural Time Is On My Side, there was that girl, Bela. She was british, and cat burglar.

SAM : Yeah, I know.

BECKY : She stole the colt from you, and then she said she gave it to Lilith, remember ?

SAM : Yeah.

BECKY : Well, you know she lied, right ? She never really gave it to Lilith.

SAM : Wait, what ?

BECKY : Didn't you read the book ? There was this one scene where Bela gives the colt to a demon named Crowley, Lilith's right-hand man. I think her lover too.

SAM : Crowley ? (To Chuck.) Didn't occur to you to tell us this before ?

CHUCK : I'm sorry, I didn't remember. I'm not as big of a fan as she is.

SAM : Becky ? Tell me everything. (Becky giggles. Later, Sam joins Dean to the Impala.) You okay ?

DEAN : Yeah, you know. I think I'm good.

SAM : Well, you're not gonna believe it, but I got a lead on the colt.

DEAN : What ?

SAM : Long story. Tell you on the way ?

DEAN : What are we waiting for ?

(They leave in the Impala. We see some pieces of Chuck's panel.)

CHUCK : Well, like a lot of author, I started writing because of love. Yeah, I had a huge crush on uh, Nancy McKeon, who played Jo on The Facts Of Life. I must have written to her, 40 to 50 letters. She never wrote back. (Cut) I don't think the Benders made flesh suits, out of all their victims, so... maybe just like a couple scarves. (Cut) Actually, my favorite movie was Beaches. Hillary and C.C were just... so brave. (Sam and Dean make suggestives signs of death to Chuck.) So strong. (Cut) The way I look at it, it's really not jumping the shark if you never come back down, you know ?

CREDITS

END OF THE EPISODE

 

Ecrit par deanlove35.

Kikavu ?

Au total, 119 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magrenat 
10.04.2019 vers 19h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

CassieAuro 
21.06.2018 vers 22h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci au rédacteur qui a contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Participe à notre jeu HypnoChance pour gagner un hors-série LiRE Game of Thrones !
Tirage au sort le 23/04 | Participation gratuite

Activité récente

Petit jeu (suite)
Hier à 23:20

Survivor (suite)
Hier à 21:42

Jack Kline
Hier à 20:42

Rowena
Hier à 20:15

Billie
Avant-hier

Arthur Ketch
Avant-hier

Eileen Leahy
17.04.2019

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.20 : Moriah (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.20 : Moriah (inédit)
Vendredi 26 avril à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.19 : Jack in the Box (inédit)
Jeudi 18 avril à 20:00
1.28m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.18 : Absence (inédit)
Jeudi 11 avril à 20:00
1.47m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.17 : Game Night (inédit)
Jeudi 4 avril à 20:00
1.25m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Jeudi 21 mars à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.15 : Peace of Mind (inédit)
Jeudi 14 mars à 20:00
1.51m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.14 : Ouroboros (inédit)
Jeudi 7 mars à 20:00
1.28m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Marathon Boston

Marathon Boston "Run Pads Run"
Genevieve et Jared Padalecki ont couru hier le marathon de Boston. Le couple, qui courait pour...

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]
Un nouveau duel est en cours sur le quartier "Manifest"! "Décollage Imminent" vous demande de...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Le thème du mois : Dean au fil des saisons, lequel est votre préféré ?!? Venez voter PAR ICI  ...

Nouvel épisode ce soir

Nouvel épisode ce soir
Reprise de la saison 14 ce soir sur Série Club, avec l'épisode 14.17 "Game Night". Vous pouvez...

Nouveau sondage pour le 1er Avril

Nouveau sondage pour le 1er Avril
Selon vous que va-t-il se passer aujourd'hui ?!? Venez voter pour votre préféré......

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Luna25, Hier à 18:13

Désolée pour le bug

Xanaphia, Hier à 19:08

22 votants... je suis sûre que l'on peut mieux faire Et pas besoin de connaître les séries ! Direction le quartier Arrow

teddymatt, Hier à 19:16

128 au départ ! Une seule personnalité gagnera au final ! Venez voter sur le quartier The L Word (Animation : Quelle personnalité inviter ?)

choup37, Hier à 22:11

PDM, survivor, pendu, citations et sondage vous attendent sur Doctor Who!

choup37, Hier à 22:11

Le calendrier aussi ainsi que sur kaamelott et musketeers!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site