VOTE | 646 fans

#305 : Il Etait Une Fois


Réalisé par: Mike Rohl
Ecrit par: Cathryn Humphris

Empoisonnée par sa belle-mère et plongée dans le coma, Callie, une petite fille semble être l'incarnation de Blanche neige, les contes de fées semble prendre vie autour d'elle. En effet, son père lors de ses visites lui lit les contes de Grimm et nourrit son esprit en colère. Dean le force à écouter sa fille.
Pendant que Dean dort, Sam s'échappe et  part à la rencontre du Crossroads Demon qu'il affronte avec le Colt, apporté par Ruby et reconstruit par Bobby. Elle refuse, l'informe que son supérieur contrôle ses faits et gestes. Il la vise à la tête et tue la personne possédée.

 

>>Photos promo<<

Popularité


4.33 - 9 votes

Titre VO
Bedtime Stories

Titre VF
Il Etait Une Fois

Première diffusion
01.11.2007

Première diffusion en France
09.05.2009

Vidéos

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Trois frères se disputent sur un chantier, le bois qu'ils ont achetés, pour construire, n'est pas de bonne qualité. Soudain un des frères entend du bruit, il pense que ce n'est rien. Mais brusquement ses 2 frères se font tués par une étrange chose, et il se fait ensuite attaqué...

SUPERNATURAL

Sam et Dean sont en voiture, on aperçoit alors un crapaud sur la route. Ils se disputent, car Dean refuse que son frère rencontre le démon des croissement, Sam ne le comprend pas. Dean demande alors à Sam, ce qu'il a trouvé, au sujet de leur nouvelle enquête, Sam pense avoir à faire à un loup garou.


A l'hôpital, ils rencontrent le seul rescapé des 3 frères agressés, un dénommé Kyle, l'homme pense que Sam et Dean sont des policiers, présents pour un portrait robot. Pour l'homme, son agresseur était tout ce qu'il y'avait de plus normal, il avait même sur l'épaule, un tatouage de Will le coyote. Le médecin entre et prend des nouvelles de son patient, Dean souhaite alors interroger le médecin. Kyle demande alors à Sam si il peut voir le portrait qu'il a fait. Sam accepte mais lui explique, qu'il doit encore faire des progrès, lorsque Kyle voit le dessin, il est tout à fait d'accord, au sujet des progrès que Sam doit faire.


On revoit le crapaud, les deux frères sont à l'extérieur de l'hôpital, Dean se moque alors du portrait de Sam. Dean explique ce que lui a dit le docteur Garrison, ils comprennent que ce n'est pas l'acte d'un loup garou, ni celui d'un démon. Ils se sentent complètement paumés.


Dans la foret, un couple se disputent, ils sont perdus. Ils tombent alors sur une maison, c'est une vieille dame qui y vit, elle leur propose alors de les aidés et leur offre une part de tarte. La vieille dame les a empoisonnés, elle prend soudain un couteau et poignarde violement le mari, sous les yeux paniquée de sa femme. On aperçoit alors par la fenêtre une petite fille qui observe toute la scène.


Les deux frères se rendent aux urgences de l'hôpital, ils aperçoivent des policiers et se font très discret. Une fois la police partit, ils tombent sur le docteur Garrison, il tente de calmer Mme Watson, la femme qui a vu son mari mourir devant ses yeux. Le docteur demande aux deux frères ce qui peut bien ce passer. La ville semble devenir complètement folle. Dean et Sam entre alors dans la chambre et interroge Mme Watson, elle leur explique ce qui s'est passée dans la maison. Elle s'est échappé en bousculant la vieille dame, qui s'est tuée en se cognant la tête contre le poêle. Mme Watson demande alors, si ils ont retrouvés la petite fille. Elle leur raconte que cette petite fille à tout vu, mais tout en restant mystérieusement calme.


Dean et Sam se rendent dans la fameuse maison, un esprit était bien là, il y'a des traces de souffre, et le capteur de champs magnétique le confirme. Sam a peut être une piste, il pense que c'est mêlé aux contes de fées.


Ils font alors des recherches mais ne trouvent absolument rien, Sam a une théorie, il pense que cette petite fille est transcendé par des esprits, Dean veut bien croire aux transes mais pas aux contes de fées. Mais lorsque qu'il tombe sur le fameux crapaud, Dean commence à croire son frère, Sam voit alors une maison qui lui fait pensé à l'histoire de Cendrillon. En effet on y voit une citrouille et une souris. Ils rentrent à l'intérieur, et tombent sur une jeune femme qui s'est fait agressée par sa belle mère. Dean aperçoit alors la petite fille que Mme Watson a vu, il la suit, et tente alors de lui parler mais elle disparaît. Elle laisse place à une belle pomme rouge. Les deux frères pensent que la petite fille a eu le même sortilège que Blanche neige.


Ils se renseignent à l'hôpital et découvrent que Callie, la fille du docteur Garrison est dans le coma depuis plusieurs années.


On voit alors le docteur lire le petit chaperon rouge à sa fille, c'est le passage où le loup mange la grand-mère. En ville dans le même temps, une dame âgée range ses courses dans sa voiture et se fait agressée par le même homme qui a tuée les deux frères de Kyle, en effet on voit son tatouage. La scène se déroule une fois de plus sous les yeux de la petite Callie.


Les deux frères rendent visite au docteur, et ils se renseignent au sujet de sa fille, elle est dans le coma depuis ses huit ans, c'est la belle mère qui a emmenés Callie aux urgences, apparemment elle aurait ingurgitée un litre d'eau de javel. Depuis la belle mère est décédée, Callie est donc la seule famille qu'il reste au docteur Garrison.


Dean et Sam comprennent que Callie est un esprit qui a gardé sa colère au fond d'elle, elle tente de faire découvrir la vérité, mais les contes des frères Grimm, la pousse à commettre ces atrocités sans le vouloir. Ils voient alors la dame âgée rentrée aux urgences, elle est gravement blessée et finit par succomber à ses blessures. Dean demande si elle avait de la famille proche, l'urgentiste lui dit que cette dame avait une petite fille à charge. Dean part à sa recherche pour chasser le grand méchant loup, il demande alors à Sam d'essayer d'arrêter Callie.


La petite fille sort de l'école et rentre dans la voiture de sa grand-mère, elle se rend alors compte que ce n'est pas sa grand-mère, mais trop tard, l'homme ferme toutes les portes et s'en va à vive allure.


De retour à l'hôpital, Sam tente d'expliquer la vérité au docteur Garrison, au sujet de l'empoisonnement de sa fille. Le docteur ne veut rien entendre. Mais Sam, réussit à lui faire comprendre que des vies sont en danger, sa fille est un esprit, elle est toujours la petite fille de 8 ans à qui il racontait des contes de fées. Le docteur lui avoue alors qu'il l'a lui aussi déjà vu.


Dean retrouve la petite fille, il se fait soudain attaquer, une grosse bagarre éclate alors entre les deux hommes.


Le docteur Garrison explique à Sam qu'il sentait sa présence, et qu'il la voyait de temps en temps en pensant que ce n'était que son imagination. Sam lui explique, que Callie souhaite faire savoir la vérité, elle est furieuse que personne ne l'écoute. Son père doit lui parler, sinon elle continuera à faire du mal.


Dean est toujours dans la maison, et tente tout ce qu'il peut, pour ne pas se faire massacrer, sous le regard de la petite Callie. Elle entend soudain son père lui parler, il veut bien écouter ce qu'elle tente de lui dire depuis toutes ces années. Sam aperçoit alors la petite fille dans la chambre. Le docteur Garrison demande à sa fille, si toute cette histoire est la vérité. Callie confirme, c'est sa belle mère qui l'a bel et bien empoisonnée, il lui demande de lui pardonner et d'arrêter tout ce qui se passe. Elle doit s'en aller et il doit accepter de la laisser partir, il embrasse alors une dernière fois sa petite fille et la débranche, sous le regard triste de Sam.


Dean prend alors le dessus sur l'homme qui l'a attaqué, mais quand il tente de le tuer, il comprend que l'agresseur n'a aucune idée de ce qu'il fait ici.


Dean est de retour à l'hôpital, son frère et lui, parle avec le docteur Garrison. Il demande si tout va bien pour sa petite fille. Dean lui le confirme, et Sam lui explique que c'est grâce à lui. Sam est très ému par cette histoire, il pense alors à son frère. Dean le comprend, et conseille Sammy de prendre exemple sur le médecin, au sujet de sa mort prochaine. Il doit accepter de le laisser partir, Dean sort de l'hôpital sous le regard inquiet et triste de Sam.


Au motel, Dean dort profondément, Sam prend alors le colt et se rend à un croissement, il fait alors appel au démon. Elle vient à sa rencontre et lui demande ce qu'il veut, Sam pointe alors le colt sur elle. En le voyant, elle comprend que ce n'est pas le colt d'origine et que c'est Ruby qui les a aidés. Il lui fait une offre, elle délivre Dean de son pacte, sans que Sam n'est à mourir et elle, pourra continuer de vivre, afin que tout le monde soit content. Elle tente alors de faire comprendre à Sam, qu'il sera bien mieux sans son frère et qu'il est beaucoup plus fort. Il refuse de l'écouter, et lui demande d'annuler l'accord. Elle lui explique qu'elle ne peut pas, elle n'est qu'une employée, et que c'est son supérieure qui détient le contrat. Il souhaite plus que n'importe qui, l'âme de Dean, et qu'il ne renoncera jamais. Sam ne la croit pas, mais elle lui explique que même en la tuant, Dean mourra quand même. Il veut savoir qui détient ce contrat, elle refuse de lui le dire, et lui affirme qu'il ne pourra rien faire pour sauver son frère. Désespéré et en colère, Sam finit par abattre d'une balle dans la tête le démon...

 

Ecrit par Bibou.

Trois hommes discutent dans un chantier la nuit...

homme1

- Il ne vaut rien ce bois.

Kyle

- On pouvait pas savoir. ça ne nous était jamais arrivé.

Homme1

- Je me demande comment c'est possible?

Jack

- C'est possible parce que ça vient de lui.

Kyle

- Ah non. C'est pas de ma faute.

on entend un grognement

Kyle

- S'était quoi ça?

Homme1

- J'en sais rien. Un chien peut-être?

Kyle

- Ben c'était un drôle de chien.

Jack

- Eh, les gars? Il y a des ouvriers qui viennent dans la matinée. Regardez ce bois. Regardez! C'est de la merde. D'oú est-ce qu'il vient?

Homme1

- J'en sais rien, le même endroit que d'habitude.

Kyle

- Il fallait construire la maison avec des parpaings.

Jack

- Tu nous les casses! T'avais qu'à le faire.

Homme1

- ça sert à rien de s'engueuler.

on entend un autre grognement, plus proche.

Kyle

- vous avez entendu?

Jack

- Quoi?

Homme1 et Jack s'éloignent. Kyle s'approche de l'endroit d'oú est venu le bruit.

Homme1

- Kyle, tu viens?

Jack

- Je vais faire chauffer le moteur.

Jack

s'éloignent et se fait attaquer par une bête.

Jack

- AAAAH!

Homme1

- Mais qu'est-ce qui se passe? Jack?

Kyle s'enfuit et se cache derrière des planches de bois.

Homme1

- Jack??

Homme1 se fait attaquer à son tour. Kyle reste caché. Quand il n'entend plus rien il y retourne et voit les deux autres mort. C'est alors qu'il se fait attaquer à son tour...

 

*************************

On voit l'Impala qui roule...Les deux frères se disputent.

Sam

- Mais enfin pourquoi t'es contre? Vas-y explique-moi?

Dean

- Parce que j'ai dit non.

Sam

- Mais on utilisera le Colt!

Dean

- Sam.

Sam

- On va appeler le démon des croisements, le menacer...

Dean

- On n'appelera personne, On ne sait pas si ça peut marcher.

Sam

- Mais bien sûr que si. On le tuera et ça fera disparaître l'accord qui vous lie.

Dean

- Mais on ne sait pas si ça marchera non plus. Tu parles pour l'instant d'une montagne de "si" et "peut-être". Et c'est loin de suffir, parce que je te signale que si on se trompe, tu mourras.

Sam

- Et si on ne fait rien c'est toi qui meurt.

Dean

- Assez. Je ne veux plus continuer cette conversation.

Sam

- Pourquoi? Parce que c'est toi qui l'a dit?

Dean

- Oui, parce que je l'ai dit.

Sam

- Tu n'es pas papa!

Silence. Dean regarde Sam.

Dean

- Non. Mais c'est moi l'aîné et je sais ce qu'il faut faire. Alors tu vas oublier ça, compris?

Sam ne dit rien.

Dean

- Allez, parle-moi de ce tueur psychopathe.

Dean

- Vas-y, parle moi un peu de ce tueur.

Sam

(lit un article)- Le tueur psychopathe. Met ses victimes en morceau et fait preuve d'une grande ferrocité.

Dean

- Est-ce qu'on parle de dents aussi coupantes que des rasoirs, de longues griffes, de regard bestiale?

Sam

- Non. ça collerait avec le cycle lunaire. On aura peu de temps si c'est un loup-garou.
C'est pleine lune ce vendredi. Et après il faudra patienter un mois.

Dean

- Deux jours. ça devrait suffir.

Chambre d'hôpital. Dean montre sa plaque d'inspecteur à kyle.

Dean

- Je suis l'inspecteur Plant et voici l'inspecteur Page. On vient vous ennuyer un petit moment.

Kyle

- Ah ouais. On m'a prévenu

Dean

- Ah oui?

Kyle

- Ouais ce matin. C'est pour le portrait robot que vous allez dessiner?

Sam

- euh...

Dean

- Oui. Tout à fait. Mon collègue est un véritable artiste quand il a un crayon entre les mains...

Sam le regarde méchemment.

Dean

- Ecoutez, avant de commencer on aimerait savoir comment avez-vous réussi à en échapper?

Kyle

- ben... j'en ai aucune idée... J'ai essayé de me cacher, et il m'a trouvé, il s'est rué sur moi et ils'est arrêté brusquement. Il est resté planté là, à me regarder et tout à coup il s'est retourné et il s'est enfuit.

Sam

- D'accord...euh(sortant son calepin)...J'aurai besoin de tous les détails dont vous vous souvenez.

Kyle

- Euh ouais, il devait mesurer 1m80, les cheveux noirs...

Sam commence à dessiner

Sam

- Euh... On va parler de ses yeux, de quelle couleur était-il?

Kyle

- D'après moi, bleu. Il faisait noir.

Dean

- Et le regard, euh...il était bestial?

Kyle

- Il éatit quoi?

Sam

- Euh, on va passer à ses dents, elles avaient quelque chose...quelque chose de bisarre?

Kyle

- Ah non, c'était jsute des dents.

Sam

- Des dents? D'accord.

Dean

- Et à propos de ses ongles?

Kyle

- Non, mais attendez. C'était quelqu'un de tout à fait normal à voir. ouais, tout était normal chez lui. Les yeux, les dents, les ongles. Tout.

Sam

- ça va aller...

Kyle

- Non ça n'ira pas. Non. S'était mes frères, quand même. Et ce dingue, il a...il a tué mes frères. ça vous ferai quoi à vous?

Sam

- J'imagine qu'il n'y a rien de pire que ça.

Dean

- Je sais que c'est très dure pour vous, mais avez-vous remarqué d'autres détails?

Kyle

- J'ai eu le temps de remarquer qu'il avait un tatouage de bande dessiné sur le bras. Euh...oui..vous savez celui qui essaye d'attraper Bip Bip?

Dean

- Vil le coyote?

Kyle

- Oui c'est ça.

Un médecin rentre dans la pièce

Médecin

- Bonjour Kyle

Kyle

- Bonjour docteur

Médecin

- Vous vous sentez mieux?

Kyle

- Ouais, j'ai eu de la chance.

Dean

- C'est vous qui soignez Kyle docteur?

Médecin

- Oui.

Dean

- Est-ce que vous avez une seconde?

Médecin

- Bien sûr.

Dean et le médecin sorte de la pièce. Sam est sur le point de partir quand...

Kyle

- Est-ce que je peux voir?

Sam

- Euh...oui. Oui. Euh...je sais je dois faire des progrès.

On voit un dessin ridicule qui est sencé reprèsenter le tueur.

Kyle

- Ah, ça je crois aussi.

De nouveau un gros plan d'une grenouille. Ensuite on voit les deux frères marcher dans la rue.

Dean

- Bravo, magnifique. C'est une oeuvre d'art. Chapeau.

Sam

- Oui. Et encore je me suis appliqué. Qu'est-ce que le docteur t'a appris sur les frères de Kyle?

Dean

- Il m'a dit qu'ils étaient mort à leur arrivé. Il m'a raconté l'essentiel de l'autopsie.

Sam

- Je parie que les deux coeurs n'étaient plus là?

Dean

- Non, perdu. Mais de gros morceau de viscères s'étaient volatilisés.

Sam

- Ah, c'est dégueulasse.

Dean

- Ouais. Et un loup-garou n'aurait pas ce comportement.

Sam

- Alors, c'est quoi? Un démon? L'agresseur était peut-être possédé?

Dean

- Pourquoi un démon aurait interrompu son attaque?

Sam

- ça, j'en sais rien...

Dean

- T'as une idée?

Sam

- Non, je suis largué.

Dean

- Moi aussi.

 

*************************

 On voit une grande forêt. Puis un couple de randonneurs.

Ken

- Ah, je meurs de faim. Où sont les barres vitaminés?

Julie

- T'as tout mangé et on est perdus.

Ken

- Quoi? Mais non, on n'a pas quitté le sentier, tu le vois bien.

Ils continuent à marcher et ils tombent sur une maison.

Ken

- Tiens, regarde.

Julie

- Oh, la civilisation.

Ken

- Ouais.

Julie

- Dieu soit loué.

Une dame agée sort de la maison.

Dame

- Est-ce que vous avez des ennuis?

Ken

- Des ennuis? Non, on est juste...

Julie

- Egarés.

Dame

- Oh, ça arrive souvent, hélas. Les sentiers sont mal entretenus et il n'y a pas une seule autre maison dans les environs. Euh, si vous voulez, j'irai vous montrer la direction à suivre. Mais il faudra du temps pour sortir d'ici. Vous vous êtes vraiment enfoncés très loin dans la forêt.

Julie

- Je te félicite mon chéri. Bravo.

Dame

- Euh, vous voulez entrer et vous reposer un moment?

Ken

- Euh, ouais.

Julie

- C'est gentil, mais il faut qu'on reparte.

Ken

- On peut rester un moment avec cette dame. Elle est charmante, de quoi est-ce que t'as peur?

Ken rentre dans la maison, Julie le suit à contre-coeur. On les voit dans le salon finissant leurs repas.

Dame

- Vous en voulez encore un morceau?

Ken

- Non, ça ira, merci. Euh...je suis un peu...euh

Julie

- Ken, il faut qu'on parte.

Ken

- Euh...ouais.

Julie

- C'est très gentil de nous avoir invité chez vous...

Ken essaie de se lever de la chaise mais il tombe sur le sol.

Ken

- Ah(respire fortement).

Julie

- Ken? (elle se lève) Ahh (cris de douleur)... Qu'est-ceque j'ai? Qu'est-ce qui se passe?

 

Vous nous avez... drogués?

 

 

La dame souri et se lève de la chaise, elle va dans sa cuisine et prend un coutau, et revient dans le salon.

Julie

- Non, pas ça...pas ça svp.

Dame

- Oh soyez tranquille. Je vais faire ça très vite. Mais évitez de trop gesticuler, surtout.

Elle donne un coup de couteau à Ken. Julie commence à crier. Ensuite on voit la dame continuer de poignarder Ken, et une petite fille regarde la scène par la fenêtre.

****************************

A l Hôpital. Dean et Sam marchent dans le couloir, en direction de la chambre de Julie, la randonneuse qui a été agressée.

Julie

- Laissez-noi sortir d'ici, s.v.p

Médecin

- Non, on doit vous garder en observation. Vous n'êtes pas hors de danger.

Julie

- (en pleure)- Je dois sortir, docteur. J'ai des choses à faire. J'ai des choses à règler.

Médecin

- ça peut attendre, vous devez vous reposer. Restez tranquille, je reviens dans 5min. (parlant à Dean et Sam)- Messieurs.

Dean

- Dr Garrison.

Médecin

- Mais qu'est-ce que ça veut dire tout ça? Toute la ville est devenu folle à lier.

Sam

- On vous le dira dès qu'on aura trouvé.

Le médecin sort de la chambre d'hôpital. Dean et Sam y rentrent.

Dean

- Mme Watson, bonjour. On va juste vous poser quelques questions.

Julie

- ça va continuer encore longtemps cette histoire? Je dois encore tout raconter?

Sam

- On va essayer de faire vite. Mme Watson, vous voulez nous dire comment vous avez réussi à fuir?

Julie

- J'avais beaucoup moins mangé que Ken et j'étais moins drogué que lui...alors...pendant que la femme était...était en train de découper le corps de Ken, je l'ai violemment poussée par surprise, elle est tombée, ça tête est allé cogner le poêle...et elle est morte...le choque l'a tué.

Dean

- Euh...est-ce que vous savez pourquoi elle a fait ça?

Julie

- Non, non. Au début elle se conduisait comme une charmante vieille dame avec nous, et tout à coup c'est devenu quelqu'un de monstrueux.

Sam

- Vous vous souvenez d'autre chose?

Julie

- Euh...oui...est-ce que vous avez réussi à retrouver la petite fille qui était là-bas?

Sam

- Une petite fille? Dans la maison?

Julie

- Je crois que je l'ai vu derrière la fenêtre. Ensuite, elle a...disparu. Elle s'est évaporé. Je suppose que c'est l'effet de la drogue.

Dean

- Cette petite fille, de quoi avait-elle l'air?

Julie

- C'est important?

Sam

- Oui, chaque détail est important.

Julie

- Euh...elle avait de longs cheuveux noirs qui encendraient son visage, anormallement pâle. Elle avait dans les 8 ans. Une très jolie petite fille à l'air fragile. Elle était là et regardait ce qui se passait calmement. C'était horrible.

L'Impala est garé devant la maison de la vieille dame, les deux frères sont dedans.

Dean

- Pas de souffre. Et toi tu as des traces de champs électromagnétique?

Sam

- Oui, des traces très fortes. Surtout là, près de la fenêtre. Il y avait un esprit, ici.

Dean

- Il regardait la scène du crime de l'extèrieur.

Sam

- On disait.

Dean

- Qu'est-ce que tu penses de ça.

Sam

- Je commence à avoir une petite idée. Encore vague.

Dean

- Explique.

Sam

- Je pense que c'est mêlé de près aux contes de fées.

Dean

- Oh...c'est...c'est chouette. Et tu penses souvent aux contes de fées?

Sam

- Oh, soyons sérieux. Je te parle des meurtriers. Le type et la fille égarés dans la forêt et attaqué par la vieille c'est "Hanzel et Gretel". Ensuite, les trois frères qui se disputent sur la façon de bâtir des maisons, attaqués par un grand méchant loup...

Dean

- Les trois petits cochons.

Sam

- Ouais.

Dean

- Ils étaient grassouillets, ça plaît aux loups. Je croyais qu'à la fin des contes de fées tout le monde vivait heureux et avec pleins d'enfants?

Sam

- Non, non, non. Pas à l'origine. Les frères Grimm écrivaient des histoires qui traduisait la vie de ces temps là. Pleine de sexe, de violence, de canibalisme et c'est au cours des années qu'on les a adoucis en gentils contes de fées pour endormir les enfants.

Dean

- Et tu crois que les meurtriers essaient d'inverser cette tendance? Avoue que c'est dingue?

Sam

- Ben oui et alors? Tout est dingue dans notre vie.

Dean

- Touché. Et la petite fille qu'est-ce qu'elle vient faire?

Sam

- Euh... elle a forcément une bonne raison. Je suis près à parier un paquet qu'elle était aussi sur le site de construction.

Dean

- On va avoir des recherches à faire.

Dean sort d'une bibliothèque, Sam l'attendait dehors.

Sam

- Alors?

Dean

- J'ai vu les archives récentes. Ils ont un nombre d'enfants morts de façon violente qui est dans la moyenne.

Sam

- D'accord.

Dean

- Et dans les morts combien de petites filles pâles aux cheveux très noirs?

Sam

- Zéro?

Dean

- Zéro. Et tu sais combien de petites filles pâles aux cheveux très noirs sont portés disparus? Ouais, t'as trouvé. Aucune. Nada. Que dalle. J'espère que t'as plus avancé que moi qui vient de gâcher six bonne heures.

Sam

- T'as entendu parler de Lilian Bailey? C'était une médium anglaise au mikieu des année 30.

Dean

- Elle adorait les contes de fées?

Sam

- Non, les transes. Elle adorait se retrouver dans cet état où...écoute ça...ses pensées et ses actions était complètement contrôlés par les esprits.

Dean

- Des esprits manipulateurs?

Sam

- Ouais.

Dean

- C'est ce que ferait cette fille? Elle ferait entrer l'homme et la grand-mère en transe pour les pousser à tuer?

Sam

- ça se peut. ça serait une sorte d'esprit hypnotiseur ou encore pire.

Dean

- Je veux bien croire aux transes mais pas aux contes de fées...c'est un petit peu trop pour moi...

On entend et voit la grenouille vu plusieurs fois dans l'épisode.

Sam

- Ah oui, t'as raison. Tu vas me dire que ça c'est normal?

Dean

- Finalement, c'est peut-être toi qu'a raison. Tour ça s'explique par des contes de fées. Et je te préviens tout de suite, je refuse d'embrasser cette grenouille.

Retour à la maison où les randonneurs ont été attaqués.

Sam

- Eh, regarde ça. (ils regardent une citrouille)

Dean

- Ouais, c'est bientôt halloween.

Sam

- Tu te souviens de cendrillon? la citrouille qui se transforme en carosse, les souris qui deviennent des chevaux? (Dean le regarde bizarement)

Dean

- T'as rien d'un peu plus drôle?

Sam

- Ben..

Dean

- Non, cherches pas.

Ils rentrent dans la maison.

Dean

- Avec un peu de chance on va trouver notre bonne fée?

On entend un bruit. Les deux frères sortent leur arme.

Femme

- Au secours, par ici! (une femme est menotté dans la cuisine)

Sam

- C'est fini, rassurez-vous. On est là, on va vous délivrer.

Femme

- Elle est malade.

Dean

- Que s'est-il passé?

Femme

- Ma folle de belle-mère, elle a piqué une crise, elle a crié après moi, elle m'a frappée et m'a menotté.

Sam

- Où est-elle allée?

Femme

- Je sais pas. (on voit la petite fille cachée derrière une porte)

Dean

- Sam! (ils la regardent, elle s'en va, Dean la suit jusque dans le salon)

Dean

- Qui es-tu? (la petite ne répond pas et disparaît, une pomme est placée où elle était)

Dean est dans la rue avec la pomme dans la main, Sam le rejoint.

Sam

- Une ambulance est passée prendre cendrillon.

Dean

- C'est bien.

Sam

- Ouais.

Dean

- Alors? Cette petite fille et cette belle pomme rouge? je suppose que ça te rappelle Blanche-Neige?

Sam

- Oui, évidemment.

Dean

- Ouais, j'ai adoré ce film. La version porno en tout cas. Il y avait cette méchante belle-mère. Ah ouais, elle était très méchante.

Sam

- Et elle voulait être la plus belle, alors elle a essayer d'empoisonner Blanche- Neige avec une pomme.

Dean

- Mais la petite fille n'a pas été tué je crois?

Sam

- Non, mais elle a été endormi. Et son profond sommeil était proche de la mort.

Ils montent dans la voiture et partent à l'hopital.

Infimière

- Non, je suis désolée il n'y a aucune petite fille dans le coma ici.

Sam

- Vous êtes sûre?

Infirmière

- Certaine. Il n'y a que des vieillards et biensûre Callie. La pauvre petite était ici bien avant que j'arrive.

Dean

- Callie?

Infirmière

- Oui, c'est très triste. Et ce pauvre docteur Garisson qui refuse de baisser les bras.

Sam

- Cette Callie est l'une de ses patientes?

Infirmière

- Non, c'est sa fille.

Le docteur se prépare à lire un livre des frères Grimm à sa fille.

Docteur

- Voilà, tu es prête? (lisant)- Tire sur le hoquet, dit la grand-mère, et la bobinette cèdera. Le loup tire sur le hoquet, la porte s'ouvre et sans dire un mot, il s'approche du lit de la grand-mère et la dévore.

Pendant que le docteur raconte l'histoire, on voit une vieille dame qui essaie de ranger ses courses dans la voiture. Un homme vient l'aider. Soudain, l'homme met la dame dans la voiture et la frappe, ensuite il démarre la voiture et s'en va. La petite fille regardait la scène.

Sam et Dean à l'hôpital.

Docteur

-(continuant son histoire) un chasseur passait justemen devant la maison, il entre dans la chambre et voit le loup couché dans le lit. Il prend des ciseaux qui se trouvent là et commence à ouvrir le ventre du loup.

On voit la fille du docteur, c'est une adulte mais il y a une grande ressemblance avec la petite fille. Le docteur voit Sam et Dean.

Docteur

- C'est encore vous? Qu'est-ce qui se passe?

Dean

- On vient d'apprendre queCallie est votre fille?

Sam

- Et on voulait vous dire qu'on était désolé pour elle.

Docteur

- Oui, je vous remercie. Maintenant, excusez-moi.

Ils sortent de la chambre avec le médecin.

Dean

- Euh, on va juste marcher un peu avec vous. Callie est dans le coma depuis quand?

Sam

- On n'a pas l'intention de vous ennuyer. On sait très bien que c'est terrible pour vous de la voir dans ce lit.

Docteur

- Oui, c'est très difficile, elle est comme ça depuis l'âge de 8 ans.

Sam

- Elle s'est empoisonné à cet âge?

Docteur

- On n'a jamais su où elle se l'est procuré, elle a bu tout un flacon d'eau de javel. Ma femme l'a trouvé et l'a amené aux urgences, et elle a pu être sauvé.

Dean

- Votre femme était, en réalité, la belle-mère de Callie?

Docteur

- Oui, c'est exact, comment vous savez ça?

Dean

- Oh, un coup de chance.

Docteur

- Oui, en faite, c'est la seule mère que Callie ait connu. Ma femme est morte l'année dernière, et, i n'y a plus que nous maintenant. C'est tout ce qu'il me reste. Excusez-moi, j'ai du travail.

Dean

-Oui..(à Sam) - Oui, c'est ça. T'as raison, c'est Blanche-Neige mais en pire.

Sam

- Oui, la belle-mère empoisonne Callie et la plonge dans le coma. Pourquoi elle a fait ça?

Dean

- C'est un peu comme Mischa Barton, dans le sixième sens.

Sam

- Quoi?

Dean

- Ben tu connais les contes de fées, je connais le cinéma. Elle manipule les gens et le fatôme. Ouais on comprend plus tard qu'elle fait partie de ces femmes qui sont folles et qui gardent leurs enfants malades pour attirer l'attention.

Sam

- Ah oui, le syndrome de Munchausen par procuration. Oui, ça se peut.

Dean

- Tu te rend compte que Callie a passé des années à souffrir en silence parce que personne ne savait ce que sa belle-mère lui faisait.

Sam

- Avec le temps, son esprit a prit sur lui d'étouffer sa colère jusqu'au jour où il a laissé éclater sa violence.

Dean

- Pendant des années, elle a écouté les histoires terribles que racontait son père à propos d'une vieille dame canibale et d'un homme-loup, personne ne supporterait ça.

Sam- D'accord, mais aussi longtemps que son père s'obstinnera à garder Callie en vie, je vois pas comment on interviendra?

Dean

- C'est un peu compliqué de lui brûler les os?

Sam

- Tu crois?

La vieille dame qui s'était fait agressée arrive à l'hôpital, les ambulanciers parlent d'une morsure de loup.

Dean

- Quelle était l'histoire que Garisson racontait quand on est arrivé?

Sam

- Le petit chaperon rouge.(aux ambulanciers)- excusez-moi, c'était la seule victime?

Ambulancier

- On l'a trouvé au bord de la route, elle était presque morte, et seule.

Dean

- Elle a des parents vivants?

Ambulancier

- Oui, elle a une petite-fille.

Dean

- Vous avez l'adresse?

L'ambulancier leur donne une feuille.

Sam et Dean

- Merci.

Dean

- Essaie de trouver un moyen de freiner Callie.

Sam

- Et toi, tu fais quoi?

Dean

- Moi, je vais chasser le grand méchant loup. J'aurai jamais cru m'entendre dire ça.

Des enfants sortent de l'école, une petite fille reconnait la voiture de se grand-mère. Elle monte dedans.

Fille

- Bonjour grand-mère.

L'homme se retourne, la petite fille essaie de s'enfuir et hurle. La voitue s'en va.

***********************

Retour à l’hôpital. Sam cherche le docteur Garrison. Il le trouve marchant dans les couloirs.

Sam

- Dr Garrison, il faut que je vous parle.

Dr

- Que puis-je faire pour vous ?

Sam

- Eh bien, c’est au sujet de Callie.

Dr

- Ma fille ? Qu’est-ce qu’elle a ?

Sam

- On peut s’assoir, un minute ?

Dr

- Non. Que voulez-vous ?

Sam

- Eh bien, Docteur, ce ne sera pas facile. Ce qui est arrivé à Callie n’est pas un accident.

Dr

- Pardon ?

Sam

- C’est la vérité.

Dr

- Vous ne savez pas du tout ce qui est arrivé à ma fille.

Sam

- Il y a des choses que vous ignorez. Au sujet de votre femme.

Dr

- Ma femme ?

Sam

- Votre femme a empoisonné Callie.

Dr

(ahuri)- Pourquoi dite vous une chose aussi horrible ?

Sam

- Parce que j’ai besoin de votre aide.

Dr

- Ne vous approchez pas de moi ou de ma fille, compris ?

Le docteur part et rentre dans la chambre de sa fille.

Sam

(tentant de le retenir)- Docteur, ce n’est pas… je vous en prie.

Le médecin ferme la porte au nez de Sam, après un peu d’hésitation, Sam décide de rentrer dans la chambre.

Dr

- J’appelle la sécurité.

Sam- Pas le temps de vous ménager. Si vous ne m’écouter pas, il y aura d’autres victimes. Callie leur fera du mal.

Dr

- Qu’est-ce que vous racontez ?

Sam

- Vous allez croire que je suis fou, mais écoutez-moi. Callie est toujours la petite fille que vous avez connu. C’est un esprit.

Le médecin n’a pas l’air étonné, il se retourne, regarde sa fille et s’assoit.

Dr

- Vous aussi, vous l’avez vue ?

Sam le regarde surpris.

Une porte est enfoncée. C’est Dean, il porte une arme. Il voit la petite fille qui s’était fait enlevée précédemment. Elle est accroupie et en pleurs. Il s’approche d’elle.

Dean

- ça va aller ?

Fille

- Oui.

Elle regarde derrière lui et hurle. Dean se retourne. Il se bat avec l’homme, qui le poussent brutalement. Dean heurte une armoire en verre.

Retour vers Sam et le docteur dans la chambre d’hôpital.

Dr

- Je sais qu’elle est là. Je la sens. Je sens sa présende. Je l’ai aussi vue quelques fois se tenir silencieuse auprès de mon lit, mais je pensais… je pensais que j’étais entrain de rêver…

Sam

- Non, ce n’était pas des rêves. Elle est restée comme quand elle avait huit ans. Robe blanche. Un ruban rouge dans ses longs cheveux noirs. Elle espérait s’adresser à vous.

Dr

- Vous n’êtes pas policier.

Sam

- Non.

Dr

- Alors qui êtes vous ?

Sam

- Seulement quelqu’un qui connait bien toutes ces choses-là.

Dr

- Mais quand vous dites que ma femme a empoisonné Callie, c’est…

Sam

- Docteur, Callie nous l’a dit.

Dr

- Quoi ?

Sam

- Pas avec des mots. Mais à sa manière, elle nous l’a dit.

 Dr

- Ma femme aimait Callie. Alors comment est-ce que ce serait possible ?

Sam

- Je n’en sais rien, mais c’est elle.

Dr

- Non. Non, ça, je ne peux pas vous croire.

Sam

- Ecoutez, Callie est entrain de tuer des gens, en ce moment. Elle est furieuse, elle est désespérée. Parce que personne ne veut l’écouter. Et c’est pour ça que vous devez lui parler. Parlez-lui, écoutez votre fille.

Retour vers Dean qui se bat toujours. On voit la fille du docteur Garrison qui les regarde. Ils sont toujours entrain de se battre lorsque Callie entend la voix de son père.

Dr

- Callie ? Callie, c’est papa.

La fille disparait de la maison où est Dean.

Retour à la chambre d’hôpital. Le docteur Garrison parle toujours.

Dr

- C’est papa. Alors, est-ce que c’est vrai ? c’est maman qui t’a fait ça ? je sais que jusqu’ici je n’ai pas écouté, mais maintenant je le fais. Oui, je suis là. Tu as un moyen d’établir un contact avec moi ?

Sam voit la fille

Sam

- Docteur…

(il lui fait un signe de tête pour lui faire comprendre que sa fille est là. Le docteur se retourne et la voit).

Dr

(à sa fille)- Est-ce que c’est vrai ?

Sa fille hoche la tête

Retour à la bagarre entre l’homme et Dean. Dean a trouvé une paire de ciseaux.

Retour à l’hôpital.

Dr

(en pleurant)- Je suis désolé ma puce. Mais, écoute-moi. Tu dois arrêter ce que tu fais, d’accord ? Tu fais du mal à beaucoup de gens. Et je sais tout maintenant. Je sais la vérité. Il temps pour toi de t’en aller et il est temps pour moi de te laisser partir.

La petite fille hoche la tête, le docteur se retourne et embrasse sa fille (celle dans le coma). On entend un long bip des monituer qui sont reliés à sa fille,

Retour vers Dean. Il se bat toujours et juste avant que Dean ne lui plant les ciseaux, l'homme redevient normal.

Homme

- Qu'est qui se passe? Qu'est-ce que je fais ici?

Retour à l'hôpital, le docteur est en larmes.

**************************************

 Dean, Sam et le docteur sont dans les couloirs de l'hôpital.

Dr

- Est-ce que la petite fille va bien? Dean hoche la tête. Alors c'est fini cette fois.

Sam

- Oui. Grâce à vous.

Dr

- Callie occupait une place très importante dans ma vie, mais j'aurais dû la laisser s'en aller depuis longtemps.

Dean

- A un de ces jours docteur.

Dr

(en souriant)- oh, j'espère que non.

Le docteur s'en va.

Dean

- Tu l'as entendu? Il a bien réagit.

Sam

- C'est ce que tu me conseille Dean? De te laisser t'en aller?

Ils se regardent longuement, puis Dean s'en va.

Chambre d'hôtel, on voit Dean qui dort. Pendant ce temps Sam prend toutes ses affaires et quitte la chambre.

Sam est à un carefour, il a boîte dans ces mains avec une photo de lui et d'autres objets. Il l'enterre, attend et regarde autout de lui.

Femme

-oh... le petit Sammy Winchester.

Sam se retourne et voit la femme. Une jolie brune aux yeux rouge.

Femme

- Comme c'est touchant. Oui, c'est vrai. Ton frère m'a déjà appelé deux fois mais toi..je n'avais pas eut ce plaisir. Et qu'est-ce que tu veux de moi?

Sam

(sortant son arme)- Je suis prêt à tirer s'il le faut.

Femme

- On avit une si charmante conversation. Et toi tu viens juste de casser l'ambiance.

Sam

- Tu sais, si j'étais toi je m'inquièterais au lieu de jouer à ce jeu là.

Femme

- Ce n'est pas mon style. Ce n'est pas le colt d'origine? Ou as-tu trouvé ça? Ruby. Forcément. C'est un véritable poison celle-là. Un jour, elle va le payer très cher et elle l'aura cherché.

Sam

- ça suffit. Je suis venu pour te faire une offre.

Femme

- Ah oui? Tu es venu pour me faire une offre? Tu es adorable.

Sam

- Tu délivres Dean de l'accord passé avec toi. Il vivra. Je vivrais. Et tu vivras. Tout le monde sera content. Sinon... c'est fini pour toi. Et pour toujours.

Femme

(elle rie)- ton attitude et ton discours de dure... excuse moi de te dire ça, mais c'est pas très convaincant. Et puis, réponds moi franchement, tu veux vraiment rompre notre accord?

Sam

- Qu'est-ce que tu crois?

Femme

- J'en sais rien. Tu pourrais en avoir assez de rattraper les fautes de Dean? Et de supporter son caractère d'ultra négatif. Ou d'avoir toujours à obéir comme si tu étais encore le petit garçon de la famille. Tu es plus fort que Dean, tu es meilleur que lui.

Sam

- Surveilles tes paroles.

Femme

- Admets-le. Regarde où tu es. Tu es venu ici pour lui. Alors réfléchis. Tu mèneras une meilleure vie sans lui.

Sam

- La ferme.

Femme

- Plus de bagarres, de désespoir. De ce mal de vivre dde Dean. Tu seras enfin seul. Tu pourras vivre.

Sam

- Je t'ai dit de te taire, t'as compris? Ferme-la.

Femme

- Tu proteste à peine, très franchement..

Sam

- ça suffit, arrête ton cinéma. Tu vas tout de suite annuler votre accord.

Femme

- Je regrette mon chou, mais ton frère est un adulte. C'est luiqui est venu librement pour le faire avec moi. Et il a juré, ça c'est très solide.

Sam

- N'importe quel accord peut être annulé.

Femme

. Non. Pas celui-là.

Sam

- Bon, alors je vais te tuer. Si tu disparais, l'accord disparait aussi.

Femme

- Non, tu as tort.

Sam

- Quoi?

Femme

- Mais oui, Sam, je ne suis qu'une employée. J'ai un patron comme tout le monde. C'est lui qui a le contrat, pas moi. Il tient beaucoup à avoir l'âme de Dean, tu peux me croire, il n'y renoncera jamais.

Sam

- Tu bluffes.

Femme

- Vraiment? Tues-moi. Si ça peut te faire plaisir. Mais l'accord tiendra toujours. Et quand viendra l'heure, Dean ira rejoindre les autres en bas.

Sam

- Qui est ton patron? Qui détient le contrat?

Femme

- Quelqu'un qui ne se montrera pas aussi gentil que moi.

Sam

- Qui est-ce?

Femme

- ça c'est un secret. Je suis vraiment navrée. Mais cette fois il n'y à rien à faire. Pas cette fois.

Sam lui tire dessus. Elle s'écroule. L'épisode se termine sur un gros plan de Sam

 

Ecrit par kassie.

 

 


[FADE IN: MAPLE SPRINGS, NEW YORK. NIGHT. Three brothers are chatting at a construction site for new luxury homes. One of the men, KYLE, hears a growling noise coming from nearby.]

KYLE: Hey. What was that?

BROTHER: I don't know. A dog, maybe?

KYLE: That's a hell of a dog.

JACK: [holding a plank of wood] Okay. We've got a crew coming in the morning. Look at this wood, huh? Look at it. It's crap. Where'd you order it from?

BROTHER: Same place as always.

KYLE: Should've used the cinder block, like I wanted.

JACK: You know what? Here we go again. You two are not in charge.

BROTHER: Yeah, you're a bunch of girls.

KYLE: It comes down to this, okay? One gust of wind, and the whole place is gonna blow over. 

BROTHER: Yeah, yeah. Whatever. [KYLE stops again at the sound.]

KYLE: Did you hear that?

JACK: Hear what?

[JACK and the third brother go to look over some blueprints. Meanwhile, KYLE cautiously goes to look behind one of the construction machines, expecting to see an animal. But the only thing he sees is some equipment. Relieved, he laughs at himself.]

BROTHER: Kyle! Come on, let's go.

JACK: Okay, I'm gonna go warm up the truck.

[Suddenly, as JACK heads to the truck, he is attacked. The attacker isn't shown to the audience, but it forces JACK to the ground and pulls him backwards by his feet. Blood sprays everywhere.]

BROTHER: Jack!

[Suddenly, the attacker turns on the third brother, ripping into him as well. During this time, KYLE has stayed behind a pile of cinder blocks. Breathing heavily, he gets up and looks around. After a minute, he hears something behind him. He turns to see the attacker headed right towards him.]

TITLE CARD

[FADE IN: INT. IMPALA. The brothers are driving.]

SAM: I don't understand, Dean. Why not?

DEAN: Because I said so.

SAM: We've got the Colt now.

DEAN: Sam...

SAM: We can summon the crossroads demon-

DEAN: [talking over him] No, we're not summoning anything.

SAM: -pull the gun on her, and force her to let you out of the deal!

DEAN: We don't even know if that will work! 

SAM: Well, then, we'll just shoot her! If she dies, the deal goes away!

DEAN: We don't know if that'll work either, Sam! All you're pitching me right now is a bunch of if's and maybe's, and that's not good enough, because if we screw with this deal, you die!

SAM: And if we don't screw with it, you die!

DEAN: Sam, enough! I'm not gonna have this conversation!

SAM: Why, because you said so?

DEAN: Yes, because I said so!

SAM: Well, you're not Dad!

[There is a long, uncomfortable silence before DEAN continues.]

DEAN: No, but I am the oldest. And I'm doing what's best. Now, you're gonna let this go, you understand me?

[Another long silence. SAM eventually lets it go.]

DEAN: Tell me about this psychotic killer. Come on, Sam. Tell me about the psychotic killer. [Still angry, SAM grabs a newspaper from the dashboard and begins reading.]

SAM: [bitterly] The psychotic killer. Rips victims apart with brute-like ferocity.

DEAN: Okay. Any mention of his razor-sharp teeth or his four-inch claws? Animal eyes?

SAM: No. But the lunar cycle is right. Look, if it is a werewolf, we don't have long. The moon is full this Friday, and that's the last time it changes for a month.

DEAN: Two days. No sweat.

[CUT TO: HOSPITAL ROOM. The brothers are in suits, showing their fake badges to KYLE. He is lying in bed, with scratches on his forehead.]

DEAN: I'm Detective Plant, this is Detective Page. We're with the County Sheriff's Department.

KYLE: Yeah. We've been expecting you.

DEAN: You have?

KYLE: All morning. You are the sketch artists, right?

SAM: Uh...

DEAN: Absolutely. Yeah. That is exactly who my partner is. The things he can do with a pen. [SAM glares at him] But listen, before we get started on that, I wanted to ask you: how'd you get away?

KYLE: I have no idea. I was hiding. And he found me. He was coming right for me, and then he just...stopped. He stared at me with this blank look. After that, he just took off running.

SAM: Okay. I'm gonna need as much physical detail as you can remember. [He hesitantly takes out his notepad to draw.]

KYLE: He was about six feet tall. Dark hair.

SAM: What about his eyes? What color eyes did he have?

KYLE: Maybe...blue?

SAM: Blue.

KYLE: It was dark.

DEAN: Did they seem animal-ish?

KYLE: Excuse me?

SAM: What about his teeth? You notice anything strange about them?

KYLE: No, they were just teeth.

SAM: Teeth. Okay. [draws some more]

DEAN: What about his fingernails?

KYLE: Okay, look. He's just a normal guy with normal eyes and teeth and fingernails.

SAM: Look, sir, it's okay-

KYLE: No. No. Those were my brothers. This guy...he killed my brothers. How would you feel? [SAM becomes very serious.]

SAM: I can't imagine anything worse.

DEAN: [after a long pause] I know this isn't easy, but if you can remember any more details...

KYLE: There was one more thing. He had a tattoo on his arm of a cartoon character. It's the guy who's chasing the Roadrunner.

DEAN: Wile E. Coyote.

KYLE: Yeah, that's it. [KYLE'S doctor, DR. GARRISON, enters.]

DR. GARRISON: Kyle?

KYLE: Dr. Garrison.

DR. GARRISON: How you holding up?

KYLE: Okay, considering.

DEAN: You're Kyle's doctor?

DR. GARRISON: Yes.

DEAN: [showing his badge] Can I just ask you a few questions?

DR. GARRISON: Sure.

[He follows DEAN out into the hall. Before SAM can follow them, KYLE gestures to the notepad.]

KYLE: Don't I get to see it? [SAM looks uncertainly at his drawing.]

SAM: Uh... [laughs] Yeah. Yeah, um. You know, it's a work in progress.

[He hands the notepad to KYLE. The drawing isn't much more than a male stick figure, with short hair and a tiny tattoo on its arm.]

KYLE: It's really...um...

[CUT TO: STREET. The brothers are walking, while DEAN laughs at SAM'S drawing.]

DEAN: Well, this is a piece of, uh, art. Really.

SAM: Yeah, like you could've done any better. So, what did the doc have to say about Kyle's brothers?

DEAN: Not much. They were DOA at the scene. He did give me the lowdown on the coroner's report.

SAM: Let me guess: their hearts were missing.

DEAN: Nope, but chunks of their kidneys, lungs, and intestines.

SAM: That's just gross.

DEAN: Yeah, also definitely not werewolf behavior.

SAM: So, what? A demon? The attacker could have been possessed.

DEAN: Why would a demon stop halfway through an attack?

SAM: I think-it could've-yeah, I got nothing.

DEAN: Me neither.

[CUT TO: WOODS. A couple, JULIE and KEN WATSON, are walking, clearly unsure of where they're going. They both look tired and aggravated.]

KEN: Okay, I am starving. [rummaging through his backpack] Wait, where are all the power bars?

JULIE: You ate them all. And we're lost.

KEN: We're not lost. The path is right here.

[They make their way through more trees and finally reach a clearing. A quaint little house is standing just a few yards away.]

KEN: Look. There.

JULIE: [relieved] Civilization. Thank God.

[They approach the house, and a sweet old woman comes outside.]

OLD WOMAN: Are you two doing okay?

KEN: Hi. Actually, we're-

JULIE: -lost.

OLD WOMAN: Oh, it happens. The trail gets twisty, and my house is the only one left up here. I could point you in the right direction, but I'm afraid it'll take a while to get back.

[KEN notices a freshly-baked pie cooling on the windowsill. He keeps glancing at it, obviously very hungry.]

OLD WOMAN: You're really deep into the woods.

JULIE: Nice work, Ken. [She pats him on the back.]

OLD WOMAN: Would you like to come in and rest a bit?

KEN: [pleased] Yeah.

JULIE: Thanks, but we should head back.

KEN: Come on, honey. She offered. [lowering his voice] She's a harmless old lady. What could happen?

[He winks. Hesitantly, JULIE follows him into the house.]

[Inside the house, JULIE and KEN are finishing up slices of pie. The old woman watches them expectantly.]

OLD WOMAN: You sure you don't want more?

KEN: No, thank you. It's, um... [He begins to look very pained and uncomfortable] I'm full.

JULIE: [concerned] We should go. We really can't thank you enough.

[The old woman smiles. Suddenly, as KEN goes to leave, he collapses to the ground, groaning in pain.]

JULIE: Ken?

[JULIE moves to get up, but collapses as well. She clutches her side in pain.]

JULIE: What's going on? [She begins to see double vision] Did you drug us?

[The woman doesn't answer, but just keeps smiling. KEN and JULIE lay next to each other, unable to move. Cheerful as ever, the old woman pulls out a knife from the drying rack and approaches the couple.]

JULIE: Stop! Please, you have to stop!

OLD WOMAN: [still smiling] Don't worry. Everything's fine. You just hold still now, dear.

[JULIE watches while the woman happily kills KEN, stabbing him over and over.]

JULIE: Stop! Stop! Please, stop! Why are you doing this?!

[The woman just keeps on stabbing KEN, enjoying every second of it. At the window, there is a young girl watching the murder take place. She is in a white dress, and her hair is tied up in a red ribbon. She watches innocently while the old woman keeps going at it.]

[CUT TO: HOSPITAL. The Winchesters, dressed in suits, make their way to JULIE'S room. DR. GARRISON is comforting her while she stays in bed.]

JULIE: Please, please-

DR. GARRISON: We need to observe you, all right? The drugs still may be in your system.

JULIE: [crying] But I have to go. I have things to do, arrangements I need to make!

DR. GARRISON: It can wait. Now, you need to rest. Stay. I'll be back in a few minutes. [She lays back against the pillows, and DR. GARRISON turns to see the brothers in the doorway] Detectives.

DEAN: Dr. Garrison.

DR. GARRISON: [lowering his voice] What the hell's going on here? My whole town is going insane.

SAM: We'll let you know as soon as we do. [DR. GARRISON leaves. The brothers approach JULIE.]

DEAN: Ms. Watson? Hi. [showing his badge] We just need to ask you a few questions.

JULIE: Do we have to go over this again? Now?

SAM: We'll try to be brief. Ms. Watson, can you tell us how you got away?

JULIE: I didn't eat as much as Ken did, so I wasn't as out of it. [tearing up again] When the old woman was...carving up Ken, I shoved her, and she fell. Cracked her head on the stove. She's dead, right? I killed her?

DEAN: [ignoring the question] Do you have any idea why she'd do this to you?

JULIE: No. One minute, she's just a sweet old lady, and the next, she was like a monster.

SAM: Can you remember anything else?

JULIE: [after a pause] Yeah. Did you find a little girl there, by any chance?

SAM: A little girl? At the house?

JULIE: I thought I saw her outside the window. She just disappeared. Vanished into thin air. It must have been the drugs.

DEAN: This disappearing girl -- what did she look like?

JULIE: Does it matter?

SAM: Yes. Every detail matters.

JULIE: She had this dark, dark hair and really pale skin. She was around eight. [crying] She was a beautiful child. It was odd to see her in the middle of something so horrible.

[CUT TO: OLD WOMAN'S HOUSE. The brothers are inside, inspecting the rooms.]

DEAN: Well, there's no sulfur anywhere. How about the EMF?

SAM: [holding the EMF meter] Yeah, it's going nuts. Only over here by the window. There was definitely a spirit here.

DEAN: Who stood outside the crime scene and watched?

SAM: Looks like.

DEAN: What the hell do you make of that?

SAM: Actually, I do have a theory. Uh, sorta.

DEAN: Hit me.

SAM: Well, I'm thinking about fairy tales.

DEAN: Oh, that's...that's nice. Do you think about fairy tales often?

SAM: No, Dean, I'm talking about the murders. A guy and a girl hiking through the woods, an old lady tries to eat them -- that's Hansel and Gretel. And then we've got the three brothers arguing over how to build houses, attacked by the big, bad wolf.

DEAN: The Three Little Pigs?

SAM: Yeah.

DEAN: Actually, those guys were a little chubby. [SAM smirks] But wait, I thought all those things ended with everybody living happily ever after.

SAM: No, not the originals. See, the Grimm Brothers' stuff was kind of like the folklore of its day, full of sex, violence, cannibalism. It got sanitized over the years, turned into Disney flicks and bedtime stories.

DEAN: So, you think the murders are, what, a re-enactment? That's a little crazy.

SAM: [smirking] Crazy as what? Every day of our lives?

DEAN: Touché. How's the creepy ghost girl involved?

SAM: Well, she must've been here for a reason. I'm willing to bet you top dollar she was at the construction site, too.

DEAN: We've gotta do research now, don't we?

[CUT TO: CUMBERLAND COUNTY CENTRAL LIBRARY. DEAN exits the building and meets up with SAM.]

SAM: So?

DEAN: I checked every record they had. I found the usual amount of violent childhood deaths for a town this size.

SAM: Okay...

DEAN: You wanna know how many were little girls with black hair and pale skin?

SAM: Zero.

DEAN: Zero! You wanna know how many little girls with black hair and pale skin have gone missing? Right again! Zip, zilch, nada. Tell me you've got something good, because I've totally wasted the last six hours.

SAM: Well, you ever hear of Lilian Bailey? She was a British medium from the 1930s.

DEAN: She got a thing for fairy tales?

SAM: No, trances. See, she'd go into these unconscious states where, get this, her thoughts and actions were completely controlled by spirits.

DEAN: A ghost puppet master?

SAM: Yeah.

DEAN: You think that's what this kid is doing? Sending Wolf Boy and Grandma into trances, making them go kill-crazy?

SAM: Could be. You know, kind of like spirit hypnosis or something.

DEAN: Trances I get, but fairy tale trances? That's bizarre, even for us.

[The boys stop when they hear a croaking noise, and look down to see a green frog at their feet, just sitting on the ground.]

SAM: Yeah, you're right, that's completely normal.

DEAN: All right, maybe it is fairy tales. Totally messed-up fairy tales. But I'll tell you one thing: there's no way I'm kissing a damn frog.

[SAM looks across the street and notices a pumpkin sitting on the porch of one of the houses.]

SAM: Hey, check that out. [He points at the pumpkin.]

DEAN: Yeah? It's close to Halloween.

SAM: Remember Cinderella? The pumpkin that turns into a coach and the mice that become horses? [As he says this, a mouse scurries along the porch and stops near the pumpkin. DEAN looks at him strangely.]

DEAN: Dude, could you be more gay? [after a pause] Don't answer that.

[The boys cross the street, pick the lock on the front door, and enter the house.]

DEAN: Well, who knows, maybe you'll find your fairy godmother. [He smirks. SAM is not amused.]

[The two begin looking around and hear a noise from another room. They take out their guns and keep searching when they hear the noise again. Suddenly, a girl calls out from the kitchen.]

GIRL: Help! I'm in here!

[In the kitchen, the girl is handcuffed to the stove. She has bruises and blood all over her arms.]

SAM: Hey! Hey, it's okay, we're here. We've got you.

GIRL: You have to help me, she's a lunatic!

DEAN: What happened?

GIRL: My stepmom, she just freaked out -- screamed at me, beat me, chained me up.

SAM: Where is she now?

GIRL: I don't know.

[While they are talking, DEAN looks up and sees the mysterious little girl, with black hair and pale skin, watching from the doorway.]

DEAN: Sam.

[When SAM looks up, the girl turns away. DEAN follows her around the house until they are both in the same room.]

DEAN: Who are you?

[Without saying a word, the girl flickers until disappearing into thin air. The only thing left behind is a red apple sitting on the carpet. DEAN picks it up and looks at it curiously.]

[Later, at the car, DEAN is still studying the apple. SAM approaches.]

SAM: The paramedics picked up Cinderella.

DEAN: That's good.

SAM: Yeah.

DEAN: So - [he tosses SAM the apple] - little girl, shiny red apple. I'm guessing that means something to you, Fairy Tale Boy?

SAM: I think it's Snow White.

DEAN: Snow White! Oh, I saw that movie. The porn version, anyway. [grinning] There was this wicked stepmother -- whew, she was wicked.

SAM: There is a wicked stepmother. And she tries to kill Snow White with a poisoned apple.

DEAN: But the apple doesn't actually kill the girl, right?

SAM: No. It puts her into a deep sleep -- so deep, it's almost like she's dead.

[CUT TO: HOSPITAL. The boys are at the front desk, chatting with a receptionist.]

RECEPTIONIST: No, sorry. We don't have any comatose little girls.

SAM: You're sure?

RECEPTIONIST: Totally. It's mostly old guys. And, well, Callie. She's been around since before I started here.

DEAN: Callie?

RECEPTIONIST: Yeah, it's so sad. And poor Dr. Garrison -- he just won't give up on her.

SAM: Is Callie one of his patients?

RECEPTIONIST: No. His daughter.

[CUT TO: HOSPITAL ROOM. DR. GARRISON sits near the edge of the bed and opens a book, "The Brothers Grimm: Complete Works and Tales". He begins reading to his daughter, Callie, who is in a coma. She looks just like the little girl that DEAN and SAM saw, except she is several years older.]

DR. GARRISON: Ah, here we are. [reading] " 'Just press the latch,' called out the grandmother. 'I'm too weak to get up.' The wolf pressed the latch, and the door opened. He stepped inside, went straight to the grandmother, and ate her up."

[While he is reading, the scene changes to a street corner in the neighborhood. An older woman is bringing groceries to her car. While she fumbles with her keys, a dark-haired, well-built man comes to help her with the bags.]

GRANDMOTHER: Thank you so much!

[The man smiles evilly at her, and when she busies herself with the bags in her car, he turns around and attacks her. Shoving her into her van, he begins punching her. The camera zooms in on his arm, which has a tattoo of Wile E. Coyote on it. When the grandmother is beaten enough, the man hops into the driver's seat and pulls away. From across the street, the little girl is watching him.]

[CUT TO: HOSPITAL. DEAN and SAM enter the room where DR. GARRISON is reading to CALLIE.]

DR. GARRISON: [still reading] "The huntsman stepped inside, and in the bed lay the wolf. So, the huntsman took a pair of scissors and cut open the wolf's belly."

[He looks up and sees the brothers, immediately closing his book.]

DR. GARRISON: Detectives. Can I help you?

DEAN: We just heard that Callie is your daughter.

SAM: And we wanted to say how very sorry we are.

DR. GARRISON: Well, thank you. If you'll excuse me... [He begins heading down a hallway.]

DEAN: Oh, we're heading this way, we'll walk with you. How long has Callie been like that?

SAM: We don't mean to intrude. We can't possibly understand how hard it must be for you, seeing her like this.

DR. GARRISON: [after a pause] It's not easy. She's been here since she was eight years old.

SAM: That's when she was poisoned?

DR. GARRISON: Yes, swallowed bleach. I never figured out how she got her hands on the bottle. My wife found her, brought her to the ER here, and I was on call.

DEAN: Your wife -- was that Callie's stepmother? [DR. GARRISON stops walking.]

DR. GARRISON: Actually, yes. How'd you know that?

DEAN: [shrugging] Lucky guess.

DR. GARRISON: Julie was the only mother that Callie ever knew. My wife passed away last year, and it's just my daughter and me now. She's all I've got left. [pause] Um, excuse me, I've gotta get back to work.

DEAN: Yeah.

[DR. GARRISON leaves, and the boys continue down another hallway.]

DEAN: Well, you're right. Snow White, in spades.

SAM: Yep, stepmom poisons the girl, puts her into a deep sleep. What's the motive, you think?

DEAN: It could be like Mischa Barton -- Sixth Sense, not The O.C.

SAM: What?

DEAN: Hey, you know fairy tales, I know movies. She played the pasty ghost, remember? The mom had that thing where you keep the kid sick so you get all the attention.

SAM: Oh, yeah. Münchausen Syndrome by Proxy -- could be.

DEAN: So, say all these years, Callie's been suffering silently, because nobody knows the truth about what Mommy Dearest did.

SAM: And after all this time, her spirit just gets angrier and angrier, until it finally just starts lashing out.

DEAN: Meanwhile, she has to listen to Dad tell her these deranged stories about a rabid wolf or a cannibalistic old lady. It's enough to drive anybody nuts.

SAM: Okay, but how are we gonna stop her? I mean, Callie's stuck here, her father's keeping her body alive.

DEAN: Yeah, does make it a bit hard to burn the bones.

SAM: You think?

[Just then, two EMTs enter the building, with the grandmother from earlier laying on a stretcher. She is unconscious, covered in blood and bruises. A doctor meets up with them.]

DOCTOR: Hey, what's the status?

EMT: 72-year-old female, sustained multiple lacerations and puncture wounds. BP is 80 over 40 and falling, sinus tachycardia. [The doctor notices a particularly large wound on her neck.]

DOCTOR: Is that a bite?

EMT: Yeah, looks like she was mauled by a mad dog, or maybe a wolf?

DEAN: [to Sam] What was the last story Dr. Garrison was reading Callie?

SAM: Little Red Riding Hood.

[A few minutes later, the brothers approach the EMT, showing their badges.]

SAM: Excuse me. Was she the only victim?

EMT: She was found by the side of the road, barely alive, alone.

DEAN: We need to find her next of kin. [The EMT looks through some papers on a clipboard.]

EMT: She has a granddaughter.

DEAN: Do you have an address? [The EMT hands him a piece of paper.] Thank you.

SAM: Thanks. [The two of them turn away and begin walking down the hallway.]

DEAN: You find a way to stop Callie, all right?

SAM: What about you?

DEAN: I'm gonna go stop the big, bad wolf. [beat] Which is the weirdest thing I've ever said.

[CUT TO: SCHOOL. A young girl, dressed in a denim skirt and a red hooded jacket, is just getting out of school for the day. She spots her grandma's van and climbs inside, smiling.]

GIRL: Hey, Grandma!

[Instead of her grandma, the "big, bad wolf" turns around in the driver's seat, glaring at her. He locks all the doors before she can get out, and pulls away.]

[CUT TO: HOSPITAL. SAM is roaming the hallways until he finally spots DR. GARRISON.]

SAM: Dr. Garrison! I need to speak with you.

DR. GARRISON: Detective. What can I do for you?

SAM: Well...it's about Callie.

DR. GARRISON: About her? What about her?

SAM: Maybe...can we sit down for a minute?

DR. GARRISON: No, what about her?

SAM: Okay, well -- Doctor, this isn't gonna be easy. What happened to Callie was not an accident.

DR. GARRISON: Excuse me?

SAM: I'm sorry, but it's true.

DR. GARRISON: You have no idea what happened to my daughter. [He walks away, but SAM follows him.]

SAM: There are things you don't know, Doctor. About your wife.

DR. GARRISON: My wife?

SAM: Doctor, your wife poisoned Callie. [DR. GARRISON stops and turns to SAM, shocked.]

DR. GARRISON: Why would you say something so horrible to me?

SAM: Because I need your help.

DR. GARRISON: You stay away from me, and from my daughter. You understand?

SAM: Doctor, this is important -- please -- [DR. GARRISON enters the room where CALLIE is sleeping, and shuts the door in SAM'S face. SAM hesitates a second, before entering the room.]

DR. GARRISON: I'm calling security.

SAM: No, listen. I don't have time to do this gently. If you don't listen to me, more people are gonna get hurt, because Callie is going to hurt them.

DR. GARRISON: What the hell are you talking about?

SAM: You're gonna think I'm crazy, but just understand me. Your daughter, Callie, is still here. She's a spirit.

[DR. GARRISON, stunned, turns to the bed and stares at Callie. After a moment, he sits on the bed and looks at SAM miserably.]

DR. GARRISON: So, you've seen her, too.

[CUT TO: GRANDMOTHER'S HOUSE. DEAN breaks into the house, gun at the ready. He sees the little girl crouched in a corner, with blood on her face. Before looking around briefly, he moves next to her.]

DEAN: You okay?

GIRL: Yeah.

[Suddenly, the girl screams, and DEAN turns to see "the wolf". The two of them begin fighting, and the man tosses DEAN into a cabinet.]

[CUT TO: HOSPITAL ROOM.]

DR. GARRISON: I sensed her -- Callie, her presence, her scent. I even saw her standing at the foot of my bed, but I never believed it. I thought I was dreaming.

SAM: It wasn't a dream. She looks like she did when she was eight -- white dress, red ribbon in her hair. She's been trying to talk to you.

DR. GARRISON: You're not a cop, are you?

SAM: No.

DR. GARRISON: Then, who are you?

SAM: Someone who knows a little bit about this kind of thing.

DR. GARRISON: But what you said about my wife poisoning Callie, that's-

SAM: Sir. Callie told us.

DR. GARRISON: What?

SAM: Not in so many words. But in her own way...she told us.

DR. GARRISON: [shaking his head] My wife loved Callie! So, how is that possible?

SAM: I don't know, but it is.

DR. GARRISON: No. No, I don't believe you.

SAM: Look, Callie is killing people. She's angry. She's desperate, because nobody will listen to her. So, you have to listen to her. Please. Listen to your daughter.

[CUT TO: GRANDMOTHER'S HOUSE. While DEAN and "the wolf" continue fighting, YOUNG CALLIE watches from the doorway. While DEAN is on the floor, he sees a pair of scissors laying in a basket next to him. He grabs the scissors and swipes at "the wolf" with them.]

DR. GARRISON: [VO] Callie? Callie, it's Daddy. [Suddenly, YOUNG CALLIE flickers and disappears from the room.]

[Back at the hospital, DR. GARRISON is sitting on the bed, speaking to a comatose CALLIE.]

DR. GARRISON: It's me, Daddy. Is it true? Did Mommy do that to you? [His eyes well up with tears] I know I wasn't listening before, but I'm listening now. Daddy's here. Please, honey, is there any way you can tell me?

[SAM suddenly notices something in the corner of the room.]

SAM: Doctor.

[DR. GARRISON turns to see YOUNG CALLIE standing across from him. She doesn't say anything at first.]

DR. GARRISON: Is it true? [After a moment, YOUNG CALLIE nods.]

[CUT TO: GRANDMOTHER'S HOUSE. DEAN is close to being choked by "the wolf".]

[CUT TO: HOSPITAL ROOM.]

DR. GARRISON: I'm so sorry, baby. But listen to me. You've gotta stop what you're doing, okay? You're hurting people. I know everything now. I know the truth. It's time for you to let go. It's time for me to let you go.

[DR. GARRISON turns to the real Callie in her bed, and kisses her forehead. At that moment, she flatlines.]

[CUT TO: GRANDMOTHER'S HOUSE. DEAN has gotten on top of "the wolf", and finally draws the scissors.]

"WOLF": Whoa! Whoa, stop, stop! [DEAN stops, ready to attack with the scissors.] Where am I?! What's going on? [DEAN lowers his weapon.]

[CUT TO: HOSPITAL. DR. GARRISON cries while CALLIE dies. When he turns around, her spirit has vanished as well.]

[Later, at the hospital, DR. GARRISON is speaking with SAM and DEAN.]

DR. GARRISON: And the girl's okay? [DEAN nods] So...it's really over.

SAM: Yeah. All thanks to you.

DR. GARRISON: Callie was the most important thing in my life. But I should've let her go a long time ago.

DEAN: See you around, Doc.

DR. GARRISON: I sure hope not. [He laughs before walking away.]

DEAN: You know, what he said -- that's some good advice.

SAM: Is that what you want me to do, Dean? Just let you go? [DEAN doesn't say anything, and after a long pause, begins walking down the hallway, leaving SAM alone.]

[CUT TO: MOTEL ROOM. NIGHT. While DEAN is sound asleep, SAM is out of bed. He has packed a duffel bag, which he grabs before walking out of the room, with one last glance at DEAN.]

[CUT TO: CROSSROADS. NIGHT. SAM is crouched near the ground, holding a box of items in his hand. He tosses a picture of himself into the box, before closing it and burying it in the dirt. He sighs and waits. A few moments later, he hears the voice of a female demon.]

DEMON: Well, little Sammy Winchester. I'm touched. I mean, your brother's been to see me twice, but you? I've never had the pleasure. [Her eyes momentarily glow red] What can I do for you, Sam?

[Smirking, SAM draws the Colt and points it at her.]

SAM: You can beg for your life.

DEMON: We were having such a nice conversation, then you had to go and ruin the mood.

SAM: If I were you, I'd drop the wisecracks and start acting scared.

DEMON: It's not my style. [looking at the gun] That's not the original Colt. Where did you get that? [SAM doesn't answer] Ruby. Had to be. She is such a pain in my ass. She'll get what's coming to her. You can count on it.

SAM: That's enough. I came here to make you an offer.

DEMON: You're gonna make me an offer? That's adorable.

SAM: You can let Dean out of his deal right now. He lives, I live, you live. Everyone goes home happy. Or - [he cocks the gun] - you stop breathing. Permanently.

DEMON: [giggling] All this tough talk. I have to tell you, it's not very convincing. I mean, come on, Sam. Do you even want to break the deal?

SAM: What do you think?

DEMON: I don't know. Aren't you tired of cleaning up Dean's messes? Of dealing with that broken psyche of his? Aren't you tired of being bossed around like a snot-nosed little brother? You're stronger than Dean. You're better than him.

SAM: Watch your mouth.

DEMON: Admit it. You're here, going through the motions, but truth is, you'll be a tiny bit relieved when he's gone.

SAM: Shut up.

DEMON: No more desperate, sloppy, needy Dean. You can finally be free.

SAM: I said, shut up!

DEMON: Huh. Doth protest too much, if you ask me.

SAM: All right, I've had enough of your crap. You let Dean out of his deal, right now.

DEMON: Sorry, sweetheart, but your brother's an adult. He made that deal of his own free will, fair and square. It's iron-clad.

SAM: Every deal can be broken.

DEMON: Not this one.

SAM: Fine. Then I'll kill you. If you're gone, so is the deal.

DEMON: Guess again.

SAM: What?

DEMON: Sam, I'm just a saleswoman. I've got a boss, like everybody. He holds the contract. Not me. He wants Dean's soul, bad. And believe me, he's not gonna let it go.

SAM: You're bluffing.

DEMON: Am I? Shoot me, if it'll get you off. But the deal still holds. And when Dean's time is up, he's getting dragged into the pit.

SAM: Then, who's your boss? Who holds the contract?

DEMON: He's not as cuddly as me, I can tell you that.

SAM: Who is it?

DEMON: I can't tell you. I'm sorry, Sam. There's no way out of this one. Not this time.

[SAM pauses for a second, deciding what to do. Then, he raises the Colt and shoots her. There are several flashes of light while the demon, and the woman it is possessing, both die. SAM watches as she falls to the ground. The screen goes black.]

FADE TO BLACK

 

 

 

Ecrit par Luinel.

Kikavu ?

Au total, 121 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

clark77 
21.08.2018 vers 22h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Fleurdelun 
23.05.2018 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 21:56

Le Roadhouse 28
Hier à 17:06

Staff
05.01.2019

Meg Masters
Hier à 23:17

Katie Cassidy
Hier à 23:14

Partie Personnages
Hier à 21:43

Jessica Moore
Hier à 21:19

DJ Qualls
Hier à 21:09

Felicia Day
Hier à 21:05

Kevin McNally
Hier à 21:00

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Vendredi 25 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
Des épisodes 14.12 Prophet and Loss et 14.13 Lebanon (le 300e épisode) ainsi que la promo du...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Qu'avez-vous pensez de l'épisode de reprise, le 14.10 "Nihilism" ? Venez voter puis n'hésitez pas à...

Ce soir c'est le retour de Supernatural

Ce soir c'est le retour de Supernatural
Et pour vous permettre d'attendre voici la nouvelle promo de l'épisode 14x10 "Nihilism" dans notre...

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qu'avez-vous pensé de l'épisode de reprise "Nihilism" ? N'hésitez pas à venir commenter dans le topic S14

Total : 8 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Aujourd'hui à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Aujourd'hui à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site