VOTE | 641 fans

#301 : Les Sept Péchés Capitaux


Réalisé par: Kim Manners 
Ecrit par: Eric Kripke


Après les évènements du final de la saison précédente, Dean ne semble pas voir un futur très long pour lui. Sam non plus n'a pas le moral car il se sent coupable d'avoir tué deux personnes pour sauver la vie de son frère.
Deux autres personnages feront la rencontre des frères Winchester: Tamara et Isaac, un couple de chasseurs, sont au courant du travail de Dean et Sam et ils vont les aider, même si Isaac refuse de travailler avec eux dans un premier temps.
Les sept magnifiques font référence à sept démons qu'ont libérés Dean et Sam dans le dernier épisode de la saison 2.
Dean, Sam, Bobby, Tamara et Isaac vont se mettre à la poursuite de ses sept démons, avant de se rendre compte que ce sont eux qui sont chassés en réalité. Dean leur dira de s'échapper pendant qu'ils le peuvent encore, montrant un évident désir de mourir, ce qui ne va pas plaire à Sam, mais au contraire le mettre très en colère contre son frère.

                                         

>>Photos promo<<

Popularité


4.57 - 7 votes

Titre VO
The Magnificent Seven

Titre VF
Les Sept Péchés Capitaux

Première diffusion
04.10.2007

Première diffusion en France
18.04.2009

Vidéos

The Magnificent Seven Director's Cut

The Magnificent Seven Director's Cut

  

The magnificent seven

The magnificent seven

  

Extrait the magnificent seven

Extrait the magnificent seven

  

Plus de détails

 

 

 

 

 

 

Dans un quartier résidentiel à Oak Park, dans l’Illinois. Un homme sort de chez lui avec les poubelles, et regarde envieux la belle voiture de son voisin, alors que lui a une vieille voiture. Il jette ses poubelles, qui se mettent alors à trembler toutes seules. L’homme s’approche déconcerté. Puis s’est au tour des lampadaires de commencer à grésiller. Il voit alors dans le ciel un énorme nuage noir illuminé par des éclairs. Il le regarde, s’approche, et de la fumée noire se détache du nuage et se dirige vers lui rapidement. Il s’enfuit, mais la fumée le rattrape et il tombe par terre. La fumée entre dans sa bouche, et s’empare de lui. Quand il réouvre les yeux, ils sont tous noirs. L’homme est possédé par un démon. Il se redresse, et regarde le nuage noir se diriger vers la ville qui s’étale devant lui dans la vallée.

 

Une semaine plus tard. Sam est assis dans l’Impala, il lit des livres sur les pactes avec les démons. Il est très tard. Devant lui, à travers la fenêtre de la chambre de motel, Dean lui fait un grand sourire avant de tirer les rideaux. On voit à travers qu’il est en bonne compagnie. Le téléphone de Sam sonne. C’est Bobby, qui devine que Sam est encore entrain de lire des livres sur les pactes. Il lui dit qu’il ne trouvera rien dans les livres pour sauver son frère. Puis il lui demande où se trouve Dean parce qu’ils doivent repartir sur la route pour suivre une piste que Bobby a trouvé.

Sam entre dans la chambre de motel pour lui dire qu’ils doivent partir, et il le trouve dans une position douteuse, ce qui le dégoûte.

Dans la voiture, sur la route, Dean est tout content, mais Sam ne se remet toujours pas de ce qu’il a vu. Dean le remercie de lui laisser un peu de temps pour s’amuser, vu qu’il n’a plus qu’un an à vivre. Il ne s’attendait pas à ce que son frère soit aussi compréhensible. Sam lui dit que Bobby a repéré des signes étranges dans une ville qui pourraient laisser présager la présence de démons. Mais il n’y a pas encore eu de morts, ce que Dean trouve étonnement puisque la porte de l’enfer a été ouverte et que des nuages d’orage ont été vu dans 17 villes.

 

A la sortie de Lincoln, dans le Nebraska. Dean est entrain de manger un cheeseburger pour son petit déjeuner, il profite à fond du temps qu’il lui reste à vivre. Ils retrouvent Bobby devant une maison au milieu de nulle part. Ils frappent à la porte, mais personne ne répond. Ils entrent, armes en main, et sentent une très mauvaise odeur. Ils découvrent alors trois cadavres pourrissants. Le reste de la maison est vide. Ce qui est le plus étrange, c’est que la télévision est encore allumée. Dean entend alors un bruit, et tous les trois se mettent sur leur garde. Il sort, et se fait attaquer par un homme, qui le met facilement à terre. Bobby arrive alors et est surprit de voir deux de ses amis, Isaac et Tamara.

 

Dans le sous-sol. Tout le monde se prépare à aller chasser des démons. Les deux chasseurs ont l’air de bien s’y connaître, et Tamara annonce fièrement à Sam que cela fait 8ans qu’ils sont mariés. Dean vient vers eux, il est au téléphone avec une nouvelle conquête, la secrétaire qui s’occupe du dossier sur les trois cadavres qu’ils ont trouvés. Ils seraient morts de déshydratation et d’inanition. Sam demande ce qu’ils vont donc faire à présent, mais Isaac lui dit qu’il ne veut pas faire équipe avec les idiots qui ont ouvert la porte de l’enfer. Tamara tente de calmer son mari, puis ils  s’en vont.

 

Il fait nuit, Bobby ferme les rideaux devant une fenêtre. Dehors, une jeune femme s’approche de la maison, en regardant la fenêtre où Bobby vient de disparaître.

 

L’homme qui s’est fait possédé par un démon une semaine auparavant entre dans un magasin. Il va aborder une femme qui est entrain de regarder des vêtements. Il pose sa main sur son épaule, et la femme semble changer de comportement. Il lui montre une autre femme qui choisit une paire de chaussures, en lui disant que ce sont vraiment de belles chaussures, et qu’elle devrait les avoir. La femme va donc voir l’autre cliente et lui réclame gentiment les chaussures, mais l’autre femme s’en va avec la dernière paire. En sortant du magasin, la femme attrape la cliente par les cheveux et lui cogne la tête contre un pare-brise jusqu’à ce que la femme meure. Et elle prend le sac avec les chaussures avant de partir.

 

La police prend des photos de la scène de crime. Sam est aussi sur les lieux pour constater les dégâts. Dean est dans le magasin, entrain de réconforter une témoin. Son frère l’interrompe et lui reproche de ne pas l’aider, mais Dean prend son air de chien battu en lui disant qu’il ne lui reste plus beaucoup de temps et qu’il doit faire en sorte que chaque minute compte. Bobby les rejoint. Il porte un costume qui le change complètement. Il vient de parler avec la suspecte, mais il n’a vu aucun signe d’une possession par un démon. Sam lui dit qu’il n’a rien trouvé de son coté, pas de soufre, pas de trace. Mais Dean leur montre une caméra de surveillance.

 

Dans le poste de contrôle du magasin, Bobby et les Winchester regardent la vidéo de surveillance. Ils voient donc l’homme s’approcher de la femme et lui parler, la main posée sur l’épaule.

 

Sam est dans la rue, devant le magasin. La jeune femme qui observait Bobby devant la maison la veille, et qui s’appelle Ruby, commence alors à le suivre. Sam sent une présence derrière lui, mais alors qu’il se retourne, Ruby se cache rapidement derrière un passant. Sam ne voit donc personne.

 

Bobby et Dean font le guet devant un bar, qui semblerait être l’endroit où l’homme de la vidéo se rend pour boire avec ses amis. Sam arrive à son tour, en faisant peur à son frère, et il leur dit que le nom de leur inconnu est Walter Rosen, et qu’il vient de Oak Park d’où il a disparu il y a une semaine, c'est-à-dire au moment où la porte de l’enfer a été ouverte. Sam et Bobby recommencent alors à se disputer pour savoir qui est responsable de l’ouverture de cette porte, et Dean remarque Walter qui entre dans le bar. Dean est prêt à passer à l’action, mais Bobby refuse parce qu’ils ne savent pas encore à quoi s’attendre de sa part. Sam lui fait alors remarquer qu’ils ne vont pas pouvoir attendre bien longtemps, car Isaac et Tamara arrivent à leur tour et entrent dans le bar à la suite de Walter.

 

Dans le bar, tout est tranquille. Les deux époux observent Walter qui boit sa bière au comptoir. Isaac sort une bouteille d’eau bénite de sa poche et se prépare à passer à l’action. Tamara lui dit qu’elle l’aime, et il se lève. Un homme l’attrape alors par le bras, et lui arrache la bouteille d’eau bénite des mains. Ces yeux deviennent tous noirs, et il lui dit qu’il n’aime pas voir des chasseurs dans son bar. Tamara et Isaac se rendent alors compte que toutes les personnes présentes sont des démons, et qu’ils sont prit au piège.

Dehors, Dean et Bobby tentent de défoncer la porte, mais sans succès.

Dans le bar, un homme pose sa main sur l’épaule d’Isaac et lui tend un bidon d’acide en lui disant qu’il lui offre à boire. Un autre démon tient fermement Tamara. Isaac prend le bidon, et commence à boire, s’en pouvoir se contrôler. Tamara regarde son mari se tuer, impuissante. Dean arrive alors à défoncer la porte en fonçant dedans avec l’Impala. Bobby et Sam jettent de l’eau bénite sur les démons et emmènent Tamara, qui hurle de toutes ses forces car elle ne veut pas partir sans son mari. Dean se bat avec Walter, et il parvient à l’enfermer dans le coffre, où il se retrouve piégé à cause du symbole dessiné dans le coffre. Ils partent, laissant le démons très en colère.

 

De retour dans la maison, Tamara se dispute avec Sam car elle veut retourner dans le bar pour chercher son mari. Walter est attaché à un siège pour la marque du piège des démons. Dean se range du coté de Tamara et décide de partir avec elle. Sam lui dit que c’est du suicide, et Dean réplique que de toute façon il est condamné. Sam lui dit qu’ils ne savent même pas comment les tuer, ni combien ils sont. Bobby les interrompt alors, un livre à la main, et leur dit qu’il vient de trouver contre qui ils se battent. Il leur annonce que ces démons sont les représentations vivantes des sept péchés capitaux. Dean fait une blague qui est assez mal venue, et Bobby lui explique qu’en 1589, Bensflied a identifié les sept péchés, pas seulement comme des vices humains, mais comme de réels démons. Sam comprend alors que la famille qu’ils ont trouvée morts avait été touchée par la paresse, et que pour la femme du magasin, c’était l’envie. Walter est donc le démon de l’envie. Quand à Isaac, il a été touché par la gourmandise. Tamara recommence alors à crier, qu’elle n’en a rien à faire de ses connaissances et de toutes ses conneries, mais Bobby se met à son tour à lui crier dessus, alors qu’on n’a pas souvent l’habitude de le voir perdre son sang-froid. Cela semble calmer Tamara, et le silence s’installe. Ils retournent ensuite dans la pièce d’à coté, où le démon rigole. Maintenant qu’ils savent qui il est, Dean lui demande ce qu’il veut. Walter ne répond pas, alors Dean lui lance de l’eau bénite. Il finit par leur dire qu’il a déjà eu ce qu’il voulait, parce qu’il a enfin été libéré de l’enfer, grâce à eux, et que maintenant ils font la fête, pour célébrer leur liberté. Il ajoute qu’ils ne sont pas si différents que lui, car Dean est un parfait exemple de luxure et de gourmandise, et quand à Tamara, elle ne sait pas refouler sa colère. Elle s’avance alors vers lui et le frappe, prouvant de ce fait qu’il n’a pas tort dans ce qu’il vient de dire. Walter ajoute qu’ils ne sont pas des péchés, mais simplement les instincts de la nature humaine, et qu’eux ne sont que de simples animaux, et qu’ils vont se faire exterminer comme de simples animaux. Tamara commence alors son exorcisme. De leur coté, Dean propose à  son frère et Bobby de partir le plus loin possible, pendant qu’il retardera un peu les autres, mais ils refusent, et Sam ajoute que s’ils doivent y rester, ils y resteront ensemble. Tamara termine alors son exorcisme, et leur annonce que le démon est retourné en enfer.

 

Un peu plus tard, ils se préparent tous à affronter les six autres. Sam et Dean se regardent étrangement, notamment parce que Dean ne montre pas beaucoup d’intérêt à rester en vie pendant encore un an. Puis la radio à coté de Sam s’allume alors toute seule, annonçant l’arrivée des autres démons. Les deux frères regardent à travers les fenêtres, mais il n’y a personne. Il y a du sel à toutes les entrées. Les quatre chasseurs sont sur leur garde. Tamara entend alors Isaac crier son nom au dehors, mais Bobby lui fait non de la tête, car ce n’est pas son mari qui l’appelle, mais les démons qui utilisent son corps pour appâter sa femme. Le démon dans le corps d’Isaac frappe alors à la porte, en implorant Tamara de lui ouvrir, mais la jeune femme résiste encore, avec l’aide de Bobby. Isaac lui reproche alors de l’avoir laissé dans le bar, et il lui dit que c’est toujours ce qu’elle fait, comme la nuit où les créatures sont venus dans leur maison et ont tué leur fille. Elle les a laissé faire. Tamara n’arrive alors plus à se contrôler, et elle sort en fonçant droit sur le démon. Elle plante son pieu en bois dans le corps de son mari, ce qui paralyse le démon. Pendant ce temps, les cinq autres entrent dans la maison. L’un d’eux repère Bobby et s’avance vers lui, mais il se retrouve piégé dans un piège à démon (le symbole dessiné au plafond). Il commence son exorcisme. A l’étage, Dean se retrouve confronté à la luxure, et il perd le contrôle. Quand à Sam, il doit faire face à trois autres démons, dont l’un est l’orgueil, qui parvient à déjouer le piège tendu par Sam. Il lui dit qu’il sait qui il est, et que depuis qu’il a tué son ami le démon aux yeux jaunes, tout le monde peut prétendre à la place du roi (qui a faillit être celle de Sam).

Dean est toujours aux prises avec le démon de la luxure, mais contrairement à ce qu’on pouvait penser, il a parfaitement le contrôle de lui-même, et il entraîne le démon jusque dans un baignoire remplie d’eau bénite.

De son coté, Sam est entrain de se faire étrangler par le démon de l’orgueil, au moment où Ruby arrive. Elle prend un couteau accroché à son pantalon, et tranche la tête du premier démon. Le deuxième démon présent dans la pièce la voit, et semble la reconnaître. Ruby la tue à son tour. Le dernier démon lâche alors Sam et se tourne vers Ruby, qui le tue. Sam regarde la jeune femme, étonné et lui demande qui elle est. Elle répond simplement qu’elle est la fille qui vient de lui sauver le cul et elle lui dit au revoir. Elle sait qui il est. Elle sort tranquillement de la pièce, et Sam tente de la rattraper, mais quand il se retrouve dans le couloir, elle a disparu.

 

Bobby, les deux frères et Tamara enterrent les corps des démons, et celui d’Isaac. Sam demande à Bobby quel genre de couteau peut tuer un démon (parce que jusqu’à maintenant, seul le colt pouvait les tuer), mais il n’en a aucune idée. Quand à Dean, il se demande qui pouvait bien être cette super fille, et comment elle pouvait se battre mieux que Sam. Quand à Sam, la question qu’il se pose c’est, après avoir libéré les sept péchés capitaux, quelles autres créatures ont-ils bien pu libérer.

 

Tamara a fait ses bagages. Elle leur dit au revoir, et Sam lui dit de faire attention à elle. Bobby dit aux garçons de garder les yeux ouverts et d’être attentifs aux moindres signes. Sam lui demande s’il est possible de gagner cette guerre contre autant de démons, mais Bobby ne lui répond pas. Il se contente de leur dire au revoir et à la prochaine.

Dean demande ensuite à son frère qu’elle est leur prochaine étape, et Sam lui dit qu’il a parlé avec Tamara d’un prête qui pourrait les aider avec son petit problème de pacte. Dean le regarde en souriant, et lui répond qu’il n’en a pas envie. S’en est trop pour Sam. Il reproche à son frère sa mauvaise volonté, lui dit qu’il lui a cédé tous ses caprices, qu’il a été sympa avec lui, mais que maintenant il en a marre. Dean lui explique alors qu’une clause de son pacte avec le démon été que s’ils tentent quoique se soit pour se sortir de là, Sam meurt à nouveau. Sam traite alors son frère d’hypocrite, parce que quand John a vendu son âme pour lui, il était dévasté, et que maintenant il va lui faire subir la même chose. Dean répond qu’il sait qu’il a été égoïste, mais qu’il n’en a rien à faire, parce qu’après tout ce qu’il a fait pour sa famille, il peut se le permettre. Il ajoute qu’il est fatigué de chercher des solutions à tout, et que pour la première fois depuis longtemps, il se sent bien tout simplement. Il ne lui reste qu’un an à vivre, mais son frère est vivant et il va en profiter le plus possible, en tuant le plus possible de démons. Sam lui dit qu’il est incroyable, et ils repartent tous les deux en voiture.

 

Ecrit par Kaylia.

Résumé des épisodes précédents.

(Oak Park, Illinois. Un homme sort ses poubelles. Il s'apprête à rentrer dans sa maison, quand les deux corbeilles se mettent à vibrer furieusement. La lampe grésille, et une nuée de démons s'approchent. L'un d'eux bouscule l'homme et le possède, tandis que les autres envahissent la ville.)

 

GENERIQUE

 

(Une semaine plus tard. SAM est dans l'Impala et consulte un livre sur Faust et les démons des carrefours, tandis que DEAN se paye du bon temps avec une femme. Le téléphone de SAM sonne, c'est BOBBY.)

SAM : Allo ?

BOBBY : Salut Sam.

SAM : Salut Bobby.

BOBBY : Tout va bien ?

SAM : Ca pourrait être pire.

BOBBY : Toujours plongé dans tes bouquins ? (SAM ne répond pas.) Sam, si tu veux délivrer Dean de son pacte avec le démon, tu trouveras pas la solution dans des bouquins.

SAM : Alors où ça d'après toi ?

BOBBY : Ca j'aimerai bien le savoir. Et où il est ton frère ?

SAM : Il présente ses hommages.

BOBBY : Quoi ?

SAM : Nan j'ai rien dit.

BOBBY : Vous feriez bien de vous radiner vite fait. J'ai enfin trouvé quelque chose d'important.

(SAM va frapper à la porte de la chambre afin de prévenir son frère.)

SAM : (frappe puis ouvre.) Dean ? Dean, c'est moi. Bobby vient de téléphoner pour dire qu- (il voit son frère dans une position particulière.) Oh là ! (Il sort rapidement.)

 

(Sur la route. DEAN est on ne peut plus heureux.)

DEAN : Wouhou !

SAM : Prête-moi ton couteau.

DEAN : Pourquoi ?

SAM : Je voudrais simplement me crever les yeux.

DEAN : C'était un magnifique acte naturel, Sam.

SAM : C'est pas l'aspect de toi que je préfère.

DEAN : (rit.) Encore merci en tout cas, de me laisser rendre visite à mes admiratrices affamées.

SAM : Aucun problème.

DEAN : Ah oui ? Je m'attendais de ta part à des remarques, des reproches, des gros yeux, des soupirs.

SAM : Non, non pas du tout, t'as quand même le droit de t'amuser.

DEAN : Ah mais j'approuve totalement ce que tu viens de dire ! Et qu'est-ce qu'a dit Bobby ?

SAM : Il a parlé de récoltes fichues, d'invasion de criquets dans le Nebraska. Ca indique peut-être la présence de démons.

DEAN : Ou peut-être de problèmes normaux, tout simplement.

SAM : Ah c'est tout ce qu'on a.

DEAN : Aucune vague de décès ?

SAM : Nan. Jusqu'à maintenant, il a rien trouvé.

DEAN : C'est étrange, la nuit ou la Porte du Diable s'est ouverte, les créatures se sont répandues au dessus de, combien déjà ?

SAM : Dix-sept villes.

DEAN : Dix-sept villes. On devrait vivre l'Apocalypse maintenant, et pourtant, en cinq jours, aucune vague. Qu'est-ce qu'ils peuvent bien attendre ?

SAM : Je sais pas.

DEAN : Ca me rend dingue d'attendre. S'ils veulent vraiment la guerre, je souhaite qu'ils la déclenchent.

SAM : Ah ouais ? Fais attention aux souhaits que tu formules.

(Les boys se regardent un instant.)

 

(Juste en dehors de Lincoln, Nebraska. Les boys arrivent devant une ferme. Les criquets se font entendre dans la cour.)

SAM : T'entends les criquets ?

DEAN : Ouais, c'est assez mauvais signe.

SAM : Ouais, c'est inquiétant.

(Ils rejoignent BOBBY à sa voiture. DEAN dévore un cheeseburger.)

BOBBY : T'avales des cheeseburgers au bacon au petit déjeuner ?

DEAN : (la bouche pleine.) Mouais. J'ai vendu mon âme, j'ai un an à vivre, alors je crains pas le cholestérol.

SAM : Alors Bobby, ils ont droit à une peste biblique ici ou quoi ?

BOBBY : On va le savoir. L'invasion de criquets fait de gros dégâts.

(Ils s'avancent jusqu'à la porte. DEAN frappe.)

DEAN : Télégramme !

(Aucune réponse. DEAN ouvre la porte avec son passe, tandis que BOBBY et SAM sortent leurs armes. Ils entrent, et sont immédiatement surpris par l'odeur nauséabonde des lieux.)

SAM : Ouah, ça pue !

DEAN : Ouais, et ça aussi c'est mauvais signe.

(Il sort son arme à son tour, et ils se mettent à inspecter les lieux prudemment. Ils entendent alors un cri.)

SAM : T'entends ça ? (Ils entrent dans le salon et constatent que le cri venait de la télévision. Quant à l'odeur, elle provient de trois cadavres desséchés assis dans le canapé. BOBBY arrive et est surpris par la scène d'horreur.) Bobby, qu'est-ce qu'il s'est passé ici ?

BOBBY : J'en sais rien.

DEAN : Cherchez du soufre.

(BOBBY l'aide à chercher du soufre, tandis que SAM inspecte les cadavres. DEAN entend un bruit à l'extérieur, et fait signe à BOBBY et à SAM de faire le tour. Il sort, et se fait attaquer par un homme, visiblement un chasseur, accompagné par sa femme, chasseuse elle aussi. BOBBY arrive et les reconnaît.)

BOBBY : Isaac ?! Tamara ?!

TAMARA : Bobby ?! Qu'est-ce que tu fais ici ?

BOBBY : C'est ce que j'allais vous demander !

ISAAC : Salut Bobby !

(Les deux hommes se serrent la main. DEAN, toujours au sol, lève une main.)

DEAN : Hey, et moi ? Vous me laissez crever sur place ?

 

(La nuit est tombée sur la ferme, et les chasseurs se sont rassemblés à l'intérieur.)

DEAN : (au téléphone.) Comment vous vous appelez ? Jenny ? C'est un prénom que j'adore ! Hm, les Jenny sont toujours très jolies !

ISAAC : Chérie ? Où est le palo santo ?

TAMARA : Où tu l'as laissé.

ISAAC : Si je le savais figure-toi, je ne te le demanderai pas.

SAM : Du palo santo ?

TAMARA : C'est du bois sacré. Du Pérou. Il est très toxique pour les démons, comme l'est l'eau bénite. Ca permet de les paralyser pendant qu'on les exorcise.

(Elle cherche dans son sac, et retrouve un pieu de palo santo, et le donne à son mari.)

ISAAC : Merci chérie.

TAMARA : SI j'étais pas là, tu chercherais même ta tête.

SAM : (amusé.) Y'a longtemps que vous êtes mariés ?

TAMARA : Ca fera huit ans au mois de juin.

ISAAC : (il embrasse sa femme sur le front.) Le couple qui traque et qui tue les démons ensemble.

SAM : Ouais je vous comprend. Qu'est-ce qui vous a décidé ? (Le couple se regarde et baisse les yeux. SAM se rend compte de sa boulette.) Désolé. Je pose trop de questions, c'est pas mes oignons.

TAMARA : Non non, c'est rien, c'est... c'est rien.

DEAN : (toujours au téléphone.) Ecoutez Jenny. Vous avez vraiment été très gentille. Alors si vous avez le temps, on pourrait se boire un thé. Ouais, d'accord. (Il raccroche.) J'ai les renseignements.

SAM : Alors ?

DEAN : C'est dingue. Les causes du décès de toute la famille sont la déshydratation, et l'inanition. Aucune trace de liens, ou de violence, ou de lutte, ils se sont assis et ont attendus.

BOBBY : Mais, ils avaient tout ce qu'ils voulaient dans la cuisine pourtant !

SAM : Ben oui. Vous croyez qu'un démon est derrière tout ça ?

BOBBY : J'avais encore jamais rien vu de ce genre là, et pourtant j'en ai vu beaucoup.

DEAN : Ah, et qu'est-ce qu'on va faire ?

ISAAC : En tout cas, nous, on fera rien avec vous.

SAM : Comment ça ?

ISAAC : Vous avez l'air de types très gentils, mais tout ça c'est pas un jeu. Et on refuse de travailler avec les autres.

SAM : Mais en travaillant ensemble, on serait plus efficace !

ISAAC : Sans vouloir vous vexer, on fera pas équipe avec les deux crétins qui ont ouvert la porte du Diable, et qui ont libéré ces démons.

DEAN : C'est très vexant.

TAMARA : Isaac ! Tu fais jamais d'erreurs peut-être ?

ISAAC : Si, je laisse mes clés dans la voiture, ou il m'arrive d'oublier des choses. Mais je ne met pas en danger le monde entier.

DEAN : (ricane.) T'as raison, c'est ça.

SAM : On arrivera à rien comme ça, Dean.

ISAAC : Ecoutez, y'a deux cents démons de plus en liberté là dehors. On sait pas où ils sont, et on sait pas où ils frappent, on n'est pas assez de chasseurs sur la Terre pour leur régler leur compte. Et maintenant, on est en guerre contre eux. En guerre totale.

TAMARA : D'accord ! Assez gâché de testostérone pour l'instant.

(Elle emmène son mari hors de la pièce. BOBBY ferme les rideaux. Dehors, une jeune femme blonde sort de la pénombre, les yeux rivés sur la ferme.)

 

(Dans une boutique de vêtements et de chaussures. L'homme possédé du début s'approche d'une jeune femme blonde, occupée à regarder des vêtements.)

DEMON : Excusez-moi.

FEMME #1 : Oui ?

DEMON : (il lui met la main sur l'épaule.) Elles sont... jolies, ces chaussures !

FEMME #1 : (se retourne et voit une autre cliente avec une paire de chaussures à la main.) Oh oui ! Elles sont jolies ! (Elle s'approche de l'autre cliente.) Elle sont très jolies !

FEMME #2 : Oui, très !

FEMME #1 : Je les veux.

FEMME #2 : Désolée, c'est la dernière paire.

(Elle sort de la boutique, suivie par la cliente #1.)

FEMME #1 : Excusez-moi. Je veux ces chaussures !

FEMME #2 : Vous êtes folle ou quoi ? Mais non !

(Soudain la blonde lui prend la tête et la cogne à plusieurs reprises contre un pare-brise. Elle finit par la tuer et s'en va en emportant les chaussures.)

(Ecran noir.)

 

(La police examine la scène du crime. SAM observe la scène puis entre dans la boutique ou DEAN est en train de draguer une vendeuse.)

DEAN : Ce qu'il se passe autour de nous doit nous faire comprendre la fragilité de la vie. Il faut profiter de chaque instant. (SAM se râcle la gorge pour montrer qu'il est là.) Oh, excusez-moi un instant mademoiselle.

(La vendeuse s'en va. SAM soupire.)

SAM : Qu'est-ce que tu fais ?

DEAN : Je réconforte les âmes endeuillées. Et de ton côté ?

SAM : Je travaille. Ces morts, c'est peut-être un démon qui les a tués.

DEAN : (fait semblant de tousser.) Sam, désolé, mais, tu sais très bien que j'ai plus beaucoup de temps, alors.... (Re-tousse.) Je dois profiter de chaque instant.

SAM : Oui c'est vrai, t'as raison, excuse-moi.

DEAN : Excuses acceptées. (BOBBY, en costume, se regarde dans une glace.) OH ! (siffle.) Ca paie Bobby, tu vas à une communion ?

BOBBY : Je reviens de chez le procureur. Et j'ai parlé à la suspecte.

SAM : Ah oui ? Ils t'ont dit quoi ? Elle était possédée ou pas ?

BOBBY : Je crois pas. Elle n'a aucun des signes classiques, ni perte de contrôle, ni inconscience. Elle est très lucide. Elle dit que, que c'est parce qu'elle voulait vraiment ces chaussures. J'ai même fait discrètement le test de l'eau bénite. Rien du tout.

DEAN : Elle est peut-être simplement à côté de ses pompes.

BOBBY : Si c'était un cas isolé alors oui peut-être bien mais, d'abord la famille, ensuite ça. On peut croire à un tas de choses, mais aux coïncidences, ça jamais. Et vous qu'est-ce que vous avez trouvé ?

SAM : Pas de soufre. Rien.

DEAN : Moi j'ai peut-être quelque chose. (Il regarde la caméra de surveillance.) Ah oui. Je travaille. (Ils regardent la vidéo du moment de la rencontre entre l'homme possédé, et la jeune femme.) Des choses intéressantes ?

SAM : Je sais pas encore. (La vidéo se brouille quand l'homme entre dans la boutique.) Y'a ce type là. Ca pourrait bien être lui.

(Tandis qu'ils regardent l'homme touchant l'épaule de la jeune femme avec un regard vers la victime, ils se regardent à leur tour.)

 

(Ils quittent la boutique. SAM part de son côté, et la jeune femme blonde, qui s'appelle RUBY, commence à le suivre. Le sentant, il se retourne, mais elle a disparu.)

 

(BOBBY et DEAN sont devant un bar, ils font le guet.)

BOBBY : Quelle heure il est ?

DEAN : Il est minuit moins cinq.

BOBBY : T'es sûr que c'est le bon endroit ?

DEAN : Non. Mais j'ai passé la journée à parcourir cette ville pourrie avec à la main la phot de ce mec pourri et, il parait qu'il est venu boire dans, dans ce bar pourri. (SAM frappe à la fenêtre de la voiture. DEAN et BOBBY sursautent, et SAM rit en montant dans la voiture.) Et ça te fais rire ?

SAM : Ouais ! Bon alors écoutez. Notre inconnu est Walter Rosen. Il habite Oak Park, à l'ouest de Chicago. Il a disparu y'a une semaine environ.

DEAN : Quand la porte du Diable s'est ouverte ?

SAM : Ouais.

DEAN : Alors tu crois qu'il est possédé ?

SAM : Y'a des chances. Et apparemment, il pose la main sur des gens, qui font alors ce qu'il leur demande.

BOBBY : Les démons qui ont été libérés cette nuit-là sont capables de choses qu'on n'avait jamais envisagé.

SAM : Tu parles des démons qu'on a laissé sortir ?

DEAN : J'ai gagné. (Ils voient WALTER sortir de sa voiture et se diriger vers le bar.) Allez, on y va.

BOBBY : Une minute.

DEAN : Pourquoi ?

BOBBY : On vient de le dire. Avec celui-là, on sait pas ce qui nous attend. On va juste le filer pour l'instant.

DEAN : Attends, y'a déjà une femme qui a été tuée, on va le laisser faire ?

BOBBY : J'ai aucune envie d'être tué ! Alors on bouge pas une oreille, avant d'en savoir plus.

SAM : Bobby. (BOBBY se retourne vers lui.) Je crois qu'on n'aura pas le choix.

BOBBY : Pourquoi ? (SAM lui fait signe de regarder dehors, et il voit alors ISAAC et TAMARA sortir de leur voiture.) Oh non, pas eux !

 

(Dans le bar. La barmaid met de la musique, tandis que WALTER boit une bière. TAMARA et ISAAC sont à une table, et une serveuse les sert.)

ISAAC : Merci.

SERVEUSE : De rien.

(ISAAC sort une gourde d'eau bénite, tandis que WALTER se dirige aux toilettes.)

ISAAC : Va à la voiture. Et met le contact.

TAMARA : (en prenant la main d'ISAAC.) A tout de suite.

ISAAC : A tout de suite.

(Il se lève, mais est retenu par le videur.)

VIDEUR : Où tu vas toi ?

ISAAC : Je vais aux toilettes.

VIDEUR : Sans blagues. (Il lui prend la gourde des mains et la jette.) Tu te fous de moi ? Qu'est-ce que vous venez faire ici ? (Ses yeux deviennent noirs.) J'ai horreur d'avoir des chasseurs dans mon bar.

(ISAAC et TAMARA se rendent compte que toutes les personnes présentes sont des démons. Ils sont encerclés, tandis qu'à l'extérieur, BOBBY et DEAN essaient de défoncer la porte.)

WALTER : Moi franchement, je pense que vous êtes mal barrés.

(Ecran noir.)

 

BLONDE : Attendez. La fille est classe !

WALTER : Et sensuelle, je suis bien d'accord avec toi.

BLONDE : Ouais, on saurait s'occuper de cent façons différentes dans un lit avec elle.

(Les démons rient.)

ISAAC : Je vous préviens vous avez pas intérêt à la toucher !

(Un démon s'approche d'ISAAC et pose sa main sur son épaule, en portant un bidon d'acide.)

DEMON : Tiens, j'ai quelque chose pour toi. Tiens, tu vas boire ça, hein ?

DEMON FEMME : Ca va bien le déboucher !

(Ils rient, tandis qu'un des démons retient TAMARA.)

TAMARA : Isaac !

WALTER : Et on te l'offre !

(ISAAC se met alors à boire l'acide, les démons rient de plus belle, tandis que TAMARA est paniquée et horrifiée.)

TAMARA : Isaac ! Ne fais pas ça ! Non, arrête ! Non ! Arrête Isaac ! Non ! Non !

(ISAAC s'écroulent, l'organisme complètement rongé de l'intérieur.)

WALTER : (à TAMARA.) Allez, à ton tour !

(Soudain, les boys et BOBBY, au volant de sa voiture, pénètrent dans le bar. Ils sortent et arrosent les démons avec l'eau bénite, tandis que SAM attrape TAMARA, qui hurle.)

SAM : Non ! On part tout de suite ! (Il la force à monter dans la voiture. BOBBY monte à son tour.) Dean ! Dean, amène-toi !

(DEAN finit sa gourde d'eau bénite sur les démons, attrape WALTER et le met dans le coffre, qui a un piège à démon dessus. Puis il monte dans la voiture.)

DEAN : Vas-y c'est bon ! Fonce, fonce, fonce !

(BOBBY démarre en trombe, les démons se relèvent.)

 

(Dans la ferme. WALTER est attaché et enfermé dans un piège à démons, tandis que les boys tentent de calmer TAMARA.)

TAMARA : Je dis qu'il faut retourner là-bas !

SAM : Mais nan, réfléchissez une petite seconde !

TAMARA : J'ai laissé mon mari, mourant, par terre !

SAM : Oui je comprend, mais on ne peut pas retourner là-bas !

TAMARA : Très bien ! Faites ce que vous voulez ! Mais moi, je repars là-bas !

DEAN : Je vais avec elle.

SAM : C'est du suicide !

DEAN : M'en fous je suis déjà mort.

SAM : T'as pas d'armes. T'as rien du tout. Tu crois quand même pas qu'ils vont se laisser exorciser comme ça, sans rien faire ?!

TAMARA : Ca m'est égal !

SAM : Mais on ne sait même pas combien ils sont !

BOBBY : (s'avance avec un bouquin dans les mains.) Si, on le sait. Ils sont sept. Est-ce que vous avez une idée de qui sont vos adversaires ?

DEAN : Non, qui ?

BOBBY : Les Sept Pêchés Capitaux, en chair et en os, et il va falloir que vous les affrontiez !

DEAN : "Y'a quoi dans la boîte ?". (Les autres le regardent sans comprendre.) Brad Pitt, dans Seven. Non ? Sa, sa fameuse réplique. (BOBBY lui jette le livre dans les bras.) Qu'est-ce que c'est ?

BOBBY : La classification des démons de Vince Field. En 1589, Vince Field avait défini les sept pêchés non pas comme étant des vices humains, mais comme des vrais démons.

SAM : La famille est morte de la Paresse. Et l'autre type ?

BOBBY : Celui que Dean a réussi à capturer c'est l'Envie je suppose. Et celui qu'a obligé Isaac à avaler ce qui l'a tué, c'est probablement la Gourmandise.

TAMARA : J'en n'ai rien à faire de savoir s'ils sont les Sept Nains, ou les Sept Mercenaires, l'important c'est de vite retourner tuer, ce groupe de démons !

BOBBY : Vous avez voulu agir à votre manière ! Vous pensiez réussir à les coincer à vous deux, et regarde ce qu'il s'est passé ! Ces démons ne se sont pas manifestés depuis plusieurs siècles, il faudrait remonter au Moyen-Age il y a très longtemps, on a jamais affronté ce genre de revenants, alors on va bien tous se reposer, et réfléchir un peu avant d'agir, ça fera pas de mal ! (Il se radoucit.) Crois-moi, je suis vraiment désolé pour Isaac.

 

(Ils se rendent alors dans la pièce où est enfermé le démon, qui a tout entendu.)

ENVIE : (rit.) Alors vous savez qui nous sommes ?

BOBBY : Mais oui. On n'est pas impressionné.

SAM : Pourquoi vous êtes ici ? Qu'est-ce que vous voulez ?

DEAN : On t'a posé une question. Alors répond.

(Le démon rit, et DEAN lui jette de l'eau bénite à la figure.)

ENVIE : On l'a déjà. Ce qu'on voulait.

DEAN : Et qu'est-ce que c'est ?

ENVIE : On est dehors. En liberté. Et grâce à vous maintenant, on est, un peu partout. Comme vous devez le savoir, on est très nombreux. Alors moi, je fête ces évènements. Ouais, je fais la fête.

SAM : La fête ?

ENVIE : Ouais ! La fête. Certains aiment biens se soûler, ou jouer au golf. Moi, j'adore aider les humains, à laisser sortir, tout ce qu'ils cachent au fond d'eux-mêmes.

TAMARA : J'espère te faire souffrir longtemps.

ENVIE : Ouais ! Merci ! (Rit.) Et vous croyez tous être meilleurs que moi ? Qui va oser me lancer la première pierre, hein ? Toi peut-être Dean ? Mais regarde-toi ! T'es l'image parfaite de la gourmandise et de la luxure. Et Tamara. Avec toute cette rage contenue, oooh... C'est la raison qui vous a poussé Isaac et toi à devenir des chasseurs de démons ! Ouais, c'est tellement plus facile, d'écouter sa colère, que de faire face à ce qu'il s'est vraiment passé, il y'a déjà des années ! (TAMARA le frappe, mais BOBBY et DEAN la retiennent.) Elle prouve que mon opinion est exacte. Vous nous traitez de pêchés et de vices ? Mais ouvrez les yeux ! On a des instincts, humains, très naturels, et vous allez sûrement nier et discuter autant que vous le voudrez, mais la réalité, c'est que... vous êtes des animaux. Agressifs. Méchants. Sauvages. Vous êtes des animaux. Et je vais vous dire. Vous mourrez tous comme des animaux. (Il est fixé par le groupe de chasseurs.) Les autres. Ils vont venir me libérer, très bientôt.

DEAN : C'est possible. Mais ils ne te trouveront pas. Parce que tu vas retourner en Enfer. (La peur se lit soudain sur le visage du démon.) Tamara, je te laisse t'occuper de lui.

TAMARA : Avec plaisir.

(Elle attend que les boys et BOBBY sortent, et commence à réciter la formule d'exorcisme.)

 

(Dans une autre pièce.)

BOBBY : Je crois que ce sera pas la peine d'aller les chasser.

SAM : Ah bon ? Pourquoi ?

BOBBY : Ben ouais. D'après ce clown on peut s'attendre à une prochaine visite. Et ça sera très chaud.

DEAN : Vous avez encore le temps d'aller dans les collines, et moi je vais les affronter pour gagner du temps.

SAM : Nan mais tu rigoles ?! Arrête de débloquer s'il te plaît.

BOBBY : Sam a raison.

DEAN : Il y a six démons. Et nous, nous ne sommes que quatre alors si on doit les affronter on sera mort demain aux aurores !

BOBBY : Oui c'est possible mais, si on veut s'enfuir, on ne réussira pas à les semer.

SAM : Ecoutez. Si on doit être tué, on se fera tuer tous ensemble.

DEAN : Et on va pas leur rendre la tâche facile.

(Un dernier cri retentit, indiquant que l'exorcisme est terminé.)

TAMARA : Le démon est sorti.

SAM : Et le type ?

TAMARA : Il a pas tenu le coup.

 

(Les boys se préparent à l'arrivée imminente des démons. Soudain la radio s'allume.)

DEAN : (en enclenchant son arme.) Les voilà.

(Ils regardent tous par la fenêtre, les boys d'un côté, BOBBY et TAMARA de l'autre. Soudain, un cri retentit à l'extérieur.)

ISAAC : Tamara ! Tamara ! Tamara ! Tamara ! Aide-moi ! Je t'en supplie !

(TAMARA ne sait plus si elle doit y aller ou pas.)

(Ecran noir.)

 

(ISAAC monte jusqu'au porche.)

ISAAC : Tamara ! J'ai réussi à m'enfuir ! J'ai mal, aide-moi !

(TAMARA est en pleurs.)

BOBBY : C'est pas lui. Ne l'écoute pas. C'est pas lui, c'est un démon.

(ISAAC frappe à la porte.)

ISAAC : Ma chérie ouvre, laisse-moi entrer ! Tu m'as abandonné dans ce bar ! Comment t'as pu faire ça ? Souviens-toi. Près du lac, dans le Michigan. On s'était promis ! On s'était promis de jamais s'abandonner l'un l'autre !

TAMARA : (bouleversée.) Comment il sait ça ?

BOBBY : Laisse-le dire Tamara, laisse-le dire, c'est pas Isaac !

ISAAC : Tu m'as laissé seul. Tu m'aurais laissé mourir. On dirait que ça t'arrive souvent ! Souviens-toi. Cette nuit-là. Quand ces créatures maudites sont venues chez nous ! S'en prendre à notre filles ! Tu l'as laissée mourir, elle aussi !

(Soudain elle sort en trombe et se jette sur lui.)

TAMARA : Sale fumier !

BOBBY : Tamara, non !

TAMARA : Tu n'es pas Isaac ! (Elle lui plante alors le palo santo dans le coeur.)

(Les autres démons en profitent pour pénétrer dans la ferme. Gourmandise s'approche de BOBBY, mais se laisse prendre au piège.)

BOBBY : Quand on est gros, gourmand et idiot, on n'a pas une vie très longue.

(A l'étage, DEAN fait face à la Luxure, qui le pousse jusque dans la salle de bain. Pendant ce temps, BOBBY exorcise Gourmandise.)

DEAN : Toi, je suis sûr que t'es la Luxure.

LUXURE : Oh mais pour toi je peux être ce qui te fait plaisir !

DEAN : Ah oui ça va, t'emballes pas.

LUXURE : Sinon quoi ?

DEAN : Je répond plus de rien.

LUXURE : J'ai pas l'intention de te faire du mal. Pas pour l'instant. Sauf si tu me le demandes.

(Elle pose sa main sur son épaule. DEAN ne peut alors s'empêcher de l'embrasser langoureusement. Pendant ce temps, ce n'est pas un, mais trois démons que SAM doit affronter. Dont l'Orgueil.)

ORGUEIL : On est là, nous aussi ! (Il s'arrête et arrête ses comparses, car il vient de repérer le piège à démons.) Débile. Tu as vraiment cru que ton piège idiot allait vraiment prendre avec moi ? Franchement, moi ?

SAM : Laisse-moi deviner. T'es l'Orgueil ?

(Avec un sourire fier, il brise le piège.)

ORGUEIL : Le Roi des pêchés ! Et toi. Tu es Sam Winchester. C'est exact, je sais qui tu es. Oui, on sait tous qui tu es. Le prodige. Le petit roi. Mais maintenant que je te vois, je suis déçu. Tu n'as pas l'air terrible. Je ne vais pas m'incliner jusqu'à terre devant le minable humain que tu es, j'ai aussi ma fierté après tout ! Et maintenant que ton ami aux yeux jaunes a été tué, on a tous le droit de s'en prendre aussi à toi. Ouais, la chasse est ouverte. Et le gibier c'est toi.

(Toujours en train d'embrasser la Luxure, DEAN finit par l'attraper par les cheveux, et la noie dans la baignoire pleine d'eau bénite. SAM, en attendant, est en mauvaise posture, mais RUBY débarque et en quelques secondes, tue les trois démons.)

SAM : Mais qui es tu ?

RUBY : La fille qui t'a sauvé la vie.

SAM : Mais j'ai aussi sauvé la tienne.

RUBY : Au revoir Sam. (Elle s'en va.)

SAM : Attend !

(Il la suit mais elle a déjà disparue.)

(Ecran noir.)

 

(DEAN et SAM ont rassemblés les corps des possédés afin de les brûler. TAMARA brûle le corps d'ISAAC de son côté.)

SAM : Tu crois qu'elle s'en remettra ?

DEAN : Non. Ca m'étonnerait. (Bobby arrive.) Te regardes pas dans une glace, tu vas te faire peur.

BOBBY : Je voudrais t'y voir toi, après une nuit à jouer l'exorciste.

SAM : Est-ce qu'il y a des survivants ?

BOBBY : La jolie fille et le gros vont s'en remettre. Ils auront besoin de pas mal de soins, mais ça ira.

DEAN : (en désignant les cadavres.) C'est mieux en tout cas que de finir de cette manière.

SAM : Explique-moi une chose. Quel métal peut tuer un démon ?

BOBBY : Jusqu'à hier soir je t'aurais dit "aucun".

DEAN : J'aimerai que tu nous dises qui est cette mystèrieuse fille. Et le plus troublant pour moi c'est, comment une fille peut se battre mieux que toi ?

SAM : Trois démons Dean. D'un seul coup.

DEAN : En tout cas t'es entier, et c'est très bien.

SAM : Je voudrais te poser une question mon frère.

DEAN : Laquelle ?

SAM : En plus de ceux qu'on vient d'affronter ici, qui on a libéré d'autre ?

DEAN : Ca, c'est une question qui fait peur.

(Il met le feu aux cadavres.)

 

(Quelques instants plus tard, TAMARA s'apprête à partir.)

TAMARA : Allez, à un de ces jours.

BOBBY : Tamara. (Elle s'arrête et se retourne.) Ca va être un véritable enfer. Ouvre bien l'oeil.

TAMARA : Vous aussi.

(Elle s'en va dans sa voiture.)

BOBBY : Promettez-moi de m'appeler au moindre signe suspect. J'en ferai autant.

DEAN : Ca marche.

SAM : Euh Bobby ? (BOBBY s'arrête.) On peut la gagner cette guerre ? Non ?

(BOBBY hésite à répondre.)

BOBBY : On sera vite fixé.

(Il s'en va à son tour.)

DEAN : Alors on va où ?

SAM : Euh... J'en sais rien. Si on allait en Louisiane ?

DEAN : C'est pas trop tôt pour Mardi Gras ?

SAM : Si. Mais j'ai parlé avec Tamara, et d'après elle y'a une vieille prêtresse vaudou à Schriefport qui prétend parler aux démons, elle pourrait peut-être t'aider ? On va bien voir.

DEAN : Non.

SAM : Non ? Mais comment ça "non" ?

DEAN : Sam, on sait très bien qu'elle ne pourra rien y changer, c'est pas la peine.

SAM : Mais t'en sais rien Dean !

DEAN : Si je le sais, alors je te dis qu'on n'ira pas.

SAM : On gagnera pas-

DEAN : Je sais ce qu'on risque mais c'est comme ça. On va à Raino, d'ac ?

SAM : Attend. J'en ai marre. J'ai longtemps pris sur moi pour me montrer conciliant, mais maintenant c'est fini.

DEAN : Pas si longtemps que ça.

SAM : Bon écoute. Je me crève sans arrêt pour comment te garder vivant, et tu réagis comme si tu t'en fichais ! Qu'est-ce qu'il y a ? T'a signé un pacte pour mourir ?!

DEAN : Non c'est pas ça du tout.

SAM : Mais qu'est-ce que c'est alors ?!

DEAN : Sam...

SAM : Explique-moi s'il te plaît !

DEAN : Si jamais on traque ce démon, si on l'attaque, ou si on tente de faire rater le marché qu'on a passé...

SAM : Quoi ?

DEAN : Tu meurs. Tu entends ? Tu meurs. Ca figure dans le marché et on peut rien y faire. Alors je voudrais t'avertir, si jamais tu essaies, je m'y opposerai.

SAM : Comment as-tu pu signer un tel accord ?

DEAN : Je pouvais pas vivre sans toi. Pas question.

SAM : Ca veut dire que je vis et que tu meures !

DEAN : C'était l'idée générale ouais.

SAM : C'est hypocrite de ta part. Comment tu t'es senti quand Papa a vendu son âme pour toi ? Parce que j'étais là, je m'en souviens bien, t'étais effondré. Complètement effondré. Et aujourd'hui, tu fais la même chose avec moi. C'est égoïste ce que t'as fais.

DEAN : Ouais. C'est vrai je suis égoïste. Mais j'assume.

SAM : Pas moi.

DEAN : Dommage. Après tout ce que j'ai fais pour cette famille, je pense en avoir bien le droit. Je suis fatigué Sam. J'ai l'impression d'être dans un tunnel dont je ne sortirai pas.

SAM : C'est mieux que l'Enfer non ?

DEAN : On verra bien. T'es vivant, je suis avec toi, en fait, je ne m'étais jamais senti aussi bien. J'ai un an, à vivre. J'aimerai bien ne pas le gâcher, alors qu'est-ce que tu dirais d'aller massacrer les démons et les créatures qu'on rencontrera, hein ?

SAM : T'es vraiment insensé.

DEAN : T'as raison.

(Ils montent dans l'Impala et s'en vont.)

 

GENERIQUE.

FIN DE L'EPISODE.

 

Ecrit par deanlove35.

[FADE IN: OAK PARK, ILLINOIS. NIGHT. A man, WALTER ROSEN, is taking out his garbage. He notices his neighbors have a new sports car in their driveway. He looks sadly at his own beaten-up car. He puts the garbage bag in the trashcan and covers it. Just as he is walking back to the house, the garbage cans begin to rattle, as if something inside is trying to get out. The streetlights begin flickering, and a strong wind picks up. WALTER looks up at the sky, and sees a huge mass of black smoke coming towards his house. He tries to run back inside, but one of the smoke clouds reaches him, forcing its way into his mouth. Once it gets inside him, WALTER opens his eyes, which have turned completely black. Now possessed by a demon, he watches the hundreds of other smoke clouds travel out into the city, ready to attack.]

TITLE CARD

[FADE IN: INT. IMPALA. ONE WEEK LATER. SAM is parked outside a house, poring over a large book. He looks up, and sees DEAN come to the window of the house. DEAN gives him a thumbs-up and closes the curtains. SAM can see the silhouette of a woman approaching DEAN. DEAN takes her shirt off, and SAM looks away. His phone rings.]

SAM: Hello?

BOBBY: [from his car] Hey, Sam.

SAM: Hey, Bobby.

BOBBY: Whatcha doing?

SAM: Same old, same old.

BOBBY: You buried in that book again? Sam, if you wanna break Dean free of that demon deal, you ain't gonna find the answer in no book.

SAM: Then where, Bobby?

BOBBY: Kid, I wish I knew. So, where's your brother?

[From the car, SAM can see the shadow of DEAN messing around with the girl.]

SAM: Polling the electorate.

BOBBY: What?

SAM: Never mind.

BOBBY: Well, you boys better pack it up. I think I finally found something.

[After hanging up with BOBBY, SAM cautiously enters the woman's house. There are articles of clothing all over the floor.]

SAM: Dean? Dean, you conscious? Bobby called and he thinks that maybe we-[He stops talking, looking horrified. Though the audience can't see it, we can hear DEAN and the girl moaning.] Oh, God.

[CUT TO: INT. IMPALA. The brothers are driving, with DEAN looking very cheerful.]

SAM: Let me see your knife.

DEAN: What for?

SAM: So I can gouge my eyes out.

DEAN: [chuckles] It was a beautiful, natural act, Sam.

SAM: It's a part of you I never wanted to see, Dean.

DEAN: Hey, I appreciate you giving me a little quality time with the Doublemint twins.

SAM: Yeah, no problem.

DEAN: Really? Well, I've gotta say, I was expecting a weary sigh or an eye roll or something.

SAM: No, no. You deserve to have a little fun.

DEAN: Well, I am in violent agreement with you there. What's Bobby got?

SAM: Not much. Crop failure and a cicada swarm outside of Lincoln, Nebraska. Now, it could be demonic omens-

DEAN: Or it could just be a bad crop and a bug problem.

SAM: Yeah, but it's our only lead.

DEAN: Any freaky deaths?

SAM: Not that Bobby could find. Not yet, anyway.

DEAN: It's weird, man. I mean, the night the Devil's Gate opened, all these weirdo storm clouds were sighted over how many cities?

SAM: Seventeen.

DEAN: Seventeen. You'd think it would be Apocalypse Now, but it's been five days and bubkes. What are the demons waiting for?

SAM: Beats me.

DEAN: It's driving me crazy. I tell you, if it's gonna be war, I wish it would just start already.

SAM: I don't know, man. Careful what you wish for.

[CUT TO: JUST OUTSIDE LINCOLN, NEBRASKA. The brothers pull up and get out of the car.]

SAM: You hear those cicadas?

DEAN: That can't be a good sign.

SAM: No. No, it can't.

[They meet up with BOBBY, who has parked a few feet away.]

BOBBY: So, we're eating bacon cheeseburgers for breakfast, are we?

DEAN: Well, I sold my soul. Got a year to live. I ain't sweating the cholesterol.

SAM: So, Bobby, what do you think? We got a biblical plague here, or what?

BOBBY: Let's find out. Looks like the swarm is ground zero.

[They approach the house that they are parked in front of. DEAN knocks on the door.]

DEAN: Candygram!

[No answer. They pick the lock and enter the house, immediately gagging at the smell.]

SAM: That's awful.

DEAN: That so can't be a good sign.

SAM: No.

[They continue searching the house, but most of the rooms are empty. They then hear muffled screaming from another room.]

SAM: You hear that?

[They enter the next room and find that the screaming is just coming from the TV. The smell seems to be even worse in this room.]

SAM: Oh, my God.

[They move around to face the couch. Sitting on the sofa are three rotting corpses: a husband, a wife, and a son. They are still wearing their clothes, but they've wasted away in front of the television. Flies are appearing all around them. BOBBY enters, grimacing.]

SAM: Bobby, what the hell happened here?

BOBBY: I don't know.

DEAN: Check for sulfur.

[While they are searching, DEAN sees movement outside. He motions for SAM and BOBBY to get away from the window. DEAN goes to the front porch, gun in hand. Just as he turns around, he is hit in the face by a man, ISAAC, and his rifle. DEAN falls to the ground. ISAAC is joined by his wife, TAMARA.]

BOBBY: Isaac? Tamara?

TAMARA: [cheerful] Bobby! What the hell are you doing here?

BOBBY: I could ask the same.

ISAAC: Hey, Bobby. [shakes his hand]

DEAN: Hello! Bleeding here!

[CUT TO: ISAAC AND TAMARA'S HOUSE. DEAN is on the phone with someone while the rest of them search the house.]

ISAAC: Honey, where's the palo santo?

TAMARA: Well, where did you leave it?

ISAAC: I don't know, dear. That's why I'm asking.

SAM: Palo santo?

TAMARA: It's holy wood from Peru. It's toxic to demons, like holy water. It keeps the bastards nailed down while you're exorcising them. [She finds the wood and hands it to ISAAC.]

ISAAC: Thank you, dear.

TAMARA: You'd lose your head if it wasn't for me.

SAM: So, how long have you two been married?

TAMARA: Eight years, this past June.

ISAAC: A family that slays together...

SAM: Right. I'm with you there. So, how'd you get started? [TAMARA'S smile fades.] I'm sorry. It's none of my business.

TAMARA: No, no. It's all right. [DEAN enters, still on the phone.]

DEAN: Well, Jenny, if you look as pretty as you sound, I'd love to have an appletini. [He shrugs, obviously clueless.] Yeah. Call you. [hangs up] That was the coroner's tech.

SAM: And?

DEAN: Get this: that whole family, cause of death? Dehydration and starvation. There was no signs of restraint, no violence, no struggle. They just sat down and never got up.

BOBBY: But there was a fully-stocked kitchen just yards away.

SAM: Right. What is this, a demon attack?

BOBBY: If it is, it's not like anything I ever saw. And I've seen plenty.

DEAN: Well, what now? What should we do?

ISAAC: Uh, we're not gonna do anything.

SAM: What do you mean?

ISAAC: You guys seem nice enough. But this ain't Scooby-Doo. And we don't play well with others.

SAM: Well, I think we'd cover a lot more ground if we all worked together.

ISAAC: No offense, but we're not teaming with the damn fools who let the Devil's Gate get open in the first place.

DEAN: "No offense"?

TAMARA: Isaac, like you've never made a mistake.

ISAAC: Oh, yeah. Locked my keys in the car. Turned my laundry pink. Never brought on the end of the world, though.

DEAN: [chuckles] All right, that's enough.

SAM: Guys, this isn't helping. Dean.

ISAAC: Look, there are a couple hundred more demons out there now. We don't know where they are, when they'll strike. There ain't enough hunters in the world to handle something like this. You brought war down on us. On all of us.

TAMARA: Okay. That's quite enough testosterone for now. [She leads him away.]

[Later that night, BOBBY draws the curtains on all the windows. Outside, a woman, who we will later meet as RUBY, steps out of the shadows and approaches the house. She stands there for a minute, watching the building intently.]

[CUT TO: CLOTHING STORE. MORNING. WALTER ROSEN, who we know is possessed, approaches a blonde customer.]

WALTER: Excuse me?

BLONDE: Yes?

[WALTER puts his hand on her shoulder.]

WALTER: Those are nice shoes. [He gestures to a brunette customer, who is looking at a pair of green heels. The blonde suddenly becomes envious.]

BLONDE: Ooh, yeah. They are nice. [She nods at WALTER and approaches the brunette.] Those are nice shoes.

BRUNETTE: Aren't they?

BLONDE: I want them.

BRUNETTE: Sorry, last pair.

[She walks away, leaving the blonde looking angry. After she pays, the brunette goes to her car. The blonde follows.]

BLONDE: Excuse me. I want those shoes.

BRUNETTE: Are you crazy? No!

[The blonde suddenly grabs the brunette and smashes her head against the windshield. She does this again and again until the brunette dies, bleeding from the skull. Satisfied, the blonde grabs the bag from the store and walks away.]

[Later, after cops have arrived at the scene, SAM enters the store. DEAN is talking to a female customer.]

DEAN: You know, what happened outside makes you realize how fragile life really is. You've gotta make every second count. [SAM enters, clearing his throat] Excuse me a minute, would you? [She walks away, smiling]

SAM: Dean, what are you doing?

DEAN: Comforting the bereaved. What are you doing?

SAM: Working. Dead body, possible demon attack, that kind of stuff.

DEAN: Sam, I'm sorry, I just don't have much time left. [coughs exaggeratedly] Gotta make every second count.

SAM: Yeah. All right. Sorry.

DEAN: [cheerful] Apology accepted.

[BOBBY enters, dressed in a suit and tie, hair slicked back.]

DEAN: Whoa. [whistles] Looking spiffy, Bobby. What were you, a G-Man?

BOBBY: Attorney for the D.A.'s office. I just spoke to the suspect.

SAM: Yeah? So, what do you think? Was she possessed, or what?

BOBBY: I don't think so. There was none of the usual signs -- no blackouts, no loss of control, totally lucid. She just really wanted those shoes. I spilled a glass of holy water on her, just to be sure: nothing.

DEAN: Well, maybe she's just some random wackjob.

BOBBY: If it'd been an isolated incident, maybe. But first the family, now this? I believe in a lot of things. Coincidence ain't one of them. Did you boys find anything around here?

SAM: No sulfur. Nothing.

DEAN: Well, maybe something. [He nods towards the security camera on the wall] See? I'm working.

[In the back room of the store, the three men are watching the videotape. They watch WALTER approach the blonde customer.]

DEAN: Anything interesting?

SAM: I don't know yet. Might just be a guy. Or it might be our guy. [They watch WALTER touch the blonde's shoulder and gesture to the brunette. SAM gives the other two a look.]

[Outside, DEAN and BOBBY split up from SAM. SAM begins walking down the street. RUBY shows up on the same street, walking close behind him. SAM feels someone watching him, but when he turns, RUBY is gone.]

[CUT TO: EXT. BAR. NIGHT. BOBBY and DEAN are parked outside, looking tired.]

BOBBY: What time is it? [DEAN checks his watch.]

DEAN: Seven past midnight.

BOBBY: Are you sure this is the right place?

DEAN: No. But I spent all day canvassing this stupid town with this guy's stupid mug, and supposedly, he drinks at this stupid bar.

[SAM shows up at the window, scaring the crap out of DEAN and BOBBY. He gets in the car, laughing.]

DEAN: That's not funny.

SAM: Yeah, all right. So, John Doe's name is Walter Rosen. He's from Oak Park, just west of Chicago. Went missing about a week ago.

DEAN: The night the Devil's Gate opened?

SAM: Yeah.

DEAN: So, you think he's possessed?

SAM: It's a good bet. So, what, he just walks up to someone, touches them, and they go stark-raving psycho or something?

BOBBY: Those demons that got out of that gate -- they're gonna be able to do all kinds of things we haven't seen.

SAM: You mean, the demons we let out.

DEAN: Guys.

[They see WALTER ROSEN getting out of his car and heading towards the bar.]

DEAN: All right. Showtime.

BOBBY: Wait a minute.

DEAN: What?

BOBBY: What did I just say? We don't know what to expect out of this guy. We should tail him until we know for sure.

DEAN: Oh, so, he kills someone and we just sit here with our junk in our hands?

BOBBY: We're no good dead. And we're not gonna make a move until we know what the score is.

SAM: Hey, Bobby? I don't think that's an option.

BOBBY: Why not?

[SAM gestures to the parking lot, where ISAAC and TAMARA are heading to the bar.]

BOBBY: Damn it!

[Inside the bar, WALTER is drinking a beer. The waitress heads to ISAAC and TAMARA'S table, giving them napkins.]

ISAAC: Thanks a lot.

WAITRESS: You're welcome.

[She walks back to the bar, talking to other customers. WALTER glances at ISAAC and TAMARA before heading to the bathroom. ISAAC takes out his flask of holy water.]

ISAAC: Pull the car in back. We'll be right out.

TAMARA: [grabbing his hand] I love you.

ISAAC: I know.

[He stands, following WALTER to the restroom. He is stopped by an employee, who is looking at him angrily.]

EMPLOYEE: What do you think you're doing?

ISAAC: I'm just hitting the head. [The man grabs ISAAC'S flask of holy water and tosses it.]

EMPLOYEE: No. I mean, what do you think you're doing here?

[His eyes turn black: he is also possessed. TAMARA and ISAAC jump back.]

EMPLOYEE: I don't like hunters in my bar!

[TAMARA and ISAAC look around to see that everyone in the bar, including the waitress and the other customers, are possessed. WALTER comes back from the restroom, revealing his black eyes.]

WALTER: Man, you really walked into the wrong place. [All the demons laugh.]

FEMALE DEMON: Hold on. I like the girl.

WALTER: I wish I had me a girl like that.

FEMALE DEMON: I can think of about a thousand things I'd like to do to her.

ISAAC: You're not gonna lay one filthy finger on her!

MALE DEMON: Here's something for you. Have a drink on me.

[He puts his hand on ISAAC'S shoulder and holds up a jug of liquid drain cleaner. The demons cackle.]

WALTER: On the house!

[The same way that the blonde customer at the store became overcome with envy, ISAAC becomes overcome with gluttony. He grabs the drain cleaner and begins chugging it. The demons laugh and laugh while TAMARA screams. ISAAC keeps drinking the drain cleaner until the jug is empty. His mouth is covered in a mess of blood and vomit. He collapses, dead, into the puddle of drain cleaner on the floor.]

WALTER: [to Tamara] All right, honey! Your turn!

[Just then, BOBBY'S car drives right through the building. DEAN and BOBBY get out and begin spraying the demons with holy water. SAM grabs a screaming TAMARA and gets her in the car. BOBBY gets back in as well.]

SAM: Dean, come on!

[DEAN runs out of holy water, but still manages to beat up WALTER and get him in the trunk. He shuts the trunk door, which has a Devil's Trap drawn on the roof to hold WALTER down, and gets in the car. They drive away.]

[CUT TO: ISAAC AND TAMARA'S HOUSE. WALTER is tied in a chair, seated under a protective circle on the ceiling. The hunters are arguing in the next room.]

TAMARA: And I say we're going back.

SAM: Listen, just hold on a second.

TAMARA: I left my husband bloody on the floor!

SAM: Okay, I understand that. But we can't go back.

TAMARA: Fine. Then you stay. But I'm heading back to that bar.

DEAN: I'll go with her.

SAM: It's suicide, Dean!

DEAN: So, what? I'm dead already.

SAM: How are you gonna kill them? Can't shoot them. You can't stab them. They're not just gonna wait in line to get exorcised!

TAMARA: I don't care!

SAM: You don't even know how many of them there are!

BOBBY: [reading a book] Yeah, we do. There's seven. Do you have any idea who we're up against?

DEAN: No. Who?

BOBBY: The seven deadly sins. Live and in the flesh.

DEAN: [after a pause] "What's in the box?"

[They all stare at him, confused.]

DEAN: Brad Pitt? Seven? No? [Ignoring him, BOBBY hands him the book] What's this?

BOBBY: Binsfeld's Classification of Demons. In 1589, Binsfeld I.D.'d the seven sins. Not just as human vices, but as actual devils.

SAM: The family -- they were touched by "sloth". And the shopper...

BOBBY: That's envy's doing -- the customer we've got in the next room. I couldn't suss it out at first, until Isaac. He was touched with an awful glutton-

TAMARA: I don't give a rat's ass if they're the Three Stooges or the Four Tops! I'm gonna slaughter every last one of them!

BOBBY: We already did it your way. You burst in there half-cocked, and look what happened! These demons haven't been topside in half a millennium! We're talking medieval! Dark Ages! We've never faced anything close to this! So, we are gonna take a breath, and figure out what our next move is!

[She stares him down, but doesn't say anything.]

BOBBY: I am sorry for your loss.

[After a moment, the hunters move into the other room. WALTER, who we now know as ENVY, chuckles.]

ENVY: So, you know who I am, huh?

BOBBY: We do. We're not impressed.

SAM: Why are you here? What are you after?

DEAN: He asked you a question. What do you want?

[ENVY laughs, but doesn't answer. DEAN opens a flask of holy water and douses him with it. He squirms and yells.]

ENVY: We already have what we want.

DEAN: What's that?

ENVY: We're out. We're free. Thanks to you, my kind are everywhere. I am legion, for we are many. So, me, I'm just celebrating. Having a little fun.

SAM: Fun?

ENVY: Yeah. Fun. See, some people crochet. Others golf. Me? I like to see people's insides on their outside.

TAMARA: I'm gonna put you down like a dog.

ENVY: Please. [laughs] You really think you're better than me. Which one of you can cast the first stone, huh? What about you, Dean? You're practically a walking billboard of gluttony and lust. And Tamara -- all that wrath, ooh. It's the reason you and Isaac became hunters in the first place, isn't it? It's so much easier to drink in the rage than to face what really happened all those years ago.

[TAMARA punches him in the face, but the men pull her away.]

ENVY: My point exactly. You call us "sins". We're not sins, man! We are natural human instinct. And you can repress and deny us all you want, but the truth is, you are just animals. Horny, greedy, hungry, violent animals. You know what? You'll be slaughtered like animals, too. The others? They're coming for me.

DEAN: Maybe. But they're not gonna find you. ‘Cause you'll be in hell. Someone send this clown packing.

TAMARA: My pleasure.

[The demon's smile fades. The men leave TAMARA alone and exit the room. She opens a book and begins reading in Latin. The demon immediately begins screaming and groaning.]

[BOBBY, SAM, and DEAN enter the next room.]

BOBBY: I don't think we're gonna have to worry about hunting them.

SAM: What does that mean?

BOBBY: I think maybe this joker's right: they're gonna be hunting us. And they're not gonna quit easy.

DEAN: You guys, why don't you take Tamara and head for the hills? I'll stay back, slow them down, buy a little time.

SAM: You're insane, Dean. Just forget about it, okay?

BOBBY: Sam's right.

DEAN: There's six of them, guys. We're out-manned, we're out-gunned. We'll be dead by dawn.

BOBBY: Maybe, but there's no place to run that they won't find us.

SAM: Look, if we're going down, we're going down together, all right?

DEAN: [after a pause] Well, let's not make it easy for them.

[A strong wind suddenly rips through the room, blowing out all the candles. TAMARA comes in from the other room, tossing the book aside.]

TAMARA: Demon's out of the guy.

SAM: And the guy?

TAMARA: [matter-of-fact] He didn't make it.

[A bit later, SAM and DEAN are getting prepared in one of the rooms, loading their guns and filling flasks with holy water. They exchange a look, knowing what's about to happen. Suddenly, the radio turns on by itself. DEAN cocks his rifle.]

DEAN: Here we go.

[In the next room, TAMARA and BOBBY are together, looking out the window. Suddenly, they hear ISAAC calling from outside.]

ISAAC: Tamara! Tamara!

[TAMARA begins to cry. She grips the holy wood, palo santo.]

ISAAC: Tamara! Tamara! Help me! Please! [He approaches the front door of the house, which is lined with salt] Tamara! I got hurt! I'm hurt bad! I need help!

BOBBY: [whispering] It's not him. One of those demons is possessing his corpse. [ISAAC pounds on the front door.]

ISAAC: Baby! Why won't you let me in? You left me behind back there! How could you do that? We swore! At that lake in Michigan, remember? We swore we would never leave each other!

TAMARA: [sobbing] How did he know that?

BOBBY: Steady, Tamara. Steady, Tamara, steady.

ISAAC: You're just gonna leave me out here? You're just gonna let me die? I guess that's what you do, dear. Like that night those things came to our house. Came for our daughter! And you just let her die, too!

TAMARA: You son of a bitch!

BOBBY: Tamara, no!

[TAMARA crashes through the front door, wrestling with ISAAC on the ground. She pins him underneath her.]

TAMARA: You're not Isaac!

[She stabs him with the stake made from palo santo, while he screams.]

[Meanwhile, since the salt line has been broken, the other demons are able to get inside the house. SLOTH, a heavy-set man, approaches BOBBY. He suddenly stops walking, unable to move any further. He looks up and sees a protective circle on the ceiling above him. BOBBY chuckles.]

BOBBY: Fat, drunk, and stupid is no way to go through life, son.

[Upstairs, DEAN comes face-to-face with LUST, an attractive blonde. She backs him into the bathroom, smiling, while BOBBY works on exorcising SLOTH.]

DEAN: I suppose you're "lust".

LUST: Baby, I'm whatever you want me to be.

DEAN: Yeah, all right, just stay back.

LUST: Or what?

DEAN: Good point.

LUST: I'm not gonna hurt you. Not yet. Not unless you want me to.

[She puts her hand on his shoulder: just like the other victims became filled with envy and gluttony, DEAN becomes filled with lust. He immediately kisses her, hard.]

[Meanwhile, SAM is alone in another room. The door crashes open, and PRIDE enters. He is joined by two other demons, GLUTTONY and GREED.]

PRIDE: Here's Johnny! [He stops walking, noticing the protective circle above his head] Come on. You really think something like that is gonna fool someone like me? I mean, me?

SAM: Let me guess: you're "pride".

[PRIDE grins and gives his hand a wave. The ceiling immediately begins to crumble, breaking the protective circle and making it useless.]

PRIDE: The root of all sin. And you are Sam Winchester. That's right, I've heard of you. We've all heard of you -- the prodigy, the Boy King. Looking at you now, I've gotta tell you: don't believe the hype. You think I'm gonna bow to a cut-rate, piss-poor human like you? I have my pride, after all. And now, with your yellow-eyed friend dead, I guess I don't really have to do a damn thing now, do I? You're fair game now, boy. And it's open season.

[Meanwhile, DEAN and LUST are continuing to kiss. DEAN suddenly lures her over to the bathtub, grabbing her head and sticking it into the tub full of holy water.]

[In the next room, SAM is getting quite the beating from PRIDE. Just then, RUBY shows up. She has a knife in her possession that we've never seen before, which she uses to slice GLUTTONY'S neck. The demon instantly dies.]

GREED: You!

[Just as GREED approaches RUBY, she gets her neck slashed as well, dying. SAM and RUBY work on PRIDE together. SAM punches him and RUBY finishes the job, sticking the knife right through his neck. He falls to the floor, dead.]

SAM: Who the hell are you?

RUBY: I'm the girl that just saved your ass.

SAM: Well, I just saved yours, too.

RUBY: See you around, Sam.

SAM: Wait!

[She ignores him, walking away and leaving the house.]

[The next morning, DEAN and SAM bury the three demons -- GREED, GLUTTONY, and PRIDE -- in the yard, covering them with salt. A few yards away, TAMARA is burning ISAAC'S corpse.]

SAM: You think she's gonna be all right?

DEAN: No. Definitely not. [BOBBY approaches] Well, you look like hell warmed over.

BOBBY: Well, you try exorcising all night, and see how you feel.

SAM: Any survivors, Bobby?

BOBBY: The pretty girl and the heavy guy -- they'll make it. A lifetime of therapy bills ahead, but still.

DEAN: That's more than you can say for these poor bastards. [He gestures to the three corpses.]

SAM: Bobby, that knife -- what kind of blade could kill a demon?

BOBBY: Yesterday, I'd have said there was no such thing.

DEAN: I'm just gonna ask it again: who was that masked chick? Actually, the more troubling question would be, "How come a girl can fight better than you?"

SAM: Three demons, Dean. At once.

DEAN: Hey, whatever it takes to get you through the night, pal.

SAM: Well, if you want a troubling question, I've got one for you.

DEAN: What's that?

SAM: If we let out the seven deadly sins, what else did we let out?

DEAN: You're right, that is troubling.

[DEAN throws the match onto the corpses, burning them. TAMARA approaches the guys.]

TAMARA: See you gents around.

BOBBY: Tamara. [She turns] The world just got a lot scarier. Be careful.

TAMARA: You, too. [She gets into her car and drives away]

BOBBY: Keep your eyes peeled for omens. I'll do the same.

DEAN: You got it.

SAM: Wait, Bobby. We can win this war. Right?

[BOBBY looks at them sadly, but doesn't respond.]

BOBBY: Catch you on the next one. [He drives away in his own car.]

DEAN: So, where to?

SAM: I don't know. I was thinking Louisiana, maybe.

DEAN: It's a little early for Mardi Gras, isn't it?

SAM: Listen, I was talking to Tamara, and she mentioned this hoodoo priest just outside Shreveport that might be able to help us out. You know, with your demon deal.

DEAN: Nah.

SAM: "Nah"? What does that mean, "nah"?

DEAN: Sam, no hoodoo spell is gonna break this deal, all right? It's a goose chase.

SAM: We don't know that, Dean.

DEAN: Yes, we do. Forget it. She can't help.

SAM: Look, it's worth-

DEAN: We're not going, and that's that. What about Reno, huh?

SAM: You know what? I've had it. I've been bending over backwards trying to be nice to you, and I don't care anymore.

DEAN: That didn't last long.

SAM: Yeah, well, you know what? I've been busting my ass, trying to keep you alive, Dean. And you act like you couldn't care less. What, you got some kind of death wish or something?

DEAN: No, it's not like that.

SAM: Then what's it like, Dean?

DEAN: Sam.

SAM: Please. Tell me.

DEAN: We trap the crossroads demon? Trick it? Try to welch our way out of the deal in any way?

SAM: Mm-hmm?

DEAN: You die. Okay? You die. Those are the terms. There's no way out of it. If you try to find a way, so help me God, I'm gonna stop you.

SAM: How could you make that deal, Dean?

DEAN: Because I couldn't live with you dead. Couldn't do it.

SAM: What, so now, I live and you die?

DEAN: That's the general idea, yeah.

SAM: Yeah, well, you're a hypocrite, Dean. How did you feel when Dad sold his soul for you? ‘Cause I was there. I remember. You were twisted and broken. And now, you go and do the same thing to me. What you did was selfish.

DEAN: Yeah. You're right. It was selfish. But I'm okay with that.

SAM: I'm not.

DEAN: Tough. After everything I've done for this family, I think I'm entitled. Truth is, I'm tired, Sam. And I don't know, it's like there's a light at the end of the tunnel.

SAM: It's hellfire, Dean.

DEAN: Yeah, whatever. You're alive. I feel good for the first time in a long time. I've got a year to live, Sam. I'd like to make the most of it. So, what do you say we kill some evil sons of bitches and we raise a little hell, huh?

SAM: You're unbelievable.

DEAN: Very true.

Grinning, DEAN gets in the Impala. SAM follows, and the two boys take off down the road.]

 
END

 

Ecrit par Luinel.

Kikavu ?

Au total, 117 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

clark77 
07.08.2018 vers 11h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

Fleurdelun 
22.05.2018 vers 10h

deanlilith 
12.05.2018 vers 07h

Luciole59 
02.05.2018 vers 17h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Un coffret DVD de la saison 1 de The Hollow Crown à gagner avec L'Atelier d'Images et Hypnoweb !
Tirage au sort le 28/09 | Participation gratuite

Participe à notre concours de design en créant un calendrier de l'Avent sur le thème des séries TV !
Participez ! | Date limite : 13/10

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 20:32

Petit jeu (suite)
Aujourd'hui à 14:56

72h de Cauchemar
Aujourd'hui à 14:22

Le Roadhouse 28
16.09.2018

S14E02 Gods and Monsters
Aujourd'hui à 16:34

Calendriers
Avant-hier

Wayward sisters
19.08.2018

Partie Episodes
16.08.2018

Actualités
Nouvelle Photo de la Quinzaine

Nouvelle Photo de la Quinzaine
Après un mois d'août en compagnie de Misha, voici le temps de la rentrée. Mais vous, lorsque vous...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Le sondage nouveau est arrivé, cette fois en rapport avec la rentrée (of course) Bonne rentrée à...

Anniversaire de Richard Speight Jr

Anniversaire de Richard Speight Jr
Hier, Richard fêtait ses 48 ans. Un très bon anniversaire à lui, qu'il continue à nous enchanter en...

Misha Collins fête ses 44 ans aujourd'hui

Misha Collins fête ses 44 ans aujourd'hui
Et pour son anniversaire, il a eu une requête bien spéciale sur son compte Instagram, il a demandé...

Who you gonna call ?

Who you gonna call ?
Winchester's ! La parodie numéro 2 pour Supernatural est arrivée ! Retrouvez le cast et le crew dans...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
Partenaires premium
HypnoRooms

Locksley, Avant-hier à 21:47

Pensez à vous inscrire à notre jeu HypnoChance pour gagner un coffret DVD de The Hollow Crown

Locksley, Avant-hier à 21:48

Avant d'avoir de la chance, il faut commencer par tenter sa chance Inscrivez-vous au tirage au sort !

Luna25, Avant-hier à 23:47

N

Luna25, Aujourd'hui à 13:52

2ème manche du concours de personnages historiques en cours : Venez voter sur le quartier Legends of Tomorrow

cobrate, Aujourd'hui à 17:12

Le quartier Le Monde de Joan a besoin de ses fans^^ Venez le faire bouger

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site