VOTE | 651 fans

#115 : Les chasseurs




Un jeune garçon est témoin de l'enlèvement d'un homme dans la rue. Sam et Dean enquêtent, mais lorsque c'est Sam qui disparait à son tour, Dean découvre qu'il ne faut pas seuleument se méfier des fantômes et des esprits, mais aussi du commun des mortels.

 

>>Photos promo<<

Popularité


4.67 - 9 votes

Titre VO
The Benders

Titre VF
Les chasseurs

Première diffusion
14.02.2006

Première diffusion en France
12.05.2007

Vidéos

Plus de détails

 

Scénariste : John Shiban
Réalisateur : Peter Ellis

Casting :

¤ Jensen Ackles (Dean Winchester)
¤ Jared Padalecki (Sam Winchester)
¤ John Dennis Johnston (Pa Bender)
¤ Jessica Steen (Kathleen)
¤ John Cuthbert (Alvin Jenkins)
¤ Ken Kirzinger (Jared Bender)
¤ Shawn Reis (Lee Bender)
¤ Ryan Drescher (Evan McKay)
¤ Alexia Fast (Missy Bender)
¤ Sadie Lawrence (Mme. McKay)

>Fiche Cast

Hibbing, Minnesota.
Un jeune garcon regarde un film d’horreur. Il entend du bruit, et il se lève pour regarder par la fenêtre. Il voit un homme sortir les poubelles, et alors qu’il s’apprête à rentrer, on entend un bruit étrange venant de sous une des voitures. L’homme se penche, et quelque chose le traîne sous la voiture et il disparaît. Le jeune garçon tire les rideaux de la fenêtre et s’en va. 

Le lendemain matin, Sam et Dean, habillés en shérif, interrogent le garçon sur ce qu’il croit avoir vu.  

Le soir, les frères Winchester sont dans un bar. Dean joue aux fléchettes pendant que Sam lui parle de ce qu’il a trouvé dans le journal de John à propos de différentes disparitions qui ont toutes eu lieu dans les environs. Puis Sam sort du bar pendant que Dean part aux toilettes.
Dans la rue, Sam attend Dean quand il entend un bruit étrange sous l’une des voitures. Il pose le journal de John sur la voiture de Dean et se baisse pour voir d’où venait le bruit. Mais ce n’était qu’un chat.
Dean sort à son tour du bar, mais il ne voit pas Sam. Il voit le journal posé sur la voiture. Inquiet, il va demander à des passants s’ils n’ont pas vu un homme correspondant à Sam, mais personne ne l’aide. Il remarque alors une caméra de surveillance à l’angle de la rue. 

Le lendemain, Dean se rend au commissariat. Il se fait passer pour un officier de police, l’officier Greg Washington, qui enquête sur la disparition de son cousin. Kathleen, l’officier, fait des recherches sur Sam et elle découvre que son frère Dean est mort à St Louis! Dean lui parle de la caméra de surveillance qui pourrait leur fournir des indices, mais elle ne veut pas l’emmener avec elle. Mais Dean finit par la convaincre. 

Sam se réveille dans une cage. A coté de lui, dans une autre cage, il y a l’homme qui a disparu deux soirs plus tôt. 

Dean est sur un banc. Kathleen arrive et lui montre les photos de la caméra de surveillance. Ils pensent que Sam aurait été enlevé par une personne qui possède une camionnette.  

Sam essaye de s’échapper, mais n’y parvient pas. L’autre homme se réveille et ils discutent, mais lui non plus ne sait pas où ils ont. Leur ravisseurs viennent alors apporter de la nourriture à l’autre homme, et repartent. Sam n’en revient pas qu’il ne s’agisse que de personnes normales. 

Dean et dans la voiture de police de Kathleen. Ils continuent de chercher Sam. Mais l’officier fait une recherche sur Dean, et l’identité qu’il a usurpé et en fait celle d’un officier de police, noir et décédé! Elle veut retourner au commissariat pour mettre Dean en prison, mais on voit qu’elle hésite. Puis elle regarde une photo accrochée au pare-soleil, sur laquelle on la voit avec un homme. On comprend alors qu’elle aussi a perdu quelqu’un de proche. Elle change alors d’avis, mais dit à Dean qu’elle l’arrêtera après avoir trouvé Sam. 

Sam essaye toujours de sortir de sa cage, quand la porte de la cage de l’autre homme s’ouvre. Ce dernier promet à Sam de lui envoyer de l’aide, mais Sam lui dit de ne pas partir. Il ne l’écoute pas et commence à courir. On voit alors la porte se refermer et on comprend que Sam avait raison, qu’il court droit dans un piège. Dehors, l’homme trouve un couteau par terre. Il s’enfuit vers la forêt qui semble entourer toute la maison. Il est alors attaqué par les hommes qui l’ont enlevés. Et ils finissent par le tuer, mais en commençant par le torturer. De sa cage, Sam entend ses hurlements. 

Dean et Kathleen sont toujours à la recherche de Sam. Dean lui demande pourquoi elle a changé d’avis, et elle lui dit que son frère a disparu dans les mêmes conditions que Sam trois ans auparavant. Ils sont dans la voiture de police quand Dean demande à l’officier de sa garer car il y a un chemin qui passe par la forêt. Kathleen ne veut pas que Dean vienne avec elle donc elle lui passe les menottes, et l’attache à la porte de la voiture. Elle part ensuite seule et finit par arriver devant une maison. Une jeune fille d’environs 12 ans, Missy, vient lui ouvrir. Elle lui montre une photo de Sam, et à ce moment le père de Missy assomme Kathleen.
Pendant ce temps, Dean détache l’antenne de la voiture pour se libérer des menottes.
Deux hommes arrivent à la voiture de Kathleen juste après qu’il ait réussit à se détacher.  

Kathleen se réveille dans la cage à coté de Sam. Alors qu’elle pense qu’il est attaché à sa voiture, Dean rentre dans la pièce où ils sont enfermés. Sam lui explique qu’il y a une boite de contrôle pour ouvrir les portes des cages mais il faut des clés. Kathleen lui demande s’il n’a pas vu une voiture noire, et il répond que si. Ce sont ces hommes qui ont enlevé et tué le frère de Kathleen. Dean s’introduit dans la maison et trouve une collections de dents, d’os et pleins d’autres choses dégoûtantes. Il voit aussi des photos des hommes avec leurs victimes, mortes. L’un des homme est d’ailleurs dans ce qui semble être leur cuisine, et il est en train de scier quelque chose. Il porte aussi un tablier taché de sang. Dean entend du bruit derrière lui et quand il se retourne, il se retrouve face à Missy, qui crie, ce qui alerte les autres. Une bagarre s’en suit, à trois contre un. Dean se fait assommer. 

Il se réveille attaché à une chaise, avec toute la famille de cinglés devant lui. Ils lui disent qu’ils aiment chasser les humains. Le père de Missy est contrarié parce qu’il a amené la police chez lui. Puis il ordonne à son fils de tuer Kathleen et Sam. L’homme part donc avec un fusil pendant que les autres surveillent Dean.
 L’homme ouvre la porte de la cage de Sam, mais celui-ci parvient à lui prendre son arme et à le mettre à terre. Puis il libère Kathleen.
Le père de Missy appelle son fils, mais comme il n’a pas de réponse, il va voir se qui se passe avec son autre fils. Ils le trouvent enfermé dans l’une des cage, inconscient. Ils cherchent Sam et Kathleen, et après une bagarre générale, le père de Missy se retrouve à terre, pendant que ses deux fils se retrouvent enfermé dans les cages. L’officier tient le vieil homme en joue, et Sam part aider Dean.
Elle demande à l’homme pouquoi il a tué son frère, et il répond que c’est amusant. On entend un coup de feu.  

Kathleen rejoint les garçons, qui ont enfermé Missy dans un placard. Elle les laisse partir, avant que la police n’arrive.

 

Ecrit par Blackrose.

Les chasseurs

Sur un fond noir :

 

"Hibbing, Minnesota"

 

L'épisode commence dans la chambre d'un jeune garçon, allongé dans son lit et qui regarde la télévision. Il entend un bruit et va à la fenêtre regarder. Un homme marche dans un parking avec deux sacs poubelle à la main. Il les mets dans une poubelle et commence à retourner à sa voiture. Il entend le même bruit et s'arrête de marcher. Il se met à genoux et regarde sous la voiture. Il aperçoit alors quelque chose qui l'horrifie et se relève rapidement. Mais, une force invisible le fait tomber sur le ventre. Il est tiré sous la voiture tandis qu'il crie. Le jeune garçon est effrayé et referme les rideaux.

 

                                              **************

 

Dans le salon de la maison des McKay, Sam et Dean sont habillés en shérif. Ils parlent au jeune garçon ci-dessus et à sa mère.

Mme McKay : Je sais que vous faites votre travail, mais la police n'a pas cessé de nous interroger. C'est très difficile de revivre toute cette histoire. Et, plus il raconte son histoire, plus il croit qu'elle est vraie.
Sam
: Mme McKay, on sait que la police locale vous a interrogés.
Dean
: Mais, euh... C'est maintenant la police d'état qui est impliquée. Alors...
Sam
: T'inquiète pas si ça a l'air dingue, Evan. Raconte-nous juste ce que tu as vu.
Evan
: J'étais dans mon lit. Je regardais la télé. Quand j'ai entendu ce bruit, là, dans la rue.
Sam
: A quoi ça ressemblait ?
Evan
: On aurait dit les cris... d'un monstre.

Sam et Dean échangent un regard.

Mme McKay : Tu devrais aussi dire ce que tu regardais à la télé.
Evan
: Godzilla contre Mothra.

Dean sourit.

Dean : Excité. Oui. C'est le meilleur de tous les Godzilla à mon avis. Les premiers sont nuls à côté, non ?
Evan
: Oh, ça oui, alors.
Dean
: Oui. Il indique Sam. Lui, il aime le remake.
Evan
: Oh !
Dean
: Oui, c'est vrai.

Sam fixe Dean et toussote. Dean cesse alors.

Sam : Evan. Est-ce que tu as vu ce que c'était ?
Evan
: Non. Mais, j'ai vu quelque chose attaquer Mr Jenkins. Et après, le tirer sous la voiture.
Sam
: Et après ?
Evan
: Il l'a emporté. Et, il est parti en faisant un bruit horrible. Un bruit qui avait l'air de sortir d'un film d'horreur.
Sam
: A quoi ça ressemblait ?
Evan
: On aurait dit... un monstre qui grognait.

Sam et Dean échangent à nouveau un regard.

Sam : Je vous remercie beaucoup.
Dean
 : Oui, merci.

 

                                              **************

 

Dans le Kugel's Keg, la nuit, Sam est assis à une table, avec une bière, et fait des recherches. Dean n'est pas loin et joue aux fléchettes.

Sam : La police locale n'a pas écarté le geste criminel. Apparemment, il y avait des traces de lutte.
Dean
: Oui, elle a peut-être raison. C'est peut-être un enlèvement. Si c'est le cas, ça nous concerne pas.
Sam
: C'est vrai, mais... Tu oublies ça. Papa a marqué cet endroit, Dean.

Dean rejoint Sam à la table et regarde le journal de leur père.

Sam : Il parle du territoire de chasse d'un fantôme dévoreur.
Dean
: Pourquoi est-ce qu'il croit ça ?
Sam
: Parce qu'il a trouvé un tas de légendes locales qui parlent d'une silhouette noire qui se montre la nuit, attrape ses victimes et disparaît. Et, il a trouvé ça aussi. Dans ce comté, il y a plus de personnes disparues en proportion que dans les autres comtés de l'état.
Dean
: C'est bizarre.
Sam
: Eh, oui !
Dean
: Je croyais que ces fantômes attaquaient leurs victimes dans leur sommeil ? Jenkins a été attaqué sur un parking.
Sam
: Ouais. Enfin, tu sais bien qu'il y a toutes sortes d'esprits très différents qui s'attaquent aux humains. N'importe où, n'importe quand. Je ne sais pas si on doit enquêter sur cette affaire ou non.
Dean
: On essaiera de se renseigner demain matin.
Sam
: Ouais. Il sort son portefeuille. Euh... J'ai vu un motel en passant. Il a l'air pas mal.
Dean
: Qu'est-ce qu'il y a ? T'es pressé ? Je t'en paie une autre, non ?
Sam
: On va devoir se lever tôt.
Dean
: Tu sais qu'on se fend la gueule avec toi, grand-mère ? Sam sourit. Oui, c'est bon. Donne-moi une seconde. Je vais aux toilettes.

Sam attrape sa veste et se dirige vers les toilettes. Sam rassemble ses recherches et s'en va.

 

                                              **************

 

Sam sort du Kugel's Keg et se dirige vers la voiture. Il entend un bruit et cesse de marcher. Il pose le journal de son père sur le capot de la voiture et sort une lampe de poche. Il l'allume et regarde autour de lui. Puis, il s'agenouille et regarde sous la voiture. Il voit un chat, qui le regarde puis s'enfuit en courant.

Sam : Wow !

Puis, il rigole de lui. Il se relève et secoue la tête. Il attend Dean à la voiture. On voit alors les pieds de Sam de sous la voiture.

 

                                              **************

 

Quelques minutes plus tard, Dean sort du bar et marche vers la voiture. Il voit que Sam a disparu et remarque le journal de leur père sur le capot de la voiture. Il ouvre la portière et vérifie si Sam est à l'intérieur, mais ce n'est pas le cas. Il regarde autour de lui, confus.

 

                                              **************

 

Plus tard, un groupe de personnes sort du bar. Dean s'approche d'un motard et de sa petite amie, qui sont visiblement saouls.

Dean : Eh ! Eh ! Est-ce que vous avez vu sortir le type qui était avec moi à l'intérieur ?
Homme
 : Non.

Dean s'éloigne d'eux.

Dean : Sam ? Sammy !

Il se retourne et aperçoit une caméra de surveillance en haut d'un lampadaire. Dean se met au milieu de la route et cherche des yeux.

Dean : Sam.

Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Au commissariat de la police départementale, Kathleen, une policière, regarde la fausse carte d'identité de Dean.

Kathleen : Et, alors ? Que puis-je faire pour vous, Sergent Washington ?
Dean
: C'est à propos d'une personne disparue.
Kathleen
: Jenkins est inconnu. La police d'état ne s'intéresse qu'aux gens importants
Dean
: Euh, non. Non, il s'agit pas du tout de lui. En réalité, c'est mon cousin. Hier soir, on est allés tous les deux dans un bar situé près de la voie rapide. Il est sorti et il a disparu.
Kathleen
: Votre cousin est quelqu'un qui boit beaucoup ?
Dean
: Sam ? Deux bières et il fait un karaoké. Kathleen sourit. Non, non, il était lucide. Et, il s'est fait attaqué.

Kathleen acquiesce et s'assoit devant son ordinateur. Dean la suit et s'assoit à son tour.

Kathleen : Très bien. Comment s'appelle-t-il ?
Dean
: Winchester. Sam Winchester.
Kathleen
: Comme le fusil ?
Dean
: Comme le fusil.

Kathleen tape le nom de Sam sur l'ordinateur et arrive dans les enregistrements de la police. Elle observe la page et clique sur le lien de Sam. Puis, sur le lien de Dean.

Kathleen : Samuel Winchester. Oh, vous saviez que son frère, Dean Winchester, est mort à St Louis ? Et, qu'il a été soupçonné de meurtre ?
Dean
: Essayant de paraître le plus naturel possible. Oui, Dean... C'était le mauvais élément de la famille. Pourtant, il était charmant.

Elle tape quelque chose et est conduite à de nouveaux résultats.

Kathleen : Il ne figure pas dans les admissions à l'hôpital.
Dean
: Ah, une chose intéressante ! J'ai vu qu'il y avait deux caméras placées en face.
Kathleen
: Dirigées sur la route ?
Dean
: Oui. D'après moi, elles ont forcément filmé la personne qui l'a enlevée. Quoique ce soit.
Kathleen
: Bon, il faudra que j'aille voir ce que les caméras ont filmé au service de surveillance des routes. Bon, pour commencer, suivons les règles. Elle se lève et prend quelques papiers d'un meuble. Pour l'instant, vous allez remplir un formulaire pour signaler la disparition. Elle tend à Dean un calepin. Vous pouvez vous asseoir là-bas.
Dean
: Encore une chose. Il est de la famille. Et, j'ai... J'ai toujours veillé sur lui. Laissez-moi aller avec vous.
Kathleen
: J'ai pas le droit. Je regrette.
Dean
: Oh, un dernier petit point. Votre comté est celui qui compte le plus de disparus. Est-ce qu'on les retrouve ? Kathleen semble triste. Je suis responsable de Sam. Et, croyez-moi, je vais le ramener.

Elle continue à le regarder quelques instants.

 

                                              **************

 

Dans un lieu inconnu, Sam se réveille dans une cage et se relève. Il observe les alentours et tente de forcer les barreaux de la cage. Il regarde autour de lui et remarque Jenkins endormi dans la cage voisine.

 

                                              **************

 

Devant un bâtiment, Dean est assis sur un banc. Kathleen le rejoint, tenant des images de ce qu'a filmé la caméra.

Kathleen : Greg. Dean la voit et se lève. On a une piste. Elle lui tend les photos et il les feuillette. Une image toutes les trois secondes depuis qu'on a installé le nouveau programme. Les images ont été prises à peu près au moment où votre cousin a disparu.
Dean
: C'est pas tout à fait ce que j'espérais.
Kathleen
: Non, non. La prochaine. Il tourne la page et voit une photo d'une camionnette qui roule. Celle-ci a été prise juste après qu'il soit sorti du bar. Regardez bien l'état du véhicule. Et, regardez la plaque.

Dean tourne la page et voit une image rapprochée de la plaque d'immatriculation de la camionnette.

Dean : La plaque est toute neuve. Elle a probablement été volée.
Kathleen
: Alors, celui qui se trouve au volant de ce camion là me semble mêlé à l'affaire.

Dean et Kathleen entendent un bruit de moteur de camionnette, comme s'il grognait.

Dean : Vous entendez ça ?
Kathleen
: Oui.
Dean
: On dirait un monstre qui grogne ?
Kathleen
: Oui, c'est vrai.

Dean fixe la camionnette des yeux tandis qu'elle s'éloigne.

Dean : Pas croyable !

 

                                              **************

 

Dans un lieu inconnu, Sam essaie de défoncer la porte de la cage, mais échoue. Jenkins grogne et se réveille. Sam se précipite pour lui parler à travers les barreaux de la cage.

Sam : Vous êtes vivant ? Eh ! Ça va ?
Jenkins
: Je dois dire que j'aimerais mieux être ailleurs.
Sam
: Où sommes-nous ?
Jenkins
: J'en sais rien. A la campagne, je pense. Ouais, ça sent la campagne.
Sam
: Vous êtes Alvin Jenkins ?
Jenkins
: Ouais.
Sam
: Je vous cherchais, justement.
Jenkins
: Ah, oui ?
Sam
: Oui.
Jenkins
: Sans vouloir vous vexer, ils sont plutôt minables les secours !
Sam
: Mais, mon frère doit être aussi dans le coin. Il va nous trouver. Alors...
Jenkins
: Ah, ouais ? Et, comment il va réussir ? On est au milieu de nulle part. A attendre qu'ils se manifestent et nous fassent Dieu sait quoi.
Sam
: Qui est-ce ? Vous les avez vus ?
Jenkins
: De qui vous parlez ?
Sam
: De ceux qui nous ont enlevés. De quoi ils ont l'air ?
Jenkins
: Vous allez voir ça vous-même.

La porte du bâtiment s'ouvre et deux hommes en veste noire entrent. Un des hommes s'approche de la cage de Jenkins. Jenkins bouge vers le fond de la cage. L'autre homme va vers un panneau de commandes avec des boutons accroché sur un poteau au milieu de la pièce. Il insère une clé et la tourne. La cage de Jenkins s'ouvre.

Jenkins : Laissez-moi tranquille ! Ne me touchez pas ! Non ! Laissez-moi !

Les hommes placent un plateau avec de la nourriture devant Jenkins et quittent la cage pour retourner au panneau de commandes. Un des hommes tourne à nouveau la clé et verrouille la cage de Jenkins. Ils s'en vont et Jenkins en profite pour dévorer sa nourriture.

Sam : A lui-même. C'est pas croyable ! De simples humains.
Jenkins
: Ouais. A quoi vous pensiez ?
Sam
: Combien de fois ils nous nourrissent ?
Jenkins
: Une fois par jour. Ils se servent de ça, là, pour ouvrir la cage.

Jenkins montre du doigt le panneau de commandes.

Sam : Jusqu'à présent, ils vous ont laissés tranquille ?
Jenkins
: Ouais. Jusqu'à présent. Mais, ça va venir.
Sam
: Qu'est-ce qui va venir ?
Jenkins
: Ils vont abuser de moi.
Sam
: Ça devrait être le dernier de vos soucis.
Jenkins
: Ah, ouais ?
Sam
: Oui.
Jenkins
: Et, qu'est-ce qu'ils veulent alors ?

Sam atteint le haut de sa cage et attrape un long tuyau en métal qu'il essaie de décrocher.

Sam : Il faudrait d'abord savoir qui c'est.
Jenkins
: Moi, je pense que... que c'est une bande de bouseux à moitié attardée qui enlève les gens pour s'amuser.

Sam continue à tirer sur le tuyau, qui commence à se détacher du poteau.

 

                                              **************

 

Dans la voiture du shérif, Kathleen conduit. Elle montre du doigt à Dean une caméra de surveillance.

Kathleen : Voilà. Et, il n'y a plus de caméra avant cent kilomètres. Le camion n'est pas passé devant cette caméra-là, alors...
Dean
: Il est évidemment sorti quelque part. Pourtant, je n'ai vu aucune route.
Kathleen
: Oui. Dans ces propriétés un peu à l'écart, il y a beaucoup de chemins privés.
Dean
: Ennuyé. Génial.

Dean regarde par la fenêtre. Kathleen reçoit de nouvelles informations sur son ordinateur. Elle clique sur l'objet concerné et arrive sur une page à propos de la fausse carte d'identité de Dean. Elle le lit et regarde Dean.

Kathleen : Dites, Gregory.

Dean se tourne vers elle.

Dean : Oui ?
Kathleen
: J'ai vérifié le numéro de votre badge. C'est la routine quand on travaille avec un autre policier pour savoir à peu près à qui on a affaire. Et, je viens d'avoir la réponse. Elle arrête la voiture sur le bord de la route. Et, ils disent que c'est un badge volé. Dean semble surpris. Il y a aussi une photo de vous.

Elle tourne l'ordinateur vers Dean et il voit une photo d'un homme noir assez gros.

Dean : La photo est mauvaise. Et, j'ai eu la maladie de Michael Jackson.

Kathleen retire sa ceinture de sécurité.

Kathleen : Allez. Vous voulez bien descendre, s'il vous plaît ?
Dean
: Non, non, non, attendez. Elle cesse de bouger. Vous voulez m'arrêter ? Très bien. J'irai en prison, je le jure. Mais, je vous en prie, laissez-moi trouver Sam.
Kathleen
: Je ne sais même pas qui vous êtes. Et, s'il y a un Sam qui a disparu.
Dean
: Regardez-moi dans les yeux et dites-moi que vous ne me croyez pas.
Kathleen
: Dites ce que vous voulez. Vous avez pris l'identité d'un policier.
Dean
: Je vais vous raconter. Quand on était jeunes, grâce à moi, il a survécu à un incendie. Et, depuis ce jour-là, je me sens responsable de lui. C'est très curieux. Je me sens obligé de m'en occuper. C'est pour ça que je veux le trouver très vite. S'il vous plaît. C'est ma seule famille.
Kathleen
: Je suis désolée. Je n'ai pas d'autre choix. Mon devoir est de vous arrêter. Il la supplie du regard. Kathleen regarde son miroir et voit une photo d'elle et d'un autre homme, souriant. Elle paraît triste et soupire. Après avoir trouvé Sam Winchester.

Elle remet sa ceinture. Dean semble confus.

 

                                              **************

 

Dans un lieu inconnu, Sam tente toujours de détacher le tuyau en métal du poteau.

Jenkins : Vous vous appelez comment, déjà ?
Sam
 : Sam.
Jenkins
 : Ouais. Alors, vous fatiguez pas, Sammy. On est bien coincés.
Sam
 : Je... déteste... qu'on m'appelle Sammy !

Il grogne et finalement le tuyau cède. Une petite pièce de métal tombe également au sol.

Jenkins : Qu'est-ce que c'est ?

Sam ramasse cette petite pièce et la regarde.

Sam : C'est rien. Un bout de fer.
Jenkins
 : Oh, c'est génial ! Et, maintenant, on ouvre les portes ? Tout à coup, la cage de Jenkins s'ouvre. C'est sûrement les chocs. Il se précipite vers l'extérieur de sa cage. Bravo ! Vous avez débloqué la serrure.
Sam
 : Je crois que vous ne devriez pas sortir, Jenkins.
Jenkins
 : Quoi ?
Sam
 : C'est peut-être un piège ?
Jenkins
 : Vous avez pas envie de sortir d'ici ?
Sam
 : Si. Mais, c'est beaucoup trop facile.
Jenkins
 : Bon, écoutez. D'abord, je sors d'ici et ensuite, je vous envoie la police, d'accord ?
Sam
 : Non, je suis sérieux. Jenkins... C'est sûrement pas normal.
Jenkins
 : Au revoir, Sammy.

Jenkins ouvre une porte et s'en va.

Sam : Jenkins !

 

                                              **************

 

Dans la pièce d'à côté, Jenkins arrive dans une pièce similaire. Il trouve une sortie et s'en va.

 

                                              **************

 

Dans la pièce où se trouve Sam, la cage de Jenkins se ferme et se verrouille toute seule.

 

                                              **************

 

Dehors, Jenkins marche près d'une maison. Il trouve un couteau au sol et le ramasse. Puis, il regarde le ciel.

Jenkins : Merci.

Jenkins se met à courir dans les bois.

 

                                              **************

 

Dans les bois, Jenkins continue à marcher. Il entend un bruit et lève son couteau, puis commence à courir sous la pluie. Après un moment, un homme camouflé se met devant lui et le frappe avec une lance. Jenkins tombe à terre, mais plante son couteau dans la jambe de l'homme. L'homme tombe, mais s'aide de Jenkins pour se relever et lui cours après. Jenkins s'arrête de marcher lorsqu'il atteint un endroit et l'homme camouflé apparaît et plante sa lance dans la jambe de Jenkins avant de l'enlever. Le second homme, camouflé lui aussi, apparaît et tous deux pointent leur lance vers Jenkins, qui est au sol. Jenkins se relève et s'enfuit en courant. Les deux hommes le regardent partir et rigolent. Jenkins continue à courir, mais tombe à cause d'un piège tendu par les deux hommes, qui apparaissent avec leur lance et la lèvent afin de la lui planter.

 

                                              **************

 

Dans la cage, Sam entend Jenkins crier. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans la rue, Dean et Kathleen retournent à la voiture, une tasse de café à la main.

Dean : Eh, vous savez ? Je voudrais pas abuser de ma chance.
Kathleen
: Oh ! Vous en avez déjà abusé.
Dean
: Ah, oui ? J'ai réfléchi. Pourquoi est-ce que vous m'aidez ? Pourquoi vous ne m'arrêtez pas ?
Kathleen
: Mon frère, Riley, a disparu il y a trois ans. Même histoire que Sam. On l'a cherché, mais... il s'était volatilisé. Je sais ce que c'est que de se sentir responsable d'un proche qu'on aime. Grimpez. On continue.

Elle rentre en voiture.

 

                                              **************

 

Kathleen et Dean conduisent à l'orée de la forêt.

Dean : Eh, attendez ! Arrêtez-vous. Arrêtez-vous !

Kathleen arrête la voiture et ils sortent de voiture. Puis, ils marchent vers la forêt.

Dean : C'est le premier chemin que j'ai vu jusqu'ici.
Kathleen
: Attendez ici. Je vais voir.
Dean
: Hors de question.
Kathleen
: Eh ! Ils s'arrêtent de marcher. Vous êtes un civil. Et, en infraction. J'ai pas le droit de vous emmener.
Dean
: Vous n'irez pas sans moi.
Kathleen
: Soupirant. D'accord. Vous promettez de ne pas vous en mêler ? Et de me laisser faire ?
Dean
: Oui, je vous le promets.
Kathleen
: Parole d'honneur ? Serrez-moi la main.

Elle tend sa main. Dean la serre. Pendant qu'ils se serrent la main, Kathleen place un côté des menottes au bras de Dean.

Dean : Oh, non ! Pas ça.

 

                                              **************

 

Kathleen attache l'autre partie des menottes à la voiture et commence à partir.

Dean : Oh, allez ! C'est ridicule. Kathleen, je sais que vous aurez besoin de moi.
Kathleen
: Je m'en sortirai. Merci.

Elle verrouille la voiture et s'en va.

Dean : Je devrais toujours avoir une épingle sur moi.

 

                                              **************

 

Sur la route, Kathleen marche. Elle passe à côté d'un endroit et accélère. Elle voit alors une maison isolée. Elle atteint le porche et monte les marches.

Kathleen : Oh, eh ! Il y a quelqu'un ?

Kathleen frappe à la porte. Une jeune fille, Missy, ouvre la porte et sort. Elle est toute sale et ses cheveux sont emmêlés.

Kathleen : Tu es seule ?

La fille ferme la porte et se rapproche de Kathleen. Puis, elle examine son insigne.

Missy : Qui vous êtes ?
Kathleen
: Je m'appelle Kathleen. Je suis de la police. Comment tu t'appelles ?
Missy
: Missy.
Kathleen
: Missy. C'est très beau comme nom. Missy, ta mère est là ?
Missy
: Elle est morte.
Kathleen
: C'est triste. Est-ce que ton père est là ? Missy fait non de la tête. Non ? Je peux entrer une minute ? Missy fait à nouveau non de la tête et recule vers la porte. J'ai juste une photo à te montrer. Elle sort une photo de Sam de sa poche et la montre à Missy. Tu as vu ce garçon-là ? Regarde bien la photo. Missy regarde derrière Kathleen et sourit méchamment. Quoi ?
Missy
: Tu vas déguster.

Kathleen se retourne et voit un homme grand et également sale. Pa Bender, derrière elle, le frappe à la tête avec une pelle. Kathleen tombe au sol, inconsciente.

PA : Missy, ma chérie. Va dire à tes frères de venir tout de suite.
Missy
: Oui, papa.

Elle s'éloigne.

 

                                              **************

 

A la voiture, Dean cherche quelque chose pour enlever les menottes. Il remarque finalement l'antenne de la voiture et tente de l'atteindre, mais il est trop loin. Il entend alors le moteur d'une camionnette.

Dean : Non, c'est trop bête !

Il essaie d'aller encore plus loin avec sa main pour attraper l'antenne.

 

                                              **************

 

Dans les bois, le pickup commence à rouler.

 

                                              **************

 

A la voiture, Dean cherche encore à attraper l'antenne.

 

                                              **************

 

Dans les bois, Jared et Lee Bender enlèvent la chaîne d'un portail et commencent à marcher.

 

                                              **************

 

A la voiture, Dean attrape finalement l'antenne et commence à la dévisser.

 

                                              **************

 

Dans les bois, Jared et Lee sont toujours en train de marcher.

 

                                              **************

 

A la voiture, l'antenne est dévissée et tombe au sol. Dean la ramasse et commence à enlever les menottes.

 

                                              **************

 

Jared et Lee sortent de la forêt et voit la voiture. Ils rigolent. Quand ils atteignent le côté de la voiture, Dean n'est plus là.

Lee : Le vieux avez jamais piqué une colère pareille.
Jared
: Lee, c'est parce que la police s'en mêle de près cette fois.

Lee, qui a maintenant les clés de Kathleen, ouvre la voiture et entre dedans.

 

                                              **************

 

Dans la grange des Bender, Kathleen est dans une cage. Elle porte maintenant un tee-shirt blanc et sale et ses cheveux sont défaits. Elle se réveille et commence à se masser la tête.

Sam : Ça va ?
Kathleen
: Vous devez être Sam Winchester, je suppose.
Sam
: Oui.
Kathleen
: Votre... Votre cousin vous cherche.
Sam
: Soulagé. Tant mieux. Et, où est-il ?
Kathleen
: J'ai... Je l'ai menotté à la voiture.

Sam soupire. La porte s'ouvre alors et Dean entre. Mais, Kathleen et Sam ne savent pas que c'est lui. Dean observe la grange, dégoûté et aperçoit Sam dans la cage.

Dean : Sam ? Sam sourit. T'es blessé ?
Sam
: Non.
Dean
: Ça fait plaisir de te revoir.
Kathleen
: Et, comment vous vous êtes libéré ?

Dean se retourne et aperçoit Kathleen.

Dean : Oh, je connais un truc ou deux. Elle le fixe, confuse. Bon. Il va vers la porte de la cage et observe les serrures. Ces serrures ont l'air très peu pratiques.
Sam
: Il y a une boîte qui les commande, je crois. Là derrière.

Sam montre du doigt le panneau de commande.

Dean : T'as vu ces types ?
Sam
: Oui. C'est dingue ! Ce ne sont que des êtres humains.
Dean
: Et, ils ont pu te capturer ? J'ai l'impression que tu te rouilles. Il marche vers le panneau de commande et essaie différents boutons. Qu'est-ce qu'ils veulent ?
Sam
: J'en sais rien. Ils ont laissé sortir Jenkins, mais... En fait, c'était un piège. Ça n'a aucun sens ce qu'il se passe.
Dean
: Mais, c'est ça le problème. Tu vois, avec nos gentils amis habituels, il y a des règles, des coutumes. Mais, avec de simples humains, là, c'est de la folie !
Sam
: T'as repéré quelque chose dehors ?
Dean
: Euh... Ouais, il y a une douzaine de vieilles voitures cachées avec des plaques d'un peu partout. Quand ils capturent quelqu'un, ils volent aussi sa voiture.
Kathleen
: Il n'y avait pas une Mustang noire ? Qui a une bonne dizaine d'années ?
Dean
: Si, j'en ai vu une. Elle semble triste. Celle de votre frère ? Elle acquiesce. Je suis désolé. Je vous fais sortir d'ici, ensuite on s'occupera de ces fumiers. Il montre le panneau de commande. Il nous faut des clés. Il y a des clés ?
Sam
: J'en sais rien.
Dean
: Bon, je vais les chercher.

Dean commence à partir.

Sam : Eh ! Dean s'arrête et se retourne. Fais bien attention.
Dean
: Ouais.

Il s'en va, laissant Kathleen et Sam dans leur cage.

 

                                              **************

 

Dans la maison, Dean est dans une pièce sombre. Il allume sa lampe de poche et commence à faire le tour. La pièce est remplie d'étagères avec des bocaux et des bouteilles, contenant diverses parties du corps. Dean regarde un bocal rempli d'une partie inidentifiable.

Dean : Beurk !

Il continue à fouiller la pièce et atteint un mur rempli de photos. Chacune des photos montre Jared et Lee à côté d'un corps mort. Il remarque une photo d'eux avec le corps de Jenkins.

Dean : Oui, c'est ce que je disais. Les démons, je connais. Mais les hommes sont dingues.

Il commence à monter des escaliers.

 

                                              **************

 

A l'étage, PA Bender est dans la cuisine, sciant quelque chose. Dean arrive en haut et observe le salon. Il cogne sa tête à des os qui pendent.

Dean : Quoi ? Oh, non !

Il continue à avancer tout en gardant un œil sur PA. Il aperçoit un bâton en bois et le prend. Il longe le mur et s'avance vers la cuisine. Il remarque une petite boîte avec des clés sur une table pas très loin. Il s'approche des clés et commence à les prendre, quand il remarque un bocal avec des dents humaines. Il l'examine, dégoûté, puis entend un craquement derrière lui. Il repose le bocal et se retourne rapidement. Missy se tient devant lui.

Dean : Chut ! T'inquiète pas, je ne te ferai rien.

Missy sort un couteau.

Missy : Ça, je le sais. Elle envoie le couteau dans la veste de Dean, l'épinglant ainsi au mur. Papa !
Dean
: Tais-toi !
Missy
: Papa ! Dean enlève le couteau de sa veste. Jared et Lee arrivent à l'étage. Papa !

Jared attrape les bras de Dean. Lee s'approche d'eux. Dean s'appuie sur Jared et envoie ses pieds sur Lee. Jared lance Dean contre le mur, ce qui fait tomber le couteau au sol. Lee se précipite sur Dean, mais Dean l'attrape d'abord et le cogne. Il envoie ensuite Jared contre un mur. Mais, Dean est ensuite entouré par Jared et Lee et derrière lui se trouve un mur.

Dean : Pointant Jared du doigt. Je vais d'abord te régler ton compte. Il pointe Lee du doigt. Et ensuite, ce sera toi.

PA arrive derrière Dean et le frappe à la tête avec une casserole. Dean tombe au sol, inconscient. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans le salon, les chasseurs entourent Dean, qui est assis sur une chaise avec les mains attachées dans son dos. Dean se réveille.

Lee : A PA. Il est parfait. On va s'amuser.
Jared
 : Ouais, ça fait un bon gibier. On devrait bien rigoler.

PA rigole.

Dean : Attendez, c'est pas aussi bête. Ce serait ça l'explication. Vous kidnappez des gens pour les chasser ?
PA
 : Ça t'est arrivé de tuer, mon garçon ?
Dean
 : Bien... ça dépend de quoi on parle.
PA
 : J'ai chassé toute ma longue vie. Tout comme mon père et son père l'ont fait avant moi. J'ai chassé le daim. Et, j'ai chassé l'ours. Une fois, j'ai même réussi à abattre un couguar. Mais, le gibier le plus intéressant, c'est les hommes. Il existe rien de comparable. Se dire qu'on tient la vie de quelqu'un entre ses mains, voir la peur dans un regard quelques instants avant qu'il s'éteigne... On apprécie encore plus qu'avant d'être en vie.
Dean
 : Vous êtes malade, papy.
PA
 : On leur donne une arme. Et, ils peuvent se défendre. Disons que chez nous, c'est une tradition depuis des années. De père en fils. Pas plus d'un ou deux par an. Bah, il faut éviter que la police vienne enquêter et surtout pas être gourmand.
Dean
 : Si vous voulez connaître mon avis, vous êtes bien trop gourmand.
PA
 : Et, qu'est-ce que tu fais avec cette bonne femme ? La jolie policière ? T'es aussi un flic ?
Dean
 : Si je vous dis tout, vous promettez de ne pas me garder comme cendrier ?

PA semble en colère. Lee s'approche et gifle Dean.

PA : Et, bien, moi je vais te dire une chose. Si je laisse pas mes garçons te faire taire une fois pour toute, c'est parce que, moi, je veux savoir un truc.

PA marche vers la cheminée et prend un tisonnier qu'il brûle au bout.

Dean : Non, j'ai pas l'intention de me marier avec votre sœur.
PA
 : Dis donc. Est-ce qu'il y a d'autres flics qui vont venir vous rechercher ?
Dean
 : Je sais pas. Si. Si, si, je vais vous dire. Il va y en avoir plusieurs.

Jared s'approche de Dean et lui tient la tête en place.

PA : Arrête de te foutre de nous. J'aime pas qu'on vienne ennuyer ma famille. Alors, écoute. Tu veux t'amuser avec moi ? Tout le monde va bien s'amuser. Je crois qu'il va y avoir une nouvelle chasse ce soir, finalement. A Dean. Et, c'est toi qui va désigner le gibier. Le mec ou la putain ?
Dean
 : D'accord, je vais tout vous dire. Non, écoutez. Aucun policier ne va se présenter ici. Il n'y a que nous.
PA
 : Si tu refuses de choisir, je le ferais.

Il met le tisonnier brûlé sur Dean qui crie de douleur. Puis, il l'enlève.

Dean : Vous êtes vraiment malade.

PA met le tisonnier à quelques centimètres de l'œil de Dean.

PA : Faut que tu choisisses, ou bien t'y laisses un œil.
Dean
 : D'accord, d'accord. Le garçon, le garçon. Prenez le garçon !

Jared lâche la tête de Dean, et PA enlève la clé de son cou et la tend à Lee.

PA : Lee, c'est à toi. Tu le laisses pas sortir. Tu l'abats dans la cage.

Lee marche vers la porte.

Dean : Quoi ? Je croyais que ça devait être le gibier et qu'il aurait une petite chance.
PA
 : Lee ! Quand t'auras crevé le garçon, crève aussi la putain. Lee acquiesce et s'en va avec un fusil. Ensuite, on fera un peu de rangement dans la maison avant que la police vienne fouiller ici.

Dean est effrayé.

 

                                              **************

 

Dans la grange, Lee entre et s'approche du panneau de commande. Il insère la clé et la tourne.

Sam : Qu'est-ce que vous faites ?

La porte de la cage se déverrouille et Lee marche vers Sam. Sam remarque le bout de fer sur le sol et l'attrape. Lee ouvre la cage de Sam et lève son fusil. Il tire alors.

Kathleen : Eh !

 

                                              **************

 

Dans le salon, Dean et les trois Bender entendent un cou de feu.

Dean : Si vous touchez mon frère, je vous tuerai, je vous le jure. Je vous tuerai tous. Je vous tuerai tous !

PA se lève et marche vers la porte ouverte.

PA : Lee !

 

                                              **************

 

Dans la grange, Sam et Lee sont tous deux hors de la cage. Sam est sur Lee. Il attrape le fusil et frappe Lee avec trois fois dans la tête. Lee reste allongé au sol, inconscient. Sam essaie de tirer, mais ça ne marche pas.

Sam : Merde !

 

                                              **************

 

PA : Lee !

Dans le salon, Lee ne répond pas et PA se tourne vers les trois autres.

PA : Jared, vient avec moi. Missy, tu surveilles ce mec.

Jared attrape deux fusils et en tend un à PA. Tous deux s'en vont. Missy reste à côté de Dean et approche dangereusement son couteau de l'œil de Dean.

 

                                              **************

 

PA et Jared entrent dans la grange, fusils levés, et regardent autour d'eux.

PA : Lee ! Où t'es ? Lee ! Ils trouvent Lee inconscient, dans la cage de Sam. Allume, Jared. On n'y voit rien ici !

Jared va vers l'interrupteur qu'il lève, mais la grange reste plongée dans l'obscurité.

Jared : Oh, ces fumiers ! Ils ont arraché les plombs.

PA essaie le panneau de commande, mais il ne fonctionne plus. Ils vont dans une autre pièce de la grande. Sam est caché derrière un ballot de pailler. PA et Jared entendent un bruit. Jared vérifie un endroit de la pièce, tandis que PA grimpe une échelle pour accéder au balcon. Kathleen va vers un placard et l'ouvre, mais elle entend un bruit et s'arrête. Jared entend également quelque chose. Il s'approche du placard et se place devant. Il tire plusieurs fois avec son fusil sur la porte, mais Kathleen ne sort pas. Jared ouvre la porte du placard et ne trouve rien. Tout à coup, Kathleen tombe du toit sur le dos de Jared. Elle met ses bras autour de son coup et essaie de l'étrangler mais il l'envoie sur le sol. Au même moment, PA poursuit Sam. Il tire deux fois sur lui, mais Sam évite les coups. Tandis que Kathleen est au sol, Jared pointe son fusil sur elle.

Jared : Ça y est ! Je te tiens.

Il se prépare à tirer quand Sam entre.

Sam : Eh !

Jared se retourne et voit Sam. Il tire, mais Sam se baisse au même moment. Mais, PA arrive derrière Sam et se fait toucher par la balle. Il tombe au sol. Jared se retourne. Sam apparaît derrière lui et attrape son arme. Il frappe plusieurs fois Jared au visage avec le fusil et Jared tombe à terre, inconscient. Puis, l'écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans la grange, Sam place Jared dans la cage de Kathleen et ferme la porte. Il se dirige vers le panneau de commande et verrouille la cage. Il s'approche ensuite de Kathleen, qui se tient près de PA, avec son arme pointé sur lui.

Kathleen : Je surveille celui-là. Partez devant. Sam la fixe, sans bouger. Allez-y !

Sam s'en va.

PA : Tu attaques ma famille. Tu me le paieras, sale pute.
Kathleen
: Vous avez tué mon frère.
PA
: Ton frère ? Il rit cruellement. Alors, c'est pour ça.
Kathleen
: Je veux savoir pourquoi.
PA
: Souriant. Parce que ça nous fait rire.

Kathleen le regarde, horrifiée, et lui tire dessus.

 

                                              **************

 

Sam et Dean sortent de la maison et rejoignent Kathleen revenir de la grange.

Kathleen : Où est la fille ?
Dean
: Enfermée à clé. Et, le vieux ?
Kathleen
: Après une pause. Il voulait s'échapper. Je l'ai tué.

Tous trois échangent un regard.

 

                                              **************

 

Plus tard, devant la maison, Dean, Sam et Kathleen s'en vont.

Dean : Il faut récupérer la voiture. C'est urgent.

Kathleen écoute une femme sur son talkie-walkie.

Femme : Compris. Je fais le nécessaire.
Kathleen
: S'approchant de Sam et Dean. Ecoutez. La police d'état et le FBI ne vont pas tarder à arriver. Ils voudront vous interroger. Je crois qu'il serait prudent de filer maintenant.
Dean
: Merci. Et, je voudrais pas vous ennuyer, mais on est au milieu de nulle part. Vous voulez pas nous ramener ?
Kathleen
: Allez-vous-en d'ici. Et, évitez de vous faire voir.
Sam
 : On fera de notre mieux. Merci.
Dean
: Ecoutez. Je suis désolé pour votre frère.
Kathleen
: Merci. C'était très dur d'ignorer ce qui s'était passé. Je pensais être moins triste en apprenant la vérité. Mais... c'est tout le contraire. Vous devriez vous en aller.

Sam et Dean acquiescent et s'en vont. Kathleen les regarde partir, au bord des larmes.

 

                                              **************

 

Sam et Dean marchent sur la route.

Dean : Tu refais jamais ça.
Sam
: De quoi tu parles ?
Dean
: Disparaître comme ça.
Sam
: Souriant. T'étais inquiet pour moi, hein ?
Dean
: Je peux te dire que si tu recommences, je ne te chercherai pas.
Sam
: Ouais, bien sûr.
Dean
: Je t'assure.
Sam
: Riant. Alors, tu t'es fait surprendre par une fille de treize ans ?
Dean
: Oh, ferme-la !
Sam
: Entre nous, je te trouve un peu rouillé.
Dean
: Ecrase.

Sam continue à rire. Et, ils continuent à marcher au bord de la route.

 

                                                 ****FIN****

 

Ecrit par brucas59.

(FADE IN: Hibbing, Minnesota. A young boy is watching TV in his bedroom. He hears a noise outside and looks out the window. A man is walking in a parking lot with two bags of garbage in his hands. The man throws the bags into a dumpster and starts walking back to his car. He hears the same screeching noise and stops. He gets down on his knees and looks under the car. He sees something that horrifies him, although the audience does not see it, and stands up quickly. An invisible force pulls him back to the ground, on his stomach. He is dragged under the car, screaming, until he is gone. The boy looks frightened and shuts the curtains.)

(FADE TO: Living Room. Day. DEAN and SAM are dressed as sheriffs. They are talking to the boy and his mother.)

MRS. MCKAY: I know you’re just doing your job, but the police have been here all week already. I don’t see why we have to go through this again. The more he tells the story, the more he believes it’s true.

SAM: Mrs. McKay, we know you spoke with the local authorities.

DEAN: But, uh, this seems like a matter for the state police, so….

SAM: Don’t worry about how crazy it sounds, Evan. You just tell us what you saw.

EVAN: I was up late, watching TV. When I heard this weird noise.

SAM: What did it sound like?

EVAN: It sounded like….a monster. (DEAN and SAM exchange a look.)

MRS. MCKAY: Tell the officers what you were watching on TV.

EVAN: Godzilla Vs. Mothra. (DEAN smiles.)

DEAN: (excitedly) That’s my favorite Godzilla movie. It’s so much better than the original, huh?

EVAN: Totally.

DEAN: Yeah. (He nods towards SAM.) He likes the remake.

EVAN: Yuck! (SAM glares at DEAN and clears his throat. DEAN stops.)

SAM: Evan, did you see what this thing was?

EVAN: No. But I saw it grab Mr. Jenkins. It pulled him underneath the car.

SAM: Then what?

EVAN: It took him away. I heard the monster leaving. It made this really scary sound.

SAM: What did it sound like, Evan?

EVAN: Like this…whining growl. (SAM and DEAN exchange another look.)

SAM: Thanks for your time.

(CUT TO: INT. – Kugel’s Keg. Night. SAM is having a beer at a table, looking at research. DEAN is nearby, throwing darts.)

SAM: So, local police have now ruled out foul play. Apparently, there are worse signs of a struggle.

DEAN: Well, they could be right, it could just be a kidnapping. Maybe this isn’t our kind of gig.

SAM: Yeah, maybe not. Except for this—Dad marked the area, Dean. (DEAN comes to the table and looks at their father’s journal.) Possible hunting grounds of a phantom attacker.

DEAN: Why would he even do that?

SAM: Well, he found a lot of local folklore about a dark figure that comes out at night. Grabs people, then vanishes. He found this too—this county has more missing persons per capita than anywhere else in the state.

DEAN: That is weird.

SAM: Yeah.

DEAN: Don’t phantom attackers usually snatch people from their beds? Jenkins was taken from a parking lot.

SAM: Well, there are all kinds. You know, Springhill Jacks, phantom gassers. They take people anywhere, anytime. Look, Dean, I don’t know if this is our kind of gig either.

DEAN: Yeah, you’re right, we should ask around more tomorrow.

SAM: Right. (He takes out his wallet.) I saw a motel about five miles back.

DEAN: Whoa, whoa, easy. Let’s have another round.

SAM: We should get an early start.

DEAN: Yeah, you really know how to have fun, don’t you, Grandma? (SAM smiles.) Alright, I’ll meet you outside, I gotta take a leak. (He grabs his coat and heads to the bathroom. SAM gathers his research and leaves.)

(CUT TO: EXT. – Kugel’s Keg. SAM is walking back to the car. He hears a noise and stops. He places the journal on the hood of the car and takes out a flashlight from his coat pocket. He turns it on and looks around, then bends down to look under the car. He sees a cat, which hisses at him then runs away.)

SAM: Whoa! (He sees the animal and laughs at himself. He gets up, shaking his head, then waits by the car. The camera gives a view from under the car and focuses on SAM’s feet.)

(CUT TO: Minutes later. DEAN comes out of the bar and walks to the car. He sees that SAM is missing, but notices the journal on the hood. DEAN opens the car door and checks to see if SAM is inside, but he isn’t there. He looks around, confused.)

(CUT TO: Later. A group of people come out of the bar. DEAN walks up to a biker and his girlfriend, who are clearly drunk.)

DEAN: Hey, you guys been outside, around here in the last hour or so? (They shake their head and walk away.) Sam! (He looks around frantically.) Sammy! (He turns around and notices a surveillance camera on top of a streetlight. DEAN walks into the middle of the deserted road and looks around.) Sam. (The screen goes black.)

(FADE IN: Sheriff’s Department. A deputy, KATHLEEN, is looking at DEAN’s fake ID.)

KATHLEEN: So, what can we do for you, Officer Washington?

DEAN: I’m working a missing persons.

KATHLEEN: I didn’t know the Jenkins case was being covered by the state police.

DEAN: Oh, no. No, there’s someone else. Actually, it’s my cousin. We were havin’ a few last night at this bar down by the highway. And I haven’t seen him since.

KATHLEEN: Does your cousin have a drinking problem?

DEAN: Sam? Two beers and he’s doin’ karaoke. (KATHLEEN smiles.) No, he wasn’t drunk. He was taken. (KATHLEEN nods and sits down at her computer. DEAN follows her and sits also.)

KATHLEEN: Alright. What’s his name?

DEAN: Winchester. Sam Winchester.

KATHLEEN: Like the rifle?

DEAN: Like the rifle. (KATHLEEN types SAM’s name in the computer and brings up his police record. She observes the page, then clicks on DEAN’s link and brings up his record.)

KATHLEEN: Samuel Winchester. So, you know that his brother, Dean Winchester, died in St. Louis. And, uh, was suspected of murder. (DEAN tries to look nonchalant.)

DEAN: Yeah, Dean. Kind of the black sheep of the family. Handsome, though.

KATHLEEN: Uh-huh. (She types something else and brings up more search results on the computer.) Well, he’s not showing up in any current field reports.

DEAN: Oh, I already have a lead. I saw a surveillance camera by the highway.

KATHLEEN: Uh-huh. The county traffic cam?

DEAN: Right. Yeah. I’m thinking the camera picked up whatever took him. Or, whoever.

KATHLEEN: Well, I have access to the traffic cam footage down at the county works department, but—well, anyhow, let’s do this the right way. (She stands up and gets some paperwork from a filing cabinet.) Why don’t you fill out a missing persons report and sit tight over here? (She hands him a clipboard.)

DEAN: Officer, look, uh, he’s family. I kind of—I kind of look out for the kid. You gotta let me go with you.

KATHLEEN: I’m sorry, I can’t do that.

DEAN: Well, tell me something. Your county has its fair share of missing persons. Any of ‘em come back? (KATHLEEN looks sad.) Sam’s my responsibility. And he’s comin’ back. I’m bringin’ him back. (She stares at him.)

(CUT TO: Unknown location. SAM is asleep in a cage. He jerks awake and observes his surroundings. He rattles the bars of the cage. He looks around and notices JENKINS asleep in a cage next to his.)

(CUT TO: EXT. – County Works Department. DEAN is sitting on a bench outside. KATHLEEN comes behind him, holding printouts of the camera footage.)

KATHLEEN: Greg. (He sees her and stands up.) I think we’ve got something. (She hands him the printouts and he looks through them.) These traffic cams take an image every three seconds, as part of the Amber Alert program. These images were all taken around the time that your cousin, Sam, disappeared.

DEAN: This really isn’t what I’m looking for.

KATHLEEN: Just wait, wait—next one. (He turns the page and sees an image of a rusty truck driving.) This one was taken right after Sam left the bar. Look at the back end of that thing. Now, look at the plates. (DEAN turns another page and sees a close-up image of the truck’s license plates.)

DEAN: Oh, the plates look new. It’s probably stolen.

KATHLEEN: So, whoever’s driving that rust bucket must be involved. (A beat-up van drives by. Its engine is whining loudly.)

DEAN: Hear that engine?

KATHLEEN: Yeah.

DEAN: Kind of a whining growl, isn’t it?

KATHLEEN: Sure. (DEAN stares at the van as it drives away.)

DEAN: (to himself) I’ll be damned.

(CUT TO: Unknown location. SAM is trying to kick down the door of his cage, but he fails. JENKINS groans and wakes up. SAM rushes over to talk to him through the bars of their cages.)

SAM: You’re alive. (JENKINS groans again.) Hey, you okay?

JENKINS: Does it look like I’m doin’ okay?

SAM: Where are we?

JENKINS: I don’t know. The country, I think. Smells like the country.

SAM: You’re Alvin Jenkins, aren’t you?

JENKINS: Yeah. (SAM sighs.)

SAM: I was lookin’ for ya.

JENKINS: Oh, yeah?

SAM: Yeah.

JENKINS: Well, no offense, but this is a piss-poor rescue.

SAM: Well, my brother’s out there right now, too. He’s lookin’ for us. So—

JENKINS: So, he’s not gonna find us. We’re in the middle of nowhere. (He nods towards the door leading into the building.) Waiting for them to come back and do God-knows-what to us.

SAM: What are they? Have you seen them?

JENKINS: What are you talking about?

SAM: Whatever’s got us, what’d they look like?

JENKINS: See for yourself. (The door to the building opens and two men wearing black coats and hats walk in. One man walks over to JENKINS’ cage and kicks the side of it. JENKINS moves back into the corner. The other man goes to a panel of buttons attached to a pole in the middle of the room. He inserts a key into the panel and twists it. JENKINs’ cage unlocks. The men enter.) Leave me alone! Don’t you take me, leave me alone! (The men place a plate of food in front of JENKINS. They leave the cage and walk over to the panel. One of the men twists the key again and removes it, which locks the cage. They leave, and JENKINS devours his food.)

SAM: (to himself) I’ll be damned. They’re just people.

JENKINS: Yeah. What’d you expect?

SAM: How often do they feed you?

JENKINS: Once a day. And they use that thing over there to open the cage. (He points to the panel.)

SAM: And that’s the only time you see ‘em?

JENKINS: So far. But I’m waitin’.

SAM: Waitin’ for what?

JENKINS: Ned Beatty time, man.

SAM: I think that’s the least of your worries right now.

JENKINS: Oh, yeah?

SAM: Yeah.

JENKINS: What do you think they want, then? (SAM reaches through the top of his cage and grabs a long metal wire stretching from the top of the pole to the ground. He tries to pull it down.)

SAM: Depends on who they are.

JENKINS: They’re a bunch of psycho hillbilly rednecks, if you ask me. Lookin’ for love in all the wrong places. (SAM continues to pull on the wire. It gradually starts to detach from the pole.)

(CUT TO: INT. - Sheriff’s car. KATHLEEN and DEAN are driving.)

KATHLEEN: (pointing to a passing traffic camera) Okay, the next traffic cam is fifty miles from here, and the pickup didn’t pass that one, so….

DEAN: So, it must’ve pulled off somewhere. I didn’t see any other roads here.

KATHLEEN: Well, a lot of these backwoods properties have their own private roads.

DEAN: (annoyed) Great. (He stares out the window. New information comes up on KATHLEEN’s computer. She clicks the highlighted item and brings up a page about DEAN’s fake ID. She reads it and looks concerned.)

KATHLEEN: So, Gregory. (DEAN turns to look at her.)

DEAN: Yeah?

KATHLEEN: I ran your badge number. It’s routine when we’re working a case with state police. For accounting purposes and what have you.

DEAN: Mmhmm.

KATHLEEN: And, uh, they just got back to me. (She pulls the car over to the side of the road.) It says here your badge was stolen. (DEAN looks surprised.) And there’s a picture of you. (She turns the computer to DEAN. He sees a picture of a heavy African-American man.)

DEAN: I lost some weight. (He chuckles.) And I got that Michael Jackson skin disease. (KATHLEEN takes off her seatbelt.)

KATHLEEN: Okay, would you step out of the car, please?

DEAN: Look, look, look. (She stops.) If you wanna arrest me, that’s fine. I’ll cooperate, I swear. But, first, please—let me find Sam.

KATHLEEN: I don’t even know who you are. Or if this Sam person is missing.

DEAN: Look into my eyes and tell me if I’m lying about this.

KATHLEEN: Identity theft? You’re impersonating an officer.

DEAN: Look, here’s the thing. When we were young, I pretty much pulled him from a fire. And ever since then, I’ve felt responsible for him. Like it’s my job to keep him safe. I’m just afraid if we don’t find him fast—please. (His voice breaks.) He’s my family.

KATHLEEN: I’m sorry. You’ve given me no choice. I have to take you in. (She glances at her visor. Her eye catches a photo of her and another man, smiling. She looks sad and sighs.) After we find Sam Winchester. (She fastens her seatbelt. DEAN looks confused.)

(CUT TO: Unknown location. SAM is still trying to pull the metal coil from the beam.)

JENKINS: What’s your name, again?

SAM: It’s Sam.

JENKINS: Why don’t you give it up, Sammy, there’s no way out.

SAM: Don’t….call me….Sammy! (He groans and finally tears the coil down. A small piece of metal falls on the floor also.)

JENKINS: What is it? (SAM picks it up and looks at it.)

SAM: It’s a bracket.

JENKINS: Well, thank God, a bracket. Now we’ve got ‘em, huh? (Suddenly, JENKINS’ cage unlocks itself and opens.) Must’ve been short. (He climbs out of the cage.) Maybe you knocked somethin’ loose.

SAM: I think you should get back in there, Jenkins.

JENKINS: What?

SAM: This isn’t right.

JENKINS: Don’t you wanna get out of here?

SAM: Yeah. But that was too easy.

JENKINS: Look, I’m gonna get out of here, and I’m gonna send help, okay, don’t worry.

SAM: No, I’m serious. Jenkins—this might be a trap.

JENKINS: Bye, Sammy. (He pushes open the door and leaves.)

SAM: Jenkins! (On the other side of the door, JENKINS is in another room similar to the one he just left. He finds an exit and leaves. In the other room, JENKINS’ cage slams shut.)

(CUT TO: Outside. JENKINS is walking around the outside of a rundown house. He finds a knife on the ground and picks it up. He looks up to the sky.)

JENKINS: Thank you. (He starts running into the woods.)

(CUT TO: Woods. JENKINS continues walking. He hears a noise and raises his knife, then starts to run in the rain. Before long, a man in camouflage jumps in front of him and knocks him down with a long knife. JENKINS falls to the ground, but sticks his own knife in the man’s leg. The man stumbles, allowing JENKINS to get up and run away. JENKINS reaches a clearing. He looks around, lost. Suddenly, another camouflaged man appears and puts his knife through JENKINS’ leg, then removes it. The second camouflaged man appears, and they both point their knives at JENKINS, who is on the ground. He is able to get up and run away. The men watch him and laugh. JENKINS keeps running, but trips over a thin wire on the ground. The men catch up to him and raise their knives.)

(CUT TO: Unknown location. SAM can hear JENKINS screaming. The screen goes black.)

(FADE IN: Street. DEAN and KATHLEEN are walking back to the car, holding cups of coffee.)

DEAN: Hey, Officer? Look, I don’t mean to press my luck.

KATHLEEN: Your luck is so pressed.

DEAN: Right. I was wondering—why are you helping me out, anyway? Why don’t you just lock me up?

KATHLEEN: My brother, Riley, disappeared three years ago. A lot like Sam. We searched for him, but—nothing. I know what it’s like to feel responsible for someone, and for them—Come on. Let’s keep at it. (She gets in the car.)

(CUT TO: Edge of the forest. KATHLEEN and DEAN are driving by.)

DEAN: (OS) Wait, wait, wait—pull over here. Pull over. (They pull over and get out of the car, then walk towards the forest.) It’s the first turn-off I’ve seen so far.

KATHLEEN: You stay here, I’ll check it out.

DEAN: No way.

KATHLEEN: Hey. (They stop walking.) You’re a civilian. And a felon, I think. I’m not taking you with me.

DEAN: You’re not goin’ without me. (KATHLEEN sighs.)

KATHLEEN: Alright. You promise you won’t get involved? You’ll let me handle it?

DEAN: Yeah, I promise.

KATHLEEN: Shake on it. (She extends her hand. DEAN shakes it. While they are shaking hands, KATHLEEN places a set of handcuffs on DEAN’s arm.)

DEAN: Oh, come on.

(CUT TO: Car. KATHLEEN handcuffs DEAN to the door handle and starts walking away.)

DEAN: This is ridiculous. Kathleen, I really think you’re gonna need my help.

KATHLEEN: I’ll manage. Thank you. (She locks the door and walks away.)

DEAN: I gotta start carrying paper clips.

(CUT TO: Road. KATHLEEN is walking. She passes a rundown barn, along with several wagon wheels strewn along the grass. She walks further and sees a dilapidated house. She makes her way to the front porch and climbs up the stairs.)

KATHLEEN: Hello? Anybody home? (She knocks on the door. A young girl, MISSY, comes outside, covered in dirt and filth. She is unwashed and has long, uncombed hair.) Hi. Who are you? (The girl comes closer and examines KATHLEEN’s badge.)

MISSY: Who are you?

KATHLEEN: I’m, uh, I’m Kathleen. I’m a deputy. What’s your name?

MISSY: Missy.

KATHLEEN: Missy. That’s a pretty name. Missy, is your mom home?

MISSY: She’s dead.

KATHLEEN: I’m sorry. What about your dad? (MISSY shakes her head.) No? Can I come in for a minute? (MISSY shakes her head again and starts moving towards the door.) I just want you to look at a picture. (She takes a picture of SAM from her coat pocket and shows it to MISSY.) Have you seen that guy? Look at that picture. (MISSY looks up and sees something behind KATHLEEN. She smiles wickedly.) What?

MISSY: That’s gonna hurt. (KATHLEEN turns around and sees a tall, equally unwashed man, PA BENDER, standing beside her. He hits her in the head with a shovel, and she falls to the ground, unconscious.)

PA: Missy, sweetheart, go tell your brothers I wanna see ‘em.

MISSY: Yes, Daddy. (She walks away.)

(CUT TO: Car. DEAN is looking around for something to unlock the handcuffs. He finally notices the antenna of the car and reaches for it, but he is too far away. He hears the screech of the pickup truck.)

DEAN: Oh, son of a bitch. (He stretches further.)

(CUT TO: Woods. The pickup truck is driving.)

(CUT TO: Car. DEAN is still reaching for the antenna.)

(CUT TO: Woods. JARED and LEE BENDER unlock a gate and start walking.)

(CUT TO: Car. DEAN finally grabs the antenna and begins to unscrew it.)

(CUT TO: Woods. JARED and LEE are still walking.)

(CUT TO: Car. The antenna comes loose and falls to the ground. DEAN picks it up and begins unlocking the handcuffs. JARED and LEE reach a clearing and see the car. They laugh. The camera pans to the side of the car, but DEAN is gone.)

LEE: Well, I’ve never seen him so angry before.

JARED: I’ve never been followed by the police before. (LEE, who now has KATHLEEN’s keys, unlocks the car door and gets in.)

(CUT TO: Barn. KATHLEEN is in a cage. She is wearing a dirty white T-shirt, and her hair is down. She wakes up and groans, massaging her head.)

SAM: (OS) You alright?

KATHLEEN: Are you Sam Winchester?

SAM: Yeah.

KATHLEEN: Your, uh, your cousin’s looking for you.

SAM: (relieved) Thank God. Where is he?

KATHLEEN: I, uh—I cuffed him to my car. (SAM sighs. The door opens and DEAN enters, but KATHLEEN and SAM do not know it is him. DEAN observes the barn, disgusted. He sees SAM in his cage.)

DEAN: Sam? (SAM smiles.) Are you hurt?

SAM: No.

DEAN: Damn, it’s good to see you.

KATHLEEN: How did you get out of the cuffs? (DEAN turns around and sees her.)

DEAN: Oh, I know a trick or two. (She stares at him, confused.) Alright. (He moves to the door of the cage and sees the locks.) Oh, these locks look like they’re gonna be a bitch.

SAM: Well, there’s some kind of automatic control right there. (He points to the control panel.)

DEAN: Have you seen ‘em?

SAM: Yeah. Dude, they’re just people.

DEAN: And they jumped you? Must be gettin’ a little rusty there, kiddo. (He walks over to the control panel and starts trying different buttons.) What do they want?

SAM: I don’t know. They let Jenkins go, but that was some sort of trap. It doesn’t make any sense to me.

DEAN: Well, that’s the point. You know, with our usual playmates, there’s rules, there’s patterns. But with people, they’re just crazy.

SAM: See anything else out there?

DEAN: Uh, he has about a dozen junked cars hidden out back. Plates from all over, so I’m thinkin’ when they take someone, they take their car, too.

KATHLEEN: Did you see a black Mustang out there? About ten years old?

DEAN: Yeah, actually, I did. (She looks sad.) Your brother’s? (She nods.) I’m sorry. (He pauses.) Let’s get you guys out of here, then we’ll take care of those bastards. (He points to the control panel.) This thing takes a key. Key?

SAM: I don’t know.

DEAN: Alright, I better go find it. (He goes to leave.)

SAM: Hey. (DEAN stops and turns around.) Be careful.

DEAN: Yeah. (He leaves.)

(CUT TO: INT. – House. DEAN is in another dark room. He turns on his flashlight and starts to look around. The room is filled with shelves of jars and bottles, which contain various body parts. DEAN looks at a container filled with an unrecognizable item.)

DEAN: Yikes. (He keeps searching the room and comes across a wall full of Polaroid pictures. Each photo shows JARED and LEE standing next to a dead body. He notices a picture of them holding JENKINS’ corpse.) I’ll say it again—demons I get. People are crazy. (He moves to a flight of stairs and climbs them.)

(CUT TO: Upstairs. PA BENDER is in the kitchen, butchering something. DEAN comes upstairs and looks around the living room. A record is playing in the background. He sees a wooden pole leaning against the wall and picks it up. He leans against the wall and makes his way toward the kitchen. He notices a small tray filled with keys, on a nearby table. DEAN takes a peak inside the kitchen. PA turns around to pick up another tool, and DEAN turns away. He moves towards the tray of keys, and starts to pick it up when he notices a jar full of teeth. He examines it, disgusted, then hears the floor creak behind him. He sets the jar down and turns around quickly. MISSY is standing before him.)

DEAN: Shh. It’s okay. I’m not gonna hurt you. (She holds up a knife.)

MISSY: I know. (She sticks the knife into DEAN’s jacket, pinning him against the wall.) Daddy!

DEAN: Jeez!

MISSY: Daddy! (DEAN removes the knife. JARED and LEE come downstairs.) Daddy! (JARED grabs DEAN under his arms. LEE walks towards them, but DEAN jumps up and kicks him. JARED throws DEAN into the wall, causing the knife to fall to the floor. LEE runs towards DEAN, but DEAN grabs him first and pushes him to the ground. He then punches JARED, but is thrown into the wall again by LEE. All three of them stand up.)

DEAN: (pointing to JARED) I’m gonna kick your ass first. (He points to LEE.) Then yours. (PA comes up behind DEAN and hits him over the head with a pan. DEAN falls to the floor, unconscious. The screen goes black.)

(FADE IN: Living room. The Benders are crowded around DEAN, who is sitting in a chair, with his hands tied behind his back. He wakes up, groaning.)

LEE: (to PA) Come on. Let us hunt him.

JARED: Yeah, this one’s a fighter. Sure would be fun to hunt. (PA laughs.)

DEAN: Oh, you gotta be kiddin’ me. That’s what this is about? You yahoos hunt people?

PA: You ever killed before?

DEAN: Well, that depends on what you mean.

PA: I’ve hunted all my life. Just like my father, his before him. I’ve hunted deer and bear—I even got a cougar once. But the best hunt is human. Oh, there’s nothin’ like it. Holdin’ their life in your hands. Seein’ the fear in their eyes just before they go dark. Makes you feel powerful alive.

DEAN: You’re a sick puppy.

PA: We give ‘em a weapon. Give ‘em a fightin’ chance. It’s kind of like our tradition passed down, father to son. Of course, only one or two a year. Never enough to bring the law down, we never been that sloppy.

DEAN: Yeah, well, don’t sell yourself short. You’re plenty sloppy.

PA: So, what, you with that pretty cop? Are you a cop?

DEAN: If I tell you, you promise not to make me into an ashtray? (PA looks angry. LEE walks over and punches DEAN.)

PA: Only reason I don’t let my boys take you right here and now is that there’s somethin’ I need to know. (He walks to the fireplace and takes a hot poker.)

DEAN: Yeah, how ‘bout it’s not nice to marry your sister?

PA: Tell me—any of the cops gonna come lookin’ for you?

DEAN: Oh, eat me. No, no, no, wait, wait—you actually might. (JARED walks over to DEAN and holds his head in place.)

PA: You think this is funny? You brought this down on my family. Alright, you wanna play games? We’ll play some games. Looks like we’re gonna have a hunt tonight after all, boys. (to DEAN) And you get to pick the animal. The boy or the cop?

DEAN: Okay, wait, wait—look, nobody’s comin’ for me, alright? It’s just us.

PA: You don’t choose, I will. (He places the hot poker on DEAN’s shirt. DEAN screams in pain. PA removes the poker.)

DEAN: Oh, you son of a bitch! (PA places the poker barely an inch from DEAN’s eye.)

PA: Next time, I’ll take an eye.

DEAN: Alright, the guy, the guy! Take the guy! (JARED lets go of DEAN’s head, and PA moves the poker. He takes a key from around his neck and hands it to LEE.)

PA: Lee, go do it. Don’t let him out, though. Shoot him in the cage. (LEE walks to the door.)

DEAN: What? I thought you said you were gonna hunt him. You were gonna give him a chance.

PA: Lee, when you’re done with the boy—shoot the bitch, too. (LEE nods and leaves, with his rifle.) Better clean this mess up before any more cops come runnin’ out here. (DEAN looks scared.)

(CUT TO: Barn. LEE enters and walks over to the control panel. He inserts the key and twists it.)

SAM: What are you doing? (The door to his cage unlocks and LEE walks towards him. SAM notices the bracket on the floor and grabs it. LEE opens the cage door and aims his gun.)

KATHLEEN: Hey!

(CUT TO: Living Room. DEAN and the three Benders can hear a gunshot.)

DEAN: You hurt my brother, I’ll kill you, I swear. I’ll kill you all. I will kill you all! (PA stands up and walks towards the open front door.)

PA: Lee!

(CUT TO: Barn. SAM and LEE are both out of the cage. SAM is on top of LEE. He grabs the gun and hits LEE in the face with it three times. LEE collapses on the floor. SAM tries to fire the gun, but it does not work.)

SAM: Damn.

(CUT TO: Living Room.)

PA: Lee! (LEE does not respond. PA turns to the other three.) Jared, you come with me. Missy, you watch him now. (JARED grabs two rifles, hands one to PA, and they both leave. MISSY remains next to DEAN, holding a knife dangerously close to his eye.)

(CUT TO: Barn. LEE and JARED enter, guns raised, and look around.)

PA: Lee! Where are ya? Lee! (They find LEE unconscious, locked in SAM’s cage.) Damn it, Jared, get the lights! (JARED moves over to the light switch and pushes it up. The barn remains dark.)

JARED: They must have blown the fuses. (PA tries the control panel, but it is broken. They move into another room of the barn. SAM hides behind a bale of hay. LEE and JARED hear a noise. JARED looks around in one area of the room, while PA climbs a ladder leading to a balcony. KATHLEEN moves to a cabinet, unseen, and opens it, but she hears a noise and stops. JARED also hears something. He walks to the cabinet and stands to face it. He fires his rifle several times at the doors, but KATHLEEN does not come out. JARED opens the cabinet, but finds nothing inside but tools. He looks around the barn, when, suddenly KATHLEEN falls on top of his back. She wraps her arms around his neck and wrestles with him, before being knocked to the ground. Meanwhile, PA is chasing after SAM. He fires his rifle twice, but SAM escapes. While KATHLEEN is on the ground, JARED aims his gun at her.) You stupid bitch. (He gets ready to shoot her, but SAM enters.)

SAM: Hey! (JARED turns around and sees SAM. He fires the gun, but SAM runs away to dodge it. At the same moment, PA walks in behind SAM and gets hit with the bullet instead. He falls to the ground. JARED cocks the gun and turns around. SAM appears behind him and grabs the gun. He hits JARED in the face with the rifle several times, and JARED collapses, unconscious. The screen goes black.)

(FADE IN: Barn. SAM places JARED in KATHLEEN’s cage and closes the door. He walks to the control panel and locks the cage. He makes his way over to KATHLEEN, who is standing over PA, with her gun raised.)

KATHLEEN: I’ll watch this one. You go ahead. (SAM stares at her, motionless.) Go ahead. (SAM leaves.)

PA: You hurt my family, I’m gonna bleed you, bitch.

KATHLEEN: (tearfully) You killed my brother.

PA: Your brother? (He laughs cruelly.) Now I see.

KATHLEEN: Just tell me why. (PA smiles.)

PA: Because it’s fun. (He cackles. KATHLEEN looks at him, horrified, and fires the gun.)

(CUT TO: EXT. – House. DEAN and SAM walk out the front door and down the porch steps. They meet up with KATHLEEN, who is leaving the barn.)

KATHLEEN: Where’s the girl?

DEAN: Locked her in a closet. What about the dad? (She pauses.)

KATHLEEN: Shot. Trying to escape. (All three of them exchange a look.)

(CUT TO: EXT. – House. Later. DEAN, SAM, and KATHLEEN are leaving.)

DEAN: I think the car’s at the police station. (KATHLEEN is listening to a woman on her walkie-talkie.)

WOMAN: Backup unit en route to your location. (KATHLEEN approaches SAM and DEAN.)

KATHLEEN: So, state police and the FBI are gonna be here within the hour. They’re gonna wanna talk to you. I suggest that you’re both long gone by then.

DEAN: Thanks. Hey, listen, I don’t mean to press our luck, but we’re kind of in the middle of nowhere. Think we could catch a ride?

KATHLEEN: Start walking. Duck if you see a squad car.

SAM: Sounds great to me. Thanks.

DEAN: Listen, uh….I’m sorry about your brother.

KATHLEEN: Thank you. (She begins to tear up.) It was really hard not knowing what happened to him. I thought it would be easier once I knew the truth—but it isn’t really. (She pauses.) Anyway, you should go. (SAM and DEAN nod and walk away. KATHLEEN watches them leave, close to tears.)

(CUT TO: Road. SAM and DEAN are walking.)

DEAN: Never do that again.

SAM: Do what?

DEAN: Go missin’ like that. (SAM laughs.)

SAM: You were worried about me.

DEAN: All I’m sayin’ is, you vanish like that again, I’m not lookin’ for ya.

SAM: Sure, you won’t.

DEAN: I’m not. (SAM chuckles.)

SAM: So, you got sidelined by a thirteen-year-old girl, huh?

DEAN: Oh, shut up.

SAM: Just sayin’, gettin’ rusty there, kiddo.

DEAN: (chuckling) Shut up. (SAM laughs. They continue walking as the screen fades to black.)

THE END

 

Ecrit par kaylia.

Kikavu ?

Au total, 134 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

magrenat 
10.04.2019 vers 19h

Crowley61 
08.04.2019 vers 22h

Siko25 
11.02.2019 vers 14h

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

luxy3 
05.08.2018 vers 23h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Participe à notre jeu HypnoChance pour gagner un hors-série LiRE Game of Thrones !
Tirage au sort le 23/04 | Participation gratuite

Activité récente

Petit jeu (suite)
Hier à 23:20

Survivor (suite)
Hier à 21:42

Jack Kline
Hier à 20:42

Rowena
Hier à 20:15

Billie
Avant-hier

Arthur Ketch
Avant-hier

Eileen Leahy
17.04.2019

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.20 : Moriah (inédit)
Jeudi 25 avril à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.20 : Moriah (inédit)
Vendredi 26 avril à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.19 : Jack in the Box (inédit)
Jeudi 18 avril à 20:00
1.28m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.18 : Absence (inédit)
Jeudi 11 avril à 20:00
1.47m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.17 : Game Night (inédit)
Jeudi 4 avril à 20:00
1.25m / 0.3% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Jeudi 21 mars à 20:00
1.46m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.15 : Peace of Mind (inédit)
Jeudi 14 mars à 20:00
1.51m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.14 : Ouroboros (inédit)
Jeudi 7 mars à 20:00
1.28m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Marathon Boston

Marathon Boston "Run Pads Run"
Genevieve et Jared Padalecki ont couru hier le marathon de Boston. Le couple, qui courait pour...

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]
Un nouveau duel est en cours sur le quartier "Manifest"! "Décollage Imminent" vous demande de...

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois

Nouvelle Photo de la Quinzaine/Mois
Le thème du mois : Dean au fil des saisons, lequel est votre préféré ?!? Venez voter PAR ICI  ...

Nouvel épisode ce soir

Nouvel épisode ce soir
Reprise de la saison 14 ce soir sur Série Club, avec l'épisode 14.17 "Game Night". Vous pouvez...

Nouveau sondage pour le 1er Avril

Nouveau sondage pour le 1er Avril
Selon vous que va-t-il se passer aujourd'hui ?!? Venez voter pour votre préféré......

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Luna25, Hier à 18:13

Désolée pour le bug

Xanaphia, Hier à 19:08

22 votants... je suis sûre que l'on peut mieux faire Et pas besoin de connaître les séries ! Direction le quartier Arrow

teddymatt, Hier à 19:16

128 au départ ! Une seule personnalité gagnera au final ! Venez voter sur le quartier The L Word (Animation : Quelle personnalité inviter ?)

choup37, Hier à 22:11

PDM, survivor, pendu, citations et sondage vous attendent sur Doctor Who!

choup37, Hier à 22:11

Le calendrier aussi ainsi que sur kaamelott et musketeers!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site