VOTE | 646 fans

#105 : La légende de Bloody Mary

Les frères Winchester enquêtent cette fois sur des morts mystérieuses qui semblent être en rapport avec la légende de Bloody Mary, un esprit qui puni les personnes qui cachent un lourd secret. L'esprit de Mary peut se déplacer dans n'importe quelle surface réfléchissante losrqu'elle traque une victime, et Sam et Dean devoient vite trouver une solution avant qu'elle ne recommence à tuer. Mais eux aussi ont des secrets et ils ne sont pas à l'abri du danger.

Popularité


4.5 - 10 votes

Titre VO
Bloody Mary

Titre VF
La légende de Bloody Mary

Première diffusion
11.10.2005

Première diffusion en France
07.04.2007

Vidéos

Extrait #2

Extrait #2

  

Extrait #3

Extrait #3

  

Photos promo

Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang devant un miroir

Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang devant un miroir

Sam (Jared Padalecki)

Sam (Jared Padalecki)

Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Dean (Jensen Ackles) tenant un miroir et Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Dean (Jensen Ackles) tenant un miroir et Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Dean (Jensen Ackles) tenant un miroir et Sam (Jared Padalecki) devant bloody Mary

Dean (Jensen Ackles) tenant un miroir et Sam (Jared Padalecki) devant bloody Mary

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) devant bloody Mary

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) devant bloody Mary

Sam (Jared Padalecki)

Sam (Jared Padalecki)

Sam (Jared Padalecki) menaçant

Sam (Jared Padalecki) menaçant

Sam (Jared Padalecki) parlant à son reflet

Sam (Jared Padalecki) parlant à son reflet

Dean (Jensen Ackles) s'appretant à casser le miroir

Dean (Jensen Ackles) s'appretant à casser le miroir

Dean (Jensen Ackles) cassant le miroir

Dean (Jensen Ackles) cassant le miroir

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Bloody Mary (Jovanna Burke)

Dean (Jensen Ackles) soutenant Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Dean (Jensen Ackles) soutenant Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Sam (Jared Padalecki) devant le miroir

Sam (Jared Padalecki) devant le miroir

Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) devant bloody Mary

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) devant bloody Mary

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Dean (Jensen Ackles) et Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Dean (Jensen Ackles) tenant un miroir et Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Dean (Jensen Ackles) tenant un miroir et Sam (Jared Padalecki) pleurant du sang

Dean (Jensen Ackles) soutenant Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Dean (Jensen Ackles) soutenant Sam (Jared Padalecki) les yeux en sang

Plus de détails

 

Scénaristes : Ron Milbauer & Terri Hughes
Réalisateur : Peter Ellis

Casting :

¤ Jensen Ackles (Dean Winchester)
¤ Jared Padalecki (Sam Winchester)
¤ Adrianne Palicki (Jessica Moore)
¤ Marnette Patterson (Charlie)
¤ William Taylor (Inspecteur)
¤ Chelan Simmons (Jill)
¤ Kristie Marsden (Donna Shoemaker)
¤ Michael Teigen (Professeur)
¤ Genevieve Buechner (Lily Shoemaker)
¤ James Ashcroft (Médecin légiste)
¤ Duncan Minett (Steven Shoemaker)
¤ Jessica King (Amie de Lily #1)
¤ Victoria Tennant (Amie de Lily #2)
¤ Jovanna Burke (Bloody Mary/Mary Worthington)

>Fiche cast

Toledo, Ohio.
Trois jeunes filles jouent à action ou vérité, le soir. L’action de l’une d’elle, Lilly, consiste à aller dire Bloody Mary dans la salle de bain, trois fois. Selon la légende, Bloody Mary était une sorcière qui a été tuée dans un accident de voiture, et si on prononce son nom trois fois de suite, elle apparaît et arrache les yeux de sa victime. Lilly va donc dans la salle de bain et prononce trois fois Bloody Mary devant le miroir, mais rien ne se passe. Elle retrouve ses amies et son père, Mr Shoemaker, arrive à ce moment là et leur demande de faire moins de bruit. Il part ensuite dans la salle de bain à l’étage, et dans les miroirs du couloir, on peut voir le reflet d’un fantôme. La fille aînée, Donna, rentre à la maison, et lorsqu’elle arrive à l’étage, elle voit une marre de sang devant la porte de la salle de bain. Elle ouvre la porte et découvre son père, mort. 

Sam est en train de faire un cauchemar. Il rêve de Jessica. Dean le réveille. Ils sont dans leur voiture, devant l’hôpital de Toledo. Dean tient un article sur la mort mystérieuse de Steven Shoemaker. Ils se rendent à la morgue pour voir le corps, et en profite pour poser quelques questions au gardien. Il leur montre le corps, dont les yeux ont été complètement liquéfiés. Selon le rapport de police, il s’agit d’une congestion cérébrale.
Ils vont ensuite voir Donna et lui pose des questions. Mais Lilly intervient dans la conversation et leur dit que les médecins se sont trompés, que c’est de sa faute parce qu’elle a dit Bloody Mary trois fois devant le miroir de la salle de bain. Sam donne leur numéro à Charlie, l’amie de Donna, au cas où elles se souviendraient de quelque chose, et ils partent enquêter sur la légende de Bloody Mary.

Les deux amies de Donna sont au téléphone, Charlie est dans sa voiture, Jill est chez elle. Elles discutent de la conversation avec Sam et Dean et de la mort du père de Donna. Jill dit à Charlie que l’histoire de Bloody Mary est totallement absurde, et pour le prouver elle va dans sa salle de bain, et prononce trois fois Bloody Mary devant le miroir. Elle fait semblant de crier pour faire peur à Charlie, et les deux amies raccrochent. Jill retourne devant le miroir, et on voit son reflet qui semble la regarder, comme s’il était devenu autonome. Du sang commence à couler de ses yeux, et son reflet lui dit "Tu l’as fait, tu as tué ce garçon".

Les deux frères sont dans une chambre de motel. Sam refait un autre cauchemar à propos de Jessica, mais il ne veut pas en parler à Dean. Ce dernier n’a rien trouvé sur la mort d’une Mary qui pourrait avoir un rapport avec la légende. C’est à ce moment que leur téléphone sonne. C’est Charlie qui leur annonce la mort de son amie, et dans quelles circonstances elle est morte. Elle les aide ensuite à s’introduire chez Jill pour trouver des indices. Grâce à leur caméra, Sam découvre des marques et le nom de Gary Bryman, inscrit derrière le miroir de la salle de bain.
Par la suite, ils découvrent que Gary Bryman était un garçon de huit ans, qui a été tué trois ans auparavant dans un délit de fuite, par une voiture noire, qui se trouve être celle de Jill.
Chez Donna, derrière le miroir de la salle de bain, ils découvrent inscrit de la même façon le nom de Linda Shoemaker. Ils demandent ensuite à Donna comment est morte sa mère, Linda. Elle leur dit qu’elle a prit une dose mortelle de somnifères. Mais ils croient que Steven Shoemaker aurait tué sa femme. Ils en déduisent donc que Mary s’attaque à des personnes qui ont un lourd secret et dans lequel une personne serait morte.
Dean recommence ses recherches, mais les étend cette fois à tout le pays. Il découvre qu’une certaine Mary Worthington a été assassiné dans l’Indiana, et sur les photos de la victime on peut voir la même empreinte de main trouvée derrière les deux miroirs. Ils partent donc pour l’Indiana et rencontre l’un des détectives de l’époque qui a enquêté sur ce meurtre, 35 ans auparavant. Il leur révèle qu’un certain Trevor Sampson, un chirurgien, aurait eu une relation avec elle, et qu’elle aurait voulu révéler cette relation à la femme de ce dernier.

Retour à Toledo, dans les toilettes du lycée. Donna et Charlie se disputent à propos de Sam et Dean. Donna n’a pas aimé les insinuations des deux garçons et en veut à Charlie de les avoir emmenés chez elle. Charlie essaye de la convaincre que l’histoire de Bloody Mary n’est pas une simple légende, mais Donna se tourne vers le miroir, dit trois fois Bloody Mary, et s’en va. Pendant son cours, Charlie prend son miroir, et voit le reflet de Mary.

Sam et Dean sont sur la route. Sam est au téléphone avec Mr Worthington, le frère de Mary, qui lui dit qu’il a vendu le miroir il y a une semaine, à un magasin d’antiquités, à Toledo. Ils reçoivent ensuite le coup de fil de Charlie, et ils vont l’aider à se protéger. Elle leur raconte qu’un de ses ex petits amis s’est suicidé après qu’ils aient rompu.

Sur la route vers le magasin d’antiquités, Sam et Dean discutent du meilleur moyen de détruire l’esprit de Mary. Sam pense qu’il faut l’immobiliser dans son miroir pour qu’elle ne se cache pas dans un autre, et pour cela il décide que se sera à lui de l’appeler. Dean comprend qu’il parle de la mort de Jessica, et il lui dit que ce n’est pas de sa faute, qu’il n’aurait rien pu faire, et que de toute façon ce n’est pas un secret puisqu’il est au courant de tout. Mais Sam lui dit qu’il ne lui a pas tout dit. Dean finit par céder et ils s’introduisent dans le magasin, dans lequel il y a des dizaines de miroirs. Sam trouve le bon et dit trois fois Bloody Mary, mais rien ne se passe. A ce moment la police arrive devant le magasin et Dean s’en occupe, laissant Sam. Mary n’apparaît toujours pas dans le miroir, mais elle est dans tous ceux autour, et Sam les brise tous mais ça ne détruit pas Mary. C’est alors que son reflet devient autonome, et du sang commence à couler de ses yeux. Son reflet lui dit que c’est de sa faute si Jessica est morte, parce qu’il ne lui a pas dit qui il était réellement, mais qu’il y a pire que ça, que les cauchemars qu’il fait de Jessica, il les avait déjà avant qu’elle ne meure. Pendant ce temps Dean se débarrasse des policiers, il revient aider Sam et il brise le miroir. Alors qu’ils commencent à partir, le fantôme de Mary sort du miroir et les attaque. Mais Dean parvient à la détruire pour de bon.

Le lendemain, ils raccompagnent Charlie chez elle, et Sam lui dit que la mort de son petit ami n’était pas de sa faute et qu’elle doit essayer d’oublier. Ils s’en vont, et Dean demande à Sam quel était son secret, mais il lui répond qu’il préfère garder ça pour lui. Et sur le bord de la route, Sam voit le fantôme de Jessica.

 

Ecrit par Kaylia.

La légende de Bloody Mary


Sur un fond noir :

“Toledo, Ohio”

 

L’épisode commence dans une maison complètement plongée dans le noir. Il y a seulement quelques bougies, et trois filles. Elles rigolent et semblent faire une soirée pyjama.

Fille 1 : Allez, à ton tour. Action ou vérité ?
Lily
: Vérité.
Fille 1
: Est-ce que t’es amoureuse de Benji Swartz ?

La troisième fille rit.

Lily : Gage.
Fille 1
: D’accord, alors tant pis. Bon, le gage, ce sera… dire Bloody Mary dans la salle de bains.
Lily
: Oh ! T’aurais pu trouver autre chose. T’as pas mieux que ça ?
Fille 3
: Qui c’est Bloody Mary ?
Fille 1 : C’est une vieille sorcière.
Lily
: On raconte qu’elle s’est tuée dans un accident de voiture.
Fille 1
: Oh, c’est pas grave qui c’était. L’important, c’est que si tu dis trois fois son nom devant le miroir de la salle de bains, elle apparaît… Et elle t’arrache les yeux.

Les deux autres filles sursautent.

Fille 3 : Mais alors, pourquoi est-ce que des gens le disent ?
Lily : Parce que c’est pas réel.

Lily se lève et la première fille lui tend une bougie.

Fille 1: Alors surtout, tu laisses éteint. Et, n’oublie pas. Tu le dis trois fois.

 

                                              **************

 

Lily ouvre la porte et entre dans la salle de bains. Elle observe les ombres sur le mur, puis ferme la porte et met la bougie devant le miroir.

Lily : Bloody Mary. Je trouve ça très bête. Bloody Mary. Elle s’arrête un instant et regarde la flamme de la bougie bouger, comme s’il y avait du vent. Bloody Mary.

Elle entend un gros bruit, et crie. Devant la porte, les deux autres filles tapent sur la porte en riant. Lily sort de la salle de bains.

Fille 1 : On t’a eu !
Lily : Et, vous trouvez que c’est drôle ?
Père de Lily : Les filles. Lily regarde en haut des escaliers où elle aperçoit son père. Vous pourriez pas faire un peu moins de bruit ?
Lily : Pardon, papa.
Filles 1 & 2 : Pardon, Mr Shoemaker.

 

                                              ************** 

 

Le père de Lily marche dans le couloir à l’étage. Il passe devant un miroir et on voit une personne. Il continue à marche et tourne à gauche, passant à nouveau devant un miroir, où l’ombre est à nouveau présente. Il remet en place un tableau sur le mur et passe devant un miroir, où la personne, Mary, est à nouveau là. Il est dans la salle de bains et prend des pilules. Il les avale et se regarde dans le miroir. Il aperçoit du noir sous son œil.

 

                                              **************

 

De nouveau en bas, les filles rigolent.

Fille 3 : Alors, il te plait ?

La grande sœur de Lily, Donna, rentre à la maison.

Donna : Salut, les filles ! Vous rigolez bien ?
Lily
: Tu as dépassé le couvre-feu.
Donna
: Pardon, papa.

Elle monte les escaliers.

 

                                              **************

 

Devant la porte de la salle de bains, une marre de sang se trouve au sol. Donna tourne au coin et voit du rouge. Elle s’arrête, puis s’avance lentement. Elle ouvre la porte de la salle de bains, où il y a encore plus de sang. Elle continue à la pousser et se met à crier. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Sam, sûrement en train de rêver, dort. Jessica est au plafond. Du sang atterrit sur son front, ce qui le réveil et il aperçoit Jessica au plafond. Il entend un murmure « Pourquoi Sam ? » avec la même voix que Jessica. Sam crie « Non » et Jessica est entourée de flammes. La même voix redit « Pourquoi Sam ? ». Sam est en fait dans la voiture de Dean, où il dort. Dean le réveille en le poussant.


Dean : Sam, réveille-toi.
Sam
: Se demandant ce qu’il s’est passé. J’ai l’impression que je faisais un cauchemar.
Dean : Oui. Une fois de plus.
Sam : J’ai quand même pu me reposer.
Dean : Un jour ou l’autre, il faudra qu’on parle de ça.
Sam : On est arrivés ?
Dean : Oui. Bienvenue à Toledo dans l’Ohio.
Sam : Prenant le journal où la photo du père de Lily est entourée. Il s’agit d’un article dans lequel il est dit que Steven Shoemaker est mort… A ton avis, qu’est-ce qui est vraiment arrivé à ce type ?
Dean : C’est ce qu’on vient chercher. Allez, viens.

Dean et Sam sortent de la voiture. Ils se rendent à la morgue, juste derrière là où ils sont garés.

 

                                              **************

 

Dans la morgue, ils entrent dans la salle 144.

Technicien de la morgue : Bonjour.
Dean
: Bonjour.
Technicien de la morgue : Un renseignement ?
Dean
: Euh oui, on est là pour voir un corps.
Technicien de la morgue
 : Pardon ?
Dean
: Quoi ? Le docteur Figlavitch ne vous a rient dit ? On lui a parlé au téléphone. On… On est étudiants en médecine. On aimerait faire un article à propos de Shoemaker. Il a dit de passer.
Technicien de la morgue
 : Je suis vraiment désolé. Il est sorti déjeuner.
Dean
: Oh, mais ça, c’est pas grave. Il a dit que s’il n’était pas là, vous pourriez nous le montrer.
Technicien de la morgue
 : Désolé. Il a rien dit. Il est à peine parti une heure, alors attendez-le, ou repassez. Comme vous voulez.
Dean
: Une heure ? On doit absolument être à Columbus avant ça. Regardant Sam.
Sam
: Oui.
Dean
: C’est notre diplôme qui est en jeu. On doit faire un article pour notre devoir…
Technicien de la morgue
 : Ne vous fatiguez pas. C’est non.
Dean
: Se retournant et murmurant. Je vais me le payer.

Sam lui tape sur le bras. Il se place devant Dean et ouvre son porte-monnaie et en retire plusieurs billets de vingt dollars, qu’il pose sur le bureau du technicien.

Technicien de la morgue : Suivez-moi.
Dean
: Attrapant Sam, avant qu’il ne parte. Dis donc, je te trouve généreux avec mon fric.
Sam
: Bah quoi ? Tu l’as gagné au poker.
Dean
: Euh, oui, oui.

Ils suivent le technicien.

 

                                              **************

 

Sam, Dean et le technicien se trouvent autour du corps.

Sam : Selon les journaux, c’est sa fille qui l’a trouvé. Et, ses yeux saignaient d’après elle.
Technicien de la morgue
 : Retirant le drap du corps. Pire que ça. On peut dire qu’ils étaient liquéfiés.
Dean
: Est-ce qu’il y a eu des traces de lutte ? C’est peut-être quelqu’un qui lui a fait ça ?Technicien de la morgue : Non. Et, d’après ce qu’a dit sa fille, il était seul.
Sam
: Quelle est la cause officielle de son décès ?
Technicien de la morgue
 : Le docteur n’en sait trop rien. Alors, il pense à une attaque cérébrale, ou à une rupture d’anévrisme. Quelque chose a violemment éclaté, on en est sûrs.
Sam
: Mais, comment ?
Technicien de la morgue
 : A cause des saignements importants. On avait jamais vu autant de sang dans une boîte crânienne.
Sam
: Mais, et les yeux ? Qu’est-ce qui a provoqué ça ?
Technicien de la morgue
 : Une tension très importante peut faire éclater les vaisseaux. C’est fréquent avec les attaques.
Dean
: Vous voyez souvent des globes oculaires explosés ?
Technicien de la morgue
 : C’est une première pour moi. Mais, c’est pas moi le docteur.
Dean
: Est-ce qu’on pourrait lire le rapport de police ? Pour avoir… Plus de précisions.
Technicien de la morgue
 : J’ai pas trop le droit de le montrer. C’est illégal.

Sam semble ennuyé. Il sort le porte-monnaie de la poche.

 

                                              **************

 

Sam et Dean descendent des escaliers.

Sam : C’est peut-être tout simplement humain. Une monstruosité médicale.
Dean
: D’après toi, combien de fois papa, dans sa longue carrière, a-t-il rencontré de ces monstruosités médicales sans aucun rapport avec une mort surnaturelle ?
Sam
: Euh… Jamais, je crois.
Dean
: C’est exact.
Sam
: Oui, bon. J’ai compris. Il y a plus qu’à parler à la fille.

 

                                              **************

 

Sam et Dean entre dans la maison où les funérailles de Mr Shoemaker ont lieu. Une photo de lui est posée sur un bureau. Tandis qu’ils rentrent, ils voient des femmes en robe noire, et des hommes vêtus de noir également.

Dean : On n’est pas habillés dans le bon ton.

Ils continuent à traverser la maison.

 

                                              **************

 

Ils sortent dans le jardin. Un homme leur indique les filles.

Homme : Elle est là.
Dean
: Très bien, merci.

Ils marchent vers les deux filles et leurs deux amies, dont l’une d’elle s’appelle Charlie.

Dean : Je suppose que vous devez être Donna ?
Donna
: Oui.
Sam
: Bonjour. On est vraiment désolés.
Donna
: Merci.
Sam
: Moi, c’est Sam. Et lui, c’est Dean. On travaillait avec votre père.
Donna
: Ah oui ?
Dean
: Oui. C’est affreux tout ça. Attaque cérébrale.
Charlie
: Je suis pas vraiment sûre qu’elle tienne à parler de ça, pour l’instant.
Donna
: Autant en parler maintenant.
Dean
: Oui. Avez-vous remarqué des symptômes ? Des étourdissements ? Des migraines ?
Donna : Non.
Lily
: C’est parce que c’était pas du tout une attaque.
Donna
: Lily, ne dis pas ça.
Sam
: Quoi ?
Donna
: C’est rien d’important. Ne l’écoutez pas.
Lily
: Non. Tout ça s’est produit à cause de moi.
Donna
: On t’a déjà dit que non.
Sam
: Lily. Il s’accroupie pour se mettre à sa hauteur. Mais, comment est-ce que tu peux dire ça ?
Lily
: Mais, parce que je l’ai dit avant qu’il soit tué.
Sam
: Tu as dit quoi ?
Lily
: Bloody Mary. Trois fois devant le miroir de la salle de bains. Elle lui a arraché les yeux, c’est elle qui l’a tuée.
Donna
: Non, je t’ai expliqué que ça n’a rien à voir avec toi. Ce n’est pas ta faute.
Dean
: Oui je crois que ta sœur a raison, Lily. La cause de la mort n’est pas Bloody Mary. Ton père ne l’a jamais dit, hein ?
Lily
: Non, je ne crois pas qu’il l’ait dit.

 

                                              **************

 

Dans le couloir à l’étage, Sam et Dean marche devant le miroir et tourne au coin. Sam et Dean entrent dans la salle de bains où il y a toujours du sang par terre.

Sam : La légende de Bloody Mary. Est-ce que papa a déjà eu des preuves que c’était bien une réalité ?
Dean
: J’en ai aucune idée.

Dean entre, tandis que Sam touche le sang séché.

Sam : C’est dingue ! Depuis on ne sait trop quand, des tas d’enfants aiment se faire peur avec Bloody Mary. Mais, d’après ce qu’on sait, jusqu’ici, personne n’en est encore mort.
Dean
: Peut-être qu’avant, c’était une légende. Mais qu’ici, ça s’est réellement passé.
Sam
: C’est par ici que la légende a commencé ? Dean hausse les épaules. Mais, si on en croit la légende, c’est la personne qui dit… Sam regarde le miroir de la pharmacie que Dean inspecte, et le ferme. C’est la personne qui dit ce que tu sais qui y a droit, mais là…
Dean
: Mais là, c’est Shoemaker qui est la victime.
Sam
: Oui.
Dean
: J’ai jamais rien vu de pareil. En tout cas, on sait qu’il est bien mort devant le miroir. La fillette a raison. D’après ce que raconte la légende, « tu sais qui » arrache bien les yeux.
Sam
: Il faut éclaircir ça.

 

                                              **************

 

Dans le couloir, une femme arrive et Sam et Dean se précipite vers la porte pour voir de qui il s’agit.

Charlie : Qu’est-ce que vous fabriquez ?
Dean
: Euh… On se lavait les mains.
Charlie
: Mais, qui êtes-vous ?
Dean
: Mais, on vous l’a dit tout à l’heure. On travaillait avec le père de Donna.
Charlie
: Non, pas de chance. Il s’occupait de gestion de patrimoine tout seul.
Dean
: Non. Je… Oui, c’est bien ça.
Charlie
: Et, toutes ces questions bizarres dans le jardin, qu’est-ce que ça cache ? Vous allez tout me raconter ou… Ou je hurle comme une folle.
Sam
: D’accord. D’accord. La mort de Mr Shoemaker a été soudaine.
Charlie
: Ouais. Il a eu une attaque.
Sam
: Il n’a aucun des symptômes d’une attaque. Pour nous, c’est forcément autre chose.
Charlie
: Ah ! Et quoi ?
Sam
: Très franchement, on l’ignore. Mais, on aimerait éviter que ça frappe quelqu’un d’autre. Vous savez tout.
Dean
: Alors… Si vous tenez à crier, allez-y.
Charlie
: Qui êtes-vous ? Des policiers ?
Dean
: On peut dire ça, oui.
Sam
: Bon, écoutez. Tenez, réfléchissez à tout ça. Il sort du papier et un crayon de sa poche et commence à écrire son numéro de téléphone. Si vous ou une de vos amies remarquez quelque chose de bizarre, téléphonez-nous vite. Il donne le papier à Charlie et lui et Dean s’en vont.

 

                                              **************

 

Sam et Dean entre dans la bibliothèque.

Dean : On dirait que la légende de Bloody Mary fait un tabac dans cette ville. On devrait trouver quelque part la preuve de sa réalité.
Sam
: Oui, mais ça sera difficile. La légende est tellement répandue qu’il existe plusieurs dizaines de versions. L’une dit que c’était une sorcière. Une autre dit que c’était une mariée humiliée, et il y en a encore beaucoup d’autres.
Dean
: Très bien, alors, qu’est-ce qu’on cherche ?
Sam
: Toutes ces versions ont un point commun. C’est toujours une femme du nom de Mary, et elle meurt toujours devant un miroir. Alors, on va fouiller les archives publiques de la presse locale en remontant le plus loin possible. Et, si on trouve une Mary qui corresponde…
Dean
: Ça risqué d’être assez rasoir.
Sam
: Mais non, ne t’en fais pas. Si on trouve les… Il regarde les ordinateurs où il est affiché « En panne ». Ah ! Non, c’est toi qui a raison. Je pense que ça va être rasoir.

 

                                              **************

 

Charlie est au téléphone, tout en conduisant.

Charlie : J’ai pas réussi à le savoir très exactement. Ce sont des enquêteurs, des policiers.

Elle parle au téléphone à Jill, une amie de Donna qui était aux funérailles. Jill est dans sa chambre et enlève son gilet.

Jill : Quoiqu’ils soient, ils sont craquants.
Charlie
: Jill !
Jill
: Bah quoi ? Tu trouves pas ?
Charlie
: Ouais, d’accord. Ils sont craquants. Mais, entre nous, est-ce que tu crois que le père de Donna est mort à cause de l’attaque ?
Jill
: A moins que Lily ait raison. C’est peut-être bien Bloody Mary qui l’a tué.
Charlie
: Ha, ha. Et, ça te fait rire ?
Jill
: Attend. C’est pas vrai, ça ! Mais, t’as la frousse ? Mais oui, ça s’entend à ta voix.
Charlie
: Non.
Jill
: Charlie. Je me dirige vers le miroir de ma salle de bains.
Charlie
: Arrête de faire l’idiote.
Jill
: Elle entre dans la salle de bains. Oh, désolée. Je ne peux pas m’en empêcher. Il faut que je le dise. Bloody Mary. Bloody Mary. Bloody Mary.
Charlie
: Il y a un silence au téléphone. Jill ? Jill se met à hurler. Jill !
Jill
: Commençant à rire. Oh, non ! C’est trop facile de te faire marcher.

Elle raccroche et va dans sa penderie pour finir de se changer. Elle ouvre la porte et on voit Mary, sur le miroir posé sur la porte. Elle ferme la porte de sa penderie et s’assoit devant un autre miroir. On voit à ns s’abaisser. Elle se regarde et voit son reflet la regarder, comme si c’était une autre personne. Jill commence à paniquer quand elle voit du sang couler des yeux de son reflet. Elle touche ses joues et s’aperçoit qu’il y a également du sang.

Miroir : Tu l’as tué. C’est à cause denouveau Bloody Mary dans le miroir, et également quand Jill passe devant sa télévision. Jill entre dans la salle de bains et se lave le visage. Tandis qu’elle se baisse vers le lavabo, son reflet reste tel quel sa toi qu’il est mort, ce garçon.

Jill tombe à terre, tandis que son reflet la regarde. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Sam est à nouveau en train de rêver de Jessica. Les flammes emprisonnent Jessica, qui dit « Pourquoi Sam ? » et Sam se réveille.

Sam : Pourquoi tu m’as laissé dormir ?
Dean
: T’avais besoin de te reposer. T’as fait ton cauchemar ?
Sam
: Je vais m’y habituer si ça continue.
Dean
: Oui, bien sûr.
Sam
: T’as trouvé quelque chose ?
Dean
: A part un très énervant sentiment de frustration ? Non. Sam s’assoit. J’ai pourtant tout regardé. J’ai vu que deux femmes, une Laura et une Catherine, ont mis fin à leurs jours devant un miroir, et qu’un miroir géant était tombé sur un dénommé Dave, mais euh… Aucune Mary.
Sam
: Se rallongeant sur le lit. Et pourtant, elle devrait être dans le coin.
Dean
: J’ai voulu approfondir les recherches en regardant s’il y avait eu des morts bizarres avec les globes oculaires des victimes éclatés. Et non, rien du tout. Tout ce qui s’est passé ici n’implique pas une seule Mary.

Le portable de Sam sonne et il répond.

Sam : Allô ?

 

                                              **************

 

Sur un banc dans un parc, Charlie est assise et Dean est assis au dessus d’elle. Charlie pleure.

Charlie : Et, ils l’ont trouvé sur le carrelage de la salle de bains. Elle était morte et… Et ses yeux avaient été arrachés.
Sam
: Je suis désolé.
Charlie
: Et, elle l’a dit. Dean regarde Sam. Je l’ai entendu le dire. Mais, c’est sûrement pas à cause de ça. Je perds la raison ou quoi ?
Dean
: Mais non, rassurez-vous.
Charlie
: C’est encore bien plus inquiétant quand on sait que c’est vrai.
Sam
: Ecoutez, des choses très bizarres se passent ici. Des choses qu’on ne peut pas expliquer.
Dean
: On essaie de les combattre. Mais, on va avoir besoin de vous.

 

                                              **************

 

Charlie ouvre la porte de la chambre de Jill et la verrouille. Elle allume la lumière et va ouvrir la fenêtre où Sam et Dean attendent pour entrer. Sam entre et Dean lui donne un sac. Sam le pose sur le lit.

Sam : Qu’avez-vous racontez à sa mère ?
Charlie
: Je lui ai dit que je voulais récupérer des affaires prêtées à Jill.
Sam
 : Bien. Il sort quelque chose du sac, tandis que Dean ferme les rideaux.
Charlie
 : Je regrette de lui avoir menti.
Dean
: Croyez-nous, c’est pour la bonne cause. Eteignez.
Charlie
: Allant éteindre les lumières. Mais qu’est-ce que vous comptez trouver ?
Dean
: Ça, on vous répondra quand on le trouvera.
Sam
: Donnant à Dean une caméra numérique prête. Ah, la vision de nuit. Dean lui met la vision de nuit. Merci.
Dean
: Je t’en prie.
Sam
 : Parfait.

La caméra est dirigée vers Dean.

Dean : Tu me prends pour Paris Hilton ?

Sam s’en va avec la caméra. Il ouvre la porte de la penderie et filme le miroir.

Sam : Dis donc. Il y a une chose bizarre. La première victime n’a pas appelé Mary, et la seconde l’a fait. Comment elle choisit ses victimes ?
Dean
: Je sais pas.

Sam ferme la penderie.

Dean : Et, je voudrais bien savoir pourquoi Jill l’a appelée ?
Charlie
: Oh, c’était juste une farce.
Dean
: Oui, je suppose que quelqu’un d’autre le redira. C’est inévitable.

Sam filme dans la salle de bains autour du miroir quand il s’arrête après avoir vu quelque chose coulant de derrière le miroir.

Sam : Eh ! Dean et Charlie le regardent. J’ai repéré quelque chose là derrière.

Sam amène le miroir sur le lit de Jill. Dean ferme les rideaux. Sam arrache le papier marron qu’il y a derrière le miroir. Il éclaire avec une lampe ultraviolette le dos du miroir et ils aperçoivent alors les mots “Gary Bryman”.

Charlie : Gary Bryman ?
Sam
: Vous savez qui c’est ?
Charlie
: Non.

 

                                              **************

 

Dean et Charlie sont assis sur un banc à l’extérieur. Sam les rejoint.

Sam : Alors, Gary Bryman est un jeune garçon qui est mort il y a trois ans. Il a été renversé et le chauffard s’est enfui. Selon les témoins, il conduisait une voiture noire, une japonaise. Personne n’a vu la plaque ni qui se trouvait au volant.
Charlie
: Oh, mon Dieu.
Sam
: Quoi ?
Charlie
: Comme la voiture de Jill.
Dean
: On ferait bien de retourner chez Donna.

 

                                              **************

 

Dans la salle de bains de la maison de Donna, Dean et Sam inspecte le derrière du miroir avec une lampe ultraviolette. Des mots y sont également écrits “Linda Shoemaker”.

Sam : Linda Shoemaker.

 

                                              **************

 

Au rez-de-chaussée, Sam et Dean parlent à Donna.

Donna : Pourquoi vous me demandez tous ça ?
Sam
: On est vraiment désolés, mais c’est important.
Donna
: Oui. Linda était ma mère, d’accord ? Et, elle a avalé trop de somnifères. C’était un accident et rien d’autre. Soyez gentils, allez-vous-en.
Dean
: Ecoutez Donna.
Donna
: Non, je ne veux plus écouter.

Elle s’en va.

Charlie : Oh, mon Dieu. Vous croyez qu’il y a une chance pour que son père ait tué sa mère ?
Sam
: C’est possible.
Charlie
: Je crois que je vais rester tranquillement chez moi.
Dean
: Très bien. Quoique vous fassiez, surtout…
Charlie
: Ne vous inquiétez pas, je ne dirai rien du tout.

 

                                              **************

 

Dean est sur l’ordinateur tandis que Sam regarde des articles sur un tableau d’informations.

Sam : Attends une seconde, tu veux faire des recherches nationales ?
Dean
: Ouais. On va regarder les dossiers du FBI, et grâce au NCIC. Au point où on en est, n’importe quelle Mary sera largement suffisante pour moi.
Sam
: Et pourtant, si elle hante cette ville, ça veut dire qu’elle est morte dans cette ville.
Dean
: Il y a rien de mieux au niveau local, j’ai vérifié. Alors, si t’as une meilleure idée…
Sam
: La façon de Mary de choisir ses victimes n’est pas un simple hasard.
Dean
: C’est aussi ce que je pense.
Sam
: Avec monsieur Shoemaker et Jill, c’est évident.
Dean
: Un mort chacun à se reprocher.
Sam
: Oui. Et puis, tu sais ce qu’on dit à propos des miroirs. Ils révèlent soi-disant tes secrets, tes mensonges. Ils t’envoient le reflet de ton âme et ça porte malheur de les briser.
Dean
: Oui. Oui, peut-être que si tu as un secret, je parle d’un vrai secret concernant des morts, Mary le voit et te punit de tes fautes.
Sam
: Que ce soit toi qui l’ait appelé ou non.
Dean
: Tiens, regarde ça.

 

                                              **************

 

Sam tient une photo d’une femme allongée dans une marre de sang. Dean en imprime une nouvelle qu’il tend à Sam. Il y est marqué “Tre”.

Sam : C’est la même écriture, on dirait bien.
Dean
: Elle s’appelait Mary Worthington. Cette fois, ça s’est passé à Fort Wayne dans l’Indiana.

 

                                              **************

 

A Fort Wayne, dans l’Indiana, Sam et Dean sont chez un ancien détective.

Détective : J’ai fait ce métier là pendant trente-cinq ans. Policier, puis inspecteur. On arrive tous à la retraite avec des affaires non résolues. Mais le meurtre de Mary Worthington est spécial. Je l’ai encore sur l’estomac.
Dean
: Racontez-nous ce qui s’est passé.
Détective
: Vous m’avez dit que vous étiez des journalistes ?
Sam
: On sait que Mary avait 19 ans, qu’elle habitait toute seule. Elle a gagné des concours de beauté locaux et rêvait de quitter l’Indiana pour devenir actrice. Et, on sait que le 29 mars pendant la nuit, quelqu’un s’est introduit chez elle et l’a assassinée. Et, lui a enlevé les yeux après.
Détective
: C’est exact.
Sam
: Et, quand on vous demande ce qui s’est passé, en fait, on voudrait savoir ce que vous en pensez.

 

                                              **************

 

Le détective sort quelques dossiers de ses tiroirs.

Détective : Normalement, je n’avais pas le droit de garder une copie du dossier. Il ouvre le dossier et montre à Sam et Dean la photo qu’ils ont trouvé sur leur ordinateur. Bon. Tenez, regardez ça. T.R.E.
Dean
: Ouais.
Détective : Je crois que Mary voulait nous apprendre le nom de son tueur.
Sam
: Vous savez qui c’était ?
Détective
: J’en suis pas sûr. Mais, je crois que c’était un chirurgien. Trevor Sampson. Il sort une photo de l’homme. Je crois que c’est lui qui a tué la petite.
Sam
: Mais, pourquoi il aurait fait ça ?
Détective
: Le journal de Mary parlait de quelqu’un qu’elle fréquentait. Elle le désignait par son initial T. Oui. Et, si on en croit son journal, elle menaçait T d’apprendre à sa femme qu’ils se voyaient.
Dean
: Qu’est-ce qui vous dit que c’est bien lui qui l’a tuée ?
Détective
: Oh, c’est difficile à dire. Mais, la façon de lui enlever les yeux, c’était sûrement un professionnel.
Dean
: Mais, vous n’avez jamais pu le prouver ?
Détective
: Non. Ni empreinte, ni témoin direct. Il était méticuleux.
Dean
: Il est encore vivant ?
Détective
: Non. S’asseyant. Si vous voulez mon avis, je pense que Mary a passé ses derniers moments à essayer d’amener au grand jour les secrets de Sampson. Mais, elle n’a pas réussi.
Sam
: Où est-elle enterrée ?
Détective
: Nulle part. On l’a incinérée.
Dean
: Et le miroir, où est-il passé ? Il est gardé quelque part comme pièce à conviction ?
Détective
: Non. Il a été rendu à la famille de Mary il y a pas mal de temps.
Sam
: Vous ne sauriez pas où habite la famille par hasard ?

 

                                              **************

 

Donna et Charlie entre dans les toilettes des filles du lycée. Elles s’arrêtent devant le miroir.

Donna : Comment t’as pu les faire entrer chez moi ? T’as vu comment ils m’ont interrogée ?
Charlie
: Tout ce qu’ils font ici, c’est juste pour nous aider. Donna, je t’en prie, crois-moi.
Donna
: Quoi ? A propos de Bloody Mary ?
Charlie
: Mais oui, et je sais que tout ça n’a aucun sens…
Donna
: Tu veux dire que c’est vraiment grotesque. Avoue-le. A la limite, je comprends que ma sœur croit à ses histoires, elle a 12 ans. Mais toi ?
Charlie
: T’as vu de quelle façon ton père est mort ? D’accord ? Et la façon dont Jill est morte ?
Donna
: D’accord, alors… Elle se tourne vers le miroir. Bloody Mary.
Charlie
: Non !
Donna
: Bloody Mary. Bloody Mary. Elle se retourne vers Charlie. Tu vois ? Il s’est rien passé.
Charlie
: Pourquoi t’as fait ça ?
Donna
: Oh, mon Dieu. Tu sais que tu commences à devenir inquiétante.

Donna s’en va, laissant Charlie, effrayée.

 

                                              **************

 

Charlie marche dans les couloirs de l’école. Elle passe devant les fenêtres d’une classe, et on voit Bloody Mary dans l’une d’elles. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Charlie est en cours de physique-chimie.

Professeur : Les éléments qui perdent des électrons deviennent alors des ions positifs, qui ont une taille inférieure à tous les autres atomes du même élément. Charlie ouvre son miroir de poche. Et donc, automatiquement, le rayon ionique devient inférieur, lui aussi, au rayon atomique. Charlie voit Bloody Mary dans le coin et se met à crier. La classe est effrayée quand Charlie se met à courir. Charlie ! Elle voit le reflet de Mary dans la fenêtre de la porte et crie de plus belle. Elle attrape un tabouret et le lance dans la fenêtre. Charlie !! Le professeur attrape Charlie. Calme-toi ! Calme-toi ! Qu’est-ce qu’il y a ? Je t’en prie, calme-toi. Charlie voit le reflet de Mary dans les lunettes du professeur.
Charlie
: Ah !! Lâchez-moi !
Professeur : Charlie !

Charlie sort de la pièce en courant.

 

                                              **************

 

Sam et Dean sont en voiture. Dean conduit et Sam est au téléphone.

Sam : Oh, vraiment ? Ah, c’est vraiment dommage monsieur Worthington. J’étais prêt à le payer très cher ce miroir. D’accord, alors une autre fois, peut-être. Merci. Sam raccroche.
Dean
: Alors ?
Sam
: Alors, c’était le père de Mary. Le miroir est resté chez eux pendant des années, jusqu’à ce qu’ils le vendent il y a une semaine. A quelqu’un qui a déclaré être antiquaire… Et, qui est installé à Toledo.
Dean
: Et, tu crois que Mary est là où le miroir se trouve ?
Sam
: Son esprit doit avoir un endroit où il aime aller s’abriter.
Dean
: Dans certaines vieilles superstitions, il y a des miroirs qui capturent des esprits.
Sam
: Oui, c’est exact. Quand on meurt chez soi, on dit qu’il faut bien penser à couvrir les miroirs de façon à laisser s’en aller les esprits.
Dean
: Alors, Mary est morte devant un miroir qui a avalé son esprit.
Sam
: Ouais, mais je sais pas de quelle façon elle voyage à travers différents miroirs.
Dean
: J’en sais rien. Mais, si le miroir est la source de tout, il faut le réduire en morceaux.
Sam
: Ouais, c’est vrai. Peut-être. Le portable de Sam sonne et il répond. Allô ? Charlie ?

 

                                              **************

 

Dans la chambre de Sam et Dean, Charlie est assise sur le lit, se cachant les yeux. Sam et Dean mettent des draps sur tous les miroirs de la pièce ou les retournent pour que Charlie ne puisse plus voir Bloody Mary.

Sam : S’asseyant à côté de Charlie. Eh ! Et, ça y est. Vous pouvez ouvrir les yeux, Charlie. Tout ira bien. Tout ira bien.

Charlie ouvre lentement les yeux.

Sam : Alors, écoutez. Vous allez rester sur ce lit, sans en bouger. Et, vous ne regarderez ni miroir, ni aucun objet qui pourrait avoir un reflet, d’accord ? Et aussi longtemps que vous ferez ça, vous ne risquerez rien.
Charlie
: Mais, je vais pas passer toute ma vie comme ça. Elle me tuera un jour ou l’autre.
Sam
: Non. Non. Pas si vous m’écoutez.
Dean
: S’asseyant sur le lit. Ecoutez Charlie, on doit savoir ce qui s’est passé.
Charlie
: On était dans les toilettes du lycée et Donna l’a dit.
Dean
: Non, non. Je ne parle pas de ça. Il s’est passé un grand malheur un jour. Dans votre vie… Un secret… Quelqu’un est mort. Vous voulez en parler ?
Charlie
: J’avais un petit-ami. Je l’aimais. Et, j’en avais très peur aussi quelques fois. Et, un soir, c’était chez lui, on s’est encore disputés. Et là, j’ai préféré rompre. Et, tout à coup, il est devenu furieux et il a crié qu’il tenait à moi et qu’il avait besoin de moi. Et, il a dit « Charlie, si jamais tu t’en vas d’ici, je te préviens que je me tue. » Et moi, je lui ai répondu « Oui, d’accord. Allez, fais-le. » Et, je suis partie. Comment j’ai osé faire ça ? Comment j’ai osé lui répondre ça ? En réalité… Je croyais pas un instant qu’il pourrait le faire. Et, il l’a fait.

Elle pose sa tête sur ses genoux et pleure à nouveau.

 

                                              **************

 

Sam et Dean sont en voiture, sous la pluie.

Dean : Tu sais, je pense que la mort de son petit-ami n’est pas la faute de Charlie.
Sam
: Ouais, ça ne change rien du tout. Les esprits ont tendance à voir les choses de très loin, Dean. Charlie avait un secret, et il y a eu un mort. C’est suffisant pour Mary.
Dean
: Ouais, sans doute.
Sam
: Ecoute, j’ai bien réfléchi. Ça sera peut-être pas suffisant de simplement briser le miroir.
Dean
: Ah bon ? Pourquoi ?
Sam
: Et bien, Mary se déplace constamment. Elle passé apparemment de miroir en miroir, alors elle risque de continuer à le faire pendant encore beaucoup de temps. Et, d’après moi, pour pouvoir la coincer, il faut la faire apparaître dans son miroir. Et, ensuite, le briser.
Dean
: T’es sûr que ça va marcher ?
Sam
: Non. Je suis sûr de rien.
Dean
: Et, qui va l’appeler ?
Sam
: Je le ferai. Et, elle s’en prendra à moi.
Dean
: Alors ça, pas question. Il arrête la voiture. C’est encore pour Jessica que tu fais ça ? Tu crois que c’est ce secret que tu caches qui l’a tué ? Sam, arrête, sinon ça finira mal. Les cauchemars que tu fais, la manière que tu as de l’appeler au milieu de la nuit, ça va te tuer. Alors, écoute-moi. Ce n’était pas ta faute. Si tu veux t’en prendre à quelqu’un, prend-t-en à la chose qui l’a tuée. Et, même si on y réfléchit, prend-t-en à moi, parce c’est moi qui t’ait éloigné d’elle.
Sam
: Je ne peux pas t’en vouloir.
Dean
: Toi, non plus, tu n’as pas à t’en vouloir. Tu n’aurais rien changé.
Sam
: J’aurais dû l’avertir.
Dean
: L’avertir de quoi ? Tu le savais qu’elle allait mourir ? De toute façon, sa mort n’a rien de secret. Je sais très bien ce qui est arrivé. Ça ne marchera pas avec Mary.
Sam
: Tu ne sais rien.
Dean
: Quoi ? Comment ça ?
Sam
: Ecoute. Dean, tu ne sais pas la vérité. Je ne t’ai pas dit toute l’histoire.
Dean
: C’est quoi la vérité ?
Sam
: Ça ne serait plus un secret si je te le disais.
Dean
: Paraissant surpris. Non. C’est hors de question. N’y pense même pas.
Sam
: Tu sais très bien que cette fille est condamnée. Sauf si on trouve comment empêcher ça. Et puis, pense aussi au nombre de personnes qui pourrait aussi être tuées après elle. Alors, on va essayer. Oui, tu entends. Tu dois me laisser faire ça.

 

                                              **************

 

Devant la boutique, Sam essaie de forcer la porte. Elle s’ouvre et Sam et Dean aperçoivent un grand nombre de miroirs dans le magasin.

Dean : Génial ! Ça, c’est génial. Il sort la photo du corps de Mary avec le miroir à côté. Il n’y a plus qu’à chercher.

Ils se séparent pour chercher dans toute la boutique. On voit alors une lumière qui clignote. Il s’agit d’une alarme.

Dean : Ils l’ont peut-être déjà vendu.

La lampe de poche de Sam s’arrête sur un miroir.

Sam : Non, je crois pas.

Dean le rejoint et sort la photo de sa poche pour comparer. Il s’agit bien du même miroir.

Dean : Oui, c’est celui-là. Il souffle. T’as pas changé d’avis ?

Sam donne à Dean la lampe de poche et tous deux s’approchent du miroir.

Sam : Bloody Mary. Bloody Mary. Il regarde Dean qui lui envoie un regard incertain. Il brandit alors une barre de fer. Bloody Mary.

Puis l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dean se retourne et voit alors une lumière arrivant dans la boutique.

Dean : Je vais régler ça. Toi, tu restes ici et fais attention. Tape sur tout ce qui bouge.

Sam prépare alors une nouvelle fois sa barre de fer. Dean s’approche de l’entrée du magasin et voit une lumière aveuglante.

Dean : Ils arrivent mal.

Il pose la barre de fer qu’il avait dans ses mains et commence à marcher vers la porte.

 

                                              **************

 

Pendant ce temps, Sam entend une respiration. Il se retourne et regarde les différents miroirs. La caméra revient dans le miroir de Mary où on la voit.



                                              **************

Dean ouvre la porte d’entrée et fait face à la police.

Police : Halte !
Dean
: Oh, oh, oh ! Du calme. C’est une fausse alerte, messieurs. J’ai fait une mauvaise manœuvre.
Police
: Qui êtes-vous ?
Dean
: Le patron des lieux.
Police
: Vous êtes le fils de monsieur Yamashiro ?



                                              **************

 

Mary est désormais dans un autre miroir. Sam l’aperçoit du coin de l’œil et brise le miroir avec la barre de fer. Puis, elle se trouve à nouveau dans un différent. Il la voit et brise un second miroir. Il fait alors face au miroir de Mary.

Sam : Amène-toi. Amène-toi dans celui-là.

 

Il regarde son reflet qui, comme celui-ci de Jill, ne bouge pas comme il devrait. Sam commence à avoir du mal à respirer et à voir couler du sang de ses yeux. Il lâche la barre de fer et touche son cœur.

Reflet : C’est ta faute. Tu l’as tuée. Tu as tué Jessica.

 


                                              **************

 

Dean est toujours dehors avec les policiers.

Dean : Je vais tout vous dire. Il m’a adopté.
Police
: Oui.
Dean
: Entouré de deux policiers à sa gauche et à sa droite. Mais, vous savez, ça risque d’être vraiment trop long.

Il envoie un coup de poing dans un des policiers, puis dans l’autre. Les deux hommes se retrouvent à terre.



                                              **************



Reflet : Tu lui as pas dit qui tu étais vraiment. Mais, il n’y a pas que ça, tu sais. Sam est en train de tomber sur le sol. Ces terribles cauchemars que tu fais, et qui te font voir Jessica en train de mourir, en train de brûler, ils avaient commencé déjà bien avant le drame. Allez, avoue-le ! Tu souhaitais désespérément être normal. Tu pensais que ce n’était que des rêves. Comment as-tu osé ne pas t’alarmer ? Comment as-tu osé la laisser seule ce soir-là ? Tu aurais pu éviter sa mort !

Dean envoie sa barre de fer dans le miroir, qui se brise.

Dean : S’accroupissant près de Sam. Sammy ! Sammy !
Sam
: Non, c’est Sam.
Dean
: Voyant le sang sorti de ses yeux. Ça va ?
Sam
: Oui.
Dean
: Allez viens, petit frère.

Il aide Sam à se relever. Il passe le bras de Sam derrière sa tête et ils commencent à marcher, jusqu’à ce que Mary sorte du cadre du miroir. Ils se retournent et la voient marcher sur le verre brisé. Mary s’approche d’eux. Les yeux de Sam et Dean se mettent à saigner et ils tombent au sol. Dean attrape un miroir, qu’il place devant eux, et face à Mary. Elle est alors obligée de regarder son reflet dans le miroir.

Reflet : C’est toi qui les as tués ! Oui, c’est toi qui les as tués ! Tu y laisseras ton âme !

Mary se liquéfie en sang et elle tombe au sol. Dean laisse tomber le miroir qu’il tenait et il se casse.

Dean : Eh, Sam ?
Sam
: Oui ?
Dean
: Avec tous ces miroirs cassés… On va avoir 700 ans de malheur !



                                              **************

 

Sam et Dean sont en voiture avec Charlie à l’arrière. Ils se garent devant une maison.

Charlie : Alors, c’est fini cette fois ?
Dean : Oui, tout est fini.
Charlie
: Merci.

Dean et Charlie se serrent la main, et Charlie sort de la voiture.

Sam : Charlie ! Charlie se retourne. J’ai pensé à la mort de votre ami… Vous avez tord de croire que c’est votre faute. Quoique vous ayez fait, vous n’auriez pas pu l’empêcher de se tuer. Il y a des choses qu’on ne peut pas empêcher.

Charlie sourit, et rentre dans la maison.

Dean : Il frappe gentiment Sam. Excellent conseil.

Il met le contact, et ils commencent à rouler.

 

                                              **************

 

Dean : Eh, Sam ?
Sam
: Oui ?
Dean
: Cette histoire étant enfin réglée, j’aimerais que tu me racontes ton secret.
Sam
: Ecoute. T’es mon frangin. Je donnerai ma vie pour toi. Mais, j’ai quand même le droit de garder certaines choses pour moi.

Ils se regardent. Sam aperçoit Jessica dans une robe blanche sur le trottoir, debout à côté d’un poteau. Sam n’en revient pas. Quand ils tournent au coin, elle a disparu derrière le poteau.

 

                                                 ****FIN****

 

Ecrit par kaylia.

{On the black screen}

“Toledo, Ohio”

{The episode opens in a house totally dark, except for a few candles, to three girls. They are laughing and appear to be having a slumber party.}

Girl 1: Ok your turn, truth or dare?

Lily: Truth

Girl 1: Do you want to make out with Benji Swartz?

{Girl 3 laughs}

Lily: Dare

Girl 1: Okay, lame. You have to…say “Bloody Mary” in the bathroom.

Lily: Is that the best you can come up with?

Girl 3: Who’s Bloody Mary?

Girl 1: She’s this witchLily: I heard she was a lady killed in a car crash.

Girl 1: It doesn’t matter who she is. Point is, if you say her name three times in the bathroom mirror she appears…{dramatic pause and then yells} and scratches your eyes out!

{The other girls jump}

Girl 3: So why would anyone say it?

Lily: Because it isn’t real. {She gets up, and Girl 1 hands her a candle.}

Girl 1: No turning on the lights, and remember…three times.

{Cut scene to the inside of the bathroom, the door opens and Lily comes in. She looks at the shadows on the wall, and then closes the door and puts her candle down in front of the mirror.}

Lily: Bloody Mary. This is so stupid. Bloody Mary. {She looks at the candle flickering.} Bloody Mary.

{She pauses for a moment, and then we hear a crash, and she screams. Cut scene to outside the door where Girl 1 & 3 are pounding on the door laughing. She walks out of the bathroom.}

Girl 1: Scared ya.

Lily: You guys are jerks.

Lily’s dad: Lily. {Lily looks up to the top of the stairs where she sees her dad.} Do you mind keeping it down?

Lily: Sorry daddy.

Girls 1 & 3: Sorry Mr. Shoemaker.

{Cut scene to Lily’s father walking back upstairs. He passes a mirror in the hall and we see a very Samara Morgan–like looking character, he continues walking down the hall and turns at the end of it, where there is another mirror, and Mary is in it also. He straightens a picture on the wall and walks past another very tiny mirror that we still see Mary in. Cut scene to the inside of the bathroom medicine cabinet, where Lilly’s dad takes out some pills. He pops them in his mouth and then stares closer into the mirror, where he notices some scratches under his eye. Cut scene to the girls back downstairs.}

Girl 3: You so like him!

{Lily’s older sister Donna, walks in from outside.}

Donna: Hey geek. You guys having fun?

Lily: You’re out past curfew.

Donna: Thanks dad. {She walks upstairs.}

{Cut scene to a pool of blood outside the bathroom door. Donna walks around the corner and sees the pool of red. She stops for a moment, and then continues walking towards it slowly. She puts her hand on the bathroom door and pushes it open. There is much more blood, and then Donna screams (we don’t get to see their father.).}

{The screen goes black, and then we see Sam (presumably dreaming) reliving the night he found Jessica on the ceiling (only this time the entire scene is in blue). Blood dripping on his forehead, and seeing her on the ceiling. There is a whisper that sounds like either “I failed you” or “I found you”, but it is pretty inaudible. Sam yells no, as she erupts into flames and another voice says “Why, Sam?” Cut scene to Sam in Dean’s car, and Dean is pushing on Sam.}

Dean: Sam wake up.

Sam: {Looks around wondering what just happened.} I take it I was having a nightmare.

Dean: Yeah, another one.

Sam: Hey, at least I got some sleep.

Dean: You know, sooner or later we’re gonna have to talk about this.

Sam: Are we here?

Dean: Yup, welcome to Toledo, Ohio.

Sam: {Picks up a newspaper with Lily’s dad circled. It says “Shoemaker, Steven- The Shoemaker family is sad to announce the sudden death of their beloved husband and father, Steven Shoemaker. Steven was 46. A short”…the rest is not on the screen.} So what do you think really happened to him?

Dean: That’s what we’re gonna find out. Let’s go. {He and Sam get out of the car.}

{Cut scene to the inside of the morgue Sam and Dean had parked in front of. They walk into room 144.}

Morgue technician: Hey.

Dean: Hey.

Morgue technician: Can I help you?

Dean: Yeah. We’re the uh...med students.

Morgue technician: Sorry?

Dean: Oh Doctor Figlavitch didn’t tell you? We talked to him on the phone. We uh…We’re from Ohio State. He’s supposed to show us the Shoemaker corpse. It’s for our paper.

Morgue technician: Well I’m sorry, he’s at lunch.

Dean: Oh well he said uh…Oh well, you know, it doesn’t matter. You don’t mind showing us the body do you?

Morgue technician: Sorry, I can’t. Doc will be back in an hour, you can wait for him if you want.

Dean: An hour? Ooh. We gotta be heading back to Columbus by then {looks at Sam}.

Sam: Yeah.

Dean: Uh look man, this paper’s like half hour grade, so if you don’t mind helping us out.

Morgue technician: Oh look man, no.

Dean: {turns around and mumbles} I’m gonna hit him in his face I swear.

{Sam hits dean on the arm. He steps in front of Dean and opens his wallet and pulls out some twenty’s. He lays a few of them down on the technician’s desk.}

Morgue technician: Follow me.

Dean: {Grabs Sam before he can walk out} Dude I earned that money.

Sam: You won it in a poker game. {follows the morgue technician.}

Dean: Yeah.

{Cut scene to the three of them at the dead body.}

Sam: Now the newspaper said his daughter found him. She said his eyes were bleeding.

Morgue technician: {pulls back the blanket over the corpse.} More than that. They practically liquefied.

Dean: Any sign of a struggle? Maybe somebody did it to him?

Morgue technician: Nope. Besides the daughter, he was all alone.

Sam: What’s the official cause of death.

Morgue technician: Doc’s not sure. Massive stroke, maybe an aneurysm? Something burst up in there, that’s for sure.

Sam: What do you mean?

Morgue technician: Intense cerebral bleeding. This guy had more blood in his skull than anyone I’ve ever seen.

Sam: The eyes—what would cause something like that?

Morgue technician: Capillaries can burst. See a lot of bloodshot eyes with stroke victims.

Dean: Yeah? You ever see exploding eyeballs?

Morgue technician: That’s a first for me, but hey, I’m not the doctor.

Dean: Think we could take a look at that police report? You know for, uh…our paper.

Morgue technician: I’m not really supposed to show you that.

{Sam looks annoyed, reaches in his pocket and pulls out his wallet. Cut scene to Sam and Dean walking downstairs.}

Sam: Might not be one of ours. Might just be some freak medical thing.

Dean: How many times in dad’s long and varied career has it actually been a freak medical thing and not some sign of an awful supernatural death?

Sam: Uh, almost never.

Dean: Exactly

Sam: All right, let’s go talk to the daughter.

{Sam and Dean walk into the house where the funeral for Mr. Shoemaker is. There is a picture of him on the desk, and as they walk in they see a bunch of men in black suits and women in black dresses.}

Dean: Feel like we’re underdressed

{they continue walking through the house towards the back. Cut scene to out back, when they emerge. They are with a man who points them to the daughters. They walk over to the two daughters and two of their friends, one’s name is Charlie (it’s a girl Charlie).}

Dean: You must be Donna right?

Donna: Yeah.

Sam: Hi uh—we’re really sorry.

Donna: Thank you.

Sam: I’m Sam, this is Dean. We worked with your dad.

Donna: You did?

Dean: Yeah. This whole thing. I mean, a stroke.

Charlie: I don’t think she really wants to talk about this right now

Donna: It’s okay. I’m okay.

Dean: Were there any symptoms? Dizziness? Migraines?

Donna: No.

Lily: That’s because it wasn’t a stroke.

Donna: Lily don’t say that.

Sam: What?

Donna: I’m sorry, she’s just upset.

Lily: No, it happened because of me.

Donna: Sweetie, it didn’t.

Sam: Lily, {he bends down to be eye level with Lily.} why would you say something like that?

Lily: Right before he died, I said it.

Sam: You said what?

Lily: Bloody Mary- Three times in the bathroom mirror. She took his eyes, that’s what she does.

Donna: That’s not why dad died. This isn’t your fault.

Dean: I think your sister’s right, Lily. There’s no way it could have been Bloody Mary. Your dad didn’t say it, did he?

Lily: No I don’t think so.

{Cut scene to inside the Shoemaker’s hallway on one of the mirrors. We see Sam and Dean walking towards the mirror, then they go around the corner. Cut scene to inside the bathroom, the door is pushed open by Dean and Sam. There is still some dried blood on the floor.

Sam: The Bloody Mary legend- Dad ever find any evidence that it was a real thing?

Dean: Not that I know of.

{Dean walks into the bathroom and Sam stoops to the floor and touches the dried blood.}

Sam: I mean, everywhere else all over the country, kids will play Bloody Mary, and as far as we know, no one dies from it.

Dean: Yeah well maybe everywhere it’s just a story but here it’s actually happening.

Sam: The place where the legend began? {Dean shrugs his shoulders.} But according to the legend, the person who says—{Sam looks at the medicine cabinet mirror which Dean was inspecting, because it was now pointing towards Sam. Sam shuts it.} The person who says you know what, gets it. But here—

Dean: Shoemaker gets it instead, yeah.

Sam: Right.

Dean: Never heard anything like that before. Still, the guy did die right in front of the mirror, and the daughter’s right. The way the legend goes, “you know who” scratches your eyes out.Sam: It’s worth checking in to.

{Cut scene to in the hallway. We see a woman’s legs walking down towards the bathroom. Sam and Dean quickly go out of the bathroom to see who it is.}

Charlie: What are you doing up here?

Dean: We—we, had to go to the bathroom.

Charlie: Who are you?

Dean: Like we said downstairs, we worked with Donna’s dad.

Charlie: He was a day trader or something, he worked by himself.

Dean: No, I know, I meant—

Charlie: And all those weird questions downstairs, what was that? So you tell me what’s going on, or I start screaming.

Sam: All right, all right. We think something happened to Donna’s dad.

Charlie: Yeah, a stroke.

Sam: That’s not a sign of a typical stroke. We think it might be something else.

Charlie: Like what?

Sam: Honestly? We don’t know yet. But we don’t want it to happen to anyone else. That’s the truth.

Dean: So… If you’re gonna scream, go right ahead.

Charlie: Who are you, cops?

Dean: Something like that.

Sam: I’ll tell you what. Here. {He reaches into his pocket, pulls out a paper and pen and starts writing their cell phone number down.} If you think of anything, you or your friends notice anything strange, out of the ordinary…just give us a call. {He hands her the paper as he and Dean walk down the hallway.}

{Cut scene to Sam and Dean walking around a library.}

Dean: Say Bloody Mary really is haunting this town. There’s gonna be some sort of proof—Like a local woman who died nasty.

Sam: Yeah but a legend this widespread it’s hard. I mean, there’s like 50 versions of who she actually is. One story says she’s a witch, another says she’s a mutilated bride, there’s a lot more. {They walk in to the actual library.}

Dean: All right so what are we supposed to be looking for?

Sam: Every version’s got a few things in common. It’s always a woman named Mary, and she always dies right in front of a mirror. So we’ve gotta search local newspapers—public records as far back as they go. See if we can find a Mary who fits the bill.

Dean: Well that sounds annoying.

Sam: No it won’t be so bad, as long as we…{He looks at the computers which all say “Out of Order” on them.} *chuckles* I take it back. This will be very annoying.

{Cut scene to Donna’s friend driving in a car talking on her cell phone.}

Charlie: I’m not sure. They were cops or detectives or something.

{The phone conversation is between Donna’s friend and another girl who was at the funeral named Jill. Jill is in her room taking off her sweater.}

Jill: Whoever they were, they were cute.

Charlie: Jill

Jill: You didn’t think so?

Charlie: Yeah okay they were cute. Still, do you think something happened to Donna’s dad?

Jill: Maybe Lily was right. Maybe Bloody Mary got him.

Charlie: Ha ha, very funny.

Jill: Wait, I’m sorry. Was that fear I hear in your voice?

Charlie: No.

Jill: Charlie, I’m walking to the bathroom mirror right now.

Charlie: Jill, quit it.

Jill: {She gets to her bathroom mirror.} Oh no, I can’t help myself. I’m gonna say it. Bloody Mary. Bloody Mary. Bloody Mary.

Charlie: {There is a silence on the phone.} Jill? {Jill screams.} Jill!?!

Jill: {Starts laughing} You’re such a freak, I’ll call you tomorrow. {They hang up the phone and Jill goes to her closet to finish getting changed. She opens the door, and on the inside there is a mirror, where we see Bloody Mary. She closes the closet door and goes to sit down at her vanity, where of course there is another mirror. We see Bloody Mary as she takes her earrings out, and then her reflection again when Jill walks in front of her TV screen. Jill goes back in the bathroom to wash her face, but as she bends down to wash, her reflection in the mirror stays standing. She looks up and sees her reflection looking at her as if it were another person. Jill starts panicking as the reflection in the mirror starts oozing blood out of its eyes. She reaches up and feels blood on her own face.}

Reflection: You did it. You killed that boy.

{Jill falls down after seemingly being strangled to death as her reflection in the mirror watches her.}

{Cut to Sam’s dream again. The flames sucked up into Jessica’s body, we hear “Why Sam?” and Sam wakes up.}

Sam: Why’d you let me fall asleep?

Dean: Cause I’m an awesome brother. So what did you dream about?

Sam: Lollipops and candy canes.

Dean: Yeah, sure.

Sam: Did you find anything?

Dean: Oh besides a whole new level of frustration? {Sam sits up.} No. I’ve looked at everything. A few local women, a Laura and a Catherine committed suicide in front of a mirror, and a giant mirror fell on a guy named Dave, but uh, no Mary.

Sam: {Falls back on the bed.} Maybe we just haven’t found it yet.

Dean: I’ve also been searching for strange deaths in the area, you know…eyeball bleeding, that sort of thing. There’s nothing. Whatever’s happening here, maybe it just ain’t Mary.

{Sam’s cell phone rings. He answers it.}

Sam: Hello? {We do not hear who is calling, but a look of concern comes across Sam’s face.}

{Cut scene to a park bench. Charlie is sitting there and Dean is sitting on the back of it, and Sam is standing there. Charlie is crying.}

Charlie: And they found her on the bathroom floor. And her—her eyes. They were gone.

Sam: I’m sorry.

Charlie: And she said it. {Dean looks up at Sam.} I heard her say it. But it couldn’t be because of that. I’m insane, right?

Dean: No, you’re not insane.

Charlie: Oh God, that makes me feel so much worse.

Sam: Look. We think something’s happening here. Something that can’t be explained.

Dean: And we’re gonna stop it but we could use your help.

{Cut scene to Jill’s room. Charlie comes in and locks the door. She then goes over to the window and opens it, where Sam and Dean are waiting to enter. Sam enters first and Dean throws him a duffel bag. Sam sets it on the bed and starts going through it.}

Sam: What did you tell Jill’s mom?

Charlie: Just that I needed some time alone with Jill’s pictures and things. {Sam pulls something out of the bag and Dean shuts the curtains.} I hate lying to her.

Dean: Trust us, this is for the greater good. Hit the lights.

Charlie: {goes over to turn off the lights.} What are you guys looking for?

Dean: We’ll let you know as soon as we find it.

Sam: {has a digital camera ready, and hands it to Dean.} Hey, night vision.
{Dean turns on the night vision for him.} Perfect.

{The digital camera is aimed at Dean.}

Dean: Do I look like Paris Hilton?

{Sam walks away with the camera. He opens Jill’s closet door and begins filming around the mirror.}

Sam: So I don’t get it. I mean…the first victim didn’t summon Mary, and the second victim did. How’s she choosing them?

Dean: Beats me.

{Sam closes the closet door.}

Dean: I want to know why Jill said it in the first place.

Charlie: It’s just a joke.

Dean: Yeah well somebody’s gonna say it again, it’s just a matter of time.

{Sam is in the bathroom filming around the mirror when he stops and sees trickles of something running out from behind the mirror.}

Sam: Hey. {Dean and Charlie turn to look at him.} There’s a black light in the trunk, right?{Sam has carried the mirror out to Jill’s bed and lays it on the bed upside down. Dean throws him a black light. Sam peels off the brown paper that is on the back of the mirror. Sam shines the black light over the back of the mirror and we see a handprint, and the words “Gary Bryman.”}

Charlie: Gary Bryman?

Sam: You know who that is?

Charlie: No.

{Cut scene to outside, again on a bench. Dean and Charlie are sitting on it, and Sam comes up behind them.}

Sam: So, Gary Bryman was an 8-year-old boy. Two years ago he was killed in a hit and run. The car was described as a black Toyota Camry. But nobody got the plates or saw the driver.

Charlie: Oh my God.

Sam: What?

Charlie: Jill drove that car.

Dean: We need to get back to your friend Donna’s house.

{Cut scene to the bathroom of Donna’s house. Sam and Dean are hunched over the back of the mirror with a black light. There is a handprint on it, and the words “Linda Shoemaker”.}

Sam: Linda Shoemaker.

{Cut scene to downstairs with Donna.}

Donna: Why are you asking me this?

Sam: Look, we’re sorry, but it’s important.

Donna: Yeah. Linda’s my mom okay? She overdosed on sleeping pills, it was an accident, and that’s it. I think you should leave.

Dean: Now Donna, just listen.

Donna: Get out of my house! {she runs upstairs.}

Charlie: Oh my God. Do you really think her dad could’ve killed her mom?

Sam: Maybe.

Charlie: I think I should stick around.

Dean: All right. Whatever you do, don’t—

Charlie: Believe me, I won’t say it.

{Cut scene to Dean at a computer and Sam looking at some things posted on a bulletin board.}

Sam: Wait, wait, wait, you’re doing a nationwide search?

Dean: Yep. The NCIC, the FBI database—at this point any Mary who died in front of a mirror is good enough for me.

Sam: But if she’s haunting the town, she should have died in the town.

Dean: I’m telling you there’s nothing local, I’ve checked. So unless you got a better idea—

Sam: The way Mary’s choosing her victims, it seems like there’s a pattern.

Dean: I know, I was thinking the same thing.

Sam: With mister Shoemaker and Jill’s hit and run.

Dean: Both had secrets where people died.

Sam: Right. I mean there’s a lot of folklore about mirrors-that they reveal all your lies, all your secrets, that they’re a true reflection of your soul, which is why it’s bad luck to break them.

Dean: Right, right. So maybe if you’ve got a secret, I mean like a really nasty one where someone died, then Mary sees it, and punishes you for it.

Sam: Whether you’re the one that summoned her or not.

Dean: Take a look at this.

{Cut to a picture of a woman laying by a mirror in a puddle of blood. Dean prints out another picture and hands it to Sam. The picture is of a handprint and the letters “Tre”}

Sam: Looks like the same handprint.

Dean: Her name was Mary Worthington—an unsolved murder in Fort Wayne, Indiana.

{Cut to a police or detective agency, and the words “Fort Wayne, Indiana” come on the screen.}

Detective: I was on the job for 35 years-detective for most of that. Now everybody packs it in with a few loose ends, but the Mary Worthington murder—that one still gets me.

Dean: What exactly happened?

Detective: You boys said you were reporters?

Sam: We know Mary was 19, lived by herself. We know she won a few local beauty contests, dreamt of getting out of Indiana, being an actress. And we know the night of March 29th someone broke into her apartment and murdered her, cut out her eyes with a knife.

Detective: That’s right.

Sam: See sir, when we asked you what happened, we wanted to know what you think happened.

{Cut scene to the detective pulling some files out of a file cabinet.}

Detective: Technically I’m not supposed to have a copy of this. {He opens a file to the picture Sam and Dean found on the computer.} Now see that there? T-R-E?

Dean: Yeah.

Detective: I think Mary was trying to spell out the name of her killer.

Sam: You know who it was?

Detective: Not for sure. But there was a local man, a surgeon-Trevor Sampson. {He pulls out a picture of a man.} And I think her cut her up good.

Sam: Now why would he do something like that?

Detective: Her diary mentioned a man that she was seeing. She called him by his initial, “T”. Well, her last entry, she was gonna tell “T”’s wife about their affair.

Dean: Yeah but how do you know it was Sampson who killed her?

Detective: It’s hard to say, but the way her eyes were cut out…it was almost professional.

Dean: But you could never prove it?

Detective: No. No prints, no witnesses. He was meticulous.

Dean: Is he still alive?

Detective: Nope. {sits down and sighs} If you ask me, Mary spent her last living moments trying to expose this guy’s secret. But she never could.

Sam: Where’s she buried?

Detective: She wasn’t. She was cremated.

Dean: What about that mirror {nods at the one in the picture}. It’s not in some evidence lockup somewhere is it?

Detective: Ah, no. It was returned to Mary’s family a long time ago.

Sam: You have the names of her family by any chance?

{Cut scene to the inside of a girl’s bathroom at a school where Donna and Charlie are walking in.}

Donna: I mean, you bring these strangers into my house and they ask me things like that?

Charlie: They were only trying to help. Please, Donna, you have to believe me.

Donna: What? About Bloody Mary? {Of course they have now stopped in front of the mirror.}

Charlie: Please, I know it sounds crazy—

Donna: Crazy doesn’t even begin to cover it. I mean it’s one thing for my sister to believe this crap, she’s 12. But you?

Charlie: Think about the way your dad died, okay? And the way Jill died.

Donna: Okay so {she turns to face the mirror} Bloody Mary.

Charlie: No!

Donna: Bloody Mary. Bloody Mary. {She turns back to face Charlie} See? Nothing happened.

Charlie: Why would you do that?

Donna: Oh my God. There really is something wrong with you.

{Cut scene to the school halls. Charlie is walking down past some windows into the classroom, and we see Bloody Mary in one of them.}

{We come back to a physics/science class at Charlie’s school.}

Teacher: Elements that loose electrons become positive ions, which are smaller than other atoms of the same element. {Charlie opens up her compact.} Therefore the ionic radius is smaller than the atomic radius. {Charlie sees Bloody Mary in the corner and screams. The class freaks out as she starts running around the room.} Charlie! {She sees the reflection of Mary in the window of the door, picks up a stool, and throws it through the window.} Charlie!!! {The teacher catches Charlie.} Charlie stop it! What’s wrong!? Just calm down.{Charlie sees Mary in the reflection of the teacher’s glasses.}

Charlie: Aah! Let me go!

Teacher: Charlie! {Charlie runs out of the room.}

{Cut to Sam and Dean driving down the road. Sam is on his cell phone.}

Sam: Oh really? Ah that’s too bad Mr. Worthington. I would have paid a lot for that mirror. Okay, well maybe next time. All right, thanks. {Sam hangs up.}

Dean: So?

Sam: So that was Mary’s brother. The mirror was in the family for years, until he sold it one week ago to a store called Estate Antiques. A store in Toledo.

Dean: So wherever the mirror goes, that’s where Mary goes?

Sam: Her spirit’s definitely tied up with it somehow.

Dean: Isn’t there an old superstition that says mirrors can capture spirits?

Sam: Yeah there is. Yeah, when someone would die in a house people would cover up the mirrors so the ghost wouldn’t get trapped.

Dean: So Mary dies in front of a mirror, and it draws in her spirit.

Sam: Yeah but how could she move through like a hundred different mirrors?

Dean: I don’t know, but if the mirror is the source, I say we find it and smash it.

Sam: Yeah, I don’t know, maybe. {Sam’s cell phone rings.} Hello. {The look of concern comes across his face again} Charlie?

{Cut scene to wherever Sam and Dean where staying. Charlie is sitting on the bed with her head on her knees and Sam and Dean have all of the curtains drawn shut, and are throwing sheets over the mirrors, or facing them to the wall or floor.}

Sam: {Sits next to Charlie} Hey, hey it’s ok. Hey, you can open up your eyes Charlie. It’s okay, all right? {Charlie looks up slowly.}

Sam: Now listen. You’re gonna stay right here on this bed, and you’re not gonna look at glass, or anything else that has a reflection, okay? And as long as you do that, she cannot get you.

Charlie: But I can’t keep that up forever. I’m gonna die, aren’t I?

Sam: No. No. Not anytime soon.

Dean: {Sits on the bed too} All right Charlie. We need to know what happened.

Charlie: We were in the bathroom. Donna said it.

Dean: That’s not what we’re talking about. Something happened, didn’t it? In your life…a secret…where someone got hurt. Can you tell us about it?

Charlie: I had this boyfriend. I loved him. But he kind of scared me too, you know? And one night, at his house, we got in this fight. Then I broke up with him, and he got upset, and he said he needed me and he loved me, and he said “Charlie, if you walk out that door right now, I’m gonna kill myself.” And you know what I said? I said “Go ahead.” And I left. How could I say that? How could I leave him like that? I just…I didn’t believe him, you know? I should have. {She puts her face back on her knees and starts crying again.}

{Cut scene to Sam and Dean driving in the rain.}

Dean: You know her boyfriend killing himself, that’s not really Charlie’s fault.

Sam: You know as well as I do spirits don’t exactly see shades of gray, Dean. Charlie had a secret, someone died, that’s good enough for Mary.

Dean: I guess.

Sam: You know, I’ve been thinking. It might not be enough to just smash that mirror.

Dean: Why, what do you mean?

Sam: Well Mary’s hard to pin down, right? I mean she moves around from mirror to mirror so who’s to say that she’s not just gonna keep hiding in them forever? So maybe we should try to pin her down, you know, summon her to her mirror and then smash it.

Dean: Well how do you know that’s going to work?

Sam: I don’t, not for sure.

Dean: Well who’s gonna summon her?

Sam: I will. She’ll come after me.

Dean: You know what, that’s it. {He pulls the car over.} This is about Jessica, isn’t it? You think that’s your dirty little secret that you killed her somehow? Sam, this has got to stop, man. I mean, the nightmares and calling her name out in the middle of the night—it’s gonna kill you. Now listen to me—It wasn’t your fault. If you wanna blame something, then blame the thing that killed her. Or hell, why don’t you take a swing at me? I mean I’m the one that dragged you away from her in the first place.

Sam: I don’t blame you.

Dean: Well you shouldn’t blame yourself, because there’s nothing you could’ve done.

Sam: I could’ve warned her.

Dean: About what? You didn’t know what was gonna happen! And besides, all of this isn’t a secret, I mean I know all about it. It’s not gonna work with Mary anyway.

Sam: No you don’t.

Dean: I don’t what?

Sam: You don’t know all about it. I haven’t told you everything.

Dean: What are you talking about?

Sam: Well it wouldn’t really be a secret if I told you, would it?

Dean: {looks surprised} No. I don’t like it. It’s not gonna happen, forget it.

Sam: Dean that girl back there is going to die unless we do something about it. And you know what? Who knows how many more people are gonna die after that? Now we’re doing this. You’ve got to let me do this.

{Cut scene to the shop. Sam is trying to pick the lock on the door. It opens and they see many mirrors are in this shop.}

Dean: Well…that’s just great. {He pulls out the picture of Mary’s dead body to look at the mirror.} All right let’s start looking.

{They split up and walk around the store and we see a flashing light that seems to be part of an alarm.}

Dean: Maybe they’ve already sold it.

{Sam’s flashlight stops on the mirror.}

Sam: I don’t think so.

{Dean walks over to him and pulls out the picture again to compare. It is the mirror.}

Dean: That’s it. {sighs} You sure about this? {Sam hands Dean the flashlight.}


Sam: {sighs} Bloody Mary. Bloody Mary. {he looks at Dean who gives him an unsure look back. Sam picks up the crowbar} Bloody Mary.

 

{Dean turns to see a light coming through the store.}


Dean: I’ll go check that out. Stay here, be careful. {Sam readies the crowbar again} Smash anything that moves. {Dean crawls away towards the front door. He sees a headlight.} Crap. {He puts the crowbar down and begins to walk to the door.}


{Meanwhile Sam hears a breath, so he turns to look at a different mirror, when the camera turns back to Mary’s we see her in it.}


{Cut scene back to Dean who is now outside facing police.}


Police: Hold it.


Dean: Woah guys, false alarm, I tripped the system.


Police: Who are you?


Dean: I’m the boss’s kid.


Police: You’re Mister Yamashiro’s kid?


{Cut scene back to Sam. We see Mary in a different mirror now. Sam sees her there out of the corner of his eye and smashes the mirror with the crowbar. She is in a different one now, and he sees her and smashes that mirror too. He is now back facing her mirror.}


Sam: Come on. Come into this one.


{Sam looks oddly at his reflection, which has now taken a mind of its own like Jill’s. Sam starts having trouble breathing and has a trickle of blood coming out of his eye. He drops the crowbar and grabs his heart.}


Reflection: It’s your fault. You killed her. You killed Jessica.


{Cut back to dean outside.}


Dean: Like I said, I was adopted.


Police: Yeah.


Dean: {Is being covered back and front by the two cops.} You know, I just—I really don’t have time for this right now. {He punches one cop, backhands the other, then punches the cop in front of him again. They are now on the ground.

{Cut scene to Sam and his reflection.}


Reflection: You never told her the truth—who you really were. {Sam is now falling towards the ground.} But it’s more than that, isn’t it? Those nightmares you’ve been having of Jessica dying, screaming, burning—You had them for days before she died. Didn’t you!?! You were so desperate to ignore them, to believe they were just dreams. How could you ignore them like that? How could you leave her alone to die!?! You dreamt it would happen!!!


{Dean’s crowbar goes through the mirror.}


Dean: {bends down to the floor to Sam} Sam, Sammy!


Sam: It’s Sam.


Dean: [in reference to the blood that had come out of his eyes] God, are you okay?


Sam: Uh, yeah.


Dean: Come on, come on. {He pulls Sam up. He puts Sam’s arm over his neck, and they begin to walk out, until Mary (again, much like Samara coming out of the TV in The Ring) comes out of the frame of the mirror. They turn around to see her crawling over the broken glass. May walks towards them and they both fall to the ground. They both start bleeding from the face, but Dean reaches up and pulls over a mirror so that Mary is forced to see her own reflection.}


Reflection: You killed them! All those people! You killed them!


{Mary starts choking to death and melts into a pile of blood. Dean throws down the mirror he held and it shatters.}


Dean: Hey Sam?


Sam: Yeah?


Dean: This has got to be like…what? 600 years of bad luck?


{Sam chuckles weakly.}


{We come back to Sam and Dean driving in the car with Charlie in the back. They pull up in front of a house.}

Charlie: So this is really over?

Dean: {nods} Yeah, it’s over.

Charlie: Thank you. {Dean reaches back to shake her hand, and she gets out of the car.}

Sam: Charlie? {Charlie turns around} Your boyfriend’s death…you really should try to forgive yourself. No matter what you did, you probably couldn’t have stopped it. Sometimes bad things just happen.

{Charlie smiles faintly, then turns around to go into the house.}

Dean: {Gently hits Sam} That’s good advice. {They drive off} Hey Sam?

Sam: Yeah?

Dean: Now that this is all over, I want you to tell me what that secret is.

Sam: Look…you’re my brother and I’d die for you, but there are some things I need to keep to myself.

{Sam looks out the window and sees Jessica in a white dress on the street corner standing next to a light pole, as they turn the corner she disappears behind the pole, and we don’t see her again.}


[End Credits]

 

Ecrit par blackrose.

Kikavu ?

Au total, 132 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

Iwolf441 
26.12.2018 vers 22h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

DrumLiet 
17.06.2018 vers 18h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 4 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

On recherche des volontaires pour rédiger des news pour l'Accueil d'Hypnoweb !
On recrute !! | Plus d'infos

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente

Photo de la quinzaine
Aujourd'hui à 21:56

Le Roadhouse 28
Hier à 17:06

Staff
05.01.2019

Meg Masters
Hier à 23:17

Katie Cassidy
Hier à 23:14

Partie Personnages
Hier à 21:43

Jessica Moore
Hier à 21:19

DJ Qualls
Hier à 21:09

Felicia Day
Hier à 21:05

Kevin McNally
Hier à 21:00

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne Série club

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Vendredi 25 janvier à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.07 : Unhuman Nature (inédit)
Jeudi 29 novembre à 20:00
1.49m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.06 : Optimism (inédit)
Jeudi 15 novembre à 20:00
1.48m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.05 : Nightmare Logic (inédit)
Jeudi 8 novembre à 20:00
1.43m / 0.3% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Synopsis des épisodes à venir

Synopsis des épisodes à venir
Des épisodes 14.12 Prophet and Loss et 14.13 Lebanon (le 300e épisode) ainsi que la promo du...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Qu'avez-vous pensez de l'épisode de reprise, le 14.10 "Nihilism" ? Venez voter puis n'hésitez pas à...

Ce soir c'est le retour de Supernatural

Ce soir c'est le retour de Supernatural
Et pour vous permettre d'attendre voici la nouvelle promo de l'épisode 14x10 "Nihilism" dans notre...

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW

Interview de Jeffrey Dean Morgan par EW
S'il y a des semaines où c'est très très calme, ce n'est pas le cas actuellement, après l'interview,...

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e

Entertainment Weekly a interviewé le cast concernant le 300e
épisode de Supernatural, avec vidéos et sessions photos. Interview à retrouver dans notre section...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage

Qu'avez-vous pensé de l'épisode de reprise "Nihilism" ? N'hésitez pas à venir commenter dans le topic S14

Total : 8 votes
Tous les sondages

Téléchargement
HypnoRooms

pretty31, Hier à 23:00

Skins : nouveau sondage (Nicholas Hoult) et nouveau duel Dowton abbey vs The Tudors !!

quimper, Aujourd'hui à 00:51

Nouveau sondage sur Engrenages. Pas besoin de connaitre la série pour pouvoir voter.

Sas1608, Aujourd'hui à 15:09

Concours sur le quartier de Grey's Anatomy. A vous de créer un médecin qui va intégrer le Grey-Sloan ! On compte sur votre présence !!!

sauveur, Aujourd'hui à 21:32

La photo du mois du quartier Dallas attend toujours vos votes. Venez voter

juju93, Aujourd'hui à 22:19

"Souvenir du P-L-anet" : mur d'images du quartierThe L Word. Venez poster votre image préférée du générique.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site