VOTE | 650 fans

Article VO - 16/01/2019

Supernatural stars cover EW to celebrate 300 episodes (and an epic reunion)

 

Jared Padalecki is making an announcement. It’s early December, and he and his Supernatural costar Jensen Ackles are preparing for their final two days of filming the 300th episode (Feb. 7) as demon-hunting brothers Sam and Dean Winchester, respectively. As they walk onto the Men of Letters set on a rainy Thursday, they come face-to-face with Jeffrey Dean Morgan, a personal friend and the man who brought Papa John Winchester to life in the show’s pilot (and left the show after season 2). “It’s the culmination of 300 episodes,” Padalecki says of Morgan’s return. After all, John’s disappearance kick-started the brothers’ road trip.

"Dad's on a hunting trip, and he hasn't been home in a few days"

Standing in his little brother’s college apartment, Dean Winchester first uttered those words in the pilot, and in doing so, launched Supernatural’s — and the brothers’ —  first big mystery. “I had a good feeling about the show just reading the pilot,” Ackles says. “It had grit, the characters were well-written, and the story had miles to go.” Although he couldn’t quite predict how many miles the journey would be.

Supernatural premiered on The WB in 2005 and has since become the longest-running show in The CW’s history. The idea was simple: two brothers hunting monsters from urban legends, the kinds of things you’d hear about while sitting around a campfire. Bloody Mary? They killed her. Hook Man? Yep, him too. But it didn’t take long for the writers to understand that they might have to broaden the scope of the show if they wanted to get 20-plus episodes (much less 300). “We quickly realized that [conceit] would run out in a hurry, so even early on we expanded our horizons of what the show could be,” executive producer/co-showrunner Robert Singer says. But just how far could they stretch? And would they even get the chance?

Despite surviving the 2006 WB–UPN merger that created The CW, it took years forSupernatural to land on solid ground. “Bob Singer and I were fighting for the show’s survival at the ends of the first three seasons,” says creator Eric Kripke. “We’d have a meeting with the network that we informally called the ‘explain-why-we-should-give-you-another-season’ meeting.” And yet there was something about those conditions that felt right for a show about two humans trying to save the world from superhuman forces. As Dean recently said in a season 14 episode, “Impossible odds—feels like home.” But the land of impossible odds isn’t simply where the show (and the Winchesters) lived in those early years. It’s where they thrived. “In the beginning we almost mischievously wanted to see what we could get away with,” Kripke says. “There weren’t a lot of genre shows on The CW. It was mostly Gossip Girl and 90210. We were always like the goth kid at the back of the class that no one really wanted to pay attention to. So on this little weird horror show, we really got to push some boundaries that hadn’t been attempted in TV. There was no one saying, ‘That’s too crazy.’” So they took risks. They wrote a Groundhog Day-style episode called “Mystery Spot” that saw Dean die more than 100 times in one hour. They created “Hollywood Babylon,” an episode where Sam and Dean investigated a haunted horror-movie set. They produced “Ghostfacers,” an episode shot to look like a reality show about ghost hunting. “We always felt like we were on tenterhooks a little, but it helped us in a way,” Singer says. “We said, ‘If they don’t like us, let’s be bold.’ ” And in season 4, they made perhaps their biggest, boldest decision yet: They introduced angels (and therefore a much more religious story line) into the fold, which Singer identifies as the show’s biggest turning point. “I was concerned that would be a bridge too far,” Padalecki says of the angelic decision. “I wondered, ‘Are we going to turn o a lot of the people that came here to watch a scary movie?’” Kripke himself had fought the idea for years, until a pre–season 4 epiphany came to him while he was washing his face, of all things. “I realized the supernatural world was unbalanced,” Kripke says. “There was only evil. So I walked in the writers’ room on day one of season 4 and said, ‘Okay, there’s going to be angels…but they’re dicks!’”

Thus began what Kripke, who’s since created Revolution and co-created Timeless, still believes is one of the best hours of television he’s ever written: the season 4 premiere. “Lazarus Rising” introduced Castiel, the show’s first and longest-lasting angel. “Right before my scene, [then writer] Sera [Gamble] said, ‘Your life is about to change,’” remembers Misha Collins, who plays Castiel. He adds with a laugh, “I was like, ‘You’re so full of yourself.’” But Collins’ life did just that when he shifted from being a guest star to a series regular as his character survived multiple deaths — and even a brief stint as God — to become someone Sam and Dean consider family. “Angels completed the mythology,” Kripke says, and with them, the show was able to build to what writer-turned-showrunner Gamble refers to as the “regularly scheduled apocalypse” at the end of season 5. It was good versus evil. Michael versus Lucifer. Dean versus Sam. And for a while, everyone believed it was the end of the show. But when the network gave them a renewal for season 6, the writers were left to figure out what the heck comes after an apocalypse. The answer? Anything they wanted.

“A benefit of genre is we have such a huge runway in terms of ‘anything can happen,’” then writer and current co-showrunner Andrew Dabb says. “A medical show is limited in the scope of what they can do. We’re not.” So the next few seasons saw Supernaturalpush even more boundaries, with alternate realities, meta episodes (“The French Mistake,” anyone?), and new villains. That’s not to say everything worked, but that’s the beauty of a long-running show with a devoted audience — everything doesn’t have to work. “Fans would forgive sins of certain episodes because they love watching Sam and Dean,” Singer says. Because saying Supernatural fans like Supernatural is like saying Dean likes pie. It’s not about liking it. It’s about loving it. “I don’t think we have casual fans,” Singer says. “They live and breathe this show.” The #SPNFamily gathers all around the country (and globe) for multiple conventions each year, and every July they ll the largest venue, Hall H, at San Diego Comic-Con. It’s those fans who are devoted to Sam and Dean, even when their Impala might take a wrong turn. “The show’s ability to evolve and adapt is what’s led to it lasting 14 years,” Dabb says, adding, “Theoretically there are still a bunch of Leviathan out there running around that we never dealt with, but we don’t talk about that.”

Limitless options and viewer forgiveness aside, there is one rule the show has to follow — outside of standards and practices, that is. “I credit Bob Singer for instilling from very early on the idea that the show can go anywhere as long as the characters stay true to themselves,” former showrunner Jeremy Carver says. “The core of the show is the bond between the brothers.” With Sam and Dean as its foundation, the show can make episodes like season 11’s “Baby,” which was shot entirely from the perspective of the Impala, or season 13’s “Scoobynatural,” an animated crossover with Scooby-Doo and the gang. “One of the fun takeaways of watching Supernatural is that if you can imagine it, there’s probably a little town somewhere in America where it’s happening,” Gamble says. “It’s unlike any other show, really, in the history of American television.” And 14 seasons in, it’s still finding ways to surprise fans by, say, bringing John Winchester back.

"Dad ?"

Standing next to his little brother in the Men of Letters bunker, Dean can’t believe what he’s seeing. This time he’s not enlisting his brother to find Dad, because Dad has come to them. And he hasn’t changed much. His beard has more gray in it and his face is thinner, but it will surprise no one that John comes back with a rifle in his hand. (Sorry, Walking Dead fans; the rifle came before Lucille.) But John isn’t the only one who’s changed. Standing across from him, Sam and Dean are no longer the kids who crammed toy army men into the ashtray of the Impala, or even the young men who went looking for him in the pilot. They’ve grown up. Their lives, quite simply, have changed. The same can be said of the actors themselves. In fact, Ackles is currently two years older than Morgan was when he filmed the pilot. “That’s how full circle it all is,” Morgan says. “Like a father would be, I’m very proud of the guys. It makes me get choked up because they’ve done so well here. Episode 300? That’s unheard of.”

As for how John comes back, let’s just say things get weird — don’t they always? — and there’s an altered reality at play. “Our guys are put in a position where they essentially can have a wish granted,” Dabb says. “They’re actually expecting something else, but [John’s return] comes from a place of want by Dean. The need for closure is really what brings John back into their lives.” But John isn’t the only person who comes back into their lives. As with any altered reality, not everything changes for the good. Without getting too specific, whatever brings John back also causes the return of Zachariah (Kurt Fuller), the no-BS angel who saw Sam and Dean as nothing more than thorns in his side. (Like Kripke said, angels are dicks!) Speaking of angels, this reality also affects Castiel in… certain ways. This time the boys are dealing with a different (though not entirely unfamiliar) version of their friend.

But for Morgan, who’s been asked for years about returning, it has always been about bringing John back in the right way. “The relationships between these three men were so open, so if I was going to come back, it would be nice to have some closure, especially with Sammy,” Morgan says. And before the hour’s over, both boys will get a moment alone with Dad. “This episode gives Sam a chance to forgive,” Padalecki says. Ackles adds, “For Dean, the whole episode is a dream that he doesn’t want to wake up from. But he knows he has to.”

Back in the bunker’s kitchen where Padalecki declared “reunion time” just hours ago, Sam and Dean are sitting around a table sharing a bottle of whiskey with their father and catching him up on everything he’s missed. Yes, they’ve saved the world (more than once). Yes, Lucifer has a son. But most important, John’s late wife, Mary — the woman he spent his life trying to avenge — is alive. Right then Mary rounds the corner for the moment she never saw coming, but in a strange way has always been waiting for. “Everything’s right in the world in this bubble of time,” Samantha Smith, who plays Mary, says of the couple’s reunion. “It’s very romantic.”

But as the Winchesters know a bit too well, all good things must come to an end. And when this is said and done, Sam and Dean will return to their life, driving down crazy street next to each other. Because despite the show hitting 300 episodes, nobody’s ready to call it quits just yet. “I don’t think we’re ready to throw in the towel,” Ackles says. “We’ve still got a little gas in the tank.” Put another way, Sam and Dean still got work to do.

 

Source : Samantha Highfill - Entertainment Weekly

Ecrit par bloom74 

Traduction

Le casting de Supernatural fait la (les) couverture(s) d’Entertainment Weekly pour fêter 300 épisodes (et des retrouvailles épiques)

 

 

Jared Padalecki fait une annonce. Nous sommes au début du mois de décembre et lui et son partenaire de Supernatural, Jensen Ackles, se préparent pour les deux derniers jours de tournage du 300e épisode (7 février) en tant que frères chasseurs de démons, respectivement, Sam et Dean Winchester. Alors qu'ils marchent sur le plateau des Men of Letters, un jeudi pluvieux, ils se retrouvent face à face avec Jeffrey Dean Morgan, un ami personnel et l'homme qui a donné vie à Papa John Winchester dans le pilote de la série (et a quitté le show après la saison 2) "C’est le point culminant de 300 épisodes", a déclaré Padalecki à propos du retour de Morgan. Après tout, la disparition de John a lancé le voyage des frères sur la route.

 

«Papa est allé chasser et n’est pas revenu depuis des jours»

 

Debout dans l’appartement de son petit frère, Dean Winchester a prononcé ces mots dans le pilote puis, ce faisant, a lancé le premier grand mystère de Supernatural -et des frères-  «J'avais un bon pressentiment à propos de la série, rien qu'en lisant le pilote», explique Ackles. "Il y avait de la détermination, les personnages étaient bien écrits et l'histoire avait des kilomètres à parcourir." Bien qu'il ne puisse pas prédire combien de kilomètres le voyage prendrait.

 

Supernatural a été créé pour la première fois sur WB en 2005 et est depuis devenu le show le plus ancien de l’histoire de la CW. L’idée était simple: deux frères à la recherche de monstres appartenant à des légendes urbaines, le genre de choses dont on entend parler au coin d’un feu de camp. Bloody Mary? Ils l'ont tuée. Hook Man? Oui, lui aussi. Mais les scénaristes n’ont pas tardé à comprendre qu’ils leur faudraient peut-être élargir la portée de la série s’ils voulaient avoir plus de 20 épisodes (encore moins 300). «Nous avons rapidement réalisé que [le concept] s'épuiserait rapidement. Nous avons donc très tôt élargi nos horizons quant à ce que pourrait être la série», a déclaré le producteur exécutif et co-showrunner, Robert Singer. Mais jusqu'où pourraient-ils s'étendre? Et en auraient-ils même la chance?

 

Bien qu’elle ait survécu à la fusion WB-UPN en 2006, qui a donné naissance à la CW, il a fallu des années à Supernatural pour atterrir sur des bases solides. "Bob Singer et moi nous sommes battus pour la survie de la série à la fin des trois premières saisons", a déclaré le créateur Eric Kripke. «Nous avons eu une réunion avec la chaine que nous avons officieusement appelée la réunion «Expliquez-nous-pourquoi-nous-devrions-vous-donner-une-autre-saison». Pourtant, il y avait quelque chose à propos de ces conditions qui semblait approprié pour une série sur deux humains essayant de sauver le monde des forces surhumaines. Comme Dean l'a récemment déclaré dans un épisode de la saison 14, «Les probabilités impossibles - c’est se sentir à la maison». Mais le pays des probabilités impossibles n'est pas simplement celui où la série (et les Winchesters) ont vécu pendant ces premières années. C’est là où ils ont prospéré. «Au début, nous voulions presque avec malice voir ce que nous pouvions nous en sortir», explique Kripke. «Il n’y avait pas beaucoup d’émissions de genre sur la CW. Il s’agissait principalement de Gossip Girl et de 90210. Nous étions toujours comme l’enfant gothique au fond de la classe, à qui personne ne voulait vraiment prêter attention. Donc, dans cette petite série d’horreurs, nous devions vraiment repousser certaines limites qui n’avaient pas été tentées à la télévision. Personne n’a dit: «C’est trop fou». Ils ont donc pris des risques. Ils ont écrit un épisode du style "un jour sans fin" intitulé "Mystery Spot" qui a vu Dean mourir plus de 100 fois en une heure. Ils ont créé «Hollywood Babylon», un épisode où Sam et Dean ont enquêté sur un décor de film d'horreur hanté. Ils ont produit «Ghostfacers», un épisode filmé qui ressemble à une émission de télé-réalité sur la chasse aux fantômes. «Nous nous sommes toujours sentis un peu sur des charbons ardents, mais cela nous a aidés dans un sens», dit Singer. "Nous avons dit: «S'ils ne nous aiment pas, soyons audacieux.» Et lors de la saison 4, ils ont peut-être pris leur décision la plus grande et la plus audacieuse à ce jour: ils ont introduit des anges (et donc une histoire beaucoup plus religieuse), que Singer identifie comme le plus grand tournant de la série. «Je craignais que ce ne soit un pont trop éloigné», déclare Padalecki à propos de la décision angélique. "Je me demandais 'Allons-nous inviter beaucoup de gens qui sont venus ici à regarder un film d'horreur?'" Kripke lui-même avait combattu l'idée pendant des années, jusqu'à ce qu'une révélation avant la saison 4 ne lui vienne pendant qu'il se lave le visage, de toutes choses. «J'ai réalisé que le monde surnaturel était déséquilibré», déclare Kripke. «Il n'y avait que le Mal. Alors, je suis entré dans la salle des scénaristes le premier jour de la saison 4 et j’ai dit: «Bon, il va y avoir des anges… mais ce sont des cons!»

 

Ainsi a commencé ce que Kripke, qui a depuis créé Revolution et cofondé Timeless, estime toujours que c’est l’une des meilleures heures de télévision qu’il ait écrite: le premier épisode de la saison 4. "Lazarus Rising" a présenté Castiel, le premier et le plus durable des anges de la série. «Juste avant ma scène, Sera [Gamble], alors scénariste, a déclaré:« Votre vie est sur le point de changer », se souvient Misha Collins, qui interprète Castiel. Il ajouta en riant: «J'étais comme: C’est tellement prétentieux.» Mais la vie de Collins a fait exactement cela quand il est passé de guest-star à rôle régulier alors que son personnage a survécu à de multiples morts - et même un bref passage en tant que Dieu - pour devenir quelqu'un que Sam et Dean considèrent comme la famille. "Les anges ont complété la mythologie", dit Kripke, et avec eux, le show a pu construire ce que la scénariste devenue showrunner Gamble appelle "l'apocalypse normalement programmée" à la fin de la saison 5. C'était le bien contre le mal. Michael contre Lucifer. Dean contre Sam. Et pendant un moment, tout le monde a cru que c'était la fin de la série. Mais lorsque la chaine a renouvellé pour la saison 6, les écrivains ont été laissés à deviner : que diable après une apocalypse. La réponse? Tout ce qu'ils voulaient.

 

«L’avantage du genre, c’est que nous avons un si grand nombre de pistes en termes de «tout peut arriver», dit ensuite le scénariste et actuel co-showrunner, Andrew Dabb. «Une série médicale est limitée dans la portée de ce qu'ils peuvent faire. Nous ne le sommes pas.» Ainsi, au cours des prochaines saisons, Supernatural repousse encore plus les limites, avec des réalités alternatives, des méta-épisodes («The French Mistake» quoi d’autre?) Et de nouveaux méchants. Cela ne veut pas dire que tout a fonctionné, mais c’est la beauté d’un show de longue date avec un public dévoué - tout n’a pas à fonctionner. «Les fans peuvent pardonner les péchés de certains épisodes parce qu’ils adorent regarder Sam et Dean», déclare Singer. Parce que dire que les fans de Supernatural apprécie Supernatural, c'est comme dire que Dean apprécie la tarte. Il ne s’agit pas de l’apprécier. C’est de l’aimer. "Je ne pense pas que nous ayons des fans occasionnels", déclare Singer. "Ils vivent et respirent ce show." La #SPNFamily se réunit partout dans le pays (et dans le monde entier) pour participer à de nombreuses conventions chaque année, et chaque mois de juillet, ils ont la plus grande salle, Hall H, à San Diego Comic-Con. Ce sont ces fans qui sont dévoués à Sam et à Dean, même lorsque leur Impala pourrait prendre un mauvais tournant. «La capacité de la série à évoluer et à s'adapter est ce qui l’a fait duré 14 ans», dit Dabb, ajoutant: «Théoriquement, il y a toujours une tonne de Léviathans qui courent partout et dont nous ne nous sommes pas occupés, mais nous ne parlons pas de ça."

 

Les options illimitées et le pardon des spectateurs mis à part, il y a une règle que la série doit suivre - en dehors des normes et des pratiques. «Je remercie Bob Singer d'avoir inculqué très tôt l'idée que la série peut aller n'importe où, à condition que les personnages restent fidèles à eux-mêmes», a déclaré l'ancien showrunner Jeremy Carver. "Le cœur de la série réside dans le lien qui unit les deux frères." Fondée sur Sam et Dean, la série peut créer des épisodes comme celui de "Baby", de la saison 11, entièrement tourné dans la perspective de l'Impala, ou «Scoobynatural», de la saison 13, "Un crossover animé avec Scooby-Doo et le gang. «L’un des attraits amusants de Supernatural est que si vous pouvez l’imaginer, il y a probablement une petite ville quelque part en Amérique où cela se produit», dit Gamble. «C’est vraiment différent de toute autre série dans l’histoire de la télévision américaine.» Et pendant 14 saisons, il trouve toujours le moyen de surprendre ses fans en ramenant, par exemple, John Winchester.

 

«Papa ?»

 

Debout à côté de son petit frère dans le bunker des Men of Letters, Dean n'arrive pas à croire ce qu'il voit. Cette fois, il n’engage pas son frère à retrouver papa, car papa est venu vers eux. Et il n’a pas beaucoup changé. Sa barbe a plus de gris et son visage est plus fin, mais personne ne sera surpris si John revient avec un fusil à la main. (Désolé, fans de Walking Dead le fusil était là avant Lucille.) Mais John n’est pas le seul à avoir changé. Debout face à lui, Sam et Dean ne sont plus les enfants qui ont fourré des soldats dans le cendrier de l’Impala, ni même les jeunes hommes qui sont allés le chercher dans le pilote. Ils ont grandi. Leurs vies, tout simplement, ont changé. On peut en dire autant des acteurs eux-mêmes. En fait, Ackles a actuellement deux ans de plus que Morgan quand il a filmé le pilote. «C’est comme ça que le cercle est bouclé», déclare Morgan. «Comme un père, je suis très fier des gars. J’en suis ému parce qu’ils ont si bien réussi ici. Episode 300? C'est du jamais vu. "

 

Pour ce qui est de la façon dont John revient, disons simplement que les choses deviennent bizarres - ne le font-elles pas toujours? - et il y a une réalité modifiée en jeu. «Nos gars sont mis dans une position où ils peuvent exaucer un souhait», dit Dabb. «Ils s’attendent en réalité à autre chose, mais le retour de John vient d’un désir de Dean. Le besoin de clore est vraiment ce qui ramène John dans leur vie.» Mais John n’est pas la seule personne à revenir dans leur vie. Comme dans toute réalité modifiée, tout ne change pas pour le bien. Sans entrer dans les détails, tout ce qui ramène John à son retour provoque également le retour de Zachariah (Kurt Fuller), l'ange qui voyait Sam et Dean comme rien de plus que des épines à ses côtes. (Comme Kripke l'a dit, les anges sont des cons!) En parlant d'anges, cette réalité affecte aussi Castiel de… certaines manières. Cette fois, les garçons ont affaire à une version différente (bien que pas tout à fait inconnue) de leur ami.

 

Mais pour Morgan, à qui on demande depuis des années de revenir, cela a toujours été de ramener John de la meilleure des façons. «Les relations entre ces trois hommes étaient si ouvertes, donc si je revenais, ce serait bien d'avoir une conclusion, en particulier avec Sammy», déclare Morgan. Et avant l’heure écoulée, les deux garçons passeront un moment seul avec papa. "Cet épisode donne à Sam une chance de pardonner", dit Padalecki. Ackles ajoute: «Pour Dean, tout cet épisode est un rêve dont il ne veut pas se réveiller. Mais il sait qu'il le doit.»

 

De retour dans la cuisine du bunker où Padalecki a déclaré «le temps des retrouvailles» quelques heures auparavant, Sam et Dean sont assis autour d'une table et partagent une bouteille de whisky avec leur père et lui raconte tout ce qu’il a manqué depuis son départ. Oui, ils ont sauvé le monde (plus d’une fois). Oui, Lucifer a un fils. Mais le plus important, la défunte épouse de John, Mary - la femme qu’il a passé sa vie à essayer de venger - est en vie. A ce moment-là, Mary tourne le coin pour un moment qu’elle n’a pas vu venir, mais d'une manière étrange qu’elle a toujours espéré. «Tout va bien dans le monde dans cette bulle de temps», explique Samantha Smith, qui interprète le rôle de Mary, à propos de la réunion du couple. "C'est très romantique."

 

Mais comme le savent trop bien les Winchesters, toutes les bonnes choses ont une fin. Et quand ceci sera dit et fait, Sam et Dean reviendront à leur vie, conduisant côte à côte dans une rue folle. Car malgré les 300 épisodes de la série, personne n’est prêt à la quitter pour le moment. "Je ne pense pas que nous soyons prêts à jeter l'éponge", dit Ackles. "Nous avons encore un peu d’essence dans le réservoir." En d’autres termes, Sam et Dean ont encore du travail à faire.

 

Traduction : Bloom74

Ecrit par bloom74 

Photos Entertainment Weekly 01/2019

Cette galerie contient 5 photos

Supernatural Entertainment Weekly 01/2019 (part 1) Photos Entertainment Weekly 01/2019Supernatural Entertainment Weekly 01/2019 (part 1) Photos Entertainment Weekly 01/2019Supernatural Entertainment Weekly 01/2019 (part 1) Photos Entertainment Weekly 01/2019Supernatural Entertainment Weekly 01/2019 (part 1) Photos Entertainment Weekly 01/2019Supernatural Entertainment Weekly 01/2019 (part 1) Photos Entertainment Weekly 01/2019


HypnoCup

Quel est ton représentant de l'ordre préféré ?

Clique ici pour voter

Ne manque pas...

Nous fêtons la Saint Valentin pendant tout le mois de février en soldant les HypnoCards Shippers !
Jusqu'au 28/02 | Shippers soldées !

HypnoCup 2019: On vote!
Voter! | Teaser YouTube

Activité récente
Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.13 : Lebanon (inédit)
Jeudi 7 février à 20:00
1.65m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.12 : Prophet and Loss (inédit)
Jeudi 31 janvier à 20:00
1.40m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Jeudi 24 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.09 : The Spear (inédit)
Jeudi 13 décembre à 20:00
1.43m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.08 : Byzantium (inédit)
Jeudi 6 décembre à 20:00
1.53m / 0.5% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Décollage Imminent - Manifest [Jeu]

Décollage Imminent - Manifest [Jeu]
Un nouveau duel est en cours sur le quartier "Manifest"! "Décollage Imminent" vous demande de...

Kripke partage le premier pitch de la série avec les fans

Kripke partage le premier pitch de la série avec les fans
A l'occasion de la diffusion du 300e épisode de la série, Eric Kripke (le créateur de la série, pour...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Un nouveau sondage pour savoir ce que vous avez pensé du 300e épisode. N'hésitez pas à venir ensuite...

Staff : Changement

Staff : Changement
C'est avec grand regret que je vous annonce le départ de Deanlove35 du poste d'administratrice...

Bacchus King 2019

Bacchus King 2019
Tout les ans, la Nouvelle Orléans organise un immense Mardi Gras avec un spectaculaire carnaval....

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Steed91, Hier à 14:19

Sondage de Modern Family ? Venez nombreux

Steed91, Hier à 14:19

:

Steed91, Hier à 14:19

:D Vous pouvez voter même si vous ne connaissez pas la série

Steed91, Hier à 17:10

Je viens d'activer le sondage, je pensais qu'il avait été activé, mais je viens de le mettre

fairgirl, Hier à 18:47

Bonsoir à tous ! Nouveau sondage sur les quartiers "Ce que j'aime chez toi" et "Sex and the City". Venez voter !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site