VOTE | 651 fans

#109 : Le retour



Sam rêve qu'une jeune femme est en danger, dans une maison qui n'est autre que celle où est morte leur mère. Les deux garçons se rendent donc à Lawrence au Kansas, aprés 22 ans, où ils vont essayer d'en découvrir un peu plus sur la créature qui hante les lieux. Il est temps pour les frères Winchester de commencer à renouer avec leur passé.

 

>>Photos promo<<

Popularité


4.56 - 9 votes

Titre VO
Home

Titre VF
Le retour

Première diffusion
15.11.2005

Première diffusion en France
21.04.2007

Vidéos

Plus de détails

 

Scénariste : Eric Kripke
Réalisateur : Ken Girotti

Casting :

¤ Jensen Ackles (Dean Winchester)
¤ Jared Padalecki (Sam Winchester)
¤ Jeffrey Dean Morgan (John Winchester)
¤ Samantha Smith (Mary Winchester)
¤ Kristin Richardson (Jenny)
¤ Loretta Devine (Missouri Moseley)
¤ Don Thompson (M. Guenther)
¤ Jerry Rector (Plombier)
¤ Haili Page Phillipe (Sari)
¤ Jamie Schwanebeck (Richie)

>Fiche Cast

Lawrence, Kansas.
Une jeune mère de famille déballe des cartons. Sa fille arrive et lui dit qu’elle ne peut pas dormir parce qu’il y a quelque chose dans son placard. Elle va donc vérifier mais le placard est vide. Elle le referme et place une chaise devant la porte, puis elle retourne à ses cartons. Quelque chose semble gratter sous le plancher, comme des rats. Elle descend donc à la cave, et trouve une vieille boite qui contient des photos de la famille Winchester. Pendant ce temps, dans la chambre de sa fille, la chaise se déplace toute seule et la porte du placard s’ouvre laissant voir une ombre s’embraser. 

La même femme est entrain d’appeler à l’aide à une fenêtre. Sam se réveille, il a encore fait un cauchemar. Pendant que Dean cherche des histoires étranges pour leur prochain travail, Sam dessine un arbre qu’il a vu dans son cauchemar. Il s’agit du même arbre que celui qui se trouvait dans leur ancienne maison, là où est morte leur mère. Sam dit à son frère qu’ils doivent se rendre à Lawrence, chez eux. Dean veut savoir pourquoi, et Sam lui révèle qu’il fait des cauchemars, et que parfois ils se réalisent. Il rajoute qu’il avait rêvé de la mort de Jessica des jours avant que ça ne se produise.  

Ils vont donc à Lawrence et font la connaissance de Jenny, la femme qui vient d’emménager dans leur ancienne maison. Elle leur parle des problèmes qu’elle a avec l’électricité, les grattements qu’elle entend. Et sa fille, Sari, leur dit qu’il y a cette chose dans son placard avec son visage en feu. Sam et Dean sont alors convaincus qu’un esprit malveillant hante les lieux. Les deux frères sont un peu tendus car il pourrait s’agir de la chose qui a tué leur mère et Jessica. Ils se mettent d’accord sur ce qu’ils doivent faire et Sam reproche à Dean de faire comme s’il s’agissait d’un boulot comme un autre. Puis Dean prétend aller aux toilettes et il téléphone à leur père en cachette. Il laisse un message sur la boite vocale disant qu’ils sont à Lawrence et qu’ils ont besoins de son aide. 

Retour chez Jenny. Elle est avec un plombier, car il y a un problème avec l’évier qui semble être bouché. Il démonte donc le tuyau mais ne trouve rien, donc il plonge sa main dans le broyeur (après l’avoir débranché) pour trouver ce qui le bouche, et là, le broyeur se met en route, et du sang s’écoule sous l’évier.  

Sam et Dean se rendent à un garage que leur père possédait 22 ans auparavant. Le propriétaire, qui était un ami de John, leur apprend qu’après la mort de sa femme il a commencé à aller voir une voyante en ville. Ils se rendent donc chez Missouri Moseley, une télépathe, qui leur parle un peu de leur père et de ce qu’elle avait pu apprendre à propos de la chose qui a tué leur mère. 

Jenny est au téléphone entrain de s’excuser pour l’accident du plombier. Son fils, Richie, s’agite dans son parc et réclame du jus de fruit qui est dans le frigo. Jenny entend du bruit à l’étage et elle monte voir de quoi il s’agit. C’est alors qu’une vis du parc se détache toute seule et le frigo s’ouvre comme par magie. Richie se lève et prend son jus dans le frigo et la porte se referme sur lui et il se retrouve enfermé à l’intérieur. Jenny redescend à ce moment et finit heureusement par le trouver. Sam et Dean arrivent chez elle avec Missouri et Jenny les laisse entrer. La voyante inspecte les pièces à l’étage, et plus particulièrement l’ancienne nurserie de Sam, où tout est arrivé. Puis elle leur dit que ce qu’il y a dans cette maison n’est pas ce qui a tué leur mère. Elle ajoute qu’il y a deux  esprits retenus ici, à cause de ce qui est arrivé à leur famille, que le premier est un esprit malfaisant qui en a après Jenny et ses enfants, mais qu’elle n’arrive pas à distinguer le second.
Ils se préparent ensuite à chasser l’esprit et demande à Jenny de quitter sa maison pour la soirée. Elle emmène ses enfants au cinéma pendant que Sam, Dean et Missouri mettent leur plan à exécution. Mais l’esprit ne les laisse pas faire et tente de les tuer. Finalement ils parviennent à purifier la maison, et après un grand éclair bleu, Missouri affirme aux garçons que tout est finit et que l’esprit est partit. Mais Sam ne semble pas convaincu. 

Le soir, Jenny s’endort quand son lit se met à trembler violement. Sam et Dean sont devant la maison dans leur voiture. C’est alors que Sam voit Jenny à sa fenêtre entrain d’appeler à l’aide, exactement comme dans son rêve. Ils courent jusqu’à la maison, et Dean fait sortir Jenny pendant que Sam va chercher les enfants. Dans la chambre de Sari, dans son placard, une silhouette en feu s’approche d’eux. Sam emmène les enfants jusqu’au rez-de-chaussée, mais la chose l’attrape et l’emmène. Les enfants sortent et Sari dit à Dean que son frère est à l’intérieur. Celui-ci défonce la porte d’entrée et au moment de tirer sur la chose en feu, Sam l’arrête et lui dit qu’il sait ce que c’est. On voit alors le feu s’éteindre et Mary, leur mère apparaît. Elle les sauve en emportant l’esprit malfaisant avec elle (parce qu’il était toujours là !).  
Jenny donne la boite avec les photos à Dean et Sam fait ses adieux à Missouri. Et ils s’en vont. 

La voyante rentre chez elle, commence à parler avec quelqu’un, et on voit John Winchester assis dans son salon.

 

Ecrit par Kaylia.

Le retour

 

Sur un fond noir :

 

“Lawrence, Kansas”

 

L’épisode commence dans l’ancienne maison de Sam et Dean, la nuit. Une femme, Jenny, est assise sur le sol avec un carton devant elle, et d’autres derrière elle. Elle regarde une photo d’elle et de son mari lors de leur mariage. Elle est au bord des larmes. Puis, sa fille, Sari, arrive.

Sari : Maman ?
Jenny : Oui, ma chérie ? Pourquoi tu ne dors pas ?
Sari : Il y a des bêtes dans mon placard.

 

                                              **************

 

Dans la chambre de Sari, la mère ouvre le placard et regarde à l’intérieur. Puis, elle se retourne vers sa fille.

Jenny : Non, il n’y a rien.
Sari : T’es sûre ?
Jenny : Certaine.

Elle referme alors le placard, mais on se rend compte que quelque chose observe.

Jenny : Tout va bien. Alors, maintenant, au lit !

Sari se glisse sous la couverture et sa mère s’assoit sur le lit.

Sari : Je le déteste, cet endroit.
Jenny : C’est encore trop tôt, aujourd’hui. Mais, toi et ton petit frère et moi, je sais qu’on sera bientôt tous très heureux d’être ici. Je te le promets.

Elle embrasse sa fille sur le front.

Jenny : Je t’aime.

Elle éteint la lumière et se dirige vers la porte.

Sari : La chaise.
Jenny : La chaise ! Bien sûr.

La mère met la chaise sous les poignées du placard afin qu’il ne puisse pas s’ouvrir.

Jenny : Elle ne s’ouvrira pas.

La fille se met bien sous les couvertures. La mère sourit et s’en va en fermant la porte derrière elle.

 

                                              **************

 

De retour dans le salon, Jenny déballe un carton. Tout à coup, elle entend un bruit bizarre. Elle se relève.

Jenny : Oh, non ! Pas des rats. Pas des rats, s’il vous plaît

 

                                              **************

 

Quelques minutes plus tard, Jenny descend les escaliers qui mènent à la cave avec une lampe de poche. Elle essaie d’allumer la lumière, mais celle-ci ne marche pas.

Jenny : Oh, super.

 

                                              **************

 

Dans la chambre de Sari, la chaise commence à bouger toute seule, et elle s’éloigne du placard. Sari se relève de son lit, les yeux grands ouverts, effrayée.

 

                                              **************

 

Dans la cave, Jenny regarde autour d’elle. Elle aperçoit, sur le sol, un petit coffre. Elle s’en approche et l’ouvre. Il est rempli de photo de la famille Winchester.

 

                                              **************

 

Dans la chambre de Sari, les portes du placard s’ouvrent toute seule.

 

                                              **************

Derrière une des photos est écrit ‘Les Winchesters. John, Mary, Dean et le petit Sammy.’ Jenny sourit.

 

                                              **************

 

Dans la chambre de Sari, il y a comme une personne dans le placard, sauf qu’elle est entièrement faite de flammes. Sari crie. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans une chambre d’hôtel, pendant la nuit, Sam dort et il commence à rêver de Jenny. Il la voit dans sa chambre, criant au secours. Sam se réveille en sursaut.

 

                                              **************

 

Le lendemain matin, pendant que Dean est sur l’ordinateur, Sam dessine un arbre.

Dean : Bon, alors, j’ai regardé sur le net. J’ai quelques candidats pour nos recherches. Un bateau de pêche sur les côtes de Californie, qu’on a retrouvé vide. Des mutilations de bétails dans l’Ouest du Texas. Eh ! Sam détache son regarde de son dessin. On peut parler d’autre chose si je t’ennuie.
Sam : Non, non, c’est bon. J’écoute. Continue.
Dean : Et puis, il y a un type qui s’est tiré dans la tête. Mais, il a tiré trois fois. Il agite sa main devant Sam, qui ne voit rien. L’une de ces affaires t’inspire ou pas ?
Sam : Regardant son dessin. J’ai déjà vu ça.
Dean : Vu quoi ?

Sam se lève du lit et se met à chercher dans un sac.

Dean : Qu’est-ce que tu fais ?

Sam trouve une photo de leur famille de quand il était bébé. Il compare l’arbre de la photo à l’arbre de son dessin. Ce sont les mêmes.

Sam : Je sais où il faut qu’on aille.
Dean : Où ?
Sam : A la maison. Là-bas, au Kansas.
Dean : D’accord, Sherlock. Vas-y, raconte-moi.
Sam : Montrant la photo à Dean. D’accord, euh… Cette photo a été prise dans notre ancienne maison ? Celle où maman est morte ?
Dean : Oui.
Sam : Le feu n’a pas tout détruit, et on a pu la rebâtir ensuite comme elle était avant.
Dean : Oui, c’est vrai. T’as raison, et alors ? Où tu veux en venir ?
Sam : Alors, écoute. Je sais que c’est dur à croire. Mais, la famille qui y vit aujourd’hui est menacée par un danger.
Dean : Pourquoi tu dis ça ?
Sam : C’est… Oui, hum… Ecoute, fais-moi confiance. 

Sam commence à partir, mais Dean le suit.

Dean : Attend, attend. Tu voudrais que je te fasse confiance ?
Sam : Oui.
Dean : D’accord. Mais, il va falloir que tu m’en dises plus que ça.
Sam
: J’ai rien à expliquer, c’est tout.
Dean
: Fais un effort, parce que je partirai nulle part avant de savoir.

Sam soupire. Dean attend impatiemment.

Sam : Je fais des cauchemars.
Dean : Acquiesçant. J’avais remarqué.
Sam : Et, il peut arriver… Qu’ils deviennent réels.
Dean : Répète ça ?
Sam : Oui, Dean. J’ai vu plusieurs fois la fin de Jessica. Oui, je l’ai vu mourir dans mes cauchemars, avant que ça ne se produise.
Dean : S’asseyant sur le lit. Faut pas toujours expliquer les cauchemars. Ça ne peut être qu’une coïncidence.
Sam : Non, j’ai vu distinctement Jess au plafond qui saignait, le feu et la fuite dans le jardin. Et, si je ne l’ai pas dit, c’est parce que je n’y ai pas cru. Et, maintenant, je rêve de cet arbre, de notre maison et d’une femme qui appelle au secours dans la maison et qui va mourir. Et, c’est là que tout a commencé, il y a sûrement un rapport avec le reste.
Dean : J’en sais rien.
Sam : S’asseyant en face de Dean. Tu n’en sais rien ? Mais, vas-y, réfléchis une seconde. Cette femme est peut-être en danger. Et puis, c’est peut-être l’esprit qui a tué maman et Jessica.
Dean : Se levant et s’énervant. Ne dis pas n’importe quoi. D’abord, tu commences par nous rejouer Shining. Et, ensuite, tu veux me ramener là-bas ? Et, puis…
Sam : Et, puis quoi ?
Dean : Tristement. J’avais juré de ne retourner là-bas à aucun prix.
Sam : Ecoute. On doit vérifier ce qu’il en ait. On n’a pas le choix.
Dean : Oui, je sais.

 

                                              **************

 

Sam et Dean se garent devant leur ancienne maison.

Sam : Tu crois que ça va aller ?
Dean : Tu peux pas encore savoir.

Ils sortent de la voiture. Ils frappent à la porte d’entrée et Jenny ouvre la porte. Sam est choqué de voir qu’il s’agit de la femme de son rêve.

Jenny : Oui ?
Dean : Désolés de vous déranger, madame, mais on a été envoyés pour voir…
Sam : Je suis Sam Winchester. Et, voici mon frère Dean. On a habité cette maison. Oui, vous voyez, en fait, on était dans le coin, et on s’est dit qu’on allait venir regarder quelques minutes notre maison.
Jenny : Winchester. Ça, c’est bizarre. Vous savez, j’ai trouvé une boîte remplie de photos à vous hier soir.
Dean : Ah, oui ?
Jenny : Entrez. Je vous en prie.

Jenny se recule et ils rentrent.

 

                                              **************

 

Dans la maison, tous trois vont dans la cuisine. Sari est à table et fait ses devoirs. Ritchie, son petit frère joue dans le parc de jeux.

Ritchie : Soif ! Soif ! Soif ! Soif ! Soif ! Soif !
Jenny : Lui, c’est Ritchie. Il adore les jus de fruits. Elle prend un biberon de jus de fruit dans le réfrigérateur et le tend à Ritchie. Oui ! Au moins, il ne manquera pas de vitamines. Elle rejoint Sari. Sari, voici Sam et Dean. Ils ont habité ici.
Sari : Bonjour.
Sam : Bonjour, Sari.
Dean : Vous venez d’emménager ?
Jenny : Oui, de Wichita.
Dean : Vous avez de la famille dans le coin ?
Jenny : Non. Je suis… Je suis juste venue prendre un nouveau départ. Oui. Nouvelle ville, nouvelle maison et dès que j’en aurai trouvé, un nouveau travail.
Sam : Et, la maison, elle vous plaît ?
Jenny : Eh bien… Avec tout le respect dû à votre ancienne maison, oui, je suppose que vous avez beaucoup de bons souvenirs rattachés à elle. Dean sourit. Il y a plusieurs choses dérangeantes.
Sam : Ah oui, et quoi ?
Jenny : Et bien, c’est une vieille maison et faut revoir l’installation électrique en entier, les variations d’intensité sont très fréquentes.
Dean : C’est embêtant. Quoi d’autre ?
Jenny : Les éviers se vident mal, et il y a des rats qui se plaisent bien au sous-sol. Oh, pardon. Je suis bête de me plaindre.
Dean : Non. Vous les avez vus, les rats ? Ou, vous les avez entendus seulement ?
Jenny : Pour l’instant, je les ai juste entendus.
Sari : Maman ? Jenny s’approche d’elle. Tu leur demandes si elle était là quand ils vivaient ici.
Sam : Quoi, Sari ?
Sari : Cette chose dans mon placard.
Jenny : Mais, non, ma puce. Je te l’ai dit. Il n’y a rien du tout. A Sam et Dean. Hein ?
Sam : Oui. Non. Non, il n’y avait rien.
Jenny : Elle a fait un cauchemar l’autre nuit.
Sari : C’était pas un cauchemar. Elle était bien là, dans ma chambre. Et, elle était en feu.

Sam et Dean sont choqués.

 

                                              **************

 

Sam et Dean sortent de leur ancienne maison, et se dirigent vers leur voiture.

Sam : T’as entendu ça ? Et, elle était en feu !
Dean : Et, cette femme, cette Jenny, c’est la femme de tes cauchemars ?
Sam : Oui. Et, t’as entendu de quoi elle parlait ? De craquements, de variations de lumière. On sait que ça indique la présence d’un esprit.
Dean : Ouais, mais ce qui m’inquiète surtout, c’est que tes visions deviennent une réalité.
Sam : Paniqué. Oublie ça une petite minute. Cette chose qui est là, c’est peut-être elle qui a tué maman et Jessica.
Dean : J’en sais rien.
Sam : Mais, d’après toi, elle est bloquée dans la maison, ou alors, elle se déplace ?
Dean : Peut-être que cette fois, il s’agit d’un nouvel esprit, on en sait rien.
Sam : Cette famille court un très grave danger. Il faut la persuader de s’en aller.
Dean : On va le faire.
Sam : Mais, non. Tout de suite !
Dean : Comment tu veux faire ça ? T’as une histoire à raconter pour qu’elle nous croie ?
Sam : Non, mais toi, tu vas trouver quelque chose.

 

                                              **************

 

Sam et Dean sont à une station service.

Dean : On va déjà commencer par se calmer. Réfléchis. S’il s’agissait de n’importe quelle autre maison, qu’est-ce qu’on ferait ?
Sam : Soupirant. On essaierait de savoir à quoi on a à faire. On creuserait l’histoire. Voilà ce qu’on ferait.
Dean : C’est exact. Seulement, cette fois, on sait ce qui s’est passé.
Sam : Oui, mais partiellement seulement. Quelles images t’as gardé en mémoire ?
Dean : Tu parles du soir même ?
Sam : Oui.
Dean : Quelles images ? Je me souviens du feu, de la chaleur. Il s’arrête un instant. De toi que j’ai porté dehors.
Sam : Ah oui ?
Dean : Oui. On t’a jamais dit ça ?
Sam : Non.
Dean : Et, quand l’incendie a éclaté, on sait que maman était morte et qu’elle avait saignée. Et aussi, que la chose qui l’avait tuée l’avait mise au plafond.
Sam : Et, aujourd’hui encore, on ne sait pas toute la vérité.
Dean : Ou alors, papa la garde bien pour lui. On la questionnait je sais pas combien de fois.
Sam : D’accord. Si on veut savoir ce qui arrive aujourd’hui, faut découvrir ce qu’il s’est passé hier. Et, voir si c’est la même chose.
Dean : Oui. On va interroger les voisins et les amis de papa qui ont toujours été là.
Sam : Est-ce que c’est simplement une nouvelle mission pour toi ?

Dean ne répond rien.

Dean : Bouge pas. J’en ai pour une minute.

Dean s’en va. Après avoir tourné au coin, il sort son portable. Il s’assure que personne ne peut le voir et compose un numéro.

Répondeur : Ici, John Winchester. S’il s’agit d’une affaire urgente, appelez mon fils, Dean, au 866-907-3235.
Dean : Après que le bip ait retentit. Papa. Je t’ai déjà laissé des messages plusieurs fois. Je sais pas si tu les as eus. Mais, je suis avec Sam, et on est à Lawrence. Il y a un esprit dans notre ancienne maison. Je sais pas si c’est la chose qui a tué maman ou non… Mais, je ne sais plus quoi faire. Dean est de plus en plus triste, au bord des larmes. Alors, quoique tu fasses, essaie de venir ici. Dépêche-toi. Aide-nous s’il te plaît.

Il raccroche, les larmes aux yeux.

 

                                              **************

 

Dans la cuisine de l’ancienne maison des Winchester, Jenny amène le plombier vers l’évier.

Jenny : Non, je n’ai rien fait de spécial, je vous le promets. L’évier s’est mis à refouler, voilà.
Plombier : Et, bien, on va regarder ça.
Jenny : Merci. Je vous laisse travailler tranquillement.

Jenny le laisse. Le plombier pose sa boîte à outils et commence à regarder les tuyaux sous l’évier. Un peu plus loin, un des jouets de Ritchie, un singe assis avec des cymbales dans les mains, se met à bouger. Il claque ses cymbales bruyamment. Le plombier regarder le jouet, surpris. Il se remet à travailler, et le jouet s’arrête. Le plombier se relève et essaie de voir si le dispositif d’évacuation marche, mais ce n’est pas le cas. Il remonte sa manche de chemise et met sa main dans le trou. Il pense avoir trouvé quelque chose, mais quand il remonte sa main, il s’aperçoit qu’il n’y a rien. Il remet sa main dans le trou. Tout à coup, le dispositif se met à fonctionner. Le bras du plombier se met à tourner jusqu’à être broyé et que plein de sang ne gicle partout. Au même moment, les cymbales du singe recommencent à taper tandis que le plombier crie. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Au garage de réparation de Guenther, Sam et Dean parlent au propriétaire du garage.

Dean : Vous et Winchester, vous avez été associés dans ce garage à l’époque ?
Propriétaire : Oui, c’est vrai. Mais, ça fait un bout de temps. Ça doit faire à peu près 20 ans déjà que John a disparu déjà. C’est curieux que la police se ré intéresse à lui.
Dean : On a rouvert plusieurs affaires non résolues et l’une d’entre elles est la disparition de Winchester.
Propriétaire : Et, qu’est-ce que vous voulez savoir à propos de John ?
Dean : Oh, rien de vraiment précis. Ce qui vous revient à l’esprit.
Propriétaire : Il était têtu comme une mule, quelque fois, ça je m’en souviens. Oh, il avait horreur de perdre à n’importe quel jeu. Ça devait être son côté ancien marine. Mais, il était fou de Mary et il était gâteux avec ses fils.
Sam : Mais, vous parlez d’avant le feu ?
Propriétaire : C’est exact.
Sam : Il vous a parlé de cette nuit ?
Propriétaire : Non, pas tout de suite. Il était très secoué.
Sam : Oui. Mais, avec le temps, qu’est-ce qu’il vous a raconté ?
Propriétaire : Oh, il avait tendance à dérailler. Il disait… Il disait qu’une présence avait déclenché le feu et avait tué Mary.
Dean : Et, il a dit ce que c’était ?
Propriétaire : C’était rien du tout. C’était un accident. Un court-circuit dans le plafond ou dans les murs ou quelque chose de ce genre. J’espérais bien que ça passerait, mais…
Dean : Mais quoi ?
Propriétaire : C’est devenu de pire en pire.
Dean : En quoi ?
Propriétaire : Oh, il s’est intéressé tout à coup à un tas d’anciens bouquins. Il est allé consulter des médiums et des voyants en ville.
Dean : C’est très intéressant. Vous savez qui ?
Propriétaire : Ah, non.

 

                                              **************

 

La voiture de Sam et Dean est garé près d’une cabine téléphonique. Sam regarde dans l’annuaire tandis que Dean est assis sur sa voiture.

Sam : Ouais, voilà. Il y a un tas de voyants et de médiums en ville. Il y a un type qui s’appelle El Divino. Il y a…  Il sourit. Il y a le mystérieux Mr Fortinsky. Et, euh… Missouri Moseley…
Dean : Attend une minute. Missouri Moseley ?
Sam : Quoi ?
Dean : C’est une voyante ?
Sam : Euh… Oui. Oui, je crois.

Dean va vers l’arrière de la voiture et en sort le journal de John.

Dean : Dans le journal de papa. Tiens, regarde ça. Il l’ouvre à la première page. Première page, première phrase, lit.
Sam : Lisant. J’ai vu Missouri et j’ai su la vérité.
Dean : Je croyais qu’il parlait de l’état.

 

                                              **************

 

Dans la salle d’attente de la maison de Missouri, Missouri Moseley escorte un homme hors de la maison pendant que Sam et Dean sont assis sur un canapé à attendre.

Missouri : Non, je vous le répète. Ne vous faites vraiment pas de souci. Votre femme est toujours folle de vous.
Homme : Merci beaucoup.

L’homme s’en va et Missouri ferme la porte derrière lui.

Missouri : Ah ! Pauvre malheureux. Sa femme se fait culbuter par le jardinier.
Dean : Pourquoi vous ne lui dites pas ?
Missouri : Oh ! Mais, mes clients ne veulent pas la vérité. Ils demandent de bonnes nouvelles. Sam et Dean la regardent. Bon, Sam et Dean, dépêchez-vous. J’ai pas toute la journée.

Elle quitte la pièce. Sam et Dean échangent un regard confus et la suivent dans la pièce d’à côté.

Missouri : Oh, mais laissez-moi vous regarder. Elle rit. Oh, vous êtes devenus de beaux garçons. Elle pointe son doigt vers Dean. Et, vous étiez déjà un petit garçon adorable. Oh, oui ! Sam sourit. Sam. Elle prend sa main. Oh, attendez. C’est trop triste. Je suis navrée pour votre petite amie. Les deux jeunes hommes sont choqués. Et, votre père… Il a disparu ?
Sam : Mais, comment vous savez ça ?
Missouri : Oh, mais, vous pensiez à eux deux juste à l’instant.
Dean : Comment va-t-il ? Et, où est-il ?
Missouri : Je n’en sais rien.
Dean : Comment ça ? Vous… Vous êtes médium ou vous l’êtes pas ?
Missouri : Mais, vous croyez peut-être que je lis dans les boules de cristal ou je ne sais quoi ? Vous croyez que je suis magicienne ? Je suis peut-être capable de lire dans les pensées et de sentir les flux d’énergie dans une pièce, mais je ne vois pas tout ce qui se passe. Asseyez-vous. Dépêchons. Sam sourit à Dean et ils s’assoient. Missouri se met à menacer Dean. Oh, ne posez surtout pas vos pieds sur ma table à café ou je vous change en crapaud.
Dean : Qu’est-ce qu’il y a ? J’ai rien fait.
Missouri : Oui, mais vous le pensiez.
Sam : Souriant à Dean. D’accord. Alors, euh… Notre père. Comment l’avez-vous rencontré la première fois ?
Missouri : Il s’est présenté ici. Il est venu quelques jours après le feu. Je lui ai dit ce qui se trouvait vraiment là, dans le noir. Je dirai que j’ai réussi à ouvrir un peu le rideau pour lui.
Dean : Et, à propos du feu, vous savez quel esprit a tué notre mère ?
Missouri : Je crois. Oui, un jour, j’ai passé deux heures chez vous. Votre père espérait que je pourrai sentir le… l’écho, enfin l’empreinte de cette chose.
Sam : Et, alors ?
Missouri : Oh…
Sam : Qu’est-ce que c’était ?
Missouri : Je n’en sais rien. Oh, mais c’était un démon.

 

                                              **************

 

Dans la maison des Winchester, Jenny est au téléphone dans la cuisine tandis que Ritchie joue dans son parc.

Jenny : Bien sûr, oui. C’est une chose épouvantable pour ce pauvre homme. Je… Oui, mais attendez. Je n’y suis pour rien. Oh, mais ça coûte une fortune en avocat. Elle commence à entendre des bruits venant de l’escalier. Oui, d’accord. Je réfléchis et on se rappelle. Elle raccroche. Euh, Ritchie… Maman va monter voir ce qui se passe. D’accord ?
Ritchie : D’accord.
Jenny : J’y vais.

Jenny quitte la pièce.

 

                                              **************

 

Missouri : Alors… Vous avez senti comme une présence dans cette maison ?
Sam : Sans aucun doute.
Missouri : J’ai du mal à comprendre.
Sam : Quoi ?
Missouri : Je ne suis plus jamais entrée regarder, mais j’ai pris la peine de toujours m’y intéresser. Et, tout était tranquille autour de la maison. Pas de mort soudaine et inexpliquée. Pas d’accident. Pourquoi ça se réveille maintenant ?
Sam : J’en sais rien. Mais, avec la disparition de papa et Jessica qui est morte et ce qui arrive là… Tout laisse à penser qu’il y a quelque chose de grave qui va se passer dans très peu de temps.
Dean : Et, bien. Voilà qui est rassurant.

 

                                              **************

 

Dans la maison des Winchester, Ritchie est seul dans la cuisine. Tout à coup, une des vis s’enlève mystérieusement toute seule et un des côtés de son parc tombe. Au même moment, les lanières de sécurité du réfrigérateur se défont seules. Le réfrigérateur s’ouvre. Curieux, Ritchie se dirige vers ce dernier. Il aperçoit un biberon de jus de fruits.

Ritchie : Soif.

Il grimpe dans le frigo et s’assoit pour boire le biberon. Tout à coup, la porte du réfrigérateur se referme et les lanières de sécurité se nouent. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Chez les Winchester, Jenny retourne dans la cuisine.

Jenny : Ou, c’est qu’il y a des rats ici, ou maman devient folle à lier. Elle remarque que le parc de Ritchie est vide. Ritchie ? Ritchie ? Paniquée, elle court dans les pièces voisines à sa recherche. Ritchie, où tu es ?

Elle retourne dans la cuisine, respirant fortement. Elle voit du lait couler du réfrigérateur. Elle se dirige vers ce dernier et l’ouvre.

Ritchie : Maman !
Jenny : Oh, mon Dieu !

Elle sort Ritchie du réfrigérateur et le serre dans ses bras. Quelques minutes plus tard, quelqu’un sonne à la porte. Elle répond et voit Sam, Dean et Missouri.

Jenny : Sam, Dean, qu’est-ce que vous venez faire ici ?
Sam : Bonjour, Jenny. Voici notre amie, Missouri.
Dean : Si vous n’y voyez pas d’inconvénient, on voudrait lui faire voir la maison. Vous savez, en souvenir du passé.
Jenny : Je suis désolée. Vous tombez assez mal. J’ai beaucoup à faire.
Dean : Mais, c’est très important.

Missouri frappe Dean à l’arrière de sa tête.

Dean : Ah !
Missouri : Ne la bousculez surtout pas ! Vous voyez bien qu’elle est bouleversée. A Jenny. Pardonnez-lui, il veut bien faire. Il faut reconnaître que ses manières sont assez frustres, mais j’aimerais vous dire un mot.

Dean est vexé et halluciné.

Jenny : A propos de quoi ?
Missouri : A propos de cet endroit.
Jenny : Mais, de quoi est-ce que vous parlez ?
Missouri : Je crois que vous le savez très bien de quoi je parle. Vous pensez qu’il y a quelque chose dans cette maison. Quelque chose qui veut faire du mal à votre famille. Je me trompe ou non ?
Jenny : Qui êtes-vous ?
Missouri : J’espère pouvoir vous aider un peu, et faire partir cette chose. Mais, il va falloir nous faire confiance dans ce cas-là.

Jenny paraît hésitante.

 

                                              **************

 

Missouri, Sam et Dean entre dans la chambre de Sari.

Missouri : On sent de l’énergie noire tout autour. Et, c’est cette pièce qui semble être le centre de tout.
Sam : Pourquoi ?
Missouri : C’est la chambre où vous étiez, Sam. C’est ici que tout a commencé.

Sam regarde le plafond. Pendant que Missouri observe la pièce, Dean sort son lecteur de fréquences électromagnétiques (EMF).

Missouri : C’est vous qui l’avez fabriqué ?
Dean : Oui.
Missouri : Amateur. Je n’ai pas besoin de détecteur de champs électromagnétiques.

Dean regarde Missouri. Il montre à Sam que l’EMF signale une présence.

Missouri : En tout cas, je ne sais pas si vous serez soulagés ou non de l’apprendre, mais ce n’est pas la chose qui a tuée votre maman.
Sam : Vous en êtes sûre ? Elle acquiesce. Comment vous le savez ?
Missouri : Ce n’est pas la même énergie que j’ai senti la dernière fois que je suis venue. Elle est vraiment différente.
Dean : Alors qui est-ce ? C’est qui celui-là ?

Missouri ouvre les portes du placard de la chambre de Sari et entre.

Missouri : Pas celui-là. Ceux là. Il y a plus d’un esprit dans cette maison.
Dean : Que font-ils ici ?
Missouri : C’est le drame arrivé à votre famille qui les a fait venir. Au cours de toutes les années écoulées, de vrais démons sont passés ici. Ils se sont réfugiés dans cet endroit. Et, ce genre d’esprit-là laisse des blessures. Il peut arriver qu’elles s’infectent.
Sam : Je ne vous suis plus.
Missouri : Il y a comme un aiment d’énergies paranormales dans cet endroit. Il a attiré un poltergeist. Il cherche des proies. Et, il ne s’arrêtera que quand Jenny et ses enfants auront été tués.
Sam : Vous dites qu’il y a plus d’un esprit ?
Missouri : C’est exact. Il y en a un autre. Je dois admettre que je n’arrive pas à le voir très clairement.
Dean : En tout cas, il y a une chose de sûr. C’est que personne d’autre ne doit mourir dans cette maison. On doit trouver les esprits et les détruire.

 

                                              **************

 

Chez Missouri, Sam, Dean et Missouri sont assis à une table. Sur la table, il y a différentes herbes et ustensiles.

Dean : Qu’est-ce que vous nous avez trouvé là ?
Missouri : De la racine d’Angélique, des huiles saintes, de la poudre de lavande, plus quelques autres petites choses.
Dean : Qu’est-ce qu’on va faire avec ça ?
Missouri : On va juste en placer à l’intérieur des murs et dans les coins nord, sud, est et ouest. Dans chaque pièce de chaque étage.
Dean : Si on est obligés de creuser des trous dans les murs, Jenny va adorer ça.
Missouri : Mais, elle vivra.
Sam : Et, ça va détruire mes esprits ?
Missouri : En principe. Ça devrait complètement purifier la maison. Il faudra faire très vite. Et, on se séparera. Quand les esprits vont se rendre compte de ce qu’il se passe, les choses tourneront très mal.

 

                                              **************

 

Chez les Winchester, Missouri amène Jenny et ses enfants à l’extérieur de la maison.

Jenny : Vous savez, quelque part, ça me gêne un peu de vous laisser faire ça tout seul.
Missouri : Allez avec vos enfants au cinéma, où vous voulez. Et, normalement nous aurons terminé avant votre retour.
Jenny : Allez. Viens ma chérie.

Jenny part avec ses enfants et Missouri rentre dans la maison.

 

                                              **************

 

Dans la maison, Sam entre dans une des pièces avec un marteau. Il s’accroupit face à un mur et tapote avec le bout de son marteau sur le mur. Tandis qu’il fait ça, la prise de l’autre côté de la pièce se débranche. Une lampe commence alors à bouger toute seule. Le fil de la lampe s’approche, comme un serpent, de Sam.

 

                                              **************

 

A l’étage d’en dessous, Dean est dans la cuisine et commence à défoncer le mur avec une hache. Pendant qu’il fait ça, la porte du lave-vaisselle s’ouvre toute seule.

 

                                              **************

 

A la cave, Missouri regarde autour d’elle. Elle approche un sac rempli d’herbes du mur, mais n’a pas le temps de le déposer car elle entend un bruit. Elle se retourne et voit une table arrivant sur elle. Elle crie tandis que la table la pousse contre le mur.

 

                                              **************

 

Dans la cuisine, Dean entend également un bruit. Il se baisse rapidement, évitant ainsi, de justesse, un couteau bougeant tout seul qui vient se planter dans le placard. Dean place une table devant lui et de nombreux couteaux viennent s’y planter.

 

                                              **************

 

A l’étage, la lampe tombe. Sam se retourne pour voir d’où vient le bruit et le fil de la lampe lui enroule le cou. Sam tombe au sol et essaie d’enlever la corde qui l’étrangle et le laisse quasiment mort allongé sur le sol. Dean monte les escaliers en courant et entre dans la pièce.

Dean : Sam ! Sam !

Dean se précipite vers Sam et essaie de retirer la corde du cou de Sam, sans succès. A la place, Dean tape dans le mur avec son pied et place le sac d’herbe dans le trou. Une lumière blanche quitte alors la pièce et la maison. Une fois l’esprit parti, Dean retourne vers Sam. Il enlève la corde de son cou et le prend dans ses bras. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dans l’ancienne maison des Winchester, quelques heures plus tard, Sam, Dean et Missouri sont dans la cuisine qui est en désordre complet.

Sam : C’est fini, vous êtes sûre ?
Missouri : Je pense. Pourquoi ? Pourquoi vous demandez ça ?
Sam : Je sais pas. Non, c’est rien, c’est rien.

Ils entendent Jenny rentrer à la maison et allumer les lumières.

Jenny : Bonsoir. On est là. Elle entre dans la cuisine et regarde autour d’elle. Qu’est-ce qui s’est passé ?
Sam : Ah, désolé. Mais, on paiera pour les dégâts qu’on a faits.

Dean semble confus.

Missouri : Rassurez-vous. Dean va vite remettre un peu d’ordre dans tout ça. Dean reste là, sans bouger. Allez, Dean. Secouez-vous un peu. Au travail ! Et, ne discutez pas.

Dean s’éloigne. Plus tard, Missouri et les garçons sortent de la maison. Jenny les salue et ferme la porte derrière eux.

 

                                              **************

 

Plus tard dans la nuit, Jenny est au lit et lit un magazine. Elle baille et pose le magazine sur sa table de nuit. Après avoir éteint la lumière et avoir rabattu la couverture sur elle, elle essaie de s’endormir. Quelques secondes plus tard, elle ouvre les yeux. Son lit commence à bouger tout seul violemment. Elle crie et sort de son lit. Pendant ce temps, Sam et Dean sont assis dans leur voiture à l’extérieur de la maison.

Dean : Tu veux bien m’expliquer pourquoi on attend ici ?
Sam : J’en sais rien. Je ressens… une sensation pas très bonne.
Dean : Pourquoi ? Missouri a bien fait son travail. Elle a nettoyé la maison et c’est réglé maintenant.
Sam : Oui, oui, probablement. Mais, je voudrais en être certain.
Dean : Moi, ce que j’aimerais surtout, c’est un bon lit bien douillé.

Il pose sa tête sur son siège. Sam continue à observer la fenêtre de la chambre de Jenny et la voit alors criant, comme dans son rêve.

Sam : Dean ! Dean !

Ils sortent de voiture et courent vers la maison.

Dean : Occupe-toi des enfants. Je vais chercher Jenny.

 

                                              **************

 

Jenny tente d’ouvrir la porte pour sortir de sa chambre, mais elle est bloquée.

Jenny : Ouvre-toi ! Ouvre-toi !

 

                                              **************

 

Dans la chambre de Sari, la chose en feu se trouve dans le placard. Sari la regarde, effrayée.

 

                                              **************

 

Dans le couloir, Dean essaie d’ouvrir la porte de la chambre de Jenny, mais elle est coincée.

Jenny : Ouvre-toi !
Dean : Jenny !
Jenny : J’arrive pas à ouvrir la porte.
Dean : Reculez !

Jenny recule et Dean enfonce la porte avec son pied. Il l’amène aux escaliers.

Dean : Venez.
Jenny : Non, mes enfants !
Dean : Sam s’en occupe, venez !

 

                                              **************

 

Sam porte Ritchie dans ses bras et se dirige vers la chambre de Sari.

Ritchie : Maman, maman !

Sam y arrive et voit la créature en feu. Il va vers le lit de Sari qu’il prend également dans ses bras.

Sam : Ne regarde pas. Ne regarde pas !

Ils quittent la pièce.

 

                                              **************

 

Dehors, Dean et Jenny ont quitté la maison. Jenny regarde vers la maison avec l’espoir que Sam et ses enfants arrivent.

 

                                              **************

 

Sam descend les escaliers et pose Sari au sol.

Sam : Ecoute, Sari. Emmène ton frère avec toi et ne te retourne surtout pas.

Tout à coup, une force invisible fait tomber Sam et sol. Sari crie et s’en va avec son frère. Sam glisse vers une autre pièce fonçant dans une table.

 

                                              **************

 

Sari et Ritchie arrivent dehors. Jenny prend Ritchie dans ses bras et Dean se met au niveau de Sari pour lui parler.

Jenny : Oh, mes chéris !
Dean : Sari, où est Sam ?
Sari : Pleurant. Il est à l’intérieur. Quelque chose l’a attrapé.

Paniqué, Dean regarde la porte d’entrée, qui se referme alors toute seule. Puis, l’écran devient noir.

 

                                              **************

 

Dean ouvre le coffre de sa voiture et sort un fusil et des balles de sel. Il le referme et court vers la porte d’entrée. Il essaie de la défoncer, mais n’y arrive pas. Il prend alors sa hache et commence à enfoncer la porte.

 

                                              **************

 

Dans la cuisine, Sam se fait envoyer dans plusieurs étagères et placards. Il se relève et est éjecté contre le mur. Il ne peut plus bouger aucun de ses membres. Dean fait un trou dans la porte.

Dean : Sam !

La créature en feu arrive. Dean défonce la porte afin qu’il puisse passer. Tandis que la créature s’approche de Sam, Dean est à la recherche de Sam dans la maison.

Dean : Sam ? Sam !

Il trouve Sam. Tandis qu’il regarde la créature, il pointe son arme vers lui.

Sam : Non, attend. Attend.
Dean : Pourquoi ?
Sam : Parce que je sais qui c’est. C’est évident.

 

 

                                              **************

 

Tout à coup, le feu s’éteint. A la place, Mary Winchester se tient devant eux, exactement comme elle était quand elle est morte. L’expression de Dean s’adoucit. Choqué, il baisse son arme lentement.

Dean : Maman ?

Mary sourit et s’approche de lui.

Mary : Dean.

Des larmes coulent des yeux de Dean. Mary s’éloigne de lui et approche Sam. Dean la regarde sans jamais la quitter du regard.

Mary : Sam.

Sam sourit et se met également à pleurer. Le sourire de leur mère s’évanouit.

Mary : Je suis désolée.
Sam : Mais, pour quoi ?

Elle le regarde tristement, mais ne répond rien. Elle s’éloigne d’eux et regarde le plafond.

Mary : Toi, sors de cette maison. Et, laisse mes fils tranquilles.

Une fois de plus, Mary se met à brûler. Quand elle est entièrement enflammée, le feu atteint le plafond puis disparaît. La force qui retenait Sam cesse. Il s’approche de Dean et les deux se regardent, choqués.

Dean : Mais…
Sam : Cette fois, c’est fini.

 

                                              **************

 

Le lendemain matin, Dean est à côté de sa voiture avec Jenny, regardant d’anciennes photos.

Dean : Merci beaucoup.
Jenny : Non, c’est normal. Elles sont à vous.

Dean met la boîte de photos dans sa voiture.

 

                                              **************

 

Assis sur les marches de la maison, Sam est rejoint par Missouri.

Missouri : Bon, il n’y a plus d’esprit dans cette maison. Cette fois, j’en suis sûre.
Sam : Pas même ma mère ?
Missouri : Non.
Sam : Que s’est-il passé ?
Missouri : Je présume que l’énergie du poltergeist et la sienne se sont contrées et se annulées. Votre maman a choisi de se sacrifier en tuant cette chose.
Sam : Mais, c’est de la folie. Pourquoi elle a fait ça ?
Missouri : Elle voulait protéger ses deux petits garçons.

Sam a les larmes aux yeux. Missouri va pour poser sa main sur l’épaule de Sam, mais s’arrête.

Missouri : J’aimerais m’excuser.
Sam : De quoi ?
Missouri : Vous avez senti qu’il était toujours là, hein ? Et moi, je vous disais non.
Sam : Qu’est-ce que ça peut signifier ?
Missouri : Je serais ravie d’avoir les réponses à toutes les questions mais, je n’en sais rien.
Dean : Sam, t’es prêt ?

Sam acquiesce et va à la voiture. Jenny les remercie.

Dean : Au revoir.
Jenny : Au revoir. Au revoir, Sam.
Missouri : N’oubliez pas d’envoyer des nouvelles.
Dean : Promis.
Missouri : A un de ces jours.

Jenny fait un signe de la main. Ils sourient et rentre en voiture. Puis, ils s’en vont.

 

                                              **************

 

Missouri rentre chez elle et pose ses affaires sur la table.

Missouri : Ça m’étonne… Ce garçon qui a d’aussi fabuleuses possibilités… Pourquoi ne sent-il pas la présence de son propre père ? Ça, ça me dépasse.

John Winchester est assis sur le canapé.

John : L’esprit de Mary… a vraiment sauvé les garçons du pire ?
Missouri
: Je crois. John regarde tristement l’alliance qu’il a sur son doigt. John, je ne crois pas que je réussirai à vous comprendre. Pourquoi refusez-vous de rencontrer vos enfants ?
John
: Je rêve de les revoir. Vous n’avez aucune idée du plaisir que ça me ferait. Mais, j’attends. C’est trop tôt. Je dois d’abord découvrir la vérité.

Ils partagent un regard.

 

                                                  ****FIN****

 

Ecrit par brucas59.

[FADE IN: LAWRENCE, KANSAS. NIGHT. A young woman, JENNY, is sitting on the floor of her home, unpacking boxes. She comes across a photo of herself and her husband at their wedding. She begins to cry just as her daughter, SARI, comes in the room.]

SARI: Mommy? [JENNY looks up.]

JENNY: Hey, sweetie. Why aren’t you in bed?

SARI: There’s something in my closet.

[CUT TO: SARI’S BEDROOM. JENNY opens the closet doors and looks inside as SARI watches from her bed.]

JENNY: See? There’s nothing there.

SARI: You sure?

JENNY: I’m sure. Now, come on. Get into bed. [SARI crawls into bed and JENNY tucks her in.]

SARI: I don’t like this house.

JENNY: You’re just not used to it yet. But you and your brother and me –- we are going to be very happy here. I promise. [She kisses SARI on her forehead.] I love you. [She turns off the light and gets up to leave the room.]

SARI: The chair.

JENNY: Okay. [She moves a chair under the doorknob of the closet.] The chair. Just to be safe. [SARI lies down and goes to bed. JENNY leaves.]

[After returning to the living room, JENNY continues unpacking boxes. She stops when she hears the sound of scratching coming from the basement.]

JENNY: Please, God, don’t let it be rats.

[A few moments later, JENNY goes downstairs into the basement with a flashlight. She tries turning on a light, but the switches don’t work.]

JENNY: Terrific.

[The scene returns to SARI’S bedroom. The chair begins moving on its own, away from the closet doors. SARI sits up in her bed, wide-eyed and afraid. Back in the basement, JENNY keeps looking around. On the floor, she sees a large black trunk. She kneels down and opens it, pulling out old photos of the Winchester family. Written on the back of a picture are the words, “The Winchesters. John, Mary, Dean, and Little Sammy.” JENNY smiles. In SARI’S bedroom, the closet doors open by themselves. Standing in the closet is what looks like a person, but it is entirely made out of fire. SARI screams, and the screen goes black.]

[FADE IN: MOTEL ROOM. NIGHT. While SAM is sleeping, he begins dreaming of JENNY. She is inside her bedroom, screaming for help. SAM wakes up, confused.]

[The next morning, while DEAN is on the computer, SAM is drawing a picture of a tree.]

DEAN: All right. I’ve been cruisin’ some websites. I think I found a few candidates for our next gig. A fishing trawler found off the coast of Cali –- its crew vanished. And, uh, we got some cattle mutilations in West Texas. Hey. [SAM looks up from his drawing.] Am I boring you with this hunting evil stuff?

SAM: No. I’m listening. Keep going.

DEAN: And, here, a Sacramento man shot himself in the head. Three times. [He waves his hand in front of SAM’S face.] Any of these things blowin’ up your skirt, pal?

SAM: [looking at his picture] Wait. I’ve seen this.

DEAN: Seen what? [SAM gets up from the bed and goes searching through his duffel bag.] What are you doing? [SAM finds a photo of their family from when he was a baby. He compares the tree in the photo to his drawing. They are the same.]

SAM: Dean, I know where we have to go next.

DEAN: Where?

SAM: Back home –- back to Kansas.

DEAN: Okay, random. Where’d that come from?

SAM: [showing the photo to DEAN] All right, um, this photo was taken in front of our old house, right? The house where Mom died?

DEAN: Yeah.

SAM: And it didn’t burn down, right? I mean, not completely, they rebuilt it, right?

DEAN: I guess so, yeah. What the hell are you talkin’ about?

SAM: Okay, look, this is gonna sound crazy but….the people who live in our old house –- I think they might be in danger.

DEAN: Why would you think that?

SAM: Uh…it’s just, um….look, just trust me on this, okay? [He starts to walk away, and DEAN follows him.]

DEAN: Wait, whoa, whoa, trust you?

SAM: Yeah.

DEAN: Come on, man, that’s weak. You gotta give me a little bit more than that.

SAM: I can’t really explain it is all.

DEAN: Well, tough. I’m not goin’ anywhere until you do. [SAM sighs. DEAN waits expectantly.]

SAM: I have these nightmares.

DEAN: [nodding] I’ve noticed.

SAM: And sometimes….they come true.

DEAN: [stunned] Come again?

SAM: Look, Dean….I dreamt about Jessica’s death –- for days before it happened.

DEAN: Sam, people have weird dreams, man. I’m sure it’s just a coincidence. [He sits down on the bed.]

SAM: No, I dreamt about the blood dripping, her on the ceiling, the fire, everything, and I didn’t do anything about it ‘cause I didn’t believe it. And now I’m dreaming about that tree, about our house, and about some woman inside screaming for help. I mean, that’s where it all started, man, this has to mean something, right?

DEAN: [overwhelmed] I don’t know.

SAM: [sitting down across from DEAN] What do you mean you don’t know, Dean? This woman might be in danger. I mean, this might even be the thing that killed Mom and Jessica!

DEAN: All right, just slow down, would ya? [He stands up and begins pacing.] I mean, first you tell me that you’ve got the Shining? And then you tell me that I’ve gotta go back home? Especially when….

SAM: When what?

DEAN: [sadly] When I swore to myself that I would never go back there?

SAM: [softly] Look, Dean, we have to check this out. Just to make sure.

DEAN: I know we do.

[CUT TO: EXT – WINCHESTER HOUSE. DEAN and SAM pull up outside the house.]

SAM: You gonna be all right, man?

DEAN: Let me get back to you on that. [They get out of the car. After knocking on the front door, JENNY answers it. SAM is shocked that she is the same woman from his dream.]

JENNY: Yes?

DEAN: Sorry to bother you, ma’am, but we’re with the Federal—

SAM: I’m Sam Winchester, and this is my brother, Dean. We used to live here. You know, we were just drivin’ by, and we were wondering if we could come see the old place.

JENNY: Winchester. Yeah, that’s so funny. You know, I think I found some of your photos the other night.

DEAN: You did? [JENNY nods and steps aside.]

JENNY: Come on in. [They go inside.]

[Inside the house, the three of them go to the kitchen. SARI is at the table doing homework. RITCHIE, her jumpy toddler brother, is in his playpen.]

RITCHIE: Juice! Juice! Juice! Juice!

JENNY: That’s Ritchie. He’s kind of a juice junkie. [She takes a sippy cup out of the refrigerator and hands it to RITCHIE.] But, hey, at least he won’t get dirty. [She walks over to SARI.] Sari, this is Sam and Dean. They used to live here.

SARI: Hi. [DEAN waves.]

SAM: Hey, Sari.

DEAN: So, you just moved in?

JENNY: Yeah, from Wichita.

DEAN: You got family here, or….?

JENNY: No. I just, uh….needed a fresh start, that’s all. So, new town, new job –- I mean, as soon as I find one. New house.

SAM: So, how you likin’ it so far?

JENNY: Well, uh, all due respect to your childhood home –- I mean, I’m sure you had lots of happy memories here. [DEAN smiles weakly.] But this place has its issues.

SAM: What do you mean?

JENNY: Well, it’s just getting old. Like the wiring, you know? We’ve got flickering lights almost hourly.

DEAN: Oh, that’s too bad. What else?

JENNY: Um…sink’s backed up, there’s rats in the basement. [She pauses.] I’m sorry. I don’t mean to complain.

DEAN: [not offended] No. Have you seen the rats or have you just heard scratching?

JENNY: It’s just the scratching, actually.

SARI: Mom? [JENNY kneels down next to her.] Ask them if it was here when they lived here.

SAM: What, Sari?

SARI: The thing in my closet.

JENNY: Oh, no, baby, there was nothing in their closets. [to SAM and DEAN] Right?

SAM: Right. No, no, of course not.

JENNY: She had a nightmare the other night.

SARI: I wasn’t dreaming. It came into my bedroom –- and it was on fire. [SAM and DEAN are shocked.]

[CUT TO: EXT. – WINCHESTER HOUSE. DEAN and SAM are walking back to the car.]

SAM: You hear that? A figure on fire.

DEAN: And that woman, Jenny, that was the woman in your dreams?

SAM: Yeah. And you hear what she was talking about? Scratching, flickering lights, both signs of a malevolent spirit.

DEAN: Yeah, well, I’m just freaked out that your weirdo visions are comin’ true.

SAM: [panicked] Well, forget about that for a minute. The thing in the house, do you think it’s the thing that killed Mom and Jessica?

DEAN: I don’t know!

SAM: Well, I mean, has it come back or has it been here the whole time?

DEAN: Or maybe it’s something else entirely, Sam, we don’t know yet.

SAM: Well, those people are in danger, Dean. We have to get ‘em out of that house.

DEAN: And we will.

SAM: No, I mean now.

DEAN: And how you gonna do that, huh? You got a story that she’s gonna believe?

SAM: Then what are we supposed to do?

[CUT TO: GAS STATION.]

DEAN: We just gotta chill out, that’s all. You know, if this was any other kind of job, what would we do? [SAM sighs.]

SAM: We’d try to figure out what we were dealin’ with. We’d dig into the history of the house.

DEAN: Exactly, except this time, we already know what happened.

SAM: Yeah, but how much do we know? I mean, how much do you actually remember?

DEAN: About that night, you mean?

SAM: Yeah.

DEAN: Not much. I remember the fire…the heat. [He pauses for a moment.] And then I carried you out the front door.

SAM: You did?

DEAN: Yeah, what, you never knew that?

SAM: [shaking his head.] No.

DEAN: And, well, you know Dad’s story as well as I do. Mom was….was on the ceiling. And whatever put her there was long gone by the time Dad found her.

SAM: And he never had a theory about what did it?

DEAN: If he did, he kept it to himself. God knows we asked him enough times.

SAM: Okay. So, if we’re gonna figure out what’s goin’ on now…we have to figure out what happened back then. And see if it’s the same thing.

DEAN: Yeah. We’ll talk to Dad’s friends, neighbors, people who were there at the time.

SAM: [after a pause] Does this feel like just another job to you? [DEAN says nothing for a moment.]

DEAN: I’ll be right back. I gotta go to the bathroom. [He walks away. After turning a corner, he stands next to the bathroom door and takes out his cell phone. After making sure no one can see him, he dials a number.]

VOICEMAIL: This is John Winchester. If this is an emergency, call my son, Dean at 866-907-3235. [The beep sounds.]

DEAN: Dad? I know I’ve left you messages before. I don’t even know if you’ll get ‘em. [He clears his throat.] But I’m with Sam. And we’re in Lawrence. And there’s somethin’ in our old house. I don’t know if it’s the thing that killed Mom or not, but….[His voice breaks. He pauses, barely keeping himself together.]…I don’t know what to do. [He begins to cry.] So, whatever you’re doin’, if you could get here. Please. I need your help, Dad. [He hangs up sadly, with tears in his eyes.]

[CUT TO: INT. – WINCHESTER HOUSE. JENNY is showing a plumber to the kitchen, near the sink.]

JENNY: No, sir, nothing weird down there, I promise. Sink just backed up on its own.

PLUMBER: Well, I’ll take a look.

JENNY: Thanks. Oh, okay, I’ll get out of your way.

[She leaves. The plumber sets down his tools and begins looking at the pipes under the sink. A few feet away, by RITCHIE’S playpen, a toy monkey is sitting with cymbals in its hands. Without warning, the monkey starts up. It clashes its cymbals together loudly while cackling. After a moment, the plumber looks up, confused. The toy stops. The plumber stands up and tries turning on the garbage disposal, but it doesn’t work. Instead, he rolls up his sleeve and sticks his hand down the disposal. He thinks he feels something in the drain, but when he takes his hand out, there is nothing there. He sticks most of his arm back down the disposal. Suddenly, the garbage disposal starts up. The plumber’s arm is being completely torn apart as blood splatters everywhere. At the same time, the cymbal-clashing monkey starts up again, cackling as the plumber screams. The screen goes black.]

[FADE IN: GUENTHER’S AUTO REPAIR. DEAN and SAM are talking to the owner of the garage.]

DEAN: So you and John Winchester, you used to own this garage together?

OWNER: Yeah, we used to, a long time ago. Matter of fact, it must be, uh…twenty years since John disappeared. So why the cops interested all of a sudden?

DEAN: Oh, we’re re-opening some of our unsolved cases, and the Winchester disappearance is one of ‘em.

OWNER: Oh, well, what do you wanna know about John?

DEAN: Well, whatever you remember, you know, whatever sticks out in your mind.

OWNER: Well…he was a stubborn bastard, I remember that. [He laughs.] And, uh, whatever the game, he hated to lose, you know? It’s that whole Marine thing. [DEAN and SAM nod.] But, oh, he sure loved Mary. And he doted on those kids.

SAM: But that was before the fire?

OWNER: That’s right.

SAM: He ever talk about that night?

OWNER: No, not at first. I think he was in shock.

SAM: Right. But eventually? What did he say about it?

OWNER: Oh, he wasn’t thinkin’ straight. He said somethin’ caused that fire and killed Mary.

DEAN: He ever say what did it?

OWNER: Nothin’ did it. It was an accident –- an electrical short in the ceiling or walls or somethin’. I begged him to get some help, but….

DEAN: But what?

OWNER: Oh, he just got worse and worse.

DEAN: How?

OWNER: Oh, he started readin’ these strange ol’ books. He started goin’ to see this palm reader in town.

DEAN: Palm reader? Uh, do you have a name?

OWNER: [scoffs] No.

[CUT TO: IMPALA. The car is parked by a payphone, where SAM is looking through a phonebook.]

SAM: All right, so there are a few psychics and palm readers in town. There’s someone named El Divino. There’s, uh –-[He laughs.]—there’s the Mysterious Mister Fortinsky. Uh, Missouri Moseley—

DEAN: Wait, wait. Missouri Moseley?

SAM: What?

DEAN: That’s a psychic?

SAM: Uh, yeah. Yeah, I guess so. [DEAN goes into the backseat of the car and pulls out John’s journal.]

DEAN: In Dad’s journal…here, look at this. [He opens to the first page.] First page, first sentence, read that.

SAM: [reading] I went to Missouri and I learned the truth.

DEAN: [shrugging] I always thought he meant the state.

[CUT TO: INT – MISSOURI’S HOUSE. MISSOURI MOSELEY is escorting a man out of the house while DEAN and SAM sit on the couch, waiting.]

MISSOURI: All right, there. Don’t you worry ‘bout a thing. Your wife is crazy about you. [The man thanks her and she closes the front door behind him.] Whew. Poor bastard. His woman is cold-bangin’ the gardener.

DEAN: Why didn’t you tell him?

MISSOURI: People don’t come here for the truth. They come for good news. [The boys stare at her.] Well? Sam and Dean, come on already, I ain’t got all day. [She leaves the room. DEAN and SAM exchange a confused look and follow her into the next room.] Well, lemme look at ya. [She laughs.] Oh, you boys grew up handsome. [She points a finger at DEAN.] And you were one goofy-lookin’ kid, too. [DEAN glares at her while SAM smirks.] Sam. [She grabs his hand.] Oh, honey…I’m sorry about your girlfriend. [The boys are shocked.] And your father –- he’s missin’?

SAM: How’d you know all that?

MISSOURI: Well, you were just thinkin’ it just now. [SAM raises his eyebrows, surprised.]

DEAN: Well, where is he? Is he okay?

MISSOURI: I don’t know.

DEAN: Don’t know? Well, you’re supposed to be a psychic, right?

MISSOURI: Boy, you see me sawin’ some bony tramp in half? You think I’m a magician? I may be able to read thoughts and sense energies in a room, but I can’t just pull facts out of thin air. Sit, please. [SAM smirks at DEAN and they sit down. MISSOURI snaps at DEAN.] Boy, you put your foot on my coffee table, I’m ‘a whack you with a spoon!

DEAN: I didn’t do anything.

MISSOURI: But you were thinkin’ about it. [DEAN raises his eyebrows. SAM smiles.]

SAM: Okay. So, our dad –- when did you first meet him?

MISSOURI: He came for a reading. A few days after the fire. I just told him what was really out there in the dark. I guess you could say…I drew back the curtains for him.

DEAN: What about the fire? Do you know about what killed our mom?

MISSOURI: A little. Your daddy took me to your house. He was hopin’ I could sense the echoes, the fingerprints of this thing.

SAM: And could you?

MISSOURI: I….[She shakes her head.]

SAM: What was it?

MISSOURI: [softly] I don’t know. Oh, but it was evil.

[CUT TO: INT. – WINCHESTER HOUSE. JENNY is on the phone in the kitchen while RITCHIE jumps around in his playpen.]

JENNY: Look, I feel just awful about the poor man’s hand. […] Wait, but how can I be held liable? […] Yeah, but I can’t afford a lawyer. [She begins to hear noises from upstairs.] Okay, listen, you just gotta let me call you back. [She hangs up.] Ritchie, um, Mommy’s gonna be right back, okay?

RITCHIE: Okay. [JENNY leaves the room.]

[CUT TO: MISSOURI’S HOUSE.]

MISSOURI: So…you think somethin’ is back in that house?

SAM: Definitely.

MISSOURI: I don’t understand.

SAM: What?

MISSOURI: I haven’t been back inside, but I’ve been keepin’ an eye on the place, and it’s been quiet. No sudden deaths, no freak accidents. Why is it actin’ up now?

SAM: I don’t know. But Dad going missing and Jessica dying and now this house all happening at once –- it just feels like something’s starting.

DEAN: That’s a comforting thought.

[CUT TO: WINCHESTER HOUSE.]

[While RITCHIE is alone in the kitchen, one of the screws on his playpen mysteriously comes out of place. One of the playpen’s sides falls to the floor. At the same time, the safety latch on the door of the refrigerator comes undone. The refrigerator opens. Curious, RITCHIE walks over to it. Inside, he sees his sippy cup full of juice.]

RITCHIE: Juicy. [He climbs into the refrigerator and sits on one of the shelves. Suddenly, the refrigerator door closes and the safety latch locks into place. The screen goes black.]

[FADE IN: WINCHESTER HOUSE. JENNY returns to the kitchen.]

JENNY: Oh, baby, either we have rats or Mommy’s going crazy. [She sees that the playpen is empty.] Ritchie? Ritchie?! [Panicked, she rushes into the other rooms and tries to find him.] Baby, where are you?! [She comes back into the kitchen, breathing heavily. She sees milk leaking out from inside the refrigerator. She goes over to it and opens the door.]

RITCHIE: Mommy.

JENNY: Oh my God! [She takes RITCHIE out of the refrigerator and holds him in her arms. A few moments later, there is a knock on the door. She answers it and sees SAM, DEAN, and MISSOURI.] Sam, Dean. What are you doing here?

SAM: Hey, Jenny. This is our friend, Missouri.

DEAN: If it’s not too much trouble, we were hoping to show her the old house. You know, for old time’s sake.

JENNY: You know, this isn’t a good time. I’m kind of busy.

DEAN: Listen, Jenny, it’s important. [MISSOURI smacks him on the back of the head.] Ow!

MISSOURI: Give the poor girl a break, can’t you see she’s upset? [to JENNY] Forgive this boy, he means well, he’s just not the sharpest tool in the shed, but hear me out. [DEAN looks stunned.]

JENNY: About what?

MISSOURI: About this house.

JENNY: What are you talking about?

MISSOURI: I think you know what I’m talking about. You think there’s something in this house, something that wants to hurt your family. Am I mistaken?

JENNY: Who are you?

MISSOURI: We’re people who can help, who can stop this thing. But you’re gonna have to trust us, just a little. [JENNY looks unsure.]

[A few moments later, MISSOURI and the boys are in SARI’S bedroom.]

MISSOURI: If there’s a dark energy around here, this room should be the center of it.

SAM: Why?

MISSOURI: This used to be your nursery, Sam. This is where it all happened. [SAM glances at the ceiling. While MISSOURI looks around the room, DEAN pulls out his EMF meter.] That an EMF?

DEAN: Yeah.

MISSOURI: Amateur. [DEAN glares at her. He nudges SAM and shows him that the EMF is beeping frantically.] I don’t know if you boys should be disappointed or relieved, but this ain’t the thing that took your mom.

SAM: Wait, are you sure? [She nods.] How do you know?

MISSOURI: It isn’t the same energy I felt the last time I was here. It’s somethin’ different.

DEAN: What is it?

MISSOURI. Not it. [She opens the closet.] Them. There’s more than one spirit in this place.

DEAN: What are they doing here?

MISSOURI: They’re here because of what happened to your family. You see, all those years ago, real evil came to you. It walked this house. That kind of evil leaves wounds. And sometimes, wounds get infected.

SAM: I don’t understand.

MISSOURI: This place is a magnet for paranormal energy. It’s attracted a poltergeist. A nasty one. And it won’t rest until Jenny and her babies are dead.

SAM: You said there was more than one spirit.

MISSOURI: There is. I just can’t quite make out the second one. 

DEAN: Well, one thing’s for damn sure –- nobody’s dyin’ in this house ever again. So whatever is here, how do we stop it?

[CUT TO: MISSOURI’S HOUSE. DEAN, SAM, and MISSOURI are sitting around a table. On the table are different herbs and roots.]

DEAN: So, what is all this stuff, anyway?

MISSOURI: Angelica Root, Van Van oil, crossroad dirt, a few other odds and ends.

DEAN: Yeah? What are we supposed to do with it?

MISSOURI: We’re gonna put them inside the walls in the north, south, east, west corners on each floor of the house.

DEAN: We’ll be punchin’ holes in the dry wall. Jenny’s gonna love that.

MISSOURI: [slyly] She’ll live.

SAM: And this’ll destroy the spirits?

MISSOURI: It should. It should purify the house completely. We’ll each take a floor. But we work fast. Once the spirits realize what we’re up to, things are gonna get bad.

[CUT TO: EXT. – WINCHESTER HOUSE. MISSOURI is walking JENNY and her kids outside.]

JENNY: Look, I’m not sure I’m comfortable leaving you guys here alone.

MISSOURI: Just take your kids to the movies or somethin’, and it’ll be over by the time you get back. [JENNY, still slightly unsure, leaves with her kids. MISSOURI goes back inside.]

[Inside the house, SAM goes into one of the rooms with a hammer. He kneels down by the wall and begins using the end of the hammer to hit against the walls. While he is doing this, a plug on the other side of the room takes itself out of the outlet. A lamp begins to move on its own also. The plug snakes its way towards SAM. Downstairs in the kitchen, DEAN is punching the wall with a small ax. Behind him, a drawer begins to open on its own. In the basement, MISSOURI is looking around. She brings a bag full of herbs to the wall. She hears a noise and turns around to see a table coming towards her. She screams as it pins her against the wall. Back in the kitchen, DEAN also hears a noise. He quickly ducks just as a knife hurls itself into a cabinet. DEAN places a table in front of himself as more knives come through it. Upstairs, SAM is chopping a hole in the wall. The lamp crashes to the ground. SAM turns around to see what the noise was, and the cord wraps itself around his neck. SAM falls to the ground, trying to get the cord off. Eventually, he lays weak on the floor. DEAN runs upstairs and into the room.]

DEAN: Sam!

[DEAN rushes over to SAM and tries to get the cord off, but it won’t budge. Instead, DEAN kicks a hole in the wall and places the bag of herbs inside. A blinding white light leaves the room. Once the spirit is gone, DEAN goes back over to SAM, who is completely weak. DEAN unravels the cord from around SAM’S neck and pulls him into a fierce hug. The screen goes black.]

[FADE IN: INT. – WINCHESTER HOUSE. A few hours later, DEAN, SAM, and MISSOURI are standing in the extremely messy kitchen.]

SAM: You sure this is over?

MISSOURI: I’m sure. Why? Why do you ask?

SAM: Never mind. [He sighs.] It’s nothin’, I guess. [They hear JENNY enter the house.]

JENNY: Hello? We’re home. [She comes into the kitchen and looks around.] What happened?

SAM: Hi, sorry. Um, we’ll pay for all of this. [DEAN looks confused.]

MISSOURI: Don’t you worry. Dean’s gonna clean up this mess. [DEAN stands there, not moving.] Well, what are you waiting for, boy? Get the mop. [He begins walking away.] And don’t cuss at me! [DEAN walks away, muttering under his breath. A little while later, MISSOURI and the boys leave the house. JENNY waves and shuts the door behind them.]

[Later that night, JENNY is in bed, reading a magazine. She yawns and puts the magazine on her bedside table. After turning off the light and sliding underneath the covers, she goes to sleep. A few seconds later, she opens her eyes, startled. The bed begins to shake violently. She screams and gets out of bed. Meanwhile, outside, DEAN and SAM are sitting in the car.]

DEAN: All right, so, tell me again, what are we still doin’ here?

SAM: I don’t know. I just…I still have a bad feeling.

DEAN: Why? Missouri did her whole Zelda Rubenstein thing, the house should be clean, it should be over.

SAM: Yeah, well, probably. But I just wanna make sure, that’s all.

DEAN: Yeah, well, problem is I could be sleeping in a bed right now. [He slides down in his seat and closes his eyes. SAM looks up at JENNY’S bedroom window and sees her screaming, just as in his dream.]

SAM: Dean. Look, Dean! [They rush out of the car and run towards the house.]

DEAN: You grab the kids, I’ll get Jenny.

[Inside SARI’S bedroom, the figure made out of fire is standing by her closet. In the hallway, DEAN rushes to JENNY’S bedroom door.]

DEAN: Jenny!

JENNY: I can’t open the door!

DEAN: Stand back! [She moves back. DEAN kicks down the door and brings her downstairs.]

JENNY: No, my kids!

DEAN: Sam’s got your kids, come on.

[While carrying RITCHIE in his arms, SAM goes to SARI’S bedroom, where she is screaming for help. SAM goes to SARI’S bed and picks her up in his other arm.]

SAM: Don’t look. Don’t look! [They leave the bedroom. Outside, DEAN and JENNY rush out of the house. Inside the house, SAM rushes down the stairs and puts the kids down on the floor.] All right, Sari, take your brother outside as fast as you can, and don’t look back. [Suddenly, an invisible force makes SAM fall to the floor. He slides backwards into another room, crashing into a table. SARI screams and runs outside with RITCHIE. They rush outside to DEAN and JENNY. DEAN kneels down to SARI’S eye level.]

DEAN: Sari, where’s Sam?

SARI: [crying] He’s inside. Something’s got him. [Panicked, DEAN looks at the front door. It slams shut on its own, and the screen goes black.]

[FADE IN: EXT – WINCHESTER HOUSE. DEAN opens the trunk of the Impala and grabs a rifle and an ax. He rushes to the front door and begins chopping away at it. Inside the kitchen, SAM gets flung into a set of cabinets. He stands up and is pinned against the wall by the invisible force. He can’t move any part of his body. The fire figure makes its way towards SAM. DEAN continues chopping down parts of the door. Eventually, he makes a hole that he is able to step through. He walks through the house, looking for SAM.]

DEAN: Sam? Sam! [He finds SAM. As he looks at the fire figure, he raises his gun.]

SAM: No, don’t! Don’t!

DEAN: What, why?!

SAM: Because I know who it is. I can see her now.

[Suddenly, the fire vanishes. Instead, standing in front of them is Mary Winchester, exactly as she was the night she died. DEAN’S expression softens. In shock, he lowers his gun slowly.]

DEAN: [softly] Mom? [MARY smiles and steps closer to him.]

MARY: Dean. [Tears form in DEAN’S eyes. MARY walks away from him and goes to SAM. DEAN watches her, never taking his eyes off her.] Sam. [SAM smiles weakly, crying. His mother’s smile fades.] I’m sorry.

SAM: For what? [She looks at him sadly, but says nothing. She walks away from them and looks up at the ceiling.]

MARY: You get out of my house. And let go of my son. [Once again, she bursts into flames. When she is entirely engulfed, the fire reaches the ceiling and disappears. The force holding SAM to the wall is released. He walks over to DEAN, and the two of them look at each other, stunned.]

SAM: Now it’s over.

[The next morning, DEAN is standing by the car with JENNY, looking through old photos.]

DEAN: Thanks for these.

JENNY: Don’t thank me, they’re yours. [DEAN puts the trunk of photos into the car. Sitting on the front steps of the house, SAM is joined by MISSOURI.]

MISSOURI: Well, there are no spirits in there anymore, this time for sure.

SAM: Not even my mom?

MISSOURI: No.

SAM: What happened?

MISSOURI: Your mom’s spirit and the poltergeist’s energy, they cancelled each other out. Your mom destroyed herself goin’ after the thing.

SAM: Why would she do something like that?

MISSOURI: Well, to protect her boys, of course. [SAM nods, with tears in his eyes. MISSOURI goes to put her hand on his shoulder, but she stops herself.] Sam, I’m sorry.

SAM: For what?

MISSOURI: You sensed it was here, didn’t you? Even when I couldn’t.

SAM: What’s happening to me?

MISSOURI: I know I should have all the answers, but I don’t know.

DEAN: Sam, you ready? [SAM nods and goes to the car. JENNY thanks all of them.]

MISSOURI: Don’t you boys be strangers.

DEAN: We won’t.

MISSOURI: See you around. [JENNY waves. They smile, get in the car, and drive away.]

[CUT TO: INT. – MISSOURI’S HOUSE. MISSOURI comes inside and sets her purse on the table.]

MISSOURI: That boy…he has such powerful abilities. But why he couldn’t sense his own father, I have no idea. [The camera pans over to her couch, where JOHN WINCHESTER is sitting.]

JOHN: Mary’s spirit –- do you really think she saved the boys?

MISSOURI: I do. [JOHN nods sadly and twists his wedding ring on his finger.] John Winchester, I could just slap you. Why won’t you go talk to your children?

JOHN: [tearfully] I want to. You have no idea how much I wanna see ‘em. But I can’t. Not yet. Not until I know the truth. [They share a look. The screen fades to black.]
 
END OF EPISODE

 

Ecrit par kaylia.

Kikavu ?

Au total, 132 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Terilynn 
06.01.2019 vers 15h

melou2121 
30.12.2018 vers 17h

DrumLiet 
27.08.2018 vers 19h

Havenina 
02.08.2018 vers 15h

SDCC0121 
24.06.2018 vers 23h

deanlilith 
12.05.2018 vers 07h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 3 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...
Activité récente

Petit jeu (suite)
Hier à 19:49

Chasseurs d'images
Hier à 14:30

S14E17 Game Night
Hier à 09:35

S14E18 Absence
15.03.2019

Mag Anglophone
13.03.2019

Ouroboros
13.03.2019

Partie Episodes
06.03.2019

S14E13 Lebanon
05.03.2019

Prochaines diffusions
Logo de la chaîne The CW

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Jeudi 21 mars à 20:00

Logo de la chaîne Série club

14.16 : Don't Go in the Woods (inédit)
Vendredi 22 mars à 23:15

Dernières audiences
Logo de la chaîne The CW

14.15 : Peace of Mind (inédit)
Jeudi 14 mars à 20:00
1.51m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.14 : Ouroboros (inédit)
Jeudi 7 mars à 20:00
1.28m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.13 : Lebanon (inédit)
Jeudi 7 février à 20:00
1.65m / 0.5% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.12 : Prophet and Loss (inédit)
Jeudi 31 janvier à 20:00
1.40m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.11 : Damaged Goods (inédit)
Jeudi 24 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Logo de la chaîne The CW

14.10 : Nihilism (inédit)
Jeudi 17 janvier à 20:00
1.44m / 0.4% (18-49)

Toutes les audiences

Actualités
Supernatural disponible sur Prime Video

Supernatural disponible sur Prime Video
Toutes les saisons de Supernatural de la saison 1 à la saison 12 se trouvent sur Prime Video...

SPN dans les Alternative Awards 2019

SPN dans les Alternative Awards 2019
Vous pouvez voter dans deux catégories où Supernatural est présent : La première (14) Ces...

Nouveau sondage

Nouveau sondage
Selon vous, que manque-t-il au quartier pour vous faire venir plus souvent ? N'hésitez pas à venir...

Attente terminée, Supernatural revient demain

Attente terminée, Supernatural revient demain
Nous attaquons probablement la dernière ligne droite vers la fin de saison, Supernatural revient...

Nouvelle Photo du Mois

Nouvelle Photo du Mois
Après avoir fouiné sur internet et trouver l'inspiration, je suis tombée sur un comparatif du cast...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Xanaphia, 17.03.2019 à 00:25

Les Gardiens de la Galaxie, Avengers End Game ... venez découvrir les dernières news des films du MCU sur le quartier Marvel

serieserie, 17.03.2019 à 14:22

Crisis on Hypnoweb Arrow, Flash, LOT et Supergirl vous attendent pour leur grande animation! Des HypnoCards à gagner

Sonmi451, 17.03.2019 à 15:57

Pensez à voter dans préférence

pretty31, 17.03.2019 à 19:05

Thea (Arrow) et Arya (Game of Thrones) s'affrontent dans un duel sur les forums de Skins !

cartegold, Hier à 09:03

Nouveau duel sur le quartier Touche pas à mes filles ! N'hésitez pas à venir voter et à compléter la suite de mots !

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site